AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Jimon#1] (Maison#70) Un jour tu m'appartiendras

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Jacob G. SimmonsGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 12/12/2016
Pages lues : 841
Crédits : Avat' aslaug. ; Sign' Emi Burton ; Gif Tumblr
Avatar : Tyler Garcia Posey
Pseudo : GekkuNeko
Schizophrénie : L'accroc de la mode Kentin aka Lee Jong Suk. La violée et tabassée Adela aka Miranda Kerr. Le suicidaire Connor aka Jack Harries.
Disponibilités : Disponible pour quatre rp.
+ Jacaya ♥️ - Jimon ♥️

Terminés :
Adricob#1 ♥️ - Jacaya#1 ♥️ - Jacaya#2 ♥️Adricob#2 ♥️ - Adricob#3 ♥️ - Jacaria ♥️

En attente :
Jenna
Âge : 29 ans, mais faut pas en parler.
MY SOUL

MessageSujet: [Jimon#1] (Maison#70) Un jour tu m'appartiendras   Mar 16 Mai - 18:46

Un jour tu m'appartiendras
Hier il y a eu une énorme soirée chez moi avec tout un groupe d'amis dont Simon, autant dire que tout s'est très bien passé. J'ai pu profiter au maximum de ma soirée en compagnie de lui et de nos amis et évidemment, comme toujours, j'ai essayé de le chauffer mais bizarrement je n'ai toujours pas eu ce que je voulais : lui et son cul. Autant dire que ça me frustre au plus haut point qu'il me repousse, qu'il ne soit pas intéressé par moi et ça me vexe aussi moi qui suis une perfection je n'ai pas pour habitue qu'on me résiste comme il le fait. Mais je sais qu'un jour il finira par se laisser bercer par mes douces paroles et que je réussirais enfin à obtenir ce que je veux soit lui avec moi le temps d'une nuit. J'ai toujours été quelqu'un d'extrêmement sûr de moi et c'est sûr quand je veux quelque chose je l'obtiens toujours d'une manière ou d'une autre. Cependant voilà alors que je me réveille ce matin je remarque assez rapidement que je suis complètement à poil dans ma chambre, dans mon lit sous mes draps, je grimace tout en m'étirant puis je me rallonge dans mon lit tout en remarquant qu'il y a quelqu'un à ma gauche, je scrute la personne il s'agit d'un mec il est dos à moi, à poil lui aussi et je ne peux pas voir son visage. Je souris satisfait de voir que j'ai pu quand même tirer mon coup hier puis je me colle contre le mec en ronronnant. « Salut... » Lançais-je au mec qui ronfle encore comme pas permis, ça manque de classe mais ce n'est pas grave avec le beau cul qu'il a je le pardonne avec grand plaisir. Je me demande quand même qui c'est ce gars et j'ose pas le réveiller pour voir sa gueule parce que s'il est du genre bougon comme moi dès le matin bah voilà j'ai pas envie de me faire envoyer chier quoi... Du coup au lieu de réveiller ce jeune homme au bon boule je me colle davantage contre lui frottant mon érection matinale contre ses fesses tout en ronronnant. Oh je me demande bien qui c'est celui-là mais franchement il me plaît déjà beaucoup sans même que j'ai pu apercevoir son visage... En tout cas la nuit a dû être bien agitée je remarque qu'il y a tout un tas de fringues sur le sol de ma chambre et ça me fait rire...
Simon & Jacob
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Simon ElkinsGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 20/03/2017
Pages lues : 80
Crédits : Krieger
Avatar : Cody Christian
Pseudo : Danael
Schizophrénie : E. Austin Hayes [F. Harries] ~ Alec J. Miller [F. Lachowski] ~ Percy Ipkiss [T. Simpkins] ~Nael K. White [J. Whitesell]
Disponibilités : Disponible !
Âge : 22 ans
MY SOUL

MessageSujet: Re: [Jimon#1] (Maison#70) Un jour tu m'appartiendras   Mar 13 Juin - 18:45

Comme bien souvent j’étais allé faire la fête avec quelques amis, cette fois-ci nous avions été chez Jacob et le moins que l’on puisse dire c’est que tout c’était bien passé. Je m’étais totalement éclaté comme j’en avais l’habitude. J’avais bu sans en compter les verres et sans voir vraiment ce que je buvais, mélangeant un peu de tout. J’avais senti la limite du raisonnable arrivé et je l’avais franchi. J’avais fait les différents jeux d’alcool et les différents cul-secs s’étaient enchainé. J’avais vu certains amis partir vomir, certains rentrer chez eux en taxi ou à pieds, ou avec notre SAM local. Moi j’étais resté, je finirais sans doute par me réveiller le lendemain sur le canapé ou par terre. Je n’y avais même plus pensé, je ne me souvenais plus de grand-chose de ma fin de soirée. Je n’y pensais même pas forcément. Je dormais, recouvert d’un drap, assez paisiblement. J’avais franchement bien dormi et la lumière filtrait dans la chambre réchauffant mon dos nu. Je devais sans doute avoir décidé de dormir avec un de mes potes, ça arrivait souvent et je n’y voyais pas de mal. Pas de doute que je n’avais pas fini la nuit avec une fille, on était en appartement et le peu de fille qu’il y avait eu à la soirée, je les connaissais déjà. Dans tous les cas, je ne me tracassais pas, je n’avais semble t’il pas mal au crâne alors autant profité de ma matinée dans tranquillement au lit. Je somnolais encore dans ce lit confortable, à demi-conscient. Je ne savais pas encore que j’étais nu, je pensais même endormi en boxer comme d’habitude loin de me douter que je dormais avec celui qui rêvait de moi depuis un moment. J’avais senti mon colocataire de lit venir contre moi, je ne disais rien en me disant qu’il devait s’agir de l’un de mes amis qui s’amusait à jouer les faux amoureux. Ce genre de délire qu’on a qu’avec de vrais amis. Je ne m’en formalisais donc pas restant endormi pour tenté de finir ma grasse matinée. C’est alors que je sentis quelque chose qui me fit ouvrir les yeux subitement me faisant réalisé que je n’étais absolument pas vêtu. Ce n’était quand même pas ce que je pensais qui se frottait contre mes fesses. Ca ne pouvait pas être ça, je n’osais pas vraiment bouger craignant le pire. Je ne me trouvais quand même pas nu dans un lit avec un autre homme, c’était impossible. Je prenais le risque de me retourner pour voir qui j’avais derrière moi et lorsque j’aperçus le visage de Jacob, je sursautais lâchant un cri en me jetant presque du lit tout en tirant la totalité du drap avec moi. J’atterrissais par terre, en me redressant pour voir Jacob nu en intégralité et visiblement déjà bien en forme si j’ose dire. « Mais qu’est ce que tu fais là ? » Mes yeux ne pouvaient s’empêcher d’alterner entre son visage et son anatomie qui s’était précédemment frotté contre moi. « Pourquoi tu te frottais à moi ? » On n’avait rien fait, c’était impossible que même bourré je fasse ça, mais pourtant on était là ? Surement un délire de mecs ivres morts ? Peut-être mais pourquoi il venait de se frotter à moi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jacob G. SimmonsGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 12/12/2016
Pages lues : 841
Crédits : Avat' aslaug. ; Sign' Emi Burton ; Gif Tumblr
Avatar : Tyler Garcia Posey
Pseudo : GekkuNeko
Schizophrénie : L'accroc de la mode Kentin aka Lee Jong Suk. La violée et tabassée Adela aka Miranda Kerr. Le suicidaire Connor aka Jack Harries.
Disponibilités : Disponible pour quatre rp.
+ Jacaya ♥️ - Jimon ♥️

Terminés :
Adricob#1 ♥️ - Jacaya#1 ♥️ - Jacaya#2 ♥️Adricob#2 ♥️ - Adricob#3 ♥️ - Jacaria ♥️

En attente :
Jenna
Âge : 29 ans, mais faut pas en parler.
MY SOUL

MessageSujet: Re: [Jimon#1] (Maison#70) Un jour tu m'appartiendras   Lun 3 Juil - 11:45

Un jour tu m'appartiendras
En général, les soirées avec mes amis se passent toujours plutôt bien dans le sens où je fais attention à ce qu'il n'y ai pas la moindre bagarre, j'évite les drogues en général donc il y a juste de l'alcool chez moi. Même les joins j'évite, les joins ça peut exciter, rendre euphorique les gens et pour le coup je n'ai pas trop envie qu'il se passe des conneries sans fin chez moi. Donc quand on part de chez moi après une fête on est juste bourré et certainement pas shooté ça c'est un point important a mentionner. Mais cette soirée franchement je ne sais pas ce qu'il s'y est passé et pour tout dire je m'en fou un peu parce que me réveiller aux côtés d'un mec à poil ça ne me dérange pas particulièrement, au contraire j'apprécie même ça, surtout lorsque le mec en question a un boule comme celui du mec qui est paisiblement endormit à côté de moi. Son boule est tellement tentant, oh je le toucherais volontiers, je lui ferais bien des choses à son boule mais j'ai des principes et je ne touche pas une personne quand elle dort ou quoi, c'est pas mon truc. Après s'il avait été allongé sur le dos je l'aurais réveillé par une fellation je suppose que ça lui aurait bien plu, se faire réveillé de cette façon en général ça peut plaire aux mecs, moi en tout cas j'adore être réveillé comme ça. Mais là malheureusement il est sur le côté dos à moi et je ne sais même pas qui est la personne avec qui j'ai dormis et sans doute baisé durant la nuit. Autant dire simplement que ça me dérange de ne pas savoir à qui j'ai affaire donc je tente par un peu tous les moyens de le réveiller d'abord en le saluant mais ça ne marche pas vraiment, le mec ne répond pas. Je passe alors mon engin contre son boule me frottant sensuellement à lui et là ça marche, il se réveille se retourne et bonheur... Simon... Je savais qu'un jour je réussirais à le faire craquer pour moi et mon merveilleux physique, j'en étais sûr qu'il ne pouvait pas être totalement hétéro, il ne pouvait pas être rendu a être quelqu'un d'ordinaire alors qu'il a un physique extraordinaire. Je suis donc fier de moi jusqu'à ce que le beau gosse se mette à hurler comme une pucelle puis tombe par terre comme un con tout en tirant le draps pour que je ne vois pas son engin, oh, comme si j'en avais pas vu d'autres avant lui... Je grimace particulièrement embêté qu'il puisse me refuser un petit câlin matinal puis je le scrute longuement alors qu'il me demande ce que je fou là. « Ben... On est dans ma chambre mon chéri. Donc je suis dans ma chambre, avec toi... A poil.. » Dis-je sensuellement au beau mec tandis que je me mets sur le bord du lit fixant bien Simon de mes yeux sombres tandis que son regard se pose à plusieurs reprises sur mon engin, je souris particulièrement ravi qu'il me mate de la sorte. « Je me frottais à toi parce que tu as un cul du tonnerre et que je t'aurais bien pris une nouvelle fois vu que je pense que je t'ai baisé hier soir... Mais voilà la nécrophilie ce n'est pas mon truc donc j'ai préféré te réveiller avant. » Répondis-je simplement d'une voix douce tandis que je descends du lit venant me coller près de lui sur le drap tandis que je passe ma main sur son bras. « Bah alors... On me matte Simon ? Je savais que tu finirais par craquer à un moment donné... » Lançais-je au creux de son oreille tandis que je désigne d'un mouvement de tête mon érection bien dressée juste pour lui tandis que je le scrute longuement... Oh c'est sûr que le voir là tout mal à l'aise ça m'excite encore plus, bien plus qu'il ne peut l'imaginer...
Simon & Jacob
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Simon ElkinsGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 20/03/2017
Pages lues : 80
Crédits : Krieger
Avatar : Cody Christian
Pseudo : Danael
Schizophrénie : E. Austin Hayes [F. Harries] ~ Alec J. Miller [F. Lachowski] ~ Percy Ipkiss [T. Simpkins] ~Nael K. White [J. Whitesell]
Disponibilités : Disponible !
Âge : 22 ans
MY SOUL

MessageSujet: Re: [Jimon#1] (Maison#70) Un jour tu m'appartiendras   Mer 6 Sep - 15:34

Je fais souvent n’importe quoi en soirée du moment que j’étais en confiance avec la personne chez qui j’étais. Jacob était l’un de mes amis, même si nous ne trainions pas constamment ensemble, nous nous entendions bien et jusqu’à présent, je n’avais jamais eu de problème chez lui. Il faisait toujours en sorte que tout se passe bien et évitait les substances illicites. De toute façon, avec mon niveau sportif je ne prenais pas le risque de consommer la moindre drogue pouvant ruiner ma carrière. Donc c’était encore plus cool de pouvoir m’éclater chez quelqu’un sans avoir à craindre que ça ne déborde. Et j’avais sans doute trop bu puisque je ne me souvenais ni de comment je m’étais endormi, ni d’où je dormais, ni d’où j’étais exactement. Enfin si dans un lit mais je ne savais pas celui de qui je squattais et encore moins que j’étais en tenue d’Adam. Je savais au moins en ce début de matinée dans lequel je ne dormais qu’à moitié quelqu’un était à côté de moi puisque je l’avais senti bouger dans le lit ce qui ne me dérangeait pas. J’étais tellement bien allongé que peu importe lequel de mes potes dormait à côté de moi, je ne me réveillerais pas profitant de la suite de ma grasse matinée. Je n’avais donc même pas répondu lorsque mon ami encore inconnu m’avait salué, je n’avais vraiment pas envie de me lever, je voulais trainer au lit… Jusqu’à que je sente quelque chose venir se loger contre mes fesses et se frotter à moi. Je craignais de savoir ce que c’était mais ses mouvements frotteurs et cette chaleur ne laissait pas le moindre doute, il y avait un mec qui se frottait contre mon cul. Je m’étais retourné pour voir de qui il s’agissait craignant le pire et j’avais sursauté, crié et m’étais jeté du lit en apercevant Jacob. Mais qu’est ce que je foutais dans un lit, nu avec lui. Je n’étais pas gay, je n’avais aucune attirance pour les hommes et aucun sentiments pour Jacob si ce n’était de l’amitié. Alors pourquoi je me retrouvais avec son sexe contre mes fesses. Toujours est-il que j’étais maintenant au sol, le corps recouvert par un drap face à un Jacob nu comme un ver et visiblement en forme. Le pire étant que j’avais malgré moi posé mes yeux sur son entre-jambe, pas car j’étais attiré mais par réflexe. Il semblait alors assez contrarié de ma réaction, pourtant il me connaissait, il savait que je n’étais pas de ce bord là. Pourtant j’étais bien nu dans la même pièce que lui et je me posais maintes et maintes questions. Je tentais de me cacher le corps du mieux que je pouvais cachant mon service trois pièces totalement endormi. Je lui demandais alors ce qu’il faisait là oubliant l’espace d’un instant que cette chambre ne m’appartenait pas, ce qu’il ne manqua pas de me rappeler que j’étais dans la sienne. « Et pourquoi on est à poil ? On a rien fait, c’est impossible ! » Je paniquais presque, je n’étais pas pudique pour un sou, je me baladais même nu parfois chez moi, mais là je me cachais car je craignais que Jacob ne s’approche de trop près de mon intimité. Je m’étais alors questionné sur la raison du frottement de son sexe contre moi, mais il ne semblait absolument pas gêné comme à son habitude et était au contraire même, bien trop sûr de lui. Il m’avouait se frotter à moi car il aimait mon cul et qu’il m’aurait bien prit. Lui me prendre ? Je devais rêvé, c’était impossible que j’ai couché avec, même bourré je ne pouvais pas y croire, si quelqu’un aimait vraiment les filles à cent pourcent ici, c’était bien moi. « Tu plaisantes ?! » Je le suivais du regard descendre du lit sans même se cacher lui ou son érection plus que complète, venant se coller près de moi sur le drap ce qui me gênait d’autant plus. Le bad boy en moi avait totalement disparu ne laissant place qu’à un Simon mal à l’aise. Encore plus lorsqu’il venait me susurrer dans l’oreille que je le matais et qu’il savait que je craquerais. Machinalement lorsqu’il désignait d’un mouvement de tête son lever de drapeau, mon regard avait suivi le sien me ramenant à la réalité. J’avais un mec à poil et excité carrément collé à moi. « N’importe quoi allez laisses-moi » Je posais ma main sur son torse pour le repousser ce qui le fit se redresser quand je me pris les genoux dans mon drap me faisant tomber en avant. Heureusement, je m’étais rattrapé avec mes bras mais sans m’en rendre compte, je m’étais retrouvé à quatre pattes, le corps totalement découvert à quelques centimètres de son sexe fièrement dressé devant mon visage. Mais qu’avais-je demandé au bon dieu pour mériter ça ? « C’est pas ce que tu crois ! »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jacob G. SimmonsGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 12/12/2016
Pages lues : 841
Crédits : Avat' aslaug. ; Sign' Emi Burton ; Gif Tumblr
Avatar : Tyler Garcia Posey
Pseudo : GekkuNeko
Schizophrénie : L'accroc de la mode Kentin aka Lee Jong Suk. La violée et tabassée Adela aka Miranda Kerr. Le suicidaire Connor aka Jack Harries.
Disponibilités : Disponible pour quatre rp.
+ Jacaya ♥️ - Jimon ♥️

Terminés :
Adricob#1 ♥️ - Jacaya#1 ♥️ - Jacaya#2 ♥️Adricob#2 ♥️ - Adricob#3 ♥️ - Jacaria ♥️

En attente :
Jenna
Âge : 29 ans, mais faut pas en parler.
MY SOUL

MessageSujet: Re: [Jimon#1] (Maison#70) Un jour tu m'appartiendras   Mer 20 Sep - 11:02

Un jour tu m'appartiendras
Je n'aurais pu rêver mieux que ce qu'il vient de se passer, me retrouver ainsi à poil avec Simon qui est également à poil autant dire simplement que ça me comble de bonheur. Depuis le temps que j'attendais ça, qu'il s'ouvre ainsi à moi autant dire simplement que je suis ravi, il me montre enfin que je ne le laisse pas indifférent, bon, tant mieux... De toute façon personne ne peut me résister, je suis Jacob Glenn Simmons personne ne peut résister à ce nom sans mouiller ou bander... Lui non plus visiblement même en étant hétéro. J'en suis ravi bien sûr parce que si j'arrive carrément a faire tomber un hétéro dans mon lit c'est dire à quel point je suis parfait. Je souris face à cette constatation et scrute mon ami longuement alors qu'il est posé le cul par terre visiblement choqué par ce qu'il vient se passer. Il est mignon comme ça aussi peu sûr de lui, ça lui va bien je trouve et ça m'excite... Quand il me dit qu'on a pas pu coucher ensemble je rigole un grand coup. « Hm... Donc l'explication logique à tout cela c'est qu'on s'est couché tous les deux l'un à côté de l'autre et que nos vêtements se sont retirés tout seul, tu as raison c'est tout à fait crédible. Assumes mon chéri, je t'ai baisé c'est tout. » Dis-je d'une voix douce tout en le scrutant longuement de mes yeux sombres tout en descendant du lit venant alors le rejoindre à terre, il me demande alors si je plaisante, je rigole à nouveau. « Bah ... Non ? » Répondis-je en roulant des yeux. Quoi ? C'est si horrible que ça pour lui d'assumer qu'il a pu potentiellement se la prendre entre les fesses ? Franchement quoi ! Je lui fais ensuite remarquer qu'il semble intéressé par ma queue et quand il me dit de façon ultra mignonne que je dois le laisser je ris et le serre dans mes bras. « Bah alors... On est tout gêné ? Fais gaffe... Parce que ça m'excite... » Dis-je au creux de son oreille puis je dépose un rapide baiser sur son cou tout en me faisant repousser je m'éloigne légèrement toujours en le scrutant alors qu'il fait un faux mouvement et se retrouve à quatre pattes devant ma queue. Je souris alors fièrement tandis qu'il me dit que ce n'est pas ce que je crois. « Vraiment ? » Balançais-je d'une voix sensuelle tout en le scrutant avec désir. Ouais pour ainsi dire on peut dire que je le regarde comme un morceau de viande mais je m'en fou là Simon aussi gêné ça m'excite encore plus... Je passe alors ma main sur sa tête comme pour l'inciter à me faire certaines choses même si je ne suis pas sûr qu'il fera ce que j'espère... Une petite pipe merde ça n'a rien de grave... Et puis c'est bon en plus quand c'est bien fait !
Simon & Jacob
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Simon ElkinsGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 20/03/2017
Pages lues : 80
Crédits : Krieger
Avatar : Cody Christian
Pseudo : Danael
Schizophrénie : E. Austin Hayes [F. Harries] ~ Alec J. Miller [F. Lachowski] ~ Percy Ipkiss [T. Simpkins] ~Nael K. White [J. Whitesell]
Disponibilités : Disponible !
Âge : 22 ans
MY SOUL

MessageSujet: Re: [Jimon#1] (Maison#70) Un jour tu m'appartiendras   Lun 9 Oct - 22:56

Je devais rêver, je n’avais pas d’autres explications que ça. Je devais rêver. Ce n’était pas tant d’être nu le plus gros problème parce que j’étais parfaitement à l’aise dans mon corps et au contraire j’avais l’habitude me balader peu vêtu. C’était surtout de me retrouver nu avec Jacob qui me faisait chaviré, c’était une mauvaise blague, je le considérais réellement comme un ami mais je savais aussi qu’il ne rêvait que d’une chose envers moi, que je cède à ses envies. Et c’était hors de questions et je savais que c’était impossible. Cependant je ne me souvenais de rien vers la fin de soirée et je ne savais même pas ce que je faisais ici c’est pour dire. Mais je savais que jamais, même bourré je n’aurais pu coucher avec un mec. Ils ne m’attirent vraiment pas et je pouvais affirmé haut et fort ne pas être refoulé car je n’aurais eut aucun mal à m’accepter si j’avais du l’être, mon propre père étant homosexuel. Alors je m’étais éloigné me retrouvant au sol, cachant mes parties intimes avec un drap. Je ne voulais pas qu’il me voit, pourtant je m’en foutais du regard des autres, les douches collectifs j’en prenais tous le temps mais lui, je savais ce qu’il voulait, son propre sexe le trahissait alors qu’il était bien dressé et prêt à l’emploi. Lui était sûr que nous avions couché ensemble car nos vêtements ne se seraient pas retirés seul. « Je sais pas ! Peut-être un défi débile de mec bourré mais je sais qu’on a rien fait ! Je l’aurais jamais accepté. » Clairement je ne me sentais pas à l’aise et c’était tous le contraire, je perdais toute assurance, encore plus lorsqu’il venait se coller à moi. Je ne bougeais pas et gardait mes mains contre le drap de peur de le toucher. Je ne voulais qu’une chose qu’il me laisse tranquille et j’avais l’impression maintenant qu’il s’amusait encore plus à m’emmerder qu’à réellement vouloir me séduire, comme lorsqu’il me serrait dans ses bras avant de m’embrasser dans le coup. Je sentais sa peau contre la mienne et j’étais encore plus mal à l’aise. Moi je ne prenais pas de plaisir là-dedans, j’étais gêné surtout, pas inquiet car je savais qu’il ne m’arriverait rien mais gêné. Alors je l’avais repoussé pour qu’il s’éloigne de moi avant de m’emmeler dans mon train et de manquer de me casser les dents contre le sol, me retrouvant à quatre patte, juste devant lui. C’était une blague ? Le monde se foutait de ma gueule ou quoi ? D’autant plus que le drap m’avait totalement lâché et que j’étais totalement découvert à ses yeux pervers. Lui, ça le faisait sourire maintenant et il espérait vraiment que je lui prodigue un plaisir matinal. Hors de question, même lorsqu’il posait sa main dans mes cheveux pour m’inciter à y aller. « C’est mort Jacob ! » Déjà que je voyais son sexe de trop près à mon gout je n’allais pas me jeter dessus. Et il débandait quand lui d’ailleurs ? Ca lui arrivait au moins. Je le poussais une nouvelle fois un peu brusquement pour qu’il tombe sur son lit et me foute enfin la paix mais mon connard de pote m’avait tiré avec lui et je me retrouvais à tomber sur lui. Bien comme il faut, à croire qu’il avait calculé son coup. Comme nous faisions plus ou moins la même taille, chaque partie de mon corps était collé à la même partie du sien. Je relevais mon visage me retrouvant nez à nez avec le sien, préférant ne pas faire attention à cette chose dure que je sentais contre la mienne plus molle. « Bon faut que t’arrête Jacob… » J’le prenais à la rigolade maintenant, parce que c’était pas la peine de se prendre la tête, j’en rigolerais d’ici quelque heure. Puis j’essayais de me redresser. Allait-il être conciliant ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jacob G. SimmonsGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 12/12/2016
Pages lues : 841
Crédits : Avat' aslaug. ; Sign' Emi Burton ; Gif Tumblr
Avatar : Tyler Garcia Posey
Pseudo : GekkuNeko
Schizophrénie : L'accroc de la mode Kentin aka Lee Jong Suk. La violée et tabassée Adela aka Miranda Kerr. Le suicidaire Connor aka Jack Harries.
Disponibilités : Disponible pour quatre rp.
+ Jacaya ♥️ - Jimon ♥️

Terminés :
Adricob#1 ♥️ - Jacaya#1 ♥️ - Jacaya#2 ♥️Adricob#2 ♥️ - Adricob#3 ♥️ - Jacaria ♥️

En attente :
Jenna
Âge : 29 ans, mais faut pas en parler.
MY SOUL

MessageSujet: Re: [Jimon#1] (Maison#70) Un jour tu m'appartiendras   Mer 18 Oct - 9:41

Un jour tu m'appartiendras
Cette situation m'amuse et m'excite au plus haut point et le fait est de voir mon ami aussi intimidé et mal à l'aise sérieux... Ça me fait bander encore plus.. Il se rend seulement compte qu'avec son innocence quant au sujet de l'homosexualité il est encore plus bandant, encore plus désirable, encore plus tentant ? Je pense que non sinon il tenterait de camoufler ça pour ne pas me donner du plaisir, parce qu'il m'en donne sans même s'en rendre compte. Donc oui je tente de le calmer, de l'apaiser dans ses peurs en l'embrassant dans le cou mais ça ne fonctionne pas vraiment il est encore plus mal à l'aise. « C'est tellement facile de baiser une personne quand elle est bourrée mon chéri.. Tu n'as pas idée. » Dis-je sensuellement tout en scrutant mon ami longuement de mes yeux foncés en souriant largement. C'est sûr que si je l'ai sauté hier j'en serais bien heureux, parce que hors de question que quelqu'un me la mette, c'est mort, je serais jamais un petit passif de merde hier c'est lui qui se l'est prise pas moi, certainement pas. « Ha mon chéri c'est toujours difficile de se rendre compte de ce genre de choses tardivement mais t'en fais pas c'est pas un mal du tout tu sais... » Lançais-je à mon ami tout en posant à nouveau mes lèvres contre son cou mais le beau fait un faux mouvement et se retrouve à poil devant moi juste devant ma queue. D'un côté j'ai envie de rire parce que sérieux j'aurais pas pu rêver mieux mais d'un autre côté je m'efforce de ne pas le faire pour profiter du moment et l'inciter à me tailler une petite pipe chose qu'il refuse d'ailleurs en me disant que c'est mort puis en se redressant, je grimace déçu qu'il ne s'ose pas à des petits plaisirs et des petites expériences charnelles qui valent sérieusement le coup d'être vécue. « Tu doutes de la douceur de ma queue ? » Demandais-je vexé qu'il n'aie aucune envie de moi pour l'heure, oh ça viendra, je finirais par réussir à me le faire je le sais très bien mais bon il me facilite pas vraiment la tache et c'est embêtant... Finalement il me pousse et je l'entraine avec moi sur le lit alors qu'il est au-dessus de moi je souris fièrement et passe mes mains sur son dos puis sur sa taille tandis que je frotte ma queue contre la sienne qui est bien trop molle à mon goût. Je l'entends alors rire et me dire qu'il faut que j'arrête. « Pourquoi donc ? J'aime bien trop quand tu te colles ainsi à moi... » Répondis-je en souriant tandis que je pose rapidement mes lèvres contre les siennes un bref instant au moment où il voulait essayer de se redresser. « Ha bébé... Tes lèvres sont tellement douces, tu as un goût divin. » Assurais-je au beau gosse posé contre moi tandis que mes mains descendent de sur ses hanches et viennent se poser sur son joli cul que je malaxe sensuellement. Oh quel plaisir est-ce de toucher ce joli petit cul bien rebondit, il n'a pas idée d'à quel point ça m'excite. « T'as vraiment pas idée de ce que je veux te faire là... » Dis-je au creux de son oreille tandis que j'embrasse à nouveau son cou en souriant... Oh ce cul putain je lui en ferais des misères à ce joli cul...
Simon & Jacob
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Simon ElkinsGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 20/03/2017
Pages lues : 80
Crédits : Krieger
Avatar : Cody Christian
Pseudo : Danael
Schizophrénie : E. Austin Hayes [F. Harries] ~ Alec J. Miller [F. Lachowski] ~ Percy Ipkiss [T. Simpkins] ~Nael K. White [J. Whitesell]
Disponibilités : Disponible !
Âge : 22 ans
MY SOUL

MessageSujet: Re: [Jimon#1] (Maison#70) Un jour tu m'appartiendras   Mar 31 Oct - 9:38

Ses bisous dans mon coup ne devait sans doute pas avoir l’effet escompté, car non je ne tombais sous son charme, non ça ne me procurait pas le moindre plaisir ni la moindre sensation agréable. Je pliais seulement mon cou penchant ma tête sur le côté en râlant une nouvelle fois. Il était sûr qu’on avait fait quelque chose et j’étais sûr que non, je campais sur mes positions car je crois que même si on m’y forçait, je ne pourrais pas avoir de relations sexuelles avec un homme. Je n’étais pas homophobe mais j’aimais simplement plus que tout la gente féminine. « Si tu veux ! » Je levais les yeux au ciel, il ne savait donc pas lâcher l’affaire lui ! Il était presque encore plus têtu que moi. Et voilà que je le repoussais pour qu’il arrête de m’embrasser dans le cou, mon dieu je crois que même si je racontais cette histoire, personne ne serait jaloux mais se foutrait de ma gueule, parce que je m’étais retrouvé totalement nu, en tête à tête avec son sexe toujours tendu à son maximum. Et Evidemment Jacob ne rata pas l’occasion pour tenter une nouvelle approche en espérant que je m’essaie à la fellation. C’était tout simplement hors de question, je ne l’avais jamais fait et ce n’était maintenant que ça allait commencer. Parce que si voir un mec nu ça ne me faisait rien, voir la nudité en question de si près, c’était juste pas cool alors non, je lui exprimais bien clairement que c’était juste mort. Et je ne pouvais m’mepêcher de sourire en entendant cette réponse. « Non je n’en doute pas une seule seconde, je n’ai juste pas envie de vérifier ça ! » disais-je roulant une nouvelle fois des yeux lorsqu’il me demandait si je doutais de la douceur de sa queue. Ce mec était un vrai comique ambulant. Mais voilà, j’avais assez eu son sexe près de mon visage à mon gout et je m’étais relevé pour le repousser une énième fois. Sauf que cette fois-ci il était retombé sur son lit et sans que je ne m’en rende compte, d’une poigne de fer, il m’avait entrainé avec lui sur le lit, me retrouvant, comme par hasard allongé sur lit. Le destin se foutait de ma gueule, je crois qu’on me punissait pour quelque chose ? Finalement, je ne pouvais que m’éclater de rire face à cette scène pour le moins délirante, je ne voyais pas d’autres mots. Cependant, je lui avais dit assez sérieusement, bon toujours en plaisantant, mais sérieusement qu’il fallait qu’il arrête, surtout que maintenant j’avais ses bras qui m’entouraient et son membre qui se frottait au mien. Et il allait falloir que ça s’arrête car même s’il ne m’excitait absolument pas, un frottement répétitif ça à le même effet sur tous les mecs et il allait se faire des idées. « Je me colle pas à toi, c’est toi qui te colle à moi, et moi je n’aime pas » Pour l’instant j’en riais encore, disons que ça sera un bonne histoire à raconter en plaisantant, mais je savais que quoi qu’il arriverait je ne finirais pas par coucher avec de bon matin, ni jamais d’ailleurs. Et c’est alors qu’il m’avait embrassé, il avait posé ses lèvres sur les miennes. « Jacob le mot non tu comprends pas ?» soupirais-je tandis qu’il me complimentait sur mes lèvres. Et voilà que ses mains trop baladeuses venait descendre sur mon cul pour me le malaxer. Bon il allait vraiment falloir que ça s’arrête. Et voilà qu’il m’embrassait à nouveau dans le cou. Souriant d’une idée de vengeance pour le torturer, j’approchais mon visage vers le sien et je lui susurrais quelques mots au creux de l’oreille. « Mais tu ne me feras rien. » Ricanant légèrement, j’embrassais sa joue pour le provoquer un peu plus et je me redressais, enfin j’essayant avec ses mains collés contre moi c’était dur, il avait une sacré poigne. Surtout que j’en avais marre de sentir sa barre de frotter à la mienne qui n’en était pas encore une. « Allez fini de rire, je me lève » Je lui faisais une petite tape sur le torse pour qu’il me libère de ses bras, j’avais pas envie de le faire par la force.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jacob G. SimmonsGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 12/12/2016
Pages lues : 841
Crédits : Avat' aslaug. ; Sign' Emi Burton ; Gif Tumblr
Avatar : Tyler Garcia Posey
Pseudo : GekkuNeko
Schizophrénie : L'accroc de la mode Kentin aka Lee Jong Suk. La violée et tabassée Adela aka Miranda Kerr. Le suicidaire Connor aka Jack Harries.
Disponibilités : Disponible pour quatre rp.
+ Jacaya ♥️ - Jimon ♥️

Terminés :
Adricob#1 ♥️ - Jacaya#1 ♥️ - Jacaya#2 ♥️Adricob#2 ♥️ - Adricob#3 ♥️ - Jacaria ♥️

En attente :
Jenna
Âge : 29 ans, mais faut pas en parler.
MY SOUL

MessageSujet: Re: [Jimon#1] (Maison#70) Un jour tu m'appartiendras   Sam 11 Nov - 13:56

Un jour tu m'appartiendras
Pour dire vrai je n'ai définitivement pas pour habitude que l'on me repousse alors oui voir mon grand ami aussi peu intéressé par ma personne ça me rend triste même si je n'en montre rien. J'ai beau tout tenter pour le faire changer d'avis et que donc il se laisse aller avec moi rien y fait. Pourquoi ne veut il rien tenter ? Autant le fait est d'essayer lui ferait changer d'avis... Moi c'est ainsi que je vois les choses en tout cas donc oui le fait est de voir qu'il reste braqué sur ses positions sans pour autant avoir envie de s'ouvrir un petit peu ça m'embête mais je respecte malgré tout. J'ai tenté diverses approches, je l'ai embrassé, je lui ai caressé son joli cul, j'ai tenté mais il ne veut pas. Donc j'en arrive à me dire que s'il me repousse moi alors que je suis pourtant parfait c'est qu'il n'y a définitivement aucune chance pour qu'il se laisse un jour tenter par les hommes. Il semble mal à l'aise, ça ne me plaît pas. C'est moi qui le fou dans cet état ? Je soupire alors qu'il me fait savoir qu'il se lève puis je le relâche pour le laisser filer. « T'es pas cool... » Dis-je en grimaçant. « Tu veux pas te laisser tenter... Je ne bande que pour toi mon bébé, je t'aurais pas fais de mal tu sais... » Lançais-je en soupirant quelque peu blasé. Je suis pas un violeur je sais très bien que je l'aurais un jour ou l'autre mais pas aujourd'hui, il est peut-être pas du matin voilà tout... Je grimace tout en le scrutant longuement tout en me rapprochant de lui collant ma queue contre son joli petit cul. « Un jour mon bébé, un jour merveilleux, ton joli cul rentrera en connexion avec ma queue et tu adoreras ça. » Promis-je à mon ami tout en passant mes mains sur son torse, qu'est-ce que j'aurais aimé lui lécher ledit torse il aurait sans doute kiffé en plus je suis un expert dans ce domaine... Je finis par le relâcher tout en sortant de ma chambre à poil et je vais enfin pisser un coup parce que définitivement depuis tout à l'heure j'en avais grandement besoin mais j'avais surtout besoin de le sauter un petit coup pour qu'il sache ce dont je suis capable...
Simon & Jacob
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MY BOOK COVER
MY SOUL

MessageSujet: Re: [Jimon#1] (Maison#70) Un jour tu m'appartiendras   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Jimon#1] (Maison#70) Un jour tu m'appartiendras
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Maison de Nara
» A TOUS CEUX QUI PENSE CHAQUE JOUR EN BIEN POUR CE PAYS
» HOROSCOPES DU JOUR
» Infos françaises du jour (prédictions) :
» mise a jour de la beta test

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
READ MY MIND :: Washington, District of Columbia :: Cathedral Heights :: home-
Sauter vers: