AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une chasse à l'oeuf... ♠ Juliet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Jay MaxwellGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 19/03/2017
Pages lues : 105
Crédits : Avatar : emy. ; Signature : which witch; Gifs : tumblr
Avatar : Jesse Lee Soffer
Pseudo : Trucpau
Âge : 33 ans - 14 Avril 1982
MY SOUL

MessageSujet: Une chasse à l'oeuf... ♠ Juliet   Mar 11 Avr - 22:23

Juliet & Jay
Une chasse à l'oeuf...

Pâques, je devais avouer que j’adorais cette fête là car je la passais en famille comme noël. Puis bon, ce n’était pas n’importe quoi comme moment, c’était des moments que l’on passait en famille. Enfin, sauf Zoelie qui ne serait pas là aujourd’hui. Cependant, on allait bien penser à elle pendant qu’on mangerait les chocolats fait par Juliet. Juliet ! Je jette un œil à ma montre et regarde Molly en faisant les gros yeux et l’attrapant par la taille. « On a oublié ta maman ! Vite, dépêche toi à aller chercher ton sac. » Je lâchais la petite qui courait dans la chambre en rigolant. Les enfants… Enfin je n’étais pas très gamin mais Molly c’était différent, je l’adorais, je l’aimais et donnerais ma vie pour elle. Et dire que je ne voulais pas d’enfant avec Kelly. Je soupire et me frotte le visage en tombant sur mon prochain rendez-vous chez le psy. Je le remets dans mon portefeuille et souris en voyant la petite fille revenir en souriant, le cartable sur le dos. Je n’en avais pas parlé à Juliet encore mais peut être que je devrais, je n’aimerai pas que ce genre de chose arrive pendant que je garde sa fille et qu’elle se retrouve seule à l’appartement pendant que moi je m’en vais dans un parc pour finir ma nuit sans le savoir. Non, je ne pouvais pas lui dire pour l’instant, ça l’inquiéterait et si elle me refusait de garder Molly, j’allais devenir dingue. Cette petite était ma bouteille d’air frais quand j’en avais besoin et que ça n’allait pas. Puis ça dépannait Juliet dans son travail. Je pris ma veste ainsi que le sac qui allait contenir les chocolats qu’on allait cacher, mais pour ça, Molly devait se douter de rien, pour elle, c’était les cloches et les lapins qui apportaient les œufs. Je trouvais ça tellement mignon. Prenant sa petite main dans la mienne, l’emmenant en dehors de la maison pour aller l’attacher dans la voiture. Une fois prêt, je me mis en route vers la boulangerie-pâtisserie de ma meilleure amie. J’adorais aller là-bas, j’étais tellement heureux de voir qu’elle avait percé et trouvé sa voie. Puis ça lui correspondait tellement. Je sifflotais, regardant de temps en temps la petite dans le rétroviseur qui jouait avec sa peluche. M’arrêtant deux ruelles plus vite, je me garais et descendis avec Molly, marchant à ses côtés. Je voulais faire peur à Juliet enfin une petite blague et je sais que sa fille allait marcher dedans, à chaque fois on réussissait notre coup. Quand on se retrouva devant sa boutique, je mis mon index sur ma bouche pour montrer à Molly qu’elle ne devait pas faire de bruit. Je la pris dans mes bras et finis par la mettre sur mes épaules quand j’entrais dans la boulangerie. C’était désert, en même temps c’était normal vu le jour mais heureusement, Juliet était sûrement en train de terminer la préparation des œufs en chocolat. Je m’accroupissais et laissais Molly poser ses bras sur le comptoir comme si elle avait pris un bon mètre en une nuit, le sourire aux lèvres. J’entendis le pas de Juliet revenir et écoutais la douce voix de sa fille. « Coucou maman ! » Je pouvais voir d’ici son sursaut, je me relevais, rigolant et faisant descendre Molly pour qu’elle aille voir sa mère et lui faire un bisou. « Salut Ju’. C’était l’idée de ta fille, elle tient énormément de toi je trouve. » Je lui tirais la langue et tendis la main à la petite pour qu’elle la tape. J’adorais tellement ces petits moments de joie et de plaisir avec ces deux merveilles. « Je suis désolé, je suis en retard. Mais je n’ai pas vu le temps passé. C’est une pile électrique ! » Je regardais Molly vagabonder dans le magasin et tendis le sac à Juliet en souriant, passant derrière le comptoir à mon tour. « Je vais préparer les œufs ça évitera les soupçons. » Rien que pour cette petite, je voulais que tout soit parfait, voilà pourquoi on allait dans le parc à côté de chez Juliet. Non seulement on allait pouvoir la laisser jouer seule ou avec des enfants, mais en plus on pourrait la regarder chercher partout et en l’aidant par la même occasion. J’étais aussi impatient qu’un gosse pour noël. M’en allant dans l’arrière-boutique, une fois de plus, je fus subjugué par le travail qu’avait fait ma meilleure amie. Je lui jetais un regard, un regard qui en disait long… Heureusement, elle n’était pas tournée vers moi. Soupirant, je m’activais, pour remplir le sac et passer à la deuxième mission en compagnie de ma chère et tendre meilleure amie, les cachettes des œufs.

_________________
La frontière entre l'amitié et l'amour est si fine qu'on peut parfois s'y tromper... ✻ “Les amis c’est comme les lunettes, ça donne l’air intelligent, mais ça se raye facilement et puis, ça fatigue. Heureusement, des fois on tombe sur des lunettes vraiment cool !”
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Juliet MckeyGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 09/04/2017
Pages lues : 108
Crédits : Shiya (Avatar)
Avatar : Katharine Mcphee
Pseudo : Lydia
Âge : 32 ans
MY SOUL

MessageSujet: Re: Une chasse à l'oeuf... ♠ Juliet   Dim 16 Avr - 16:46

Jay & Juliet
Une chasse à l'oeuf...

Aujourd’hui est une journée importante pour Molly mais aussi pour Jay et moi. C’est la première fois que Molly participe réellement à une chasse aux œufs. Et je suis encore plus heureux qu’elle participe à celle que j’ai réalisé moi-même dans le parc juste derrière. Il y a de la place et toujours beaucoup d’enfants qui s’y rendent. C’est un projet qui me tient à cœur, surtout si ça peut rendre heureuse ma fille. Je me suis rendue assez tôt à la boutique, comme chaque jour, les horaires sont matinaux mais ça ne me dérange pas. J’ai le temps de préparer tous avant que les premiers clients arrivent au moins. Je sais qu’il y aura moins de monde, les gens sont occupés avec leur famille, mais je sais qu’il y aura au moins une ou deux personnes, pour du pain ou des petites choses ainsi. J’ai mes habitués, je sais comment ça se passe depuis le temps. Entre deux clients, je m’affaire dans l’arrière-boutique, préparant les œufs de pâques, j’ai envie qu’il soit parfait et en quantité suffisante. Je varie les tailles et les décorations. Bien sûr, je m’aide de moule pour ça mais ça reste quelque chose de 100% artisanal. Le temps passe tellement vite quand je suis occupée comme ça. Faut dire que je ne fais pas attention à l’heure. Mais les œufs se préparent et je finis doucement. Je suis assez satisfaite du résultat, j’espère qu’ils plairont également à la petite. J’entends une nouvelle fois la cloche de la porte d’entrée, je prends quelques minutes de plus dans la cuisine voulant absolument terminer. Quelques secondes après, j’arrive enfin dans la cuisine. Je ne peux m’empêcher de sursauter en entendant la voix de la petite et en la voyant ainsi. Je secoue la tête en voyant Jay se relever ensuite. « - Bien sûr. C’est toujours la faute des enfants. » Dis-je en plaisantant avant de rire. Je me baisse pour accueillir Molly dans mes bras et poser un gros baiser sur sa joue, toujours heureuse de la voir. Je la laisse ensuite aller me redressant. « - Parfois, on se demande qui est l’enfant. » Dis-je pour taquiner mon meilleur ami. J’écoute sa remarque avant de sourire. « - On se demande de qui elle tient son énergie. » Je n’attends pas spécialement de réponse à cette phrase. Je crois connaître la réponse, mais bon je la garde bien précieusement pour moi. « - Merci. » Dis-je en laissant passer le brun. J’avance dans la boutique, détachant rapidement le tablier que je porte encore, ainsi que mes cheveux. Je me sens un peu plus libre comme ça. Je pose le tout sur le côté et avance vers la petite, l’attrapant en douceur dans mes bras. « - Alors, tu es prête à aller trouver les œufs que les cloches ont apportés ? » Lui demandais-je avec le sourire aux lèvres. Je suis contente de son enthousiasme face à l’activité proposée. J’aurais été déçue que ça ne lui plaise pas. « - Je pourrai en manger aujourd’hui ? » Demanda-t-elle. Je réfléchis un peu, prenant un air sérieux. « - Oui tu pourras, mais pas tous, il ne faut pas que tu sois malade. » Je pose un baiser sur sa joue avant de me redresser finalement. Je regarde en direction de l’arrière-boutique, attendant que Jay termine. Je me rends à la porte, changeant la pancarte puisque je ferme pour aujourd’hui. Je prends le temps de remettre tout en ordre, me dépêchant quand même un peu. Puis une fois que tout est prêt et en particulier Jayden. Je tends la main vers Molly. « - Tu viens ? On y va ? » J’attends qu’elle attrape ma main pour pouvoir sortir. Je ferme la porte, glissant la clé dans mon sac sans attendre. Le parc est juste derrière. Nous n’avons que deux minutes à marcher même pas pour pouvoir y être. Je pense que nous sommes tous très impatients.

_________________
We do not always have what we want.
© okinnel
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jay MaxwellGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 19/03/2017
Pages lues : 105
Crédits : Avatar : emy. ; Signature : which witch; Gifs : tumblr
Avatar : Jesse Lee Soffer
Pseudo : Trucpau
Âge : 33 ans - 14 Avril 1982
MY SOUL

MessageSujet: Re: Une chasse à l'oeuf... ♠ Juliet   Dim 16 Avr - 23:01

Juliet & Jay
Une chasse à l'oeuf...

Que ferais-je sans Juliet ? Pas grand-chose à vrai dire… Sans elle, je suis perdu, je n’arrive pas à trouver mes mots quand je me retrouve dans une situation complexe, seule Juliet peut me sortir de cette affaire. Et quand je la vois, je me sens tout de suite mieux. Je ne sais pas si c’est parce que je la connais depuis si longtemps ou si … Enfin, je secoue la tête pour me sortir de ces pensées, ce n’est pas le moment. Je rigole et me frotte la nuque en hochant la tête et voyant Molly courir vers sa mère pour un bisou. « Toujours. » Les enfants ont le dos large, on le sait tous mais j’en profite rarement, c’est pour rigoler que je mets ça sur le compte de Molly. Puis de toute façon, on ne peut jamais lui en vouloir quand on voit sa petite bouille. C’est vrai quoi, comment ne pas craquer pour ses grands yeux et ses longs cheveux châtains. Bref, cette petite m’en fera voir de toutes les couleurs mais jamais je ne pourrais lui en vouloir pour quoi que ce soit. J’ouvre grand la bouche, posant ma main sur mon cœur et faisant l’offusqué par rapport à sa réplique. « Je suis déçu par ce que j’entends, Ju’ … » Je la regarde et finis par rigoler avant de voir l’amour qu’il peut y avoir entre ces deux là. Ca se sent à je ne sais combien de kilomètres que Juliet et Molly ont une entente exceptionnelle et une relation plus que maternelle. Je hausse les épaules face à ce qu’elle dit. Je n’en sais rien, je sais que parfois ma meilleure amie peut divaguer et être complètement folle mais je me demande si à force de ne pas garder la petite, elle ne me copierait pas. Pas que je sois un mauvais modèle mais bon, autant qu’elle copie quelqu’un de plus paternel. Pour ne pas gâcher ce moment, je ne dis rien, je n’ai jamais su qui c’était et en fait, je crois que je ne saurais jamais qui est le père de cet enfant. J’ai loupé tellement de choses pendant ces années où j’ai joué le con avec ma femme et aussi Juliet. J’aurais dû être là pour elle et ça a été tout l’inverse, je suis parti car je ne supportais plus mon mariage. Quel con. Une ombre passe sur mon visage et je rentre les épaules avant de passer de l’autre côté du comptoir pour aider Juliet à terminer les préparatifs de cette chasse à l’œuf. Je les regarde, tendrement, enviant parfois cette atmosphère familiale que je n’ai pas pu avoir à cause de mes conneries, à cause de mes choix à la con. Je soupire, mettant les œufs délicatement dans le sac pour aller les cacher au parc qui se trouve juste derrière la boutique de Juliet. Cet endroit est si cosy qu’on pourrait y rester des heures, voilà pourquoi on a décidé de cet emplacement. Puis ce n’est pas dangereux, même si on reste sur nos gardes, on sait que Molly ne disparaitra pas. Et l’instinct d’une mère est toujours au rendez-vous, donc je ne doute pas une seconde que Juliet va lâcher sa fille des yeux, ni moi d’ailleurs. Je rigole en revenant les voir et passe ma main dans les cheveux de Molly en la regardant puis tapotant son ventre. « Tu les donneras à tonton Jay, il les mangera pour toi, t’en fais pas. » Je lève les yeux vers Juliet et rigole avant de me redresser et de lui donner un coup d’épaule, prêt à partir pour voir Molly rigoler et chercher les œufs pour les manger ensuite. J’attrape la main de Molly à mon tour et jette un œil à sa mère en souriant, marchant jusqu’au parc qui se trouve pas loin. « Je reviens, j’ai oublié un truc. » Je fais un clin d’œil à ma meilleure amie et pars de l’autre côté, juste le temps de courir pour aller cacher les œufs et que Molly se mette à les chercher dès son arrivé. Je m’active pour que tout soit parfait, en cachant par deux ou trois ou tout seul. Je vois les cheveux de Juliet et repars dans le sens inverse, courant pour les rattraper, me retrouvant à côté de Juliet pour lui murmurer à l’oreille. « C’est bon, on est opérationnel. » Je tourne la tête pour lui faire un grand sourire et je m’arrête pour faire face à Molly et lui parler d’une voix solennel qui lui donne le sourire. « J’ai un message des lapins et cloches de pâques, ils ont déposé des chocolats pour toi dans le parc, si tu arrives à tous les trouver… tu peux partager avec ta mère et moi ! » Je rigole et souris tendrement en voyant son sourire s’agrandir. Il me suffit de peu de choses pour oublier mes soucis que j’ai en ce moment et ce sourire ainsi que ce temps passé avec Juliet en fait partit.

_________________
La frontière entre l'amitié et l'amour est si fine qu'on peut parfois s'y tromper... ✻ “Les amis c’est comme les lunettes, ça donne l’air intelligent, mais ça se raye facilement et puis, ça fatigue. Heureusement, des fois on tombe sur des lunettes vraiment cool !”
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Juliet MckeyGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 09/04/2017
Pages lues : 108
Crédits : Shiya (Avatar)
Avatar : Katharine Mcphee
Pseudo : Lydia
Âge : 32 ans
MY SOUL

MessageSujet: Re: Une chasse à l'oeuf... ♠ Juliet   Lun 17 Avr - 14:30

Jay & Juliet
Une chasse à l'oeuf...

« - Mh, mh. » Dis-je simplement suite à sa remarque. Je sais que tout ça est pour rire, que ça soit d’un côté ou de l’autre d’ailleurs. Et puis je trouve ce genre de blague mignon. Bien que je risque une crise cardiaque à chaque fois. Je commence à y être habituer à force. Molly et Jay forme un beau duo. Je prends toujours plaisir à les voir ensemble, à le voir s’intéresser à elle et en prendre soin. Il ferait un bon père. Enfin, il en est déjà un. Il n’est juste pas au courant. Je ne sais pas comment l’avenir sera, je ne sais pas ce que je vais bien pouvoir dire à Molly, lorsqu’elle sera plus grande et qu’elle demandera après son père. Sans doute que ça n’est pas le moment d’y penser. Il y a encore du temps avant que ça n’arrive. Et puis, pour le moment, c’est bien ainsi non ? Tout le monde y trouve son compte. Bien sûr, je ne connais rien du mal de Jay. Pour moi, les choses se déroulent parfaitement. Et encore plus en cette belle journée. J’ai tellement hâte de voir la petite courir dans le parc à la recherche des œufs cachés. Il n’y a pas de doute, son bonheur est ce qui compte le plus dans ma vie à présent. « - Bien sûr, tu peux toujours partager avec ton parrain. » Dis-je suite à la remarque du brun. Je me mets à rire doucement puis secoue un petit peu la tête. Tant qu’il ne l’encourage pas à finir le paquet en une fois, c’est tout ce que je demande. Serrant la main de la petite dans la mienne, j’avance calmement, puis approuve d’un signe de tête. « - Dépêche-toi, on t’attend. » Lui dis-je l’air de rien. Je le laisse partir, sachant très bien ce qu’il est allé faire. Heureusement qu’il est avec nous d’ailleurs, je crois que je n’aurais pas su faire tout en même temps. Je ralentis ma marche, pour lui laisser le temps de mettre les œufs un peu partout. Nous sommes arrivées au parc, je regarde autour de moi, avant d’entendre Jay revenir par derrière. Je lui souris en guise de réponse, contente que ça soit fait. Je le laisse s’adresser à Molly, observant la réaction de celle-ci. « - Ouiiii ! Je peux y aller ?! » Demanda-t-elle avec enthousiasme et toujours prête à partir. Je hoche la tête positivement. « - Vas-y, mais soit prudente d’accords, ne t’éloigne pas trop. » Je lui donne le sac, afin qu’elle puisse y mettre les œufs, puis la laisse partir. Bien sûr, j’aurai toujours un œil vers elle. Je ne veux pas qui lui arrive quelque chose, bien que la vue du parc soit assez dégagée tout de même. Je tourne la tête vers Jay. « - Merci pour ce que tu as fait. Ca lui fait plaisir. Et à moi aussi. On va voir si elle est aussi intelligente que sa mère, mais je n’en doute pas. » Dis-je en rigolant. Je plaisante une fois encore. Je l’observe toujours, regardant ce qu’elle fait. Je ne connais pas non plus l’emplacement des œufs choisis par mon meilleur ami, c’est donc une deuxième surprise. J’avance un petit peu, regardant Jay de temps en temps. « - Est-ce que ça va ? » Il faut dire que je ne le lui ai pas spécialement demandé. Mais j’ai quand même besoin de le savoir. Je suis tellement heureuse d’avoir retrouvé notre lien depuis ces trois dernières années. C’est grâce à Molly, et je ne peux qu’en être reconnaissante. Maintenant j’essaie de faire plus attention, car je ne peux plus me permettre de le perdre, ou encore qu’il s’éloigne. Il ne s’agit plus de moi seule mais aussi de la petite. Elle serait triste si elle n’avait plus de contact avec Jay. Elle l’aime beaucoup, je le sais bien. Et ça n’est pas une surprise non plus en réalité.

_________________
We do not always have what we want.
© okinnel
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jay MaxwellGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 19/03/2017
Pages lues : 105
Crédits : Avatar : emy. ; Signature : which witch; Gifs : tumblr
Avatar : Jesse Lee Soffer
Pseudo : Trucpau
Âge : 33 ans - 14 Avril 1982
MY SOUL

MessageSujet: Re: Une chasse à l'oeuf... ♠ Juliet   Lun 17 Avr - 15:50

Juliet & Jay
Une chasse à l'oeuf...

Je tapais dans la main de Molly, fier de pouvoir partager encore un coup avec elle. J’aimais bien lui venir en aide et me liguer contre sa maman, tout en rigolant bien sûr car jamais je n’irais à l’encontre d’un ordre donné par Juliet si c’était pour son bien. Ca non, je ne lui volerai pas sa place de mère. Et ni celui de père. Je n’étais que le parrain et je crois que ça me suffisait, même si j’avais surtout l’impression que parfois on formait une famille. Comme maintenant. Et au fond, ça me faisait du bien, ça me laissait des souvenirs et de quoi m’endormir paisiblement le soir. Je rigole et m’en vais à l’ opposer de leur direction, profitant de ce calme et de solitude pour essayer d’oublier mes petits tracas quotidiens. Je dois à tout prix y mettre un terme pour que tout reste à la normale avec Juliet. Tout se passait tellement bien en ce moment que je ne pouvais rêver mieux avec ma meilleure amie. On avait pu renouer depuis Molly et je ne voulais plus passer à côté de quoi que ce soit. J’adorais passer mon temps libre avec elle, je ne pouvais pas passer une journée sans lui envoyer un message si je ne la voyais pas. Bref, Juliet était redevenue plus qu’importante dans ma vie à présent et je ne comptais plus la laisser de côté. Revenant à leur côté, je mis à point d’honneur à donner une mission capitale à la petite Molly qui n’attendait que ça, aller chercher les œufs pour ensuite les manger et les manger encore. Je voyais déjà son sourire s’agrandir et je la laissais regarder et échanger avec sa mère. « Sinon, je vais venir te chercher en sac à patate si tu t’éloignes de trop ! » Je lui tirais la langue avant de la voir partir en courant à la recherche des œufs, les cheveux au vent. Elle était magnifique et à chaque fois que je la voyais, je voyais Juliet et son sourire. Si bien que je tournais la tête vers elle, haussant les épaules face à sa remarque. « C’est normal. Je veux dire… Je l’aurais fait dans tous les cas. Et je ne doute pas de son intelligence. » Je rigolais avant de lui tapoter la tête. Juliet savait ce qu’elle faisait et savait aussi à quel point elle donnait son génie à sa petite fille. Elle lui ressemblait tellement que parfois, j’avais l’impression d’avoir le double de Juliet sous mes yeux. Je regardais la petite Molly chercher les œufs et se retourner vers nous, le sourire aux lèvres, à chaque fois qu’elle en trouvait un pour le mettre dans son sac. « Je trouve qu’elle te ressemble de plus en plus. » Et j’étais sincère, je m’avançais à ses côtés, observant les endroits où Molly n’avait pas encore trouver la cachette des œufs. Son rire me parvenait jusqu’à mes oreilles et rien que ça, ça me donnait le sourire. « Je vais bien. » J’avais répondu mécaniquement mais je ne pouvais pas m’en empêcher, c’est comme si j’avais répété toute la nuit pour quand elle me sortirait cette phrase mais j’étais définitivement nul. Je soupirais et repris la parole en la regardant avant de baisser la tête, observant mes pieds. « J’ai du mal à dormir en ce moment. » Disons que ce n’était pas tellement un mensonge. C’était vrai, je dormais mal puisque je me retrouvais dans des parcs aux alentours de chez moi. Cependant, je n’étais pas prêt à le lui dire, j’attendais de voir ce que les rendez-vous avec le psy allaient donner. En fonction de cela, je lui dirais ou pas, cela dépendra de l’élément déclencheur de ces épisodes de somnambulisme. « Et toi ? Ca va ? » C’était bête mais je ne pouvais pas m’en empêcher non plus, savoir si tout allait bien pour elle était plus qu’important pour moi. « J’aimerai bien qu’on se retrouve que tous les deux un de ces jours. J’aimerai bien faire ce qu’on faisait quand on était jeune, juste nous deux. » Je haussais les épaules et souriais en voyant Molly revenir, courant avec pleins d’œufs en chocolat. « Mais si tu ne veux pas laisser Molly je comprendrais, je pensais juste qu’on devait fêter notre amiversaire qui approche. » Je m’accroupis devant la petite, laissant mes yeux voir tout ce qu’elle avait rapporté. J’ouvris grands la bouche et regardais Juliet en souriant et lui tendis un œuf. « Alors princesse, tu as réussi à tout trouver ? » Je déposais un bisou sur sa joue avant de croquer dans le chocolat et de tomber à la renverse sur la pelouse en rigolant et regardant ma meilleure amie en souriant. « C’est une tuerie ! Cela me fait tomber au sol… » Je pris le bras de Juliet et la fis descendre à la hauteur de sa fille autant dire sur le sol aussi, me rejoignant par la même occasion.

_________________
La frontière entre l'amitié et l'amour est si fine qu'on peut parfois s'y tromper... ✻ “Les amis c’est comme les lunettes, ça donne l’air intelligent, mais ça se raye facilement et puis, ça fatigue. Heureusement, des fois on tombe sur des lunettes vraiment cool !”
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Juliet MckeyGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 09/04/2017
Pages lues : 108
Crédits : Shiya (Avatar)
Avatar : Katharine Mcphee
Pseudo : Lydia
Âge : 32 ans
MY SOUL

MessageSujet: Re: Une chasse à l'oeuf... ♠ Juliet   Lun 17 Avr - 19:09

Jay & Juliet
Une chasse à l'oeuf...

Ce petit moment à trois est bien plus qu’agréable. Je suis heureuse de pouvoir profiter des deux personnes que j’aime le plus sur terre. Ca se passe bien, comme ça doit se passer en tout cas, dans le calme et dans la bonne humeur. En ce moment, tout se passe bien. Je n’ai pas à me plaindre. J’ai enfin récupérer Jay, si je peux dire comme ça. Et j’espère au fond de moi, qu’il ne retombera pas dans les bras d’une femme qu’il aura envie d’épouser. C’est égoïste, je le sais, mais je n’ai pas envie de partager cet homme. Je ne sais pas si je serai capable de faire mieux que pour la dernière si ça devait arriver. Mais peu importe, je profite des instants qu’on me donne, avant que ça ne change. Cette chasse aux œufs est une occasion en or. Le sourire de la petite, qui se met à la recherche des œufs, est vraiment quelque chose qui me plait. En attendant qu’elle s’amuse, et qu’elle trouve, je prends le temps de discuter avec mon meilleur ami. Le remerciant surtout pour sa participation. « - Oui je sais. » Dis-je avant de lui faire une grimace. Je lui donne un coup d’épaule en rigolant avant de secouer la tête. Je croise les bras contre ma poitrine, avançant en douceur en direction de l’endroit où Molly va, restant à proximité malgré tout. Je suis surprise de l’entendre me dire qu’elle me ressemble. Je ne sais pas si c’est possible. Enfin, peut-être qu’elle a pris beaucoup de moi puisque je l’ai élevée, mais… Je n’en sais rien. En tout cas, c’est un compliment qui me fait plaisir et que je prends avec plaisir. « - C’est pas faux. Mais j’espère qu’elle sera encore meilleure que moi. Merci. » Je le fixe quelques minutes. Puis je regarde devant moi. Des fois, je regrette ne pas être réellement la mère de Molly, qu’il en soit le père et qu’il le sache. Qu’on soit une vraie famille. Dans un sens, nous le sommes, du moins de mon point de vue. Une famille spéciale, mais une famille quand même. Je suis fière de ce que j’ai. Molly sera toujours ma fille dans mon cœur, quoi qu’il arrive. Je fus peu convaincue de sa réponse, en même temps, la manière dont il l’a dit avait peu de positivisme. Ca n’est pas habituelle on va dire. L’explication vient en suite. Je suis un peu surprise. Fronçant les sourcils je reprends de suite. « - A cause de quoi ? » Car il m’en parle seulement maintenant, je ne savais pas. Et j’ai rien remarqué de spéciale. Sans doute qu’il est bon comédien. Ce qui m’inquiète encore plus. J’espère que ça n’est pas grave. S’il sait à cause de quoi, peut-être que ça va encore. Ou alors peut-être que c’est plus quelque chose de physique. Enfin, j’essaie de ne pas trop m’inquiéter pour le moment. Je me pose juste des tonnes de questions. Mais il m’éclairera certainement. « - Oui je vais bien pour ma part. Molly accepte bien le fait d’aller à l’école. Et je m’y habitue aussi. Et puis avec le boulot, les journées passent rapidement et je la retrouve plus vite. Je pense qu’on a un bon rythme. » Du moins pour le moment. Je n’ai pas trop difficile. Puis Molly est peut-être énergique mais elle n’est pas méchante non plus. Certes, il faut de temps en temps lui dire qu’elle ne peut pas faire ci ou ça mais c’est une enfant, c’est logique. Je respire doucement puis penche la tête suite à la demande de Jayden. C’est une proposition qui me plait, passer un moment rien que tous les deux. Ca fait longtemps qu’on ne sait pas permis de faire ce genre de chose. Je le laisse quand même continuer et secoue la tête doucement. « - Non mais, je suis d’accord. Je pourrai demander à une amie de garder Molly et on pourra se faire quelque chose tous les deux. J’aime bien ton idée. » Je pose automatiquement les yeux sur Molly en écoutant attentivement Jay parler avec la petite. Je souris avant de regarder à mon tour les œufs. « - Waaaaw il y en a beaucoup. » Dis-je en faisant les gros yeux. Je maintiens le regard sur la petite quelques minutes avant de prendre l’œuf. Je ne peux m’empêcher de rire face à la scène que fait Jay et la petite en rigole elle aussi. En même temps, c’est un vrai clown quand il s’y met. « - Merci aux cloches. » Dis-je directement en souriant grandement. J’apprécie vraiment le compliment en tout cas. Je fus un peu surpris. « - Oulà. » Dis-je doucement avant de me poser au sol. Je fais les gros yeux à mon ami avant de rire doucement. J’ouvre enfin mon œuf pour pouvoir le manger. C’est vrai que ce n’est pas mauvais, je peux également en être fière. Je respire doucement. « - Et toi ma belle, tu aimes ? » Demandais-je calmement en l’observant attentivement. « - En tout cas, ça en a tous l’air vu le chocolat que tu as sur la bouche. » Je rigole encore une fois avant de réfléchir puis tourner la tête sur le brun. « - Et si tu faisais un gros bisous à parrain ? » Demandais-je en l’encourageant à le faire. Après tout, je peux tout aussi bien l’ennuyer.

_________________
We do not always have what we want.
© okinnel
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jay MaxwellGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 19/03/2017
Pages lues : 105
Crédits : Avatar : emy. ; Signature : which witch; Gifs : tumblr
Avatar : Jesse Lee Soffer
Pseudo : Trucpau
Âge : 33 ans - 14 Avril 1982
MY SOUL

MessageSujet: Re: Une chasse à l'oeuf... ♠ Juliet   Dim 23 Avr - 15:41

Juliet & Jay
Une chasse à l'oeuf...

Je croyais en son potentiel de maman, je ne doutais pas une seule fois que Juliet allait faire du mauvais boulot avec la petite, qu’elle y arriverait coûte que coûte. Jamais je ne la rabaissais dans son rôle et j’admirais sa force. Alors du mieux que je pouvais je l’aidais, soit en lui faisant des compliments soit par d’autres moyens. Mais là encore, c’était délicat, car je ne savais jamais si ça lui plaisait ou non, elle m’assurait toujours que oui mais si je me trompais, jamais elle ne m’en faisait part. Enfin, bon, c’était Juliet, MA Juliet et il n’était pas question que ça change. Je laissais ma main atteindre ses cheveux pour les ébouriffer et dépose un bisou sur sa joue. « T’es la meilleure, ne l’oublie jamais. » Je me devais de lui dire, je crois que je lui dirais tous les jours si c’était possible au point de la saouler mais je le disais seulement quand ça me paraissait le plus approprié comme cette journée. Parfaite, elle était et je ne voulais pas la gâcher. Cependant, je ne pouvais pas lui cacher le fait que je dormais mal en quelque sorte, il fallait qu’elle soit au courant, c’était dans son droit et je ne lui cachais rien, je ne pouvais pas lui cacher. Je lui faisais toujours part de mes inquiétudes depuis tout jeune, ce n’était pas maintenant que ça allait changer. Je me grattais l’arrière du crâne, regardant mes pieds et réfléchissant depuis quand est-ce que ça m’arrivait. « Quelques jours, semaines ? Je ne sais plus trop… » Je haussais les épaules pour marquer mon manque de savoir sur le sujet. Cependant, je n’étais pas prêt à lui parler du fait que je voyais un psy à présent, je ne voulais pas que ça se sache, ni qu’elle me juge bien que je doute que ce soit le cas… Je lui retourne la question, je n’aime pas quand ça parle de moi qu’on se concentre sur moi alors que d’autres personnes méritent autant d’attention, comme Juliet. Je veux savoir ce qui la tracasse et si tout va bien dans sa vie. Jamais je ne me pardonnerai de la laisser comme je l’ai fait quelques années plus tôt, niant complètement le fait qu’elle avait eu un enfant et qu’elle m’ait caché sa grossesse. Enfin, je n’ai pas cherché non plus à la voir pendant ce temps-là. Maintenant je le regrette car j’ai perdu énormément… Secouant la tête, je tourne la tête vers Juliet et hoche la tête en souriant, imaginant déjà Molly à l’école en train de faire des dessins pour les montrer à sa maman le soir en rentrant. « C’est chouette alors. Ca va vite venir tout ça… J’espère que je pourrais participer à la rentrée des classes de ta fille ? » Je ne sais pas pourquoi mais c’est quelque chose que je ne me vois pas râter. Je ne sais pas si c’est parce que j’ai un lien avec cette petite qui fait que je donnerai ma vie pour elle, ou bien juste le fait que je veux épauler Juliet et être là à tout moment pour elle, quitte à faire partie de sa vie intégralement. Non, ce n’est pas possible. Et dire que j’aurais dû, le soir du bal lui dire. Je sens mes mains se contracter mais je me reprends, pas question de laisser cet épisode de ma vie reprendre le dessus. « Cool. J’attends ça depuis longtemps. » Ca serait con de lui dire le contraire. Je veux vraiment passer un moment rien qu’avec elle, juste Juliet et moi, dans un endroit qu’on connaît ou pas, je veux me retrouver avec elle et passer du temps comme quand on était jeune, sans Molly, sans contraintes, sans rien ! Je regarde la petite revenir en souriant et admire sa tonne de chocolat avant de m’effondrer sur le sol, le temps que Molly mange, on en a pour un moment. Mais ça me plaît ce petit instant familial. Je regarde le ciel et jette un œil à Juliet qui se retrouve à mes côtés par ma faute. « Oui, merci les cloches. » Je lui fais un clin d’œil avant de voler un chocolat à Molly. « Celui-là, y’a marqué Jay dessus, je te jure ! » J’entends son rire et je rigole à mon tour avant de gober le chocolat. Délicieux. « Exactement ce que j’allais dire ! » Par rapport au fait que la petite aimait bien le chocolat, sa bouche parlait d’elle-même ! Mais c’était mignon à voir, cependant la suite l’était moins, elle fut plus rapide que son ombre pour venir me faire un bisou sur le joue. Je la regarde avec mes grands yeux et l’attrape dans mes bras pour la parsemer de bisou. « Ooouh mais qu’elle est vilaine cette petite Molly ! Et sa maman aussi ! » Je finis par la relâcher, décoiffée et riant aux éclats. Puis je me tourne vers Juliet pour lui toucher la joue. « T’es pas mieux que ta fille toi, tu en as aussi sur la joue. » Je regarde Molly en lui faisant un clin d’œil, ce n’était pas vrai mais bon, c’était pour l’embêter, j’adorais ça. Jetant un regard à Ju, je m’approche d’elle avant de coller ma joue contre la sienne, laissant une grande trace de chocolat sur sa joue à elle. « Voilà, maintenant, tu en as ! » Je me recule, prenant Molly en bouclier, la tenant gentiment entre mes bras. « N’approche pas, j’ai un dragon féroce avec moi ! » Je me cachais, aussi bien que je le pouvais, derrière la petite, attendant une récidive de la part de ma chère et tendre Juliet.

_________________
La frontière entre l'amitié et l'amour est si fine qu'on peut parfois s'y tromper... ✻ “Les amis c’est comme les lunettes, ça donne l’air intelligent, mais ça se raye facilement et puis, ça fatigue. Heureusement, des fois on tombe sur des lunettes vraiment cool !”
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Juliet MckeyGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 09/04/2017
Pages lues : 108
Crédits : Shiya (Avatar)
Avatar : Katharine Mcphee
Pseudo : Lydia
Âge : 32 ans
MY SOUL

MessageSujet: Re: Une chasse à l'oeuf... ♠ Juliet   Dim 23 Avr - 20:30

Jay & Juliet
Une chasse à l'oeuf...

Je le regarde quelques instants avant de sourire simplement suite aux mots prononcer. Il est mignon quand il s’y met, je pense que c’est pour ça qu’il me plait autant. Avec moi, il a toujours été attentionné et présent. Je n’aurais jamais eu de meilleur ami que lui. Je suis une chanceuse, d’autres devraient en être jalouse. « - Je le sais. Mais merci, ça me fait plaisir que tu me le dises. » Je lui rends le baiser sur sa joue sans attendre, continuant en même temps ma route. Je n’ai pas tant confiance en moi, enfin ça va encore quoi. Mais j’ai appris à prendre les compliments que l’on me donne sans les contredire. Et puis, de sa part, je sais que c’est sincère et non sur joué pour obtenir quelque chose. Il ne me l’a jamais fait avant, je ne vois pas pourquoi ça changerait aujourd’hui. Mais il m’inquiète avec ses révélations, sur le fait qu’il ne sache pas dormir en ce moment. Et peu importe le moment, j’ai envie d’en savoir plus. Ce n’est pas comme si ça n’était rien. Sa santé peut en prendre un coup. Et je ne voudrais pas que ça lui porte préjudice dans l’avenir. Alors je m’interroge et l’interroge en même temps. J’ai besoin de mes réponses pour être rassurée. « - Pourquoi est-ce que tu ne m’en as pas parlé avant ? » Je tourne mon regard vers lui, observant son visage. C’est vrai que maintenant qu’il me le dit, je remarque bien à son visage que la fatigue se voit. Qu’est-ce que je suis aveugle des fois. Ce n’est pas juste. « - Et tu sais à quoi c’est dû ? Est-ce que tu as peur pour quelque chose ? Ou je ne sais pas… Quelque chose qui te tourmente peut-être ? » Je ne sais pas ce que ça pourrait être de mon côté. Il a son boulot, peut-être que c’est quelque chose en rapport avec celui-ci. Une enquête qu’il ne sait pas résoudre ou un client qui le presse pour avoir ses informations. Ca ne doit pas être simple tous les jours, il faut le dire aussi. Je ne saurais pas faire son métier. Et puis, je ne suis pas si discrète que ça, je pense que je ne serais pas doué pour ça. J’essaie de réfléchir, de voir les évènements qui se sont passés dernièrement. J’essaie de trouver moi-même la réponse. Je ne sais pas si je peux l’aider au final. Je ne suis pas médecin. « - Tu en as déjà parlé avec quelqu’un ? Un médecin ou quoi ? » Peut-être qu’il doit passer des tests. Et que ça suffira pour aller mieux. Enfin, prendre des médicaments, ça n’est pas la solution non plus. Devenir dépendant des somnifères n’est pas une chose que je souhaite pour Jay. Je reviens un peu sur terre, hors de mes pensées, quand il me parle de Molly et de sa rentrée des classes, enfin je lui parlais à la base avant qu’il ne me demande à être là. « - Oui, tu peux venir, je pense que ça nous fera plaisir à toutes les deux. » Et puis comme ça, je pourrai me dire que son père a été là au moment important. D’ailleurs, il a été là à tous les moments, et ça me rassure dans le fond, car plus tard, si les choses se savent, il n’aura rien perdu de la vie de sa fille bien au contraire. J’approuve ensuite ses mots en souriant, heureuse de voir qu’il a toujours envie d’avoir des moments à deux. Que ça n’est pas seulement la petite. Je ne dis rien, je ne veux pas trop en faire. Mais je suis déjà impatiente. La petite brune nous rejoint afin de présenter les œufs qu’elle a trouvés. Un sourire fier sur le visage. Elle est magnifique. Cette journée sera inoubliable. Du moins de mon côté. Me retrouvant à terre contre mon gré, je ne peux m’empêcher de rire. Puis de plaisanter par la suite. Je me mis à rire encore une fois, quand Molly ne perd pas de temps à venir faire un bisou sur la joue de Jay. Je regarde le résultat et souris fière de moi. « - Ouaiiis ! » Dis-je directement en faisant un clin d’œil à la petite. Je fronce les sourcils quand il me dit que j’ai du chocolat, puis par automatisme je frotte, n’ayant rien sur les mains, je secoue la tête. « - Sacré farceur. » Dis-je en secouant un peu la tête. Je n’ai pas le temps de bouger que je me retrouve avec du chocolat à mon tour. « - Oh tu veux jouer comme ça. » Dis-je en mettant les mains sur mes hanches. Je fais les gros yeux, me retenant de rire quand je le vois faire avec la petite. « - Mais je connais le point faible de ton dragon féroce. » Je me penche directement pour venir faire des chatouilles à la petite. Je sais que ça fonctionne toujours. Je le fais quelques minutes. « - Et le méchant prince va subir le même sort. » Déplaçant mes mains sur le brun, je me mets à le chatouiller à son tour, toujours le sourire aux lèvres. C’est un agréablement moment que je passe. J’invite Molly à me venir en aide, voulant continuer ce jeu encore un instant.

_________________
We do not always have what we want.
© okinnel
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jay MaxwellGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 19/03/2017
Pages lues : 105
Crédits : Avatar : emy. ; Signature : which witch; Gifs : tumblr
Avatar : Jesse Lee Soffer
Pseudo : Trucpau
Âge : 33 ans - 14 Avril 1982
MY SOUL

MessageSujet: Re: Une chasse à l'oeuf... ♠ Juliet   Lun 24 Avr - 21:49

Juliet & Jay
Une chasse à l'oeuf...

Je souris à mon tour, ne disant rien d’autre. Entre nous, un regard ou un sourire suffit. Puis, Juliet accepte les compliments qu’on lui fait sans vraiment les accepter, elle a dû mal avec ça et je ne vais pas forcer les choses si elle ne veut pas les écouter. Mais avec moi ça passe toujours et j’en suis fier. Cependant, je devais lui dire que ça n’allait pas forcément en ce moment mais lui dire ce genre de chose était signe d’inquiétude chez Juliet et c’est bien la dernière chose que je voulais. Soupirant, je haussais les épaules, réfléchissant à la question même si je connaissais déjà la réponse. « Je ne voulais pas t’inquiéter… » Je disais cela sans la vexer, sans vouloir l’offenser, c’était bien la dernière chose que je souhaitais. Elle me posait des questions et je l’écoutais, je ferais la même chose avec elle si jamais elle me disait qu’elle avait des soucis, je la questionnerai jusqu’à ce qu’elle me dise la vérité et ce qui la tracasse au fond. Mais là, j’étais dans l’incapacité de lui répondre concernant le pourquoi du comment de la chose. « Je ne sais pas, je te jure je n’en sais rien. Si je le savais, j’aurais déjà résolu le problème tu vois… mais là… » Secouant la tête, je soupirais avant de reprendre la parole. « Je sais seulement… que parfois… je me réveille dans le parc au coin de ma rue. » J’avalais ma salive, je venais de lui faire part d’un petit indice que je ne voulais pas lui dire au début, cependant, je devais l’apaiser car je la sentais tendue et j’avais horreur de ça. Je posais ma main sur son bras et souriais en parlant calmement. « Je te jure, qu’à côté, ça va. » Il fallait qu’elle ne stresse pas, pour elle et pour Molly. Une mère ça transmet beaucoup de ses émotions à son enfant et je ne voulais pas que la joie de Molly s’envole aujourd’hui alors qu’elle était heureuse de courir en train de chercher ses œufs… Je m’arrêtais un instant quand j’entendis sa prochaine question et me repris pour ne pas lui poser le doute. Ce point là, je n’allais pas le lui dire et je m’apprêtais à mentir à ma meilleure amie… « Non. Ce n’est pas nécessaire. » Je tournais la tête vers elle en souriant avant de regarder la petite princesse s’émerveiller et revenir vers nous de temps en temps. « Alors je serais présent. » Et je le jure que je serais présent, ne pas l’être, j’en serais malade et je ne sais pas pourquoi mais Molly était tout pour moi. Je ne dirais pas que c’est comme ma fille mais je tiens à elle car c’est une part de Juliet et Juliet… elle est tout pour moi, je mourrais pour elle. Mais pas question de lui dire, je préfère la laisser vivre sa vie plutôt que de m’incruster dans la sienne. Puis elles étaient heureuses toutes les deux, puis Juliet devait sûrement avoir quelqu’un en vue ou du moins, espérer fonder une famille un jour, retrouver un homme pour compléter sa petite demie-famille. Je soupire et profite de cet instant avec les deux brunettes que je pourrais couvrir de bisous toute la journée. Cependant, je ne m’attends pas à ce que la jolie brune complote contre moi avec sa petite pour que j’aie du chocolat partout ! Mais je me venge, bien vite d’ailleurs, lui étalant du chocolat sur son visage par la même occasion. Je serre la petite dans mes bras et regarde par-dessus sa tête en souriant et secouant la tête, criant de désespoir surjoué. « Nooon, n’attaque pas mon féroce dragon ! » Et je la vois s’approcher, chatouillant la petite au passage, l’entendant rire aux éclats et me faisant rire aussi, me laissant tomber sur le sol pour les regarder toutes les deux. Elles étaient belles, jolies et voilà. Je n’avais pas d’autre mot. J’ai à peine le temps de réagir et de me faufiler en dehors de ses griffes que je me mets à rire, attrapant ses poignets pour arrêter ses gestes et que je puisse respirer. Son visage si près du mien m’arrête littéralement, je plonge mon regard dans le sien et tellement de choses peuvent s’y lire. Je suis obnubilé par ses yeux, ses cheveux qui dégringolent le long de son visage, son souffle. « Outch ! » Le charme se brise avec la petite Molly qui se retrouve sur mon ventre, entre Juliet et moi. Je tousse avant de me redresser et d’aider Juliet par la même occasion à se positionner correctement, gardant la petite contre moi. « Je ne sais pas ce que je ferais sans toi Ju’. » C’est tout ce que je peux lui dire, lui révéler, ce petit moment qui n’a duré que quelques secondes m’a permis de réaliser que Juliet a toujours été présente dans mon cœur, du début à la fin. Sans que je ne m’en rende forcément compte. Me voilant la face sûrement, oui.

_________________
La frontière entre l'amitié et l'amour est si fine qu'on peut parfois s'y tromper... ✻ “Les amis c’est comme les lunettes, ça donne l’air intelligent, mais ça se raye facilement et puis, ça fatigue. Heureusement, des fois on tombe sur des lunettes vraiment cool !”
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Juliet MckeyGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 09/04/2017
Pages lues : 108
Crédits : Shiya (Avatar)
Avatar : Katharine Mcphee
Pseudo : Lydia
Âge : 32 ans
MY SOUL

MessageSujet: Re: Une chasse à l'oeuf... ♠ Juliet   Sam 29 Avr - 11:32

Jay & Juliet
Une chasse à l'oeuf...

Je lève les yeux au ciel, bien que sa réponse ne m’étonne pas plus que ça, c’était évident. « - Je n’ai pas besoin d’être protégée, surtout pour des choses aussi importantes. » J’ai beau le dire, mais ça rentre par une oreille et ça ressort par l’autre. C’est Jay après tout, et je connais un peu sa manière de fonctionner depuis le temps. Je ne veux pas être dans l’ignorance, je préfère savoir comment il va réellement. Je suis loin de me douter de tout ce qu’il me cache par contre, mais ça c’est encore une autre histoire. De toute manière, c’est naturel d’être inquiète chez-moi. Surtout pour une personne que j’aime. Je n’en aurais rien à faire sinon. Et même si je le protège aussi de mon côté, je n’aime pas qu’il fasse la même chose. Je fronce les sourcils en écoutant ses mots. « - Tu es somnambules ? » C’est bien comme ça qu’on dit non ? Enfin je pense. Je ne sais pas à quoi ça peut être dû, je n’ai pas fait les études pour le savoir. Et c’est tout aussi inquiétant. Il pourrait lui arriver n’importe quoi. Surtout la nuit. Il y a des malades partout. Et puis beaucoup de personnes ayant ce problème sont mortes. Je regarde sa main posée sur mon bras. Je me doute qu’il n’a pas envie que j’angoisse. Je lui souris doucement avant de soupirer. « - Jayden… » Je le regarde plusieurs minutes quand il me dit que ça n’est pas nécessaire. Il a tort, pour moi ça l’est. « - Ne prends pas ces choses à la légère. » C’est tout ce que j’ai envie de lui dire. Il ne peut pas se permettre de laisser les choses aller ainsi. Je ne suis pas d’accord. Et même si je n’ai pas mon mot à dire, je le dis quand même que ça plaise ou non. Je ne veux cependant pas gâcher ce moment. Et je me dis que la présence de la petite est une raison de plus pour ne pas en rajouter. Pas pour le moment en tout cas. Sans doute qu’on aura l’occasion d’en reparler. De toute manière, je n’oublie pas ses mots, c’est gravé maintenant, sans doute que je le gonflerais avec ça jusqu’à ce qu’il aille mieux. Si c’est possible du moins. En tout cas, nous formons une petite famille comme ça, du moins ça doit être le point de vue extérieur. Ca me plait, je ne suis pas contre. Maintenant c’est compliqué. Mais Jay est là pour les moments importants, comme pour cette journée, alors… Enfin soit, je me concentre sur les deux, le sourire aux lèvres, amusée de la situation. Je suis tellement bien là, que je fais les choses de manière naturelle. Ca me vient comme ça, je m’amuse, et je pense que la petite s’amuse tout autant. Je l’entends rire et ça me réchauffe toujours le cœur. Je m’en prends à Jay directement, voulant me venger aussi. Je lève les yeux sur lui l’observant quelques minutes. Je garde mon sourire avant de voir Molly venir vers nous. Je secoue doucement la tête. « - Sauvage. » Je me mets à rire doucement en lui faisant un gros bisou sur la joue. Je me redresse avec l’aide du brun, m’asseyant correctement. Je respire un petit peu en réfléchissant quelques minutes. Je relève les yeux sur Jay à ses mots. « - Et moi donc. » Dis-je à mi-voix. Je regarde vers l’herbe, croisant les bras sur mes genoux. « - Mais tu t’ennuierais certainement sans nous. » Dis-je de manière un peu plus fort. Je lui fais une grimace, tel une grande enfant. J’observe la petite, dans les bras de Jay. Je prends mon téléphone, me reculant un peu, prenant une photo des deux. « - Une photo souvenir, avec du chocolat en guise de peinture de corps. » Je regarde la photo un instant avant de ranger mon portable finalement. Bien qu’elle finira sans doute en fond d’écran avant la fin de la journée. « - On devrait d’ailleurs aller se débarrasser de tout ça. » Ce n’est qu’une proposition mais c’est sans doute une chose qu’ils vont devoir quand même faire.

_________________
We do not always have what we want.
© okinnel
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MY BOOK COVER
MY SOUL

MessageSujet: Re: Une chasse à l'oeuf... ♠ Juliet   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une chasse à l'oeuf... ♠ Juliet
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Réveil pour la chasse ! [PV Plume]
» Chasse entre mère et fille
» La Chasse, tout un art ... [ Braise ]
» (En cours) Chasse au trésor 3
» Comment faire rentrer un oeuf dur dans une bouteille sans le toucher ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
READ MY MIND :: Washington, District of Columbia :: Capitol Hill :: Rues commerçantes-
Sauter vers: