AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un petit match ? ♠ Simon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Elizabeth PollardGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 25/04/2017
Pages lues : 68
Crédits : Avatar : Savage; Signature :Astra ; Gifs : Tumblr
Avatar : Bella Heathcote
Pseudo : Trucpau
Âge : 25 ans - 20 Juin 1991
MY SOUL

MessageSujet: Un petit match ? ♠ Simon    Mer 3 Mai - 14:37

Simon & Elizabeth
Un petit match ?

« Merde ! Fais chier. » Je balançais mes papiers dans mon bureau et me pris la tête entre les mains avant de relever la tête et de croiser le regard de mon partenaire. Je refusais son aide et ça n’allait pas être maintenant que je la lui demanderai. Il fallait absolument que j’arrive à mettre des mots sur ce que je voulais dire par rapport à ce restaurant italien que j’avais vu hier soir. Mais rien ne me venait, j’avais l’esprit vide et j’étais à cran. Je n’avais pas bien dormi et le fait d’avoir revu Lowen me foutait les nerfs en pelotent. Il fallait que j’aille me défouler et le seul endroit qui me paraissait le plus approprier pour l’instant, c’était une salle de sport mêlant les différents sports de combat. Je devais taper dans un sac, mettre mes gants et défoncer ce qui se trouvait en face de moi. Je me levais, quittant le bureau pour m’absenter. Je murmurais quelques mots à Hayden sans rien ajouter de plus puis sortis en soupirant et me dirigeant vers chez moi. Je devais aller chercher de quoi m’habille et me changer après avoir sué. Entrant dans mon appartement, j’humais l’air et me sentis tout de suite un peu mieux. La vanille, je regardais le bâton d’encens avant de le jeter à la poubelle, l’odeur resterait bien jusqu’à ce que je revienne ce soir. Je me dépêchais à faire mon sac, ajoutant une serviette, des produits pour me doucher et des rechanges. Voilà, j’étais fin prête, je m’arrêtais dans ma chambre pour attraper mes gants de boxe personnels que j’avais acheté quelques mois auparavant quand j’avais commencé à m’y mettre. Je revoyais encore cette fille se faire violer sous mes yeux sans que je puisse agir, depuis je prenais des cours de boxe et de self-défense pour apprendre à me battre et cogner quand je le voulais. Là j’en avais envie, juste pour laisser couler ma rage de ne pas réussir quelque chose. Ca ne m’arrivait jamais et je me décevais seule. Prenant ma voiture, je me rendis dans la salle de sport commune la plus proche et m’y arrêtais pour aller m’enfermer dans le vestiaire féminin et m’habiller de mon short, d’un t-shirt noir puis enfilais mes chaussures pour sortir, gants sous le bras laissant mes affaires dans le vestiaire. Je n’avais rien d’important donc je ne risquais rien à laisser mon sac ici. J’enfilais mes gants et me dirigeais vers le premier sac que je vis, observant le peu de personne qui s’y trouvait. J’allais être tranquille et j’allais pouvoir taper dans ce sac aussi fort que je le voulais sans qu’on m’observe de trop. Mais avant tout, je devais aussi m’échauffer, c’était la base pour que je ne me fasse pas mal quand j’allais frapper. Je commençais par retirer mes gants au final pour faire de la corde à sauter, sautant à pieds joints. J’accélérais au fur et à mesure avant de m’arrêter pour faire des flexions et de rechausser mes gants et de commencer à frapper le sac devant moi, jouant aussi avec mes pieds. Je refrappais une fois de plus, beaucoup plus fort, me penchant pour éviter un coup invisible. Je continuais mes frappes, alternant la défense et l’attaque. Je finis par donner plusieurs coups et de crier avant de balancer mes gants par terre et de m’asseoir, pour m’allonger et regarder le plafond. Je transpirais déjà mais qu’est-ce que ça faisait du bien, je retrouvais le sourire puis je laissais ma tête tourner vers un jeune homme à quelques mètres de moi. J’arquai un sourcil avant de me redresser et de ramener mes jambes contre moi. « Il y a un souci ? » Je me devais de demander car il avait un regard interrogateur. C’était la première fois que je le croisais ici, enfin il faut dire que je fréquente plusieurs salles aussi. « Une partie de boxe ? » Je souriais à présent, le mettant au défi, après tout, s’il en fait, pourquoi pas ne pas affronter un adversaire à ma taille. Il ne fallait pas croire que j’étais rien qu’une petite sainte ni touche, non, je savais donner du fil à retordre et j’adorais la compétition. J’adorais gagner surtout. Alors pourquoi pas avoir un match avec ce jeune homme.

_________________
laugh is contagious
La faculté de rire aux éclats est preuve d'une âme excellente.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Simon ElkinsGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 20/03/2017
Pages lues : 48
Crédits : Krieger
Avatar : Cody Christian
Pseudo : Mekhaï
Âge : 22 ans
MY SOUL

MessageSujet: Re: Un petit match ? ♠ Simon    Mar 13 Juin - 18:44

Chaque soir, j’avais besoin d’aller faire ma dose de sport. Certains diraient que j’en faisais parfois trop mais je n’étais pas dans l’extrême. J’avais besoin de me dépenser, de varier et d’extérioriser le cours de mes journées. J’avais besoin de sentir toute mon énergie quitter mon corps en même temps que j’effectuais mes exercices. Encore plus lorsque j’avais dû subir un appel que je n’avais pas vraiment voulu passer. Un appel de mon père. Ces appels que j’avais tant attendus lorsque j’étais plus jeune, de cet homme dont l’absence m’avait tant touché. J’étais un enfant qui ne cherchait que l’attention de son père et son métier l’avait emmené loin de moi. Je respectais mon père et je respectais son métier et je ne le jugeais pas pour ça. Mais pour me protéger, j’avais peu à peu creusé un fossé entre mon père et moi, pour ne plus souffrir de son absence, pour ne pas avoir à attendre désespérément son appel, créant ainsi deux vies différentes entre la sienne et la mienne. Ce fossé s’élargissait encore plus depuis que Jonas vivait avec lui, nous étions bel et bien deux familles différentes vivant à des pôles du pays opposé. C’est pourquoi j’avais fini cet appel assez rapidement justifiant la coupure net par mon arrivé à la salle de sport, assez pressé de couper court à la conversation. J’avais prévu d’aller faire de la musculation mais finalement je crois que j’avais besoin de me défouler et principalement de taper dans quelque chose. C’est pour cela que finalement plutôt que de me diriger vers la salle contenant les appareils sportifs, j’allais vers la salle des boxeurs normalement fermée à cette heure-ci, les cours se terminant un peu plus tôt pour les plus jeunes. Ce n’était pas mon sport pourtant, je n’en faisais même quasiment jamais ayant assez à faire avec le basket, la natation, le judo et la musculation mais je voulais quelque chose de plus brutal, de plus défoulant. J’avais donc rapidement rejoint les vestiaires pour changer, troquant ma tenue pour un vieux short qui allait faire office de short de boxe et en empruntant des vieux gants de la salle. C’était loin d’être le top de l’hygiène mais j’allais sans doute survivre pour une fois. J’étais maintenant prêt pour rejoindre la salle, prêt à aller taper dans des sacs de frappe et déversé tout ce trop plein enfoui en moi. Ce n’était pas de la déprime mais vraiment de la colère, j’étais énervé et j’avais besoin de me défouler et vaut mieux sur un sac que sur une personne. Je devais éviter de me battre si je ne voulais pas être suspendu de l’équipe la veille des qualifications. Lorsque j’arrivais dans la salle, j’avais alors vu une jeune femme, sans doute de la vingtaine bien avancée, allongée sur le sol toute essoufflée. Le sportif en moi avait envie de lui dire qu’il ne faut surtout pas s’allonger ni s’asseoir lorsque l’on est essoufflé mais marcher et le petit con, avant envie de lui dire que ce n’était pas très victorieux d’avoir été mit K.O. par un sac. Mais je n’avais finalement envie de ni l’un ni l’autre et je m’étais décidé à aller simplement m’entrainer sans faire d’histoire ni faire le coach. Seulement je n’avais même pas eut le temps de détourner mon regard que la blondinette s’était redressé en me demandant si j’avais un problème. Sans doute que sans le faire gaffe, je l’avais regardé avec mon regard des mauvais jours alors que je n’avais rien contre elle mais j’étais dans mes pensées. « Aucun. » J’avais alors repris ma marche quand elle me proposa une partie de boxe pour mon plus grand étonnement. Je l’avais alors observé de la tête au pieds sans le moindre jugement. C’est sûr que sa carrure n’était pas très imposante mais j’avais appris au fil du temps à ne pas me fier aux apparences comme lorsque le petit homme chétif se trouve être un tireur hors pair au basket ou quand le baraqué se fait renverser par un gringalet au judo. On avait juste deux poids différents et elle pouvait très bien être très bonne dans sa catégorie, même si j’avais quand même confiance en moi. Je souriais même. « Pourquoi pas. » Je n’étais pas un habitué de ce sport voir pas du tout mais ça n’allait pas me tuer, sauf peut-être mon égo si je venais à perdre, car j’étais sans doute le plus mauvais joueurs de la terre. Je prenais juste un protège dent parce que je ne voulais pas perdre mon sourire même si j’espérais ne pas en avoir besoin. Il était tout de même hors de question que je prenne ces espèces de protection pour visage qui donne l’air ridicule. Une fois prêt, nous nous mettions sur le ring. Il fallait faire le salut mais une fois fait, je lui laissais donner le top départ d’un signe de tête. « Que le meilleur gagne » C’était rare de voir des filles compétitives et surtout assez bagarreuse, du moins dans mon entourage car dans le monde il doit bien y en avoir à la pelle. C’était cool. Lorsque le départ fut lancé, j’avais levé ma garde.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Elizabeth PollardGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 25/04/2017
Pages lues : 68
Crédits : Avatar : Savage; Signature :Astra ; Gifs : Tumblr
Avatar : Bella Heathcote
Pseudo : Trucpau
Âge : 25 ans - 20 Juin 1991
MY SOUL

MessageSujet: Re: Un petit match ? ♠ Simon    Ven 23 Juin - 17:41

Simon & Elizabeth
Un petit match ?

Je ne pensais pas avoir quelqu’un dans la salle de sport à cette heure ci, mais en somme ça ne me dérangeait pas d’avoir quelqu’un dans la même pièce. Juste que je n’appréciais pas de voir qu’on me regardait avec insistance. Je m’étirais tout en lui jetant des regards, reprenant mon souffle au fur et à mesure. Je savais que ce n’était pas bien d’être assise mais je m’en fichais au fond, je n’avais pas tellement de problème de souffle pour l’instant. J’étais bien jeune et je n’allais sûrement pas m’enquiquiner avec des bases de sportif à la noix pour savoir comment respirer après de l’effort. Alors que je me relève, je reprends mes gants, hochant la tête quand il répond à ma question. « Parfait alors. » J’avais bien envie de rajouter : si tu pouvais arrêter de me regarder maintenant petit con, ça serait cool. Mais je ne le fais pas, je n’ai pas envie de le cogner et de m’en prendre une par la suite. Car vu sa carrure, je ne doute pas une seconde qu’il pourrait me mettre au sol, même si j’ai des facultés pour me défendre, le poids fait aussi la différence. Puis sans comprendre pourquoi, je vins à lui demander une partie de boxe. Je ne savais pas ce qui m’avait pris et lui non plus d’ailleurs car quand il me détailla, je tiquai et soupirai avant de poser mes mains sur les hanches. « Vous n’arrêterez donc jamais de juger sur le physique quand il s’agit de sport. » Je grince des dents et ça a le don de m’énerver ce genre de comportement. Je ne lui en veux pas, mais ce n’est pas pour autant que je ne sais pas me battre. J’ai plutôt un bon crochet et j’ai suivi de bons entraînements. Je ne suis pas une suicidaire pour autant, si je lui propose c’est que je sens que ça peut le faire. Un sourire sur mon visage, je hochais la tête et me préparais en étant fière de mon défi. Peut être que j’allais gagner ou non, mais j’allais le défier et ça me plaisait. « Parfait. » Je ne pouvais enlever ce sourire de mon visage, surtout quand il s’agissait de compétition, j’étais née pour ça, je le sentais même si parfois ça me jouait énormément des tours. Alors peut être que ça allait m’en jouer quand j’allais l’affronter mais je m’en fichais, j’acceptais de perdre. Même si c’était dur, je prenais sur moi maintenant pour ne pas montrer ma frustration. Une fois prête, je levais mes gants et fis le salut à mon tour avant de sourire en coin et de répondre à mon tour. « Oui, que le meilleur gagne. » Une lueur de compétition dans mes yeux et je donnais le premier coup après avoir donné le top départ, je n’y allais pas de mains mortes. J’adorai sentir cette sensation qui s’émanait dans mes veines quand je me battais. L’adrénaline. J’adorais ressentir cela. Je ne pouvais m’en passer. Je cognais plusieurs fois, évitant certains coups mais m’en prenant d’autre. J’encaissai quand même pas mal avant de donner à mon tour certains coups bien placés pour le mettre en difficulté. Puis finalement, je levais les bras en signe de capitulation. « Ok, bien joué. » Je le regarde en souriant et pose mes mains gantés sur mes genoux en crachant mon protège-dent au sol. Pas très classe mais bon, je ne pouvais pas faire autrement. « Tu as une sacré force. » J’arquai un sourcil avant d’enlever mes gants et de les poser à côté de mon protège-dent. Je remets mes cheveux correctement puis finis par prendre la parole à nouveau en le regard, souriante. « Je suis Elizabeth. » Autant faire les présentations maintenant, après tout, on s’était fait un petit combat bien sympathique et il avait gagné. Je me devais aussi de me présenter, j’étais bonne joueuse pour cela même si j’allais sûrement lui demander une revanche pour plus tard. Mais j’étais épuisée et franchement, je rêvais d’une douche à présent. Cependant, je voulais aussi en découvrir un peu plus sur ce brun qui avait joué contre moi. Pas qu’il était appétissant mais un peu quand même. « Je ne t’avais jamais vu avant, alors que je suis souvent ici. » Je hausse les épaules avant d’attraper ma bouteille d’eau et de boire une longue gorgée et de la poser par terre en m’asseyant, refaisant mes étirements afin de détendre mes muscles après cet effort.

_________________
laugh is contagious
La faculté de rire aux éclats est preuve d'une âme excellente.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Simon ElkinsGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 20/03/2017
Pages lues : 48
Crédits : Krieger
Avatar : Cody Christian
Pseudo : Mekhaï
Âge : 22 ans
MY SOUL

MessageSujet: Re: Un petit match ? ♠ Simon    Sam 15 Juil - 22:53

Je pensais vraiment que venir tardivement à la salle m’éviterait de tomber sur la plupart des gens. Après je me doutais que je ne devais pas être le seul sauvage à vouloir avoir la paix et que je tomberais sur quelqu’un à un moment ou à un autre. Et ça ne me dérangeait pas plus que ça même si j’étais surpris de voir une femme. Enfin je m’en étais assez remis, j’étais simplement perdu dans mes pensées, j’avais gardé mes yeux rivés sur elle sans doute trop longtemps au gout de mademoiselle qui m’avait assez rapidement remis à ma place sans que je n’ai pour une fois, rien demandé. J’avais ri dans mes moustaches à sa réponse, pour une fois que je ne demandais rien voilà qu’on venait me chercher la merde. Je n’avais pas vraiment envie de m’embrouiller mais en d’autres circonstances, fille ou pas, la jeune femme en aurait surement prit pour son grade et je l’aurais remis sur les calles. Là je voulais simplement m’entrainer pour finir ma journée avant de devoir aller garder un enfant pour la soirée. Des fois, j’avais encore l’occasion de faire du baby-sitting mais c’était une autre histoire. Je me préparais alors à m’entrainer lorsque je fus surpris que la blondinette me propose de faire une partie mais je n’étais pas contre. Et si je ne frappe pas les femmes dans la vie de tous les jours, sur un ring c’est une tout autre histoire et même si je retiendrais sans doute mes coups, je n’hésiterais pas à lui en passer quelqu’un. Cependant lorsqu’encore une fois elle tenta de me reprendre avec une de ses remarques, je ne pu m’empêcher de la remettre à sa place. « Tu sauras madame grande gueule, qu’il est tout à fait normal et conseiller d’observer son adversaire et de le juger. Femme ou homme c’est pareil. Maintenant on peut combattre ou tu vas encore pleurnicher sur tes complexes d’être une femme qui fait du sport ? » Ca c’était sortie et puis si au passage ma réflexion pouvait l’énerver et lui donner un peu de peps dans notre combat, ça n’en serait que mieux. Car je ne la jugeais vraiment pas, j’avais simplement observé sa carrure en me disant que nous n’étions pas de la même catégorie de poids et que je pourrais jouer sur celui-ci pour garder le combat à mon avantage. Nous nous étions ensuite préparés afin de pouvoir nous combattre principalement en protégeant nos dents, en mettant nos gants, bref on allait se taper dessus. Nous étions prêt et visiblement, son regard en disait autant sur sa motivation que le mien. On était forgé dans le même acier, ça se voyait rien qu’à nos esprits de compétition. Elle fut la première à lancer un coup que je n’avais pas esquivé, je voulais évaluer sa force mais j’étais loin de pensé que je le sentirais à ce point passé. Elle continuait à cogner mais je ne me faisais plus avoir non plus et je rendais les coups. Bien-sûr, j’en recevais, dans le ventre, sur le torse, dans le visage mais je lui en avais bien placé certain et sans parfois géré ma force. Je ne me culpabilisais pas, si je m’étais trop retenu, elle l’aurait vu et m’aurait encore fait une scène. Une fois sur le ring, il n’y a plus de genre, ni de sexe. A la limite des poids mais c’est tout et elle avait volontairement choisi de faire abstraction de nos masses différentes. Après de nombreuses minutes, celle-ci avait capitulé et c’est essoufflé mais néanmoins le sourire aux lèvres que j’avais sauté de joie. La victoire était tellement importante pour moi mais je la félicitais quand même. « Je te retourne le compliment, j’ai senti tes coups passer ! T’as un sacré bon niveau ! » J’étais sincère et agréablement étonné de voir une telle battante. Je retirais mes gants et je passais une main dans mes cheveux humides. « Simon. » Autant dire que nous avions des noms à couché dehors autant l’un que l’autre. C’était plutôt drôle d’ailleurs. « Je ne viens pas souvent pour être franc. » Je passais mon avant-bras sur mon front transpirant avant d’ajouter. « Je pratique beaucoup de sport différents et la boxe, c’est plus un loisir donc je viens ici de temps en temps mais souvent les soirs pour avoir la paix. » Je m’asseyais sur le ring étendant mes bras derrière moi. Je crois qu’il fallait vraiment que j’aille me prendre une douche et que je m’étire. Rien d’urgent. J’ajoutais à mes explications. « C’était raté ce soir. » Je souriais de manière taquine en espérant qu’elle ne prenne pas trop mal ma petite blague même si je ne pensais pas. « Et toi tu viens souvent du coup ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Elizabeth PollardGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 25/04/2017
Pages lues : 68
Crédits : Avatar : Savage; Signature :Astra ; Gifs : Tumblr
Avatar : Bella Heathcote
Pseudo : Trucpau
Âge : 25 ans - 20 Juin 1991
MY SOUL

MessageSujet: Re: Un petit match ? ♠ Simon    Mer 2 Aoû - 19:50

Simon & Elizabeth
Un petit match ?

J’étais bien contente de me retrouver ici et une partie de boxe contre un partenaire que je ne connaissais pas, ça me bottait bien. Mais je sentais déjà qu’il avait un fort caractère, ça se sentait dans sa façon de parler mais aussi de se tenir. Ca me plaisait ce genre de personne. Cependant, je ne m’attendais pas à m’en prendre une dans la tronche. Une claque oui. Enfin une claque, façon de parler. « Je ne complexe pas sur le fait d’être une femme. Tu as raison, parler ne sert à rien pour ce genre de chose. » Arquant un sourcil, j’étais prête à combattre et prête à donner des coups, je n’allais pas me priver suite à cette remarque qu’il avait osé me faire. Je détestais ce genre de remarque, surtout pour avoir le dernier mot. Manque de chance, j’étais loin de laisser à mon adversaire avoir le dernier mot, surtout concernant le féminisme. Je voulais lui montrer qu’avec mon poids de femme et ma carrure j’allais pouvoir lui faire sentir certains coups. Après qu’on se soit salué, j’attaquais la première et j’encaissais les coups sans broncher, j’avais connu pire mais je savais bien que j’allais avoir un ou deux bleus en plus, ce n’était pas si grave que ça. J’appréciais ce combat, mais je sentais mes muscles se tendre et se raidir. J’allais bientôt donner la fin de mon combat et même si je n’aimais pas perdre, j’allais le devoir car je ne pourrais pas tenir éternellement. J’encaissais le dernier coup avant de lever les bras pour annoncer que j’arrêtais. Enlevant mon protège-dent, je me laisse tomber au sol en soufflant un bon coup. Souriant, je hochais la tête, fière de moi aussi d’avoir fait un progrès pour ne pas péter un câble pour cause d’avoir perdu ce duel. Surtout lorsque c’est moi qui l’engage. « Merci, en tout cas c’était vraiment un plaisir de boxer contre toi. » Le tutoiement était de rigueur depuis le début mais ça montrait aussi que j’étais encline à la conversation et non l’inverse. Je hochais la tête à son prénom en souriant. Simon, ça lui correspondait bien, une allure de battant. En tout cas, il était pas si mal que ça ce petit Simon. J’aurais pu en faire une bouchée dans un autre sport. Revenant à la réalité, je l’écoutais, avant de prendre à mon tour la parole. « Je pense que tu devrais poursuivre dans cette voie, tu as un putain de crochet. » Je rigolais en montrant mon menton un peu rouge et de boire ensuite une gorgée d’eau. Ce genre de combat, j’appréciais, ça me remettait en place et ça me permettait aussi d’évacuer la tension que j’accumulais à cause du boulot et autre. Pinçant les lèvres, je souris avant de lui répondre. « Comme tu dis, je crains que ce soir ne soit un soir tranquille pour toi, navrée. Ou pas. Car j’ai bien apprécié tomber sur toi pour me défouler. Tu fais un excellent punching ball ! » Je rigole avant de refaire ma queue de cheval et de sentir, malheureusement, la sueur qui s’y est installée. Vivement la douche maintenant, mais vaut mieux la prendre plus tard le temps que les muscles se détendent. « Quasiment tous les soirs de la semaine. J’y viens pour deux heures histoire de faire un peu de cardio puis après de taper contre le sac ou alors contre l’entraîneur, ça dépend. Puis ce soir, tu as été mon cobaye. Mais ça m’aide à expulser l’énergie de trop que j’ai. » Je secoue les mains avant de rire et de me passer une main sur le front. « Tu fais quoi comme autre sport du coup ? » J’arque un sourcil pour accompagner ma question. Je suis curieuse, si le sport peut être un sujet de conversation autant en profiter pour savoir qui peut être ce fameux Simon qui pratique la boxe pour le plaisir et occasionnellement. « Enfin peut être que tu as d’autre chat à fouetter maintenant que tu m’as foutu ma pâté. » Je demande, juste pour être sûre, je ne veux pas paraître pour la fille bavarder à vouloir en apprendre plus sur quelqu’un. J’en profite juste car j’ai le temps et qu’avoir un nouvel adversaire me plairait bien pour la suite. Cependant, je ne vais pas le retenir s’il veut prendre ses jambes à son cou et vaquer à ses occupations.

_________________
laugh is contagious
La faculté de rire aux éclats est preuve d'une âme excellente.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MY BOOK COVER
MY SOUL

MessageSujet: Re: Un petit match ? ♠ Simon    

Revenir en haut Aller en bas
 
Un petit match ? ♠ Simon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???
» Petit besoin (d'un Courant) d'air
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» Un petit caniche ou bichon ? 3 ans maltraité (60) ADOPTE
» MILOU petit croisé bichon gris 7 ans au Beaussart ADOPTE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
READ MY MIND :: Washington, District of Columbia :: Georgetown-
Sauter vers: