AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 All means are good to keep warm, but who will regret the freezing rain ? :: Derobel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Derrick HolloranGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 17/08/2016
Pages lues : 2351
Crédits : #avatar : acydic. ≡ #crackship : mon ananas (.truelove) ≡ #gif : tumblr
Avatar : Chris Wood
Pseudo : monocle. (alice)
Âge : Trente ans, le bel âge selon certain, pour moi j'attend encore pour voir si je pourrai dire de même. ≡ 31 août 1986
MY SOUL
Carnet de relation
Relationship:

MessageSujet: All means are good to keep warm, but who will regret the freezing rain ? :: Derobel   Lun 23 Jan - 23:25

Isobel & Derrick
All means are good to keep warm, but who will regret the freezing rain ?

De retour à ma ville natale, j’en profitais pour souffler un peu. Entre le tournage de mon film, le lancement de ma nouvelle série et le tournage des derniers épisodes, mon horaire était surbooké. Comme j’avais quelques jours de congé et que ma mère m’avait appelé en urgence pour venir la voir, j’étais revenu à Washington. Finalement, ce n’était rien, j’avais pris l’avion pour rien. Je ne comprenais pas pourquoi elle ne m’en avait pas simplement parler au téléphone, mais je crois qu’elle me reprochait mon absence à sa manière. Je ne pouvais pas nier que les derniers mois, je ne les avais pas passé en famille, entre Zoey qui me faisait toujours des crises de jalousie et le fait que j’en profitas davantage pour voir des amis… Bref. J’avais passé la soirée chez mes parents, ma mère me racontant à quel point elle était heureuse d’avoir vu le pilot de la série et comment elle en avait parlé à tous ses amies. Elle devait être fière, pour une fois qu’elle pouvait montrer mon travail. Mon registre n’étant habituellement pas ce qu’elle aimait, je la voyais mal montrer un film d’horreur à ses amies ou même le complimenter. C’était sans doute celle qui m’avait le plus encouragé dans ma carrière, après tout ce ne sont pas tous les parents qui auraient accepté que leur enfant vive hors de la maison alors qu’ils n’ont que quinze ans. J’embrassais la joue de ma mère à la fin de la soirée, saluant mon père d’un signe de la main. « Tu sais, tu devrais utiliser le bon pour le spa. Tu en aurais grandement besoin. » Je lui adressais un sourire. « J’y penserai. » répondais-je en enfilant mon blouson, avant de sortir dans le froid de l’hiver. Remontant mon col et nouant une écharpe autour de mon cou, je me rendais jusqu’à ma voiture. Une fois, derrière le volant, je repensais à ce que ma mère venait de me dire. C’était vrai que je me sentais épuisé et qu’une journée où on me dorloterait ne pouvait que me faire du bien. Par chance, je réussissais à avoir un rendez-vous rapidement. La météo ne s’annonçait pas clémente, mais tant pis, je devais reprendre l’avion sous peu. Je n’avais donc pas trop le choix et puis que j’en avais de besoin, soit. J’arrivais au Capital Hilton où le spa se trouvait, je tentais de me faire discret. C’était bien ce genre de moment que je détestais voire prit en photo. Je tenais toujours à ma vie privée et je faisais tout en mon pouvoir pour la garder le plus privée possible. Casquette et lunette de soleil étaient mon atout le plus important à cet instant. C’est une fois dans le spa, que je révélais ma véritable identité pour ainsi profiter de cette journée. Je commençais par un massage et un soin faciale. Quoi même les hommes ont droit à cela ! Peignoir sur mes épaules, je nouais la ceinture avant de sortir de la pièce pour passer au prochain soin. Les lumières vacillaient, sans doute la température. Aux nouvelles ils n’avaient cessé de prévenir que la météo ne serait pas favorable, à croire que pour une fois ils n’avaient pas complètement tort. Je passais ma main dans mes cheveux, arrivant dans la pièce où se trouvait le bain à tourbillon, je m’arrêtais à l’entrée. Je pensais bien avoir réservé cette pièce, mais il y avait déjà une femme dans celle-ci. « Euh. » C’était à n’y rien comprendre. Le plus troublant c’était que je ne savais pas quoi dire, je venais d’être pris au dépourvu. « Je suis désolé. » disais-je en faisant un pas de reculons, fronçant les sourcils, avant de me retourner pour regarder la jeune femme de nouveau. « On se serait pas déjà croisé quelque part ? » Elle me semblait familière et pourtant, je n’arrivais pas à savoir où je l’avais déjà vu. Il faut dire que des gens, j’en vois beaucoup et souvent qu’une fraction de seconde. Mais à peine avait dit cela, que la lumière s’éteignit autant dans la pièce où elle se trouvait que derrière moi dans le couloir. Voilà qui annonçait assez mal les prochaines heures… Est-ce que l’hôtel possédait une génératrice de secours ? Si ce n’était pas le cas, ça allait prendre une tournure loin d’être relaxante cette journée ! « Génial. » soufflais-je toutefois, sortant dans le couloir pour voir si quelqu’un savait. « Pas de panique, ce n’est qu’une panne de courant. Restez dans vos pièces, ça sera vite régler. » Haussant un sourcil, j’essayais d’y voir quelque chose jusqu’à ce qu’une femme me braque sans lampe de poche dans les yeux. « Argh. » « Monsieur retourner dans la pièce. » Mettant ma main devant mes yeux, j’acquiesçais en reculant. « C’est bon j’y vais. » Je me retournais pour voir, mais en fait c’était le noir total. Impossible de voir la jeune femme. « Il semblerait qu’on doit rester dans les pièces, ça ne vous dérange pas si je vous tiens compagnie ? »

_________________

Nobody can predict the future. You just have to give your all to the relationship you're in and do your best to take care of your partner, communicate and give them every last drop of love you have. I think one of the most important things in a relationship is caring for your significant other through good times and bad.


Dernière édition par Derrick Holloran le Mar 21 Fév - 19:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Isobel HoganGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 23/10/2016
Pages lues : 437
Crédits : Charney
Avatar : Melissa Benoist
Pseudo : Lydia
Âge : 28 ans déjà
MY SOUL
Carnet de relation
Relationship:

MessageSujet: Re: All means are good to keep warm, but who will regret the freezing rain ? :: Derobel   Sam 4 Fév - 20:23


All means are good
to keep warm,but who will regret the freezing rain ?

Il y a deux mois de ça, l’un de mes collègues de bureau a eu la bonne idée de m’offrir une réservation pour le spa. La raison étant qu’il me trouve beaucoup trop sur les nerfs en ce moment. En même temps, dans quand on fait un boulot comme le mien, comment ne pas être stressée sans arrêt. Ce n’est pas comme si c’était habituel de voir des photos de cadavres à longueur de journée et devoir faire des recherches sur ceux-ci pour pouvoir trouver le meurtrier. J’aime mon boulot, même si je n’ai pas eu le choix de le pratiquer, mais parfois c’est difficile. Même moi je l’admets, il ne faut pas demander. Enfin soit, j’ai accepté le cadeau avec plaisir à ce moment-là sans faire de commentaire. Pour une fois que j’ai été capable de me taire, c’était un miracle. Le temps s’est écoulé, je ne m’en suis même pas rendue compte, j’avais complètement oublié la réservation, étant bien trop occupée ailleurs. C’est mon collègue qui est venu vers moi. « - Je peux savoir ce que tu fais ici ? » Je n’ai pas compris sa question. Je pense que mon visage le montrait bien assez pour qu’il comprenne sans que je n’aie besoin de le lui dire. « - La réservation au spa. Tu sais, le cadeau que je t’ai fait, c’est aujourd’hui. » C’est seulement là que je réalise. Je tourne la tête en direction de mon calendrier pour être sûr. Il ne se trompe pas, c’est bien aujourd’hui, j’avais même maqué ça en grand. Ça n’a servis à rien finalement mais ça donne quand même quelque chose de beau. Je regarde l’heure attentivement avant de hausser les épaules. « - Ca va j’ai encore le temps. Je n’ai pas du tout oublié voyons. Je termine juste ces deux trois recherches puis j’y vais. » Je lui adresse un beau sourire. Je sais qu’il ne me croit pas, mais il accepte quand même ma réponse. Il n’a pas le choix de toute façon. Bon par contre, il va vraiment falloir que je me bouche, ça n’est pas tellement pressant mais je compte quand même m’y rendre, je n’ai pas envie qu’il ait payé pour rien non plus. Je range tout avant d’éteindre pour pouvoir finalement quitter le bureau. Je salue les quelques personnes que je croise, quittant le bâtiment fédéral. Je rejoins ma voiture, posant mes affaires à l’intérieur. Je regarde l’adresse rapidement, me rendant compte que ça n’est pas si loin que ça. Je me mets de suite en route, roulant vers cet hôtel que je connais plus ou moins bien maintenant puisque j’ai déjà dû y mettre les pieds. J’arrive en quelques minutes, je laisse la voiture sur le parking. Je fais mon entrée puis me dirige vers le spa, en suivant bien attentivement les indications. Je donne mes informations, puis finalement me voilà partie pour cette grande aventure. Je me laisse guider par mes envies, puis surtout par mes yeux. J’ai envie de tester pleins de choses, je ne me rends pas souvent dans les spas, c’est la premières fois je pense. Je profite donc, ils sont doués ici pour les massages. Mais il est temps pour moi d’être un petit peu seule. Le bain à tourbillon, enfin je pense. Enfin peu importe le nom de toute façon ça me donne directement envie. Je me suis lancée sans me poser de question. Retirant le peignoir pour aller directement à l’intérieur. Je soupir de soulagement, content me détendre comme il se doit. Je suis seulement surprise par la lumière qui flanche tout doucement. Je m’amusais un peu avec l’eau, tel une grande enfant, avant qu’une voix se fasse entendre. Au départ, je pensais avoir rêvé, alors j’ai levé les yeux avant de le voir. Wow. Ce n’est juste pas possible. Je crois que ma mâchoire aurait pu se décoller si c’était possible. Derrick. Je me demande ce qui se passe en ce moment. Levi, puis Derrick… Ce n’est pas possible. Je me suis pincée pour voir si je ne rêvais pas. « - Aïe. » Non, visiblement, je ne rêve pas du tout c’est bien lui. Bon du coup je ne lui ai pas répondu, mais je n’en ai pas eu le temps. Tout est devenu noir, autour de nous. Et je n’ai plus aucune vision du beau brun. J’entends juste les voix, celle de la personne qui demande de ne pas bouger et celle du Derrick. « - Comment est-ce que ça pourrait me déranger ? » Dis-je directement en entendant sa question. Bon après, il ne sait pas que je suis folle de lui. Peut-être que je devrais m’abstenir de le dire en fait. « - Viens, ne te gêne pas. Bon après, je ne suis pas certaine que ça restera très agréable, vu qu’il n’y a plus de courant. » Ouais c’est ça le problème en fait, il n’y a plus rien. Après je ne suis pas dérangé de me retrouver avec lui. Je suis même ravie, je n’y crois presque pas. Il est tellement… Parfait. Je l’imagine devant moi. « - Ah et, pas la peine d’être désolée, ça n’est rien. C’est la première fois que je viens, donc je teste tout et je m’impose. Et on sait rencontrer quand nous étions adolescent. Mais ça m’étonnerait que tu te souviennes de moi, je n’étais qu’un fan parmi tant d’autres après tout. Mais peut-être que tu connais quelqu’un qui me ressemble, ou je ne sais pas. » Peut-être que c’est Shane ou quoi… Non je ne pense pas non plus. C’est bizarre en tout cas. Mais je ne vais pas me plaindre. « - Si tu ne viens pas près de moi, je crois que je vais mourir de peur dans ce noir. » Je lui aurais bien fait des yeux de chiens battus, mais il ne me voit pas, ça sert donc à rien.

EXORDIUM.

_________________


Pendant que certaines t'imagine auprès d'elle dans leur rêve, toi tu réalises le mien en étant auprès de moi réellement. C'est ça qui fait la différence.  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Derrick HolloranGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 17/08/2016
Pages lues : 2351
Crédits : #avatar : acydic. ≡ #crackship : mon ananas (.truelove) ≡ #gif : tumblr
Avatar : Chris Wood
Pseudo : monocle. (alice)
Âge : Trente ans, le bel âge selon certain, pour moi j'attend encore pour voir si je pourrai dire de même. ≡ 31 août 1986
MY SOUL
Carnet de relation
Relationship:

MessageSujet: Re: All means are good to keep warm, but who will regret the freezing rain ? :: Derobel   Mar 30 Mai - 1:09

Isobel & Derrick
All means are good to keep warm, but who will regret the freezing rain ?

Cette journée, qui se devait d’être relaxante, allait prendre une tournure insoupçonnée avec la température qu’il faisait dehors. Aurais-je dû m’en douter ? Peut-être. J’avais brièvement écouté la météo, mais je ne m’attendais pas à un changement si drastique, au point de couper le courant. Combien de temps ça allait durer ? J’espérais que ce ne soit pas quelque chose qui prendrait des heures… Je voulais bien suivre les consignes, soit resté dans la pièce où nous nous trouvions en attendant que le courant revienne. Mais je ne voulais pas non plus importuner la femme qui se trouvait dans le bain à remous. Dans le noir absolu, je devais bien admettre que je n’y voyais rien, pas même le bout de mon nez. Je regrettais d’avoir laissé mon portable au vestiaire… La lampe torche aurait été plus que pratique à cet instant. Restant près de la porte de la salle, je me risquais à demander si je pouvais rester. Je ne voulais pas déranger, mais d’un autre côté j’ignorais où je pourrais aller sinon. En entendant sa voix, je tournais la tête en direction de sa provenance. Les mots qu’elle choisit pour me répondre, me fit froncer les sourcils. Je devais bien admettre que bien qu’elle me semblait pas inconnue, elle, elle semblait savoir j’étais qui ou alors c’était une fille trop bisounours pour refuser la présence de quiconque avec elle. Je la laissais continuer, entrouvrant mes lèvres. Elle était bien en train de m’inviter dans le bain avec elle ? Je n’étais pas fou ? Moi qui parlait simplement de rester dans la pièce, non pas de la rejoindre dans l’eau. Je fermais ma bouche, préférant ne pas passer de commentaire, on général, je n’avais pas de mal à répondre lorsqu’on me tendait une perche comme celle-ci, mais elle m’avait pris au dépourvu avec ses phrases. Je gardais donc le silence, appuyant mon dos contre le mur et croisant mes bras sur mon torse tout en écoutant ce qu’elle continuait à dire. Elle semblait m’avoir reconnue, il ne lui aurait pas fallu beaucoup de temps pour le faire. Ce qui me fit sourire, je trouvais ça mignon en fait. « Je vois que tu sais qui je suis. » comment sais-je. « Généralement, j’ai une bonne mémoire des visages, bien que je ne pourrais jamais dire où j’ai vu telle personne. Peut-être que mon souvenir de familiarité vient de ce moment où tu m’as croisé. » Je ne pouvais pas dire si c’était réellement cela, mais je n’allais pas non plus passer un temps fou à tenter de savoir où j’avais déjà croisé ce visage. Elle poursuivait, continuant de me surprendre, mais si je ne pouvais m’empêcher de penser, qu’elle en profitait. C’est vrai que la pénombre – ou l’obscurité comme à cet instant – est propice au rapprochement, surtout quand tu es avec une vedette que tu connais. Je ne pouvais pas dire si elle était toujours, mais je savais qu’elle l’avait été durant son adolescence. Décollant mon dos du mur, je fis quelques pas à tâtons, cherchant le bain. Lorsque mes doigts effleurèrent celui-ci, je me mordis la lèvre : « Je suis à côté du bain, mais je ne vais pas entrer dans l’eau… » Pourquoi ? Pour la simple et bonne raison, que je ne portais rien sous mon peignoir. C’était un choix que je préférais, plus à l’aise sans vêtement, je n’aurais pas pensé me retrouver avec une fille dans cette pièce. Peut-être que j’étais le genre de mec à sauter sur toutes les occasions, mais je ne me voyais pas le faire à cet instant, sachant surtout qu’avec le noir, la limite semble tellement plus franchissable. Les barrières semblaient tomber, oubliant la gêne. Est-ce que j’allais garder le contrôle ? Je pouvais avec certitude dire que non. Donc autant ne pas jouer avec le feu. « Mais on peut discuter pour chasser cette peur. Dis-moi, pour l’instant, qu’est-ce que tu as préféré dans ce spa ? »

_________________

Nobody can predict the future. You just have to give your all to the relationship you're in and do your best to take care of your partner, communicate and give them every last drop of love you have. I think one of the most important things in a relationship is caring for your significant other through good times and bad.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Isobel HoganGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 23/10/2016
Pages lues : 437
Crédits : Charney
Avatar : Melissa Benoist
Pseudo : Lydia
Âge : 28 ans déjà
MY SOUL
Carnet de relation
Relationship:

MessageSujet: Re: All means are good to keep warm, but who will regret the freezing rain ? :: Derobel   Ven 16 Juin - 21:34


All means are good
to keep warm,but who will regret the freezing rain ?

Le noir complet, des bruits pas très rassurant qui proviennent de dehors. Cet instant devrait normalement être horrible et pourtant, Derrick Holloran est arrivé dans la pièce pour faire de ce moment quelque chose de plus agréable. Enfin, je croise les doigts pour que ça soit le cas. S’il est là, autant qu’il soit agréable et qu’il occupe mon temps avant que tout ne redevienne normal. Je n’apprécie pas être dans le noir ainsi, en plus, il faut le temps que mes yeux s’habitue, pour que je puisse voir au moins des ombres. Bien que la pièce donne vraiment sombre ainsi. On ne s’en rend pas compte lorsque la lumière est présente. « - Je pense que la plupart des gens dans ce pays savent qui tu es. Célèbre chanteur, puis célèbre acteur, il ne faut donc pas en être surpris. » Son quotidien doit être d’ailleurs mouvementés, avec ces fans qui seraient prêt à tout pour le jeune homme. J’ai été une fane amoureuse dans mon jeune temps, j’avais des posters, je voulais me rendre à tous les concerts… Mais je n’ai jamais réellement été folle. Enfin… Je n’en sais rien en fait, je sais que je suis parfois bien trop excessif mais ça n’est pas qu’avec les stars. « - J’imagine oui. Tu ne saurais te rappeler de tout le monde de toute façon. » Il ne faut pas se faire d’illusion, il en voit des filles. Probablement qu’il fait des choses avec ces mêmes filles. Est-ce qu’il se souvient de la tête de chacune d’entre-elles ? Ca serait vraiment étonnant que ça soit le cas. Enfin soit, je n’ai pas envie de l’imaginer faire ce genre de truc, bien que la vue que je m’imagine de lui sans vêtement n’est pas non plus désagréable. Je lève les yeux au ciel quand il me dit ne pas vouloir entrer dans le bain avec moi. « - Je vois, je te fais peur. Bon au moins, tu es plus communicatif que ton ancien collègue. » Non car je garde un mauvais souvenir de Levi. Et si Derrick est le même, j’en serai forcément déçue. Mais ils ont pris des chemins différents après s’être séparés, ils ont eu des histoires à part. Peut-être que ça joue sur l’humeur et le caractère. « - Et de toute façon, je crois bien que l’eau va devenir froide. Sans électricité… Si tu veux bien m’aider à sortir de là. A moins que tu préfères que je me casse une jambe, c’est toi qui vois. » Dis-je avant de rire légèrement. Non vraiment, je crois que ça n’est pas une bonne idée que je reste là. Je ne sais pas combien de temps ça va prendre, je ne tiens pas à mourir de froid non plus. Je me mets debout, poussant sur mes mains pour avoir plus facile. Je ne vois absolument rien, c’est compliqué. J’avance doucement, tendant juste la main. Finalement, elle touche quelque chose de doux et chaud, probablement le peignoir qu’il porte. « - J’espère que c’est bien toi. Parce qu’honnêtement avec ce noir, n’importe qui pourrait venir pour nous assassiner. Comme dans Scream quoi.. Enfin tu es acteur je ne sais pas si tu as le temps de regarder des séries. » En tout cas, mon imagination peut être réellement agrandie rien qu’avec cette tempête qui fait des ravages. Et bien que je regarde beaucoup de film d’horreur, ça fait quand même un petit peu peur. D’ailleurs, je crois que c’est encore pire. Je me tiens donc à lui, essayant d’enjamber le bain pour me retrouver hors de celui-ci. Je ne compte pas le lâcher pour le moment. Pas pour en profiter, mais simplement pour ma sécurité. Quand j’en suis enfin sortie je soupir de soulagement croisant les bras contre ma poitrine. J’entends sa question réfléchissant quelques secondes. « - Le massage ! Agréable doux. C’était vraiment un bon masseur, je rêverai d’avoir le même à la maison. Et toi ? » Demandais-je en essayant de trouver un endroit pour m’asseoir. Ca sent tellement bon depuis qu’il est arrivé. Ca doit venir de son parfum. Il sent très bon. Je souris directement suite à cette pensée. Heureuse qu’il ne puisse rien voir de moi pour le moment. D’ailleurs, c’est certainement plus intéressant comme ça.

EXORDIUM.

_________________


Pendant que certaines t'imagine auprès d'elle dans leur rêve, toi tu réalises le mien en étant auprès de moi réellement. C'est ça qui fait la différence.  
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MY BOOK COVER
MY SOUL

MessageSujet: Re: All means are good to keep warm, but who will regret the freezing rain ? :: Derobel   

Revenir en haut Aller en bas
 
All means are good to keep warm, but who will regret the freezing rain ? :: Derobel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 1.06 All Good Things Must Come to an End
» Good Morning England - Demande de partenariat
» 07. It's a new day, a new start, and I'm feeling good!
» If It Means A Lot To You ►► 02/03/12 à 23.58
» Good morning, Ireland ! (23/01/12 à 10h12)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
READ MY MIND :: Washington, District of Columbia :: Downtown :: hôtel capital Hilton :: SPA-
Sauter vers: