AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 {HOT} TOMMY&JOYCE ▬ Would you still love me the same ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
A. Daryl ReevesGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 28/01/2017
Pages lues : 1132
Crédits : Mayiie (avatar) ;; Tumblr (gifs)
Avatar : Chris Hemsworth
Pseudo : Mayiie
Schizophrénie : Levi #THoechlinKaya #JDewanAmalia #DCameronLennon #ERedmayneIsaiah #KHaringtonMicah #NJonasNoah #DO’BrienCarson #KMcGrathJordan #SAmell
Disponibilités : Disponible pour deux Rp's, viens faire ta demande !

#EnCours Athena ; Kacey ; Maddison ; Toi ? ; Toi ?
Âge : Trente-cinq ans (30.10.1982)

MessageSujet: {HOT} TOMMY&JOYCE ▬ Would you still love me the same ?   Jeu 20 Avr - 13:46

Joyce & Tommy
Would you still love me the same ?

Contrairement à bien des fois, trop souvent même à mon goût, la journée de travail allait se terminer relativement tôt aujourd’hui, que ce soit pour moi ou pour les autres employés qui m’entouraient et qui se calquaient sur mes rendez-vous et mes dossiers à compléter. Et franchement, je n’allais pas m’en plaindre. En effet, je ne me souvenais pas de la dernière fois où j’avais pu passer une longue soirée tranquille chez moi, alors ce serait plus que bienvenu. Et puis, cela me confortait également dans l’idée que Joyce n’allait pas se surmener non plus aujourd’hui, et elle pourrait prendre du temps pour se reposer un peu, se changer les idées. Ou arriverait-elle à le faire, si elle était seule chez elle ? Auparavant, je ne me serais pas nécessairement posé la question mais là, depuis ce fameux soir où je l’avais trouvée, en crise de panique, dans cette ruelle non loin de l’immeuble, depuis qu’il y avait eu entre nous ce rapprochement que je ne m’expliquais toujours pas, mais qui occupait majoritairement mes pensées depuis quelque temps, maintenant, je m’en inquiétais. Réfléchissant toujours à mes plans pour la soirée, je continuai à la considérer du coin de l’oeil au travers de la vitre de mon bureau, cette vitre qui nous séparait dans ce monde où j’étais son patron et elle, ma réceptionniste. Ce seul monde que Joyce connaissait de ma personne, j’en avais l’impression. Mais était-ce suffisant ? Cela ne laisserait pas place à des confusions ? J’y avais réfléchi, bien plus d’une fois ces derniers temps, et j’en étais venu à la conclusion que non, ce n’était pas suffisant, et que je ne voulais pas qu’elle me voie que sous une façade. Je ne voulais pas juste être son patron réconfortant, je voulais être une personne entière à ses yeux, et espérer qu’en lui montrant qui j’étais, elle saurait m’accepter comme elle l’a fait depuis son arrivée ici. Comment le faire ? Avant aujourd’hui, je n’avais pas vraiment su le faire, mais là, tout à coup, ça m’était venu, comme ça, en éclair de génie. La regardant, j’hésitai quand même pendant un moment à me décider à me lever pour aller la voir, ou limite l’appeler, mais au final, quelqu’un fut plus rapide que moi au téléphone, puisque je la vis répondre à un appel, me faisant comprendre que j’avais raté ma chance. Mais ne voulant pas tout oublier pour autant, je décidai, au final, de lui envoyer un message qui se composa ainsi: Le temps est magnifique dehors, tu ne trouves pas ? J’ai terminé, et toi aussi tu es libre de rentrer pour en profiter. Mais la vérité, c’est que je voudrais bien en profiter avec toi… Si tu n’as rien de prévu et que tu le veux bien, rejoins-moi dans le parking une fois que tu auras rangé tes affaires. J’aimerais t’inviter chez moi, on pourrait se commander quelque chose et on pourrait passer une soirée tranquille, rien de compliqué. Enfin, ce que je veux surtout, c’est que tu passes une bonne soirée. «  Je relus mon message une dernière fois, puis je l’envoyai, avant de fermer mon ordinateur et ranger mes propres affaires en considérant la jolie blonde du coin de l’oeil, espérant qu’elle aurait le réflexe de considérer le message à temps.
Revenir en haut Aller en bas
Maddison PiracciGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 05/02/2017
Pages lues : 1103
Crédits : Odyssea (avatar et gifs), endlesslove (signature).
Avatar : Amélia Zadro.
Pseudo : Odyssea.
Schizophrénie : Johan Rieder.
Disponibilités : RPs (4/3 - Indisponible)

Trey × Kacey × Nael × Daryl
Âge : 25 ans (8 Février).

MessageSujet: Re: {HOT} TOMMY&JOYCE ▬ Would you still love me the same ?   Jeu 20 Avr - 17:42

Joyce était venue travailler comme tous les autres jours, avec le même entrain. Mais il avait cependant cette soirée passée avec Tommy qui occupait les trois quarts de ses pensées. Ils n'en avaient jamais vraiment reparlé, et puis, la blonde n'osait surtout pas faire le moindre geste qui pourrait paraître ambiguë ux yeux du reste du personnel. Par conséquent, elle était toujours restée très professionnelle au bureau. Elle ne voulait pas s'attirer d'ennuis, et encore moins à Tommy.

Tout en restant concentrée, elle avait lancé deux trois coups d'oeil en direction du bureau de son patron, par chance, il semblait lui aussi très concentré dans ses dossiers, elle n'avait pas jugé utile de le déranger dans son travail, entre deux réunions, son temps était déjà assez compté pour qu'elle se permette de s'amuser ou de le distraire.

Joyce s'était donc à son tour, attelée à son travail, rangeant quelques dossiers, répondant aux appels et surtout, s'assurer que Tommy avait bien tout ce qui lui fallait pour ses différentes réunions de la journée. C'était son plus gros travail, et surtout une grande responsabilité dont elle espérait être à la hauteur.

Soudain, alors qu'elle était au téléphone, elle vit son téléphone s'allumer, sans doute un message ou un appel. Elle finit alors avec la personne au bout du fil, voyant Tommy partir, elle lui adressa un fin sourire, et se replongea dans son travail. Quelques minutes plus tard, elle prit son téléphone et se mit à lire le message de son patron. Pas un message professionnel, un message à la faire craquer. Il avait du temps et il voulait le passer avec elle. C'était vraiment adorable de sa part. Sans se faire prier, elle rangea ses affaires, éteignit son ordinateur, passa aux toilettes et se rendit au point de rendez-vous fixé par le beau brun. Cinq minutes plus tard, elle arriva dans le parking, cherchant aux alentours le jeune homme.

Elle était pressée de le revoir, même si elle passait la journée à ses côtés. Elle voulait se ordre dans ses bras, le voir sourire comme l'autre soir. Elle voulait simplement la même chose que lui, passer une soirée avec lui, rien qu'eux deux, sans se soucier du reste. Elle avanca timidement en regardant si quelqu'un se manifestait pour apercevoir sa fine silhouette qu'elle aimait tant. D'une voix timide elle l'appela.

" - Tommy ?"
Revenir en haut Aller en bas
http://odyssea-gallery.e-monsite.com
A. Daryl ReevesGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 28/01/2017
Pages lues : 1132
Crédits : Mayiie (avatar) ;; Tumblr (gifs)
Avatar : Chris Hemsworth
Pseudo : Mayiie
Schizophrénie : Levi #THoechlinKaya #JDewanAmalia #DCameronLennon #ERedmayneIsaiah #KHaringtonMicah #NJonasNoah #DO’BrienCarson #KMcGrathJordan #SAmell
Disponibilités : Disponible pour deux Rp's, viens faire ta demande !

#EnCours Athena ; Kacey ; Maddison ; Toi ? ; Toi ?
Âge : Trente-cinq ans (30.10.1982)

MessageSujet: Re: {HOT} TOMMY&JOYCE ▬ Would you still love me the same ?   Jeu 20 Avr - 18:33

Joyce & Tommy
Would you still love me the same ?

Tandis qu’elle était au téléphone, Joyce eut un sourire, visiblement à mon adresse, mais sans plus. Avait-elle vu le message s’afficher sur son téléphone ? L’avait-elle déjà lu ? Ne sachant pas trop à quoi m’en tenir de ce côté, je me contentai de simplement lui sourire en retour, avant de continuer à m’affairer à ranger le tout, ne voulant pas me faire de fausses idées. Était-ce que par politesse, ce sourire ? Allait-elle changer d’idée quand elle verrait mon invitation qui était, sommes toutes, plutôt audacieuse, compte tenu que nous étions sur notre lieu de travail et que je ne m’étais pas permis de lui faire des avances depuis cette soirée que nous avions passé ensemble. Enfin, bien sûr que je m’étais efforcé de m’assurer que tout allait bien de son côté, et je ne pouvais pas nier que je lui adressais des sourires plus que précédemment, et que bien souvent - même si ça, probablement elle était moins au courant - je passais davantage de temps à l’observer depuis mon bureau, surtout quand je pouvais le faire discrètement, en rencontre, lorsque je n’avais pas envie d’écouter ce qui se disait, trouvant bien plus intéressant de considérer ma réceptionniste. Un peu abusé ? C’était possible, je n’en savais trop rien, mais je ne pouvais pas m’en empêcher. Mais ça, c’était là que détails. Là, ce que je venais de lui proposer, j’estimais que c’était concret, même s’il restait à voir si ça fonctionnerait. Un peu nerveux, aussi idiot cela puisse-t-il être, une fois que tout fut rangé - rangé selon mon interprétation de la chose, évidemment - je quittai mon bureau, puis je pris l’ascenseur en direction du garage. Sur place, je me rendis jusqu’à ma moto, là où j’attendrais Joyce, puisque j’étais quand même bien en vue, compte tenu que j’avais le privilège d’avoir une des places de parking les plus proches de la porte. Mais incapable de rester là, à guetter la porte, je préférai commencer à y ranger mes affaires, troquer mon veston pour une veste plus appropriée et sortir mon casque. Puis, ce fut au moment de poser ce dernier geste que j’entendis une voix familière appeler mon nom. Je me retournai, et quand je vis que c’était bel et bien Joyce qui se tenait là, j’eus un large sourire. Compte tenu qu’elle n’avait pas de véhicule, je me doutais bien que la seule raison pour laquelle elle était venue, c’était pour me retrouver, comme je lui avais proposé de le faire. Heureux comme un gamin qui vient d’avoir un jouet qu’il désirait depuis longtemps, je dis dans un souffle:  « Tu es venue… » Je laissai ensuite passer quelques instants pour reprendre de la contenance, puis réaliser que ce n’était pas en voiture que j’étais venu, mais bien en moto. N’ayant pas prévu le coup et ayant l’intention de profiter du beau temps qui s’installait, je n’avais pas songé à utiliser mon véhicule contraire ce matin-là. Et là, ça m’obligea à dire:  « J’espère que tu n’as pas peur de ces trucs… Mais sinon, j’irai lentement, t’en fais pas. » Et sur ces mots, comme pour lui montrer que je savais quand même faire preuve de prudence, je profitai du fait que j’avais sorti mon propre casque plus tôt pour en sortir un second, que je gardais toujours, au cas. Puis, je la regardai en me mordillant la lèvre inférieure, à la fois pour cacher un sourire et cacher ma nervosité, espérant que je ne m’étais pas fait de fausses idées quant à sa venue dans cet endroit.
Revenir en haut Aller en bas
Maddison PiracciGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 05/02/2017
Pages lues : 1103
Crédits : Odyssea (avatar et gifs), endlesslove (signature).
Avatar : Amélia Zadro.
Pseudo : Odyssea.
Schizophrénie : Johan Rieder.
Disponibilités : RPs (4/3 - Indisponible)

Trey × Kacey × Nael × Daryl
Âge : 25 ans (8 Février).

MessageSujet: Re: {HOT} TOMMY&JOYCE ▬ Would you still love me the same ?   Jeu 20 Avr - 21:23

Joyce aurait aimé être disponible au moment où Tommy quittait le bureau. Simplement pour lui souhaiter une bonne soirée, peut-être oser un geste un peu moins professionnel histoire de lui montrer qu'elle tenait à lui. C'était peut-être idiot de sa part, mais la blonde avait toujours été très démonstrative lorsqu'elle tenait à quelqu'un, selon certains, peut-être un peu trop, c'est pour cette raison qu'elle était plutôt sur la réserve, elle ne voulait pas faire fuir Tommy, qui lui, n'avait pas l'air très à l'aise avec les démonstrations de ce genre.

Après avoir lu le message de Tommy, la jolie suédoise était non seulement surprise, parce que jamais elle n'aurait pensé que son patron pourrait lui proposer une telle chose, mais, elle était avant tout plus qu'heureuse de se dire que cette soirée allait être la leur, rien qu'à eux. Elle se demandait bien ce qu'il avait pu prévoir, et si même il avait quelque chose de prévu, mais en tout cas, c'était une proposition qu'elle ne pouvait pas refuser, même si l'angoisse commençait à monter légèrement.

Arrivée dans le parking, elle chercha quelques instants, pas très à l'aise, elle était prête à rebrousser chemin, mais elle se décida tout de même à l'appeler pour s'assurer qu'il n'était vraiment pas là avant de finalement rentrer à l'intérieur. Ce n'est qu'à ce moment là qu'elle le découvrit un peu plus loin, un casque à la main, une veste de cuir épaisse. Ses yeux finirent par se poser sur le véhicule dont il était l'heureux propriétaire, une moto. Tout ce que Joyce admirait par dessus tout. Elle aurait tellement aimé en conduire une, c'était un de ses nombreux rêves.

" - Bien sûr que je suis venue, pourquoi j'aurai refusé de te voir et par dessus tout, de passer une soirée avec toi ? Je dois tout de même t'avouer que ta proposition m'a surprise, mais je suis ravie que tu l'ai proposé."

Sans vraiment savoir que faire, la blonde resta planté devant Tommy, pas de bisou, pas de câlin, elle ne savait pas trop comment agir, ni comment il percevait la chose par rapport au bureau. Il attendait peut-être d'être dans la sphère privée pour se libérer et être enfin lui-même.

" - Non je n'ai pas peur.. J'ai même toujours rêvé de conduire une moto, ou même de faire un tour avec. J'en ai bidouillé certaines, mais ça s'est arrêté à la mécanique. Alors c'est encore une surprise qui me ravie." fit-elle avec un large sourire.

Elle se saisit du casque que lui tendait le jeune homme avant qu'il ne lui dise ce qu'il avait prévu, ce qu'ils allaient faire ou autre. Pour une fois, elle le laissait prendre les devants, puisque ce n'était pas chez elle, et que sa timidité reprenait forcément le dessus dans tout lieu qui ne faisait pas partie de sa routine quotidienne.
Revenir en haut Aller en bas
http://odyssea-gallery.e-monsite.com
A. Daryl ReevesGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 28/01/2017
Pages lues : 1132
Crédits : Mayiie (avatar) ;; Tumblr (gifs)
Avatar : Chris Hemsworth
Pseudo : Mayiie
Schizophrénie : Levi #THoechlinKaya #JDewanAmalia #DCameronLennon #ERedmayneIsaiah #KHaringtonMicah #NJonasNoah #DO’BrienCarson #KMcGrathJordan #SAmell
Disponibilités : Disponible pour deux Rp's, viens faire ta demande !

#EnCours Athena ; Kacey ; Maddison ; Toi ? ; Toi ?
Âge : Trente-cinq ans (30.10.1982)

MessageSujet: Re: {HOT} TOMMY&JOYCE ▬ Would you still love me the same ?   Ven 21 Avr - 3:07

Joyce & Tommy
Would you still love me the same ?

Ce sourire idiot, typique de ma personne, apparut sur mon visage au moment où Joyce en vint à me dire qu’elle était étonnée de ma proposition, mais qu’elle n’aurait pas su me dire non. Pire encore, tel un adolescent dans ses premiers débats amoureux, ce fut avec la même attitude un peu niaise que je lui répondis:  « Eh bien, je t’avoue que ça m’a surpris aussi un peu mais… » Je marquai une pause, comme si je cherchais à tourner adéquatement mes mots, mais je n’y parvins pas, ce qui me valut au final d’être honnête et de simplement lui dire:  « J’en avais envie. » À ces mots, mon sourire se radoucit quelque peu, et bien déterminé à ce que cette soirée n’aie pas lieu dans le parking de l’immeuble, je n’attendis pas plus longtemps pour présenter mon moyen de transport, m’assurant que celui-ci convenait à Joyce. Puis, ce fut pour moi une agréable surprise de savoir que Joyce n’était pas du tout effrayée par les motos, qu’au contraire, c’était quelque chose qui l’intéressait. Là, mon sourire se fit encore plus sincère, parce qu’au fond, j’étais ravi d’avoir découvert ce qui me semblait là être un nouveau point en commun avec la jeune femme. Puis, avec enthousiasme, je lui répondis:  « Génial alors ! » Estimant que je n’avais pas de raison d’attendre plus longtemps avec de m’exécuter, je lui offris donc le casque, puis j’enfilai le mien. Compte tenu que j’avais une certaine avance, j’en profitai pour m’installer sur la moto, à l’avant, et juste avant de la démarrer, je fis un signe de tête à Joyce, destiné à lui faire comprendre qu’elle pouvait venir s’asseoir derrière moi. Normalement, elle devrait le faire de façon assez aisée, compte tenu que la moto pouvait soutenir deux personnes. bien souvent, je l’utilisais seul, mais je l’avais quand même achetée en conséquence, et inutile de mentionner que là, tout de suite, je ne le regrettais pas. Cependant, compte tenu du fait que je n’avais pas nécessairement l’habitude d’avoir un passager derrière moi, je n’aimais pas nécessairement l’idée que la personne se tienne sur les poignées, même si elles étaient prévues à cet effet. Et dans le cas de Joyce, c’était encore plus vrai, dans le sens où franchement, je n’aurais aucun mal à la sentir se presser derrière mon dos pendant la ballade. Évidemment, je ne présentai pas la chose ainsi, me contentant de simplement lui dire:  « Accroche-toi à moi. » Puis, sur ces mots, sachant que je ne pouvais revenir en arrière, sachant que dès maintenant, cette soirée, elle n’était que pour Joyce et moi, j’inspirai profondément, puis je mis la moto en marche, et je pris la route en direction de la sortie du parking sous-terrain, puis en direction de ma demeure, à l’écart de la folie de la ville.
Revenir en haut Aller en bas
Maddison PiracciGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 05/02/2017
Pages lues : 1103
Crédits : Odyssea (avatar et gifs), endlesslove (signature).
Avatar : Amélia Zadro.
Pseudo : Odyssea.
Schizophrénie : Johan Rieder.
Disponibilités : RPs (4/3 - Indisponible)

Trey × Kacey × Nael × Daryl
Âge : 25 ans (8 Février).

MessageSujet: Re: {HOT} TOMMY&JOYCE ▬ Would you still love me the same ?   Ven 21 Avr - 11:28

La situation ne pouvait que ravir Joyce en réalité. Elle allait passer la soirée avec l'homme avec qui elle se sentait bien et en confiance, et en plus de ça, elle allait enfin pouvoir grimper sur une moto, tout ce qu'elle avait toujours voulu. Si ça, ce n'était pas une bonne soirée en perspective, alors la blonde perdait complètement la face.

En entendant les propos du brun, elle ne s'empêcher d'étirer un sourire sur ses douces lèvres. Tommy avait envie de passer la soirée avec elle, ce qui était déjà un bon début dans leur relation, mais surtout, ça évitera à la jeune Sandberg de ruminer chez elle, de laisser ses pensées noires prendre le dessus. Au moins, l'instant d'un soir, elle sera heureuse et ne pensera pas au pire, toute seule chez elle. Joyce était tout de même heureuse que Tommy ai prit les devants et lui ai proposé cette soirée, ça pouvait à quel point il tenait à s'impliquer et ça représentait énormément aux yeux de la belle blonde.

Elle regarda autour d'eux, personne, aucun bruit. Tant pis elle se lance. Elle déposa un rapide baiser sur sa jour avant de revenir à sa place initiale.

" - Merci Tommy." dit-elle juste avant d'enfiler le casque que lui tendait le jeune homme.

Elle finit par l'enfiler pour ensuite grimper sur la moto derrière lui. N'osant pas trop se rapprocher non plus, elle s'accrocha aux poignées prévues à cet effet, puis, avec beaucoup de mal, à cause des casques, elle comprit avec difficulté les propos du conducteur qui lui disait de s'accrocher à lui. Elle ne perda pas une seconde et se colla contre le beau brun. S'ils restaient ainsi, elle aurait presque pu s'endormir, mais elle était bien trop stressée à l'idée de voir le château dans lequel il devait habiter. Tout le contraire de son appartement presque insalubre dans lequel elle rentrait tous les soirs. C'est sûr qu'à côté, ça ne devait pas représenter grand chose que là où il habitait.

Elle garda le silence pendant le trajet et se perdit dans ses pensées au fur et à mesure que le paysage défilait sous ses yeux. Elle renforca un peu l'étreinte qu'elle exerçait sur Tommy, comme si elle avait peur de le perdre ou bien qui s'envole. La vitesse donnait des frissons à la belle blonde mais elle adorait ce nouveau sentiment qu'elle était en train de découvrir, ainsi que la ville d'ailleurs. Elle ne connaissait pas ce coin là de la ville, elle n'y avait jamais mis les pieds, c'était bien trop loin de chez elle, et les boutiques n'étaient pas du tout adaptées à son budget.
Revenir en haut Aller en bas
http://odyssea-gallery.e-monsite.com
A. Daryl ReevesGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 28/01/2017
Pages lues : 1132
Crédits : Mayiie (avatar) ;; Tumblr (gifs)
Avatar : Chris Hemsworth
Pseudo : Mayiie
Schizophrénie : Levi #THoechlinKaya #JDewanAmalia #DCameronLennon #ERedmayneIsaiah #KHaringtonMicah #NJonasNoah #DO’BrienCarson #KMcGrathJordan #SAmell
Disponibilités : Disponible pour deux Rp's, viens faire ta demande !

#EnCours Athena ; Kacey ; Maddison ; Toi ? ; Toi ?
Âge : Trente-cinq ans (30.10.1982)

MessageSujet: Re: {HOT} TOMMY&JOYCE ▬ Would you still love me the same ?   Ven 21 Avr - 13:49

Joyce & Tommy
Would you still love me the same ?

Même si Joyce ne le sentit probablement pas en raison de la présence de ma veste de cuir sur moi, j’eus un léger frisson au moment où je la sentis passer ses bras autour de ma taille, puis son corps se presser contre mon dos. Ce frisson n’avait rien de mauvais, bien au contraire, j’estimais que celui-ci était tout simplement exquis, et je ne regrettais clairement pas d’avoir fait une telle demande à la jeune femme, même si à la base, c’était que par simple souci de sécurité - même si sommes toutes, c’était difficile à croire, d’où le fait que je le gardai pour moi. Lorsque nous fûmes donc tous deux installés, je mis l’engin en marche, et je pris la route en direction de ma demeure. Normalement, j’effectuais le trajet sans trop me poser de questions, connaissant désormais la route par coeur, que ce soit en voiture ou bien en moto, même si je pouvais me permettre plus facilement de couper dans des rues plus étroites avec mon dernier moyen de transport. Aujourd’hui toutefois, je ne le fis pas. Premièrement, je ne sentis pas la nécessité de le faire et puis, je savais que la balade était beaucoup plus profitable sans prendre de raccourci. Et puis, pourquoi en prendre, en fait ? Pourquoi être pressé, alors que j’étais en si bonne compagnie ? Ce n’était pas comme si j’avais eu une journée difficile, qu’il était tard et que tout ce que je voulais faire, c’était rentrer et ne plus bouger de chez moi. Enfin, je me rendais quand même chez moi, mais il n’en demeurait pas moins que sachant que Joyce aimait bien les motos, je voulais aussi qu’elle en profite quand même un peu. Toutefois, je ne fis pas de détour exprès pour rentrer pour autant, faisant en sorte que sitôt que nous fûmes sortis du coeur de la ville, puis que nous eûmes traversé les attractions touristiques majeures, je ne tardai pas à prendre une route qui nous conduisit le long de la rivière longeant Washington, une route qui donna sur un quartier un peu plus tranquille, avec des maisons de tailles différentes, tantôt plus simples, tantôt plus luxueuses. Puis, je ralentis lorsque nous arrivâmes devant une maison plutôt grande, mais pas énorme non plus, d’apparence relativement propre et moderne, mais qui se fondait quand même aux autres demeures avoisinantes. Ça, c’était ma demeure. Peut-être que j’aurais pu avoir les moyens d’acheter la maison qui se comparait à un manoir qui se trouvait un peu plus loin sur la rue, mais je n’en avais pas voulu. Sachant très bien que j’allais y vivre seul, j’avais refusé d’avoir un espace de vie trop grand. Et puis, cette maison avait quelque chose qui me rappelait la maison que nous avions à San Diego, lorsque j’étais adolescent. Ça me rappelait les vacances, ça me rappelait les moments où je n’avais pas la pression du boulot, et c’était pile ce que je cherchais. Mon intention, en achetant cette maison, c’était d’avoir un endroit pour oublier le fait que j’étais PDG lorsque j’y entrais, d’où le fait que je n’apportais jamais de travail chez moi, quitte à rester plus tard pour terminer le tout. Puisqu’il n’y avait pas de pluie prévue dans les prochaines heures, voire même pour le lendemain, je ne pris pas la peine de mettre la moto dans le garage. Je me contentai de simplement ralentir quand nous entrâmes sur le domaine, puis l’arrêter dans l’allée, là où se trouvait également mon Silverado, ma Audi prenant une des places du grand garage. Une fois que je fus immobilisé, je coupai le contact, mis la béquille sur la moto, puis avant de me relevai, je retirai mon casque, puis je tournai légèrement la tête pour m’adresser à Joyce et lui dire:  « Voilà, c’est chez moi… » Puis, en gentleman, je lui tendis la main pour qu’elle puisse s’appuyer dessus afin de se relever de la moto, me surprenant à être quelque peu nerveux en attendant de voir sa réaction à la vue de ma demeure.
Revenir en haut Aller en bas
Maddison PiracciGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 05/02/2017
Pages lues : 1103
Crédits : Odyssea (avatar et gifs), endlesslove (signature).
Avatar : Amélia Zadro.
Pseudo : Odyssea.
Schizophrénie : Johan Rieder.
Disponibilités : RPs (4/3 - Indisponible)

Trey × Kacey × Nael × Daryl
Âge : 25 ans (8 Février).

MessageSujet: Re: {HOT} TOMMY&JOYCE ▬ Would you still love me the same ?   Ven 21 Avr - 15:29

Même si ça ne voyait sans doute pas Joyce était très heureuse de cette initiative de la part de Tommy. Non seulement parce que ça allait lui permettre de décompresser un peu, et puis surtout, ne pas penser boulot pendant quelques heures, et c'était la meilleure chose qui puisse lui arriver depuis des années. Au moins, Tommy n'avait pas peur de partager des sorties, de faire des choses avec Joyce, pas comme son ancien patron qui n'a jamais osé vivre leur histoire au grand jour, et pour cause, il lui avait appris que plus tard qu'il était marié. Juste avant sa grossesse. Au moins, avec le beau brun elle était déjà fixé et elle savait qu'il n'avait personne dans sa vie puisqu'il le lui avait dit précédemment.

Pendant tout le trajet, la blonde profita de cette proximité entre eux, parce qu'elle appréciait réellement ce moment, et elle aurait presque voulu lui dire de faire des tours et des détours en ville, simplement pour qu'elle puisse rester ainsi, coller à lui pendant encore longtemps. Les paysages défilaient et ne se ressemblaient pas. D'abord le centre ville, avec ses touristes et ses travailleurs, puis tout doucement, ce dernier s'éloigna pour laisser place à un quartier un peu calme, qui était relativement apaisant à voir avec ses maisons de toute taille. Tout ce qui Joyce avait toujours rêvé mais n'avait jamais eu les moyens de s'acheter. Une belle maison avec un mari, un enfant et pourquoi pas un animal, un travail qui lui plaisait, voilà la vie dont elle rêvait secrètement depuis des années.

Après quelques minutes dans les rues de ce quartier, elle sentit la moto ralentir pour s'engager dans une allée d'une propriété plutôt imposante et très belle. En somme, elle ressemblait aux autres maisons et pourtant, il y avait ce petit quelque chose qui la distinguait des autres, une petite touche personnelle qu'elle aimait particulièrement. Puis, le moteur s'éteint et Tommy retire son casque pour lui indiquer que c est ici chez lui. Ses yeux se posent alors sur le garage remplit avec une Silverado ainsi qu'une Audi. Elle n'en revenait pas, ils étaient si différents, tout les opposait. Tommy avait des moyens bien plus que pour vivre correctement alors qu'elle, elle avait même pas de quoi s'acheter ce qu'elle voulait. Elle devait faire des sacrifices pour pouvoir payer son loyer à la fin du mois. La question qu'elle se posait c'était après avoir vu son appartement, le quartier où elle vivait, comment pouvait-il encore s'intéresser à une femme comme elle ?

Retirant son casque à son tour, puis s'aidant de la main de son patron pour descendre, Joyce mit enfin les deux pieds à terre, et toujours silencieuse, regarda l'endroit dans lequel il vivait. C'était tout simplement magnifique.

" - C'est.. C'est à toi tout ces véhicules.. ?" demanda-t-elle le regard fixé sur les carrosseries étincelantes des voitures présentes dans le garage.
Revenir en haut Aller en bas
http://odyssea-gallery.e-monsite.com
A. Daryl ReevesGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 28/01/2017
Pages lues : 1132
Crédits : Mayiie (avatar) ;; Tumblr (gifs)
Avatar : Chris Hemsworth
Pseudo : Mayiie
Schizophrénie : Levi #THoechlinKaya #JDewanAmalia #DCameronLennon #ERedmayneIsaiah #KHaringtonMicah #NJonasNoah #DO’BrienCarson #KMcGrathJordan #SAmell
Disponibilités : Disponible pour deux Rp's, viens faire ta demande !

#EnCours Athena ; Kacey ; Maddison ; Toi ? ; Toi ?
Âge : Trente-cinq ans (30.10.1982)

MessageSujet: Re: {HOT} TOMMY&JOYCE ▬ Would you still love me the same ?   Ven 21 Avr - 19:04

Joyce & Tommy
Would you still love me the same ?

Au moment où Joyce me demanda de confirmer que tous ces véhicules m’appartenaient bel et bien, il était évident que j’aurais pu lui dire fièrement que oui, me pavaner un peu à cette idée, mais je ne le fis pas. Premièrement, si ce n’était que de moi, pour sûr je me serais contenté du Silverado et de la moto, mais apparemment, dans le monde où je vivais, avoir une voiture luxueuse, c’était limite obligatoire. Plus jeune, je m’en moquais un peu, en étant déjà venu à me bagarrer avec mon défunt frère pour pouvoir prendre la Porshe de mon père à sa place, mais là, j’appréciais juste le fait de conduire un véhicule qui me plaisait, qu’importe sa marque. Et puis, quand Joyce m’avait posé la question, c’était limite si je ne m’étais pas senti gêné de cela. Gêné parce que je vivais dans un luxe qu’elle ne possédait pas, alors qu’elle le méritait probablement autant, sinon plus que moi, au vu de comment elle travaillait au quotidien, au vu de comment elle s’était battue pour avoir le peu qu’elle avait aujourd’hui. À la lumière de tout cela, la meilleure réponse que je pus lui donner à mon avis, ce fut un maigre:  « Euh, ouais… » qui n’avait pas grand-chose de convaincant, et qui devint encore moins crédible lorsqu’embêté, je me grattai la nuque par la suite. Était-ce parce que j’aurais voulu montrer autre chose ? Non, je n’avais pas tant le choix de toute façon, considérant que je voulais que Joyce me voie pour qui j’étais vraiment. Et que cela me gêne ou pas dans le cas présent, c’était qui j’étais, c’était la personne que je me devais de lui montrer. Même si là, cela ne me faisait pas plaisir, cette demeure, ces véhicules, c’était mes choix, et je les assumais en temps normal, sauf peut-être moins ici et maintenant. C’était à un tel point que comme un idiot, j’en vins à dire:  « Mais l’Audi, je ne l’utilise pas tant… » avant de me rendre compte que ça rendait le tout encore pire. Me ravisant de continuer dans cette ligne d’idées, je marmonnai un  « Enfin… » Plus pour moi-même qu’autre chose, montrant que je lâchais prise de ce côté. Mais me rappelant que Joyce avait dit aimer les voitures et la mécanique, je me radoucis en lui proposant:  « Je te les montrerai plus tard, si tu veux. » Personnellement, je n’étais pas du genre à m’y attarder longtemps, mais si cela pouvait lui faire plaisir, j’étais persuadé que ça me ferait plaisir par la même occasion. Mais pour le moment, ce que je fis, c’est que sans réfléchir, je lui pris doucement la main, entrelaçai mes doigts avec les siens, puis je l’incitai à me suivre jusqu’à la porte d’entrée de la maison, que je déverrouillai à l’aide de ma clé, puis du code de sécurité que j’entrai dans le tableau à côté de la porte, et j’ouvris cette dernière, sans toutefois entrer, laissant le loisir à la jeune femme de pénétrer dans la demeure en premier, non seulement parce que c’était plus poli, mais aussi parce que je voulais, en quelques sortes, retarder le moment de voir sa réaction que je craignais, encore plus depuis qu’elle avait eu un premier aperçu avec mes voitures.
Revenir en haut Aller en bas
Maddison PiracciGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 05/02/2017
Pages lues : 1103
Crédits : Odyssea (avatar et gifs), endlesslove (signature).
Avatar : Amélia Zadro.
Pseudo : Odyssea.
Schizophrénie : Johan Rieder.
Disponibilités : RPs (4/3 - Indisponible)

Trey × Kacey × Nael × Daryl
Âge : 25 ans (8 Février).

MessageSujet: Re: {HOT} TOMMY&JOYCE ▬ Would you still love me the same ?   Ven 21 Avr - 21:56

Joyce savait pertinnemen que dans le monde où elle vivait, il y avait des personnes riches, qui pouvaient dépenser leur argent à foison, d'autres riches mais qui ne s'en vantait pas pour autant, il y avait des personnes aux revenus corrects, puis les gens comme elle, qui se battaient au quotidien pour obtenir la moindre chose. C'était presque demoralisant de se dire que certaines personnes n'avaient qu'à claquer des doigts pour obtenir ce qu'ils désiraient. Comment pouvait-ils après ça avoir encore des rêves puisqu'ils peuvent tout s'acheter ? C'est une question à laquelle elle n'avait jamais trouvé de réponse.

Cependant, alors qu'elle était immobile devant le garage contenant les véhicules de Tommy, elle lui demanda si tout était à lui, même si au fond elle connaissait déjà la réponse. Et malheureusement, ce fut ce qu'elle pensait. Cet homme qui l'attirait était le genre à avoir les moyens de se payer tout ce qu'il voulait quand il le voulait. Tout l'opposé d'elle. Alors oui, sur l'instant elle se demandait ce qu'elle faisait à un tel endroit.

Pour se justifier, il esquiva le sujet qu'il sentait bien sensible pour finalement lui prendre la main délicatement et l'emmener vers sa demeure. Sans rien dire, elle serra la main du beau brun et le suivit jusqu'à entrer chez lui. À peine sur le seuil de la porte, elle fit quelques pas afin de le laisser rentrer, et elle se mit à examiner les lieux. La tanière de cet homme qu'elle ne connaissait que depuis quelques mois seulement.

La décoration était relativement épurée, mais les lieux étaient tout de même luxueux. Ce luxe dont elle n'avait jamais pu profiter. Ce luxe qui l'avait toujours rendu malade après avoir autant travaillé et avoir si peu de reconnaissance. Elle se planta dans l'entrée en attendant que le brun entre chez lui à son tour et referme la porte derrière eux. Elle tenait toujours la main de Tommy, parce qu'elle avait peur, peur que leir incompatibilité ait raison de leur toute jeune relation.
Revenir en haut Aller en bas
http://odyssea-gallery.e-monsite.com
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: {HOT} TOMMY&JOYCE ▬ Would you still love me the same ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
{HOT} TOMMY&JOYCE ▬ Would you still love me the same ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 8Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Tommy Yugurei serpentard de père en fils [Validée]
» Tommy Walker
» Ulysses Joyce
» Présentation de Tommy Knight [Validée]
» PETITION CONTRE LES ASSASSINS DE TOMMY JACK RUSSEL 11 ANS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
READ MY MIND :: La cour d'école, tant de plaisir :: Les oubliettes :: Les rp's archivés-
Sauter vers: