AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Prise de tête pour de l'ergothérapie. Ft Sarah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Alec J. MillerGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 28/12/2016
Pages lues : 121
Crédits : Alles
Avatar : Francisco Lachowski
Pseudo : Mekhaï
Schizophrénie : E. Austin Hayes [Finn Harries] ~ Percy Ipkiss [ Chandler Riggs] ~ Simon Elkins [ Cody Christian]
Disponibilités : Disponible !
Âge : 24 ans
MY SOUL

MessageSujet: Prise de tête pour de l'ergothérapie. Ft Sarah   Dim 12 Fév - 0:23

J’avançais lentement vers le service dans lequel j’avais été envoyé en observant les lieux d’un air dégouté. Sérieusement ? En ergothérapie ? Ce n’était même pas une vraie branche médicale, du moins pas à mes yeux. J’étais interne en chirurgie bon sang, en chirurgie pas en thérapie de je ne sais quoi. Ce n’était pas mon boulot, moi ce que je voulais avant tout c’était être au bloc, devant un patient ouvert à essayer de lui sauver la vie en réparant ce qui ne va pas, lui retirant ce qui le rend malade. C’était presque une insulte à mes talents que de m’envoyer ici mais je n’étais encore qu’un interne et je devais juste me taire et ne rien dire. En théorie parce que c’était mal me connaitre, je n’avais jamais eu ma langue dans ma poche, je parvenais toujours à mes fins, j’étais un véritable requin et malheureusement l’ergothérapie ne faisait pas partie de mes ambitions. Je soupirais regardant ma montre maintenant devant l’ascenseur qui sans doute aussi pressé que moi, m’étais du temps à arriver. Je jetais un dernier regard désespéré à mon bipper en espérant que l’un de mes patients dont je m’étais occupé face une rechute ou que mon résident ait besoin de mes services. Mais rien, l’ascenseur fut semble t’il le plus réactif et j’entrais péniblement. Franchement, c’était encore pire que d’aller avec ces gens rayonnants et mielleux de bonheur en dermatologie. Berk. Je voyais les chiffres des étages changés, s’ouvrant finalement là où je l’avais demandé. Je ne savais même pas en quoi consistaient réellement les travaux ici. J’avançais un peu au hasard vers ce qui ressemblait au bureau de secrétariat d’un pas nonchalant pour demander où je pourrais trouver Sarah Maslo. Sérieusement, j’étais de mauvais poil pour la journée. Après les indications de la femme, je suivais les directives jusqu’à me rendre dans la salle des médecins dans laquelle j’entrais. Je la cherchais du regard tandis que l’on m’observait bizarrement comme si je n’avais rien à faire ici. A croire que le fait d’être en formation m’interdisait l’accès à une pièce totalement VIP. Bande d’ergothérapeute pff. « Docteur Maslo ? » J’attendais que la personne concerné se décide à venir me voir, elle ne m’avait pas demandé dans son service pour rien au moins. Mon ton ne semblait pas très aimable et mon visage était totalement fermé. Thérapie de que dalle. J’inspirais attendant de l’avoir à ma hauteur pour lui jeter un regard dédaigneux. « Vous avez demandé un interne me voilà. » Je soupirais presque, croisant mes bras attendant de plus ample explication mais le fait que je sois fermé n’était pas difficile à deviner et je n’étais pas prêt de changer. Elle n’était plus prête de me revouloir dans son service c’est moi qui vous le dit.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sarah MasloGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 24/01/2017
Pages lues : 442
Crédits : SWEET DISASTER (avatar) Perséphone (signa) Perséphone & BONNIE (icons de signa)
Avatar : Barbara Palvin
Pseudo : smoking cat
Schizophrénie : Maëlys, la danseuse
Disponibilités : Plus dispo pour l'instant (0/4)
➽ Louis
➽ Alec
➽ Zach
Âge : Vingt-quatre ans
MY SOUL
Carnet de relation
Relationship:

MessageSujet: Re: Prise de tête pour de l'ergothérapie. Ft Sarah   Dim 23 Avr - 0:07

Prise de tête pour de l’ergothérapie
EXORDIUM.
Grand est le nombre d’internes que tu peux croiser dans les couloirs de l’hôpital pour te rendre dans l’aile spécialisée pour l’ergothérapie. Tu t’es toujours dit qu’un jour, tu te devais de présenter cette médecine méconnue du grand public. Il est vrai que tout le monde ne connait pas ton métier. Souvent les gens te disent que tu es un éducateur spécialisé, mais toi, tu rectifies. Tu leur expliques que tu travailles dans le paramédical, ce qui n’est pas le cas d’un éducateur spé. Alors, aujourd’hui, tu as l’intention de travailler avec un des internes présents à l’hôpital. Bien sûr, il va falloir réaménager les activités prévues avec tes patients pour que le jeune homme – oui, on t’a confié un futur chirurgien pour aujourd’hui – puisse aussi participer. Tu commences donc à préparer la salle avant l’arrivée du fameux Alex Miller.
Travailler avec des handicapés ou des personnes dans le besoin d’être rééduquée, c’est surement ta vocation. Même si ton père a pourtant eu du mal à admettre que sa fille ne bosserait jamais dans la politique, il a aujourd’hui compris que tu t’épanouissais dans ce métier. Quant à ta mère, elle t’a toujours soutenue dans ce que tu fais et tu ne la remercieras jamais assez pour toute cette motivation qu’elle a pu te donner tout au long de tes études. Bien sûr, cela était moins difficile que si tu avais choisi de devenir médecin généraliste ou encore chirurgien mais tu ne te voyais pas devenir cela.
Tu sais à peu près comment va se dérouler la journée et tu espères que l’interne y mettra du sien aussi. Il est parfois difficile de faire travailler un étudiant alors qu’il ne souhaite pas se diriger dans ta branche… Mais tu ne te laisses pas abattre et c’est avec le sourire que tu accueilles l’arrivant. "Oui ?" Tu te tournes vers l’homme qui vient te t’appeler et découvres l’interne. "Oh ! Bonjour et bienvenue dans le service d’ergothérapie." Tu restes joviale malgré le ton qu’il peut employer avec toi. Sans doute que vous êtes dans les mêmes âges, toutefois, tu aurais aimé un peu plus de respect de sa part. Tu es tout de même au dessus de lui dans la hiérarchie. "Oui, tout à fait. Je sais bien que ce service n’est pas votre prédilection, toutefois, j’avais pensé qu’il serait intéressant que vous découvriez où certains de vos patients suivent leur rééducation après leur lourde opération." Après tout, tu trouves cela normal de lui présenter ce service.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alec J. MillerGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 28/12/2016
Pages lues : 121
Crédits : Alles
Avatar : Francisco Lachowski
Pseudo : Mekhaï
Schizophrénie : E. Austin Hayes [Finn Harries] ~ Percy Ipkiss [ Chandler Riggs] ~ Simon Elkins [ Cody Christian]
Disponibilités : Disponible !
Âge : 24 ans
MY SOUL

MessageSujet: Re: Prise de tête pour de l'ergothérapie. Ft Sarah   Mar 13 Juin - 18:35

Je ne doutais pas de l’utilité de l’ergothérapie et je ne dénigrais pas non plus le travail et l’impact que pouvait avoir ces professionnels sur l’avenir des patients. Généralement certains retrouvaient leur faculté à des pourcentages qu’ils n’auraient même plus espéré mais pourquoi me demander moi un interne. N’avait-elle pas des stagiaires qui étudiaient justement cette pratique ? Moi, ce qui me faisait vibrer, c’était la chirurgie, avoir un corps ouvert avec un problème qu’il faut réparer, voir des cas plus extraordinaires les uns que les autres et pas me retrouver dans une pièce à faire une forme de rééducation. J’avais déjà du mal à admettre que la rééducation était une branche de la médecine alors on ne me fera pas avaler que ça à un quelconque rapport à la chirurgie. Ca serait comme emmener un futur ergothérapeute au bloc, aucun rapport. Pourtant je n’avais définitivement pas le choix et j’allais devoir prendre sur moi-même si je serrais d’avance les dents. J’avais surtout l’impression de perdre mon temps et des heures si précieuses dans ma formation. Après tout, pourquoi ne pas avoir envoyé un simple interne de premier année sans grand intérêt ou le plus nul de notre promo, je suis sur que le docteur Green serait heureux de se trouver une vocation vu qu’irrévocablement il n’arriverait pas à passer son année tant il accumulait le retard et les difficultés. Si vraiment j’avais voulu me lancé dans l’ergothérapie, je n’aurais pas fait six années de médecine pour ensuite me lancer dans un programme de six ans supplémentaire. J’aurais fait le nécessaire pour suivre cette voix. J’étais donc de mauvaises humeurs et c’était malheureux pour celle qui m’avait demandé. En même temps, en prenant le temps d’un chirurgien elle ne devait pas s’attendre à une quelconque autre réaction. J’étais alors arrivé dans son service en trainant les pieds pour finalement rejoindre ma « supérieur ». C’était entre guillemet car à mes yeux, elle ne l’était pas. On ne faisait pas le même métier, on ne devait même pas se croiser dans nos travaux. A la limite, c’est avec le médecin en charge des patients qu’elle devait collaborer mais pas avec les chirurgiens. Je n’étais même pas dans l’orthopédie. Je m’étais montré très formelle et très froid. Ce n’était pas qu’avec elle, j’étais toujours très sérieux et je ne faisais que rarement du personnel au boulot, sauf quand je voulais finir la soirée avec la dites personnes. Elle était mignonne mais elle m’avait tellement énervé que je ne tenterais rien du tout, m’en tenant au respect entre professionnels. « Merci. » Je n’avais trouvé que cela à répondre. Je ne voulais pas être là et je ne comptais pas y revenir. Inutile d’être le bienvenue. Elle m’expliquait savoir que son service n’était pas ma prédilection mais qu’il était intéressant de découvrir où allait nos patients. En réalité je m’en fichais un peu de le découvrir, je le savais c’était suffisant. A ce compte là j’allais moi-même me charger de la rééducation de tous mes patients. « Je vois. » Je restais froid et ne montrait pas grand intérêt à poser des questions car je n’en avais même pas. « Je n’aurais sans doute plus jamais l’occasion de revoir ce service alors autant en profité hein ! » C’était du faux enthousiasme, je m’en fichais d’en profité mais je n’étais pas atroce et je ne voulais pas qu’elle fasse de rapport sur moi. « C’est toujours mieux que d’assister à une opération, ça change un peu, au cas où je sois pas sur de ma vocation. » Comme si j’allais tout plaquer pour devenir ergothérapeute.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sarah MasloGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 24/01/2017
Pages lues : 442
Crédits : SWEET DISASTER (avatar) Perséphone (signa) Perséphone & BONNIE (icons de signa)
Avatar : Barbara Palvin
Pseudo : smoking cat
Schizophrénie : Maëlys, la danseuse
Disponibilités : Plus dispo pour l'instant (0/4)
➽ Louis
➽ Alec
➽ Zach
Âge : Vingt-quatre ans
MY SOUL
Carnet de relation
Relationship:

MessageSujet: Re: Prise de tête pour de l'ergothérapie. Ft Sarah   Dim 12 Nov - 23:23

Prise de tête pour de l’ergothérapie
EXORDIUM.
Tu ne te doutais pas une seule seconde que cela aurait pu être aussi compliqué d’accueillir un internet de chirurgie dans ton service. D’autres auraient surement été plus curieux que celui qui te présente à toi. Il reste poli, et heureusement d’ailleurs, mais tu sens bien qu’il est quelque peu désintéressé. Il n’est même pas encore diplômé qu’il ressemble déjà à l’un de ces chirurgiens qui prennent le melon parce qu’ils ont sauvé beaucoup de vie. Ca te gonfle cette hiérarchie dans l’hôpital. Tout le monde devrait respecter tout le monde mais malheureusement ce n’est pas le cas et tu le constates encore aujourd’hui, en accueillant Alec.
C’est avec un peu de déception que tu écoutes le jeune homme. La prochaine fois, tu y réfléchiras à deux fois avant de proposer une immersion dans ton service. Cela fait peu de temps que tu exerces et tu as déjà entendu pas mal de choses au sujet de l’ergothérapie. Tu as de la chance de travailler au sein d’un grand hôpital toutefois l’ambiance n’a jamais été extraordinaire entre les différents services et aujourd’hui encore, tu t’en rends compte. Le côté froid et très distant de l’interne ne te met pas vraiment à l’aise mais tu ne te laisses pas abattre pour autant. Tu lui lances un petit sourire chaleureux avant de répondre "Oh, je doute que vous changiez de vocation !" L’ergothérapie n’était pas faite pour lui, cela se voyait trop bien. Il sait, sans doute, manier le scalpel bien mieux que toi mais tu sens que le jeune homme n’est absolument pas patient. Et la patience est bien la première qualité demandée aux futurs ergothérapeutes. Prendre son temps avec la personne en face de soi.
Ayant prévu plusieurs activités avec un petit groupe de patients, tu intègres Alec et le présentes aux personnes handicapés. "Bonjour tout le monde ! Aujourd’hui, je serai accompagnée d’Alec, notre stagiaire d’une journée." Bien sûr, tu te doutes que le garçon ne va pas vraiment apprécié que tu lui colles l’étiquette de stagiaire mais il n’avait pas à te prendre de haut. Tu souris en voyant Alec se faire dévisager par les résidents. Un petit nouveau dans la bande, ça les change pas mal. Certains ayant du mal avec la nouveauté. Tu tends le programme à Alec pour qu’il puisse savoir ce qu’il l’attend et pendant qu’il le consulte, tu vas chercher des portes monnaies et sacs à main. "Première activité : retrouver sa motricité avec des objets du quotidien. Alec, vous passerez voir chaque personne pour lui montrer les gestes qu’il faut faire." Si pendant un instant, tu t’es laissée prendre de haut par un petit jeune qui n’est même pas diplômé mais rapidement, tu reprends du poil de la bête et te voilà, toute confiante à donner des ordres au gamin.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MY BOOK COVER
MY SOUL

MessageSujet: Re: Prise de tête pour de l'ergothérapie. Ft Sarah   

Revenir en haut Aller en bas
 
Prise de tête pour de l'ergothérapie. Ft Sarah
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cherche infos/conseils pour fendeuse à bois sur prise de force
» G20, des mesures adoptées pour faire face à la crise
» Prise en sandwich (PV Svea)
» [Toilettes de Mimi Geignarde] Drôle d'endroit pour se cacher
» « J'ai mis les doigts dans la prise. J'ai eu un coup de foudre pour l'adrénaline. »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
READ MY MIND :: Washington, District of Columbia :: Georgetown :: MedStar Georgtown University Hospital-
Sauter vers: