AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 {HOT} Joyeux anniversaire ! [Feat. Tommy S. Grayson]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Maddison PiracciGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 05/02/2017
Pages lues : 1103
Crédits : Odyssea (avatar et gifs), endlesslove (signature).
Avatar : Amélia Zadro.
Pseudo : Odyssea.
Schizophrénie : Johan Rieder.
Disponibilités : RPs (4/3 - Indisponible)

Trey × Kacey × Nael × Daryl
Âge : 25 ans (8 Février).

MessageSujet: {HOT} Joyeux anniversaire ! [Feat. Tommy S. Grayson]   Jeu 27 Avr - 19:44

Comme Joyce avait envoyé un texto un peu plus tôt dans la journée pour souhaiter un joyeux anniversaire à Tommy, elle avait prévu une soirée romantique, peut-être même un tantinet érotique. Elle venait de profiter de l'absence de Tommy dans son bureau pour pénétrer dedans, voler ses clés dans la poche de sa veste, et mine de rien, elle revient à son bureau, rangea ses affaires et lui expliqua à son retour qu'elle devait passer chez elle avant de le rejoindre. Foutaise ! C'était bien mieux que ça.

Elle quitta alors l'agence avec le sourire jusqu'au yeux, elle était heureuse de son petit plan qu'elle avait établi dans la journée, elle espérait simplement qu'il s'était aussi euphorique en voyant ce qu'elle lui avait prévu. Il y a quelques jours de ça, elle avait fait une folie en achetant dans un magasin de sous-vêtements une tenue relativement sexy qu'elle ne se serait jamais autorisé à porter avant. Elle avait mis un peu plus d'argent qu'elle aurait voulu, mais elle espérait que ça vaille le coup.

Une fois qu'elle était passée chez elle pour récupérer la tenue en question, elle se rendait chez son patron, se souvenant du chemin qu'il avait pris la dernière fois qu'il l'avait invité chez lui. Après de longues minutes qui lui semblait interminables dans les transports, elle arriva enfin devant la demeure du beau brun, elle ne s'était toujours pas habitué à cette gigantesque habitation. Sur le chemin avant de venir, elle avait fait quelques achats, rien de très cher, juste pour mettre son plan à exécution.

Lorsqu'elle fut installée, elle sortit ses achats, elle répandit sur le sol plusieurs pétales de roses jusqu'à sa chambre, elle plaça quelques bougies, tout ce qu'il y avait de plus romantique en somme, elle espérait qu'il le soit ne serait-ce qu'un minimum, sinon il allait trouvé l'initiative de Joyce un peu trop chip. Après avoir tout installé, elle prépara le repas de sorte à ce qu'il n'y ai plus qu'à le mettre sur le feu le moment venu. Lorsqu'elle a eu fini de s'assurer que tout était fin prêt, elle envoya un message à Tommy pour le prévenir qu'elle partait de chez elle pour le rejoindre, elle espérait qu'il soit sur le point de partir ou même qu'il soit déjà en chemin. Malgré l'excitation qui l'animait, elle avait aussi la peur que ça ne lui plaise pas.

Elne grimpa à l'étage après avoir envoyé le message afin de se changer. Elle mit alors la tenue qu'elle avait acheté non sans appréhension. En se regardant dans le miroir, elle avait presque l'impression de voir une vulgaire prostituée, ce n'était pas elle ça, mettre son corps ainsi en valeur était totalement inédit. Tout en regardant son téléphone toujours vierge de message, elle s'installa sur le lit espérant qu'il ne tarde plus trop et surtout, qu'il ne soit pas en colère contre le fait qu'elle lui ai subtilisé ses clés.


Dernière édition par Joyce Sandberg le Mer 17 Mai - 14:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://odyssea-gallery.e-monsite.com
A. Daryl ReevesGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 28/01/2017
Pages lues : 1132
Crédits : Mayiie (avatar) ;; Tumblr (gifs)
Avatar : Chris Hemsworth
Pseudo : Mayiie
Schizophrénie : Levi #THoechlinKaya #JDewanAmalia #DCameronLennon #ERedmayneIsaiah #KHaringtonMicah #NJonasNoah #DO’BrienCarson #KMcGrathJordan #SAmell
Disponibilités : Disponible pour deux Rp's, viens faire ta demande !

#EnCours Athena ; Kacey ; Maddison ; Toi ? ; Toi ?
Âge : Trente-cinq ans (30.10.1982)

MessageSujet: Re: {HOT} Joyeux anniversaire ! [Feat. Tommy S. Grayson]   Jeu 27 Avr - 20:31

Joyce & Tommy
Joyeux anniversaire

Entre réunions, dossiers à boucler et rencontre avec le conseil d’administration, mon anniversaire était sommes toutes une journée comme les autres. C’était ainsi depuis quelques années maintenant, et j’avais appris à faire avec, dans le sens où si j’étais d’humeur à marquer le coup, je le faisais en m’organisant moi-même. Je ne comptais sur quiconque pour m’organiser quoi que ce soit, même si à chaque an, ma mère insistait pour préparer une soirée mondaine, ce que je refusais chaque fois. De ce fait, je n’avais pas grandes attentes pour cette journée depuis longtemps, si bien que je m’étais levé, comme je le faisais chaque matin, sauf avec un an de plus, cette fois-ci. Tout se déroula plus que normalement, jusqu’au moment où soudainement, un message de la part de Joyce vint tout changer. Et en le lisant, je me rendis compte que je voulais qu’une personne le sache, et que cette personne ne m’avait pas déçu. Profondément touché, je n’avais pas su lui refuser cette idée de marquer le coup en sa compagnie, comprenant rapidement que je préférerais de loin passer du temps seul avec elle plutôt qu’avec ma mère, ou même mes amis. Étais-je en train de devenir un peu pépère ? Peut-être, mais j’avais trente-deux-ans, je vieillissais, je prenais en maturité, et en ce moment, j’étais bien avec elle, alors pourquoi gâcherais-je cela pour quelque chose dont je n’avais pas du tout envie ? Acceptant la proposition sans problème, je laissai cette journée se dérouler encore plus facilement que je ne l’aurais cru, bien souvent parce que dès que la conversation m’ennuyait, je n’avais qu’à repenser à cette soirée pour m’égayer ne serait-ce qu’un peu. Mais finissant par m’impatienter, ce fut sans me faire prier qu’une fois que ma dernière rencontre fut terminée, je rangeai mes affaires, et je m’empressai de me rendre au parking sous-terrain pour y récupérer ma moto et me mettre en route vers chez moi, là où Joyce viendrait me retrouver par la suite. Un peu plus rapidement que d’habitude, parce que je ne voulais pas perdre un instant de cette soirée, j’effectuai le trajet me menant chez moi. Pensant laisser la moto à l’extérieur pour entrer par la porte principale, je dus changer mes plans lorsque je me rendis compte que je n’avais pas ma clé dans ma poche de veste. Embêté, mais peu surpris, parce qu’il m’arrivait parfois de l’oublier, je pris la télécommande pour accéder au garage, et j’y rangeai la moto, avant de finalement me frayer un chemin vers l’intérieur de la maison. Quand j’arrivai au rez-de-chaussée, je ne remarquai pas tout de suite qu’il y avait eu quoi que ce soit de déplacé. Ce fut seulement lorsque j’arrivai aux escaliers menant à ma chambre, là où je voulais me rendre pour enfiler une tenue plus décontractée, que je me rendis compte de quelque chose. Dans un premier temps, je réalisai un changement quand je failli trébucher et me rétamer en raison de la présence d’un pétale de rose. N’ayant aucune fleur chez moi, parce que je n’avais nullement le pouce vert, je fronçai les sourcils face à cette présence inhabituelle, et pensant à une mauvaise blague, je n’attendis pas plus longtemps pour poursuivre mon chemin, en prenant soin de ne pas trébucher et vraiment me planter, cette fois-ci. Puis, quand j’atteins ma chambre, je vis soudainement l’ambiance tamisée, les pétales qui s’étaient multipliés et avant même que je finisse le  « Qu’est-ce que… » que j’avais prononcé dans un murmure presqu’inaudible, je la vis, là, sur le lit, la coupable de toute cette installation. Cette coupable, c’était nulle autre que Joyce qui, allongée sur le matelas, était vêtue d’une tenue qui lui donnait une silhouette à couper le souffle. Estomaqué, je restai planté là, et malgré moi, je laissai tomber ce que je tenais dans ma main, soit ma cravate, que j’avais retirée dès que j’étais entré dans la maison, montrant ainsi mon niveau de surprise, d’agréable surprise. Je restai ainsi pendant encore un instant, et sans devoir réfléchir pour le faire, je lui dis:  « Bordel t’es… » Je m’arrêtai parce que je me rendis compte qu’à vrai dire, les mots me manquaient. J’avais l’impression qu’importe ce que je pourrais dire, ce ne serait pas suffisant pour lui rendre justice je laissai ma lèvre inférieure s’agiter un peu, comme si je voulais parler sans être capable de le faire, et quand j’y parvins, je lui dis:  « Wow, t’es juste… » Cette fois-ci, je crus avoir trouvé le mot, mais réalisant que celui-ci pourrait être déplacé, je me ravisai, et finalement, quand je retrouvai l’usage de mes jambes, je m’approchai, et je lui dis:  « Superbe… T’es superbe… » Puis, tandis que je m’avançais un peu plus, je me mordillai la lèvre inférieure, tant emporté par la surprise que je ne savais que faire, par où commencer, me décider à lui poser des questions sur le pourquoi du comment elle était ici, savoir si c’était ma surprise, ou juste en profiter pleinement, à moins qu’elle attende quelqu’un d’autre ainsi, mais si c’était ça, de un, ça me surprendrait et de deux, cela ne me plairait pas, mais pas du tout, en vérité.
Revenir en haut Aller en bas
Maddison PiracciGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 05/02/2017
Pages lues : 1103
Crédits : Odyssea (avatar et gifs), endlesslove (signature).
Avatar : Amélia Zadro.
Pseudo : Odyssea.
Schizophrénie : Johan Rieder.
Disponibilités : RPs (4/3 - Indisponible)

Trey × Kacey × Nael × Daryl
Âge : 25 ans (8 Février).

MessageSujet: Re: {HOT} Joyeux anniversaire ! [Feat. Tommy S. Grayson]   Jeu 27 Avr - 21:08

La blonde avait tout préparé, elle n'avait rien laissé au hasard, et elle espérait sincèrement qu'elle ne se soit pas donné autant de mal pour rien, sinon ce serait du gâchis. Elle était alors partie se mettre en tenue et attendre patiemment que son bien aimé rentre. Les minutes lui semblaient incroyablement longues depuis qu'elle avait envoyé le message à Tommy, mais surtout, elle avait tellement de temps devant elle qu'elle commençait sérieusement à paniquer. Et s'il n'aimait pas sa surprise ? Et si finalement elle aurait mieux fait de lui préparer à manger tout simplement sans tout ce superflu ? Elle essaya de ne pas trop penser et de se relaxer autant qu'elle le pouvait quand soudain elle entendit la porte s'ouvrir. À part une femme de ménage, une cuisinière, ou autre domestique, elle espérait sincèrement que ce soit Tommy.

Ses pas raisonnaient en bas, il ne semblait pas surpris, peut-être qu'il n'avait rien remarqué. À sa place, la blonde aurait sans doute pris peur en voyant que quelqu'un avait pu rentrer chez elle, mais en voyant des pétales de roses, elle se serait dit qu'un cambrioleur avait rarement ce genre d'intention romantique avant de partir. Elle attendait patiemment à l'étage, à moitié allongée sur le lit entouré de pétales de rose. Il gravit les escaliers, elle entendit un juron au long, puis, lentement, les pas se rapprochaient jusqu'à ce qu'elle aperçoive le jeune homme à l'entrée de sa chambre, le visage déformé par la surprise. En revanche, elle ne sut dire si c'était une bonne ou mauvaise surprise.

Il en laissa même tomber sa cravate et déposa son regard sur le corps devêtu de la blonde, ce qui eut pour effet d'enflammer son désir et de raviver l'excitation qu'elle avait ressentie plus tot à préparant son plan diabolique. Durant quelques minutes elle le flxa, attendant qu'il trouve les mots qui semblait lui manquer. Elle avait peur qu'il est mal pris toute cette mise en scène, mais elle espérait que le résultat qu'il avait devant les yeux lui plaisait.

" - Ça te plait ? J'ai eu peur que tu sois énervé.. Je t'ai piqué tes clés dans ta veste pendant que tu étais en réunion, je suis venue ici, j'ai préparé le repas, il n'y a plus qu'à le chauffer et puis.. Je suis venue t'attendre ici.." expliqua-t-elle brièvement comment elle s'y était prise.

Elle se releva du lit, se déplaçant vers le beau brun qui semblait toujours incapable de bouger. Elle parcourut la distance qui les séparaient pour venir déposer un baiser plein de passion sur ses lèvres.

" - Joyeux anniversaire chaton.." murmura-t-elle au creux de son oreille.

Elle finit alors par s'éloigner un peu de lui, et tout en lui lançant un regard complice et rempli de malice à la fois.

" - Tu veux pas venir ouvrir ton cadeau ?" demanda-t-elle d'une voix suave et désireuse de la suite.

Elle espérait qu'il avait compris que son cadeau c'était elle, même si dans les prochains jours il faudrait qu'elle trouve rapidement une idée de ce qu'elle pourrait lui offrir. Elle ne le connaissait pas assez pour vraiment savoir ce qui lui plaisait, puis soudain une idée lui traversa l'esprit. Malgré les dépenses récentes qu'elle avait fait, et qui étaient hors de son budget, elle irait en magasin dès demain pour essayer de trouver ce qu'elle comptait lui offrir.
Revenir en haut Aller en bas
http://odyssea-gallery.e-monsite.com
A. Daryl ReevesGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 28/01/2017
Pages lues : 1132
Crédits : Mayiie (avatar) ;; Tumblr (gifs)
Avatar : Chris Hemsworth
Pseudo : Mayiie
Schizophrénie : Levi #THoechlinKaya #JDewanAmalia #DCameronLennon #ERedmayneIsaiah #KHaringtonMicah #NJonasNoah #DO’BrienCarson #KMcGrathJordan #SAmell
Disponibilités : Disponible pour deux Rp's, viens faire ta demande !

#EnCours Athena ; Kacey ; Maddison ; Toi ? ; Toi ?
Âge : Trente-cinq ans (30.10.1982)

MessageSujet: Re: {HOT} Joyeux anniversaire ! [Feat. Tommy S. Grayson]   Jeu 27 Avr - 22:04

Joyce & Tommy
Joyeux anniversaire

Dans un premier temps, je voulus hocher la tête pour signifier à Joyce que oui, j’adorais la surprise qu’elle venait de me faire, mais je n’en eus pas l’occasion, puisque ce qu’elle dit par la suite, bien malgré moi, vint m’arracher un rire, un rire léger, heureux, sincère. Non pas que je me moquais d’elle, jamais je ne pourrais faire ça. En fait, je me moquais de moi, de ma naïveté pour le coup. Je ris aussi parce que j’étais profondément heureux, et que je ne savais pas comment l’exprimer autrement pour le coup. Euphorique pendant quelques secondes, je pris le temps de me calmer, puis finalement, je lui avouai:  « Je ne suis pas énervé du tout, j’étais persuadé que j’avais oublié mes clés, ça m’arrive parfois ! Pour tout te dire, je préfère ça… » Pourquoi ? Parce qu’il fallait l’admettre, c’était juste trop adorable de sa part. Mais avant que je ne sois en mesure de le lui mentionner, celle-ci m’aida à me rapprocher d’elle en franchissant la distance qui nous séparait, et elle fut d’autant plus utile en déposant ses lèvres sur les miennes, puisque je pus lui rendre son baiser avec amour et passion, histoire de lui signifier à quel point je suis heureux. Parce que clairement, ce ne fut pas le sourire crétin que je lui servis quand je l’entendis me donner un petit nom doux qui allait pouvoir faire le boulot. Avoir eu plus de contenance, certainement que je l’aurais taquinée sur ce choix de nom, mais là, j’étais juste ravi que quelqu’un me donne un tel surnom, que quelqu’un se démène de la sorte pour moi, que je sois capable de souligner mon anniversaire sans devoir organiser quoi que ce soit. Enfin, il fallut que je propose de passer la soirée chez moi et non pas au restaurant, mais le reste, ça s’était fait tout seul, sans que je n’aie aucune idée de ce qui se tramait. Et même si je n’étais pas du genre grand romantique classique avec les fleurs, les bougies et le chocolat, je devais admettre que tout ça, c’était tout simplement parfait. Et puis, que dire de ce cadeau qui était visiblement la jolie Joyce, vêtue de cette tenue qui avait tout pour m’émoustiller ? En mon sens, il n’y avait qu’un commentaire que je pouvais faire, et je me permis de le faire à voix haute en lui disant, doucement, sur un ton de voix teinté d’émotion:  « C’est le plus beau cadeau que j’ai eu de toute ma vie… » Et je ne parlais pas tant des sous-vêtements, mais de tout ce qu’elle avait fait, toute cette préparation, qui trahissait une véritable intention de me faire plaisir, et non pas me donner le cadeau le plus cher, comme bien trop souvent certains l’avaient fait avant elle. Ça venait du fond du coeur, j’en avais l’impression, et en mon sens, c’était ce qui était le plus touchant. Et bien décidé à honorer ce cadeau qui m’était offert, je n’attendis pas plus longtemps pour l’embrasser de nouveau sur les lèvres, tandis que je posais mes mains non pas sur ses hanches, mais directement sur ses fesses, là où s’arrêtait la fine dentelle qui couvrait à peine sa peau à cet endroit, puis je l’attirai à moi, comme si je voulais qu’elle sente l’envie qui était en train de se former dans mon pantalon. Après tout, devant une vision si magnifique, comment réagir autrement ? Ensuite, j’en profitai pour descendre mon visage au niveau de son cou pour y laisser quelques baisers, mais je n’y restai pas longtemps, trop impatient d’ensuite le plonger au niveau de sa poitrine, bien relevée par le bustier qu’elle portait, sans toutefois le lui retirer. Y avait-il du mal à vouloir jouer un peu avec l’emballage un peu avant de le déballer ?
Revenir en haut Aller en bas
Maddison PiracciGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 05/02/2017
Pages lues : 1103
Crédits : Odyssea (avatar et gifs), endlesslove (signature).
Avatar : Amélia Zadro.
Pseudo : Odyssea.
Schizophrénie : Johan Rieder.
Disponibilités : RPs (4/3 - Indisponible)

Trey × Kacey × Nael × Daryl
Âge : 25 ans (8 Février).

MessageSujet: Re: {HOT} Joyeux anniversaire ! [Feat. Tommy S. Grayson]   Ven 28 Avr - 12:45

Joyce ne connaissait pas assez Tommy, et pendant une bonne partie du temps où elle l'avait attendue, elle s'était demandé comment il allait réagir au fait qu'elle lui ai emprunté ses clés pour lui faire une telle surprise. Même s'il ne paraissait être un homme violent, peut-être qu'il n'accepterai qu'elle soit entrée en son absence. Du coup, elle se sentit obligée de se justifier, de lui expliquer ce qu'elle avait fait depuis le moment où elle était arrivée chez lui, et le moment où il était arrivé.

En apprenant le matin même que c'était l'anniversaire de Tommy, elle avait dû organiser un plan assez rapidement entre deux coups de téléphone et ses dossiers. Il n'était sans doute pas parfait, mais elle espérait que l'intention qu'elle avait eu suffirait au jeune homme à être heureux, à penser un peu à lui et d'oublier le reste le temps d'une soirée. Sa soirée. Joyce était prête à tout pour que Tommy puisse être heureux dans sa vie, même si pour cela elle devait faire des sacrifices, elle était prête à les faire. En quelques sortes, Joyce était le genre de femme prête à tout pour son âme soeur. La seule chose qui lui importait c'est que son compagnon soit heureux. Elle était contente de voir que c'était visiblement le cas et qu'il était comblé.

Alors qu'elle lui proposa ensuite d'ouvrir son cadeau, le jeune homme posa de nouveau ses lèvres sur les siennes avec passion et amour, puis, elle sentit les mains de son petit ami se déposer sur ses fesses. Elle esquissa un sourire lors de ce contact qui l'a surpris mais, elle n'en dit rien, parce qu'elle savait que la suite des événements serait ce qu'elle attendait. Et effectivement, le brun se montra plus entreprenant que la fois précédente, plus direct et Joyce devait bien avouer que ça lui plaisait tout autant, voire plus.

Elle fut ensuite attirée contre son corps, beaucoup trop habillé à son goût, quand elle sentit le désir que Tommy ne pouvait trahir. La satisfaction de la blonde était au maximum. Elle aimait savoir qu'elle produisait cet effet sur le brun et au fond, c'est ce qu'elle recherchait, donc elle avait pleinement atteint son objectif. À son tour, elle caressa lentement le torse de son homme avant de la déboutonner. Mais elle fut bien rapidement arrêté dans son élan quand il déposa des baisers dans son cou. Incapable de continuer sur sa lancée, elle s'abandonna à lui en basculant sa tête en arrière, laissant alors libre accès à ce point si sensible chez elle.

Il plongea ensuite son visage dans sa poitrine et comme pour lui signifier qu'elle appréciait, elle se cambra légèrement afin qu'il soit totalement immergé dans sa peau douce. Jamais Joyce n'aurait pensé pouvoir être aussi audacieuse et revêtir ce genre de tenue pour un homme. Mais le désir de le combler était plus fort que tout, plus fort que sa peur d'elle-même et de son corps. Bien qu'elle devait avouer que ses formes, en temps normal cachées, étaient mises en valeur avec cet ensemble et ce n'était pas plus mal. Peut-être qu'elle devrait faire un effort vestimentaire pour paraître plus "femme" ? La question ne se posait pas vraiment maintenant dans tous les cas, le visage de Tommy enfouit dans sa poitrine la fit soupirer de plaisir, et comme l'encourager à continuer, elle passa les mains dans ses cheveux.
Revenir en haut Aller en bas
http://odyssea-gallery.e-monsite.com
A. Daryl ReevesGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 28/01/2017
Pages lues : 1132
Crédits : Mayiie (avatar) ;; Tumblr (gifs)
Avatar : Chris Hemsworth
Pseudo : Mayiie
Schizophrénie : Levi #THoechlinKaya #JDewanAmalia #DCameronLennon #ERedmayneIsaiah #KHaringtonMicah #NJonasNoah #DO’BrienCarson #KMcGrathJordan #SAmell
Disponibilités : Disponible pour deux Rp's, viens faire ta demande !

#EnCours Athena ; Kacey ; Maddison ; Toi ? ; Toi ?
Âge : Trente-cinq ans (30.10.1982)

MessageSujet: Re: {HOT} Joyeux anniversaire ! [Feat. Tommy S. Grayson]   Ven 28 Avr - 14:43

Joyce & Tommy
Joyeux anniversaire

Il était vrai que je me montrais beaucoup plus direct et par conséquent moins hésitant que la dernière fois que je l’avais invitée à venir passer du temps chez moi. Par contre, il fallait admettre que les circonstances étaient tout autres; premièrement, j’avais une meilleure idée de ce qu’était les limites de Joyce, ce qui lui plaisait et ce qui lui déplaisait. Deuxièmement, je savais également qu’elle était beaucoup plus audacieuse que je ne l’aurais cru dans un premier temps, et troisièmement, ça restait mon anniversaire, et elle s’offrait à moi tel un cadeau, alors hésiter à en profiter aurait été totalement idiot de ma part à mon avis. Bien sûr, je n’allais pas faire exprès de jouer les égoïstes et penser qu’à mon propre plaisir pour autant, surtout que j’avais bien compris, la première fois que nous nous étions retrouvés dans ce lit, qu’avec Joyce, mon plaisir passait bien souvent par le sien, dans le sens où j’en éprouvais que lorsqu’elle, elle était comblée. Et je comprenais maintenant que je réagissais ainsi avec elle parce que je tenais à elle, parce qu’au fond, j’en avais peut-être marre de ces histoires qui ne menaient nulle part. C’était une transformation plutôt surprenante me concernant, et rapide compte tenu que ça s’était passé en un an tout au plus, mais je l’assumais de plus en plus, et au vu de ce que cela m’apportait, c’est-à-dire un présent d’anniversaire inespéré et attentionné comme pas deux, je ne regrettais certainement pas ce changement. Je savais que même si peut-être je m’engageais dans une relation plus stable, et que je ne savais pas encore comment être un petit-ami parfait, puisque jamais je n’en avais été vraiment un, qu’avec Joyce, je pourrais rester moi-même malgré tout. Pourrais-je vraiment demander de plus ? À ce moment précis, tandis que je profitais de mon cadeau, le visage collé contre la poitrine de ma bien-aimée, qui semblait apprécier le geste au point de soupirer doucement de plaisir et glisser ses doigts dans mes cheveux, signe comme quoi elle souhaitait que je continue. Jamais je n’avais été du genre à me préoccuper de ce semblant de furet qui poussait sur mon crâne en temps normal, mais j’apprenais à apprécier ce geste de la part de Joyce, parce qu’il était simple, simple et réconfortant, d’une certaine façon, même si dans le cas présent, il était plus encourageant et excitant qu’autre chose. Ne me faisant pas prier davantage, je continuai donc sur ma lancée, me permettant de commencer à déballer mon cadeau que lorsque j’eus pleinement exploité ce qui se trouvait devant moi, si je pouvais le dire ainsi. Ce que je fis, c’est que je laissai mes mains remonter jusqu’à la naissance de son bustier, et je passai mes doigts sous les bretelles pour les laisser glisser sur les bras de la belle. Dans ma course, je laissai ensuite mes mains se frayer un chemin à l’intérieur du tissu, histoire de libérer sa poitrine, sans toutefois complètement lui retirer le vêtement. Je décalai ensuite mon visage pour admirer le résultat de mon travail pendant un moment, me mordillant la lèvre inférieure comme pour dissimuler mon sourire juvénile pendant un instant, même si bien sûr, je n’y parvins pas. Effectivement, je ne savais faire mieux que de sourire de toutes mes dents, la regarder comme un adolescent qui voit une femme si peu vêtue pour la première fois, fier de son coup. Toutefois déterminé à ne pas la délaisser pour autant, je m’approchai de nouveau, puis je repris mon assaut précédent, pouvant me permettre cependant de continuer mon exploration un peu plus loin, que ce soit au niveau de sa poitrine, ou encore de son intimité, parce qu’au même moment, mes mains décidèrent de se séparer, l’une pour se glisser dans le dos de la jeune femme, la seconde entre ses jambes, histoire de venir la taquiner par-dessus la dentelle.
Revenir en haut Aller en bas
Maddison PiracciGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 05/02/2017
Pages lues : 1103
Crédits : Odyssea (avatar et gifs), endlesslove (signature).
Avatar : Amélia Zadro.
Pseudo : Odyssea.
Schizophrénie : Johan Rieder.
Disponibilités : RPs (4/3 - Indisponible)

Trey × Kacey × Nael × Daryl
Âge : 25 ans (8 Février).

MessageSujet: Re: {HOT} Joyeux anniversaire ! [Feat. Tommy S. Grayson]   Ven 28 Avr - 15:19

Au fond, la jeune femme était de découvrir un nouvel homme ce soir, un homme qui était beaucoup moins sur la défensive et qui n'hésite plus avant de se lancer dans quelque chose. Et le fait qu'il prenne les devants de cette manière excitait particulièrement la belle blonde. Ils se connaissaient déjà un peu, ils avaient pu se découvrir mutuellement lors de leurs premiers ébats. C'est grâce à ça qu'elle avait découvert son propre corps et certains plaisirs qu'elle n'avait jamais pu connaître auparavant.

Joyce était heureuse de voir que le cadeau qu'elle avait réservé à Tommy semblait grandement lui plaire. Elle avait l'impression d'avoir à faire à un enfant impatient de déballer son cadeau, et pourtant, il prenait un malin plaisir à le défaire petit bout par petit bout. Il laissa les bretelles descendre le long de ses bras puis, il s'attaqua ensuite à la poitrine de la blonde pour la libérer de son tissu. Il s'éloigna quelques secondes comme pour contempler une oeuvre d'art, puis, elle ne put que remarquer son sourire qui était contagieux, puisqu'elle sourit aussi à son tour.

Il revient ensuite à la charge, pour continuer de déballer son cadeau. Il passa une main dand le dos de la jeune femme, ce qui lui procura des frissons avant qu'elle ne sente finalement ses doigts se poser sur la dentelle recouvrant sa féminité. Elle ne put s'empêcher de gémir et de pousser son corps contre le sien, comme pour l'encourager à poursuivre la torture qu'il venait de commencer.

Elle aurait aimé pouvoir prendre les devants, lui montrer qu'elle était aussi capable d'être à lui pour un soir, capable de faire uniquement ce dont il avait envie, ce qu'il lui demandait, toujours dans la limite du raisonnable. Mais elle avait confiance en lui, et elle savait qu'il la forcerait jamais à faire quelque chose dont elle n'a pas envie. Cette soirée s'annonçait plus que chaude et elle en était très heureuse d'en être à l'origine.

Audacieuse comme jamais, la blonde essaya entre deux gémissements de défaire cette chemise qui était de trop sur son homme. Une fois fait, elle l'obligea à arrêter ses caresses quelques secondes pour lui retirer totalement, puis la balanca dans le coin de la pièce sans vraiment s'en préoccuper. Tout en se dandinant sous les caresses expertes du brun, elle se colla volontairement contre son torse afin de profiter de cette peau nue qu'elle avait tant aimé l'autre soir. Puis finalement, elle laissa sa main glissa sur son torse pour s'arrêter à sa ceinture. Un sourire plus que provocateur s'afficha sur ses lèvres lorsqu'elle dépassa cette ceinture et laissa ses doigts de fée épouser la forme de son plaisir. Elle effleura d'abord le tissu pour ensuite, commencer à le caresser au travers de ce tissu qui l'empêchait de faire correctement les choses.

Les doigts joueurs de Tommy continuèrent leur exploration sous la dentelle, ce qui finit gémir plusieurs fois la blonde. Elle devenait de plus en plus impatiente, en vérité, elle attendait simplement que Tommy lui dise ce dont il avait envie, ce soir, elle était sienne, elle était sa chose, son cadeau et elle savait qu'elle ne le regretterai pas de s'être donné ainsi à cet homme qu'elle aimait tant.
Revenir en haut Aller en bas
http://odyssea-gallery.e-monsite.com
A. Daryl ReevesGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 28/01/2017
Pages lues : 1132
Crédits : Mayiie (avatar) ;; Tumblr (gifs)
Avatar : Chris Hemsworth
Pseudo : Mayiie
Schizophrénie : Levi #THoechlinKaya #JDewanAmalia #DCameronLennon #ERedmayneIsaiah #KHaringtonMicah #NJonasNoah #DO’BrienCarson #KMcGrathJordan #SAmell
Disponibilités : Disponible pour deux Rp's, viens faire ta demande !

#EnCours Athena ; Kacey ; Maddison ; Toi ? ; Toi ?
Âge : Trente-cinq ans (30.10.1982)

MessageSujet: Re: {HOT} Joyeux anniversaire ! [Feat. Tommy S. Grayson]   Ven 28 Avr - 15:51

Joyce & Tommy
Joyeux anniversaire

Joyce semblait doucement succomber au plaisir que je lui procurais, ce qui était loin d’être une mauvaise chose à mon avis, mais bien rapidement, elle sembla désireuse d’en avoir plus, au point d’elle-même vouloir tourner la situation à son avantage. Dans un premier temps, quand elle m’obligea à cesser mes caresses pour me retirer ma chemise, je ne pus m’empêcher de m’en montrer quelque peu amusé, mais je la laissai faire, avec un sourire aux lèvres. J’avais deviné que c’était ce qu’elle voulait faire depuis un petit moment, mais que je l’avais empêchée de le faire par mes baisers. Pour le coup, j’en avais été fier, fier de voir que je lui faisais un tel effet, mais là, je ne la bloquai pas, parce que pour tout dire, j’avais hâte aussi de me départir de mes vêtements. Non seulement, je n’aimais pas les garder après avoir terminé ma journée mais de plus, au vu de l’effet que pouvait me faire les caresses de Joyce sur ma peau, je n’allais certainement pas me plaindre de pouvoir fondre sous elles de nouveau. Bien rapidement, je fus comblé de ce côté, et je le lui prouvai sans faire quoi que ce soit, à savoir en laissant seulement ma peau se granuler de frissons sous son contact. Plus encore, je sentis bien que dans mon pantalon, ça commençait à s’agiter davantage, et Joyce ne venait certainement pas m’aider à calmer mes ardeurs. Je ne voulaient pas qu’elles s’estompent non plus, évidemment, mais disons voir l’impatience dans son regard et la percevoir dans ses gestes fut suffisant pour me donner cette envie de m’amuser un peu. Capturant ses lèvres pour un nouveau baiser, je lui dis ensuite, ma bouche contre la sienne:  « Mademoiselle serait-elle un peu pressée ? » Si c’était le cas, alors elle était tombée sur la mauvaise personne, parce que moi, je n’avais pas envie de me presser. Non seulement, c’était la première fois que je sentais que je pouvais pleinement profiter de mon anniversaire mais de plus, mon envie de me délecter de sa présence, de comment elle s’offrait à moi, ne m’imposait pas de faire rapidement. Une attitude un peu plus joueur sur le visage, j’esquissai un sourire espiègle, puis en prenant soin de ne pas lui faire mal ou la brusquer - parce qu’il y avait des limites à être direct quand même, je ne voulais pas sombrer dans le manque de respect et le regretter - je l’allongeai sur le lit, sur le ventre. Prestement, parce que je ne voulais pas qu’elle en profite pour se redresser, je retirai mon pantalon en ne gardant que mon sous-vêtement, puis je grimpai sur elle, m’installai à la hauteur de ses fesses, de sorte à ce que mon sexe vienne frotter contre sa peau à travers du tissu. Puis, je me penchai sur la jeune femme, et je commençai à l’embrasser au niveau des omoplates, tandis que mes doigts s’affairaient à dégrafer son bustier, lentement, agrafe par agrafe. Progressivement, mes lèvres suivaient la course de mes doigts, exposant lentement, mais sûrement le dos de la jeune femme à moi, même si ce que je voulais pour le coup, c’était de la faire languir, la rendre dingue d’impatience. Pourquoi ? Parce que je voulais jouer, et parce que j’étais impatient de voir ce que ça donnait, une Joyce qu’on taquinait ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Maddison PiracciGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 05/02/2017
Pages lues : 1103
Crédits : Odyssea (avatar et gifs), endlesslove (signature).
Avatar : Amélia Zadro.
Pseudo : Odyssea.
Schizophrénie : Johan Rieder.
Disponibilités : RPs (4/3 - Indisponible)

Trey × Kacey × Nael × Daryl
Âge : 25 ans (8 Février).

MessageSujet: Re: {HOT} Joyeux anniversaire ! [Feat. Tommy S. Grayson]   Ven 28 Avr - 18:12

Tommy semblait vraiment s'amuser de la situation dans laquelle il était, et il avait bien perçu que la jeune blonde voulait retourner la situation à son avantage, mais il ne l'a laissa pas prendre le dessus, et même pire, il na provoquait avec son sourire si charmeur qu'elle ne pourrait rien rétorquer. Elle n'avait que d'autres choix que de se laisser faire et de profiter de la situation. Elle voulait jouer, et finalement son petit jeu s'était lentement retourné contre elle.

Après quelques minutes d'acharnement, elle finit ensuite par réussir à lui ôter sa chemise. Elle en profita alors pour pouvoir laisser ses mains découvrir une nouvelle fois sous ses douces caresses. Mais sa satisfaction fut de courte durée puisqu'il lui retira son plaisir et l'embrassa tout en la provoquant à nouveau en lui demandant amusé, si elle était pressée. Bien évidemment qu'elle était pressée, qu'elle voulait passer à la suite, mais il ne semblait pas être du même avis qu'elle, puisqu'il prenait un malin plaisir à continuer son petit manège.

" - Non pas du tout.." mentit-elle à son petit ami.

Elle ne voulait pas lui donner satisfaction en lui montrant à quel point elle était impatiente pour la suite de la soirée. Alors forcément, elle était obligée de lui mentir, bien que son corps tout entier suffisait à démentir ses propos, et Tommy n'était sans doute pas dupe, il l'avait bien senti.

Puis soudain, sans qu'elle puisse faire quoique ce soit, dlle se retrouva sur le lit, allongée sur le ventre. Ne sachant pas ce qui l'attendait par la suite, elle entendit le brun retirer son pantalon, et lorsqu'il vient se mettre au-dessus d'elle, elle sentit le sexe tendu de ce dernier. Le frottement de son sexe sur ses fesses lui arracha un gémissement qu'elle ne put contrôler. C'était vraiment injuste, il avait toutes les cartes en main et il savait parfaitement ce qui faisait succomber Joyce, elle ne pouvait que subir, avec grand plaisir bien évidemment.

" - Tu triches c'est pas juste.." fit-elle d'un air boudeur.

Puis bien décidé à lui montrer qu'il n'aurait pas le dernier mot, elle leva son postérieur de telle sorte à frotter celui-ci contre le sexe de son compagnon, avec un petit sourire satisfait de son idée.

Pendant ce temps, le jeune homme s'affaira à détacher lentement, beaucoup trop lentement les agrafes qui permettaient au bustier de le maintenir en place. D'ici quelques instants, elle allait se retrouver nue, sous Tommy, une nouvelle fois offerte pour lui, et encore plis désireuse que la première fois.
Revenir en haut Aller en bas
http://odyssea-gallery.e-monsite.com
A. Daryl ReevesGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 28/01/2017
Pages lues : 1132
Crédits : Mayiie (avatar) ;; Tumblr (gifs)
Avatar : Chris Hemsworth
Pseudo : Mayiie
Schizophrénie : Levi #THoechlinKaya #JDewanAmalia #DCameronLennon #ERedmayneIsaiah #KHaringtonMicah #NJonasNoah #DO’BrienCarson #KMcGrathJordan #SAmell
Disponibilités : Disponible pour deux Rp's, viens faire ta demande !

#EnCours Athena ; Kacey ; Maddison ; Toi ? ; Toi ?
Âge : Trente-cinq ans (30.10.1982)

MessageSujet: Re: {HOT} Joyeux anniversaire ! [Feat. Tommy S. Grayson]   Ven 28 Avr - 21:42

Joyce & Tommy
Joyeux anniversaire

D’abord, Joyce me mentait, et ensuite, elle disait que j’étais un tricheur ? Il y avait peut-être de quoi me vexer, mais rien de cela ne partait d’une mauvaise intention, alors pour sûr, jamais je ne pourrais me sentir insulté pour une telle chose. Dans un premier temps, je trouvai ça amusant de voir qu’elle tentait de dissimuler ses envies alors que celles-ci étaient bien claires et précises et ce, depuis un moment maintenant. Puis, pour cette question de triche, tout ce que je sus faire, ce fut de rire doucement, déterminé toutefois à ne pas me laisser manipuler par cette question de triche. Ce que je fis plutôt, c’est que je la tournai à mon avantage, et je lui répondis, sans savoir où ma phrase allait mener:  « Je triche hein… » Je dus m’arrêter, puisqu’au même moment, Joyce en vint à lever ses fesses pour venir se frotter un peu plus contre moi, ce qui m’arracha un sourire encore plus grand, tandis que mon érection se faisait encore un peu plus évidente. Après tout, comment étais-je supposé de complètement résister à ce genre d’approche ? Sauf que trop décidé à ne pas la laisser gagner, j’ajoutai un petit:  « Hey, doucement… » avant de finalement me pencher sur elle pour commencer à dégrafer son bustier, lentement, laissant des baisers sur son dos pendant ma course. Puis, lorsque j’eus terminé, je la libérai du vêtement, lui laissant que la culotte assortie pour le moment. Laissant le bustier tomber au sol non loin de ma chemise et mon pantalon, je me penchai de nouveau sur elle, glissant mes mains sur ses côtes, puis sur sa poitrine, faisant également en sorte que mon visage ne soit pas très loin du sien. Puis, sur un ton de véritable gamin, je lui chuchotai à l’oreille:  « Je crois que nous n’avons pas la même définition de tricher, ma belle… » Je restai dans cette position pendant un petit moment, le temps de doucement masser sa poitrine que je tenais à deux mains, tandis que je glissais mes lèvres juste derrière son oreille, à la naissance de son cou. Puis, mes doigts se frayèrent un chemin jusqu’à ses jambes, tandis que je me redressais et que je me reculais un peu, histoire de mieux me positionner pour mettre à exécution le plan que j’avais en tête. Je chatouillai gentiment l’intérieur de ses cuisses pour l’obliger à les ouvrir et les relever un peu, juste assez pour que j’aie une vue imprenable sur le sous-vêtement qui couvrait son intimité. J’écartai légèrement le morceau de tissu, et une fois que sa féminité fut à découvert, je relevai la tête pour lui demander:  « Et ça, c’est tricher donc ? » Puis, ne lui laissant même pas l’occasion de me répondre, j’emprisonnai son sexe entre mes lèvres, y collant ma langue par la même occasion, mes mains étant désormais plaquées sur ses fesses, mon pouce seul retenant la culotte pour qu’elle ne vienne pas me gêner pendant ce temps.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: {HOT} Joyeux anniversaire ! [Feat. Tommy S. Grayson]   

Revenir en haut Aller en bas
 
{HOT} Joyeux anniversaire ! [Feat. Tommy S. Grayson]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Joyeux anniversaire au chef adoré
» joyeux anniversaire Leetha.
» Joyeux Anniversaire Roberto !!!!!
» Joyeux anniversaire floc!
» Folie Meurtrière ♥ Joyeux anniversaire ! ♪

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
READ MY MIND :: La cour d'école, tant de plaisir :: Les oubliettes :: Les rp's archivés-
Sauter vers: