AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Nul ne peut bafouer l'empire romain ! Quand on l'attaque, l'empire contre-attaque ! ▬ AOB

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
avatar
Aislan O. BrownGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 19/03/2017
Pages lues : 84
Crédits : BALACLAVA
Avatar : Alex O'Loughlin
Pseudo : Petit_Biscuit
Disponibilités : Rayna + libre + libre
Âge : 40 ans
MY SOUL

MessageSujet: Nul ne peut bafouer l'empire romain ! Quand on l'attaque, l'empire contre-attaque ! ▬ AOB   Dim 19 Mar - 17:48

Aislan Oliver Brown
Rêves ta vie en couleur, c'est le secret du bonheur

Prénom : Aislan Oliver. Nom de famille : BrownDate & lieu de naissance : 08 octobre 1976 à Dallas. Âge : 40 ans. Métier : Agent du FBI Orientation sexuelle : Hétérosexuelle. Statut civil : Célibataire. Statut financier : Bon. Caractère : Protecteur - Blageur - Froid - Jaloux - Rancunier - Bosseur - Optimiste - Reservé Parti politique : Démocrate Groupe : Honey, I'm good. Avatar : Alex O'Loughlin
Combien de livres lis-tu par mois ? Quels sont tes préférés ?
Il lit de temps en temps, ça lui arrive toutefois, il n’a pas vraiment de livres préférés. Il aime sans doute plus les polars, les livres d’actions, avec du suspens mais il peut lire de tout comme les grands chefs d’œuvre du siècle dernier comme les petits nouveaux. Avec la naissance de son petit fils et ses nouvelles mission au FBI, il n’a plus autant de temps qu’avant pour lire mais ça lui arrive régulièrement de lire quelques chapitres avant de dormir, ça le détend. Il ne pourrait pourtant pas citer un livre qui est sorti du lot, il n’aime pas donner de préférences, il aime les livres en général.

Pour toi, l'amitié c'est...
Important, mais pas essentiel. Avec les nombreux voyages, ses nombreux problèmes, il a mis quelques amis sur le bord de la route en chemin. Il a quelques contacts avec des amis qu’il a depuis le lycée mais pour lui les amis ça va ça vient. Il ne se prend pas la tête avec ça, il considère avoir assez de problèmes comme ça pour se demander pourquoi untel ne lui téléphone pas régulièrement ou pourquoi machin ne l’a pas invité à son mariage. Quand il est avec eux c’est cool, toutefois quand il est loin ça va aussi. La famille c’est tellement plus important selon lui.

Quelle est la chose la plus folle qu'on a raconté sur toi ?
C’est une rumeur qui court en ce moment. On raconte sur lui que la mère de son fils est morte en couche, tout comme l’a été la mère de Heaven. Il porterait donc la poisse. Il trouve cela horrible de ressortir la mort de son ex mais il préfère cela plutôt que ses commères ne cherchent vraiment la réalité. Son fils n’est pas son fils, a mère n’est pas morte puisqu’il s’agit de Heaven en réalité. Quant à son bâtard de géniteur… Il est enterré quelque part. Non, c’est sûr, vaut mieux qu’on dise ça de lui, c’est toujours mieux que de la vérité, celle qui fait comprendre qu’Aislan est vraiment prêt à tout pour protéger les siens. div>
(1) Il est allergique aux poils de chat (2) Il ne sait pas cuisiner (3) Il a une tortue domestique (4) Il a tué un homme de sang-froid et n’a pas le moindre regret (5) Il a peur des clown mais ne le dites à personne, il en a honte (6) Il est assez superstitieux, détestant les chiffres impairs sauf terminant par 5 (7) Il fait des sauts en parachutes au moins une fois par mois (8 ) Il est grand père mais tout le monde pense que son petit fils est son propre fils (9) Il faisait du hip hop quand il était jeune (10) Il adore sa voiture de collection, c’est son petit joujou et il la sort très rarement de son garage de peur de l’abimer.
Prénom : Cléo Pseudo sur le net : Petit_Biscuit Âge : 22 Pays : France Comment as-tu découvert le forum ? Grace à Alice à la base (a) Quelles sont tes premières impressions ?   Veux-tu t'inscrire à la newsletter d'intégration ? Non merci mon petit. Crédits : wildword. Un petit mot pour la fin ? Fin  

Code:
<pris>ALEX O'LOUGHLIN</pris> ► Aislan O. Brown


Dernière édition par Aislan O. Brown le Jeu 30 Mar - 13:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Aislan O. BrownGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 19/03/2017
Pages lues : 84
Crédits : BALACLAVA
Avatar : Alex O'Loughlin
Pseudo : Petit_Biscuit
Disponibilités : Rayna + libre + libre
Âge : 40 ans
MY SOUL

MessageSujet: Re: Nul ne peut bafouer l'empire romain ! Quand on l'attaque, l'empire contre-attaque ! ▬ AOB   Dim 19 Mar - 17:50

You want to make a memory
Vis comme si demain n'existait pas

« Papa il arrive bientôt ? » Un petit garçon est surexcité. Ça fait des jours maintenant qu’il n’attend que ça, depuis que sa mère lui a dit à lui et son grand frère que leur père allait bientôt rentrer. Ça tombe bien, c’est bientôt noël, ils pourront passer un merveilleux réveillon tous les quatre avec surement un ou deux membres en plus de leur famille. Son père est dans la marine, il n’est pas souvent à la maison mais quand il est là c’est toujours jour de fête. Aislan adore son papa, il a toujours voulu lui ressembler et c’est pour ça qu’à l’école, il dit toujours que plus tard il ira dans la marine. Ses petits camarades ne semblent pas tous comprendre ce que ça veut dire quand il le répète devant toute la classe mais pour Aislan c’est signe de courage et de fierté. « Je vais bientôt aller le chercher à l’aéroport, tu resteras là avec ton frère ! » Son frère est plus grand, il le garde quelques fois mais Aislan se mit à croiser les bras contre son torse, il boude, il aurait voulu aller avec elle chercher son papa mais il va finalement rester avec son frère et ils regarderont surement un début de film avant d’entendre la porte d’entrée s’ouvrir et qu’il saute dans les bras de son père, son héros. Mais bon, Aislan n’a pas boudé bien longtemps, trop impatient de le voir il ne voulait pas que sa mère le prive de quoi que ce soit parce qu’il est isolant même si cette dernière est une maman très aimante.

« Tu sors ce soir ? » Aislan est tiraillé, il a bien envie de faire la fête ce soir, d’un autre coté il doit se lever tôt le lendemain matin pour un entretien d’entrée à l’armée. Pourtant, si sa raison lui disait de rentrer chez lui pour se reposer et être calme le lendemain, son envie elle était de faire la fête. La fille qui l’intéresse sera là et s’il doit rejoindre l’armée, il veut au préalable profiter et faire la fête car ce n’est surement pas là-bas qu’il va pouvoir le faire. « Ouais, j’vais venir à la soirée mais pas trop tard et je ne prendrai qu’un verre ou deux ! » Ça sera surement deux plutôt qu’un parce qu’il ne se contente en général pas que d’un même s’il n’a pas le droit en théorie de boire la moindre goutte d’alcool. En tout cas foutaise, ce soir-là, il s’est mis minable, ne revenant pas chez lui avant les alentours de trois heures du matin malgré son rendez-vous à huit heure trente. Son père au réveil lui a passé un savon. Il a pris sa retraite depuis, n’étant plus en forme physiquement et il était fier de son fils. Jusqu’à ce matin-là où il est venu le réveiller et la trouvait avec une gueule de bois. « Je vais trouver une excuse pour que tu n’aille pas à et entretien, hors de question qu’ils te voient comme ça, tu postuleras l’année prochaine ! » Aislan a pu voir dans son regard de la déception, ce qui l’a déçu à son tour. Il n’était qu’à deux doigts de toucher à son rêve et il a tout fichu en l’air. En attendant de pouvoir retenter sa chance, il fit les concours de police pour entrer dans l’ordre avant cela et ne pas être une déception pour son père.

« Je suis désolé, on a fait ce qu’on a pu ! » Il est en pleure. Ça aurait dû être l’un des jours les plus heureux de sa vie. Ce n’était pas prévu au programme, il ne devait pas avoir une famille avant d’avoir une situation stable, d’avoir réussi sa carrière mais ça ne se prévoit pas toujours. Quand sa copine lui a dit qu’elle attendait un enfant de lui, il a toujours su que ça serait le plus beau cadeau au monde. Ça l’est aujourd’hui, alors qu’il est papa d’une petite fille, mais c’est aussi un jour sombre puisque sa mère, sa compagne, ne s’en est pas sorti. Aislan voulait être présent pour la naissance de sa fille, il avait donc demandé une permission pour être là, permission qu’on lui a octroyée. Il n’a pourtant pas pu être dans la salle d’accouchement, sa copine a commencé à avoir des convulsions alors des médecins sont venus en urgence et on lui a demandé d’attendre dehors. En pleure, il finit par se relever, le cœur en miette « Je peux voir ma fille ? » C’est tout ce dont il a besoin maintenant, à défaut de pouvoir serrer sa copine contre lui, lui dire que leur fille est parfaite. Alors on lui emmène alors que cette dernière est en train de subir quelques soins, rien de bien grave. Finalement, alors que ses joues sont toujours humides, il finit par la prendre dans ses bras. « Bienvenue au monde Heaven Brown ! » S’il n’était pas fan de la proposition de sa copine, maintenant il ne se voit pas l’appeler autrement que par ce prénom-là, elle est son paradis et il la comprit dès qu’il a croisé le regard de sa fille.

« Brown, bouges toi, je vais croire que tu fais exprès de me faire gagner ! » Il sourit alors qu’il est en train de courir, à bout de souffle, essayant tant bien que mal malgré tout d’accélérer le pas de course. Cette fille, Rayna, va vraiment finir par avoir sa peau. Voilà maintenant un moment qu’ils courent et Aislan n’en peut plus. « Comment t’arrives encore à courir avec ce sourire ? » Elle n’a pas l’air de souffrir, contrairement à lui, même s’il lui sourit. Faut dire qu’elle est pas mal malgré son tempérament de feu. Voilà maintenant quelques semaines qu’il vient d’entrer à quantico, le célèbre camp d’entrainement pour se former au travail du FBI. Ce n’était pas la voie qu’il comptait prendre. Il aurait dû être lieutenant à l’armée mais suite à la naissance d’Heaven il ne pouvait pas s’imaginer y retourner. Ils n’étaient plus que deux. Il est donc redevenu un flic civil, jusqu’à ce qu’on lui propose d’aller à quantico. Il a dans un premier temps refusé mais finalement c’était intéressant pour ses plans de carrière future. Alors, quand ses parents lui ont proposés de s’occuper de sa fille, il a finalement accepté. Il veut ce qu’il y a de mieux pour sa fille et avoir une bonne situation est quelque chose d’important qu’il veut lui apporter. Il ne va pas pouvoir la voir pendant un moment, il doit se couper du monde mais ce n’est que l’affaire de quelques mois. En attendant il s’entraine à toutes sortes d’activités et cette fameuse Rayna est la seule avec qui il s’est rapproché.  Sans doute même trop en sachant qu’ils vont devoir prendre des routes différentes une fois sortis d’ici. Mais que voulez-vous, il a un vrai cœur d’artichaut. Ils ont craqués avant de se séparer mais il ne peut regretter, loin de là.

« Heaven, on va manger » Aislan est un vrai papa poule, pour autant, ce n’est pas vraiment un papa-cuistot. Pour le diner ce soir, il s’est improvisé chef en rajoutant quelques éléments sur une pizza surgelé. C’est déjà bien, au moins ils mangeront quelque chose de mangeable. Alors que sa fille arrive, elle rit en voyant la gueule de la pizza. « Qu’est-ce qui vous fait tant rire jeune fille ? » Demande-t-il amusé. Il adore passer du temps avec sa fille, il n’a pas vraiment eu l’occasion d’en passer beaucoup ces derniers temps. Après quantico il est parti loin, à Dallas mais cette fois avec sa fille. Même si son travail est important, sa fille l’est encore plus. Il sait ce que c’est d’être élevé par un parent absent et il ne veut pas cela pour sa fille même s’il l’a été le temps de quelques moins pour être agent du fbi. Il l’appelait dès qu’il en avait l’occasion et avait assez confiance en ses parents pour leur confier. Aujourd’hui il l’a retrouvé et il ne se lasse pas des moments à deux même s’il aurait aimé qu’ils soient trois avec sa mère, malheureusement la vie en avait décidé autrement, sans qu’on puisse y faire quoi que ce soit. « Tu crois qu’elle aura le même gout que la dernière fois ? » Aislan en avait tellement fait la fois d’avant qu’elle avait été immangeable. Pour rire ils l’avaient pourtant malgré tous les deux, du moins la moitié avant d’abandonner et finir le dessert par quelque chose de meilleur. Il ne faut pas croire, il l’élève bien, ils mangent sainement la plupart du temps mais il est vrai qu’il aime bien lui faire plaisir de temps en temps mais il va finir par comprendre qu’il devrait laisser tranquille les pizzas dorénavant.

« On est marié et…» Son sang ne fait qu’un tour. Son mari ? Voilà maintenant deux ans qu’ils sont ensembles, qu’il a retrouvé Rayna à Washington, qu’ils sont équipiers à nouveau mais surtout, qu’ils se cherchent encore et toujours et se trouvent régulièrement. . Du moins c’est ce qu’Aislan pensait mais il devait vraiment se faire des idées. Rayna s’est vraiment bien foutu de sa gueule. Il comprend maintenant pourquoi ils n’officialisaient rien. Pourquoi il n’a jamais rencontré ses enfants et pourquoi devant Heaven, elle s’est seulement présentée en tant que collègue. Aislan savaient depuis le début qu’elle avait des enfants, il connait des tas de choses sur elle mais qu’elle est mariée… ça non. Il les voit discuter, ils sont proches, il les fusille du regard. Est-ce que lui sait aussi qu’elle s’est bien foutue de sa gueule ? Qu’elle s’est foutu de la gueule des deux ? Il est hors de lui, il ne se montre pourtant pas, il a assez donné. Il ne veut plus la voir, il souffre. Ce n’est pas la même souffrance qu’à la mort de son ex mais c’est une autre souffrance. Il ne s’était ouvert à aucune autre femme. Il restait dans son coin à la mort de la mère d’Heaven, il ne voulait pas souffrir à nouveau et il avait raison. Il a fallu qu’il s’ouvre de nouveau à une femme pour qu’elle lui écrabouille son cœur. Il ne peut pas lui pardonner, il a les nerfs et ça se voit à la manière dont il claque la portière de sa voiture puis rentre chez lui malgré le boulot, sans rien prévenir.

« Ca va papa ? » Sa fille est encore jeune mais elle se voit bien qu’il y a quelque chose qui cloche. Du jour au lendemain il lui a dit qu’ils partaient à Miami pour une nouvelle vie. Ce n’est pas la première fois, pourtant ils semblaient installés pour de bon à Washington. Seulement Aislan a demandé à ses supérieurs de changer de mission et de coéquipier sans entrer dans les détails. Sa peine de cœur ne concerne que lui. Il n’a pas fait face à Rayna, il ne veut pas la voir alors il a fait le lâche, il a vidé toutes ses affaires à la vitesse grand V en sachant qu’elle allait à un entrainement de Simon l’un de ses fils. « Oui ça va ma puce, ne t’inquiètes pas ! » Elle voit bien pourtant qu’il ne va pas bien. Ce n’est pas dans ses habitudes d’être touché de la sorte mais il ne peut rien y faire, il est blessé dans son égo mais surtout dans ses sentiments. Il le sait, il avait des sentiments pour elle, c’était la première depuis la mort de la mère d’Heaven qu’il ouvrait son cœur à nouveau et aujourd’hui il ne risque pas de le refaire avec n’importe quelle femme loin de là. C’est donc une nouvelle vie qui les attend à tous les deux, lui ne veut faire qu’une chose, oublier toute cette histoire et se concentrer sur leur vie à sa fille et à lui. C’est tout ce qui compte.

« Il m’a… il m’a… » Il avait du mal à respirer alors qu’il voyait sa fille en pleure, au beau milieu de la nuit. Il était resté éveillé, il n’aimait pas la savoir dehors à une soirée chez des amies où il devait y avoir des adultes. Elle avait fini par rentrer, tard, en total panique et surtout en pleure. Elle n’avait pas voulu lui parler mais il avait insisté, il devait savoir. Il sentait que les choses étaient pires que prévu, mai comprenant peu à peu la vérité, il ne pouvait pas y croire. Qu’on fasse du mal à qui que ce soit, il ne le conçoit pas, qu’on touche aux jeunes filles sans défenses c’est encore pire mais que ce soit sa propre fille de seize ans… Il avait envie de tout casser, de tout envoyer bouler mais surtout de tuer cet homme. Il essaya toutefois de se contenir devant Heaven, elle a besoin de soutien. Seulement, quand vous lisez des livres pour comprendre comment être un bon père, il n’y a pas de conseils pour ce genre de situation. Il ne sait pas quoi faire, pas du tout, il est paumé. « Je te vengerai » dit-il doucement alors qu’il la prend dans ses bras. Une fois qu’il a réussi à la calmer, il la monta dans sa chambre pour qu’elle essaye de dormir, elle avait l’air exténuée… Une fois seul, il courut dans la salle de bain, vomissant dans l’évier. Ca le répugne tellement cette histoire, le met hors de lui. C’est sa faute, il n’aurait jamais dû accepter qu’elle sorte ce soir.

Il ne réalise pas. Ce n’était pas prémédité et encore. Il voulait le faire souffrir ce mec, peut-être pas aller jusqu’à appuyer sur la détente mais c’était la rage qui s’était joué de lui. Il avait fait des recherches, sa fille lui avait dit qui était ce gars. Il avait pisté dans son coin, il n’avait pas parlé à ses collègues de cette histoire ni à quiconque. Ce fils de pute venait de Washington lui aussi. Son père est mort il y a des années, sa mère non. Sa mère allait perdre un enfant ce soir. Il n’a pas beaucoup réfléchir, manipulé par la soif de vengeance. Il voulait se venger avant d’appeler la police mais finalement, en voyant ce bouffon face à lui, alors qu’il ne semblait avoir pas de remord d’avoir abusé de sa fille, son doigt est venu appuyer et la balle est partie, directement dans sa boite crânienne. Il est resté un moment inerte, ne se rendant pas forcément compte de ce qu’il venait de faire et au final il a dissimulé le corps. Il aurait pu faire en sorte de déguiser le meurtre, il en a assez appris à Quantico pour ça mais au final il a décidé de l’enterrer. Il n’a pas été très pro sur le coup, laissant malgré lui une quantité d’indices sans faire exprès mais il n’arrivait pas à réfléchir posément.

« Félicitation, c’est un petit garçon ! » Il avait été là, pour l’accouchement de sa fille. Cette ordure en la violant l’a mise enceinte. Il lui avait conseillé d’avorter quand elle lui a avoué mais elle refusait. Pourtant, elle ne veut pas élevé cet enfant, elle ne se sent pas capable. Aislan lui a proposé un plan fou. Heaven ne peut pas s’occuper de son enfant mais n’arrive pas à se décider à l’abandonné auprès d’étranger. C’est pourquoi Aislan a fini par lui proposer de l’élever comme son propre enfant. Elle semblait soulager. C’est une situation assez complexe mais Heaven en a besoin alors Aislan ne sera pas grand père aux yeux de tous, il sera juste un jeune papa, encore une fois un papa célibataire. Il laissera parler les mauvaises langues, tout ce qui lui importe c’est que Heaven le vive bien et que ce petit bonhomme ait une belle vie auprès de personne qui l’aime, et qu’il n’apprenne pas la vérité en grandissant surtout. Personne ne devrait savoir ce genre de chose, même si les vérités sont importantes, certaines méritent d’être enterrées sans mauvais jeu de mot… Aislan allait donc mentir au quotidien mais ça ne lui change rien, c’est ce qu’il fait depuis un moment, depuis qu’il a tué quelqu’un de sang-froid, de toute évidence.

Besoin de changer d’air de nouveau. Rester à Miami n’était pas bon pour n’importe qui d’entre eux. Surtout que des personnes ont remarqués la grossesse de Heaven, ils ne pouvaient donc pas mettre en place le scénario. Une nouvelle mission l’attendait et sans qu’il ne l’ait prévu – il ne l’aurait de toute manière pas fait exprès – il devait rejoindre Washigton pour avoir une nouvelle coéquipière est travailler là-bas. Faut dire qu’à Washington, la ville présidentiel, il y a quand même beaucoup de boulot. Il ne s’attendait pas à ce que les rumeurs viennent dire que la mère imaginaire de son fils soit morte en couche, comme l’a été la mère de Heaven. Aislan laisse aller les rumeurs, au moins ils sont bien loin de la vérité. En tout cas, ce qu’Aislan ne s’attendait encore moins c’est de se retrouver une nouvelle fois coéquipié avec Rayna, à qu’il a toujours refusé d’adresser la parole. Il faut qu’ils aient une discussion mais il n’est pas certain d’en avoir envie. Seulement, le boulot passe en premier.


Dernière édition par Aislan O. Brown le Jeu 30 Mar - 13:42, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Prunille N. WeitzmanGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 08/09/2016
Pages lues : 137
Crédits : endlesslove
Avatar : lili reinhart
Pseudo : luckyred
Schizophrénie : Jazzlynn mieux connu sous le prénom de Jazz (gigi hadid)
Disponibilités : ouverte
Âge : dix huit ans.
MY SOUL

MessageSujet: Re: Nul ne peut bafouer l'empire romain ! Quand on l'attaque, l'empire contre-attaque ! ▬ AOB   Dim 19 Mar - 17:51

Muaaaaaah t'es belle avec Alex  


re  ma caille
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jared SilvesterGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 07/09/2016
Pages lues : 1421
Crédits : TAG
Avatar : Ian Somerhalder
Pseudo : TAG
Schizophrénie : La barmaid au caractère bien trempé alias Megara feat Phoebe Tonkin & Le flic strip-teaseur ex membre d'un boysband alias Gabriel feat Jake Gyllenhaal
Disponibilités : COMPLET - CrystalArizonaJulian
Âge : 32 ans
MY SOUL

MessageSujet: Re: Nul ne peut bafouer l'empire romain ! Quand on l'attaque, l'empire contre-attaque ! ▬ AOB   Dim 19 Mar - 17:51

BIENVENUUUUUUUUUUUUUE !!! string

Bonne chance pour ta fichette !

EDIT; ah ben re en fait visiblement xD
Revenir en haut Aller en bas
http://tag-gallery.e-monsite.com/
avatar
Zachary WalkerGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 09/09/2016
Pages lues : 359
Crédits : (ava : sweet disaster).
Avatar : Mariano Di Vaio.
Pseudo : Emilie.
Schizophrénie : Louis Rodrigues (Diego Barrueco), le bad boy handicapé.
Disponibilités : fermé pour le moment.

Maelys, Luna Elizabeth, Sarah.
Âge : trente et un ans.
MY SOUL

MessageSujet: Re: Nul ne peut bafouer l'empire romain ! Quand on l'attaque, l'empire contre-attaque ! ▬ AOB   Dim 19 Mar - 17:52

bienvenuuuue !
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
MY BOOK COVER
MY SOUL

MessageSujet: Re: Nul ne peut bafouer l'empire romain ! Quand on l'attaque, l'empire contre-attaque ! ▬ AOB   Dim 19 Mar - 17:59

Oooh le choix d'avatar !! Wooow !
Bienvenue (:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
E. Austin HayesGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 13/12/2016
Pages lues : 267
Crédits : Keiserinne [avatar] ➤ tumblr [gifs]
Avatar : Finn Harries
Pseudo : Mekhaï
Schizophrénie : Alec J. Miller [Francisco Lachowski] Percy Ipkiss [Ty Simpkins] Simon Elkins [Cody Christian] Nael K. White
Disponibilités : disponible amaryllis ; amaryllis ; chelsea ; chelsea ; chip ; chip/neil ; levi ; summer
event danvers
Âge : 19 ans ➤ 9 avril 1998
MY SOUL

MessageSujet: Re: Nul ne peut bafouer l'empire romain ! Quand on l'attaque, l'empire contre-attaque ! ▬ AOB   Dim 19 Mar - 18:09

Re-Bienvenue parmi nous avec ce nouveau perso (trop cool ! )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Andy GreenfieldGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 18/11/2016
Pages lues : 319
Crédits : #avatar : Hathaways #gif : tumblr #crackship : monocle.
Avatar : Aaron Cute Tveit
Pseudo : monocle. (alice)
Schizophrénie : Derrick (Chris Wood) ≡ Rhett (Grant Gustin) ≡ Chip (Tom Holland) ≡ Carter (Anna Kendrick) ≡ Solora (Chloe Bennet) ≡ Lowen (Dan Stevens) ≡ Devon (Zoe Kravitz)
Disponibilités : open baby ; kelvin ; levi ; baby ; wesley ; azura ; bran (uc.)
alternative life ≡ baby
waiting list ≡ maximilian ; eric
old memories ≡ baby ; kallista
Âge : Trente-et-un ans. ≡ 29 décembre 1985
MY SOUL
Carnet de relation
Relationship:

MessageSujet: Re: Nul ne peut bafouer l'empire romain ! Quand on l'attaque, l'empire contre-attaque ! ▬ AOB   Dim 19 Mar - 18:25

Rebienvenue choupette Je sens qu'on va bien s'amuser
Bon courage pour ta fichette

_________________

Love could be set in motion quickly, but true love needed time to grow into something strong and enduring. Love was, above all, about commitment and dedication and a belief that spending years with a certain person would create something greater than the sum of what the two could accomplish separately.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Val J. O'NeilGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 15/09/2016
Pages lues : 88
Crédits : .sassenach (avatar)
Avatar : KJ Apa
Pseudo : Petit_Biscuit alias Cléo
Disponibilités : 3/5
Âge : 19 ans.
MY SOUL

MessageSujet: Re: Nul ne peut bafouer l'empire romain ! Quand on l'attaque, l'empire contre-attaque ! ▬ AOB   Dim 19 Mar - 19:58

Merciii à tous
Prunille ▬
Mes futurs beaux fils ▬ Venez embrasser beau papa c'est pas un psychopathe, promis (ou pas (a) )

EDIT : mince
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jazz H. MackintoshGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 22/10/2016
Pages lues : 100
Crédits : tumblr
Avatar : GIGI BEAUTY HADID
Pseudo : LKD
Schizophrénie : Prunille (Lili Reinhart) , Rayna ( Zooey deschanel ), Nicola (Bella Thorne)
Disponibilités : toujours
Âge : 21 ans (20 JUIN 1995)
MY SOUL

MessageSujet: Re: Nul ne peut bafouer l'empire romain ! Quand on l'attaque, l'empire contre-attaque ! ▬ AOB   Dim 19 Mar - 20:03

Boulette
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MY BOOK COVER
MY SOUL

MessageSujet: Re: Nul ne peut bafouer l'empire romain ! Quand on l'attaque, l'empire contre-attaque ! ▬ AOB   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nul ne peut bafouer l'empire romain ! Quand on l'attaque, l'empire contre-attaque ! ▬ AOB
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'Empire Romain et la Chine
» L'Empire romain d'Orient ou l'Empire byzantin si vous préférez.
» Saint Empire Romain
» Rapport de bataille gaulois/empire romain
» Parce qu'on peut devenir des handicapés quand on veut

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
READ MY MIND :: Vos papiers, s'il vous plait :: Mon autobiographie :: Bienvenue à Washington-
Sauter vers: