AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rayna + You're a part time lover and a full time friend

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
avatar
H. Rayna ElkinsGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 22/03/2017
Pages lues : 33
Crédits : angie
Avatar : zoey hot deschanel
Pseudo : LKD
Âge : 42 années
MY SOUL

MessageSujet: Rayna + You're a part time lover and a full time friend    Mer 22 Mar - 15:38

Hela  Rayna Elkins
J'aime pas les maisons hantées parce que c'est comme être en couple... Tu y entres tout confiant et quand tu es engagé c'est pas ce que tu pensais et ça fait peur !

Prénom : Hela Rayna  Nom de famille : Mon nom de famille est Elkins, le même que mes enfants et que mon mari, malgré qu'avec lui je sois séparée, mais pas divorcée , je n'ai jamais voulu changer de nom de famille. Mon nom de jeune fille est Bussby.  Date & lieu de naissance : 19 Janvier 1975 à WahpetonÂge : 42 années  Métier : agent du FBI Orientation sexuelle : bixesuelle, mais j'ai toujours cette attirance pour les hommes plus que pour les femmes. Je suis assez libéré sur le sujet.  Statut civil : Toujours mariée à  mon meilleur ami, je me suis mariée avec lui à mes 21 ans avant qu'ils ne s'en aille au front, on le savait que nous deux ce n'était qu'une couverture, mais ce n'était pas pour autant que nous avons pas vécu une belle et grande histoire d'amour et d'amitié. Il est mon meilleur ami et le père de mes enfants.  Statut financier : moyen, mais je m'en sors.  Caractère : étrange - Adorable - charmante - bordélique - touchante-  pétillante - amusante - Fofolle - optimiste - méfiante - Sérieuse dans son boulot - décontracté dans la vie de tous les jours - séductrice-  intelligente - sportive -spontanée- violente  Parti politique : Démocrate  Groupe : Honey, I'm goodAvatar : la belle zooey deschanel
Combien de livres lis-tu par mois ? Quels sont tes préférés ?
Déjà, je ne comptes pas le nombre exact que je lis dans le mois niveau bouquin. Autrement, je lis oui, mais de tout ! Des bds, des mangas ou alors des romans comportant de nombreuse pages. J'aime beaucoup lire, je n'ai pas de préférence pour des romans ou autre. Sinon, si j'aime beaucoup les contes que j'ai pu lire à mes enfants durant leurs années où ils quémandaient à leur mère de leur lire une histoire. Maintenant c'est plutôt de l'argent ou la paix. Enfin, je ne peux pas trop en dire plus sur les bouqins que j'aime ou non lire.

Pour toi, l'amitié c'est...
C'est important, mais pas plus que la famille. Orlando fait parti de la famille, il n'est pas juste un ami, il est bien plus, mon mari (encore), le père de mes enfants, il est donc un tout, un ensemble de chose, même le meilleurs des amis que j'ai pu avoir. J'aime avoir des amis, mais je sais que je préfére passer du temps avec ma famille, m'amuser en sortant faire des randonnés, du karting ou encore de la course de F1. J'aime m'amuser et je n'ai pas forcément besoin de quelqu'un pour être avec moi, je peux survivre sans eux. Mais, j'apprécie la présence de ces derniers autrement.

Quelle est la chose la plus folle qu'on a raconté sur toi ?
Que je trompais mon mari, que je n'étais pas assez bien pour lui. Que mon père m'avait abusé sexuellement et frapper tout comme ma mère. Chose fausse, mais avec mes frères nous n'avons jamais tenté de faire taire ses rumeurs, les vipères du quartier , voilà qui lançait ce genre de chose et je pouvais faire avec clairement et nettement. Enfin, j'aime moi aussi parcourir les potins des uns et des autres où même en lancer sans vraiment le vouloir .j'ai souvent l'oreille qui traîne où il ne faut pas et du coup c'est parfois trés dur de ne pas tomber dans la spirale des rumeurs. durant l'adolescence, j'en ai entendu de nombreuses sur ma famille, parfois même avant la mort de mes parents. Le plus dur c'est que parfois des personnes à qui on tient tombe sur ces rumeurs en disant que justement elles y croient et là est le problème
(1) J'aime beaucoup bouger, je suis une vraie pile électrique. Je ne parviens jamais à rester vraiment longtemsp à rien faire. alors je fais du sport, du sport en tout genre, randonné, vtt ou vélo de ville. (2)  J'ai horreur d'être enfermé à l'intérieur sauf pour me matter un film ou une série et encore je suis capable de mettre sur pause pour me remuer .  (3)  chez moi je suis bordélique, seul à mon travail je  parviens à être droite.  (4) J'agis souvent sur un coup de tête, sans vraiment me dire que je pourrais mettre la honte à mes enfants , je suis un peu barrée.  (5) Je suis ouverte d'esprit, j'adore découvrir de nouvelle chose.  (6) j'aime la nourriture, découvrir un tas de nouvelle chose et compagnie ! Mais parfois manger des céréales le soir avec du lait ou même du pain avec du nutella c'est plutôt pas mal.  (7)  Mes enfants sont ma vie tout comme Orlando l'est.  (Cool Je suis encore mariée et je n'ai pas forcément envie de divorcer, même si Orlando songe à se marier avec son conjoint. ( 9)  J'ai un style de vêtement confortable, j'aime cependant parfois paraître bien plus féminine que je ne puisse paraître dans la vie de tous les jours . (10 )  Les talons ? Qui a inventé ce truc pour torture les femmes ? Je fais le pari à tout homme pouvant tenir dessus toute une journée de coucher avec lui ! ( 11) J'ai des baskets trés souvent ou alors des ballerines, rien sans talons. Quoi que parfois les missions me poussent à en porter ...
Prénom : cindy Pseudo sur le net :LKD Âge : 26 ans Pays : france  Comment as-tu découvert le forum ?  à son ouverture Quelles sont tes premières impressions ? Veux-tu t'inscrire à la newsletter d'intégration ? Ici. Crédits : tumblr Un petit mot pour la fin ?

Code:
<pris>ZOOEY DESCHANEL</pris> ► h. rayna elkins


Dernière édition par H. Rayna Elkins le Jeu 30 Mar - 17:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
H. Rayna ElkinsGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 22/03/2017
Pages lues : 33
Crédits : angie
Avatar : zoey hot deschanel
Pseudo : LKD
Âge : 42 années
MY SOUL

MessageSujet: Re: Rayna + You're a part time lover and a full time friend    Mer 22 Mar - 15:39

You want to make a memory
Citation qui représente ton personnage ici

« Arrête ou je cris. » Je rigole sous les chatouilles de mon frère qui veut se venger de ma mauvaise farce, on était seule. Maman travaillait et papa était aux abandonnés absent comme bien souvent. Je dépose mon regard dans le sien tout en essayant de me défendre, c’était difficile il était plus grand et surtout c’était un homme. Les hommes sont plus forts. J’ai été élevée dans cette optique que les hommes resteront toujours plus fort que les femmes. Mon cher père macho à souhait. On se tenait à carreau, j’étais la seule fille de la fratrie, j’étais surprotégée par mes frères. À cet instant je sentais la pression d’un autre de mes frères qui aidait l’autre à me mettre à terre. Je lâchais un cri. Je venais d’avoir mal, ils étaient  brute et ne maîtrisait pas toujours leurs force. Le plus grand arriva à mes côtés frappant les deux autres. La violence n’avait pas toujours fait partie de notre vie, mais elle était arrivée depuis quelques temps. Mon père venait juste de repartir à la guerre où je ne savais pas et j’osais jamais en parler à qui que ce soit, de peur d’avoir des réponses blessante ou monstrueuse. Je lâchais la main de mon frère pour rejoindre le salon où j’admirais les photos qui se tenaient sur le mur. Une à une, puis mon regard se posa sur celle qui représentait notre famille. Cette photo était parfaite, bien trop pour représenter ce qu’on était en vrai. Quatre garçon m’entourant et derrière nous nos parents. Tous avaient le sourire, même ma mère. Ne jamais se fier aux apparences avais-je déjà entendu dire pour moi ce petit dicton était parfaitement vrai.

Allongée dans mon lit fixant le plafond tout en me bouchant les oreilles au maximum pour ne pas entendre les cris qui provenait du bas. Je n’osais pas fermer les yeux, le noir me faisait peur. Je fixais le plafond décoré de légère étoile fluorescente qui me rassurée légèrement. Je sentais une larme couler le long de ma joue. Ma porte s’ouvrit et je découvris en fixant la porte l’ombre de mon petit frère. Je n’étais pas la plus petite de la fratrie forte heureusement et malheureusement pour lui. Je lui tendais la main pour qu’il me rejoigne dans le lit puis je vu mes frères débarquer dans la chambre se glissant avec nous sur le lit. On se concentrait pour ne rien entendre. Les cris se faisaient pourtant de plus en plus forts et injurieux. Les mots que je n’avais pas droit de prononcer tout comme mes frères rythmaient notre vie depuis deux semaines, date exact où mon père été revenu de la guerre. La violence c’était estompé, mais le revoir parmi nous remit cette dépendance à la brutalité dans nos vies. J’en devenais pareil. Moi qui étais si douce en temps habituel. L’école avait appelé j’avais tout simplement giflé une autre petite fille, des gestes que j’avais l’habitude de voir. Mes parents se tapaient, se déchirait ne prêtant point intention à leurs enfants qui souffraient de cette situation. Un bruit sourd et lourd puis plus rien. Personne ne bougeait de son lit, laissant les choses passer, la bataille de cette nuit était finie tandis que nous nous étions tout simplement endormis.

Cette date était horrible à vivre le onze juillet. Une date qui résumait la fin de notre vie de famille si imparfaite et pourtant si aimé au fond. Je tenais la main de mon petit frère écoutant cet homme parler. Il enterrait ma mère. Elle avait décidé d’en finir avec la vie dans la baignoire pendant que nous étions à l’école. Elle avait tué son mari la nuit du huit au neuf juillet cette date, lui avait  été lourde de conséquence. Elle n’avait pas fini en prison, car il était violant avec elle, mais les regards de la famille de mon père ne voyaient pas les choses ainsi. Elle était coupable d’avoir tué un héros de guerre. Les pleurs ne coulaient plus le long des visages de mes frères et encore moins sur mes joues. La tristesse était là depuis tellement d’année que nous avions perdu toute envie de lâcher des perles d’eau. Elle était sous terre maintenant, je me retrouvais la seule fille de cette maison, personne ne pouvait nous récupérer. La famille de notre mère n’existait pas et celle de notre père nous traitait comme des moins que rien. Mon frère le plus âgé nous avait rassurés nous disant qu’il avait une solution.

Je me sens partir. Je dépose ma tête sur son épaule, les larmes ruissèlent le long de mes joues. Mon cœur est brisé, je ne sais pas quoi penser, je sens la main d’Orlando se déposer dans la mienne. Il me dit des mots, il tente de me rassurer. Il vient chercher mes lèvres et je me laisse faire. C’est ces maudites date, le mois de Juillet est compliqué pour moi, je n’arrive pas à m’y faire. Heureusement qu’il est là.  Orlando c’est le gars par excellence, on se connait depuis qu’on est gamin, on a tout fait ensemble, mais vraiment tout ! Même perdre notre virginité et découvrir notre sexualité ensemble. Après m’avoir fait l’amour pour la première fois, on est parti en vacance ensemble, chose qui ravissait son père, car il le faisait pour pouvoir par la suite reprendre l’école militaire et donc suivre la carrière de son père. Je lui ai demandé de me promettre de ne pas être comme mon père, de restait un être humain et de toujours tout me dire. Il me dit tout, y comprit que notre voisin mutuel est parfaitement à son goût. Il n’est pas sûr d’être amoureux que des femmes, enfin les femmes il n’a eu que moi et un jour il testera avec un homme, il me l’a juré ! J’ai hâte de savoir. Enfin, mes larmes sont séchés, mais j’ai toujours mal au cœur, car il va s’en aller, il va m’abandonner à ma vie.

Les cris du bébé se firent entendre. Je regarde Orlando, je n’arrive pas à me retenir de pleurer, alors qu’Orlando tiens entre ses bras musclés Jonas. Je lui souris et lui demande de me passer mon fils, notre fils. Oui, un enfant pas vraiment prévu dans le fond. J’ai dix-huit ans, mais avant de partir Orlando m’a laissé une partie de lui, une partie qui avait provoqué ce petit être. J’étais heureuse, sauf qu’on s’enfonçait tous deux dans un mensonge qui allait finalement grandir. Ça parlait mariage ? Me marier ? Je n’y avais pas pensé et je ne l’imaginais pas. J’avais un tas de rêve en tête, après tout, j’étais rentrée à l’école de police avant de savoir pour Jonas. Lui avait couché avec un homme, il avait sauté le pas et autant dire qu’il avait compris qu’il m »aimait moi, mais il préférait tellement coucher avec un homme.  Le regard perdu sur le plafond, je souris alors que je dépose mes lèvres sur le front de mon fils. Je me sens bien, avoir un enfant était une chose qui m’avait toujours donné envie bien plus que le mariage. J’étais une bagarreuse gosse et loin de vouloir jouer à la poupée ou encore à la dinette.

Ne plus coucher avec moi ? Impossible. On est marié, il ne sait pas l’expliquer, mais je l’aime tout autant qu’il m’aime alors le sexe est appréciable entre nous ! On est toujours autant à l’écoute notre mariage est à présent plus que consommé vu que ce dernier va recevoir un second petit garçon dans très peu de jour, enfin si ce dernier daigne pointer le bout de son nez. Son prénom sera Simon. Orlando continu ses missions, tout comme moi, je suis finalement devenu policière, chose qui ne réjouis clairement pas beau papa, en même temps il faut dire qu’il est tout ce que je déteste. Il est comme mon père, les femmes à la cuisine, les hommes aux pouvoirs. Un temps qui doit être aboli, ce qui est sûr c’est qu’avec Orlando nos garçons n’auront jamais un tel discourt envers une femme par notre faute.  Lui vit sa petite vie, il rencontre des hommes, parfois on rêve de ne plus être ensemble, juste pour être ce qu’on a toujours été des meilleurs amis, des confidents. Mais, on le sait ce n’est qu’un songe très lointain.

Jonas six ans. Simon quatre ans. Ils vont être grand frère, encore une fois pour le plus vieux. Ce n’est pas un garçon, mais une fille. J’ai supplié Orlando pour avoir un nouvel enfant, en vrai être marié à un mari comme lui c’était tout bénéfique pour moi. Personne ne comprendrait mon choix, mais tant que lui comme moi le faisions c’était parfait. Dans le fond dans ma vie ce que je voulais c’était des enfants, une situation et un boulot que j’aime. Je l’ai tout cela, l’homme dans ma vie n’était pas indispensable et cet homme que j’ai actuellement est le seul qui me convienne. Aussi dingue et délirant que moi. On pourrait limite se demander parfois c’est qui les gosses. Je suis presque à terme pourtant hier on a été faire du karting comme de grands enfants. On adore s’amuser, on est resté en enfance tout en sachant être discipliné quand il s’agissait de l’avenir de nos enfants. Enfin, bientôt Devin, la petite fille de la famille arrivera et j’ai hâte. Cela va être différent d’avoir une fille plutôt que deux petits gars, ils sont très dépendant de ma personne, elle sera sans doute sans cesse collé aux basques de son père.

Je tremble, je suis triste et épanouie à la fois. Je regarde ma petite puce et mes deux garçons, ils ne s’en rendent pas encore compte, qu’ils  allaient tout quitter pour une nouvelle ville. Le Dakota du Nord et Washington ça n’a rien à voir, pourtant c’est bel et bien là-bas que nous sommes sur le point d’aller vivre. Notre vie va relativement changer. Je vais continuer mon boulot de flic pour monter en grade et devenir lieutenant, je vise beaucoup, j’ai envie de faire mes preuves, je suis encore jeune et rejoindre les rangs du FBI me tend la main avec ce déménagement. Bien sûr c’est Orlando qui a été muté, moi je ne fais que suivre. On est heureux de cela on va pouvoir vivre notre vie, il va pouvoir être avec nous tout en fréquentant des hommes de temps à autre, même si je sais qu’un d’eux est assez régulier. Moi les hommes  j’en fréquente, mais il fallait faire plus attention, car tromper son mari, je serais sans doute crucifier par mon beau-père, adieu à lui.

Quantico. Orlando a été formidable, il  a refusé une affectation pour me laisser réaliser mon rêve. Cela fait presque cinq mois que je suis dans cet endroit où les agents du fbi sont éduqués et formés. J’y ai rencontré un homme. La première fois que je m’amuse autant avec un autre que celui supposé être mon mari. Personne ne sait que je suis mariée, je suis restée discrète, je suis juste un lieutenant à la criminelle, j’ai parlé de mes enfants et de rien d’autre. Je me voyais mal parler d’Orlando. Enfin Aislann, c’est lui que j’ai rencontré, je me suis battue contre lui, jouant à de nombreuse fois à la souris et au chat où je me retrouvais souvent dans le rôle du chat. Jamais je ne pourrais tolérer d’être la proie. Finalement le jour de nos affectations et de mission, j’avais fini par capituler sous les douches après ce fameux dernier entrainement. Le contact entre nous fut brûlant à tel point que je suis persuadée de m’être brûlé les ailes. Forcément en rentrant à la maison à la fin de ce stage et ayant eu une affectation à Washington, je racontais tout à Orlando, après tout il était mon confident, lui me contait ses aventures avec Jonas, Simon, Devin et surtout ce nouvel homme qu’il avait dans sa vie.

Une nouvelle page se tourne. Cela fait depuis deux milles un que nous sommes arrivés à Washington, mais Orlando venait d’être muté dans le dakota à nouveau. Le suivre, c’était ce qu’on devait faire, mais les enfants étaient grands et moi j’avais ma carrière. Nos routes allaient se séparer ? Oui, mais sans vraiment le faire. On était toujours et on le sera toujours des âmes sœurs dans tous les sens du terme. Alors, on avait finalement décidé de rester, mais sans lui, les enfants le comprenait du moins pour Jonas en parti, Simon était en phase de comprendre, mais Devin, pour elle ça sera beaucoup plus difficile. Surtout, qu’on a jamais dit la vérité aux enfants, on attend et ce jour viendra, on le sait.

Deux ans que je suis la coéquipière de monsieur Brown. Alias Aislann. Oui, oui cet Aislann. Dernièrement je ne l’ai pas vu. Je m’étais rapprochée de lui et comme d’habitude on se cherchait sans vraiment dire les choses, j’ai eu la joie de rencontrer sa fille Heaven. Il m’a présenté sa famille, elle en somme, moi rien. Je n’en suis pas capable, car on n’est pas encore capable de leur dire, en vrai on hésite, même si ça paraît logique de le faire, surtout qu’Orlando cherche à se poser définitivement si possible avec un homme. Parfois par plaisir je lui tape des crises de jalousie et il en fait de même. En arrivant au bureau je ne m’attendais pas à voir le bureau de Ais’ complétement vide, il m’avait surpris justement avec Orlando parler des enfants, parler de notre mariage, on roucoulait sans doute à ses yeux, sauf qu’on est que des amis .Des amis ayant couché ensemble et qui s’aiment. Tout est étrange, je fus triste, presque dépourvu de larme malgré tout, surement que ce n’était pas l’endroit pour étaler ma peine. Il était parti, que faire ? Avancer, comme toujours.

Jonas devrait rentrer. Durant un an on a décidé avec Orlando de l’envoyer avec lui. Jonas avait fait une overdose, ce qui me poussa à me remettre en cause. Oui, je suis une maman, je gère tout avec mon mari, car Orlando est mon mari, mais aussi amoureux de son compagnon du moment, un compagnon que nos enfants connaissent. On leur a tout dit, on n’a omis aucun détail, chose qu’on aurait sans doute dû faire dans le fond. Mais c’est trop tard. Je m’inquiète du retour de Jonas, j’ai envie de le protéger tout comme Simon avec qui je m’entends toujours parfaitement, parfois on pourrait penser que je ne contrôle pas la situation, mais je le fais à ma manière. Crier et tout ce n’est pas moi. J’aime être diplomate, parler calmement, je n’ai jamais vraiment élevé la voix durant toutes ces années à les élevés et cela me convient. Je sais que les cris n’aident pas sauf à effrayer. Devin elle a grandi, elle est devenue une jeune femme, chose qui nous met dans tous nos états. La première fois qu’une fille va commencer sans doute à coucher, on ne veut pas minimiser ses expériences, elle a droit au même traitement que ses frères comme les moments gênant par notre faute … on ne sait pas faire dans la discrétion, malheureusement pour eux.

Aujourd’hui. J’ai un nouvel coéquipier mon dernier vient d’être mis en repos forcé. Quand je rentre dans mon bureau, je reste sans voix. Aislann. Encore lui ? Je frémis un peu et finalement , je ne sais pas quoi dire, heureusement, nous avons une affaire et donc nous avons rendez-vous dans la salle de débriefe pour préparer l’affaire et tout savoir de cette dernière.



Dernière édition par H. Rayna Elkins le Mer 29 Mar - 23:13, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
MY BOOK COVER
MY SOUL

MessageSujet: Re: Rayna + You're a part time lover and a full time friend    Mer 22 Mar - 15:46

Zooooeeeeey!!! BIENVENUE!
Elle est magnifique !!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Derrick HolloranGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 17/08/2016
Pages lues : 2168
Crédits : #avatar : acydic. ≡ #crackship : monocle. (none) ≡ #gif : tumblr
Avatar : Chris Wood
Pseudo : monocle. (alice)
Âge : Trente ans, le bel âge selon certain, pour moi j'attend encore pour voir si je pourrai dire de même. ≡ 31 août 1986
MY SOUL
Carnet de relation
Relationship:

MessageSujet: Re: Rayna + You're a part time lover and a full time friend    Mer 22 Mar - 15:48

Rebienvenue futur mommy T'es belle en Zoey !! Bon courage pour ta fichette
Si tu as la moindre question tu sais où me trouver

_________________

Nobody can predict the future. You just have to give your all to the relationship you're in and do your best to take care of your partner, communicate and give them every last drop of love you have. I think one of the most important things in a relationship is caring for your significant other through good times and bad.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
H. Rayna ElkinsGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 22/03/2017
Pages lues : 33
Crédits : angie
Avatar : zoey hot deschanel
Pseudo : LKD
Âge : 42 années
MY SOUL

MessageSujet: Re: Rayna + You're a part time lover and a full time friend    Mer 22 Mar - 15:54

Sheila Brooks a écrit:
Zooooeeeeey!!! BIENVENUE!
Elle est magnifique !!


Merci Sheila

@Derrick Holloran a écrit:
Rebienvenue futur mommy T'es belle en Zoey !! Bon courage pour ta fichette
Si tu as la moindre question tu sais où me trouver


coucou futur fiston merci et ouai je sais où venir t'embêter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maëlys WalkerGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 22/09/2016
Pages lues : 409
Crédits : MØRPHINE. (avatar) bat'phanie (sign) smoking cat (crackship)
Avatar : Bridget Satterlee
Pseudo : smoking cat
Âge : Vingt cinq ans
MY SOUL
Carnet de relation
Relationship:

MessageSujet: Re: Rayna + You're a part time lover and a full time friend    Mer 22 Mar - 17:14

Re-bienvenue parmi nous
Zoey est tellement choue
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jared SilvesterGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 07/09/2016
Pages lues : 1196
Crédits : TAG
Avatar : Ian Somerhalder
Pseudo : TAG
Âge : 32 ans
MY SOUL

MessageSujet: Re: Rayna + You're a part time lover and a full time friend    Mer 22 Mar - 17:15

REBIENVENUUUUUUUUUUUUUUUUUUE !!! string

Bonne chance pour cette nouvelle fichette !
Revenir en haut Aller en bas
http://tag-gallery.e-monsite.com/
avatar
H. Rayna ElkinsGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 22/03/2017
Pages lues : 33
Crédits : angie
Avatar : zoey hot deschanel
Pseudo : LKD
Âge : 42 années
MY SOUL

MessageSujet: Re: Rayna + You're a part time lover and a full time friend    Mer 22 Mar - 17:25

@Maëlys Walker a écrit:
Re-bienvenue parmi nous
Zoey est tellement choue


Mercii Maëlys

oui elle est

@Jared Silvester a écrit:
REBIENVENUUUUUUUUUUUUUUUUUUE !!! string

Bonne chance pour cette nouvelle fichette !


Merci Jared
Revenir en haut Aller en bas
avatar
E. Austin HayesGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 13/12/2016
Pages lues : 183
Crédits : Keiserinne [avatar] ➤ tumblr [gifs]
Avatar : Finn Harries
Pseudo : Mekhaï
Âge : 18 ans ➤ 9 avril 1998
MY SOUL

MessageSujet: Re: Rayna + You're a part time lover and a full time friend    Mer 22 Mar - 17:25

T'es sexey mam's hâte de pouvoir jouer nos potits Elkins !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maximilian HaleGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 21/01/2017
Pages lues : 170
Crédits : avengedinchains, xmengif & wadewinstonwilsons & haedall, lehnshark
Avatar : James McAvoy
Pseudo : Marie
Âge : Trente-deux ans ◊ 8 juillet 1984.
MY SOUL
Carnet de relation
Relationship:

MessageSujet: Re: Rayna + You're a part time lover and a full time friend    Mer 22 Mar - 17:45

Bienvenue demoiselle, ton personnage est déjà une perle Rayna est très originale (et quelle bouille d'amour ♥), j'ai hâte d'en découvrir plus !


Bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MY BOOK COVER
MY SOUL

MessageSujet: Re: Rayna + You're a part time lover and a full time friend    

Revenir en haut Aller en bas
 
Rayna + You're a part time lover and a full time friend
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Full Time Fitness
» isobel → There is a "lie" in believe, "over" in lover, "end" in friend, and an "if" in life.
» Scott ♦ a long time ago, we used to be friend
» [+18] it's almost time to play, it's time to be afraid. [feat. Siddil]
» Vraie Raison du Départ de Batista

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
READ MY MIND :: Vos papiers, s'il vous plait :: Mon autobiographie :: Bienvenue à Washington-
Sauter vers: