AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Jared & Julian ▬ C'est qui Jace ? Ah oui merde c'était moi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
InvitéInvité

MessageSujet: Jared & Julian ▬ C'est qui Jace ? Ah oui merde c'était moi   Sam 10 Sep - 17:02


C'est qui Jace ? Ah oui merde c'était moi. Jared x JulianBoire, boire et encore boire. Puis fumé aussi c’est un peu ce que je fais quand je suis en weekend et que je ne dois pas me rendre en cours. Bien que je le fasse aussi quand je rentre des longues journées assis sur les bancs de l’université. Je sais que… Je suis un futur médecin et que je ne devrais pas avoir une vie de dépraver comme ça mais… Je ne réfléchis même plus quand je le fais, ça vient tout seul. Je prends un coup ou deux puis ça passe tout seul et je continue encore et encore. Nous sommes samedi, autant dire que j’ai eu le temps pour pouvoir faire ce que je voulais durant la journée mais encore plus la soirée. Je me suis amusé, en compagnie de plusieurs personnes qui se trouve dans ma confrérie à l’université. Nous sommes tout parti en soirée ensuite et nous avons poursuivi comme ça. Quand tu es dans l’ambiance généralement tu te laisses aller, moi je me laisse toujours aller. Je ne me mets aucune restriction. Peut-être qu’un jour, j’y arriverai, j’arrêterai d’être dépendant à ça et cette vie. Je ne sais pas encore. Au final, je ne sais pas combien de temps j’ai passé à cette soirée, mais il ne semblait pas si tard que ça quand je suis parti, ou si tôt, ça dépend du point de vue de la personne. Non, il devait être quoi minuit, une heure ? Ou même pas ? J’ai quitté car je m’ennuyais, mes potes étaient je ne sais où. Sans doute dans les chambres, avec des filles ou partit. Enfin quand tu arrives sobre en groupe, tu ressors souvent saoul et seul. Sauf si tu as de bons potes mais ça n’est pas mon cas. Ils sont tous un peu des paumés. Puis il a fallu que je trouve un moyen d’aller de Georgetown à Capitol Hill. Il y a le métro, mais la moto me fait de l’œil. Puis je n’allais pas la laisser seule non plus. Alors je l’ai pris, sans vraiment réfléchir. Il y a moins de monde sur les routes aux heures où je suis parti puis je n’avais pas peur d’avoir un accident pour les quelques kilomètres que je devais faire.

Au bout de quelques minutes, j’arrive dans le quartier. Je pensais pouvoir poursuivre en moto mais non puisque celle-ci me lâche à quelques mètres de chez-moi. « - Tu auras pas pu tomber en panne après non ? » Je descends de celle-ci n’ayant pas le choix. Je l’attache au premier poteau que je vois sur la route faisant comme je pouvais pour que tout ça tienne. « - Celui qui me la vole il est mort je préviens. » J’aime bien parler à un public invisible parfois. Je me dis que je suis quand même entendu. Peut-être par les voisins ou les chats qui se promènent dans les jardins. Bref, un truc vivant quoi. Je regarde autour de moi pour voir où je suis, puis je n’attends plus vraiment pour me mettre à marcher vers la maison que j’occupe. Je ne sais plus trop si c’est loin ou pas. Ca me paraît être à l’autre bout de la terre pour le moment. Et la terre tourne tellement en ce moment. Je soupire longuement en regardant dans mes poches pour pouvoir trouver une cigarette. Quand j’en trouve enfin une, caché dans le fond de ma poche, c’est mon briquet que je cherche. J’essaie plusieurs fois de faire aller celui-ci en regardant attentivement avant de finalement le jeter à l’autre bout de la route puisque de toute manière, il ne fonctionne plus. Je garde la cigarette dans mes lèvres avant qu’une personne se montre un peu plus loin. Au départ, j’ai un peu de mal à savoir qui s’est mais plus j’approche et plus je me rends compte que c’est mon grand-frère. « - Jared !! Ca fait plaisir de te voir. Tu as du feu pour moi ? J’ai la poisse ce soir. Tu peux bien faire ça pour moi ? Non ? » Un sourire se forme sur mes lèvres et j’attends sa réponse avec impatience maintenant. Enfin, je ne demande pas grand-chose quoi. Puis il est mon frère, la charité avec son petit-frère c’est un truc commun.
©You_complete_Muke
Revenir en haut Aller en bas
Jared SilvesterGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 07/09/2016
Pages lues : 2038
Crédits : Sweet Disaster (vava) Tag (ship Zoe et Alexandra)
Avatar : Ian Somerhalder
Pseudo : TAG
Schizophrénie : La barmaid au caractère bien trempé alias Megara feat Phoebe Tonkin & Le flic strip-teaseur ex membre d'un boysband alias Gabriel feat Scott Eastwood & La blonde un peu folle et excentrique alias Sam feat Candice Accola & La croqueuse de diamant fêtarde alias Lexie feat Margot Robbie & Le ptit con arrogant qui se la joue alias Elijah feat Nathaniel Buzolic & Le vigile féministe de deux mètres avec les cheveux longs alias Cam feat Jason Momoa
Disponibilités : COMPLET
LisbethArizona #4Joy

TERMINÉS
Julian #1Arizona #1CrystalAlexiaSashaFaithSoan&JulianArizona #2Arizona #3JadaDevon
Âge : 33 ans (13 août 1984)

MessageSujet: Re: Jared & Julian ▬ C'est qui Jace ? Ah oui merde c'était moi   Dim 11 Sep - 3:52

Julian ∞ Jared
"Tu manque pas de culot ! Tu me drague, on vient chez moi, tu me sautes ensuite tu me dis que tu t'en vas mais tu te permets de me demander si tu peux pas quand même utiliser ma douche avant ??" Je lui souris et lui faisais un bisou de loin "Au moins j'ai demandé, je suis poli" ça lui arracha au moins un petit rire Oh ben oui un vrai gentleman ! Me dit-elle en me balançant mon tee-shirt que je rattrapais en vole Mais vas y prend la ta douche et dégage je souris avant de lui faire un clin d’œil et de disparaître dans la salle de bain en sifflotant. En réalité ça n'était pas la première fois que je couchais avec elle mais la troisième et les trois fois elle m'avait fait le même coup à jouer les fausses vexées. Je savais bien qu'elle n'était pas sérieuse sinon elle ne recoucherait pas avec moi et elle me laisserait encore moins prendre le temps de me doucher pèpère avant de partir, mais ça l'amusait. Une fois sortit de la douche j'enfilais mon tee-shirt et mon caleçon puis retournais dans la chambre "Pantalon" Elle me le balança et je le rattrapais de justesse en me penchant sur le côté et en tendant le bras "Vous les femmes vous êtes toutes les mêmes, pas une foutue de viser correctement" je souris sachant très bien comment elle allait réagir à la taquinerie "Et toi t'es bien comme tous les autres à te barrer dès que t'as eu ce que tu voulais" "Et oui !" Je bouclais ma ceinture et reprenais mon portable "C'est finit je veux plus te voir de toute façon !" J'ouvrais la porte de son appart et sortais tout en lâchant un "A la semaine prochaine" avant de refermer et de descendre les escaliers pour sortir.

On avait fait le chemin du bar à chez elle dans sa voiture du coup ça serait à pieds pour le retour. Mais ça va ça ne me gênait pas, c'était pas si loin que ça de chez moi. Et puis il était encore tôt. Je marchais les mains dans les poches sans trop porter d'attention à ce qui se passait dans la rue jusqu'à ce que j'aperçoive la silhouette d'un mec qui accrochait sa moto au poteau apparemment. Je continuais à marcher dans sa direction et je compris assez rapidement qui était cette personne quand elle vint elle même à moi « Jared !! Ca fait plaisir de te voir. Tu as du feu pour moi ? J’ai la poisse ce soir. Tu peux bien faire ça pour moi ? Non ? » Je ris légèrement face au jeune homme un peu bourré "Jace ! Si je m'attendais à te voir ici !" Je l'avais toujours trouvé sympathique ce petit alors le croiser ici était loin de me poser problème. Ça aurait pu me faire chier si ça avait été certaines autres personnes en revanche, je n'avais pas la même patience et la même tolérance avec tout le monde "Alors du feu attend voir.." Je fouillais dans mes poches pour chercher mon briquet que je finis par trouver puis je relevais la tête vers lui "Non mais t'as vu l'état de ta clope ? Tu l'as trouvé où ?" Je ris en secouant la tête avant de la retirer d'entre ses lèvres pour la balancer par terre et sortir mon paquet de clopes pour lui en filer une, et en prendre une aussi par la même occasion "Qu'est ce que tu fais avec ta moto ici ?" J'allumais sa clope puis la mienne avant de remettre le briquet dans ma poche.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
http://tag-gallery.e-monsite.com/
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Jared & Julian ▬ C'est qui Jace ? Ah oui merde c'était moi   Dim 11 Sep - 18:25


C'est qui Jace ? Ah oui merde c'était moi. Jared x JulianSi je m’attendais à croiser mon frère en chemin, je ne sais pas ce que j’aurai fait. Enfin, la version change selon que je suis sobre ou non. Ce qui n’est pas le cas en ce moment. Et je n’ai pas vraiment envie de faire marcher mon cerveau, il a besoin de repos quand il est hors des études. « - Jace ? C’est quoi ce prénom ? Tu dois être encore plus mort que moi. » Dis-je avant de me mettre à rire directement. Sur le coup, je ne comprends pas pourquoi il m’appelle par un prénom qui n’est même pas le mien, ça ne se ressemble pas, ça commence juste par la mettre lettre. Je ne pense pas que c’est moi qui lui aie dit pour ne pas qu’il sache qui je suis. Je suis loin de réfléchir à tout ça maintenant. Pour moi, il doit juste confondre. C’est possible, il reçoit je ne sais combien de clients quand il bosse. Quoi que, masser un mec, ça ne doit pas lui arriver si souvent que ça. Je l’observe quelques minutes, essayant de le voir de manière un peu plus correcte, mais mon cerveau préfère le voir en triple. Je ferme les yeux quelques secondes puis les ouvre à nouveau attendant qu’il me donne du feu maintenant. « - Mh je ne sais pas. Tu vois cette clope, c’est ce qui t’arrive quand tu deviens pauvre. Tu es obligé de faire avec les restes. » Dis-je en levant les yeux au ciel. « - Heureusement que j’ai un cousin généreux qui m’a offert une maison. » Bon, elle n’est pas spécialement à moi, puisqu’elle reste au nom de Jamie, mais dans le fond, c’est moi qui y squatte maintenant. Donc elle est en quelque sorte à moi. Je pourrai la vendre pour avoir de l’argent mais dormir dans la rue ne me dit rien du tout, et c’est mieux d’avoir un loyer gratuit quand même non ? Je le laisse faire avec la cigarette. C’est quand même cool de sa part de faire un échange et de m’offrir une clope comme ça. « - Un Silvester généreux, c’est étonnant. » Je tire sur la cigarette une fois qu’il me l’a allumée de lui-même. Je la retire d’entre mes lèvres, pour la maintenir entre mes doigts. Je bouge un petit peu pour pouvoir me tourner vers la moto qui est toujours à sa place, elle ne bougera pas seul normalement, je ne suis pas aussi débile. Puis je repose les yeux sur mon frère. « - Je rentrais chez-moi. J’habite le quartier. Puis elle est tombée en panne, du coup je dois me taper je ne sais combien de passer de maison à pied. Vivre au 2143, c’est vraiment chiant, je m’en rends compte. » Je ne sais même pas à combien je suis. Certainement pas dans les 2000 encore. « - Ouais, ne me juge pas. J’ai une maison gratuite dans le quartier, c’est pour ça que je vis ici et non pas avec les pauvres. Et toi qu’est-ce que tu fous là ? Tu ne bosses pas demain ? » Je réfléchis une seconde puis reprends. « - Ah ouais non c’est dimanche. » Dis-je en bougeant un petit peu, nous n’allons pas rester sur place. Enfin nous le pourrions mais bon. Je me répète un peu en plus. Mais j'ai vraiment un peu de mal à faire les choses dans un ordre un peu plus correcte, donc je dis ce qui sort de ma bouche et c'est bon comme ça. Il vit aussi dans ce quartier ? Bon sans doute pas dans le coin des 2000, je l’aurai quand même remarqué. Je ne l’ai jamais vu chez Jamie non plus d’ailleurs. Bon sans doute car c’est un achat très récent et qu’il n’a pas encore eu le temps de faire une visite. Un repas, ou un truc dans le genre quoi…©You_complete_Muke
Revenir en haut Aller en bas
Jared SilvesterGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 07/09/2016
Pages lues : 2038
Crédits : Sweet Disaster (vava) Tag (ship Zoe et Alexandra)
Avatar : Ian Somerhalder
Pseudo : TAG
Schizophrénie : La barmaid au caractère bien trempé alias Megara feat Phoebe Tonkin & Le flic strip-teaseur ex membre d'un boysband alias Gabriel feat Scott Eastwood & La blonde un peu folle et excentrique alias Sam feat Candice Accola & La croqueuse de diamant fêtarde alias Lexie feat Margot Robbie & Le ptit con arrogant qui se la joue alias Elijah feat Nathaniel Buzolic & Le vigile féministe de deux mètres avec les cheveux longs alias Cam feat Jason Momoa
Disponibilités : COMPLET
LisbethArizona #4Joy

TERMINÉS
Julian #1Arizona #1CrystalAlexiaSashaFaithSoan&JulianArizona #2Arizona #3JadaDevon
Âge : 33 ans (13 août 1984)

MessageSujet: Re: Jared & Julian ▬ C'est qui Jace ? Ah oui merde c'était moi   Lun 12 Sep - 3:44

Julian ∞ Jared
Croiser la tête d'un client sympathique, que j'avais déjà revu plusieurs fois, j'avais envie de dire pourquoi pas ? C'était toujours mieux que de croiser une ex hystérique ! Oui parce que non je n'entretenais pas de très bonne relation avec les quelques femme que j'avais pu avoir comme copine... Quand on a pas envie de se prendre la tête mieux vaut être entre mecs ! Même quand le mec en question semble bien arraché ! « - Jace ? C’est quoi ce prénom ? Tu dois être encore plus mort que moi. » Ou pas parce que pour ne plus se rappeler de son propre prénom il n'avait pas du faire que boire ! Je ris légèrement en secouant la tête "C'est le tien banane ! Bon sang mais t'as fumé quoi ?" Bon au moins c'était drôle à voir ! Ça serait moins drôle s'il me vomissait dessus par contre mais il tenait encore a peu prêt debout alors j'osais espérer qu'il n'en était pas à la... Quoi que n'oublions pas qu'il venait d'oublier son prénom hein, à moins que ça soit une blague de mec bourré, c'était aussi une possibilité, j'avais dû en faire des pires. « - Mh je ne sais pas. Tu vois cette clope, c’est ce qui t’arrive quand tu deviens pauvre. Tu es obligé de faire avec les restes. Heureusement que j’ai un cousin généreux qui m’a offert une maison. » J'haussais les sourcils "Ah ben en effet c'est généreux !" En parlant de cousin le mien ça faisait longtemps que je ne l'avais pas vu, il était repartit, il ne tenais définitivement pas en place ! Je ris légèrement "Celui qui a une moto a de quoi s'acheter des clopes, mais j'imagine que t'as juste du t'asseoir sur ton paquet" Vu l'état de la clope je ne voyais que ça ! ou alors elle n'était carrément plus dans le paquet ou bien il l'avais ramassé par terre, j'espérais que ça n'était pas le cas quand même. En tout cas elle faisait trop pitié cette cigarette et lui avec cette cigarette dans la bouche ça faisait trop pitié aussi donc je préférais largement lui en passer une des miennes « - Un Silvester généreux, c’est étonnant. » Il connaissait mon nom ? Ah ben je lui avais peut-être dit en présentant lors de notre rencontre au spa, c'était une possibilité. Enfin j'imagine que c'était le cas de toute façon sinon il ne le saurait pas, ou bien quelqu'un d'autre lui avait dit et il l'avait retenu alors qu'il ne se souvenait plus que Jace était son prénom ! Le cerveau humain est bizarre tout de même ! "Ah oui et en quoi c'est étonnant ? T'en connais beaucoup des Silvester pas généreux toi ?" Bon je me doutais qu'il avait dû sortir ça sans réfléchir mais c'était une trop belle occasion pour le taquiner un peu. Une fois les clopes allumées et remettais mon briquet dans ma poche tout en tirant une latte « - Je rentrais chez-moi. J’habite le quartier. Puis elle est tombée en panne, du coup je dois me taper je ne sais combien de passer de maison à pied. Vivre au 2143, c’est vraiment chiant, je m’en rends compte. » Il me faisait rire à tout déballer le plus naturellement du monde possible. De la façon dont il parlait on aurait dit qu'on se connaissait depuis des années "En effet et t'es pas tout prêt la t'as encore pas mal de marche à faire" et quand on a du mal à mettre un pied devant l'autre je témoigne que ce n'est pas évident ! « - Ouais, ne me juge pas. J’ai une maison gratuite dans le quartier, c’est pour ça que je vis ici et non pas avec les pauvres. Et toi qu’est-ce que tu fous là ? Tu ne bosses pas demain ? » Comme si j'allais m'embêter à le juger parce qu'il habitait ici, moi même j'habitais le quartier, on était d'ailleurs plus prêt de chez moi que chez lui c'était à ce demander s'il était bien partit du bon côté à moi qu'il ne vienne d'encore plus loin « - Ah ouais non c’est dimanche. » Ah il avait réussis à répondre à sa dernière question tout seul c'était déjà bien ! Et sinon pour répondre à la question de "qu'est ce que je foutais ici" "Je rentrais chez moi, comme toi, d'ailleurs avec moi va tu vas pas te taper toute la marche jusqu'à chez toi tu risques de t'endormir sur le chemin" Vu comme c'était partit ça ne serait pas étonnant puis bon je culpabiliserais un peu s'il s'endormais par terre alors que j'étais pas loin et que je pouvais l’héberger pour une nuit d'ailleurs. Je lui fis signe de me suivre en partant à l'opposé de la direction qu'il prenait puis mettait une main dans ma poche avant de prendre la clope de l'autre et de souffler ma fumée "T'as voulu tester des médicaments ce soir en tant que futur médecins pour voir lesquels faisaient effet ?" je souris en tournant la tête vers lui "Ou t'as juste vidé trop de bouteilles en charmante compagnie ?"
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
http://tag-gallery.e-monsite.com/
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Jared & Julian ▬ C'est qui Jace ? Ah oui merde c'était moi   Lun 12 Sep - 19:39


C'est qui Jace ? Ah oui merde c'était moi. Jared x Julian« - Hein ?! » Mais qu’est-ce qu’il raconte-lui. Comme si Jace c’était mon prénom. Je ne connais même pas de Jace dans ma vie et ça n’est pas moi. Je le saurai si je m’appelais comme ça non ? Même en ayant un peu trop consommé. « - J’ai fumé de l’herbe, enfin je crois, j’ai pris ce qu’on me donnait de toute manière. Mais je suis presque certain de m’appeler Julian et pas Jace. » Dis-je en faisant une grimace après avoir dit ce prénom. Non, je ne suis pas aussi fou, je ne me trompe pas dans mon prénom. Et merde, c’est quand même compliqué de se rappeler des choses en ce moment. Je soupire directement en regardant dans ma veste pour sortir mon portefeuille. Je regarde directement le prénom qui est indiqué sur mon passeport. « - Ouais c’est bien ça. Julian. C’est toi qui as fumé. Mais ça va aller. Tu te rappelleras de mon prénom la prochaine fois. » Je viens lui faire une tape sur l’épaule, enfin comme je peux, avant de hausser les épaules. Je range directement mes affaires dans la poche de ma veste en respirant doucement. J’ai chaud. Il fait combien de degrés dans cette ville ? Je ne vais pas me déshabiller en pleine rue, enfin… Non je ne vais quand même pas fait ça maintenant. Jared doit avoir une bonne image de moi. Ce n’est pas gagné je le sais mais il ne faut jamais perdre espoir. « - Mais non. La moto je l’ai acheté quand j’étais à Los Angeles. J’avais encore de l’argent sur mon compte à cette époque, j’étais même riche ! Mais ça s’était avant que mes parents me le bloquer, me prenne ma voiture et arrête de payer mes études. Tu en connais-toi des parents qui obligent leur enfant à se payer un prêt étudiant alors qu’ils ont de l’argent à ne plus quoi en faire ? C’est moi l’enfant indigne dans l’histoire alors qu’eux ne sont même pas foutus d’être honnête. J’ai plus que cette moto, je pourrai la vendre pour avoir plus d’argent mais… Non. Je n’ai pas envie de me taper le métro. » Dis-je en lui expliquant un peu plus la situation, faisant des grands gestes pour me faire comprendre du mieux que je le voulais. Je suis surtout en colère contre les parents mais ça n’est pas une nouveauté. Je manque de finir le cul à terre sans que je ne sache comment j’ai fait. Je me rattrape juste à Jared. « - Désolé, je vais tenir debout. » Dis-je en me redressant correctement. Enfin, je ne promets rien mais j’imagine pouvoir marcher encore un petit peu. Je tire calmement sur la cigarette si généreusement offerte, au moins je ne fume pas de la merde pour une fois. Après j’ai de l’argent pour m’acheter de l’alcool et de l’herbe, quoi que… Je crois que je gratte plus que je ne paie. Enfin soit peu importe de toute manière, j’ai une clope gratuite et je suis content. « - Bah ça n’arrive pas souvent, c’est pour ça que c’est étonnant. » Je le regarde comme si c’était logique, ça ne semble pas être logique pour lui. J’ai l’impression que nous sommes sur deux planètes différentes ce soir. Sans doute que la mienne est bien loin d’ailleurs. « - Bah ouais. Déjà mes géniteurs puis moi. Je n’ai jamais été généreux en fait. Bon sauf avec les personnes que j’aime bien, il n’y en a pas beaucoup alors. » Ce n’est pas que je n’ai pas envie de l’être après, c’est juste que je ne peux pas me permettre de l’être. Je suis serveur dans un Starbucks, ça n’est pas ce qui va me permettre d’offrir des choses aux gens. Autant faire une limitation dans les offres après. Je me mets à le suivre puisqu’il m’invite encore une fois de manière asse sympathique je dois dire. « - Je ne sais pas si le trottoir est confortable mais une chose est certaine, il n’est pas digne d’un roi. Au fait tu vis toujours en colocation ? » Demandais-je directement en réfléchissant avant de sourire en coin. « - J’aurai droit à un massage ? » Ah ça je n’ai pas oublié par contre, le massage. Je continue de le suivre sans me poser de question. Il serait un voleur, un psychopathe ou un violeur je l’aurai de toute manière suivi. Ce n’est pas très intelligent, mais je sais qu’il est mon frère. Il ne va pas me faire de mal si ? « - J’ai juste vidé des bouteilles en compagnie de mes potes. Mais il y avait aussi de jolies femmes. Mais je n’en ai pas profité. Mais les médicaments ça n’est pas une mauvaise idée ! J’essaierai ! Enfin j’espère qu’il ne me poussera pas une deuxième tête. » Dis-je en souriant amusé. Je regarde autour de moi rapidement avant de grimacer un petit peu. Ma tête tourne toujours. C’est désagréable. « - Tu ne viens pas de loin on dirait ? Il y a quoi d’intéressant dans le coin ? » Dis-je en souriant en coin.©You_complete_Muke
Revenir en haut Aller en bas
Jared SilvesterGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 07/09/2016
Pages lues : 2038
Crédits : Sweet Disaster (vava) Tag (ship Zoe et Alexandra)
Avatar : Ian Somerhalder
Pseudo : TAG
Schizophrénie : La barmaid au caractère bien trempé alias Megara feat Phoebe Tonkin & Le flic strip-teaseur ex membre d'un boysband alias Gabriel feat Scott Eastwood & La blonde un peu folle et excentrique alias Sam feat Candice Accola & La croqueuse de diamant fêtarde alias Lexie feat Margot Robbie & Le ptit con arrogant qui se la joue alias Elijah feat Nathaniel Buzolic & Le vigile féministe de deux mètres avec les cheveux longs alias Cam feat Jason Momoa
Disponibilités : COMPLET
LisbethArizona #4Joy

TERMINÉS
Julian #1Arizona #1CrystalAlexiaSashaFaithSoan&JulianArizona #2Arizona #3JadaDevon
Âge : 33 ans (13 août 1984)

MessageSujet: Re: Jared & Julian ▬ C'est qui Jace ? Ah oui merde c'était moi   Mar 13 Sep - 2:22

Julian ∞ Jared
Il ne semblait visiblement vraiment pas se souvenir de son prénom. A tel point qu'il me ferait presque douter. Après tout je pouvais peut-être me tromper et son prénom devait ressembler à Jace mais pour l'avoir utilisé à plusieurs reprise j'en étais pourtant sûr... « - J’ai fumé de l’herbe, enfin je crois, j’ai pris ce qu’on me donnait de toute manière. Mais je suis presque certain de m’appeler Julian et pas Jace. » Heuuu quoi ?? J fronçais les sourcils puis en haussais un "Julian ?" je n'avais jamais entendu ce nom sortir de sa bouche en revanche de la bouche de Jamie oui... Je préférais ne rien dire, pour l'instant. Je lui avais moi même parlé de mon frère la première fois qu'on c'était vu je lui avais peut-être dit son nom à ce moment la, et lui il était défoncé il venait de dire qu'il avait fumé de l'herbe. Cependant je n'étais pas sûr de croire à cette version il avait tout de même l'air convaincu de s'appeler Julian et ça faisait une drôle de coïncidence. Il vérifie d'ailleurs sur son portefeuille avant de confirmer « - Ouais c’est bien ça. Julian. C’est toi qui as fumé. Mais ça va aller. Tu te rappelleras de mon prénom la prochaine fois. » Je regarde la main qu'il vient de poser sur mon épaule avant de le regarder à nouveau. C'est lui qui aurait mieux fait de se rappeler du sien quand il s'était présenté à moi. Pourquoi m'avoir donné un faux prénom ? Franchement je trouvais ça louche tout à coup et ça allait rester dans un coin de ma tête c'était certain. Je n'allais pas partir ça m'avait trop intrigué. J'écoutais son discours sur le pourquoi il avait une moto sans être riche et maintenant que le prénom Julian m'avait mis la puce à l'oreille je ne pouvais pas m'empêcher de faire des rapprochement avec tout ce qu'il disait "Oui j'en connais des parents qui seraient capable de faire ça" les miens. Ils ne me l'avaient pas fait à moi puisque je n'étais pas resté mais ça ne m'aurait pas surpris qu'ils fassent ce genre de chose, ça correspondait même plutôt bien à l'image de mes parents que je me faisais aujourd'hui. Des parents qui ne m'avaient même pas dit que j'avais un petit frère. A force de faire des grands gestes pour illustrer ses propos Jace... Enfin Julian manqua de se casser la gueule mais se rattrapa à moi et par automatisme je serrais également son bras pour le retenir. « - Désolé, je vais tenir debout. » C'était pas vraiment l'impression que ça donnait "J'espère, je voudrais pas avoir à te porter" Il n'était pas une minette de quarante kilos et le porter jusqu'à chez lui ça risquait de faire un peu lourd quand même. D'ailleurs j'allais probablement le ramener chez moi ça serait plus simple.

« - Bah ça n’arrive pas souvent, c’est pour ça que c’est étonnant. » Que les gens soient généreux ? Ouai je voulais bien le croire. Moi même je me serais pas arrêté pour lui donner une clope si je ne le connaissais pas je pense. « - Bah ouais. Déjà mes géniteurs puis moi. Je n’ai jamais été généreux en fait. Bon sauf avec les personnes que j’aime bien, il n’y en a pas beaucoup alors. » J'avais demandé s'il connaissaient beaucoup de Silvester pas généreux et la il me parlait de ses parents et lui. Non sérieusement c'était trop gros. Soit il se fichait éperdument de moi soit... J'étais pas idiot non plus ! "Tu as pourtant l'air bien différent de tes géniteurs, vu ce que tu m'as raconté.." J'allais peut-être essayer de creuser un peu, ou peut-être que je n'aurais pas la patience et que je finirais par être cash. En tout cas maintenant hors de question que je le laisse retourner chez lui, de toute façon à la vitesse où il marchait il n'était pas prêt d'y arriver « - Je ne sais pas si le trottoir est confortable mais une chose est certaine, il n’est pas digne d’un roi. Au fait tu vis toujours en colocation ? » D'un roi carrément ! « - J’aurai droit à un massage ? » Non mais il ne voulait pas que je lui offre des cookies et un grand verre de lait aussi ? "Non, et comment tu sais que j'étais en colocation ?" Il m'avait suivit ou quoi ? Il avait joué les Sherlock Holmes pour savoir tout de ma vie ? Parce qu'une chose était certaine c'était que je lui avais raconté pas mal de trucs mais pas autant. « - J’ai juste vidé des bouteilles en compagnie de mes potes. Mais il y avait aussi de jolies femmes. Mais je n’en ai pas profité. Mais les médicaments ça n’est pas une mauvaise idée ! J’essaierai ! Enfin j’espère qu’il ne me poussera pas une deuxième tête. » Je secouais la tête "Quand on voit comment tu t'en sors avec seulement de l'alcool et de l'herbe moi je suis pas sûr que les médocs soient une bonne idée non" Marchant en direction de chez moi je le voyais regardé autour de lui comme s'il était perdu. Non définitivement, n'ajoutons pas les médocs aux choses qu'il pouvait s'enfiler « - Tu ne viens pas de loin on dirait ? Il y a quoi d’intéressant dans le coin ? » Je souris un peu plus "Des femmes" Quelques pas plus loin et nous y étions. Je tirais une dernière latte avant de jeter ma clope. "Et voilà c'est ici" Je passais devant lui pour déverrouiller la porte et entrer. Puis j'attendais que lui entrer et refermais. Je me tournais ensuite vers lui "La première fois qu'on s'est vu tu m'as dis t'appeler Jace, pourquoi tu m'as mentis" Je croisais les bras "C'est quoi ton nom de famille" J'avais besoin de savoir. Je ne savais pas si je devais m'autoriser à penser que la personne que j'avais en face de moi était peut-être celui à qui je pensais depuis tout à l'heure ou non. Peut-être que je me faisais juste des films après tout. Si c'était le cas on allait passer une bonne soirée, et si mes doutes étaient confirmés... Je ne savais pas du tout comment ça allait se passer, comme j'allais réagir, mais je refusais de penser à ça avant d'en être sûr. Je n'étais pas bourré, j'avais les idées claires.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
http://tag-gallery.e-monsite.com/
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Jared & Julian ▬ C'est qui Jace ? Ah oui merde c'était moi   Mar 13 Sep - 15:05


C'est qui Jace ? Ah oui merde c'était moi. Jared x JulianHochant la tête, j’approuve sa question. « - Oui Julian. » Maintenant j’en suis certain, surtout que j’ai pu le voir puisque j’ai vérifié. Après tout, avec moi on ne sait jamais, j’aurai bien pu me tromper dans mon prénom. Mais ça n’est réellement pas le cas et je dis la vérité en disant que je m’appelle Julian. Jared devait s’être trompé, peut-être qu’il a entendu ce prénom de la part d’un autre client et que du coup ça porte à confusion dans sa tête. Je n’en sais rien mais au final, ça n’est pas grave, je ne vais pas lui en vouloir pour un prénom, on ne se connaît pas tant que ça lui et moi finalement. Je lui laisse une chance de ne plus m’oublier pour une prochaine fois, car je suis inoubliable normalement. Arizona s’en souviendra certainement de son côté. Ce qui me fait sourire, bien que je sache dans le fond que ça n’a rien de positif comme souvenir, ça changera peut-être avec le temps, elle peut quand même être une amie non ? Ça arrive d’avoir des problèmes. « - Ah ben oui c’est vrai tu en connais. » Dis-je de manière assez évidente. Nous avons les mêmes parents, ça serait con qu’ils ne les connaissent pas. Bien que j’aie l’impression que j’ai vécu beaucoup plus avec eux que lui, à mon plus grand malheur d’ailleurs. Ce sont des crétins, ça ne fait plus aucun doute. Je respire calmement en lui souriant suite à sa remarque. Mais non il ne va pas devoir me porter jusqu’à chez lui. Bien que ça aurait été beaucoup plus facile pour moi. Je suis sportif mais quand je n’ai pas envie, je n’ai pas envie. Ce soir je n’ai pas envie mais je m’oblige à marcher et j’essaie de le faire correctement. Ce qui m’oblige à travailler mon cerveau un petit peu plus. Je continuais ma route, les yeux devant moi, évitant les obstacles sur la route. J’étais concentré sur ma marche pour le moment, avant qu’il ne reparle. « - Je suis différend ! Si j’avais de l’argent, je serais peut-être un peu plus généreux mais je n’en ai pas. Mais j’accepte d’héberger les gens dans ma maison. Et puis je ne suis pas hypocrite, sauf si je suis obligé de l’être. Pour ma sécurité. Je ne veux pas de gosse mais si j’en avais un, je ne le laisserais pas tomber comme eux. Je suis différent, je ne veux pas être associé à ces personnes. » Dis-je directement en fronçant les sourcils. Non, je ne veux pas être comme les personnes que je déteste le plus dans ce monde. Même si j’ai des manières et que j’aime me comporter comme un con. Je souffle quand il me dit non, c’est dommage quand même. Puis je hausse les épaules. « - Je suis venu devant chez-toi plusieurs fois. Chaque fois je me disais que j’aurai le courage d’aller sonner à la porte pour me présenter. Mais je me dégonflais à chaque fois, j’avais trop peur que tu me fermes la porte au nez ou pire encore. Une fois j’ai osé mais c’est une jeune femme qui est venue ouvrir. Je me suis disputé avec cette fille, c’était une amie à moi et j’ai cru que vous étiez ensemble. Alors je me suis énervé ! Mais contre elle, car elle aurait au moins pu faire le rapprochement merde ! Alors je suis parti. » Dis-je assez naturellement haussant les épaules. D’ailleurs rien que d’y penser ça ne me met toujours en colère. Je ne sais pas où est passée cette fille mais elle n’est pas chez Jared donc ça me va plutôt bien. Je n’aurai pas à la revoir en petite tenue sur le devant de la porte. Je hausse un sourcil ensuite. « - Bah ça va ! Je consomme depuis que j’ai 13 ans je crois. J’ai juste dû prendre un truc que je n’ai pas l’habitude de prendre. Ou alors j’ai trop bu. » Je hausse les épaules simplement. Je ne pense pas avoir bu que deux verres pour finir comme ça. Je n’ai pas bu la journée je crois en plus. Je ne m’en rappelle plus et je n’ai pas envie de m’en rappeler de suite.

Des femmes, j’aurai sans doute dû m’en douter. Je souris d’ailleurs suite à la réponse qu’il m’a donnée. Je ne suis pas vraiment surpris au contraire. Nous arrivons donc chez-lui. Belle maison. Je ne me fais pas trop prier pour rentrer à l’intérieur. « - C’est cool. » Dis-je calmement avant de tirer sur ma veste pour pouvoir la retirer, l’air de rien j’ai toujours chaud. J’allais l’a foutre à terre mais je me rappel quand même que je ne suis pas chez moi. Je ne vais pas foutre le bordel ici. « - Mais qu’est-ce que tu as avec ce prénom. Je m’appelle Julian je t’ai dit. Julian Silvester. » Dis-je en soupirant doucement. Je le regarde en fronçant les sourcils étant toujours aussi naturel quand je lui réponds. « - Je t’ai mentis ? Pourquoi j’aurai fait ça ? Mais non. Je n’ai pas pu te voir chez-toi. Alors j’ai demandé à mon cousin de me dire où tu bossais, il l’a fait. Alors je suis venu au SPA, j’ai demandé à avoir un massage de toi pour pouvoir te rencontrer. Puis je t’ai vu arriver, je t’ai trouvé très impressionnant. C’était cool de pouvoir te parler. Je posais des questions pour apprendre à te connaître. Puis tu as parlé de ton frère et j’ai été surpris de savoir que finalement tu ne me détestais pas. Et là je me suis demandé comment j’allais faire pour rétablir la vérité après que j’ai merdé en te disant que je m’appelais J… » Je m’arrête en plein milieu de ma phrase me rendant enfin compte de la connerie que je suis en train de faire. C’est en racontent l’histoire que ça me revient dans la tête maintenant. Je lui ai menti, il dit la vérité. Mais maintenant il sait tout non ? Je déglutis légèrement. Et merde… Il va m’en coller une c’est sûr. Bon j’ai l’habitude de me battre mais je ne suis pas certain que je fasse le poids, surtout dans un état comme ça. « - Je… Je vais vomir. » Dis-je rapidement comme excuse pour pouvoir m’éclipser. Je ne connais pas la maison mais il doit bien y avoir une salle de bains quelques parts non ? Je veux juste fuir de toute manière, avant de voir sa réaction. J’entre dans une pièce fermant la porte derrière moi directement en me posant contre celle-ci. Je crois que je me sens encore plus mal à cause de ma connerie, qu’à cause de l’alcool.
©You_complete_Muke
Revenir en haut Aller en bas
Jared SilvesterGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 07/09/2016
Pages lues : 2038
Crédits : Sweet Disaster (vava) Tag (ship Zoe et Alexandra)
Avatar : Ian Somerhalder
Pseudo : TAG
Schizophrénie : La barmaid au caractère bien trempé alias Megara feat Phoebe Tonkin & Le flic strip-teaseur ex membre d'un boysband alias Gabriel feat Scott Eastwood & La blonde un peu folle et excentrique alias Sam feat Candice Accola & La croqueuse de diamant fêtarde alias Lexie feat Margot Robbie & Le ptit con arrogant qui se la joue alias Elijah feat Nathaniel Buzolic & Le vigile féministe de deux mètres avec les cheveux longs alias Cam feat Jason Momoa
Disponibilités : COMPLET
LisbethArizona #4Joy

TERMINÉS
Julian #1Arizona #1CrystalAlexiaSashaFaithSoan&JulianArizona #2Arizona #3JadaDevon
Âge : 33 ans (13 août 1984)

MessageSujet: Re: Jared & Julian ▬ C'est qui Jace ? Ah oui merde c'était moi   Mer 14 Sep - 3:56

Julian ∞ Jared
Oui oui Julian, j'avais bien compris maintenant. Julian pas Jace, autrement dit il m'avait roulé dans la farine avec ce prénom qui n'était pas le sien. Sauf que je ne voyais pas pourquoi il se serait donné cette peine, à part pour une raison... « - Ah ben oui c’est vrai tu en connais. » Plus les coïncidences s'accumulaient plus je commençais à croire que ça n'avait rien de coïncidences... Il avait sortit ça comme s'il savait exactement de qui je parlais. Alors certes je lui avait un peu parlé de mes parents mais je n'avais vraiment pas dit grand chose et puis ça n'était pas bourré comme il était qu'il pouvait se souvenir du peu que je lui avais dit et faire le rapprochement. « - Je suis différend ! Si j’avais de l’argent, je serais peut-être un peu plus généreux mais je n’en ai pas. Mais j’accepte d’héberger les gens dans ma maison. Et puis je ne suis pas hypocrite, sauf si je suis obligé de l’être. Pour ma sécurité. Je ne veux pas de gosse mais si j’en avais un, je ne le laisserais pas tomber comme eux. Je suis différent, je ne veux pas être associé à ces personnes. » et bien il ne s'arrêtait plus de parler ! Il faut croire que ça l'avait fait réagir ! "En même temps qui aurait envie d'être associé à eux hein ?" Moi même je n'aimerais clairement pas être associé à mes parents, je le prendrais très mal. « - Je suis venu devant chez-toi plusieurs fois. » J'haussais un sourcil. De quoi ? Comment ça il était venu chez moi plusieurs fois ? « Chaque fois je me disais que j’aurai le courage d’aller sonner à la porte pour me présenter. Mais je me dégonflais à chaque fois, j’avais trop peur que tu me fermes la porte au nez ou pire encore. » Pour se présenter... Sous sa vraie identité donc je ne vois pas ce que ça pouvait être d'autre. Et comment ça pire encore ? Il me prenait pour quel genre de personne ? « Une fois j’ai osé mais c’est une jeune femme qui est venue ouvrir. Je me suis disputé avec cette fille, c’était une amie à moi et j’ai cru que vous étiez ensemble. Alors je me suis énervé ! Mais contre elle, car elle aurait au moins pu faire le rapprochement merde ! Alors je suis parti. » Une amie avait squatté un temps sous mon invitation oui en effet et donc apparemment Julian la connaissait. "Fait le rapprochement entre nous deux c'est ça ?" Il n'avait pas l'impression de griller le mensonge qu'il avait monté ? "Elle n'est plus chez moi de toute façon" Je préférais ne pas relever tout ce qu'il disait maintenant, j'accumulais les informations dans un sens. Informations qui me confortaient de plus en plus dans l'idée que je me faisais de qui était vraiment la personne à côté de moi. « - Bah ça va ! Je consomme depuis que j’ai 13 ans je crois. J’ai juste dû prendre un truc que je n’ai pas l’habitude de prendre. Ou alors j’ai trop bu. » Ouai peut-importe, on était arrivé et une autre conversation me préoccupait bien plus que les méfaits de la drogues.

La première chose que je lui demandais finalement une fois à l'intérieur c'était son nom complet et je n'allais pas être déçu. Il me répondu d'ailleurs le plus naturellement du monde« - Mais qu’est-ce que tu as avec ce prénom. Je m’appelle Julian je t’ai dit. Julian Silvester. » Ça y est c'était tombé. Le doute n'étais plus permis. Mes sourcils se défroncèrent, tous les muscles de mon visage se décrispèrent et je le fixait sans vraiment le regarder, probablement sous le choc de la nouvelle. Il ne sembla pas s'en rendre compte et continua à parler. Je le laissais faire son discours qui retraçait ce qu'il s'était passé et il finit finalement par comprendre lui même. Ça y est il réalisait ce qu'il se passait ? C'étant lui même interrompu je finissais sa phrase pour lui "Jace. Et bien tu n'as plus à te poser la question de comment rétablir la vérité." Mes bras s'étaient décroisés mais mon visage restait plutôt inexpressif et fermé, en fait je ne savais juste pas comment réagir. « - Je… Je vais vomir. » Ouai tu m'étonnes... Alors qu'il partait en vitesse dans la salle de bain je m'asseyais finalement. Je calais mon visage dans mes mains en fermant les yeux pour essayer de remettre les choses aux clairs dans ma tête. Bon assimiler qu'il était Julian mon petit frère que je n'avais jamais connu, qu'il m'avait mentis parce qu'il en savait pas comment j'allais le prendre et qu'il pensait même que j'allais le détester, puis qu'il était ici chez moi dans ma salle de bain à quelques mètres, peut-être même réellement en train de dégueuler tout ce qu'il avait ingurgité dans la soirée. J'étais tiraillé entre plusieurs sentiments. Énervé qu'il m'ai mentis forcément mais content d'enfin voir mon frère, enfin le voir en sachant que c'est lui, le connaitre et savoir à l'avance que c'était quelqu'un que j'appréciais. Je lâchais un long soupire. Après quelques minutes de réflexion je me relevais finalement et allais devant la porte de ma salle de bain. J'appuie sur la poignée pour essayer d'ouvrir la porte mais elle bougea à peine puisque quelque chose la bloquait. Ou en l’occurrence quelqu'un, je me doutais que ça devait être lui de posé derrière la porte. Je ne forçais donc pas et lâchais la poignée. "Julian, je.." ne sais pas quoi dire "Je crois que j'avais plus ou moins deviné la vérité depuis tout à l'heure" je n'avais juste pas voulu conclure sans être sûr. "Je pense savoir pourquoi tu ne m'as pas dit directement la vérité, tu voulais savoir comment j'étais et vu ta famille je peux pas t'en blâmer" Je soupirais à nouveau "Je suis pas comme les parents moi non plus, je suis différent d'eux et j'espère au moins que ce que tu as appris sur moi en étant Jace ne t'as pas déplu. Mais au final on est pas à égalité alors tu veux pas sortir d'ici que j'en apprenne un peu plus sur mon petit frère ?" Je savais au moins déjà qu'il avait un penchant pour l'alcool et la drogue, c'était pas vraiment le genre de nouvelles qu'on aimait apprendre en premier généralement en découvrant un membre de sa famille mais bon. D'ailleurs ce rebondissement avait du le faire dé-saouler directe. Ah si je savais aussi qu'il était fauché ! Un sourire finit tout de même par étiré légèrement mes lèvres le temps d'une seconde.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
http://tag-gallery.e-monsite.com/
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Jared & Julian ▬ C'est qui Jace ? Ah oui merde c'était moi   Mer 14 Sep - 18:25


C'est qui Jace ? Ah oui merde c'était moi. Jared x JulianPersonne. Personne ne voudrait être associé à nos parents. Nos parents sont des abrutis de premières, qui ne sont pas capables de prendre soin des enfants qu’ils ont faits. Seules les personnes qui ne connaissent pas qui ils sont vraiment pourraient peut-être envier leur vie, leur argent. En dehors de l’argent ils ont quoi au juste ? Leur amour l’un envers l’autre et leur boulot ? Ouais c’est ça. Peut-être que dans un sens, je serai le même plus tard, n’ayant que l’amour et le boulot ? Enfin, j’aurai sans doute un frère aussi, s’il ne me jette pas du haut d’une falaise avant même que je ne puisse lui dire stop. Je ne sais pas. En tout cas, je doute que j’aurai des enfants, donc je ne saurai pas être un mauvais parent. Les gosses me font peur sérieusement. Enfin, l’avenir nous dira ce que je deviendrai, pour le moment mon avenir me paraît bien flou. « - Oui c’est ça. » Lui avais-je répondu simplement quand il m’avait posé la question. Comment est-ce qu’elle a fait pour ne pas faire le rapprochement entre Silvester et Silvester. Elle connaissait mon nom de famille je pense non ? Enfin, je ne crois pas que ça ait été un secret entre nous. Mais bon, elle a été importante dans ma vie, et elle l’est toujours un peu même si nous n’avons pas eu la chance de pouvoir discuter ensemble une fois encore. Un jour peut-être. Mais je n’oublie pas le fait qu’elle se tape mon frère. Enfin, c’est ce que je crois toujours, sauf si elle est réellement partie, elle ne le fait plus. Soit peu importe de toute manière, ça ne change rien au fait en même temps. Bon en tout cas, je me suis grillé seul, comme un con, car j’ai bu et que je ne sais jamais tenir ma langue très longtemps dans ce cas. Puis j’avais même oublié mon petit mensonge, ça me semblait tellement loin tout ça et pourtant ça ne l’est pas tant que ça. Autant dire que je me suis pris une gifle quand je m’en suis rendu compte. Surtout dans ma tête. Maintenant, mon souci n’est plus l’alcool mais la réaction de Jared. Je suis déjà persuadé qu’il va me foutre dehors ou alors qu’il va m’en coller une réellement. Je ne sais pas comment j’aurai réagi dans le cas contraire, sans doute mal car bon, c’est moi quoi. C’est vrai que maintenant je n’ai plus à me poser la question de savoir comment lui dire qui je suis réellement. Mais ça aurait pu se dérouler autrement. Je soupire doucement en m’asseyant au sol, restant contre la porte. Je n’ai pas réellement vomi, bien que j’aurai pu le faire, j’ai juste envie de me cacher car… J’ai peur. Ouais ça m’arrive de temps en temps quand même. Surtout car il est mon grand-frère. C’est important. Je ne compte pas vraiment bouger de la salle de bains en fait. Franchement, je suis même prêt à dormir dans la baignoire s’il le faut. Juste pour ne pas rentrer chez moi et surtout pour ne pas voir encore une fois le visage de Jared ainsi. Je soupire doucement avant de l’entendre. J’écoute attentivement ce qu’il dit et me mord légèrement la lèvre. Est-ce que je dois le croire ? Je crois que je n’ai pas le choix. « - Ok mais tu ne me frappes pas d’accord ? » Je me lève calmement en prenant quand même mon temps. J’ouvre la porte lentement puis pose les yeux sur le brun. Je lui adresse un léger sourire en me reculant quand même un petit peu. « - Tu me détestes ? » J’espère que non. Il peut m’en vouloir mais pas me détester. Pas lui aussi merde. Finalement je sors lentement de la salle de bains, comme un petit animal. Puis j’avance tranquillement pour retourner vers le salon. Enfin je suppose que c’est ça de toute façon. Je tourne les yeux sur lui ensuite. « - Je voulais savoir comment tu étais. Puis j’avais tellement peur que tu n’ai pas envie de me connaître après ce qu’ils t’ont fait. Je suis venu ici pour toi pourtant. Je ne suis pas déçu de toi non. Au contraire. En réalité, je ne pensais pas que tu m’apprécierais. Bon après tu ne me connais pas réellement, tu ne connais pas encore tous mes défauts. » Je souris en coin en levant les yeux sur lui. Jamie sait à quel point je suis chiant mais il n’a pas dû lui dire encore. Je maintiens mon regard sur lui quelques secondes de plus mais je ne tarde pas à reprendre la parole. « - Jamais j’ai su que tu étais vivant, enfin que tu étais sortis du coma. Je savais que tu existais mais ils n’ont jamais voulu que je te vois à l’hôpital. Mais bon j’ai compris pourquoi maintenant, tu n’y étais plus. C'est Jamie qui m'a dit tout. » Je soupire longuement en repensant à cet époque en me disant que c’était vraiment stupide. ©You_complete_Muke
Revenir en haut Aller en bas
Jared SilvesterGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 07/09/2016
Pages lues : 2038
Crédits : Sweet Disaster (vava) Tag (ship Zoe et Alexandra)
Avatar : Ian Somerhalder
Pseudo : TAG
Schizophrénie : La barmaid au caractère bien trempé alias Megara feat Phoebe Tonkin & Le flic strip-teaseur ex membre d'un boysband alias Gabriel feat Scott Eastwood & La blonde un peu folle et excentrique alias Sam feat Candice Accola & La croqueuse de diamant fêtarde alias Lexie feat Margot Robbie & Le ptit con arrogant qui se la joue alias Elijah feat Nathaniel Buzolic & Le vigile féministe de deux mètres avec les cheveux longs alias Cam feat Jason Momoa
Disponibilités : COMPLET
LisbethArizona #4Joy

TERMINÉS
Julian #1Arizona #1CrystalAlexiaSashaFaithSoan&JulianArizona #2Arizona #3JadaDevon
Âge : 33 ans (13 août 1984)

MessageSujet: Re: Jared & Julian ▬ C'est qui Jace ? Ah oui merde c'était moi   Jeu 15 Sep - 3:39

Julian ∞ Jared
Une autre question me trottait dans la tête. Combien de temps aurait-il continué de faire semblant avant de me dire la vérité si je ne l'avais pas croisé complètement bourré ce soir ? Parce que ça aurait pu durer longtemps comme ça étant donné que je n'avais rien soupçonné. C'est vrai après tout pourquoi aurais-je remis en doute l'identité d'un de mes patient ? Si je commençais à faire ça j'allais devenir parano et me mettre à suspecter tout le monde, bien trop prise de tête pour moi. Et puis il avait une bonne tête alors je lui avais juste fait confiance, de toute façon je n'avais eu aucune raison de ne pas le faire à ce moment la. Comment aurais-je pu me douter un seul instant qu'il était mon frère. Après tout il y en avait beaucoup des jeunes de son âge. Et pourtant maintenant que je le savais je trouvais presque ça évident et me disais que j'aurais dû le voir, m'en rendre compte. Toute ses questions qu'il m'avait posé, je l'avais juste pris pour un client curieux et bavards, ça n'aurait pas été le premier ni le dernier. Autant dire qu'avec cette révélation je n'allais pas dormir cette nuit. Ça m'avait fait un choc de l'apprendre de cette façon. Je voulais connaitre mon petit frère là n'était pas le problème mais apprendre que je le connaissais déjà ça je n'y étais pas préparé.

Je m'étais finalement levé pour aller le rejoindre. C'était à mon tour d'agir maintenant, et puis c'était moi le grand frère non ? Après tout, maintenant qu'il avait lâcher la bombe et compris sa bourde il devait ce sentir très mal et ne plus trop savoir quoi faire. Et puis moi je ne pouvais pas juste attendre sur le canapé s'il revienne pour ensuite le regarder dans le blanc des yeux (ou jaune...) dans un silence pesant en attendant qu'il dise quelque chose. J'avais donc été entamé la conversation même si actuellement je parlais à une porte vu qu'il était assis derrière celle ci « - Ok mais tu ne me frappes pas d’accord ? » Je souris légèrement. Quoi il avait vraiment peur de se prendre une pastos dans la gueule ? Quand même ! Il ouvrait enfin la porte et je pus même apercevoir un sourire timide « - Tu me détestes ? » Je secouais légèrement la tête "Non évidemment que je te déteste pas, t'es mon frère" Je pouvais détester mes parents mais pas mon frère. Après tout il avait vécu le même calvaire que moi avec les parents et je n'avais même pas été la pour lui tenir compagnie. Je le laisse passer et le suis finalement dans le salon « - Je voulais savoir comment tu étais. Puis j’avais tellement peur que tu n’ai pas envie de me connaître après ce qu’ils t’ont fait. Je suis venu ici pour toi pourtant. Je ne suis pas déçu de toi non. Au contraire. En réalité, je ne pensais pas que tu m’apprécierais. Bon après tu ne me connais pas réellement, tu ne connais pas encore tous mes défauts. » Pas envie de le connaitre à cause de ce qu'on fait nos parents ? Mais il ne m'avait rien fait lui et n'était pas responsable des actes de es deux abrutis, pas plus que je ne l'étais moi. Alors il était venu jusqu'ici pour moi, pour me connaitre. Comment lui en vouloir ? Un petit rire m'échappa à la fin de sa phrase "Tu ne connais pas tout mes défauts non plus, loin de la, mais on a toute la nuit pour les déballer, après tout on a des choses à rattraper et ça commence par bien se connaitre non ?" Je ne me faisais pas de soucis étant donné que j'avais suffisamment de défauts pour ne pas pouvoir détester les siens. Alors à moins qu'il soit un violeur d'enfants qui bat des femmes il y avait peu de chance pour que je revienne sur le fait que je l'appréciais donc de ce côté la j'étais plutôt confiant. « - Jamais j’ai su que tu étais vivant, enfin que tu étais sortis du coma. Je savais que tu existais mais ils n’ont jamais voulu que je te vois à l’hôpital. Mais bon j’ai compris pourquoi maintenant, tu n’y étais plus. C'est Jamie qui m'a dit tout. » Je serrais les dents. Sérieusement... Ils ne lui avait même pas dit que je n'étais plus dans le coma ils ont préféré leur faire croire que j'y étais encore. Je soupirais "J'imagine qu'expliquer comment ça se faisait que je n'étais pas chez eux alors que je n'étais plus dans le coma leur aurait prit trop de leur temps personnel et en plus leur aurait porté préjudice !" Pas de soucis ma haine envers eux était toujours bel et bien présente et plus j'en apprenais plus elle s'accentuait ! "Moi ils ne m'ont rien dit du tout, je ne savais pas que tu existais sinon tu m'aurais connu plus tôt, c'est aussi Jamie qui me l'a apprit" Et la aussi j'avais été très en colère après mes parents mais pas seulement "Et quand j'ai appris que tu avais déjà cet âge la mon plus grand regret a été de ne pas avoir été avec toi pendant que tu grandissais, d'avoir loupé toutes ses années" Je souriais finalement "J'aurais pu t'apprendre plein de conneries ! Mais bon je constate que tu t'en es plutôt bien sortit sans moi" A voir dans quel état je l'avais trouvé ! On était du même sang ça n'était plus à prouver ! Je crois que je commençais à digérer la nouvelle en fin de compte. Et du coup je nous trouvais idiot tous les deux plantés la l'un devant l'autre. Après tout on se rencontrait enfin alors qu'on était frères et ça après plus de vingts ans alors merde on allait pas faire de blocage. Je m'approchais finalement de lui pour le prendre dans mes bras. Et même si ce geste pouvait sembler bizarre j'avais envie de dire qu'il était temps tout simplement "Content de te connaitre p'tit frère !"
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
http://tag-gallery.e-monsite.com/
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Jared & Julian ▬ C'est qui Jace ? Ah oui merde c'était moi   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jared & Julian ▬ C'est qui Jace ? Ah oui merde c'était moi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Marc Bazin ne prend pas à la légère les allégations Jared
» Petit poisson mord à l'hameçon... [Jared] ♥
» Porter, Malcolm Jared
» 01. You're in my dream ... Or your sister ? [Jared Suarez]
» Jared Sevan Fetherson

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
READ MY MIND :: La cour d'école, tant de plaisir :: Les oubliettes :: Les rp's archivés-
Sauter vers: