AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 trent ≡ sweet revenge grows harsh

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Trent DonnellyGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 02/02/2017
Pages lues : 431
Crédits : freesia|avatar ◈ shellhead|crackship ◈ tumblr|gifs
Avatar : Armie Hammer
Pseudo : shellhead.
Schizophrénie : Declan (stan) Nash (evans) Neil (downey) Rhys (pine) Avri (vikander)
Disponibilités : closed solora; lowen; maxence; lowen AU; solora (II); resto à cinq
Âge : 31 ans ◈ 26 juillet 1986
MY SOUL

MessageSujet: trent ≡ sweet revenge grows harsh   Jeu 2 Fév - 13:23

Trent Keir Donnelly
We met for a reason, either you're a blessing or a lesson

Prénom : Trent n'avait pas toujours apprécié la brutalité de son prénom. La manière dont celui-ci était inévitablement prononcé. Expéditif et cassant. Il y manquait un charme qu'il s'était toujours vanté d'avoir. Aujourd'hui, il lui importait peu l'enchaînement de consonnes censées l'identifier. Ce n'est pas comme s'il y avait grand monde pour l'interpeller. Son deuxième prénom, Keir, vient tout droit d'Ireland, là où certains de ses aïeux ont vu le jour et péris. Celui-ci, en revanche, il l'avait toujours apprécié. Nom de famille : Il y a des noms qui laissent des traces. Héritage prestigieux ou stigmate blessant, d'autres encore jouissent de l'anonymat le plus total. Pas Trent. Non, le nom de Donnelly, bien que partagé par grand nombre de gens sur cette planète, le liait inévitablement à celui qui lui avait légué. Son père. C'est baigné de sang que celui-ci avait laissé le nom familial et Trent trouvait encore l’orgueil de se l’approprier dans l'espoir, d'un jour, pouvoir être fier de l'avoir lui-même légué à sa famille. Date & lieu de naissance : Le 26 Juillet 1986 à Varenna en Italie, là où sa propre mère était née. Âge : 30 ans Métier : Trent est chirurgien. Un bien drôle de métier pour celui qui avait été un enfant profondément littéraire, bercé par les lettres et la musique. Il avait pourtant toujours été intéressé par l’anatomie. Celle reproduite à la perfection dans les tableaux. Celle trahie par le roulement des muscles sous la peau. En grandissant, cette profession lui été aussi apparue comme un moyen de s'échapper. De s'émanciper, de s'occuper de sa famille. Et le pouvoir. Il était enivrant et terrifiant de tenir une vie entre ses mains, et Trent ne se lassait jamais de cette sensation. Orientation sexuelle : Bisexuel. Si son cœur appartient à une femme, Trent aime la beauté sous tes ses formes. Et il l'a reconnait parfaitement dans les traits masculins comme féminins. Statut civil : Trent est marié, et ce depuis un bon nombre d'année. L'alliance autour de son doigt est toujours là, à défaut de sa femme. Celle-ci lui a été arraché, mais il va la retrouver, elle et leur fils, si c'est la dernière chose qu'il doit faire sur cette Terre. Statut financier : Aisé. Son métier lui assure un certains confort. Caractère : ambitieux, fidèle, impulsif, direct, charmant, réfléchi, possessif, intelligent, soigné, fier, jaloux, méthodique, passionné, tendre (avec ses proches), hédoniste, exigent, etc. Parti politique : Indifférent. Trent a des soucis bien plus préoccupants que la politique et n'y prête pas grand intérêt. Groupe : Me, myself and I. Avatar : Armie Hammer.
Combien de livres lis-tu par mois ? Quels sont tes préférés ?
Trent a toujours aimé lire. Depuis sa plus tendre enfance jusqu'à aujourd'hui. Sa maison d'enfance était pourvue d'une grande bibliothèque. Il pouvait encore se voir sur les genoux de sa mère, le tissu de sa robe soyeux contre ses mollets dénudés, et l'aidant à tourner les pages des livres qu'elle lui lisait. Des romans, des livres d'histoire, d'art, de photographie, il n'avait pas été épargné. Trop jeune pour s'imprégner des mots et des sens, il avait été fasciné par les images, les couleurs. En grandissant, il avait lui même repris les rênes de cette éducation littéraire. Ses études l'avaient aussi inévitablement poussé à mettre la tête dans de nombreux ouvrages scientifiques. La lecture est un passe-temps qu'il cultive tous les jours et il ne saurait vraiment dire quel genre ou livre en particulier il affectionne le plus. Cela dépend de ses humeurs.

Pour toi, l'amitié c'est...
La définition de Trent paraîtrait sans doute cynique aux yeux de bon nombres de gens. Ce n'était pourtant pas un adjectif que l'on pouvait associer au grand blond. Il fallait le voir ainsi: Trent avait toujours été un peu trop préoccupé par ses propres plaisirs et réflexions pour devenir dépendant d'une certaine forme de compagnie. Il avait des amis, bien évidemment. Peut-être pas ce que l'on pourrait appeler des "meilleurs" amis, mais il n'était ni asocial ni en constante recherche d'interaction. Enfant unique, il en avait passé du temps seul. Loin d'en être vacciné, Trent aimait l'opportunité que ces moments passés seul offraient. En complémentarité, il appréciait tout autant se retrouver au milieu d'une foule, une fête, quelque chose de plus intime autour d'un dîner...stimulé par les conversations et l'atmosphère qui pouvait s'en dégager. Trent aimait l'interaction avec le genre humain, pur et simplement. Qu'il s'agisse d'un total inconnu ou d'une personne qu'il connait déjà. Voilà pourquoi l'amitié ne fait pas l'objet d'une quête particulière chez lui.

Quelle est la chose la plus folle qu'on a raconté sur toi ?
Trent n'a eu que récemment vent de ce fameux club de lecture qui semble provoquer agacement et inquiétude parmi la population de Washington. Son arrivée est trop récente et ses intentions trop discrètes pour qu'il ai fait l'objet d'une rumeur par ce biais. Certaines ont déjà été murmurées à son sujet cependant. Il y a quelques années de cela déjà. Trent avait entamé sa relation avec sa femme depuis seulement quelques mois lorsque, au sein de leur groupe social, naquit des insinuations venues de nulle part. "Trent aurait trompé Raschelle", voilà ce qu'on pouvait entendre sur les lèvres d'adultes encore trop jeunes pour ne pas être fascinés par ces ragots. L'accusation était, inévitablement, fausse. Trent, qui d'ordinaire était connu pour rester détendu dans les circonstances les plus frustrantes, avait fait un revers complet. Et c'était sans doute le choc de le voir s'énerver qui avait fait taire les chuchotements honteux de leurs camarades. Ceci est une rumeur parmi d'autres. Beaucoup également se sont amusés à spéculer sur son père. Ils ne savent que deux choses: qu'il a quitté la vie de Trent lorsqu'il était jeune et qu'il est toujours en vie. Divorce? S'il s'agissait d'une chose aussi banale, alors Trent l'aurait dit. Mais il n'a jamais dit un mot à ce sujet, détournant la conversation à chaque fois. Alors, évidemment, l'imagination à remplacé les vérités dans l'esprit de certains.
A little bit of context...
Un ▬ fils unique, son père est américain, d'origine irlandaise, et sa mère est italienne. Ils ont vécu en Italie lors des quatre premières années de la vie de Trent, avant de se relocaliser en Californie.  Deux  ▬ Les relations qu'ils cultivaient avec ses parents n'étaient pas équilibrées. S'il aimait son père par principe, il ne passait particulièrement de moments privilégiés ensemble. Sa mère? Sa mère, il l'adorait. Trent était fasciné par cette femme si élégante et qui semblait tout savoir sur tout. Il souhaitait passer tout son temps avec elle, l'observer au travail (elle était styliste), cuisiner avec elle, et c'est avec douceur qu'elle le repoussait parfois, souhaitant qu'il apprenne à s'occuper et à découvrir la beauté des choses par lui-même. Trois ▬ Trent n'est tombé amoureux qu'une fois dans sa vie. De Raschelle, son amie d'enfance. Dans un cliché affligeant, Raschelle est tombée enceinte suite à leur bal de promo. Ils ont eu un fils Korben, et se fiancèrent dans la foulée. Trent ne se demanda jamais un instant ce qu'aurait pu être sa vie s'il avait eu l'occasion d'avoir plus d'expérience et de profiter de sa jeunesse un peu plus longtemps sans la responsabilité d'être un mari et un père. Passionnel, il a toujours eu la sensation d'aimer Raschelle comme au premier jour, malgré les difficultés et disputes habituelles qui arrivent au sein d'un couple.  

...and what you wouldn't believe
Quatre ▬ lorsqu'il avait 9 ans, son père a été arrêté par la police à la plus grande surprise de sa femme et son fils. Il avait tué des femmes, un gentil policier lui expliqua. Un serial-killer, compris plus tard Trent. La dernière vision qu'il a de lui c'est de le voir quitter la maison, des menottes aux mains et escorté par les policiers. Il y a 20 ans déjà. Sa mère a coupé tous les ponts, divorçant par lettres interposées et déclarant qu'il ne reverrait jamais son fils. Cinq ▬ Trent, bien qu'il ne l'admettrai jamais, a été traumatisé par ce qui s'est passé avec son père. En grandissant, il a commencé à lui vouer une haine sans nom.Les stigmates, la réaction des gens qui connaissaient son père à l'égard de lui et sa mère. Autant de choses qu'ils n'avaient pas mérites, mais certaines personnes avaient eu du mal à croire que sa mère n'était pas au courant des actes ignobles de son mari. Cela les avait poussé à déménager. Bien que l'affaire ai fait la une des journaux, dans cette nouvelle ville il n'y avait personne pour savoir qu'ils étaient de la même famille. Trent n'en a jamais parlé à personne, et il a toujours été terrorisé à l'idée que quelqu'un l’apprenne. Sa femme surtout.Six ▬ Trent a développé une interprétation intéressante du mot "justice" en grandissant. Il ne comprenait pas le privilège donné aux tueurs, à tous ceux qui faisaient du mal. Pourquoi méritaient-ils qu'on les laissent en vie alors qu'eux-mêmes n'avaient pas eu ce scrupule avec leur victime? Trent se souvenait de son premier. On lui avait amené dans sa salle d'opération  un violeur qui, à la fin de son acte ignoble, s'était fait poignardé dans l'estomac. Pronostic vital engagé, disait une voix. Docteur Donnelly, se questionnait une autre. Trent était sorti de sa stupeur et avait fait son boulot. Ce n'est que lorsque le décès fut déclaré et qu'aucun sentiment de déception ou de culpabilité s'empara de li, qu'il réalisa qu'il n'avait peut-être pas fait tous les efforts nécessaires pour le sauver. Sept ▬ Récemment, son père s'est échappé de prison. Personne ne l'avait mis au courant. Pourquoi, après tout. Cela faisait 20 ans qu'ils n'avaient pas échangés un mot. Ils n'existaient plus dans la vie l'un de l'autre. Il avait tord. Celui-ci l'a observé, lui et sa famille, avant de s'en prendre à Raschelle. Huit ▬ Suite à cet incident, elle et leur fils ont été mis sous protection de témoins. En ce qui concerne Trent, le FBI a décidé de le relocaliser dans l'Oregon et de le placer sous surveillance. Apparemment, ses petites justices personnelles sous le bistouri ne sont pas passées inaperçues, et ils en viennent même à penser qu'il pourrait être de mèche avec son père. Oh, et pour couronner le tout, sa femme et son fils le croient mort. Autant dire que Trent est dans une rage folle et qu'il fera tout son possible pour retrouver sa famille.

Quirks and stuff
Neuf ▬ est parfaitement bilingue anglais et italien. Dix  ▬ ses lieux de vie ont sans doute eu un rôle dans l'affinité qu'à Trent au soleil. Plus jeune, sa mère aimait le comparer à un lézard qui se prélasse sur les dalles chaudes, puisqu'il passait tout son temps dehors à profiter de chaque rayon. Inévitablement, il est misérable en hiver et l'ont peut le voir traverser régulièrement la maison de pièce en pièce avec une couverture sur les épaules et faire un spectacle de vérifier que chaque radiateur marche bien.  Onze ▬ Trent est très sportif. S'il peut s'adonner à, à peu près, n'importe quel sport, ceux qu'il affectionne le plus sont la natation et le volley. Douze ▬ lorsqu'il était petit, Trent rêvé de devenir archéologue. Treize▬ Trent s'est déjà cassé deux fois le même bras, après être tombé d'un arbre qu'il tentait d'escalader et lors d'une partie de rugby improvisée avec des amis. Quatorze ▬ sa mère est retournée vivre en Italie lorsque Trent est parti pour l'université et il lui rend visite à chaque vacances. Quinze ▬ il aime beaucoup cuisiner, mais sa spécialité c'est le barbecue. Il est comme un gosse devant, à faire griller tout et n'importe quoi selon son inspiration. Il est de ces gens qui fixent chacun de ses convives dès la première bouchée pour attendre leur réaction. Il sera le premier à le dire si c'est mauvais de toute manière. Seize ▬ la nourriture, il n'aime pas que la cuisiner, mais surtout la manger. Vorace comme pas possible, il peut se délecter des plats les plus raffinés comme s'empiffrer de fast-food. Trent se justifie en disant qu'il mesure presque 2m, il besoin de beaucoup d'énergie! Dix-sept ▬ Trent est très sorties en famille. Il aime trimbaler sa famille à droite à gauche, que ce soit pour des petites ballades ou des virées plus élaborées. C'était facile lorsque Korben était bébé. Il suffisait de le mettre dans la poussette et sur ses épaules, et l'emmener voir des animaux ou autres! Maintenant qu'il grand, Monsieur a des avis tranchés sur les choses!
Prénom : Margaux. Pseudo sur le net : shellhead. Âge : Un quart de siècle. Pays : France. Comment as-tu découvert le forum ? Je t'en prie. Quelles sont tes premières impressions ?   . Veux-tu t'inscrire à la newsletter d'intégration ? Nan Crédits : bazzart + tumblr Un petit mot pour la fin ? Booh.

Code:
<pris>ARMIE HAMMER</pris> ► Trent Donnelly


Dernière édition par Trent Donnelly le Ven 10 Fév - 12:47, édité 17 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Trent DonnellyGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 02/02/2017
Pages lues : 431
Crédits : freesia|avatar ◈ shellhead|crackship ◈ tumblr|gifs
Avatar : Armie Hammer
Pseudo : shellhead.
Schizophrénie : Declan (stan) Nash (evans) Neil (downey) Rhys (pine) Avri (vikander)
Disponibilités : closed solora; lowen; maxence; lowen AU; solora (II); resto à cinq
Âge : 31 ans ◈ 26 juillet 1986
MY SOUL

MessageSujet: Re: trent ≡ sweet revenge grows harsh   Jeu 2 Fév - 13:23

You want to make a memory
Citation qui représente ton personnage ici

Allongé au bord de la piscine, le dos imprimé contre la pierre chaude et un pied immergé sous l'eau, Trent pouvait s'imaginer que sa vie n'avait rien d'anormal. Même, qu'elle avait toujours été ainsi, à se prélasser sous le soleil de San Diego tandis que sa mère préparait de la citronnade à l'intérieur avant de retourner travailler dans son atelier. Trent pouvait être un jeune adulte comme tous les autres, préoccupé par les études, son temps libre et les filles. Mais il ne faisait rien comme les autres, n'est-ce pas? Même s'il n'avait pas été le fils de son père, même s'il n'avait pas fui son ancienne ville de résidence comme un voleur avec sa mère pour fuir les accusations et rumeurs, même s'il n'était pas un peu brisé par cette part de sa vie dont il ne pourrait jamais se défaire? Trent avait tout de même était la cible de discussions et de ragots. Et ceux-ci? Ceux-ci, il les accueillaient volontiers dans sa vie. Ceux-ci étaient sans doute la plus belle raison d'être sous le feu des projecteurs. Les yeux fermés sous ses lunettes de soleil, il laissa un sourire se dessiner sur ses lèvres. Il se sentait prêt à s'assoupir, comme ça lui arrivait souvent. Parfois, il se réveillait de la plus douce des manières, ramené par une douce brise. D'autres fois encore, il se réveillait avec un post-it sur le front ou sur le torse lui indiquant "le cancer de la peau c'est pas sexy" et autres mots laissés par sa femme. Ou parfois elle se contentait de le pousser du bout des pieds jusqu'à ce qu'il roule dans la piscine et se réveille en sursaut. Oui, la vie pouvait semblait parfaite. Comme si l'univers s'excusait de lui avoir fait subir ces souffrances passées. « Regarde qui a fini sa sieste ». Le temps que la voix de sa mère le fasse réagir et qu'il se redresse, un petit corps chaud était déjà lové contre sa poitrine. Le bébé avait un an et était la plus belle chose sur laquelle Trent ai jamais posé les yeux. « Mio figlio » dit-il, attendri, avant de poser un baiser sur le sommet de sa tête. Trent se leva complètement, traversant la terrasse à grande enjambée pour rejoindre l'intérieur de la maison. Il monta à l'étage, accentuant chaque petit saut entre les marches pour faire rire son fils et imaginant Raschelle pousser des cris stridents dans la peur qu'il le fasse tomber. Je le tiens, qu'il lui répondait toujours, hilare. Trent mis un doigt devant sa bouche pour indiquer à son fils d'être silencieux tandis qu'ils s'approchaient de la chambre où Raschelle dormait encore. Ils s'étaient mariés quelques mois plus tôt et Trent ne s'en était toujours pas remis. Quand certains de ses potes le plaignaient, s'étonnaient même de le voir pieds et poings liés à l'aube de ses 19 ans, lui voyait la chose comme une aventure particulièrement excitante qu'ils allaient vivre à deux. A trois! Une équipe, ensemble envers et contre tout! Trent s'approcha du lit et s'agenouilla au bout de celui-ci. Seules leur tête dépassaient du lit et Trent tendit un bras jusqu'à frôler la plante du pied de Raschelle avant de se baisser rapidement pour se dissimuler. Il entendit Raschelle bouger mais pas se réveiller. Il recommença la même manœuvre, Korben hilare face à ce petit jeu. Et ce sont ses rires qui tirèrent Raschelle de son sommeil. « Nooooon » gémit Trent en se relevant subitement de tout son long et se laissant tomber sur le lit, Korben calé contre son estomac. « Tu es un terrible espion » lui dit-il, soufflant contre son ventre pour le faire rire de nouveau. Le bambin se déplaça à quatre pattes, maladroitement, jusqu'à se laisser tomber contre sa mère. « Salut » dit Trent, un sourire amusé aux lèvres, en croisant le regard encore endormi de sa femme. Il déposa un baiser sur ses lèvres, incapable de s'en empêcher. « Korben tenait absolument à te réveiller pour te demander où était la crème solaire. Et en papa responsable, je ne pouvais qu'être d'accord » dit-il d'un faux ton sérieux tandis qu'une de ses mains parcourait sa jambe dénudée. La vérité, qu'ils savaient bien tous les deux, c'est qu'il n'aimait rien de plus qu'être tous les trois ensemble, à ne rien faire si ce n'est profiter de la présence de chacun. Une vie parfaite, en effet.

Trent avait tout lâché. Le dossier du patient dans sa main, l'opération qui l'attendait dans quelques minutes, ses collègues. Le téléphone dans sa poche avait sonné quelques secondes plus tôt. La voisine. Elle avait appelé la police qu'elle disait, et Trent ne comprenait pas la panique dans sa voix. Les cris de Raschelle, un homme chez eux. Le téléphone aussi avait été abandonné derrière lui. Était-ce ça que la famille du défunt ressentait lorsqu'il s'approchait d'eux pour leur annoncer la nouvelle? Leur monde s'écrouler, la terreur et la peine les étouffer, le sentiment d'être paralysé sur place? Mais Trent n'était pas paralysé. Il courrait. Il courrait comme jamais il n'avait couru. Comme si ralentir signerait son arrêt de mort. Il s'engouffra dans sa voiture et ignora toutes les règles de conduite recensées par la loi. Il n'arrivait pas à réfléchir. Ça ne pouvait être que lui. Ça ne pouvait pas être lui. Comment s'était-il échappé? Comment l'avait-il retrouvé? Pourquoi s'en prenait-il à Raschelle? Moi, moi, moi, attaques-toi à moi, espèce de lâche. Ou était Korben? Était-il trop tard? Depuis combien de temps avait-il quitté l'hôpital? La voisine avait prévenue la police? Les pensées se bousculaient dans son esprit, incohérentes, terrifiées de ce qui l'attendait. La culpabilité s'était déjà imprégnée dans chaque pore de sa peau. Il aurait dû tout avouer à Raschelle. Il n'aurait jamais dû l'épouser en sachant ce qu'il était. Le fils d'un monstre. Il les avait mis en danger. Sa femme, son fils. Égoïste. ÉGOÏSTE. Il arriva enfin, les pneus crissant contre l'asphalte et la portière ouverte à la volée avant que le moteur ne se taise. Il s'extirpa du véhicule comme un homme chassé par la mort. La police allait bientôt être là, il entendait les sirènes derrière lui. Korben était assis sur la pelouse, le visage blanc comme la mort. Trent se laissa tomber au sol à ses côtés, le soulagement lui faisant monter les larmes au yeux. Il s'empara de son visage, le plaqua contre sa poitrine dans une litanie de "tu vas bien, tu vas bien", avant de se précipiter à l'intérieur.  Le temps sembla s'arrêter lorsqu'il croisa un regard qu'il n'avait pas croisé depuis vingt ans. Le même bleu que les siens. Son père lui asséna un sourire avant de porter un coup sur le crâne de sa femme, l'assommant sur le coup. Il relâcha son emprise, la laissant tomber au sol et Trent se précipita pour la rattraper. C'est ça, et seulement ça qu'il l'empêcha de lui courir après lorsque l'homme se dirigea vers une fenêtre donnant sur l'arrière de la maison. Il était temps qu'il s'en aille, les voiture de polices allaient être là d'une seconde à l'autre. Le corps blessé de Raschelle dans ses bras lui déchirait le cœur, et il ne pouvait se résoudre de l'éloigner de lui un instant. Alors il regarda son géniteur, ce monstre, lui parler avec une sorte d'affection hystérique dans le regard qui lui glaça le sang. « On se reverra, mon fils » dit-il avant de faire volte face et déguerpir. « Ti ucciderò! You hear me?! I will KILL you! » hurla-t-il, aveuglé de haine. Envers cet homme. Envers lui. La police était là, s'approchant de lui. Il les repoussa, ignorant leur exclamations, leurs mises en garde. C'était sa femme!! Il leur indiqua la direction dans laquelle était partie son père, les intimant de faire leur putain de boulot. « Raschelle ! » s'exclama-t-il en voyant les yeux de sa femme s'ouvrir. « Je suis désolé, pardonne-moi. ». Il ne comprenait pas. C'est lui qui s'excusait. Pardonne-moi, pardonne-moi. Puis elle perdit de nouveau connaissance et il paniqua. « Non, non, non, non, non, Raschelle !» s'écria-t-il mais une équipe médicale le  mettait déjà à l'écart pour s'occuper de sa femme. Je suis médecin, avait-il envie de leur hurler au visage, mais c'était inutile. Il observa sa femme être mise sur un brancard qu'il escorta jusqu'à l'ambulance, multipliant des litanies de promesses à ses oreilles, d'excuses, d'amour. Korben était pris en charge par un autre ambulancier et Trent ignora toute procédure en le prenant dans ses bras. Il n'était pas blessé, juste en état de choc. On va l'emmener avec sa mère, qu'on lui disait, et Trent se voyait incapable de desserrer son étreinte. Non, c'est son bébé, ne comprennent-ils pas? Monsieur, s'il-vous-plait. Non. Puis il réalisa ce qu'on lui demandait. « Je viens avec eux » dit-il d'une voix ahurie. Non, Mr.Donnelly, le FBI veut vous parler, on va bien s'occuper d'eux je vous le promets. Quoi. Trent n'a qu'un souvenir flou de ce qui se passa par la suite. Korben arraché de ses bras, criant son nom tandis qu'on l'aidait à grimper dans l'ambulance et que deux autres policiers retenaient son père de les rejoindre. Ce fut la dernière fois qu'il vit son fils ou sa femme.


Dernière édition par Trent Donnelly le Dim 5 Fév - 8:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Solora IpkissGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 28/01/2017
Pages lues : 480
Crédits : #avatar : .sassenach #gif & crackship : tumblr & shellhead.
Avatar : Chloe Wonderful Bennet
Pseudo : monocle. #alice
Schizophrénie : Derrick #ChrisWood Rhett #GrantGustin Andy #AaronTveit Chip #TomHolland Carter #AnnaKendrick Lowen #DanStevens Devon #ZoeKravitz
Disponibilités : closed tommy ; percy ; eric ; kelvin ; trent ; trent ; dorrin
waiting list ▲ nothing
old memories ▲ kelvin ; trent ; cherry blossom
Âge : Trente ans. ▲ 20 juin 1987
MY SOUL

MessageSujet: Re: trent ≡ sweet revenge grows harsh   Jeu 2 Fév - 13:28

C'que tes sex sweetheart

Rebienvenue avec mon chéri Viens on va se refaire un enfant

string I love you string I love you string I love you string I love you string I love you string I love you string I love you string I love you string I love you string I love you string I love you string I love you

Je sens qu'on va bien s'amuser

_________________

A long love story A story as ours cannot come to an end, although the fact of understanding your voice misses me, to feel the contact of your skin against me is a thing which I would like to feel again. I just have to close eyes to tell to me that you are near me, but as time goes by I realize that you left me and well in spite of me, I feel alone.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kelvin ForrestGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 15/11/2016
Pages lues : 151
Crédits : Avatar: blake ; Signature : Beylin ; Gifs : tumblr & Trucpau
Avatar : Theo James
Pseudo : Trucpau
Schizophrénie : Sheri Brackenreid #lcollins
Savannah Miles #lpipes
Amaryllis Danvers #nwatts
Jay Maxwell #jlsoffer
Elizabeth Pollard #bheathcote
Lexie White #lliberato
Disponibilités : OPEN

AndyFête des cerisesSoloraPercyAnaëlleAlaska
Âge : 33 ans - 1er mars 1984
MY SOUL
Carnet de relation
Relationship:

MessageSujet: Re: trent ≡ sweet revenge grows harsh   Jeu 2 Fév - 13:34

Re-bienvenue . Bon courage pour ta fichette et j'ai hâte de te voir débarquer dans la vie de Soso What a Face.

Mais pas touche à Soso quand même hein . Elle reste sous mon aile Arrow

_________________

I want something just like this
I'm not looking for somebody. With some superhuman gifts. Some superhero. Some fairytale bliss. Just something I can turn to. Somebody I can miss
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
MY BOOK COVER
MY SOUL

MessageSujet: Re: trent ≡ sweet revenge grows harsh   Jeu 2 Fév - 13:40

Re-Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
MY BOOK COVER
MY SOUL

MessageSujet: Re: trent ≡ sweet revenge grows harsh   Jeu 2 Fév - 13:51

Re-bienvenue et bon courage pour ta fiche!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maximilian HaleGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 21/01/2017
Pages lues : 243
Crédits : shiranui, tumblr, teddystaleva & elina, tumblr, teddystaleva & elina
Avatar : James McAvoy
Pseudo : Marie
Schizophrénie : Rien à déclarer.
Disponibilités : 6/4 - Busy # (mais le planning reste ouvert, parce que je suis faible ♥️)

ONCarter (3) ◊ Maëlys (5) ◊ Noäm (6) ◊ Jay (8.) ◊ Eric (9) ◊ Eric (10).
SCHEDULED → Andy ◊ Trent&co ◊ Rhett ◊ Sheri&co.
OFFEric (former)Noäm (1) ◊ Rohan -X- (2) ◊ Eric (4) ◊ Loreleï -X- (7).
Âge : Trente-trois ans ◊ 8 juillet 1984.
MY SOUL
Carnet de relation
Relationship:

MessageSujet: Re: trent ≡ sweet revenge grows harsh   Jeu 2 Fév - 14:26

Armie

Rebienvenue parmi nous, et bonne fiche, et surtout bon jeu, ça sera un plaisir de vous lire Solo' et toi
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Trent DonnellyGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 02/02/2017
Pages lues : 431
Crédits : freesia|avatar ◈ shellhead|crackship ◈ tumblr|gifs
Avatar : Armie Hammer
Pseudo : shellhead.
Schizophrénie : Declan (stan) Nash (evans) Neil (downey) Rhys (pine) Avri (vikander)
Disponibilités : closed solora; lowen; maxence; lowen AU; solora (II); resto à cinq
Âge : 31 ans ◈ 26 juillet 1986
MY SOUL

MessageSujet: Re: trent ≡ sweet revenge grows harsh   Jeu 2 Fév - 14:31

Merci à tous
Et Kelvin, c'est pas poli de toucher à ce qui ne t'appartiens pas

_________________

It’s so much darker when a light goes out than it would have been if it had never shone
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
MY BOOK COVER
MY SOUL

MessageSujet: Re: trent ≡ sweet revenge grows harsh   Jeu 2 Fév - 14:31

Re bienvenue !
Avec un superbe avatar
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Megara A. HawpkinsGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 11/09/2016
Pages lues : 1372
Crédits : Niagara
Avatar : Phoebe Tonkin
Pseudo : TAG
Schizophrénie : Le seksy beau brun masseur et sereal baiseur alias Jared feat Ian Somerhalder & Le flic strip-teaseur ex membre d'un boysband alias Gabriel feat Jake Gyllenhaal
Disponibilités : COMPLET - RyanDedeSasha
Âge : 28 ans
MY SOUL

MessageSujet: Re: trent ≡ sweet revenge grows harsh   Jeu 2 Fév - 15:36

QUand je disais staff de schizo xDDD
REBIENVENUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUE !!! string

Bonne chance pour cette nouvelle fichette xD
Revenir en haut Aller en bas
http://tag-gallery.e-monsite.com/
Contenu sponsorisé
MY BOOK COVER
MY SOUL

MessageSujet: Re: trent ≡ sweet revenge grows harsh   

Revenir en haut Aller en bas
 
trent ≡ sweet revenge grows harsh
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» three cheers for sweet revenge ஐ TIGIRIA
» MON AMI ANTI ELECTION SAYO EST -IL DEVENU UN SWEET-MICKISTE OU UN MARTELLISTE ??
» MICHEL OU MIRLANDE ? SWEET MICKY OU GRAND MA ?QUI VEUT,QUI PEUT FAIRE MIEUX ??
» Voici le laeader Sweet Miki
» Quand Michel Martelly fait du Sweet Miki....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
READ MY MIND :: Vos papiers, s'il vous plait :: Mon autobiographie :: Bienvenue à Washington-
Sauter vers: