AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Qui ne tente rien n'a rien :: Loëlys

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Lowen ZimmerGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 26/03/2017
Pages lues : 430
Crédits : #avatar : Outlines #gif : tumblr #ship : .truelove #sign : monocle. #lyricsign : believer ; imagine dragons
Avatar : Dan priceless Stevens
Pseudo : monocle. #alice
Schizophrénie : Derrick #CWood Rhett #GGustin Andy #RGosling Chip #THolland Carter #AKendrick Solora #CBennet Devon #ZKravitz
Disponibilités : closed maëlys ; trent ; avri ; ofelia ; oliver ; lisbeth
alternative life trent
waiting list rhys
Âge : Trente-quatre ans ✧ 24 juin 1983
MY SOUL
Carnet de relation
Relationship:

MessageSujet: Qui ne tente rien n'a rien :: Loëlys   Mar 23 Mai - 5:31

Maëlys & Lowen
Qui ne tente rien n'a rien !

Présent à Washington en parti pour la possible ouverture d’un autre restaurant, je passais la majeure partie de mes journées à chercher un local. Un endroit qui attirait les regards, qui susciterait la curiosité chez les passants. J’avais passé la matinée à marcher dans la ville, une méthode que très peu utiliser de nos jours, mais bien que je fisse affaire avec une agence qui se chargeait de trouver un local, j’aimais bien chercher de mon côté. Après tout, qui était le plus apte à trouver un local ? Je ne voyais personne de plus adéquat que moi pour ce boulot. J’avais donc marché sans but, cherchant des petits détails comme la foule. Est-ce que les gens marchaient sans regarder autour d’eux ? Y avait-il d’autres restaurants dans les environs ? Je notais les quelques adresses que je trouvais et qui pouvait avoir un certain potentiel. Je n’avais pas vu le temps filer et bien vite mon estomac commençait à crier famine. Habituellement, j’étais plus enclin à retourner chez moi pour me faire à manger, mais logeant à l’hôtel, je n’aurais pas mieux que ce que je pourrais dans un restaurant. C’était aussi une bonne manière d’évaluer le compétiteur, trouver les points faibles comme les atouts. Je m’arrêtais sur la terrasse d’un petit bistro. Quelque chose de jeune, branché. La serveuse venait me voir, me tendant le menu que je prenais et jetais un bref coup d’œil. J’avais vite repéré un plat qui ne me semblait pas trop mal, sortant un peu plus du lot. Je passais commande, prenant par la même occasion un café. Mon regard se posait sur un local non loin avec dans la vitrine une pancarte à louer. La serveuse revint déposant la tasse de café sur la table et je prenais une gorgée, tout en posant mon regard sur mon portable. J’avais quelques sms, mais je les ignorais, je ne répondais qu’Avri. Je savais que si je ne lui répondais pas, elle allait me bombarder de message jusqu’à ce que je daigne lui répondre. Je ne pouvais dire pourquoi, mais cette femme arrivait à me manier comme bon lui semblait… Je mangeais tranquillement, échangeant quelques sms, je finissais par relever mon regard. Une jeune femme arrivait, je la détaillais, baissant mes lunettes sur l’arrête de mon nez pour mieux la regarder. En ce moment, je ne pouvais pas dire que mon lit était chaud que mes conquêtes pleuvaient. Peut-être était-ce les points à mon arcade ou ma lèvre fendue qui tentait de cicatriser qui avait un effet repoussant, mais bon. Je ne pouvais pas faire grand-chose, mais cette nana elle réussit à accrocher mon regard. Je l’observais un instant, la laissant prendre place avant de me lever, marchant les quelques pas qui nous séparait. Lorsque je me voyais faire ce genre de chose, j’en venais à oublier complètement que plus jeune j’étais un enfant à l’apparence discutable, qui ne plaisait pas aux filles. Aujourd’hui, c’était chose du passé et dieu merci ! J’arrivais près de sa table, retirant mes lunettes de soleil et les glissant dans la poche de ma chemise, je m’adressais à elle : « Bonjour. » Je n’avais pas fait gaffe que le serveur n’était pas venu la voir. Me prendrait-elle pour l’un d’eux ? Je ne pouvais pas dire, mais j’attendais qu’elle me regarde avant d’engager réellement la conversation. Après tout c’est toujours plaisant d’être regardé et non ignoré !

_________________

Inhibited, limited I was broken from a young age Taking my soul into the masses Write down my poems for the few That looked at me, took to me, shook to me, feeling me Singing from heart ache, from the pain Take up my message from the veins Speaking my lesson from the brain Seeing the beauty through the... Pain!


Dernière édition par Lowen Zimmer le Lun 1 Jan - 18:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maëlys WalkerGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 22/09/2016
Pages lues : 489
Crédits : lilousilver (avatar) ANAPHORE (sign)
Avatar : Sara Sampaio
Pseudo : smoking cat
Schizophrénie : Sarah, princesse russe
Disponibilités : Plus disponible pour l'instant (4/4)
Louis
Zach
Max
Lowen
Devon
Âge : Vingt six ans
MY SOUL
Carnet de relation
Relationship:

MessageSujet: Re: Qui ne tente rien n'a rien :: Loëlys   Mer 21 Juin - 23:17

Maëlys
&
Lowen

Qui ne tente rien n’a rien
Matinée de danse qui s’est plutôt bien déroulée. Un peu fatigante mais enrichissante, le gala de fin d’année arrive bientôt et vous terminez les chorégraphies. Il n’y a pas eu que de la danse aujourd’hui, il y a eu Klaus et ses regards aguicheurs. Tu as tenté tant bien que mal de résister à ses sourires envoutants mais tu as bien du échangée quelques baisers avant de devoir le laisser. Tu ne sais toujours pas ce qu’il se passe entre vous. Vous ne vous êtes pas encore vraiment dit les choses, peut-être qu’un jour cette conversation viendra. Il faudra que tu en parles à ta meilleure amie, elle seule saura te conseiller. Mais ce midi, c’est une autre amie que tu rejoins pour déjeuner. Elle est sans doute déjà arrivée, heureusement que tu l’as prévenue que tu arriverais un peu en retard. A cause de Klaus sauf que tu tairas la raison de ton retard.
Tu lui offres un grand sourire quand tu la vois installée en terrasse du petit bistrot. Tu t’installes rapidement et commences à discuter avec la jeune femme. Tu ne fais pas vraiment attention à ce qu’il se passe autour de toi, bien trop absorbée par l’histoire d’amour de ta copine. Tu ne sais pas à combien de mec elle en est et tu ne souhaites pas le savoir, cela ne te regarde pas vraiment. Tu veux juste qu’elle soit heureuse et qu’elle ait enfin trouvé le bon.
Alors que tu te plonges dans la lecture de la carte, tu sens une présence arriver vers toi sauf que tu ne peux t’empêcher de sursauter quand tu entends la voix grave de cet homme que tu ne connais pas. Tu relèves la tête pour découvrir son visage et tu lui lances un petit sourire "Bonjour ! S’il est l’un des serveurs, te voilà bien embêtée parce que tu n’as toujours pas choisi ton plat. Tu passes ta main dans tes cheveux puis tu constates que l’homme n’a pas de calepin et tu ne comprends pas trop ce qu’il te veut. Tu jettes un regard vers ton amie pour essayer de lui demander ce qu’il se passe ou qu’elle te sorte de cette situation mais tu comprends rapidement qu’elle va te laisser dans cette galère. Tu arques alors un sourcil vers l’homme et lui lances "Vous êtes un des serveurs ? Ou peut-être alors un gros dragueur et si c’est le cas, tu devras lui dire le fond de ta pensée, quitte à lui briser le cœur.
CODAGE PAR AMIANTE AVATAR PAR foolish blondie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lowen ZimmerGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 26/03/2017
Pages lues : 430
Crédits : #avatar : Outlines #gif : tumblr #ship : .truelove #sign : monocle. #lyricsign : believer ; imagine dragons
Avatar : Dan priceless Stevens
Pseudo : monocle. #alice
Schizophrénie : Derrick #CWood Rhett #GGustin Andy #RGosling Chip #THolland Carter #AKendrick Solora #CBennet Devon #ZKravitz
Disponibilités : closed maëlys ; trent ; avri ; ofelia ; oliver ; lisbeth
alternative life trent
waiting list rhys
Âge : Trente-quatre ans ✧ 24 juin 1983
MY SOUL
Carnet de relation
Relationship:

MessageSujet: Re: Qui ne tente rien n'a rien :: Loëlys   Lun 1 Jan - 22:53

Maëlys & Lowen
Qui ne tente rien n'a rien !

Sauter sur l’occasion, c’est quelque chose que j’ai toujours eu tendance à faire, je ne pensais simplement pas que ça allait s’appliquer à cette situation. Alors que j’avais quitté impulsivement ma table pour aller à la rencontre de la jeune femme qui avait pris place à une table à quelques places de la mienne, rejoignant une amie. Ce n’était pas cela qui allait m’arrêter ! Me retrouvant face à la brune, je lui adressais un sourire qui se voulait charmant. Inutile que j’affiche cet air de prédateur, je n’avais pas l’intention de me faire remballer. Pour mon ego, mais aussi pour mon orgueil. Sa question aurait pu en déstabiliser plus d’un, mais au contraire, elle réussi à me décrocher un sourire plus qu’amuser. Je glissais mes bras dans mon dos, après avoir gratté la commissure de mes lèvres dans un geste nonchalant. Son amie semblait s’amuser de la situation et je me demandais si elle savait ou non que je ne fusse pas serveur. Mais ça n’allait pas m’arrêter, loin de là. « On peut dire cela. » répondais-je avec amusement. Je n’avais rien d’un serveur. Je n’avais même jamais eu ce rôle dans un restaurant et je ne comptais pas vraiment à le compter parmi les nombreuses cartes qui pouvaient s’offrir à moi. J’avais trop de talent pour me limiter à être que simple serveur. Une idée germait dans mon esprit. Quelque chose de tordue. Pourquoi j’avais cette idée ? Aucune idée, mais elle était née et j’allais sans nul doute lui donner vie. « Vous avez fait votre choix ? » demandais-je en posant mon regard azuré sur la jeune femme. « Ne vous en faite pas, j’ai une bonne mémoire. » disais-je pour la devancer si elle se posait des questions quant à l’inexistence du calepin entre mes mains. Je n’avais pas besoin de cela pour me souvenir de ce qu’elle prendrait, dans une cuisine il fallait toujours une bonne mémoire. Se souvenir de ce qu’on devait préparer pour chaque table, si la cuisson était différente on ne pouvait pas se permettre de se tromper. Et j’avais la chance de rien oublier lorsqu’il s’agissait de nourriture. Je faisais un pas vers la femme. « Mais si je peux vous conseillez. Il y a un chef ici qui fait des merveilles, peut-être que je pourrais lui demander s’il peut vous faire goûter une de ses spécialités qui ne se trouve pas sur la carte. » Je prenais bien soin de ne pas dire que le chef en question se trouvait devant elle. De toute manière, elle ne semblait pas m’avoir replacé, donc elle ne devait pas connaître grand-chose au monde de la cuisine. Ce qui n’était pas une mauvaise chose en soi.

_________________

Inhibited, limited I was broken from a young age Taking my soul into the masses Write down my poems for the few That looked at me, took to me, shook to me, feeling me Singing from heart ache, from the pain Take up my message from the veins Speaking my lesson from the brain Seeing the beauty through the... Pain!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MY BOOK COVER
MY SOUL

MessageSujet: Re: Qui ne tente rien n'a rien :: Loëlys   

Revenir en haut Aller en bas
 
Qui ne tente rien n'a rien :: Loëlys
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Qui ne demande rien n'a rien
» Qui ne tente rien n'a rien! [Libre]
» Qui ne retente rien n'a jamais rien [12/01 -> Ebène]
» «Oserait-on l'embêter juste pour ça ? Qui ne tente rien n'a rien !»
» Qui ne tente rien, n'a rien. ▬ PV Léane SwanLake

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
READ MY MIND :: Washington, District of Columbia :: Capitol Hill :: Rues commerçantes-
Sauter vers: