AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mission infiltration ▬ Rayna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Aislan O. BrownGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 19/03/2017
Pages lues : 22
Crédits : BALACLAVA
Avatar : Alex O'Loughlin
Pseudo : Petit_Biscuit
Âge : 40 ans
MY SOUL

MessageSujet: Mission infiltration ▬ Rayna   Mar 25 Avr - 21:39


Rayna & Aislan
Mission infiltration




Autant dire que cette mission ne l’amuse pas des masses. Aislan voudrait être partout sauf à l’endroit présent. Il n’a pourtant pas le choix, il a dû accepter cette mission qui s’offrait à lui. Voilà quelques semaines maintenant qu’il est revenu à Washington avec sa fille et son petit fils et qu’il a commencé à travailler. C’est aussi depuis ce temps qu’il travaille avec Rayna et qu’il ne lui adresse pas la parole mis à part pour le boulot. Aislan sait faire la part des choses entre le personnel et le professionnel et s’il n’a pas envie de parler à la femme pour qui il avait des sentiments dans le temps et qui s’est bien foutu de sa gueule, il ne néglige pas pour autant les affaires qu’ils ont. Résultat le voilà envoyé en mission pour contrer un organisme d’adoption qui semble faire du trafic d’enfant. Ils sont loin mais ils sont tous les deux. Faire les petits couples n’est pas bien compliqué quand on connait l’autre personne, le faire avec quelqu’un avec qui vous vouliez construire quelque chose alors qu’elle vous a caché être marié, c’en est une autre. Est-ce qu’il a le choix ? Non, sinon il serait chez lui à l’heure actuelle à s’occuper de son petit-fils que tout le monde prend pour son fils. Enfin pas tout le monde puisque Rayna ignore tout de cela. Quand il dit qu’il ne parle pas de sa vie privée, il ne fait pas semblant. Elle ne sait donc pas tout ce qu’on dit de lui, comme quoi son petit-fils est le sien et que sa mère est morte en couche. Elle sait que la mère de sa fille l’est vraiment, mais elle ne sait pas le reste. Il préfère cela car il ne veut pas qu’on s’intéresse aux détails de cette histoire. Bien trop glauque toute cette histoire. La vérité n’est pas forcément toujours bonne à dire et c’est le cas ici. En tout cas il ne doit pas y penser, il doit se mettre dans la peau du personnage. Ils ne sont que tous les deux, étant arrivés dans la matinée. Ils pourraient éventuellement parler normalement ou justement s’éviter mais ils ne veulent pas prendre de risque. Ils ne doivent pas dévoiler leurs couvertures, ils doivent donc passer pour le joli petit couple de mariés et non pas deux collègues agents du FBI qui se parlent à peine. Aislan a donc fait un tour par la douche après le voyage puis sorti, enfilant simplement un pantalon, restant torse nus le temps que son torse ne sèche totalement, ne pensant pas forcément à la situation. « Salut ! » Dit-il simplement avant de se décider à jouer le jeu car il n’a pas le choix, un trafic d’enfant ce n’est pas rien, il ne peut se permettre la moindre erreur. « Tu veux faire quoi avant le rendez-vous bébé ? » Il rentre dans le jeu mais ça lui donne envie de vomir de l’appeler comme ça. Elle l’a fait souffrir dans le passé alors jouer le jeu est beaucoup plus compliqué que prévu. Cette mission risque de durer plusieurs jours alors il va bien falloir faire avec, surtout lorsqu’ils ne seront pas seuls. Se tenir la main, s’embrasser, ça ne l’enchante pas des masses mais c’est le boulot qui veut ça. Quel couple seraient-ils s’ils veulent construire une famille sans qu’une alchimie semble exister ? Non, ils doivent rester crédible alors qu’à cet instant Aislan pense à son petit fils qui est gardé par une nounou puisque sa fille, la véritable mère de son supposée fils n’est pas prête pour s’en occuper après ce qu’elle a vécu. De peur d’être filmé ou quoi que ce soit, il s’approcha de son ex pour être à quelques centimètres d’elle à peine pour être crédible même si la situation est plus que compliquée.  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
H. Rayna ElkinsGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 22/03/2017
Pages lues : 33
Crédits : angie
Avatar : zoey hot deschanel
Pseudo : LKD
Âge : 42 années
MY SOUL

MessageSujet: Re: Mission infiltration ▬ Rayna   Sam 29 Avr - 19:23


Aislan & Rayna
Mission infiltration
Heureuse. Enthousiaste. Émerveillée. À qui je mens là exactement ? À mon subconscient ? Sans doute. Malheureusement, je n’étais pas heureuse d’être là. De une la mission traité sur les enfants et forcément j’avais horreur de ces criminels qui osaient s’en prendre à eux, car ça me rappelle à quel point je préférerais sans nul doute pour ce coup-ci être auprès de Devin, Simon ou penser à Jonas et à nos futurs retrouvailles ? Oui, j’avais mieux à faire que de m’occuper de d’autre gosse, mais qui le ferait si ce n’était pas moi. Malheureusement, encore et toujours, je me retrouvais avec Aislann, dans un jeu que j’avais connu, qui ne m’avait jamais aidé, je ne pensais pas le revoir, lui celui que j’avais aimé à m’en déchirer le cœur, mais que j’avais perdu pour des non-dits, mais je n’étais pas du style à tenter de me confondre en excuse et lui avait l’air d’être plus que grognon du fait qu’on soit à nouveau ensemble, enfin obligé d’être ensemble au boulot et dans ce faux couple. J’étais occupée, comme la parfaite petite femme d’intérieur que j’étais censée être , Julia, voilà mon nouveau prénom marié à Roman depuis des années, un bonheur parfait auxquels il ne manque qu’un gosse … un petit enfant, un enfant que malheureusement, je ne peux avoir, enfin Julia pardon, elle est mal foutue, moi j’en ai eu des gosses et c’est l’un des reproches que pourraient me faire Aislann sans doute, car marié, je l’étais, je ne lui avais pas soufflé, il n’avait jamais pu rencontrer mes enfants, tout au contraire de moi , qui m’était rapproché de sa fille. Ma vie était compliqué, la complexité me ressemblait, malgré que je sois parfois très dépravé dans mes actions et ma façon d’être. Enfin. Je cuisinais donc, chose que je faisais rarement dans ma vie, je n’avais que peu de temps et je préférais commander, c’était plus simple, dans notre faux couple que je formais avec mon mari et mon meilleur ami c’était lui, qui faisait la cuisine, malgré les déplacements souvent et improbable qu’il pouvait avoir quand il partait en voyage ou en guerre. Je voyais arriver en fixant le grille-pain Aislan, je me tournais vers lui, laissant un sourire s’abattre sur mes lèvres, je me sentais mal, pas prête à me jouer cette situation, mais je n’avais pas le choix, j’étais face à cet homme, un ex, celui que j’avais aimé bien plus que le mari que j’avais actuellement , pourtant j’avais choisi mon mari, mon faux mari, mais peu importe, c’était lui et mes enfants. Je m’appuyais contre le plan, de travail glissant mon regard dans le sien, tentant de ne pas regarder son corps, sur lequel je pourrais sans doute m’imaginer manger quelques fraises nappé de chocolat et de chantilly. Voilà comment j’étais censée bosser en pensant ainsi ? Comment j’étais censée faire cela ? Aucune idée mais j’allais le faire avec panache. « Hey … je fais des lasagnes … » l’un des seuls plats que je sais à peu près faire, j’en avais même oublié que c'était Aislan qui m’avait appris ce dernier en compagnie de sa fille, enfin. « Je ne sais pas … je suis trop anxieuse … et si ils nous ont juste vendu du rêve ? » Je parlais bien du fait que ces hommes puisses mentir, on était sûr qu’ils nous écoutaient et on n’avait pas pris la peine de rechercher les micros c’était même sûr qu’ils l’avaient fait, car confier un de ces gosses à n’importe qui était juste impossible pour eux, ce marché leur rapporté bien trop d’argent. M’approchant de lui, mon regard dans le sien, le cœur palpitant de plus en plus rapidement, mon sourire stagnait sur mes lèvres, alors qu’il n’avait qu’une envie jouer le rôle de Casper en disparaissant. « Tu aurais pu me détendre sous la douche, mais je vois que tu l’as prise sans moi ! » Je déposais ma main sur son bras encire légèrement mouillé. Il aurait pu m’attendre, aucune envie de me le faire malgré le petit passage des fraises, mais juste pouvoir mieux prévoir notre plan, car on y allait à l’aveugle.


LUCKYRED
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Aislan O. BrownGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 19/03/2017
Pages lues : 22
Crédits : BALACLAVA
Avatar : Alex O'Loughlin
Pseudo : Petit_Biscuit
Âge : 40 ans
MY SOUL

MessageSujet: Re: Mission infiltration ▬ Rayna   Lun 8 Mai - 20:11


Rayna & Aislan
Mission infiltration




Partie en mission infiltration n’a jamais été quelque chose qui dérangeait Aislan. Bien au contraire. En général pour qu’il prenne une autre identité et se fasse passer pour quelqu’un d’autre, c’est que l’enjeu est important. Ici il s’agit de trafic d’enfant dans un organisme qui fait payer pour adopter. C’est quelque chose d’important et pour Aislan c’est une fierté de devoir démantelé ce genre de trafic. Seulement cette fois, il n’est pas heureux. Non seulement il va devoir s’éloigner de sa famille à savoir sa fille et son petit-fils pendant un moment s’ils ne font pas vite, mais en plus il va devoir passer du temps avec Rayna et ce n’est pas la joie. S’il l’évite quand ils bossent à Washington, ce n’est pas pour rien. Là, il n’y aura aucune échappatoire, pire encore, il va devoir jouer le mari modèle. Roman, voilà son nom d’emprunt, il va devoir s’y habituer, il n’a pas le choix sinon c’est grillé. Durant tout le trajet il a pris connaissance du dossier et aujourd’hui il s’est mis dans la peau du personnage. On dirait limite un acteur, mais non, il n’a jamais pris de cours de théâtre en dehors des cours à Quantico où il a eu pas mal d’entrainement. Ce n’est pas sa première mission, mais la première qu’il doit faire à contre cœur. Le pire ici, c’est qu’ils ne pourront pas vaquer à leurs occupations chacun de leur côté une fois dans leur fausse maison puisqu’ils sont peut-être sur écoute. C’est une mission 24h sur 24, ça risque d’être tendu et surtout, ça leur promet un certain nombre de maux de tête. Il n’a pas pu s’empêcher d’avoir un regard surpris en voyant que oui, elle fait des lasagnes. Il aurait pu oublier ce petit détail mais non, il sait très bien d’où elle tient sa recette de lasagne, c’est celle qu’Aislan tient lui-même de sa mère. Il ne put faire autrement que de faire une réflexion à ce sujet-là. « Super, j’ai hâte, elles sont toujours délicieuses tes lasagnes m’amours » Il a envie de rire jaune à chaque fois parce que ça lui fait mal à la langue de lui parler de la sorte. Mais bon, ça doit passer naturellement, autant commencer dès maintenant. « Tout va bien se passer, ils vont nous avoir un enfant, ils ont bien compris qu’on était désespérés à avoir cet enfant ! » S’ils l’écoutent, il espère bien que le fait qu’il appuie sur le fait d’être prêt à tout pour des enfants. C’est en général les gens désespéré qui trinquent car le genre de personne pouvant faire ce genre de trafic s’attaque aux plus faibles. Ça lui donne franchement envie de vomir cette histoire mais il doit continuer sa comédie. Il la regarde s’approcher de lui, restant de marbre ou du moins essayant tant que possible. La regardant finalement dans les yeux il lui dit, essayant de prendre une voix suave « Tu sais bien que si tu es dans les parages je peux rester sous la douche toute la journée » Il voit où elle veut en venir. Non pas une partie de jambe en l’air mais parce qu’avec le bruit de l’eau, ça parasite un possible micro et ils pourront discuter sans paraitre suspect. Il n’a pas la moindre envie de se retrouver sous une douche à proximité de la jeune femme mais il doit faire certaines concessions. Plus vite ils auront terminés et plus vite ils pourront repartir à leurs vies respectives. Aislan n’a pas envie de s’éterniser ici, mais il ne partira pas tant que cette histoire d’enfants n’est pas claire. Il n’abandonnera pas en cours de route c’est clair et net, sauf si bien sûr, ils sont complètement grillés. « Tu penses qu’une fois tes lasagnes au four, ça nous laisse du temps pour aller… prendre notre douche ! » Ça a l’air tellement naturel et pourtant ça ne l’est tellement pas. Ça fait plus bizarre qu’autre chose quand on connait leur passé commun et la rancœur qu’il peut y avoir entre ses deux protagonistes.  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
H. Rayna ElkinsGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 22/03/2017
Pages lues : 33
Crédits : angie
Avatar : zoey hot deschanel
Pseudo : LKD
Âge : 42 années
MY SOUL

MessageSujet: Re: Mission infiltration ▬ Rayna   Jeu 11 Mai - 23:35


Aislan & Rayna
Mission infiltration
J’ai toujours aimé de partir en mission, qu’importe le style, mais j’adore ça. Parfois c’est agréable d’être une autre personne tout en sauvant des vies, démantelant des affaires qui ne devrait pas avoir lieu, bref, je m’en donne souvent à cœur joie. Là de suite, ce n’est pas la même chanson, ou alors mon disque est clairement rayé. Je suis avec Aislan, pardon Roman. Julia est une femme complétement à l’opposé de moi. Fidèle. Pas mon cas. Sans enfant. Pas mon cas. Amoureuse de son mari. Mon cas. Pardon, mon mari, mon meilleur ami, c’est le même délire pour moi. Même si ça monsieur le bougre n’en sait rien, je n’étais pas hâtive de me retrouver à devoir bosser avec lui, mais dans ce taff on fait avec la personne qu’on nous met, on n’est pas là pour chantonner ou non au clair de lune comme deux amis. On fait juste le job pour lequel on nous a demandé de venir. Celui-ci est de tuer une soi –disant firme faisant adopter des enfants légalement ; alors que la plupart des gosses, surtout les nourrissons sont enlevés dans des pays moins riche que le nôtre. Enfin, je joue le jeu, même si ça me tue de le faire. Bonne comédienne ? Non, juste un très bon agent. « Merci mon poussin … toujours le meilleur pour toi ! » Mon regard pourrait le tuer en réalité ? Non, car même ce dernier serait peut-être révélateur de la vérité, si jamais on nous espionne, faut toujours être sur ses gardes. Puis, là je ne peux pas nier que j’ai une certaine envie de regarder le corps de Aislan, parfois j’ai l’impression d’être un canard avec lui, j’aime pas du tout cela. « Oui, nous avoir un enfant … que toi tu pourrais avoir avec n’importe qui sauf moi … vu que je ne suis qu’une bonne à rien ! » je joue le jeu à fond, mais tellement bien que j’en pleurs, je lâche quelques larmes qui paraissent venir du plus profond de mon âme, je me sens aussi mal qu’une femme pourrait se sentir sans avoir eu la chance d’avoir d’enfant, si l’un de ses rêves étaient justement d’en avoir. Parfois, les femmes ne veulent pas de gosse et c’est bien donc qu’elles n’en fassent pas, mais ce n’était pas toujours ainsi. Moi que ce soit Jonas, Simon ou Devin étaient des enfants désirés, avec l’amour de ma vie, le meilleur ami que j’avais toujours rêvé d’avoir, mais pas sexuellement parlant, même si on avait déjà couché ensemble, car nos gosses n’étaient pas venus par le Saint-Esprit. Désolée. Je m’approche de mon mari, je le regarde dans les yeux encore émue de la situation que j’avais imaginé, sans mes gosses, e ne suis pas sûre que je serais la Rayna que j’étais actuellement ; heureusement que pour le coup, j’étais Julia. « Alors … accompagne-moi … » je venais m’approchant un peu plus de lui, ma main se posant sur son torse encore humide de sa douche, je sens mon cœur balancer dans tous les sens. Merde. Je soufflais discrètement avant de lui lancer. « On peut y aller de suite …crois-moi ! » Oui, j’avais mis au ralentit le four, alors autant dire qu’on avait le temps, même si j’en voulais pas de ce temps fourré contre lui sous une douche, quoi que. Bref, je montais le laissant derrière, une fois dans la salle de bain, je me déshabillais, complétement nue, j’aurais pu être nu avec quelqu’un d’autre j’aurais été plus en confiance qu’avec monsieur ! Je le vois débarquer, alors que je me cache comme une jeune prude en me faufilant dans la douche, l’eau coulant d’ores et déjà sur ma peau, je fermais les yeux en me plaquant contre la paroi.


LUCKYRED
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Aislan O. BrownGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 19/03/2017
Pages lues : 22
Crédits : BALACLAVA
Avatar : Alex O'Loughlin
Pseudo : Petit_Biscuit
Âge : 40 ans
MY SOUL

MessageSujet: Re: Mission infiltration ▬ Rayna   Mer 17 Mai - 23:12


Rayna & Aislan
Mission infiltration




De toutes les missions qu’Aislan a fait jusqu’à maintenant, ça sera surement elle la plus difficile. Pourtant, bien que l’enjeu est grand, ce n’est pas mission impossible, il ne leur faudra pas grand-chose avant de pouvoir démanteler ce commerce d’enfant. Il a fait des choses beaucoup plus difficiles, fait face à des hommes beaucoup plus dangereux. Mettre sa vie en danger, même si ça n’a rien de plaisant, ne lui a jamais vraiment fait peur. Pourtant là cette mission que tout le monde au bureau aurait aimé avoir au contraire d’une autre, il va la subir plus qu’autre chose. Faire le mari idéal peut être facile, le faire face à une femme qu’il a aimé et qui lui a brisé le cœur… c’est tout autre chose. Il avait donné son cœur à cette femme, il s’était mis à nus, pour qu’au final il vive très mal ses mensonges. Enfin qu’importe, il n’avait pas son mot à dire quant à la mission, il était le petit nouveau avec son retour alors il prend ce qu’on lui donne. Il joue le jeu mais il faut croire qu’ils sont tous les deux très fort car ça passe crème. Ils se donnent des petits surnoms alors que lui ça lui donne envie de vomir mais ça passe comme une lettre à la poste. « Ne dis pas n’importe quoi bébé. Cet enfant je le veux avec toi, avec personne d’autre alors qu’importe qu’il ait notre adn tant qu’on forme cette famille ensemble ! » Il avait failli l’appeler ourson mais il avait eu peur de trop en faire. Il la regarde pleurer et s’il ne connaissait pas la situation, il serait tombé dans le panneau. Il la prend dans ses bras comme un mari le ferait à sa femme dans un état tel que celui-ci. Il doit se prendre au jeu, arrêter d’analyser la moindre parole, le moindre geste qui lui semble difficile. S’il commence comme ça, la mission sera encore plus difficile à faire. « Je te suis » dit-il d’une voix suave alors qu’il sent les mains sur son torse. Ça aurait pu l’exciter mais il est trop en colère contre elle pour ça. Quoi que, on ne sait jamais, il n’est qu’un homme. Arrivé dans la salle de bain, il prend un temps avant de retirer le moindre fringue, ne sait-on jamais s’ils sont observés bien qu’ils aient discrètement cherché toutes les caméras ou micro, on est jamais trop prudent. Il finit par la rejoindre dans la cabine de douche, essayant tant bien que mal de ne pas la regarder, de regarder le carrelage du mur de la douche plutôt que son corps. Il ne doit pas craquer, non pas qu’il serait tenté de l’embrasser avec fougue mais il pourrait être trahi par son propre corps. Il se contente de regarder ailleurs, de rester à l’opposé d’elle, l’eau lui procurant un léger frisson alors que l’eau est dans un premier temps assez froide. Avec le bruit de l’eau, le moindre micro sera brouillé. « Alors on agit comment ? » Il leur faut un plan d’action même si toutes les missions qu’ils avaient eu ensemble auparavant c’étaient parfaitement déroulé puisqu’ils étaient complémentaires. Il ne faut pas prendre le moindre risque aujourd’hui alors qu’ils n’ont plus la même force d’antan quand tout allait bien. « Très convaincantes en tout cas les larmes de toute à l’heure » On pourrait penser que c’est une remarque pour montrer qu’elle est bonne comédienne comme le secret qu’elle lui a caché mais pour une fois, c’est un compliment même si ça ne se voit pas. Ca lui fit bizarre de faire ça mais il simula quelques souffles rauques, comme si on pouvait les enregistrer durant leur petit moment soit disant câlin alors qu’ils sont juste pas à l’aise nus l’un face à l’autre. 'Putain Aislan, arrêtes de la regarder si tu ne veux pas que ton corps agisse sans ton consentement'. Plus facile à dire qu’à faire.  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
H. Rayna ElkinsGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 22/03/2017
Pages lues : 33
Crédits : angie
Avatar : zoey hot deschanel
Pseudo : LKD
Âge : 42 années
MY SOUL

MessageSujet: Re: Mission infiltration ▬ Rayna   Jeu 18 Mai - 19:38


Aislan & Rayna
Mission infiltration
J’oublie tout, faut oublier mon passé avec lui, sinon je n’y parviendrais pas à me concentrer et à sauver toutes ces familles qui pourraient se retrouver détruite par la faute de ces voleurs et vendeur d’enfant Je joue tellement bien le jeu que j’en ai les larmes aux yeux, je me sens mal, presque coupable. Après je me sens coupable de ne ps avoir donné à Aislan ce qu’il attendait de moi, je me sens terriblement mal, mais je ne peux rien y faire et clairement pas revenir en arrière à présent. Alors, je pleurs, je pleurs en imaginant si je n’aurais pas pu avoir d’enfant comme était censée être la femme de l’homme devant lequel je me tenais. Je l’écoutais, ces mots étaient clairement pas censé me rassurer moi, ça rassurait pourtant la femme que je disais être actuellement. Je sens les bras d’Aislan m’entourer, je me sens presque coupable de m’y retrouver à présent, je reste silencieuse un petit moment avant de finir par parler. « Tu es formidable … je … je » je recommençais à sangloter, car je tentais de dire trois mots, mais c’était impossible pour le coup, c’était trop en demander pour le coup, alors tant pis, je ne le dirais pas, fallait pas abuser non plus. Mes mains posé sur son torse, je finis par lui offrir un sourire, un sourire assez faux ans le fond, mais bref, je finissais par m’éloigner de sa personne, car fallait que je monte à l’étage. Julia avait proposé à son mari de se rendre sous la douche, alors que moi j’avais une toute autre idée en tête, autant dire que ce n’ était pas plus difficile que ça, mais que j’allais être plutôt contente de pouvoir parler normalement avec lui, mais sans doute moins de devoir être sous la douche avec lui. Enfin, bref, tu montes vite fait les marches de la maison/villa pour aller dans la salle d’eau. Complétement nu sous la douche j’ attendais comme une vierge qui n’avait jamais vu le loup. J’étais angoissée à l’idée de me retrouver seule avec lui, mais je n’avais clairement pas le choix. Il entre dans la douche, j’ai mes bras qui cachent ma poitrine tout en tentant de ne pas perdre la face alors qu’il est complétement nu face à moi comme un vers. Je regarde en hauteur, alors qu’il commence à me parler. « On fait comme prévu pour le rendez-vous, on ne se sépare pas de l’argent tant qu’on n’a pas vu l’enfant … et surtout on ne se lâche pas … enfin ça on verra ! » Que je lui annonçais avant d’ajouter. « Ça te va, autre chose à ajouter ? » Mes cheveux sont trempés, alors que je sens ces derniers glisser sur le devant de mes cheveux, m’empêchant de voir quoi que ce voit, je relevais l’une de mes mains ce qui fit que je laissais ma poitrine à l’air, bref, j’avais oublié que j’étais nue moi aussi. « Merci … tu joues bien la comédie aussi ! » Je ne suis pas sûre que ce soit très gentil dans le fond. Bref, je ne m’attendais clairement pas à la suite, je pinçais mes lèvres entres elles tentant de ne pas rire en voyant la tête qu’il faisait en faisant semblant. « Tu sais qu’on peut aussi faire croire que tu n’as pas pu me toucher, car trop préoccupé par ce rendez-vous … tu aurais l’air moins pathétique ! » Un petit pique au passage, car dans le fond je lui en veux aussi, mais tant pis, c’était trop tard, je l’avais dit. Mon regard se plonge dans le sien et d’un coup je glisse contre lui en voulant me reculer, malheureusement, je termine dans ses bras.


LUCKYRED
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Aislan O. BrownGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 19/03/2017
Pages lues : 22
Crédits : BALACLAVA
Avatar : Alex O'Loughlin
Pseudo : Petit_Biscuit
Âge : 40 ans
MY SOUL

MessageSujet: Re: Mission infiltration ▬ Rayna   Dim 4 Juin - 16:30


Rayna & Aislan
Mission infiltration




Après cette mission, on ne pourra rien lui demander de compliqué qu’il ne saura faire. Faire face aux armes, aux complications c’est difficile mais faire face à ses propres sentiments, émotions, ça l’est d’autant plus. C’est le cas aujourd’hui même s’il s’efforce d’oublier quoi que ce soit à propos de la femme qui se trouve être sa coéquipière, si ce n’est les sentiments de sa fausse identité. Il la regarde pleurer, autrefois il aurait été bluffé par sa comédie, aujourd’hui il se dit que ça doit être à force de s’exercer qu’elle y parvient, ce qui n’est pas positif dans sa tête. Il ne fait pourtant pas le mec surpris, juste l’amoureux transit qui est censé voir sa femme en sanglot pour une question importante qu’est la famille. Aislan aurait pu en former une avec elle, il se l’est souvent dit mais ils ne devaient pas avoir les mêmes idées en tête à l’époque. Enfin, qu’importe, il n’est pas là pour ça et il n’aura plus l’occasion de se poser la question puisque ce n’est plus d’actualité depuis bien longtemps maintenant. Aislan n’est pas heureux de savoir que dans quelques instants ils seront nus tous les deux. Ils l’ont déjà été l’un face à l’autre, ce n’est pas ça le problème enfin si, ça doit l’être car il ne veut plus se trouver dans cette situation mais ils n’ont pas le choix. Il essaye de cacher à l’aide de ses mains ses bijoux de famille mais ce n’est pas évident, tout en essayant de détourner le regard pour ne pas la voir elle aussi en tenue d’Eve. Ils sont là pour parler boulot et rien d’autres donc inutile de se faire le moindre apriori. « D’accord, ça me va. On insiste bien sur le fait qu’ils peuvent tout attendre de nous et qu’on est prêt à tout pour un enfant » Parler d’enfant avec Rayna, ça fait bizarre surtout dans une tenue telle que celle-ci mais bon, s’ils avaient le choix ça se saurait. Même s’il détourne au maximum son regard, ses yeux furent comme attirés par le sein à l’air de la jeune femme. Cette situation est vraiment compliquée. Aislan lève les yeux en l’air en l’entendant lui retourner le soit disant compliment avant d’avoir la mauvaise idée de vouloir jouer la comédie jusqu’au bout. Avec une autre ils auraient pu rire de la situation, faire des gémissements pour de faux mais avec Rayna faut pas compter là-dessus. Ils ne sont pas là pour rire et ne vont pas prendre deux minutes pour ça. « Moques toi, en attendant s’ils sont capables de faire un trafic d’enfants, ils peuvent aussi nous espionner de près donc je fais ce que je peux ! » Dit-il une nouvelle fois en levant les yeux en l’air. Cette situation le gonfle clairement. Il ne s’attendait pas à la rattraper, une main qui se plaça sans faire exprès sur l’un de ses seins. Ils sont carrément collés l’un à l’autre et Aislan mit quelques minutes à se rendre compte de la situation mais surtout de l’aider à se replacer sur ses jambes parce que là, la situation est plus que compliqué surtout que forcément, leurs mains qui cachaient certaines parties de leurs corps étaient occupés à autre chose donc ils sont vraiment à nus face à elle. C’est en sentant une certaine excitation de sa part qu’il se rendu compte qu’il devait vraiment sortir de là alors, énergiquement il sorti de la douche, attrapant une serviette qui pourrait – il l’espère en tout cas – cacher la bosse qui venait de se former en dessous de la ceinture. « Je suis désolé je ne peux pas faire ça… je pense trop à ce qui nous attend, à cet entretien, je ne supporterai pas l’idée de ne pas avoir d’enfant rapidement » Il n’oublie pas la mission pour autant alors il essaye de sauver les meubles.  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
H. Rayna ElkinsGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 22/03/2017
Pages lues : 33
Crédits : angie
Avatar : zoey hot deschanel
Pseudo : LKD
Âge : 42 années
MY SOUL

MessageSujet: Re: Mission infiltration ▬ Rayna   Jeu 8 Juin - 0:06


Aislan & Rayna
Mission infiltration
L’eau coule sur moi, je me sens pas forcément à l’aise. Sans doute ce que ressent les acteurs en tout genre ou encore les stars du porno ? Peut-être. Aucune idée, je ne suis aucune de ces deux catégories de personnes. Bref, je regarde Aislann qui à l’air complétement dégouté d’être avec moi, ça me rend encore plus mal et encore plus complexe dans cette situation. Je hoche la tête. Il me répète ce que je sais déjà, mais bon, je ne dirais rien. Juste dire oui c’est une bonne chose pas vraie ? Pas besoin de parle ou de parlementer comme des fous durant de longues heures. Avant on aurait limite fait passer la mission après, pour coucher ensemble profiter de cette mission qui nous créer un lien de couple pour le jouer à fond. Mais plus maintenant. Pour bien des raisons, des histoires qu’il n’avait pas voulu que je lui explique. Puis, je suis choquée pour le coup, autant dire je ne comprends pas trop ce qu’il me fait. Il simule ? Il ne fait rien, mais des cris émanent de sa bouche. C’est frustrant et très étrange à voir. Enfin, je ne vais pas manquer de lui faire une remarque, en même temps, pourquoi je ne ferais pas ça. Ne pas rire fût compliqué, alors je tentais gentiment, non en vrai placer un pique, c’était inévitable. Je le regarde et hausse les épaules à sa réponse. « Ouai, mais y a des limites à nous … le ridicule tu pas, mais il devrait parfois ! » mon regard dans le sien, je souris. Par contre je ne sais pas trop ce qui se passe par la suite. Je trébuche, glisse, je ne sais pas, je me retrouve complétement projeté sur Aislann, qui me rattrape, heureusement, sinon je serais presque morte en m’étant cognée contre la paroi de la douche. Tout se passe très vite pour le coup. Autant dire que je suis un peu perdue, mais je tente de faire bonne mine, il me remet sur mes pieds. Je n’ai pas le temps de dire merci qu’il se précipite dehors et que mes mains se jettent sur ma poitrine pour la cacher. « Je suis désolée … » Que je dis. Je ne sais pas pourquoi ce sont ces mots qui sont sortis d’entre mes lèvres, mais c’est sorti. C’est ainsi. Je le laisse partir de la salle de bain. Je ne vais pas lui courir après, puis j’ai besoin de me détendre. Je finis par sortir quelques minutes plus tard de la douche, je me sèche et je m’habille rapidement. Je me sens assez mal quand je sors de la salle de bain, je ne sais pas du tout où est Aislann. Mais j’entends cogner à la porte. L’idée qu’on cogne à la porte me surprend. Alors, je vais ouvrir la porte. Mauvaise surprise. Des hommes baraqués sont à la porte, je me retrouve face à eux. « Bonjour que puis-je faire pour vous messieurs ? » Je ne sais pas pourquoi, mais j’ai l’impression que ça a un rapport avec la mission. * Bonjour, on est là pour vous emmener à votre rendez-vous pour l’adoption madame. [/b]» [/color] Je fronce les sourcils. J’aurais peut-être tendance à paniquer, mais je suis censée être une femme désireuse d’avoir un enfant. « Vous avez un enfant pour nous ? » Que je demande, je parle plutôt fort espérant que l’autre ait fini de se remettre de ses émotions, pour qu’il arrive, je ne peux pas lui dire de ramener ses fesses. Même si j’avoue qu’un coéquipier présent serait plutôt sympathique pour moi.


LUCKYRED
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Aislan O. BrownGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 19/03/2017
Pages lues : 22
Crédits : BALACLAVA
Avatar : Alex O'Loughlin
Pseudo : Petit_Biscuit
Âge : 40 ans
MY SOUL

MessageSujet: Re: Mission infiltration ▬ Rayna   Lun 19 Juin - 23:50


Rayna & Aislan
Mission infiltration




Se retrouver nu dans une douche commence à le saouler. Avant ils en auraient profité, aujourd’hui c’est du passé mais un passé qui fait mal. Aislan ne veut pas y repenser, il ne veut pas non plus voir ça comme de la mélancolie ou quoi que ce soit d’autre. Tout ce qu’il désire c’est bosser et finir cette mission au plus vite pour s’éloigner d’elle. Malheureusement même quand ils seront de retour à Washington, ils ne devront plus jouer au couple marié mais ils devront quand même se côtoyer au quotidien car c’est ce que font les coéquipiers. Aislan préfère ne pas répondre à sa remarquer, se contentant seulement de lever les yeux au ciel. Il y a des fois où il vaut mieux répondre par le silence que par des mots car ils ne sont pas là pour se prendre la tête. Ils sont là en mission et sont loin d’être des amateurs donc l’un comme l’autre sait l’importance de rester dans son rôle dans n’importe quelle situation. Même quand ils étaient tous les deux à Quantico ils n’auraient pas fait cette erreur de débutant. Ils ont appris à travailler sur leur self-control et c’est exactement ce qu’il fait même si c’est beaucoup plus difficile dans ce genre de situation. Il aurait dû écouter ses collègues qui lui disaient que sortir avec une collègue était loin d’être une bonne idée. Ils n’en seraient pas là des années plus tard s’il les avait écoutés attentivement. En tout cas, alors qu’il l’a sauvé d’une chute qui aurait pu être fatale dans le pire des cas, au lieu de lui dire que ce n’est pas grave, qu’elle n’avait pas à s’excuser ou quoi que ce soit, il a préféré fuir car il a senti une certaine envie monter en lui et il ne pouvait pas se retrouver dans cet état, nus devant son ex qu’il supporte déjà pas. Les choses sont assez tendues comme ça sans mauvais jeux de mots. Sortir, reprendre ses idées ailleurs et se rhabiller, ça lui paraissait être la meilleure solution après qu’il lui ait dit un simple « Ce n’est pas grave ». Ils ne se parlent qu’à peine mais ses parents lui ont quand même appris les bonnes manières. Partant en attrapant une simple serviette, il partit se calmer dans la chambre où il pourrait être seul avec lui-même et penser à autre chose pour faire redescendre son envie qui l’avait pris d’un coup. Il était en train de remettre ses vêtements quand il entendit la voix de Rayna qui ne semblait ne pas être seule. Elle aurait pu parler seule, ça ne l’aurait pas étonné mais elle n’aurait pas dit ce genre de phrase alors sans même réfléchir, Aislan sorti pour la rejoindre d’un pas décidé tout en ayant l’attitude d’arriver l’air de rien. « Bonsoir messiers, c’est vous qui nous emmènes ? Je pensais qu’on nous donnerait l’heure et le lieu du rendez-vous ! » Il fait le mec qui n’y comprend rien, qui a l’air surpris tout en s’approchant de Rayna comme un mari le ferait avec sa femme, tout en passant un bras autour de sa taille, protecteur car ils ne doivent pas se lâcher au vu des hommes à qui ils ont à faire. Ils se doutaient très bien qu’ils viendraient les chercher en personne, ils ont eu plusieurs théories là-dessus mais ils doivent ceux au courant de rien pour que ça reste crédible. « Allons-y ! » Dit simplement un homme en leur montrant dehors la voiture dans laquelle ils doivent rentrer. C’est ce qu’ils ont fait, sans un mot. Il leur aurait bien posé des questions, mais il a peur de passer pour suspect. D’un autre côté, ne pas en poser aussi peut paraitre bizarre. « Quand est-ce que nous pourrions avoir la chance d’avoir un enfant ? » Demande-t-il alors qu’ils sont assit dans la voiture et qu’il prend la main de Rayna pour jouer le jeu comme il se doit.  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
H. Rayna ElkinsGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 22/03/2017
Pages lues : 33
Crédits : angie
Avatar : zoey hot deschanel
Pseudo : LKD
Âge : 42 années
MY SOUL

MessageSujet: Re: Mission infiltration ▬ Rayna   Ven 23 Juin - 0:11


Aislan & Rayna
Mission infiltration

Je suis au point de ne pas savoir quoi faire Aislan vient de sortir de la salle de bain après que je lui ai dit désolée. Je ne sais pas trop pourquoi je suis désolée dans le fond, et c’est inutile de chercher une quelconque réponse maintenant ? Sauf me foutre un mal de tête insoignable durant quelques minutes, quelques heures. Non, merci. Je reste sous l’eau, je me sens bien mieux seule, mais moi, ça me gonfle, car je vais devoir bosser avec lui durant un temps et peut être bien trop longtemps à mon goût, alors comment je vais faire ? Je ne sais pas et cela m’énerve au plus haut point pour le moment. Bref, je m’habille et je m’apprête pour le rendez-vous qu’on a en centre-ville. Je ne sais pas pourquoi, mais j’avais la sensation que rien n’irait se dérouler comme prévu dans le fond, j’espère le contraire, bien évidemment, mais ce n’est pas forcément en restant positive ou même en étant négative que ça suivait nos idées. Donc peu importe le futur de cette mission est entre nos mains, mais aussi celle du destin, si on est honnête avec nous-même. Tout peut changer à la minute si ces hommes, ces trafiquants veulent aussi. J’entends sonner à la porte, je suis surprise, normal on attend personne, même pas un voisin voulant nous souhaiter la bienvenue, car normalement ça ne devrait pas avoir lieu dans ce quartier, mais parfois on n’a pas vraiment le choix et on subit des imprévus. On verra bien. J’ouvre la porte et de suite, je le vois ce n’est pas un voisin désireux d’’avoir une bonne entende avec nous, alors qu’on n’est pas censé être nouveau dans ce quartier, m’enfin. Je n’oublie pas la mission, je n’ai qu’elle en tête, je ne veux pas me louper et je tente aussi de parler fort pour attirer l’autre loubard qui me sert de coéquipier et actuellement de faux mari. Rien de bien fameux pour le moment entre nous deux, limites si on ne tentait pas de s’éviter. Je l’entends arriver et je le regarde, alors que moi je viens juste de demander si on allait pouvoir avoir cet enfant, s’ils en avaient un pour nous ! Je trépignais presque sur moi-même à l’idée que la réponse soit oui, alors que moi, je me passerais bien de ne pas avoir de gosse, j’en ai assez avec Jonas, Simon et Devin .Je suis épanouie à ce niveau-là. Bien plus que d’autre personne comme un couple comme celui que je suis en train de jouer actuellement avec Aislan, j’écoute ce dernier qui parle avec les hommes en fronçant un peu les sourcils tout en prenant soin de garder mon sourire. Je sens le bras de Aislan se poser sur moi et les hommes qui réppondent. « Le rendez-vous c’est maintenant ! » Moi je suis au courant, mais l’autre me demande pas, bref. Je finis par suivre la marche allant en direction de la voiture, je ne sais pas trop où monter, mais finalement je me retrouve tout bonnement entre deux de ces hommes. Superbe, si j’avais chaud, je n’aurais pas pu trouver mieux comme couverture … bref. La voiture s’arrête et Aislan est prié de descendre le premier vu qu’il est côté porte je finis par suivre l’un des hommes. « Maintenant la dame va venir avec nous et vous vous allez suivre c monsieur, d’accord ? » De base on ne doit pas se séparer, mais je serais peut-être mieux sans lui. « D’accord on aura un enfant quand ? » Que je demande en plongeant mon regard de femme désespérer dans le regard d’un des hommes, le suppliant de me répondre et de me donner une réponse qui me convaincrait.



LUCKYRED
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MY BOOK COVER
MY SOUL

MessageSujet: Re: Mission infiltration ▬ Rayna   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mission infiltration ▬ Rayna
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mission : infiltration
» Entre mission de sauvetage et opération d'infiltration
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
READ MY MIND :: Washington, District of Columbia :: ailleurs-
Sauter vers: