AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ellie ▬ unexpected disorder

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Ellie BloomfieldGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 24/05/2017
Pages lues : 56
Crédits : avatar fait maison, tumblr pour les gifs
Avatar : Camilla Luddington
Pseudo : ana.
Âge : 30 ans
MY SOUL

MessageSujet: ellie ▬ unexpected disorder   Mer 24 Mai - 18:40

Ellie Bloomfield
It's amazing how the unexpected can take your life and change direction.

Prénom : Ellie. Ni Elizabeth, ni Elisa, simplement Ellie. Au moins, elle n'a pas eu de mal à apprendre à l'écrire. Nom de famille : Bloomfield. Nom transmis de génération en génération, et qu'elle porte avec fierté. Date & lieu de naissance : 27 avril 1987 à Washington. C'est une enfant de la ville. Âge : 30 ans. Une nouvelle étape dans sa vie mouvementée. Métier : Chargée de projets événementiels dans un musée consacré au cinéma. Orientation sexuelle : Hétérosexuelle. Bien que souvent admirative face à la beauté de certaines femmes, elle n'en reste pas moins une amoureuse des hommes. Statut civil : Célibataire, à deux mois de grossesse. C'est le début des ennuis. Statut financier : Elle gagne plutôt bien sa vie, suffisamment pour subvenir à ses besoins. Caractère : Organisée, à l'écoute, sociable, taquine, tête en l'air, a tendance à mettre les pieds dans le plat, rancunière, bavarde. Parti politique : Élevée par des parents démocrates, les valeurs du parti coïncident toujours avec les siennes. Groupe : Drink with me. Avatar : Camilla Luddington.
Combien de livres lis-tu par mois ? Quels sont tes préférés ?
Je ne suis pas une très grande lectrice. Je l'étais, avant. Et puis, ma vie professionnelle a commencé, prenant ainsi de mon temps. Du coup, je lis beaucoup moins. Néanmoins, je ne suis jamais contre une soirée lecture au coin du feu ! Si je devais faire une moyenne, je dirais que je lis peut-être un ou deux livres par mois, pas plus. Deux types de livres ont mes préférences : les livres-documentaires sur mille-et-un sujets (dont le cinéma et certaines périodes de l'histoire mondiale) et les romans, principalement ceux qui possèdent quelques notes d'humour.

Pour toi, l'amitié c'est...
Précieux. Les amis que j'ai pu me faire au fil des années sont devenus ma seconde famille. Je sais que je peux compter sur eux, et ils savent qu'ils peuvent compter sur moi. N'importe où, n'importe quand. J'aurai toujours du temps pour eux, c'est certain. Même à deux heures du mat'. Et si un jour je devais choisir entre une relation amoureuse qui débute et une longue histoire d'amitié, je n'hésiterais pas un seul instant. Les amis avant tout !

Quelle est la chose la plus folle qu'on a raconté sur toi ?
En 2004, une rumeur s'est répandue dans les couloirs de mon lycée : « Ellie Bloomfield s'est fait refaire le nez et les seins pour plaire au numéro 1 de l'équipe de basket ». Je vous laisse imaginer ma tête lorsque cette rumeur est arrivée jusqu'à mes oreilles. Avec le recul, je me demande qui étaient les plus idiots : ceux qui ont répandu le ragot ou ceux qui y ont cru ? Soyons honnêtes, mon corps n'avait pas changé. Enfin, pour la poitrine, on mettra ça sur le compte de l'adolescence. Quant au nez, je cherche encore comment on a pu croire qu'il était refait. Je n'y ai jamais touché et d'une année à l'autre, il n'était pas différent. Et puis, c'est assez inconcevable, non ? Qui pourrait passer sur le billard à seulement dix-sept ans, juste pour un mec qu'elle ne verra plus un an plus tard ? Non mais franchement. C'est en tout cas la rumeur la plus folle qu'on ait pu dire à mon sujet. Peut-être que d'autres sont sorties entre temps mais celles-ci, elles ne sont jamais remontées jusqu'à moi.
Un. Ellie est proche de sa famille, notamment de sa sœur, Gillian. Deux. C'est une passionnée de cinéma. Trois. Elle a vécu toute sa vie à Washington, sauf de 24 à 26 ans, lorsqu'elle travaillait en banlieue. Quatre. Plutôt impatiente, elle a pris l'habitude d'agiter ses doigts comme sur un piano lorsqu'elle attend. Cinq. Malgré leurs problèmes d'argent, les parents Bloomfield ont toujours fait passer leurs filles au premier plan. Ellie leur en est reconnaissante. Six. Elle est du genre à mettre les pieds dans le plat quand quelque chose ne va pas. Il n'y a qu'au boulot qu'elle prend garde à rester diplomate. Seven. Malgré un boulot prenant, Ellie est une amie sur qui on peut compter. Facilement joignable, elle se débrouille toujours pour trouver du temps pour ses proches et ce, à n'importe quelle heure. Eight. Elle appréhende un peu l'idée d'être maman, mais elle se sait soutenue et cela l'aide beaucoup. Nine. Sa grande phobie, ce sont les chats ! A ses yeux, ce sont les créatures les plus fourbes de la Terre. Dix. Un cinéma en plein air est un des lieux préférés d'Ellie. Eleven. Elle est organisée dans sa vie professionnelle et pourtant, son appartement est souvent en bordel. Twelve. Sa matinée ne se passe pas bien si elle ne peut pas boire un bon jus de fruits frais au réveil. Thirteen. Ce n'est pas une romantique, contrairement à sa sœur, mais elle apprécie les petites attentions.
Prénom : Anaïs. Pseudo sur le net : ana. Âge : 20. Pays : Le pays de la baguette et du bon vin. Comment as-tu découvert le forum ? C'est une recherche sur FB qui m'a mené ici. Quelles sont tes premières impressions ? Le fofo est canon et vous, vous êtes choux. Crédits : Les avatars sont faits maison, les gifs viennent de tumblr. Un petit mot pour la fin ? J'ai hâte hâte hâte de jouer à vos côtés.

Code:
<pris>Camilla Luddington</pris> ► Ellie Bloomfield


Dernière édition par Ellie Bloomfield le Jeu 25 Mai - 10:04, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ellie BloomfieldGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 24/05/2017
Pages lues : 56
Crédits : avatar fait maison, tumblr pour les gifs
Avatar : Camilla Luddington
Pseudo : ana.
Âge : 30 ans
MY SOUL

MessageSujet: Re: ellie ▬ unexpected disorder   Mer 24 Mai - 18:41

You want to make a memory
The expected is just the beginning. The unexpected is what changes our lives.


« Maman, Ellie m'a piqué ma Barbie ! »
« C'est même pas vrai d'abord ! »

Assise dans son canapé, la tête posée contre le buste de son mari, Natasha Bloomfield soupire. A la porte du salon, sa première fille la regarde, bras croisés, moue fixée sur son faciès. Derrière elle, la plus petite des sœurs Bloomfield affiche un sourire innocent, les mains derrière le dos. C'est chose courante, dans la famille. En un regard, Natasha fait comprendre à Ellie qu'elle n'est pas dupe et qu'elle risque de voir son dessert lui passer sous le nez si elle ne rend pas la poupée à sa propriétaire. La petite gamine, toute menue, ronchonne avant de s'exécuter. L'instant d'après, les deux enfants sont déjà retournées dans leur chambre, alliant imagination et jouets pour passer un moment entre sœurs. Comme toujours, leurs chamailleries ne durent jamais longtemps. Elles sont si unies que rien ne semble pouvoir les séparer.


« Il va falloir qu'on prenne de l'argent sur le compte épargne des filles, pour payer le crédit de la maison, ce mois-ci... », soupire Aaron Bloomfield.

Des propos qui ne tombent pas dans l'oreille d'une sourde. Ellie qui rentre du lycée déboule dans la cuisine alors que ses parents sont assis à table, face à face, des factures les séparant. Ils traversent une nouvelle crise financière. Ce n'est pas la première fois que ça arrive. Leurs salaires ne sont pas très gros et s'occuper de quatre personnes demandent tout de même de l'argent. Ce dont la famille manque. Mais cette fois-ci, Ellie, qui a dix-sept ans, ne compte pas rester là les bras croisés. Pour soulager leurs parents, sa sœur Gillian a déjà pris son indépendance. C'est à son tour, maintenant, de leur venir en aide.

« Je peux prendre un boulot, après les cours. J'ai plein de copains qui font ça. Et puis, ça vous aidera. »
« Non, Ellie. Si tu gagnes de l'argent, il est à toi. »
« Mais vous... »
« Ton père a raison. »
« Et si on faisait 50/50 ? Je garde la moitié du salaire pour moi et on utilise l'autre en cas de besoin ? »


Debout dans un couloir de l'université de Washington, Ellie patiente. Ses doigts pianotent sur sa cuisse, jusqu'à ce qu'une femme en tailleur apparaisse dans son champ de vision et prononce son nom. La brune jette un coup d'oeil à sa montre. 13:00. Le jury d'admission n'a pas une minute de retard. Heureusement, elle non plus. En affichant un sourire poli mais sincère, elle entre dans la pièce et se retrouve ainsi autour d'une table, faisant face à deux femmes et deux hommes, tous plus sérieux les uns que les autres.

« Bien, mademoiselle. Vous souhaitez rejoindre notre formation « projets culturels ». Je vous en prie, présentez-vous. »
« Eh bien, je m'appelle Ellie Bloomfield. Je viens de Washington. Travailler dans la culture et dans l'événementiel est pour moi un projet d'avenir important. J'aime le domaine de la culture. J'aime sortir et découvrir de nouvelles choses, que ce soit un film ou un musée. D'ailleurs, j'adore le cinéma. C'est l'une de mes passions. Mh, qu'est-ce que je pourrais vous dire de plus... Je suis une élève sérieuse et lorsque que quelque chose me plaît, je me donne à fond. Je suis aussi quelqu'un de sociable. Aller vers les autres, c'est plutôt facile pour moi ! Oh et je suis assez sportive. J'essaie de courir régulièrement. En tout cas, j'ai pas mal de notions en sport, je travaille dans un magasin d'équipements sportifs depuis presque deux ans maintenant. »

Près de vingt minutes s'écoulent avant qu'Ellie ne sorte finalement de la pièce. Incertaine, elle craint de ne pas avoir été prise. Ces études sont pourtant celles qu'il lui faut, elle le sait. Le jury aussi le sait. Car une dizaine de jours plus tard, la réponse tombe : elle est acceptée.


« Tu es sûre que ça va aller ? »
« Maman, Ellie a vingt-quatre ans, si elle est pas capable de vivre seule, c'est grave. »

Un sourire amusé traverse le faciès de la cadette lorsqu'elle entend Gillian. Celle-ci a raison. Même si Ellie est du genre tête en l'air, elle est suffisamment mature et débrouillarde pour vivre seule. Surtout qu'elle n'est pas loin de chez elle. Elle est à une dizaine de minutes de Washington, dans le banlieue où se trouve le musée d'histoire qui l'a embauchée. C'est le premier grand déménagement de sa vie et son premier vrai travail. Après des études achevées avec succès, elle débute enfin sa vie professionnelle. Et elle en est heureuse. Elle a déjà des idées plein la tête et même si les cartons pleins sont encore nombreux dans son salon, elle a hâte de commencer. Ce petit musée de banlieue est sa première chance de faire ses preuves. Hors de question qu'elle la laisse passer !


Ellie est assise dans l'herbe, en tailleur. Entre ses jambes se trouve un paquet de chips et à sa droite, l'une de ses plus chères amies. Toutes deux sont au beau milieu d'un parc de Washington, à quelques mètres d'un grand écran blanc où le musée consacré au cinéma, qui emploie la brune depuis désormais deux ans, projette un film. Elle est heureuse d'être revenue dans sa ville natale, après deux ans passés en banlieue. Là-bas, il n'y avait pas d'événements comme celui-ci. Le cinéma en plein air est un classique américain. Avec une excitation non-dissimulée, Ellie y a donc traîné une amie, bien que celle-ci ne soit pas particulièrement amatrice du film diffusé : Retour vers le futur. C'est également le cas du mec devant elle, à en croire les nombreux moments où il se permet de parler, un peu trop fort au goût d'Ellie. Cette dernière lui chuchote plusieurs fois de se taire. S'il garde le silence sur le moment, il réitère dix minutes plus tard. Agacée, la brune lui lance des chips en chuchotant un beau « La ferme ! ».

« Qu'est-ce qu'il y a ? On peut pas discuter tranquillement ? »
« Pas au milieu d'un ciné, non. Respecte un peu les autres, merde. »
« Oh, ça va. On est dans un parc et tout le monde l'a vu cinquante fois, ce film ! »
« Eh mais si ça te plait pas, t'as qu'à te barrer. Tu soûles tout le monde depuis tout à l'heure. »
« T'es la seule à te plaindre. »
« Parce que je suis la seule qui ose te dire de te taire. »

Leurs regards se croisent, il affiche un sourire qu'elle ne parvient pas à traduire.

« Tu veux aller boire un verre, après ? »
« La ferme. »


« Rappelle-moi pourquoi je fais ça, déjà ? »
« Parce que tu as gentiment accepté de m'aider et que ma mère t'adore. »
« Oui, sauf qu'on n'est plus ensemble depuis quatre mois et que tu ne lui as toujours rien dit. »

Après neuf mois de relation, Jude et Ellie se sont séparés. C'est une dispute dans un cinéma en plein air qui a provoqué leur rencontre et c'est une multitude d'autres qui ont causé la fin de leur histoire. Pourtant, ils sont étonnamment restés en bon terme, au point où la brune a même accepté de lui venir en aide. Jude, c'est ce mec qui arrive difficilement à garder une relation stable et sérieuse. Ellie, c'était un peu l'exception venant confirmer la règle et face à la joie de ses parents, il n'a jamais eu le courage de leur avouer qu'il l'avait perdue, elle aussi. Parce qu'elle le comprend et parce qu'elle aussi apprécie les parents de Jude, elle a naturellement accepté de lui rendre service. L'accompagner aux repas de famille n'allait pas la tuer, après tout. Elle soupire, lève les yeux au ciel avant de passer le petit portillon et d'accéder au chemin qui conduit à la porte d'entrée.

« Faudra quand même que tu leur dises la vérité, un de ces quatre. »
« Je sais. »


Il a plu à torrents, toute la journée. Washington a connu des jours pourris mais alors celui-ci, c'est le pompon. Pour couronner le tout, la nuit est déjà tombée et même si le temps s'est calmé, les routes sont humides. Après avoir manqué de se casser la figure près de trois fois, Ellie traverse la route. Pressée, elle ne prend pas la peine de regarder avant de marcher. Elle aurait dû. Une moto arrive et même si le conducteur freine, l’aquaplaning ne lui permet pas de s'arrêter à temps. Il renverse la brune qui, plus sonnée qu'autre chose, parvient sans trop de mal à se relever. Le motard s'excuse, à maintes et maintes reprises. Elle lui fait signe que tout va bien, elle lui assure qu'elle n'a mal nulle part. Mais il insiste. Après tout, on ne sait jamais. Il veut la conduire à l'hôpital, juste pour être rassuré. En soupirant, elle prend le temps d'envoyer un message à ses amis pour leur dire qu'elle ne les rejoindrait pas ce soir-là. Pendant ce temps, le motard descend de son véhicule et sort un autre casque de la selle. Ellie l'enfile et ensemble, ils embarquent jusqu'à l'hôpital le plus proche. Là-bas, il refuse de partir tant qu'il n'est pas certain qu'elle soit en bonne santé. Maintenant plus amusée qu'autre chose, la brune se plie aux examens et attend les résultats avec celui qui a fait d'elle une victime.

« Tout va bien ! », déclare le médecin qui s'est occupée d'elle. « Même le futur bébé va bien ! »

Ellie en reste bouche bée. Est-ce qu'elle a bien entendu ? Non, non, ce n'est pas possible...

« Le quoi ? », balbutie-t-elle face à la demoiselle qui semble comprendre qu'elle a possiblement annoncé la chose trop brusquement.
« Le bébé. Vous n'étiez pas au courant ? Vous êtes à un mois de grossesse. »

Bon sang, comment a-t-elle pu en arriver là ? Elle est tête en l'air, certes. Mais elle s'est toujours protégée. Ou peut-être pas... Encore un peu sonnée par la nouvelle, elle parvient tout de même à se souvenir de cette nuit avec Jude. L'une des nuits qu'ils ont passé ensemble, même si leur rupture remonte à deux ans. Ils n'avaient plus de préservatifs, mais avaient simplement jugé que pour une nuit, ils pouvaient s'en passer. Grosse erreur. Maintenant, Ellie est enceinte et elle vient de l'apprendre aux côtés d'un inconnu.


« AHHHH MAIS C'EST GENIAL. Tu vas le garder ? Oh, je t'imagine tellement maman. Papa et maman vont être dingues ! T'imagines ? Leur premier petit-enfant ! Ohlala, ça va être tellement bien. Il va être pourri-gâté ce gosse. Ecoute, chérie, je serai là du début à la fin, d'accord ? Appelle-moi n'importe quand, je serai toujours là. Mais tu l'as dit à Jude ? C'est Jude le père, hein ? Tu vas lui dire ? »

Assise dans le salon, Ellie vient d'annoncer sa grossesse à sa sœur aîné. Il est d'usage d'attendre le cap du premier trimestre pour en parler à la famille mais même si la jeune femme n'en est qu'à son deuxième mois, elle avait besoin d'en parler à quelqu'un. Après avoir franchi le stade des trente ans, sa vie prenait encore un nouveau tournant. Elle ne peut décidément pas traverser ça toute seule. Face à l'entrain de Gillian, elle comprend qu'elle ne sera jamais seule. Elle peut compter sur sa sœur, comme elle pourra compter sur ses amis une fois qu'ils seront au courant. Au fond d'elle-même, elle espère également qu'elle pourra compter sur Jude. Parce que cet enfant, elle le désire. Même s'il est le fruit d'un oubli, elle veut le garder.

« Oui, je vais le garder ! Et Jude n'est pas au courant. Pas encore. »

Et c'est peut-être ça, le plus difficile dans toute cette histoire : lui dire qu'il va être papa et que, qu'ils le veuillent ou non, leurs chemins sont désormais identiques.


Dernière édition par Ellie Bloomfield le Jeu 25 Mai - 9:51, édité 18 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lowen ZimmerGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 26/03/2017
Pages lues : 204
Crédits : #avatar : Schizophrenic #gif : tumblr #sign : monocle. #lyricsign : believer ; imagine dragons
Avatar : Dan priceless Stevens
Pseudo : monocle. #alice
Âge : Trente-trois ans ✧ 24 juin 1983
MY SOUL

MessageSujet: Re: ellie ▬ unexpected disorder   Mer 24 Mai - 18:42

Bienvenue parmi nous avec la sublime Camilla
Bon courage pour ta fichette !! Si tu as la moindre question n'hésite pas à contacter le staff

_________________

Inhibited, limited I was broken from a young age Taking my soul into the masses Write down my poems for the few That looked at me, took to me, shook to me, feeling me Singing from heart ache, from the pain Take up my message from the veins Speaking my lesson from the brain Seeing the beauty through the... Pain!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Eric L. AshfordGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 24/03/2017
Pages lues : 216
Crédits : wiise
Avatar : Michael Fassbender
Pseudo : Elina
Âge : 34 ans (15 aout 1982)
MY SOUL
Carnet de relation
Relationship:

MessageSujet: Re: ellie ▬ unexpected disorder   Mer 24 Mai - 18:44

Bienvenuuuue à toi
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sheri BrackenreidGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 07/09/2016
Pages lues : 586
Crédits : avatar : Mad Hattress ; signature : sosoland ; gifs : tumblr&Monocle♥&trucpau
Avatar : Lily Cuteness Collins
Pseudo : Trucpau
Âge : Née le 14/03/1990 - 27 ans
MY SOUL
Carnet de relation
Relationship:

MessageSujet: Re: ellie ▬ unexpected disorder   Mer 24 Mai - 18:46

Bienvenue

Mon dieu . So sexy quoi

Bon courage pour ta fiche en tout cas

_________________
It's always about you.
I know the feeling like you'll never win. Your heart's in the washer, your head's in the spin. You try and you try, but you can't catch a break. But sometimes believing is all that it takes
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ellie BloomfieldGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 24/05/2017
Pages lues : 56
Crédits : avatar fait maison, tumblr pour les gifs
Avatar : Camilla Luddington
Pseudo : ana.
Âge : 30 ans
MY SOUL

MessageSujet: Re: ellie ▬ unexpected disorder   Mer 24 Mai - 18:52

Vous êtes mignons MERCIIII
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Joyce SandbergGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 05/02/2017
Pages lues : 535
Crédits : Odyssea (avatar), anaëlle (sign).
Avatar : Kara Killmer.
Pseudo : Odyssea.
Âge : 26 ans (14 Juin).
MY SOUL

MessageSujet: Re: ellie ▬ unexpected disorder   Mer 24 Mai - 18:59

Bienvenue Smile.
Revenir en haut Aller en bas
http://odyssea-gallery.e-monsite.com
avatar
Zara DaughertyGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 16/05/2017
Pages lues : 27
Crédits : shiya
Avatar : emily blunt
Pseudo : gwen.
Âge : thirty five y.o.
MY SOUL

MessageSujet: Re: ellie ▬ unexpected disorder   Mer 24 Mai - 20:43

Bienvenue à toi!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ellie BloomfieldGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 24/05/2017
Pages lues : 56
Crédits : avatar fait maison, tumblr pour les gifs
Avatar : Camilla Luddington
Pseudo : ana.
Âge : 30 ans
MY SOUL

MessageSujet: Re: ellie ▬ unexpected disorder   Mer 24 Mai - 20:51

Merci
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sarah MasloGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 24/01/2017
Pages lues : 255
Crédits : Morrigan (avatar) smoking cat (crackship) beerus (signa) faust (icons de sign)
Avatar : Barbara Palvin
Pseudo : smoking cat
Âge : Vingt-quatre ans
MY SOUL
Carnet de relation
Relationship:

MessageSujet: Re: ellie ▬ unexpected disorder   Mer 24 Mai - 22:43

Bienvenue parmi nous
Bon courage pour la suite de ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MY BOOK COVER
MY SOUL

MessageSujet: Re: ellie ▬ unexpected disorder   

Revenir en haut Aller en bas
 
ellie ▬ unexpected disorder
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» ellie ▬ unexpected disorder
» ELLIE + just give me a reason.
» i was alone, falling free. (ellie)
» ELLIE ◊ butterflies are god's proof that we can have a second life. (terminé..)
» Ellie Kendrick

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
READ MY MIND :: Vos papiers, s'il vous plait :: Mon autobiographie :: Bienvenue à Washington-
Sauter vers: