AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un fossé entre deux mondes [Feat. Tommy S. Grayson]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
avatar
Joyce SandbergGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 05/02/2017
Pages lues : 535
Crédits : Odyssea (avatar), anaëlle (sign).
Avatar : Kara Killmer.
Pseudo : Odyssea.
Âge : 26 ans (14 Juin).
MY SOUL

MessageSujet: Re: Un fossé entre deux mondes [Feat. Tommy S. Grayson]   Mar 16 Mai - 14:13

Joyce n'était pas le genre de personnes à juger sans fondement les autres, et encore moins lorsque la personne en question est son patron. Au contraire, elle aime bien cet état d'esprit qu'il a, ça sort un peu du patron habituel, qui a tendance à regarder ses collègues de haut et à les traiter comme ses larbins. Tommy est totalement différent sur ce point là, et elle doit avouer que ça lui fait du bien de relâcher la pression quelques fois, et de simplement se laisser aller et ne pas réfléchir.

Ça ne faisait pas si longtemps que ça qu'elle était installée en ville, alors bien évidemment, elle ne connaissait pas chaque recoin où se cachait un petit bijou. Et le quartier dans lequel elle travaillait désormais, ne faisait pas partie de ceux qu'elle avait pu exploré un peu pendant son temps libre quand elle recherchait un emploi. Quartier riche, où des hommes en costume trois pièces, et des femmes en tailleur court presque d'un bout à l'autre du trottoir, c'était exactement ce que Joyce n'était pas. Ce monde là n'était pas le sien, et ne le serait jamais. Elle sait d'où elle vient, et profiter de l'argent n'a jamais été une façon de vivre pour elle.

Faisant confiance au jeune homme, elle lui prend le bras afin qu'ils traversent ensemble. Une fois qu'il le juge nécessaire, il le lui indique et se hâte de traverser l'avenue presque au pas de course. Même si elle ne l'avoue pas, elle a un peu de mal à suivre la cadence, c'est pourquoi, une fois de l'autre côté, elle se sent essoufflée mais, un sourire apparaît sur son visage lorsque Tommy lui montre le restaurant. Il n'est plus qu'à quelques pas d'ici.

" - Concernant les endroits qui ne payent pas de mine, je connais bien. Et puis, de toute façon, ce n'est pas l'extérieur qui est important mais ce qu'on y mange."

Et puis après tout, Joyce n'était pas difficile. Il suffisait de voir le quartier dans lequel elle habitait et la tête de son appartement d'extérieur, et pourtant, une fois dedans, elle oubliait presque le quartier où elle était. Bien que l'état de l'appartement laisse à désirer, ça lui permettait d'être chez elle en rentrant du boulot.

Ils finirent par arriver devant le restaurant en question, ne sachant pas trop quoi faire, elle laissa le soin à Tommy de prendre les devants et de la guider. Elle n'était pas à l'aise dans les lieux qu'elle ne connaissait pas, alors pour éviter de faire une bourde, elle resta à l'entrée du restaurant attendant de voir comment allait se dérouler ce premier repas avec son patron.
Revenir en haut Aller en bas
http://odyssea-gallery.e-monsite.com
avatar
Tommy S. GraysonGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 28/01/2017
Pages lues : 244
Crédits : (c) Shiya & Tumblr
Avatar : Sam Claflin
Pseudo : Mayiie
Âge : Trente-deux ans. (Vingt-sept avril)
MY SOUL

MessageSujet: Re: Un fossé entre deux mondes [Feat. Tommy S. Grayson]   Lun 22 Mai - 22:28

Joyce & Tommy
Un fossé entre deux mondes

Bien souvent, quand j’emmenais quelqu’un de ma connaissance à ce restaurant, je pouvais observer sur leur visage cet air quelque peu dédaigneux à la vue du restaurant. Pourquoi ? Parce que ces gens que je connaissais, ces gens qui travaillaient dans le même immeuble que moi, ils étaient habitués aux restaurants un peu plus huppés, aux restaurants où c’était limite s’il n’y avait pas des serveurs qui les faisait manger à leur place. De ce fait, quand ils voyaient cet endroit, ils craignaient le pire, ils craignaient manger un hot dog avec des frites un peu trop froides pour leur goût, et un soda qui manquait de fraicheur. Moi, personnellement, cela ne me gênait pas. J’aimais manger, et plus les portions étaient généreuses, mieux c’était. Dans les restaurants guindés, les portions étaient minuscules, jamais je ne pouvais manger comme je le souhaitais, je ne pouvais même pas me comporter comme je le souhaitais, alors c’était, en mon sens, particulièrement désagréable. Mais dans ce restaurant, je m’y sentais bien, qu’importe ce que les autres pouvaient en penser. Et là, compte tenu de la réaction que Joyce eut, je compris que j’allais certainement m’y sentir encore mieux, parce que j’étais accompagné d’une personne qui n’était pas gênée par les apparences. D’ailleurs, à son commentaire, je ne pus m’empêcher d’avoir un sourire, même si je ne lui répondis pas, continuant la route vers le petit bâtiment qui se fondait dans le paysage. De toute façon, il nous fallut que faire quelques pas pour être finalement arrivés. Lorsque nous y fûmes, j’ouvris la porte, la tenant et me décalant de celle-ci pour laisser passer Joyce en premier. Cependant, je ne la suivis pas de très loin, m’étant rendu compte qu’elle ne semblait pas assez à l’aise pour entrer la première. Manque d’habitude ? Timidité naturelle ? Je ne savais pas trop, mais bien décidé à ne pas la mettre dans l’embarras, je pris les fameux devants, saluant une des serveuses qui commençait à bien me connaître, compte tenu que je venais plutôt souvent. En fait, ce fut à un tel point qu’elle me proposa d’aller prendre place à ma table dite habituelle, dans le sens où j’aimais la prendre quand elle était disponible, puisqu’elle était stratégiquement située dans un coin, mais avec une vue imprenable sur l’extérieur. Heureux de voir que celle-ci était libre, je fis un signe de tête à Joyce comme quoi nous allions dans cette direction, puis je l’emmenai vers la fameuse table. Lorsque nous y fûmes, toujours en gentleman, je tirai la chaise afin qu’elle y prenne place, et une fois qu’elle fut assise, je m’installai en face d’elle, puis avant que quelqu’un nous apporte les menus, je lui précisai:  « Alors ici, il y a de pas mal tout. Ça dépend de ce que tu aimes manger. » Ce n’était pas là une précision des plus exactes, mais au moins, si cela pouvait l’encourager quant à la nourriture proposée, c’était tant mieux, à mon avis.

_________________

You're an angel, tell me you're never leaving 'Cause you're the first thing I know I can believe in
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Joyce SandbergGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 05/02/2017
Pages lues : 535
Crédits : Odyssea (avatar), anaëlle (sign).
Avatar : Kara Killmer.
Pseudo : Odyssea.
Âge : 26 ans (14 Juin).
MY SOUL

MessageSujet: Re: Un fossé entre deux mondes [Feat. Tommy S. Grayson]   Mar 23 Mai - 13:46

Joyce se fichait pas mal des apparences, en vérité elle s'en fichait. Malgré cela, son apparence à elle et le regard que les autres pouvaient porter sur elle la faisait beaucoup souffrir. Toutes ces moqueries, ces critiques, elle avait connu ça pendant toute son enfance, et elle redoutait que dans cette entreprise, où les autres semblaient la snober parce qu'elle n'était pas comme eux, tout cela recommence. C'est sûr que si on comparaît ce qu'elle portait sur elle, elle aurait enfilé un sac poubelle ça aurait été identique à ce qu'elle avait actuellement. Elle n'avait pas les mêmes moyens que ses collègues et il allait fallait qu'elle s'y habitue si elle comptait rester dans l'entreprise.

Alors bien évidemment, quand Tommy lui présenta le restaurant de l'extérieur, certes ça ne donnait pas forcément envie, mais ce n'était clairement pas un de ses critères tant qu'elle pouvait manger à l'intérieur. En somme, c'était un peu comme son appartement, l'extérieur était pitoyable et pourtant, dès qu'elle passait la porte, la décoration simple qu'elle avait fait la faisait tout de suite sentir chez elle, oubliant l'extérieur du bâtiment.

Lorsqu'ils furent arrivés face à la devanture du restaurant, Tommy lui ouvrit la porte et la laissa entrer. Seulement, une fois dedans, elle fut prise d'une panique et elle était incapable de bouger. Elle n'était pas habituée à ce genre d'endroit, elle ne sortait jamais de chez elle, elle restait enfermée entre les quatre murs qui faisait office de refuge. Et puis, il avait toujours cette pensée de se demander si elle pourrait payer l'addition. Elle se sentirai idiote si en voyant la note, elle n'avait pas les moyens de payer le repas. Alors se retrouver dans ce restaurant avec le monde qu'il y avait était compliqué mais, rapidement Tommy vient à sa rescousse et salua une des serveuses, Joyce quant à elle lui adressa un fin sourire gêné puis suivit le mouvement jusqu'à la table. Une fois de plus, Tommy joua le gentleman en tirant la chaise pour qu'elle puisse s'asseoir, elle le gratifia d'un sourire. D'aussi loin qu'elle se souvienne, aucun homme n'avait jamais jamais agit ainsi avec elle, elle se sentait un peu privilégié et surtout comme une princesse.

Quand Joyce fut correctement installée, elle écouta Tommy lui annoncer que la nourriture était variée. Elle n'était pas très gourmande de toute manière, et puis, il fallait avouer qu'elle pouvait être difficile quand il s'agissait de nourriture, mais elle essayait de faire des efforts.

" - Alors comme ça cette table est attribuée à ton nom ?" demanda-t-elle en esquissant un petit sourire.

Elle avait entendu la serveuse lui annoncer qu'elle allait les installer à sa table habituelle. Il est vrai que cette table, en plus d'être un peu plus à l'écart des autres, offrait une vue sur l'extérieur du restaurant, c'est peut-être pour ça qu'il l'appréciait, parce que ça lui permettait de s'évader tout en mangeant, oubliant pendant quelques minutes qu'il était à la tête d'une entreprise dont il ne voulait visiblement pas, au vu de la conversation qu'ils avaient eu plus tôt.
Revenir en haut Aller en bas
http://odyssea-gallery.e-monsite.com
avatar
Tommy S. GraysonGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 28/01/2017
Pages lues : 244
Crédits : (c) Shiya & Tumblr
Avatar : Sam Claflin
Pseudo : Mayiie
Âge : Trente-deux ans. (Vingt-sept avril)
MY SOUL

MessageSujet: Re: Un fossé entre deux mondes [Feat. Tommy S. Grayson]   Lun 5 Juin - 1:25

Joyce & Tommy
Un fossé entre deux mondes

Bien souvent, j’agissais comme s’il me manquait quelques neurones au cerveau, mais ce n’était qu’un jeu que je jouais, je n’étais pas stupide pour autant. Et pourtant, j’eus un bref moment de manquement à l’instant où Joyce vint à me demander ce qui en était de mon rapport avec cette fameuse table, ne comprenant pas vraiment pourquoi elle me posait cette question. Puis, me rappelant de l’attitude de la serveuse, puis la façon dont j’avais pu choisir cette place sans problème, alors que c’était un restaurant où normalement, c’était le personnel qui choisissait les places des clients, je compris. Je laissai alors mon visage s’éclairer légèrement, puis je ris doucement, lui rendant son sourire, avant de lui dire:  « Euh… Je ne crois pas. » Après tout, je n’avais pas acheté cette table de quelconque façon - même si j’avais les moyens de le faire - et puis, en toute franchise, je n’étais pas ce type capricieux qui pétait une crise si jamais il n’avait pas sa place. De ce fait, je ne pouvais pas dire que mon nom était écrit dessus, mais désireux d’expliquer le pourquoi du comment j’avais pu nous faire asseoir à cet endroit aussi facilement, je précisai:  « Disons que je viens souvent ici pour manger et lorsque c’est possible, je choisis cette table. J’aime bien m’asseoir près de la fenêtre comme ça. » En réalité, j’aimais pas mal tout ce qui me faisait sentir un peu plus libre au quotidien. Cela pouvait peut-être paraître stupide aux premiers abords, mais j’avais appris à vivre ainsi ces derniers temps. Lorsque j’avais pris la présidence de l’entreprise, je cherchais toujours à me libérer à l’extrême, sans faire de concessions, et c’était ce qui avait fini par causer ma perte. Désormais, je tentais de me contenter de petites choses du quotidien, et même si ce n’était pas parfait à mes yeux, c’était déjà pas mal mieux que ce que j’avais précédemment. Mais ça, je ne le dis pas à Joyce, puisque cela reviendrait à parler de moi de façon un peu trop personnelle pour un premier jour, une première rencontre. Après, si jamais le courant passait entre nous, peut-être que je pourrais me montrer peut-être un peu plus éloquent sur le sujet, mais là, je me disais que ce n’était pas le moment de le faire. Et puis, si j’avais commencé à le faire, certainement que j’aurais été interrompu dans mon propos, puisque rapidement, une serveuse s’approcha, nous servant deux verres d’eau et nous demandant si nous étions, à tout hasard, prêts à commander. Me concernant, je ne me cassais jamais la tête pour mon repas, prenant toujours le choix du chef du jour. Chaque fois me réservait une nouvelle surprise, et n’étant pas difficile, je me faisais bien souvent un plaisir à découvrir de nouvelles choses. Mais après, ne sachant pas si c’était la même pour Joyce, je préférai ne rien dire, me contentant de la regarder avec un sourire qui se voulait rassurant, histoire de lui montrer qu’elle pouvait prendre le temps qu’elle souhaitait pour choisir et que si jamais elle ne voulait un peu plus, ne pas se sentir sous pression, la serveuse pourrait toujours repartir et revenir plus tard.

_________________

You're an angel, tell me you're never leaving 'Cause you're the first thing I know I can believe in
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Joyce SandbergGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 05/02/2017
Pages lues : 535
Crédits : Odyssea (avatar), anaëlle (sign).
Avatar : Kara Killmer.
Pseudo : Odyssea.
Âge : 26 ans (14 Juin).
MY SOUL

MessageSujet: Re: Un fossé entre deux mondes [Feat. Tommy S. Grayson]   Lun 5 Juin - 21:04

Si Joyce avait osé demander à Tommy l'histoire qu'il avait avec cette fameuse table, c'était plus par curiosité que par nécessité absolue de connaître ses habitudes ou même son passé. Disons, qu'elle était peu habituée à sortir pour aller manger dans des restaurants, que ce soit le midi ou le soir, alors il est vrai qu'elle n'avait pas ses habitudes dans tel ou tel restaurant comme ça semblait être le cas pour Tommy. Comme pour se justifier, le jeune homme expliqua alors ce qu'il en était. Ce qui de base n'était sensé être qu'une petite remarque sans réelle importance, s'est avéré être un moment où Tommy livrait un peu de lui à son employée. Ce qu'elle appréciait grandement étant donné qu'ils ne se connaissaient pas tant que ça.

" - Je comprends. Tu aimes bien t'évader de ton quotidien et pour le faire, tu viens manger ici, ce petit havre de paix dans lequel tu te sens à ta place."

Joyce aurait presque pu être psychologue vu la manière dont elle venait d'analyser son patron. En réalité, si elle le comprenait, c'était parce qu'elle était comme lui. Échapper de son quotidien était quelque chose qu'elle avait fait durant des années, d'abord avec son ancien amant, puis, après la mort de son fils. Elle avait ce besoin de se rendre dans certains lieux pour se ressourcer, pour se sentir protégé de tout le reste, et surtout des soucis. Ce restaurant semblait être le lieu idéal pour le brun.

Ensuite, la serveuse approcha d'eux. Joyce se sentit un peu prise au piège parce qu'elle avait pris le temps d'observer et de discuter avec son patron, mais elle n'avait pas vraiment prit le temps de regarder ce qu'offrait l'endroit. En nourriture, elle était assez compliquée, et n'aimait pas forcément tout ce qu'un restaurant pouvait proposer, elle préférait rester dans le basique, histoire d'être sûre qu'elle apprécierait le plat. Jetant un coup d'oeil à la jeune femme, très séduisante en plus de ça, elle plongea dans le menu et prit le premier plat qui l'inspirait, soit des lasagnes avec de la salade. Ça semblait assez léger pour un repas, et puis, elle en avait envie. Elle attendait désormais de voir ce que le jeune homme allait prendre. Une fois sa commande terminée, elle déposa son regard sur son patron pour qu'il passe commande à son tour.
Revenir en haut Aller en bas
http://odyssea-gallery.e-monsite.com
avatar
Tommy S. GraysonGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 28/01/2017
Pages lues : 244
Crédits : (c) Shiya & Tumblr
Avatar : Sam Claflin
Pseudo : Mayiie
Âge : Trente-deux ans. (Vingt-sept avril)
MY SOUL

MessageSujet: Re: Un fossé entre deux mondes [Feat. Tommy S. Grayson]   Mar 20 Juin - 14:25

Joyce & Tommy
Un fossé entre deux mondes

J’avais pour habitude d’être un livre ouvert, si je pouvais le dire ains. Je me considérais comme tel parce que j’estimais que je n’étais pas celui qui était du genre à cacher volontairement des choses. Enfin, quand il le fallait, je le faisais, même si clairement, je n’était pas le mieux placé pour garder des secrets. Non pas parce que j’étais une commère ou quelque chose du genre, mais parce que lorsque je voyais quelqu’un en sachant un truc, cela me faisait tout drôle de devoir le garder pour moi, alors je ne voulais pas cacher quoi que ce soit me concernant aux autres. Par contre, je savais faire le juste milieu entre le fait de ne pas parler assez et de trop parler. Et là, je pensais que c’était ce que je venais de faire en expliquer le pourquoi du comment je choisissais cette table lorsque possible, sans toutefois commencer à m’évader dans les commentaires personnels, faire un monologue qui n’avait pas lieu d’être. Et même si je n’avais rien laissé paraître, Joyce, qui me connaissait que depuis quelques heures, était parvenue à voir plus loin que cette simple explication, touchant pile poil à la véritable raison de mon choix de table. Inutile de mentionner que dans un premier temps, cela m’étonna grandement, d’où le fait que j’écarquillai les yeux de surprise, mais nullement offensé, parce que justement, cela ne me gênait pas d’être perçu ainsi, de voir que quelqu’un me comprenait de la sorte, j’eus un large sourire à la fois ravi et amusé, sourire qui accompagna mon propos au moment où je dis:  « Oui, c’est exactement ça. » Après cela, peut-être aurais-je pu lui demander comment elle avait fait pour comprendre tout cela sur ma personne en si peu de temps, mais je n’en eus pas le temps ni l’envie. Pas le temps parce que peu de temps après, une personne issue du personnel du restaurant vint à notre rencontre pour nous demander ce que nous voulions manger, ce qui vint nous occuper. Pas envie parce que cela ne me déplaisait pas. Au contraire, j’en vins à confirmer que le personnel d’embauche avait fait le bon choix en me la proposant comme réceptionniste et que moi, j’avais bien fait de tenter de la mettre à l’aise aussi bien que je le pouvais. Est-ce que j’allais y parvenir ? Je l’espérais bien, parce que je n’avais pas nécessairement envie de la perdre. D’accord, peut-être que je la connaissais depuis peu, peut-être nous aurions quelques accrocs au fil du temps, mais j’avais le sentiment que nous pourrions apprendre à bien nous entendre, à commencer pendant ce repas, mais aussi au bureau, où il nous faudrait retourner pour terminer la journée, avant de se retrouver le lendemain et ainsi de suite, pour un bon moment, je l’espérais désormais.


Sujet terminé

_________________

You're an angel, tell me you're never leaving 'Cause you're the first thing I know I can believe in
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MY BOOK COVER
MY SOUL

MessageSujet: Re: Un fossé entre deux mondes [Feat. Tommy S. Grayson]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un fossé entre deux mondes [Feat. Tommy S. Grayson]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Un fossé entre deux mondes [Feat. Tommy S. Grayson]
» Glace Cendrée, le coeur déchiré par deux mondes
» Duel entre deux âmes soeurs. [PV Luke Kayan]
» Discution entre deux Gryffondor [pv : Judicaelle]
» conflit entre deux [PV WildStorm] [Dé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
READ MY MIND :: La cour d'école, tant de plaisir :: Les rp's archivés-
Sauter vers: