AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Jayliet ▬ Comme au bal de promo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Juliet MckeyGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 09/04/2017
Pages lues : 140
Crédits : .Cranberry (Avatar); Pauline (Gif)
Avatar : Katharine Mcphee
Pseudo : Lydia
Schizophrénie : Jade (Katherine Mcnamara), Julian (Steven Mcqueen), Isobel (Melissa Benoist), Chelsea (Hailee Steinfeld) & Luis (Matthew Doddario)
Disponibilités : (4/3) INDISPONIBLE

Baby | Jay | Savannah | Jay
Âge : 33 ans
MY SOUL

MessageSujet: Jayliet ▬ Comme au bal de promo    Sam 29 Avr - 9:35

Jay & Juliet
Comme au bal de promo

C’est la première fois, depuis un moment, qu’avec Jayden on peut se retrouver seuls. En même temps, c’est une demande qu’il m’a faite et je n’ai pas pu dire non. Je pense que ça va me faire que du bien d’être avec lui. En espérant qu’il n’a pas prévu de faire venir son amie que je ne supporte pas. Car pour moi, rien que nous deux, ça veut dire rien que nous deux. Je croise les doigts pour que ça soit comme j’ai envie que ça se passe. En attendant, il n’est pas encore l’heure du rendez-vous, elle approche seulement. J’ai encore le temps de me préparer. Je saute dans la douche directement, prenant le temps pour me laver, profiter de l’eau chaude et me détendre. Je suis quand même nerveuse, je n’ai plus l’habitude de ces moments. J’ai l’impression d’être une adolescente qui va à son premier rendez-vous. En réalité, je ressens la même chose que j’ai ressentie au bal. Même si ce jour c’est terminé de la pire des manières. Je ressors de la douche, chassant ces mauvaises pensées. Je ne peux pas avoir autant de poisse que ça. Je me sèche, laissant le drap autour de mon corps en attendant. Je sèche mes cheveux, les lissant correctement, n’ayant pas envie de ressembler à rien. Je m’atèle à faire un maquillage simple et joli. Je n’abuse pas, j’ai envie d’être naturel quand même, mais avec un petit truc en plus. Une fois ceci fait, je me rend dans la chambre et regarde dans ma penderie. Il y a toujours des tas de truc mais je ne sais pas quoi choisir. Le temps me semble bon, il y a du soleil. Une tenue printanière pourquoi pas ? J’hésite, puis choisir finalement une robe. Dessous je mets quand même les sous-vêtements mais je pense que c’était inutile de le dire. Des chaussures qui s’adapte à la tenue et je suis prête. Une touche de parfum et c’est encore plus parfait. Je vais chercher mon sac, le posant sur la table. Je fais le tri et ajoute ce dont j’ai besoin à l’intérieur de celui-ci. Je prends toujours plus que nécessaire, pour les imprévus surtout. Un coup d’œil à l’heure encore une fois puis un sourire en voyant qu’il ne restait plus que quelque minutes. Pour ne pas prendre deux voitures, j’ai demandé à mon meilleur ami de venir me prendre. Je me suis donc installée à la fenêtre, regardant la rue pour voir quand il arrive. Comme je le faisais avant. Ce qui me fait sourire. C’est tellement étrange. Ma mère rigolerait si elle me voyait ainsi. J’entends une voiture, et je regarde à l’extérieur, le voilà enfin. Je vais directement dans l’entrée, prenant une fine veste que j’enfile. Je prends mon sac, mon portable et mes clés puis je sors en même temps que j’entends la sonnette. Je descends les escaliers rapidement, arrivant assez vite dans la boutique. Je passe toujours par là quand je dois partir. J’ouvre la porte et prend directement le brun dans mes bras pour le saluer. « - Hey ! Je suis prête, on peut y aller. » Dis-je avec le sourire aux lèvres. Autant qu’on y aille de toute façon. Il n’y a rien de plus à faire ici. Je le suis en direction de la voiture, me posant côté passager. Je noue ma ceinture, posant mon sac à mes pieds. Je range mon portable et mes clés à l’intérieur de celui-ci avant de me mettre correctement. « - Comment tu vas ? Tu as réussi à dormir cette nuit ? » Le naturel revient, je ne peux m’empêcher d’être inquiète pour lui. Mais je sais aussi m’amuser, donc je sais faire la part des choses, j’ai déjà hâte d’y être. De voir un peu les nouveautés. Et puis c’est un festival, donc il y a toujours des choses amusantes à faire.

_________________
We do not always have what we want.
©️ okinnel
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jay MaxwellGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 19/03/2017
Pages lues : 144
Crédits : Avatar : emy. ; Signature : which witch; Gifs : tumblr&moi
Avatar : Jesse Lee Soffer
Pseudo : Trucpau
Schizophrénie : Savannah Miles #lpipes
Sheri Brackenreid #lcollins
Kelvin Forrest #tjames
Amaryllis Danvers #nwatts
Elizabeth Pollard #bheathcote
Lexie White #lliberato
Disponibilités : CLOSED

IsobelEricJuliet#2LoterieMaliaLouisMaxJuliet#2LéonieEric#2
Âge : 33 ans - 14 Avril 1982
MY SOUL
Carnet de relation
Relationship:

MessageSujet: Re: Jayliet ▬ Comme au bal de promo    Jeu 4 Mai - 13:09

Juliet & Jay
Comme au bal de promo

Cela faisait trois fois que je me demandais si je m’habillais bien ou restais décontracté. Ce qui était ridicule car j’allais juste chercher Juliet pour pouvoir avoir notre journée rien qu’à nous pour la fête des cerises. Ridicule mais d’un côté, c’était aussi l’occasion pour moi de me rattraper et de passer du temps avec ma meilleure amie. Juste nous deux, comme avant, sans personne d’autre. Je soupirais avant d’enfiler mon jean noir et un t-shirt blanc classique. Voilà, c’était très bien, je passais vite fait dans la salle de bain pour m’arranger les cheveux puis je regardais mes yeux. J’avais quelques poches encore mais c’était mieux. Depuis que j’en avais parlé à Sloane et au psy, je me sentais mieux mais ce n’était pas pour ça que je ne faisais pas encore de cauchemars et que je me retrouvais à marcher en pleine rue dans la nuit. Cependant, je ne voulais pas gâcher cette journée avec Juliet pour ce genre de broutilles. Non, je voulais que ça soit comme avant et je comptais bien faire des efforts. Je sentis mon cœur s’accélérer en pensant à elle et je soupirais avant d’attraper mes lunettes de soleil ainsi que mon portefeuille pour sortir ensuite de la maison. Je laissais le chien seul mais ce n’était pas très grave, je savais qu’elle ne ferait pas de bêtises même si c’était encore un chiot. Je sifflotais jusqu’à ma voiture et me rendis devant chez Juliet. Ce trajet me rappelait tellement de souvenir, comme la fois où j’étais venu la chercher pour le bal de promo mais où on n’a jamais dansé ensemble. Un pincement au cœur se fit ressentir en repensant à ce souvenir, peut être que c’était le moment pour moi de me rattraper et de tenter ma chance. Je m’arrêtais devant sa maison puis levais la tête vers la fenêtre où je croisais son regard, cette attente était la même que le soir du bal de promo. Je sortis de la voiture pour l’accueillir et j’eus à peine le temps de fermer ma portière qu’elle me prit dans ses bras pour me saluer. Je l’embrassais sur la joue avant de la serrer brièvement dans mes bras. « Salut la plus belle. » Je lui fis un grand sourire avant d’aller m’installer dans la voiture à ses côtés, lui jetant un regard en biais. « Tu es super jolie dans cette robe. » Quelque chose que je lui disais peu, j’étais pas doué pour les compliments surtout concernant la beauté de la femme qui était ma meilleure amie. Je ne savais toujours pas comment m’y prendre, si bien que je me mis à regarder devant moi avant de hausser les épaules à sa question. « Ca va mieux et toi ? Et… oui disons que j’améliore mon sommeil. » Ce qui n’était pas faux car le psy m’avait confié quelques petits tranquillisants histoire que je puisse dormir un peu plus et sans me lever pour déambuler dans les rues de Washington en pleine nuit. « Je suis content qu’on se retrouve seulement tous les deux. » Je tournais mon visage vers elle en souriant puis je m’arrêtais quelques mètres plus loin, me garant. Je sortis pour aller ouvrir la porte à Juliet, m’inclinant comme un preux chevalier. « Si madame veut bien… » Je tendis la main vers elle, levant un peu la tête pour croiser son regard, un sourire en coin sur le visage. C’était le moment de me rattraper, de lui prouver que j’étais là pour elle à tout moment.

_________________
La frontière entre l'amitié et l'amour est si fine qu'on peut parfois s'y tromper... ✻ “Les amis c’est comme les lunettes, ça donne l’air intelligent, mais ça se raye facilement et puis, ça fatigue. Heureusement, des fois on tombe sur des lunettes vraiment cool !”
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Juliet MckeyGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 09/04/2017
Pages lues : 140
Crédits : .Cranberry (Avatar); Pauline (Gif)
Avatar : Katharine Mcphee
Pseudo : Lydia
Schizophrénie : Jade (Katherine Mcnamara), Julian (Steven Mcqueen), Isobel (Melissa Benoist), Chelsea (Hailee Steinfeld) & Luis (Matthew Doddario)
Disponibilités : (4/3) INDISPONIBLE

Baby | Jay | Savannah | Jay
Âge : 33 ans
MY SOUL

MessageSujet: Re: Jayliet ▬ Comme au bal de promo    Ven 26 Mai - 13:36

Jay & Juliet
Comme au bal de promo

Légèrement nerveuse, c’est ainsi que je me sens. Allez savoir pourquoi. Ce n’est pas comme si Jay était un inconnu pour moi, on se connait depuis tellement d’années. Mais j’ai l’impression que ce soir c’est différent. Peut-être que ça n’est que moi. Mais être seule avec lui pour la première fois depuis longtemps me fait un peu pousser des ailes. Je suis heureuse ainsi. Et le voir à mes côtés, souriant et toujours aussi beau me fait battre le cœur. Ridicule sans doute, j’ai l’impression d’être une enfant mais ça m’est égal. J’essaie d’être décontracté à ses yeux, d’être naturelle, la même Juliet que je suis habituellement. « - Tu n’es pas mal dans ton genre également. » Je détourne la tête quelques secondes suite à son compliment et ma réponse. J’attends que le rouge que j’ai aux joues s’estompent un peu, profitant en même temps de voir ce qui se passe dehors. « - Moi ça va bien. Comme toujours. » Ou presque. Il y a bien des moments où ça ne va pas, comme tout le monde. Mais pour le moment, les choses se déroulent comme je le souhaite. Enfin sauf pour cette brune qui est apparue dans la vie de Jay et que je ne supporte pas. Peut-être que je dois lui en parler, mais certainement pas ce soir. J’espère d’ailleurs ne pas la voir aujourd’hui. Je pense que je ne garderai pas mon calme dans ce cas. Il améliore son sommeil. Ce qui veut dire que ça n’est pas encore tout à fait ça. Et je ne comprends toujours pas d’où ça peut venir. J’observe son visage un peu plus attentivement, voyant quand même un peu de fatigue, sans doute moins que la dernière fois mais tout de même. Encore une fois, je ne dis rien. Je ne veux en rien gâcher cette soirée. Je n’ai pas envie qu’elle se termine mal pour une seconde fois, sinon il y aura encore une troisième et je n’ai pas envie de devoir le supporter pour le moment. « - Ca me fait plaisir également. Tu as eu une bonne idée en tout cas. En espérant que tout se passe bien avec Molly. » Car je ne peux m’empêcher d’avoir des pensées pour cette petite fille. Je suis une mère malgré tout et je m’inquiète toujours quand elle n’est pas proche de moi. Je sais qu’elle ne risque rien du tout, qu’elle est en sécurité et entre de bonnes mains. Il n’y a pas de raison qu’elle ait un problème, mais on ne sait jamais. Une fois la voiture arrêtée, je regarde le brun faire le tour et me mit à rire suite à son geste. Je prends sa main, sortant de la voiture sans attendre. « - C’est très gentleman de ta part. » Je garde un peu sa main, la lâchant en avançant un peu. Nous pouvons maintenant prendre part à cette fête. Je regarde autour de moi, admirant les décorations. C’est tellement joli. J’ai envie de pouvoir en profité. La musique est pas mal non plus. J’évite quand même un peu la foule comme je peux, cherchant un endroit où nous allons pouvoir boire quelque chose, je me dis que pour commencer ça n’est pas trop mal. Une fois trouvé, je regarde ce qu’il propose. « - Il faut des tickets. Qu’est-ce que tu veux boire ? » Dis-je en tournant la tête vers mon ami attendant d’avoir sa décision.

_________________
We do not always have what we want.
©️ okinnel
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jay MaxwellGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 19/03/2017
Pages lues : 144
Crédits : Avatar : emy. ; Signature : which witch; Gifs : tumblr&moi
Avatar : Jesse Lee Soffer
Pseudo : Trucpau
Schizophrénie : Savannah Miles #lpipes
Sheri Brackenreid #lcollins
Kelvin Forrest #tjames
Amaryllis Danvers #nwatts
Elizabeth Pollard #bheathcote
Lexie White #lliberato
Disponibilités : CLOSED

IsobelEricJuliet#2LoterieMaliaLouisMaxJuliet#2LéonieEric#2
Âge : 33 ans - 14 Avril 1982
MY SOUL
Carnet de relation
Relationship:

MessageSujet: Re: Jayliet ▬ Comme au bal de promo    Mer 14 Juin - 21:01

Juliet & Jay
Comme au bal de promo

C’était vraiment quelque chose de me retrouver ici, enfin en fait ce que je n’arrivais pas à imaginer c’était de me retrouver quelques années auparavant où je n’avais pas pu assurer mon bal de promo en compagnie de la jolie brune. Maintenant, j’avais toutes mes chances de me rattraper et je comptais bien tenter ma chance. Une fois que je la vois, je ne peux m’empêcher de la complimenter, franchement comment j’ai pu faire pour fermer autant les yeux, cette femme est magnifique. Combien de fois je n’ai pas cessé de lui répéter… Mais là, maintenant, je sentais mon cœur s’accélérer en la voyant comme si je voyais plus que sa beauté habituelle. Son compliment me ramena sur terre et je souris avant de rire un peu nerveusement. Pour moi, ce genre de phrase, j’ai un peu de mal à les accepter mais venant de ma meilleure amie ça passe toujours même si ça a le don de me mettre mal à l’aise. « Merci, ça me touche. » Je lui jette un regard avant de hocher la tête et de continuer de conduire pour nous emmener à notre destination finale. « Tant mieux. » Je savais que ça allait car Juliet ne pouvait pas me cacher ce qui n’allait pas, elle n’y arrivait tout simplement pas, tout comme moi. Je sais qu’elle se pose encore beaucoup de questions concernant mon sommeil et ce qui m’arrive mais pour l’instant je ne veux pas nous encombrer avec cette histoire, je veux profiter à fond et me souvenir de ce fameux jour du bal de promo. Ne pas faire d’erreur et profiter à fond, même si c’est différent, je suis certain de pouvoir retrouver certaines sensations qui étaient présentes. Enfin, j’allais tout faire pour. J’avais loupé l’occasion il y a quelques années, de lui dire ce que je ressentais, maintenant, je ne savais pas si je ressentais toujours la même chose mais quand je la voyais, je ne pouvais m’empêcher de sourire et de sourire. Jusqu’à en avoir mal aux joues. « Oui tout va bien se passer. Qui est-ce qui la garde, d’ailleurs ? » J’aimais bien savoir qui s’occupait de ma filleule. J’avais ce côté protecteur envers la petite que parfois, je me sentais peut être trop envahissant par rapport au rôle de Juliet. Une fois arrivée, je me presse d’aller lui ouvrir la porte et la referme avant de tendre mon bras pour qu’elle puisse le prendre avec un sourire sur le visage. « Je t’en prie. » Je me mis en route vers un stand de cerise pour pouvoir profiter pleinement de la journée. Puis j’avoue que ça me faisait du bien de me retrouver seulement avec Juliet. Ca faisait longtemps qu’on avait pas eu de moment à deux. Je la laisse nous conduire vers un stand et j’acquiesce tout en payant les cerises et passant commande. « Je vais prendre un ice-tea et toi ? » Je me tourne vers elle puis attrape les boissons après avoir payé puis donne à Juliet histoire de me débarrasser un peu les mains. Regardant autour de moi, je m’avance vers l’entrée pour acheter des tickets. « Tu vas trouver ça bête mais je n’y suis jamais allé. » Je n’ai pas honte de le lui dire et indirectement je suis content de partager ça avec elle et pas une autre personne. « Tu as envie de faire quelques choses en particulier ? C’est ta journée, je veux me rattraper pour le nombre de fois où je t’ai posé des lapins pour déjeuner avec toi. » Et j’étais prêt à tout pour cette fille, c’est dingue à quel point elle pouvait me rendre fou et à vouloir la satisfaire à tout prix. Puis c’est aussi une manière de lui montrer que c’est sa journée et qu’elle est à moi, que même s’il y a du monde autour de nous, cette journée est la nôtre.

_________________
La frontière entre l'amitié et l'amour est si fine qu'on peut parfois s'y tromper... ✻ “Les amis c’est comme les lunettes, ça donne l’air intelligent, mais ça se raye facilement et puis, ça fatigue. Heureusement, des fois on tombe sur des lunettes vraiment cool !”
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Juliet MckeyGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 09/04/2017
Pages lues : 140
Crédits : .Cranberry (Avatar); Pauline (Gif)
Avatar : Katharine Mcphee
Pseudo : Lydia
Schizophrénie : Jade (Katherine Mcnamara), Julian (Steven Mcqueen), Isobel (Melissa Benoist), Chelsea (Hailee Steinfeld) & Luis (Matthew Doddario)
Disponibilités : (4/3) INDISPONIBLE

Baby | Jay | Savannah | Jay
Âge : 33 ans
MY SOUL

MessageSujet: Re: Jayliet ▬ Comme au bal de promo    Ven 21 Juil - 11:28

Jay & Juliet
Comme au bal de promo

Peu importe qu’il accepte ou non les compliments, j’avais envie de lui en faire. Il est beau. Il l’est tous les jours, mais particulièrement ce soir. Et je vais l’avoir pour moi toute seule, durant toute la soirée. J’espère vraiment qu’une femme ne viendra pas se mettre entre nous. Les choses vont être différentes cette fois, je vais faire mieux. Je ne le laisserai pas de côté comme j’ai pu le faire durant notre bal de promo. Je ne vois même pas pourquoi j’ai fait ça, bon parce qu’il n’aime pas se retrouve dans une foule trop importante mais quand même. J’aurai dû me concentrer un peu plus sur notre soirée que sur mes amis. Ici, je ne pense pas rencontrer des personnes que je connais, et si c’est le cas, tant pis, j’y ferai abstraction. Ce soir, c’est lui et moi, personne d’autre. Je suis heureuse d’être sur les lieux de ce beau festival. Les cerisiers sont mes arbres favoris, avec leur couleur rose. Certes, ils ne restent pas longtemps fleuris, mais qu’importe, c’est un joli spectacle chaque années. « - C’est une amie. Je sais qu’elle est en sécurité. En plus, elle n’est pas toute seule, il y a un autre enfant pour jouer avec elle. » Dis-je finalement en haussant les épaules. Je ne m’inquiète pas, je sais que mon amie prendra soin de Molly comme si c’était sa propre fille. Elle me manque toujours un peu quand je m’éloigne d’elle, mais c’est pour la bonne cause. Puis ça lui fait aussi du bien d’aller ailleurs. Elle découvre d’autre manière de vivre, d’autres manières de faire. Je voulais aussi rassurer Jay, car je sais qu’il s’inquiète pour la petite tout autant que moi. C’est comme s’il sentait au fond de lui le vrai lien qui les unis. C’est bizarre quand on y pense. Peut-être que si je ne savais pas la vérité, je ne remarquerais pas les choses de la même manière. Enfin peu importe, tant qu’ils sont bien ensemble, c’est ce qui compte à mes yeux. Lui tenant un peu le bras, j’avance avec lui vers le stand. Je le laisse commander, réfléchissant quelques minutes avant de répondre. « - Fanta citron. » Dis-je simplement quand il me demande ma boisson. J’ai envie de boire quelque chose de différent. Et j’aime beaucoup ce que j’ai choisi. J’attends simplement, récupérant la boisson quand il me la tend, le remerciant en même temps. Je bois une ou deux gorgées puis avance tranquillement. J’observe les gens, ce qui se passe. Mon sourire s’agrandit encore une fois. Il y a tellement de choses qui me donnent envie. Mais autant y aller petit à petit non ? Enfin, j’imagine que nous avons encore un peu de temps. Je ne sais pas vraiment en réalité, mais peu importe. J’avance lentement à ses côtés. « - Là, regarde, il y a un photographe qui expose ses photos. J’ai envie de voir. On y va ? » Demandais-je finalement en tournant la tête vers lui. Bon comme il a dit que c’est ma soirée, je ne vois pas pourquoi il me dirait non. C’est pour ça que je me dirige vers l’exposition. J’aime beaucoup voir le travail des autres, des artistes surtout. Une fois arrivée devant, je regarde, passant tranquillement devant. Observant un peu. « - Elles sont magnifiques. » Dis-je sans attendre. C’est vrai, elles sont bien prises. Elles ont l’aire tellement réaliste. Ca donne envie. « - Un jour, il faudrait qu’on aille chez un photographe professionnel. Ca peut être drôle de prendre des photos. » C’est une idée comme une autre. Mais j’ai vu quelques clichés et ça m’inspire, on va dire ça comme ça.  

_________________
We do not always have what we want.
©️ okinnel
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jay MaxwellGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 19/03/2017
Pages lues : 144
Crédits : Avatar : emy. ; Signature : which witch; Gifs : tumblr&moi
Avatar : Jesse Lee Soffer
Pseudo : Trucpau
Schizophrénie : Savannah Miles #lpipes
Sheri Brackenreid #lcollins
Kelvin Forrest #tjames
Amaryllis Danvers #nwatts
Elizabeth Pollard #bheathcote
Lexie White #lliberato
Disponibilités : CLOSED

IsobelEricJuliet#2LoterieMaliaLouisMaxJuliet#2LéonieEric#2
Âge : 33 ans - 14 Avril 1982
MY SOUL
Carnet de relation
Relationship:

MessageSujet: Re: Jayliet ▬ Comme au bal de promo    Mer 2 Aoû - 19:46

Juliet & Jay
Comme au bal de promo

Savoir que Molly était en sécurité enleva un poids sur ma poitrine. Je ne savais pas pourquoi ça me faisait ça à chaque fois que je m’inquiétais pour elle. C’était quelque chose que je n’arrivais pas à expliquer et que je n’expliquais toujours pas avec le psy d’ailleurs. Le travail était gros et je n’étais pas prêt d’arrêter d’y aller. Peut être qu’en en parlant avec Juliet ça me permettrait de mettre des mots sur tout ça mais autant fallait-il que je me décide à lui en parler, car ça, encore ce n’était pas gagner. Hochant la tête, je lui souris avant de prendre la parole à mon tour. « Oh c’est super, elle devait être contente. » J’aimais bien savoir où elle se trouvait même si je faisais confiance en Juliet pour ça en fait, je ne savais vraiment pas pourquoi je pensais cela. Ce n’était pas ma fille mais j’étais là depuis le début alors je ne voulais pas qu’il lui arrive malheur. Je resserre mon bras contre le sien et avance doucement pour finir par me retrouver devant le vendeur. Je prends la commande de la jolie brune puis commande un coca et paie la totalité. Je tends le verre à la jeune femme puis lève mon verre vers le sien. « A nous ? » J’avais vraiment envie que cette journée soit la nôtre que rien ne la dérange, que rien ne vienne la bousculer. C’était comme une deuxième chance pour moi. Une chance de me rattraper le soir où je suis partit car mes parents avaient subi une attaque terroriste en avion. Bref, je voulais partager ce moment avec Juliet une fois de plus, ce moment unique qui nous avait échappé lors du soir de bal de promo et je comptais bien faire les choses correctement cette fois-ci. Je suis son regard et souris tout en m’avançant avec elle vers ce stand. Les photos sont vraiment belles oui et ce photographe à un talent incroyable que j’en suis bouche bée. Je l’écoute avant de prendre aux mots ce qu’elle vient de me dire. Je la lâche quelques instants, la plantant mais lui assurant que je revenais dans deux minutes. Me dirigeant vers le photographe, je discute avec lui quelques minutes avant de retrouver Juliet qui était encore au même endroit. Je l’attrape par la main et souris en coin. « Si madame veut bien me suivre. » J’ai un sourire jusqu’aux oreilles et je suis prêt à tout pour la rendre heureuse et lui faire plaisir. Je m’avance vers l’arrière du stand et rigole légèrement avant d’exposer à la jolie brune l’idée que j’ai mis au point avec le photographe. « Tu voulais une photo comme ça ? Et bien on va le faire ! » J’étais fier de l’idée que j’avais eu et content de pouvoir lui faire plaisir et de réaliser son souhait. Je laissais le photographe nous placer et je passais un bras autour des hanches de la jolie brune avant de le regarder dans les yeux et de me plonger dans son regard. Ce regard si intense qui me rendait dingue à chaque fois sans que je m’en rende compte. Sauf à ce moment là, je ne sais pas si c’était le moment qui voulait ça mais je me sentais comme nerveux et bête. Mais aussi, je me sentais heureux. « J’espère que l’idée te plaît ! » C’est vrai que je ne lui avais pas demandé son avis mais en même temps, ça se voyait dans son regard qu’elle avait voulu faire cette photo. Je resserrais mon étreinte avant de me tourner vers l’objectif pour au final de nouveau plonger mon regard dans le sien car je ne pouvais m’y détacher, cette brunette était un aimant.

_________________
La frontière entre l'amitié et l'amour est si fine qu'on peut parfois s'y tromper... ✻ “Les amis c’est comme les lunettes, ça donne l’air intelligent, mais ça se raye facilement et puis, ça fatigue. Heureusement, des fois on tombe sur des lunettes vraiment cool !”
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Juliet MckeyGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 09/04/2017
Pages lues : 140
Crédits : .Cranberry (Avatar); Pauline (Gif)
Avatar : Katharine Mcphee
Pseudo : Lydia
Schizophrénie : Jade (Katherine Mcnamara), Julian (Steven Mcqueen), Isobel (Melissa Benoist), Chelsea (Hailee Steinfeld) & Luis (Matthew Doddario)
Disponibilités : (4/3) INDISPONIBLE

Baby | Jay | Savannah | Jay
Âge : 33 ans
MY SOUL

MessageSujet: Re: Jayliet ▬ Comme au bal de promo    Sam 5 Aoû - 15:21

Jay & Juliet
Comme au bal de promo

« - Au début non. Elle boude toujours un peu quand je pars sans elle, mais après ça passe toujours et elle est contente. Elle essaie juste de m’avoir. » Dis-je tout en rigolant légèrement. Je sais comment elle est maintenant. Parfois je craque et elle vient quand même avec moi. Mais d’autres fois, ça ne fonctionne pas. Ca dépend un peu de ce que je fais et avec qui. Je ne peux pas toujours l’avoir avec moi. Puis le fait qu’elle puisse avoir du temps avec d’autres enfants c’est très bien pour elle. Elle a besoin de s’habituer avant de commencer à l’école. J’aurai le cœur brisé si elle se sentait mal. J’espère donc que tout se passera bien pour elle. Et je n’en doute pas non plus. C’est une petite fille formidable. Pleine de vie. Enfin, elle sera toujours incroyable à travers mon regard de toute façon. Il n’y a pas de doute là-dessus. Mais je me concentre sur notre moment, sur cette soirée. Nous revoilà tous les deux, après autant d’année. Et ça me fait quelques choses. Je me sens comme une enfant finalement. Enfin, une grande enfant bien-sûr. Je prends le verre qu’il me tend, souriant ensuite pour le lever avec celui de Jay. « - A nous. » Répondis-je directement avant de boire un peu dans mon verre, comme le veut la tradition. J’adore boire ce genre de boisson, avec du citron c’est toujours plus rafraichissant. Enfin, de moins point de vue en tout cas. J’apprécie me retrouver à ce festival. C’est juste magnifique, puis cet arbre, le cerisier, donne une couleur vraiment adorable. Pour ceux qui aiment le rose en tout cas. Le Japon doit être un pays magnifique. Peut-être que j’aurai la chance de m’y rendre un jour. Quand j’aurai du temps du moins. Pour le moment, ce n’est pas tellement prévu. Puis ça doit coûter une certaine somme. Une fois près de cette exposition de photo, je ne peux m’empêcher d’être admiratif du travail de l’artiste. On voit qu’il est doué, qu’il a de bonne prise de vue et aussi un bon logiciel. J’adore tellement. Certaines photos font rêvées en plus. Mais elles sont beaucoup en rapport avec le printemps et le festival. Ce qui est logique dans un sens vu l’endroit où nous sommes en ce moment. Je suis un peu surpris quand je vois Jay partir. Me demandant ce qui lui passe par la tête. Je ne bouge pas d’où je suis, continuant de regarder le panneau, restant patiente en attendant le retour de mon meilleur ami. « - Te suivre oui. » Dis-je finalement en secouant la tête. Je lui fais confiance de toute façon. Il ne va pas me tirer n’importe où. Je le suis donc derrière le stand, posant les yeux sur le photographe directement. Je hausse un sourcil puis tourne la tête sur Jay avant de secouer la tête. « - Tu es incroyable ! » Dis-je directement. C’est vrai après tout, il l’est. L’idée de faire des photos m’est venue comme ça, et puis, je trouve ça géniale de pouvoir en faire. Mais je ne m’attendais pas à ça. Je finis par suivre ce qu’on me dit, laissant Jay venir proche de moi. Un peu trop proche sans doute pour mon cœur qui se met à battre un peu plus fort suite à son contact. Je rougis légèrement, mais essaie de le masquer en détournant quelques secondes le regard. Je hoche positivement la tête. « - Oui ça me plait. Merci. » Je me mords un peu la lèvre. Ca ne peut que me plaire. « - Et ça nous feras un beau souvenir. » Dis-je pour terminer. Et une photo officielle de nous deux aussi. Nous n’en avons pas spécialement. Enfin si, avec nos appareils et nos téléphones mais ça n’est pas la même chose. Je pose les yeux sur lui, l’observant attentivement. Je plonge mon regard dans le sien. S’il savait ce qu’il peut se passer en moi… Même moi j’ai un peu de mal avec mes émotions. Je pense que la photo sera réussie au moins. Elle est réelle, les sentiments sont réels. Je reviens sur terre quand le photographe nous dit que c’est bon. Je souris donc, me tournant vers lui. « - Merci, quand est-ce qu’on pourra avoir la photo ? » Demandais-je en essayant de penser à d’autres choses qu’à Jay pour le moment.   

_________________
We do not always have what we want.
©️ okinnel
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jay MaxwellGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 19/03/2017
Pages lues : 144
Crédits : Avatar : emy. ; Signature : which witch; Gifs : tumblr&moi
Avatar : Jesse Lee Soffer
Pseudo : Trucpau
Schizophrénie : Savannah Miles #lpipes
Sheri Brackenreid #lcollins
Kelvin Forrest #tjames
Amaryllis Danvers #nwatts
Elizabeth Pollard #bheathcote
Lexie White #lliberato
Disponibilités : CLOSED

IsobelEricJuliet#2LoterieMaliaLouisMaxJuliet#2LéonieEric#2
Âge : 33 ans - 14 Avril 1982
MY SOUL
Carnet de relation
Relationship:

MessageSujet: Re: Jayliet ▬ Comme au bal de promo    Jeu 7 Sep - 15:48

Juliet & Jay
Comme au bal de promo

Je rigole quand elle me raconte comment la petite Molly peut arriver à ses fins, cette petite m’étonnera toujours. « Elle est futée, sa maman est tout pour elle après tout. » Et je suis sincère quand je lui dis cela, je dois dire que Molly a une adoration particulière pour Juliet et quand je les vois toutes les deux, je fonds littéralement. Elles sont si belles et ont une grande complicité que si jamais elles venaient à se séparer pour x ou y raison, ça me fendrait le cœur. Cependant, je n’y pense pas pour l’instant, je profite de moment présent avec la jolie brune qui se retrouve à mes côtés. Je la trouve encore plus belle qu’avant. Je pourrais me noyer dans ses yeux et je pourrais tomber toute de suite à ses pieds pour lui dire toute la vérité. Mais je préfère ne pas le faire pour ne pas briser cette entente qu’il y a entre nous aujourd’hui. Je plonge mon regard dans le sien quand je trinque avec elle, puis je bois une gorgée avant de sourire de nouveau et de me sentir comme quand j’avais dix-huit ans. Je me sens complètement petit en face de cette belle brune qui me fascine. Quand on se retrouve devant ce photographe, je vois vraiment que Juliet est intéressée par ce boulot et qu’elle voudrait vraiment faire partie de ces portraits qui sont accrochés sur le mur improvisé du stand. Alors je passe à l’action, je m’absente quelques temps pour mettre au point un petit cliché avec le photographe appuyant sur le fait que ça nous ferait un souvenir et que ça serait comme un cadeau. Bref, il accepte et je suis vraiment heureux à cet instant. Je retourne voir Juliet et attrape sa main pour la mener vers là où la photo sera prise, je rigole en voyant son air ahuri et hausse les épaules. « Je veux juste te faire plaisir. » En somme, ce n’est pas grand-chose ce que je lui réserve et ce que je lui ai préparé. Alors en écoutant le photographe, je me retrouve à côté de la douce brunette et je souris, n’arrivant pas à décrocher mon regard de ses yeux. Je sens mon cœur s’accélérer également et je vois les joues de Juliet rougir aussi. Je me sens bête mais je me sens tout aussi heureux en même temps. « Un très beau souvenir, oui. » Je souris et pose ma main sur la sienne avant de me laisser emporter par ce tourbillon d’émotion qui m’entraîne pendant la prise de cette photo, j’aurais pu faire bien plus si je n’avais pas entendu la voix du photographe me sortir de ce magnifique rêve. Je secoue la tête et m’écarte de la jeune femme avant de me passer une main dans les cheveux puis d’attraper la main de la brunette. Je ne sais pas pourquoi j’ai fait ça, mais j’en avais envie, alors je l’ai fait. Je souris avant d’écouter la question de Juliet envers le photographe. « Je pourrais passer la prendre cette semaine. » Je regarde le photographe et hoche la tête, c’est convenu que le tirage sera fait dans la semaine et il m’appellera. Je laisse ma carte de détective, ce qui est plus simple puis nous nous éloignons du stand gardant la main de Juliet dans la mienne. « J’aimerai t’inviter à danser, Ju. » Je viens de faire un grand pas en lui demandant cela mais je suis content de l’avoir fait. Je me dirige vers un stand plutôt musical et à l’écart des autres pour ensuite faire face à la brunette. « J’aimerai revivre ce moment qu’on a pas vécu lors du bal de promo. » Je me sens gamin mais au fond, on n’a pas pu faire cela à cause du drame dans ma famille et maintenant, je veux que cela se passe, je veux montrer à Juliet qu’elle compte pour moi et qu’elle compte surement plus qu’une meilleure amie. Mais pour ça, il faut aussi qu’elle accepte ma proposition. Alors je tends ma main libre envers la brune et je me penche en avant, faisant une révérence pour l’inviter à danser.

_________________
La frontière entre l'amitié et l'amour est si fine qu'on peut parfois s'y tromper... ✻ “Les amis c’est comme les lunettes, ça donne l’air intelligent, mais ça se raye facilement et puis, ça fatigue. Heureusement, des fois on tombe sur des lunettes vraiment cool !”
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Juliet MckeyGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 09/04/2017
Pages lues : 140
Crédits : .Cranberry (Avatar); Pauline (Gif)
Avatar : Katharine Mcphee
Pseudo : Lydia
Schizophrénie : Jade (Katherine Mcnamara), Julian (Steven Mcqueen), Isobel (Melissa Benoist), Chelsea (Hailee Steinfeld) & Luis (Matthew Doddario)
Disponibilités : (4/3) INDISPONIBLE

Baby | Jay | Savannah | Jay
Âge : 33 ans
MY SOUL

MessageSujet: Re: Jayliet ▬ Comme au bal de promo    Dim 24 Sep - 13:54

Jay & Juliet
Comme au bal de promo

Molly sera toujours la meilleure à mes yeux. Je ne contredis donc pas Jay quand il me dit qu’elle est futée. C’est une petite fille très intelligente, elle évolue assez bien. Elle est également très attachante. Je l’aime plus que tout au monde. Et même si elle n’est pas présente avec moi en ce moment, je sais que je rattraperai mon absence par un autre moment avec elle. Il y a tellement de choses que nous pouvons faire ensemble de toute façon. Je ne m’inquiète jamais de ça. Puis elle doit aussi comprendre qu’elle ne peut pas toujours être là. Elle le comprendra certainement mieux lorsqu’elle fera son entrée à l’école. Ca sera beaucoup plus évident pour elle. En tout cas, je suis heureuse d’être ici avec mon meilleur ami. Comme dans le temps, quand la vie était beaucoup plus simple. C’est une belle journée qui s’annonce et je suis enthousiaste. Je bois un peu de mon verre, profitant du temps que nous avons. Nous ne sommes pas pressés. J’observe ce qui se trouve autour de nous, puis surtout cette exposition photo qui me donne des envies. Envies comblées par Jayden qui s’en va faire une demande au photographe. Je m’attendais à tout sauf à ça. Mais j’en suis quand même heureuse. « - Tu me fais plaisir. » Lui dis-je en réponse à ses mots. Un peu comme toujours. Bien que nous avons eu des moments assez difficiles avant ça. C’est une époque à laquelle je ne pense plus actuellement. Ce moment me paraît tellement parfait, mais en même temps, je ressens tellement de chose. Rien que cette photo, ce court échange me montre à quel point je peux tenir à lui. Mais je dois savoir me tenir, ne pas faire d’erreur. J’ai besoin qu’il fasse partie de notre vie. J’écoute son échange avec le professionnel puis sourit. « - Merci. » Dis-je quand même à l’homme qui a été vraiment sympas pour le coup. Je serre la main du brun avant de le suivre. Nous nous éloignons donc de ce stand. Ca aura été une bonne expérience en tout cas. Je laisse les yeux devant moi, me laissant guider. Ce n’est que quand il me propose une danse que je repose le regard sur lui. Nous arrivons presque à la suite près du stand musicale, nous entendons assez la musique pour pouvoir danser en tout cas. Je souris automatiquement, réfléchissant. J’approuve. « - Avec plaisir. J’ai été déçue que ce moment n’arrive pas à l’époque. » Dis-je en prenant sa main en même temps. Bien sûr, je ne lui en veux pas, ça n’est pas de sa faute. Les choses se sont faites ainsi et personne n’a rien pu y faire. Je m’approche un petit peu plus de lui, posant les mains correctement pour pouvoir faire cette danse. Comme je l’ai appris avant le bal de promotion. Je relève les yeux vers les siens, souriant directement. Je le trouve encore plus beau. Cette fois-ci, les choses se passent bien. Il n’y a rien qui peut venir réduire ce moment en poussière. Nous sommes tous les deux, nous sommes bien. Enfin, en tout cas, je le suis, même si mon cœur s’emballe toujours un peu plus fort. J’ai enfin droit à ce rêve que j’aurai aimé réaliser il y a des années d’ici. Mais comme le dicton le dis, vaut mieux tard que jamais. Je poursuis la danse avec lui, suivant son rythme puisque je me laisse totalement guider. Autour de moi, le monde n’existe plus, il n’y a plus que nous. Je suis concentrée sur lui, son odeur, sa chaleur, ce moment. Je reste proche de lui, voir encore plus proche que ce qu’il devrait l’être normalement mais je suis dans le moment, et je ne pense à rien d’autre, j’ai l’impression d’être sur mon petit nuage.  

_________________
We do not always have what we want.
©️ okinnel
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jay MaxwellGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 19/03/2017
Pages lues : 144
Crédits : Avatar : emy. ; Signature : which witch; Gifs : tumblr&moi
Avatar : Jesse Lee Soffer
Pseudo : Trucpau
Schizophrénie : Savannah Miles #lpipes
Sheri Brackenreid #lcollins
Kelvin Forrest #tjames
Amaryllis Danvers #nwatts
Elizabeth Pollard #bheathcote
Lexie White #lliberato
Disponibilités : CLOSED

IsobelEricJuliet#2LoterieMaliaLouisMaxJuliet#2LéonieEric#2
Âge : 33 ans - 14 Avril 1982
MY SOUL
Carnet de relation
Relationship:

MessageSujet: Re: Jayliet ▬ Comme au bal de promo    Mer 27 Sep - 18:47

Juliet & Jay
Comme au bal de promo

A présent, je ferais tout pour que ce souvenir reste à jamais dans ma tête et j’étais certain que ça serait la même chose pour la jolie brunette. J’avais l’attention d’aller chercher le portrait et de l’encadrer par la suite pour lui offrir, comme ça, ça sera un souvenir permanent qu’on pourra regarder encore et encore sans se lasser. J’étais si heureux de partager ces moments avec elle, d’être rien que tous les deux, ça faisait si longtemps que je cachais mal mes émotions. J’avais sûrement des paillettes dans les yeux mais je m’en fichais, elle me rendait heureux et c’est tout ce qui m’importait. Souriant quand elle me répondit, je posais ma main sur sa joue avant de revenir à la réalité en parlant avec le photographe pour caler une journée pour aller chercher l’agrandissement. J’étais bien pressé de voir le rendu et de pouvoir lui offrir. Je saluai l’homme avant de me diriger avec ma meilleure amie vers un autre stand plus éloigné des autres et plus tranquille. Je pouvais arrêter de parler plus fort pour qu’elle puisse m’entendre. Je m’arrêtais près de ce stand musical puis lui tendis la main pour l’inviter à danser. J’en avais envie depuis l’âge de mes dix-huit ans. Le moment était enfin arrivé, beaucoup plus tard que je ne l’avais prévu mais enfin, je pouvais danser avec elle. Je me pinçai les lèvres et posai mes mains sur ses hanches, réduisant considérablement la distance qui nous séparait. Plongeant mon regard dans le sien, je me sentais bien et heureux. Nous étions en train de danser comme deux jeunes pour la première et j’en étais heureux. J’étais tout sourire, sentant mon pouls s’accélérer à chaque fois que je pouvais sentir son souffle près de mon visage. Je pouvais aussi sentir son parfum, tous mes sens étaient à fleur de peau et je me rendais compte à quel point je la désirais aussi. Depuis le début, Juliet me faisait éprouver des sentiments que jamais je n’avais eu auparavant, sauf avec ma femme. Je me sentais de nouveau léger, simple et cela grâce à Juliet. Mais ça avait toujours été grâce à elle que je m’en sortais bien, que je me sentais mieux et que j’avais pu avancer dans la vie. Je m’approchai de son visage puis murmurai à son oreille. « Merci, Juliet. » C’était un simple mot mais qui voulait dire énormément de chose pour nous deux. Cela faisait maintenant plus de vingt ans qu’on se connaissait et jamais elle ne m’avait abandonné, elle avait toujours été là pour moi. Toujours. Et je m’en rendais compte maintenant, même dans les plus dures épreuves, elle avait été là. Ma vie tournait autour de Juliet et je ne me rendais pas compte à quel point je l’appréciais plus que je ne voulais me l’avouer. Cette fille me faisait tourner la tête et avec elle le temps s’arrêtait à chaque fois qu’on se retrouvait dans notre bulle. Je relevai la tête et souriais de plus bel avant de déposer un baiser sur son crâne et de m’écarter d’elle pour la faire tourner sur elle-même avant de me baisser pour saluer ma jolie cavalière. « Je pense que vous êtes la danseuse la plus exceptionnelle avec laquelle j’ai pu danser. » Disais-je en souriant et riant légèrement avant de garder sa main dans la mienne, ne voulant pas rompre ce contact tout de suite. J’étais nul pour montrer ce que je pouvais ressentir mais généralement, Juliet n’avait pas besoin que je lui dise pour qu’elle comprenne, la brunette lisait en moi comme dans un livre ouvert. C’était ce qui faisait notre force.

_________________
La frontière entre l'amitié et l'amour est si fine qu'on peut parfois s'y tromper... ✻ “Les amis c’est comme les lunettes, ça donne l’air intelligent, mais ça se raye facilement et puis, ça fatigue. Heureusement, des fois on tombe sur des lunettes vraiment cool !”
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MY BOOK COVER
MY SOUL

MessageSujet: Re: Jayliet ▬ Comme au bal de promo    

Revenir en haut Aller en bas
 
Jayliet ▬ Comme au bal de promo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Jeu stupide comme d'hab] J'envie X parce que...
» 04. Des cupcakes pas comme les autres - Oxanna/Sue/Alejandro
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» les bugnes comme chez le patissier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
READ MY MIND :: Washington, District of Columbia :: Capitol Hill :: national mall-
Sauter vers: