AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dégustation visuelle et physique... ♠ Rhys

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Elizabeth PollardGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 25/04/2017
Pages lues : 63
Crédits : Avatar : Savage; Signature :Astra ; Gifs : Tumblr
Avatar : Bella Heathcote
Pseudo : Trucpau
Âge : 25 ans - 20 Juin 1991
MY SOUL

MessageSujet: Dégustation visuelle et physique... ♠ Rhys   Ven 28 Avr - 22:16

Rhys & Elizabeth
Dégustation visuelle et physique...

Levant la tête, je croisais le regard de Hayden et hochais la tête, ce soir, je travaillais seule et encore heureux. Je n’allais pas supporter d’avoir quelqu’un dans mes pattes un soir de semaine. Il allait dans un restaurant, j’allais dans un restaurant. Je remis mes lunettes sur le bout de mon nez puis préparais mes affaires pour ensuite rentrer chez moi. Ce n’est pas parce que j’allais travailler que je ne devais pas y aller en simple travailleuse. Non, je devais de bien m’habiller, surtout que là où j’allais ce n’était pas n’importe quel restaurant. De la haute gastronomie, française, en plein Washington. Oui ça arrive. Retrouver les petits plats parisiens ici me m’était déjà l’eau à la bouche. Je déposais mes affaires à l’entrée pour ne pas les oublier puis partais dans ma chambre, ouvrant mon dressing pour savoir ce que j’allais porter. Mon choix fut rapide, une robe noir, courte et avec un léger décolleté histoire de finir le tout. On pourrait croire que je viens pour un rendez-vous galant et non comme critique culinaire pour noter le plat du chef et ce qui va avec. Je m’attaquais à mes cheveux, les laissant tomber en cascade sur mes épaules puis me repoudrais le visage avant de me parfumer et d’enfiler mes escarpins. Voilà j’étais fin prête à aller travailler. Je humais mon appartement et tiquais avant de sortir un bâton d’encens à la vanille que je laissais dans la cuisine. Quand je reviendrais, ça sentira la vanille et rien que de le savoir, je suis sur un petit nuage. Descendant les escaliers, je prends ma voiture direction le restaurant qui se situe à vingt minutes de chez moi. Quand j’arrive devant, j’en prends tout de suite plein la vue. Je sors mon calepin puis prends quelques notes ainsi qu’une photo de l’extérieur, de nuit, l’établissement est resplendissant. Satisfaite, je range mes affaires puis rentre dans le restaurant et me rends au pupitre des réservations. « Mademoiselle Pollard. » Je souris, avant de voir le regard de la jeune femme se différencier, bien sûr, ça fait toujours bizarre les premiers instants. J’attends quelques secondes avant qu’elle me dirige vers ma table, un peu plus éloignée des autres. On m’attendait, je m’étais fait attendre et je sentais ce climat tendu qu’il y régnait. Le personnel savait que je venais, mais les clients n’en savaient rien et je devais continuer à me la jouer discrète. Pas question qu’on sache que j’étais ici pour construire une critique. Je m’installais, renvoyant ma serveuse, j’étais capable de m’asseoir seule, je n’étais pas certaine qu’on attribuait le même traitement de faveur à tout le monde. Le restaurant était bien remplit et c’était plutôt une bonne chose, l’ambiance était chaleureuse et les couleurs étaient tout aussi douces et charmantes. Un cadre assez idyllique pour un rendez-vous. Je regardais autour de moi, effectivement, il y avait beaucoup de couples. Je pris mon téléphone pour les notes, c’était plus discret et ça pouvait montrer que j’attendais mon partenaire. En relevant la tête, je vis une serveuse regarder autour d’elle avec un séduisant homme à ses côtés. Arquant un sourcil, j’observais la scène et penchais la tête sur le côté avant de lever le bras pour lui faire signe d’approcher. Ma curiosité me tuera un jour. « Il y a un problème ? » Je vis le rouge lui monter aux joues, c’était pas maintenant qu’il fallait faire de conneries devant une critique gastronomique. « Excusez-moi Mademoiselle Pollard, juste un soucis de réservation pour monsieur… Malheureusement, sa table n’est pas encore prête. » Je me mordis la lèvre et regardais ce brun qui attendait qu’on trouve une solution. Autant joindre l’utile à l’agréable. « Qu’il vienne à ma table. » Je serais plus discrète et comme ça on ne se poserait pas de questions autour de moi. Je laissais la serveuse retourner vers ce beau mâle avant de le voir s’avancer à ma table. « Je vous en prie. » Je désignais la chaise en face de moi et je souriais de toutes mes dents. Non seulement maintenant j’allais pouvoir partager un repas en travaillant, mais en plus je lui accordais une place de choix. « Je suis désolée que votre réservation ait été mal prise. » J’étais sincère, habituellement, il n’y avait pas de soucis dans ce genre de restaurant mais là… je ne saurais le dire, peut être à la fin en allant poser quelques questions. Pour le moment, j’allais pouvoir déguster visuellement mais aussi physiquement, pour les mets, bien sûr.

_________________
laugh is contagious
La faculté de rire aux éclats est preuve d'une âme excellente.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Rhys ZimmerGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 10/04/2017
Pages lues : 158
Crédits : shellhead.|avatar ◈ tumblr|gifs
Avatar : chris pine
Pseudo : shelhead.
Âge : 35 ans ◈ 12 décembre 1981
MY SOUL

MessageSujet: Re: Dégustation visuelle et physique... ♠ Rhys   Jeu 4 Mai - 18:39

Rhys & Elizabeth
Dégustation visuelle et physique...

Rhys redressa la paire de lunette de soleil sur son nez. On ne l'avait pourtant jamais vraiment trop reconnu dans la rue. Qui s’attendait à le trouver là ? Personne. Lui-même ne comprenait pas trop ce qu’il foutait toujours à Washington. Ça n’était pas tout à fait exact…Il avait récemment accepté un rôle dans une pièce de théâtre, mais la chose sonnait plus comme une excuse à ses oreilles. A quelques occasions, on l’avait tout de même interpellé dans la rue. Quelques filles, embarrassées par leur audace, qui avaient fondues sous ses attentions. Rhys était d'un naturel charmeur, se plaisant à complimenter et faire monter le rouge aux joues. Taquin, il restait éternellement reconnaissant à chaque personne qui estimait qu'il valait la peine d'attendre des heures dans la rue pour une photo avec lui. Son égo n'avait sans doute pas besoin qu'on l'alimente d'avantage, mais mon Dieu qu'il jouissait d'être regardé comme s'il était le meilleur d'entre tous. Rhys connaissait bien le jeu de la célébrité et savait qu'il fallait paraître accessible. Il avait joué le jeu des conversations et des selfies, et s’était senti un peu plus humain en les abandonnant au pied de son immeuble. Rhys cocha les lunettes dans le col de sa chemise lorsqu’il entra dans le restaurant qu’il avait choisi pour la soirée. Cuisinier moyen, il s’était habitué à ce que l’on cuisine pour lui. D’abord son frère qui avait fait de lui un cobaye plus qu’enthousiasme pour tester ses premières créations. Puis la célébrité était venue et avec elle son flot de cuisiniers et de traiteurs qui semblaient laisser de la nourriture partout où il passait. Il ne faisait aucun doute qu'il s'était habitué à se luxe, et cuisiner pour sa propre personne s'était presque apparenté à une corvée. Une corvée qu'il n'avait nullement envie de subir ce soir là, à l'image de ceux qui le précédait. Il aurait pu tenter sa chance et s'imposer au dîner qui avait sans doute lieu dans la demeure familiale des Zimmer, mais l'assurance d'y trouver ses deux parents n'était jamais garantie. Ces derniers n'avaient de toute manière jamais été enclin à compatir de ses misères, et Rhys se sentait d'humeur à être choyé. Il avait demandé à son assistante de prendre la réservation, incapable de supporter le processus qui lui donnait l’impression de supplier pour une table où manger (alors qu’il pouvait décemment s’offrir les meilleurs restaurants du pays et d’ailleurs) et pas assez gauche pour insister sur son nom comme un argument décisif. Il préférait être arrogant par procuration et laisser les autres plaider sa cause. Mais comme dit le dicton, on est jamais aussi bien servi que par soi-même. « Pardon?  » demanda-t-il d’un ton plat lorsque l’hôtesse l’informa que sa table n’était pas disponible. « On se demande l’utilité de réserver à l’avance… » maugréa-t-il. Elle semblait se liquéfier devant ses yeux et bafouilla une litanie d’excuses, quelque chose à propos de conflit d’emploi du temps, de clients en retard et autres explications que Rhys n’écoutaient pas. Il ne demandait tout de même pas à ce qu’on lui construise un réacteur de fusée, il voulait seulement une table! Il n’allait pas faire un scandale en public et exiger que l’on vire quelqu’un pour lui faire une place – il avait une image à tenir, et à améliorer -, et cacha la gêne et l’agacement derrière un sourire qui se voulait charmeur. Elle lui demanda si ça le dérangeait d’attendre une vingtaine de minutes que sa table soit prête, tentant tout de même de regarder autour d'elle pour une place qui se libérerait, et les lèvres de Rhys se formaient déjà autour d’un lourd et indéniable 'non", lorsqu’on leur fit signe. Ou du moins à la serveuse. Cette dernière s'empressa d'accourir et Rhys resta figé une courte seconde avant de suivre quelque peu, un air décontenancé au visage. Allait-il être traîné dans tous les coins du restaurant jusqu'à ce qu'on sache quoi faire avec lui? Ses doigts le démangeait déjà de sortir son portable et de leur laisser une critique incendiaire sur Tripadvisor. "Bel établissement au concept novateur : pour chaque réservation, aucun plat servit, mais une partie de chaises musicales offerte". Elle était sublime. C’était la première réflexion de Rhys au sujet de la jeune femme qui venait de s'interrompre leur conversation. Il la voyait s’enquérir de la situation et ça n’était tellement pas ses oignons que Rhys pouvait sentir les prémices d’une protestation naître dans sa bouche, mais avait-il précisé qu’elle était belle ? On lui aurait donné l’allure d’une poupée avec sa peau pâle et lisse et ses grands yeux expressifs. Comme si elle possédait elle-même le restaurant (peut-être était-ce le cas?), elle arrangea la chose en moins de deux et proposa que Rhys joigne sa table. Uh. Il haussa les sourcils, une expression amusée et abasourdie au visage. Il ne savait pas ce qui lui plaisait le plus : le culot de la jeune femme pour assumer qu'il acceptait de partager sa table et sa compagnie, ou la vitesse à laquelle la serveuse lui obéit. Était-ce une manière expéditive et subtile de lui faire du rentre dedans? Rhys n'en savait rien mais il commençait à l'espérer. Il pris dont place à la table de sa salvatrice, la remerciant d'un signe de tête. « Je ne vois pas pourquoi » répondit-il, un sourire aux lèvres. « Vous n'y êtes pour rien. A moins, bien sûr, que c'était votre plan depuis le début de m'avoir à votre table ». Il laissa la phrase se poser, aguicheur, avant de lui tendre une main. « Rhys Zimmer, enchanté », et ça oui, il l'était.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Elizabeth PollardGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 25/04/2017
Pages lues : 63
Crédits : Avatar : Savage; Signature :Astra ; Gifs : Tumblr
Avatar : Bella Heathcote
Pseudo : Trucpau
Âge : 25 ans - 20 Juin 1991
MY SOUL

MessageSujet: Re: Dégustation visuelle et physique... ♠ Rhys   Jeu 11 Mai - 22:39

[quote="Elizabeth Pollard"]
Rhys & Elizabeth
Dégustation visuelle et physique...

J’étais vraiment prête à travailler, à faire ce dont j’excellais, rendre un rapport sur le restaurant dans lequel j’allais manger ce soir. Ce n’était pas sorcier, une bagatelle, je préférais partir à l’étranger mais ce n’était pas tout le temps comme ça. Puis, ça me permettait aussi de profiter un peu de Washington et de ma sœur, lui raconter mes journées et elle, les siennes. Bref, j’appréciais déjà la vue que j’avais pour dîner mais j’aimais encore plus l’ambiance qu’il y régnait. Bien que le remue-ménage de la serveuse ne cessait de m’intriguer et de commencer à me taper sur le système. Ce n’était pas très professionnel de montrer une faute et surtout de montrer qu’on était en tort. Bref, j’étais vraiment intéressée parce qu’il se passait que je finis par demander à cette jeune femme ce qui se passait. J’arquai un sourcil en voyant le brun qui attendait en bouillonnant intérieurement qu’on lui trouve une table. Ce qui était compréhensible. Puis le fait que je sois ici n’arrangeait en rien l’état dans lequel se trouvait l’ensemble du personnel. J’aimais bien ressentir le stress des employés. Oui c’est sadique mais c’est mon métier qui l’est aussi et j’apprécie. Je finis par me concentrer sur mon travail en sortant un calepin ainsi qu’un crayon. Quelque chose de discret mais tout le monde allait finir par voir que je prenais des notes sur le repas mais aussi l’ensemble du restaurant et la prestation. Alors avoir un allié n’était peut être pas si mal que ça. Voilà pourquoi je proposais à ce jeune homme de venir me rejoindre. Puis ma soirée allait être des plus sympathiques, enfin je l’espérais car je faisais un effort pour l’accueillir mais je n’aimais pas voir des personnes en détresse que ce soit dans leur boulot ou celles qui attendent qu’on leur trouve une solution. Comme ça, tout le monde était content. « Car ça se trouve c’est moi qui ait pris votre place. » J’avais annoncé ma venue que tardivement dans la journée histoire de ne pas les préparer trop en avance et il me fallait une table. Si bien que ça se trouve c’était la sienne, à ce beau brun séduisant. Je souriais avant de pencher un peu la tête sur le côté, arquant un sourcil. « Je pense que c’est ça. Vous avez deviné mes plans diaboliques. » Je tendis la main à mon tour et buguais quand il annonça son prénom et son nom de famille. Mon sourire se figea ainsi que ma main dans la sienne, ne bougeant plus. Ce n’était sûrement qu’une coïncidence. Oui, sûrement ça. Je secouais légèrement la tête avant de reprendre un sourire tout aussi charmeur que le sien et serrais doucement sa main avant de la reposer sur la table. « Zimmer ? Votre nom m’est familier. » Dis-je en feignant la parfaite innocente. Puis je repris. « Elizabeth Pollard, enchantée également. » Je levais légèrement le doigt pour signaler à la serveuse de nous apporter de quoi nous désaltérer avant de regarder la carte des plats que présentaient ce restaurant. « Alors dites-moi Rhys, vous fréquentez souvent ce restaurant ? » Après tout, pourquoi ne pas le questionner sur ses habitudes et savoir s’il y a déjà mangé. Ca allait peut être m’aider pour ma rédaction et rendre la tâche plus facile. En tout cas, j’étais certaine de ne pas prendre en compte le petit dérangement de cette réservation car j’avais avec moi un bel apollon pour me rincer l’œil tout en travaillant. « En tout cas, je tenais à vous dire que je ne pouvais pas être déçue par une telle compagnie ce soir. » Même si je n’avais rien prévu, mes yeux en prenaient plein la vue puis surtout… Qui sait ce que ce beau brun pouvait faire. Je me mordis la lèvre et remerciais la jeune femme qui revenait avec du champagne. Non, je ne faisais pas dans la demi-mesure. « J’espère ne pas voir débarquer votre femme prochainement, ça m’ennuierait d’avoir insisté auprès de la réceptionniste de vous asseoir à côté de moi.» Je le regardais, dans les yeux et mon dieu, qu’il pouvait dire tant de choses avec ces prunelles. J’avais touché le jackpot et pour le coup j’étais plus que sérieuse concernant la femme qui débarque. Pas question que quelqu’un vienne gâcher ma soirée, elle commençait à merveille.

_________________
laugh is contagious
La faculté de rire aux éclats est preuve d'une âme excellente.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Rhys ZimmerGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 10/04/2017
Pages lues : 158
Crédits : shellhead.|avatar ◈ tumblr|gifs
Avatar : chris pine
Pseudo : shelhead.
Âge : 35 ans ◈ 12 décembre 1981
MY SOUL

MessageSujet: Re: Dégustation visuelle et physique... ♠ Rhys   Dim 11 Juin - 15:43

Rhys & Elizabeth
Dégustation visuelle et physique...

Rhys en avait vécu des situations cocasses dans sa vie. Avec un métier comme le sien, il en avait vu de toute sorte. Se voir inviter par mégarde à la table d'une belle inconnue n'était pas prêt de le perturber, et cela s'apparentait même à une belle surprise de la part de l'univers. Tant que la nourriture se montrait à la hauteur, Rhys était bien parti pour passer une très bonne soirée. D'autant plus que, vu le soucis de logistique et l'embarras de la serveuse, celle-ci allait sans doute tenter de rattraper la chose et être aux petits soins avec eux. Rhys était à peu près sûr qu'il pourrait renvoyer son assiette plusieurs fois en cuisine sans qu'elle ne bronche une seule fois. Mais après tout, le client a toujours raison. « Vous devez être sacrément importante si vous pouvez faire sauter ma réservation comme ça » répondit-il aisément, un brin curieux. Il laissa son regard la parcourir un instant. Elle était sublime et pouvait appartenir à un bon nombre d'industrie. Le mannequinat, peut-être. Ou bien était-elle une belle et riche héritière, peut être même la fille du propriétaire des lieux? Les possibilités étaient nombreuses, mais ce qui était sûr c'était que sa compagne pour la soirée n'était pas une femme ordinaire. Un sourire s'étira sur ses lèvres lorsqu'elle feigna l'aveu de son plan diabolique. « Il ne fallait pas vous donner toute cette peine, je ne suis pas un homme difficile ». Ils échangèrent une poignée de main comme les personnes civilisées qu'ils étaient et Rhys cru détonner une certaine réaction lorsqu'il délivra son nom. Mais peut-être l'avait-il imaginé. « Vous avez peut être déjà entendu parler de moi » glissa-t-il d'un ton innocent. Rhys n'attaquait jamais une conversation en annonçant haut et fort qu'il était acteur. C'était une tactique réservée aux hommes plus désespérés que lui et bien moins talentueux. Rhys avait son charme pour séduire de toute manière, son curriculum vitae n'était qu'un bonus. Elizabeth Pollard. Un nom plein d'élégance, mais qui ne lui était pas familier. Il allait s'efforcer de le retenir cependant. « C'est la première fois à vrai dire » répondit-il en parcourant lui aussi le menu des yeux. Et la première impression n'était pour l'instant pas très glorieuse. Il releva un visage lumineux sur son interlocutrice lorsqu'elle annonça être satisfaite de leur petite situation. Plus les minutes passaient et plus Rhys se disait que la soirée allait finir d'une très bonne manière. « Le sentiment est partagé » répondit-il sans cacher le regard appréciateur qu'il posait sur Elizabeth. Il hausa un sourcil en voyant la bouteille de champagne arriver à leur table. Lui sortait-elle le grand jeu? Si c'était le cas, il fallait absolument qu'il mette les choses au clair: il était libre comme l'air. « Ca ne risque pas d'arriver » dit-il, se penchant inconsciemment en avant pour pouvoir plonger son regard dans le sien. « Je suis tout à vous ce soir ». Elle n'était pas subtile, alors il n'allait pas l'être non plus. Il ne faisait aucun doute que l'un et l'autre s'appréciaient physiquement. « D'ailleurs, si on se tutoyait? » proposa-t-il avant de servir deux coupes de champagne. Il en donna une à Elizabeth, conscient du frôlement de leurs doigts, avant de soulever légèrement la sienne. « A cette soirée pleine de surprises » dit-il avant de trinquer avec elle. Ce n'est que lorsqu'il pris une gorgée qu'il remarqua pour la première fois le calepin, posé discrètement sur la table. C'était un réflexe, le fait de se demander automatiquement s'il n'avait pas été assez idiot pour se faire épingler par une journaliste. Une journaliste très astucieuse et désespérée si elle avait mis en place toute cette petite mise en scène pour s'accorder quelques minutes en tête à tête, mais Rhys avait vu des choses bien plus bizarres que ça. Mais sans doute montrait-il juste des signes de paranoïa, comme disait son agent. L'un dans l'autre, la jeune femme le fascinait et il n'était pas prêt de laisser tomber sa chance avec elle
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MY BOOK COVER
MY SOUL

MessageSujet: Re: Dégustation visuelle et physique... ♠ Rhys   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dégustation visuelle et physique... ♠ Rhys
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cours de description Physique (PV Lokhlass)
» Description physique (PV Vlacula)
» Mémoire visuelle ou auditive
» Reportages sur la Physique quantique - A voir absolument ;)
» dégustation d'insectes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
READ MY MIND :: Washington, District of Columbia :: Cathedral Heights :: Restaurant Wagshal's-
Sauter vers: