AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 fire meets gasoline ft. Ethan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Kaylee FieldingGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 16/05/2017
Pages lues : 71
Crédits : kusumitagraph'
Avatar : Natalie Portman Hershlag Millepied la déesse vivante
Pseudo : kusumitagraph' en général ou sinon lorelei sebasto cha
Âge : déjà trente cinq années
MY SOUL

MessageSujet: fire meets gasoline ft. Ethan    Mer 24 Mai - 23:49

fire meets gasoline
Ethan Fielding & Kaylee Fielding

C'était tout ce que je m'étais imaginée. Un bureau plutôt bien décoré, ah oui attention il faut que ça plaise et qu'on s'y sente à l'aise pour parler hein. Je posais les yeux sur mon époux. Dieu que j'étais toujours amoureuse de lui, comme une folle. Je voulais tellement sauver mon couple. Je voulais tellement un enfant de lui. Et je m'étais tellement trompée. Je lui adressais pourtant un petit sourire. Je ne l'avais pas vu depuis un moment. Il n'avait pas trop changé. Est ce que je pouvais lui dire qu'il m'avait manqué ? Non ... oui? On était là pour se réconcilier, non? Elle entra dans la pièce et on se relevait pour lui serrer la main poliment. « Bonjour ». L'idée de parler de moi ne me plaisait pas. Mais peut être que ça pourrait nous faire avancer. Tant qu'on ne me demandait pas de parler de mon enfance ou de mon père.

« Bon. Mr et Mme Fielding, il faut que vous sachiez que votre entreprise est louable. Nous allons essayer de trouver une solution. » j'essayais de sourire. Sa présence à mes côtés me troublait. Il y avait tellement de tension et d'amour aussi. Je sentis mon téléphone vibrer. Un message de Starlord pour me souhaiter bon rendez vous. Je lui avais dit que j'avais un rendez-vous personnel sans entrer dans les détails. Mon sourire s'élargit un petit peu et je me re concentre sur eux alors que j'éteins mon téléphone. « Bien ... commençons par le début. Racontez moi comment vous vous êtes rencontrés.  ». Je le regardais mais il me fit signe de commencer. Bien. C'était ... il y a cinq ans ...

...

New-York. J’étais pas des plus emballées par cette ville et pourtant, on ne pouvait pas nier que pour l’organisatrice de mariages que j’étais c’était une des plus belle ville pour marier un couple. Darren Reynolds et Olivia Partridge avaient donc décidé de se marier dans leur ville et j’étais donc venue en ville pour les besoins de leur cérémonie. Cela faisait un bon moment que l’on préparait les noces et j’étais sur un planning des plus serrés. Surtout que je n’avais plus d’assistante, la dernière en date m’ayant fait faux bond quand elle a vu l’ampleur que prenait le mariage Reynolds. Oui bien sûr, ça me ferait un bon petit pactole à la fin et surtout plein de connexions puisqu’ils étaient un couple assez en vogue dans le milieu de l’élite de New-York. Mais en attendant, il fallait bien faire le boulot et livrer dans les temps impartis.

La cérémonie était demain. J’étais sur le pied de guerre et mon côté perfectionniste voulait que tout soit prêt. Le grand hôtel où une bonne partie de l’aile droite avait été réservé pour l’occasion. Oui j’avais du batailler bec et ongles pour l’avoir, grouillait à présent de gens de divers horizons. « Non mais c’est pas possible …  » dis-je en hurlant découvrant une des demoiselles d’honneur en train de se faire draguer par un des ami du mariés. « Vous aurez tout le temps pour ça demain. La Olivia vous attends avec les autres filles dans la suite. Le photographe va arriver.  » dis-je en houspillant la jeune femme qui semblait bien triste d’être délogée des bras de ce beau mâle. Levant les yeux au ciel je la voyais s’éclipser en prenant sa robe meringue dans les bras pour monter les escaliers. Ces robes étaient affreuses. Mais on me paye pour que je fasse ce qu’on veut, pas pour donner mon avis … ou en tout cas … pas sur les choix de robes …

« Mademoiselle Wilson, téléphone pour vous!  » je me retournais et fis les yeux noir au serveur qui n’osait plus m’approcher depuis hier parce qu’il avait laissé tomber une partie de la pièce montée au sol en allant la mettre au frais. « Et on ne peut pas m’appeler sur mon téléphone! » répondis-je sèchement sans même prendre le téléphone qu’il me tendait. Devenant rouge pivoine, il bafouilla. « Heu ben … apparemment ils tombent directement … s-sur sur le répondeur …  ». Levant les yeux au ciel je pris mon téléphone dans ma poche.« Déchargé, merde.  » je le rangeais machinalement. « Bon donnez moi ça. Déguerpissez. » dis-je en faisant un geste de la main pour le faire partir. Je montais les marches quatre à quatre pour arriver à la suite où la mariée attendait « VOUS RIGOLEZ J’ESPERE …  » mon interlocuteur venait de m’apprendre que le photographe aurait du retard … heureusement qu’on leur donne des rendes-vous à ceux la … « Dites lui que s’il n’est pas là dans les cinq minutes qui viennent ça ne sert à rien de venir, il y a plein d’autres photographes pressés de prendre sa place.  » dis-je au bluff. Entrant dans la pièce, les six demoiselles d’honneur et la mariée étaient en train de terminer de se préparer. « Bon les filles, vous être prêtes  » demandais-je en tapant des mains pour les presser. Des coups timides se firent entendre à la porte et le serveur maladroit réapparut. « Monsieur Fielding est arrivé Mademoiselle Wilson » l’air désabusé je le regardais comme s’il me parlait chinois. Je suis sensée savoir qui est monsieur Fielding. Mais l’intéressé était déjà derrière, avec son matériel de photo. AH LE PHOTOGRAPHE. « Ah il était temps … Entrez ne perdons pas de temps.  » dis-je en lançant au serveur son téléphone. « Trouvez moi un chargeur pour mon téléphone. Merci » dis-je. Je n’étais pas aussi désagréable et sèche en temps normal. Mais là … il faut dire que était pas la cérémonie la plus calme que j’aie jamais eue à organiser …
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ethan FieldingGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 16/05/2017
Pages lues : 20
Crédits : VeroniKKa
Avatar : Jamie Dornan
Pseudo : VeroniKKa
Âge : 33 ans
MY SOUL

MessageSujet: Re: fire meets gasoline ft. Ethan    Dim 4 Juin - 21:42


Fire meets gasoline
Kaylee Fielding & Ethan  Fielding


Les portes de l’ascenseur s'ouvrent et je me glisse à l'intérieur de la cabine, mon téléphone en main, je tape un rapide message destiné à "I am Groot" lui souhaitant un bon courage pour le rendez-vous auquel elle doit se rendre. C'est une drôle de coïncidence, moi aussi j'ai un rendez-vous dans quelques minutes. Des personnes montent dans l’ascenseur à leur tour, je range mon téléphone et monte jusqu'au 12ème étage, je contracte les mâchoires alors que les chiffres défiles sur l'affichage digital. J'ai les mains moites et un nœud à l'estomac, c'est notre premier entretien avec la thérapeute et je suis très nerveux. Cela fait plusieurs semaines que je n'ai pas vu Kaylee et j'avoue être inquiet de sa réaction quand nous serons face à face, j'angoisse un peu, j'ai l'impression que mon cœur peut cesser de battre à chaque instant.

Voila.

Nous y sommes. 12 ème étage. Docteur Thomson, Thérapeute du couple. Cette plaque sur cette porte me renvoie en pleine face notre échec, mon échec, j'entre dans le cabinet et salue la secrétaire qui m'introduit dans le bureau.

Le Docteur Thomson n'est pas encore là, je pose alors le regard sur Kaylee, ma femme, l'amour de ma vie et pourtant, depuis quelques semaines, presque une étrangère.

«Salut »

Je ne peux sortir qu'un pauvre salut, je suis vraiment minable et je me donnerais un coup de poing si je le pouvais et si je n'avais pas peur qu'elle ne me prenne pour un fou furieux.

Je n'ai pas le temps de m'apitoyer plus sur moi même et les raisons de notre présence ici car le Docteur Thomson entre alors dans la pièce et je reporte mon attention sur elle. Mon épouse et moi nous levons pour la saluer en lui serrant la main.

« Bon. Monsieur et Madame Fielding, il faut que vous sachiez que votre entreprise est louable. Nous allons essayer de trouver une solution. Bien ... commençons par le début. Racontez moi comment vous vous êtes rencontrés.»

Je grimace et ferme un peu les yeux...louable...est ce que l'on peut appeler cela ainsi ? Je regarde Kay, elle sort son téléphone et regarde un message...qui cela peut il être? Un amant ? Un homme beaucoup plus important que cela ? Peut être est elle tombée amoureuse d'un autre...Son sourire en lisant le message me fait si mal, il doit surement lui dire qu'il l'aime.

Kaylee se tourne vers moi et réinterroge du regard, je déglutis et lui indique d'un signe de tête qu'elle peut commencer si elle le désire, je ne suis pas encore prêt à parler. Alors qu'elle prend la parole, je me plonge moi même dans mes propres souvenirs.

~Flashback~

Cela fait maintenant un an que je suis revenu sur New-York et j'ai que j'ai commencé à travailler avec Sean. J'avais besoin de reprendre mes marques après ces longs mois à végéter dans une clinique en Suisse  dans un état très préoccupant pour mon père et ses collègues, alternant entre  l'envie d'en finir et les crises de colères où je détruisais tout ce qu'il y avait dans ma chambre. Les soignants ont d'ailleurs dû souvent m'attacher à mon lit pour me protéger de moi-même. Ce n'est qu'au bout de longs mois que j'ai pu sortir de cet enfer. Aujourd'hui, je réapprends à vivre, enfin, j'essaye. Sean travaille comme photographe événementiel et il a pensé que ça pourrait m'aider de travailler avec lui, de sortir, de voir du monde, de rependre une activité professionnelle.
J'avoue qu'il a raison, ça fait passer le temps et penser à autre chose que...qu'à tout ça.
J'ai fait des défilés, des soirées avec lui, j'aime toujours autant ça, ça me donne de l'adrénaline.
Les afters, je finis rarement ma nuit seul, mais je ne reste jamais, je file juste avant l'aube, tel un vampire qui aurait peur de brûler avec l'arrivée du soleil. Le soleil...il m'a quitté et à présent...je vis dans l'ombre.
Les stars et les paillettes ne sont pas la seule source de revenus de l'agence, et ça, je ne le savais pas quand Sean m'a fait cette proposition de boulot. Il y a aussi, les mariages, ouais, les mariages...
Je déteste faire ça, je les esquive souvent mais parfois Sean arrive à me coincer et je suis contraint d'honorer le contrat.

Me voila donc habillé en pingouin, smoking de location récupéré au dernier moment, le miens étant bien sagement rangé dans mon dressing. Pourquoi donc dois je porter cette espèce de loque? Car Sean m'a encore fait un coup tordu, il m'a appelé à l'aide et m'a donné une adresse, me disant qu'il était dans une merde internationale, qu'il avait de gros ennuis. J'ai roulé comme un dingue et suis arrivé devant la grille haute de plusieurs mètres d'un domaine. Sean m'attendait bien sagement assit sur le capot de sa voiture. Je descend de ma Kawazaki et marche vers lui. Il sourit, ça sent l'embrouille ! Il s'approche tout sourire.

« Salut mec ! J'ai un boulot pour toi ! Alors là j'ai un petit service à te demander .... »

Et voila comment je me retrouve habillé comme un serveur, dans un mariage de gosses de riches. Je regarde le carton d'invitation  « Darren Reynolds et Olivia Partridge ». Sean m'a inscrit à l'arrière du carton le nom de l'organisatrice de la cérémonie, une certaine, Kaylee Wilson à laquelle je dois me présenter. Je soupire et entre dans le bâtiment et demande à parler à cette fameuse Kaylee. Un jeune mec, arrive en courant vers moi avec un air complètement affolé.

« Vous êtes Ethan Fielding ? Suivez moi ! Elle vous attend et je vous préviens : elle est dans un état de nerfs encore jamais atteint.»

Je le suis, trainant mon matos que Sean m'avait amené, j'ai l'impression que je suis Saint Georges et que je vais affonter le dragon.
Le type m'introduit dans une pièce où ça grouille, des coiffeuses, des maquilleuses, tout un staff s'occupant de sept filles. J'ouvre de grands yeux. Attendez...c'est un mariage ou la fashion week là?
Le jeune homme s'avance vers une fille brune et se penche vers elle.

 « Monsieur Fielding est arrivé Mademoiselle Wilson » 

C'est donc elle, jolie l'organisatrice.

 « Ah il était temps … Entrez ne perdons pas de temps.»


J'entre et pose mes affaires, je la regarde.

 « Mademoiselle Wilson, je suis désolé pour mon retard, je remplace mon collègue Sean Simmons  au pied levé  »Je lui souris, sourire commercial bien entendu  « Par quoi désirez vous que nous commencions?»
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kaylee FieldingGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 16/05/2017
Pages lues : 71
Crédits : kusumitagraph'
Avatar : Natalie Portman Hershlag Millepied la déesse vivante
Pseudo : kusumitagraph' en général ou sinon lorelei sebasto cha
Âge : déjà trente cinq années
MY SOUL

MessageSujet: Re: fire meets gasoline ft. Ethan    Mar 6 Juin - 20:02

fire meets gasoline
Ethan Fielding & Kaylee Fielding

«Salut » je soupire un peu. Je le regarde, et j’ai de l’espoir. Mais est ce que je devrai en avoir? Oui nous en étions la donc c’était peut être qui’l y avait un espoir. c’était dingue, je l’aimais comme une folle. je ne voyais que lui, et je ne voulais que lui. et pourtant … on en était là. c’était peut être de ma faute aussi hein? probablement, certainement même. « Salut » lui répondis-je en rougissant un petit peu. oui je me sentait con en sa présence. je me sentais une idiote.

après un dernier message à StarLord, j’éteignais mon téléphone pour me concentrer sur le rendez-vous. c’était primordial, je voulais sauver notre couple. c’était pour moi très important. alors comme elle nous le demandait, je me replongeais dans notre passé. le laissant lui aussi parler, raconter son point de vue.

« Mademoiselle Wilson, je suis désolé pour mon retard, je remplace mon collègue Sean Simmons  au pied levé  » et en quelques mots il venait me décontenancer. Je ne m’attendais pas du tout à ça. Ma colère venait de tomber à cause de la surprise. « Heu bien d’accord.  » dis-je me précipitant vers les demoiselles d’honneur qui étaient déjà en train de se remettre à papillonner. Je tapais dans mes mains pour avoir leur attention. « Hé, on va commencer! » dis-je en les regardant. Je n’étais pas du genre stressée de manière générale, mais alors là … elles étaient très dissipées. Et je voyais bien que le nouveau venu n’y était pas pour rien. J’arquais un sourcil en le regardant de plus près. Il est vrai qu’il était bel homme. Même très bel homme! Mais on n’était pas là pour ça. « Par quoi désirez vous que nous commencions?» je lui montrais l’arche de fleurs qui se trouvait dans la suite. « Je pense qu’on pourrait commencer par des clichés d’ensemble »

je me mis un peu à rire. « Oh oui je me souviens que son arrivée à été plutôt remarqué chez les demoiselles. Elles n’avaient d’yeux que pour lui il faut dire.  » je lui donnais un petit coup de coude. « Moi j’étais tellement concentrée sur le boulot. »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MY BOOK COVER
MY SOUL

MessageSujet: Re: fire meets gasoline ft. Ethan    

Revenir en haut Aller en bas
 
fire meets gasoline ft. Ethan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fire meet gasoline. - Cleo
» beckford ethan ϟ fire meet gasoline
» set my heart on fire like gasoline. (dr)
» Fire meet Gasoline - Anshu -
» (kallel) fire meet gasoline

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
READ MY MIND :: Washington, District of Columbia :: ailleurs-
Sauter vers: