AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Loreleï ♦ Past is dark, present is trouble... How will be the future ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Loreleï WilsonGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 25/05/2017
Pages lues : 5
Crédits : Schizophrenic
Avatar : Daisy Ridley
Pseudo : Enaira
Âge : 29 ans
MY SOUL

MessageSujet: Loreleï ♦ Past is dark, present is trouble... How will be the future ?   Jeu 25 Mai - 6:28

Loreleï Wilson
Fail is not a defeat. You have to try again.

Prénom : Loreleï. Cependant, pour ses deux sœurs, elle a toujours été Pumpkin, tant parce que ce surnom était affectueux que parce qu'elle était née le jour Halloween. Nom de famille : Wilson. La dernière représentante de ce nom, sa mère ayant repris son nom de jeune fille et sa grande sœur s’étant mariée. Date & lieu de naissance : Le 31 octobre 1987, à Washington. Âge : 29 ans. Métier : Chef cuisinier à domicile. Elle couvre également quelques événements en tant que chef traiteur et a fait une année de spécialisation en pâtisserie afin d’être capable de couvrir à elle seule un menu de A à Z. Elle rêve d’ouvrir un restaurant à son nom qui finirait étoilé par le guide Michelin. Orientation sexuelle : Hétérosexuelle. Statut civil : Célibataire. Statut financier : Ca va, ça vient… Elle n’a pas un salaire fixe et certains mois sont plus durs que d’autre mais, dans la moyenne, elle a des revenus relativement aisés qui lui permettent de profiter pleinement de sa vie. Caractère : Prenez un mélange de fragilité et de gentillesse, ajoutez-y une grande générosité, un tant soit peu de malice et une pincée d'orgueil. N'oubliez pas quelques gouttes de détermination et vous obtiendrez la plus jolie citrouille qu'il soit. Parti politique : La politique, ça n’est pas son truc. Si elle s’y intéressait, elle serait incapable de comprendre de quoi il en retourne et elle préfère ne pas voter. Groupe : Honey, I'm Good. Avatar : Daisy Ridley.
Combien de livres lis-tu par mois ? Quels sont tes préférés ?
Beaucoup. J'essaie de tenir un certain rythme et de m'acheter des nouveautés, ayant un certain entrain à lire de la fantasy. Saviez-vous que c'est très inspirant pour la cuisine? Ces mondes imaginaires et ces descriptions parfois si magiques peuvent être à l'origine même de l'éclosion d'un nouveau plat. Récemment, j'ai revisité une blanquette après avoir relu le Hobbit... Inspirant, je vous dis.

Pour toi, l'amitié c'est...
Une chose bien rare, malheureusement. Les amis, les vrais, je ne peux les compter que sur les doigts d'une main. Trop souvent, les gens ont abusés de ma sympathie, de ma gentillesse et de cette naïveté qui me définissait auparavant. Alors, j'ai appris à mettre une certaine distance entre le reste du monde et moi, me méfiant parfois à tort et pouvant blesser les gens à travers cela. Mais bon, entre eux et moi, bizarrement, je préfère me sur-protéger que de les laisser me faire du mal, encore.

Quelle est la chose la plus folle qu'on a raconté sur toi ?
A part avoir voulu faire croire que je me lançais dans la restauration rapide, ces gourdes de Mind Reader n'ont rien sur moi... Du moins,
je l'espère fortement.
1°/ Quand elle était petite, Loreleï était très attachée à ses deux sœurs qui la protégeaient plus que nécessaire de la violence que pouvait avoir leur père. Plus qu'un bouclier, elles lui ont permis d'éviter bien des atrocités, bien qu'elle n'en ait pas toujours eu conscience. Très rapidement, elle l'ont surnommée "Pumpkin" de manière affectueuse.
2°/ Elle a toujours apprécié cuisiner. Si autrefois, elle ne pensait pas en faire son métier, elle est passionnée par ce qu'elle fait aujourd'hui. Ayant suivi une école d'hôtellerie, elle s'est spécialisée en pâtisserie avant de prendre le large et de parfaire sa formation de l'autre côté de l'Atlantique. Elle est toujours à la recherche de nouveautés, voyageant à travers le monde pour partager son savoir et jumeler les saveurs.
3°/ Le positivisme est un art qui lui est propre. Bien que gardant la tête sur les épaules, elle ne baissera jamais les bras si elle se sait capable de quelque chose. Cependant, qu'importe les circonstances, elle gardera toujours le sourire et essaiera d'en tirer les bonnes leçons plutôt que de déprimer.
4°/ Longtemps, elle cédait très facilement devant la difficulté et face à la pression. Aujourd'hui, quand elle sent le stress l'envahir, elle applique quelques conseils qu'elle a appris lors de cours de sophrologie, travaillant sa respiration et prenant soin de se calmer.
5°/ Elle ne fume pas, ne boit que très rarement. Pour elle,
ce genre de tares pourraient altérer sa perception des goûts et il est tout simplement hors de question que cela vienne gêner ses ambitions personnelles. Elle a donc un mode de vie très sain, prenant garde à manger des plats équilibrés autant que de bouger régulièrement pour entretenir son corps.
6°/ S'il y a bien une chose que l'on peut lui reprocher,
c'est de ne pas suffisamment prendre soin d'elle. Le repos est un luxe qu'elle ne se permet pas, son esprit étant en permanence en ébulition. Les SPA, les manucures, ce genre de plaisirs féminins sont des futilités pour lesquelles elle n'a tout simplement pas de temps à accorder.
7°/ C'est une compétitrice née. Plus jeune déjà, elle aimait les défis et surmontait tous les obstacles pour s'affirmer en tant que meilleure dans bien des domaines. Ce fut finalement sa consécration lors d'une compétition de chefs traiteurs qui lui affirma qu'elle était faite pour cette profession.
8°/ Généreuse, elle a fait preuve de bénévolat dans bien des circonstances. Elle a déjà servi des repas à des démunis le soir de Noël, ainsi qu'à es soldats sur le terrain dans l'espoir d'améliorer leur quotidien.
9°/ Elle n'a que peu d'amis, ayant bien du mal à faire confiance aux gens car bon nombre de personnes à déjà abusé de sa grande générosité et gentillesse. Elle préfère d'abord tester les gens sur leurs véritables intentions avant d'accorder ou non un semblant de confiance.
10°/ C'est une grande amie des animaux mais elle n'en a jamais possédé, voyageant et n'ayant que trop peu de temps pour cela.
11°/ Elle parle couramment le français, ayant vécu plus d'un an dans le pays de Molière.
12°/ Elle ne vit dans son propre appartement que depuis peu, ayant toujours vécu avec sa mère jusqu'alors, prenant soin d'elle autant que n'ayant pas forcément besoin d'un véritable chez elle avant cette période.
Prénom : Ariane. Pseudo sur le net : Enaira. Âge : bientôt 25 ans. Pays : France. Comment as-tu découvert le forum ? Ceci est un DC. Quelles sont tes premières impressions ? Je vous aime, si vous saviez… ♥ Crédits : Ici. Un petit mot pour la fin ? Enfin, mon esprit s’est débloqué. Merci à Kaylee et Lennon pour m’avoir redonné l’inspiration nécessaire à la création de cette petite citrouille.

Code:
<pris>DAISY RIDLEY</pris> ► Prénom Wilson


Dernière édition par Loreleï Wilson le Mer 7 Juin - 19:16, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Loreleï WilsonGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 25/05/2017
Pages lues : 5
Crédits : Schizophrenic
Avatar : Daisy Ridley
Pseudo : Enaira
Âge : 29 ans
MY SOUL

MessageSujet: Re: Loreleï ♦ Past is dark, present is trouble... How will be the future ?   Jeu 25 Mai - 6:29

You want to make a memory
Never let your smile go

Je suis une petite citrouille. C’est ce que je me suis toujours dit, ma mère et mes sœurs ayant bien vide adopté ce petit surnom affectueux qu’était Pumpkin. Bon, le déguisement de citrouille que je portais à quasiment toutes mes fêtes d’anniversaire à largement dû participer à cette finalité… Parfois, même, j’avais l’impression que tel était mon véritable prénom, même si porter le nom d’un gros légume orange dans lequel nous creusions des visages toujours plus effrayants n’avait rien de franchement glorifiant. Je dois ce surnom à Kaylee. Enfin, je crois que c’était Kaylee et non Allison… Difficile de différencier des jumelles, même quand il s’agit de vos sœurs. Bref ! Je suis née un jour d’Halloween. Imaginez un peu deux petites sorcières penchées sur mon berceau, j’aurais normalement eu de quoi faire des cauchemars à vie, et pourtant… Non !

Mes sœurs et moi, nous nous sommes toujours bien entendues. Evidemment, il m’était impossible de prétendre pouvoir m’insinuer véritablement dans cette relation gémellaire qui était la leur car, c’est bien connu, les jumelles sont fusionnelles. Mais jamais au grand jamais, elles ne m’ont exclue malgré notre différence d’âge. Du plus loin que je me souvienne, elles m’ont toujours soutenue et protégée. Protégée, oui, d’un père tyrannique et certainement empli d’une folie qu’il ne comprenait pas lui-même. Je me souviens encore de ce jour où je les entendais criait malgré mes mains plaquées sur mes oreilles. Allison m’avait attrapée par la main et cachée dans un placard de la cuisine, m’ordonnant de ne pas sortir, quoiqu’il pouvait se passer, quoi que je puisse entendre. Elle viendrait me chercher. La tempête avait secoué la maison et Kaylee et Allison avaient souffert. Pourtant, dans leurs yeux régnait cette fierté d’avoir su se montrer fortes et d’avoir réussi à protéger cette petite sœur que j’étais. Fragile, délicate et trop petite pour comprendre ce qu’il se passait entre les murs de notre maison. Dès que maman rentrait, je me réfugiais auprès d’elle, permettant à mes aînés d’avoir un peu de répit.

C’est ma mère qui m’a donné l’envie de cuisiner, de découper ces aliments pour parfois leur donner des formes insolites. Le dimanche, il n’était pas rare que je passe une grande partie de la matinée en sa compagnie dans la cuisine, faisant tout pour m’appliquer davantage dans les préparations et apprenant bien assez vite les bases de la cuisine. Ce lieu était un havre de paix, un endroit pur où l’aura dangereux de notre père ne planait pas. Le sucre et la farine y étaient rois et la gourmandise une princesse respectée. Plus d’une fois, j’ai ramené certaines de ces douceurs à mes aînées dans le but de les adoucir, de les voir me sourire.

Et puis, papa est parti. Pour toujours. Si nous étions censées pleurer, seule maman eut des larmes pour le faire. La distance et la violence qu’il avait mises entre nous s’était effacée et, enfin, nous étions une famille plus normale, plus soudée. Mais alors, je ne compris pas les racontars qui circulaient tant dans notre famille que dans le quartier. A l’école, je me battais pour rester la meilleure e la classe, la compétition naissant doucement au fond de moi, comme un sentiment insatiable, une envie puissante de survivre et de devoir me battre jusqu’au bout pour ça. Le collège était un endroit qui m’allait aussi bien que la maison et pourtant, si Kaylee m’offrait toujours son attention, il y avait quelque chose en Ali qui avait changé. Je n’aurais su expliquer les choses mais cela se sentait. Jusqu’à ce terrible jour. Kaylee et moi rentrions ensemble des cours, elle était venue me récupérer et nous rentrions ensemble. Ali était déjà rentrée, nous le savions. Alors, on l’avait appelée. Encore. La mine de Kaylee s’était froncée, comme si soudain, elle craignait quelque chose. Son inquiétude vint également m’envahir et ce furent ensemble que nous montâmes quatre à quatre les marches de l’escalier. Arrivées à l’étage, elle avait ouvert la porte et s’était arrêtée sur le seuil. Mon regard s’était alors tourné pour découvrir l’horreur. La main de Kaylee se plaqua rapidement sur mes yeux tandis qu’elle me hurlait de ne pas regarder. Mais j’avais vu. Tout. Ali était là, accrochée dans les airs, son corps suspendu par… Les détails sont inutiles. Et la suite demeura flou.

Je me suis alors terrée dans un mutisme, forçant ma mère à m’envoyer suivre des consultations chez le psychologue afin d’évacuer ce traumatisme. Durant de longues séances, je n’avais rien dit. Puis, j’avais fini par craquer, m’effondrer. Et ainsi, j’avais pu commencer à me relever. Kaylee grandit et intérieurement, j’avais fait, à mon tour, la promesse de prendre soin de cette sœur aînée qui pouvait tout autant me quitter que l’avait fait Ali. Je finis le lycée avec brio, enchaînant alors sur une école d’Hôtellerie des Etats Unis, préférant faire de ma passion un véritable métier. Je suivais la voie de ma sœur qui avait choisi de devenir Wedding Planner. De mon côté, après trois ans d’études, je choisis de voyager.

Je pris d’abord la route de la France où je restai quatre années, apprenant des plus grands gastronomes et chefs étoilés, finissant ma formation sur le meilleur terrain. Si mes débuts furent compliqué, partir le fut tout autant car bien des chefs souhaitaient me voir intégrer leur brigade de manière définitive. Mais, prétextant le mariage de ma sœur, je pris de nouveau mon envol pour revenir quelques temps à Washington. Kaylee était rayonnante et la voir dans une telle forme ne pouvait que me donner du baume au cœur. Durant toute cette période, nous avions repris contact, redevenant les sœurs proches et passionnées que nous étions avant que tout ne dérape. Son mariage fut grandiose, seule Allison manquait à l’appel, comme à tous ces événements familiaux. Je fus témoin de cet événement et ce fut bien le plus bel honneur qu’elle pouvait me faire. Mais les plus belles choses peuvent toujours être gâchées par d'autres, horribles.

Alors que tous attendaient les mariés, ils ne vinrent jamais. L'inquiétude commençait à venir se lire sur mes traits quand, enfin, on nous indiqua le terrible accident qui avait frappé la voiture dans laquelle ils se trouvaient. Mon sang ne fit qu'un tour et, l'espace d'un court instant, le corps d'Allison, mort, suspendu dans les airs, vint de nouveau me hanter. Notre mère s'effondra et ce fut moi qui nous conduisis à l'hôpital. Kaylee avait encaissé le choc avec force, son beau visage marqué par des hématomes, les yeux clos. Le coma s'était emparé d'elle et je ne quittais son chevet que lorsque les médecins me l'ordonnèrent, signalant alors que ma propre santé était en danger. Cinq jours. Cinq jours de tristesse, d'angoisse et de doute avant que l'espoir ne revienne. Quand Kaylee ouvrit les yeux, je ne pus m'empêcher de m'effondrer, pleurant à chaudes larmes en tenant la main de ma sœur. Elle ne m'avait pas abandonnée. Pas encore. Si le mariage aurait pu être éternellement gâché par cet événement, il semblait à tous que Kaylee et Ethan s'aimaient vraiment devant toutes les émotions qu'ils avaient traversé et fait traverser à leurs proches. Alors, laissant le couple se retrouver, je pris soin de m'éloigner.

De nouveau, je pris le large, enchaînant les voyages aux quatre coins du monde, prenant l’étiquette de chef à domicile lors de mes courts passages à Washington. Cependant, rapidement, ma réputation prit de l’ampleur et mes clients se firent plus réguliers jusqu’à ce que mon nom arrive dans la bouche de certains mieux lotis que d’autres, appréciant la présence d’un chef capable de sortir des plats gastronomiques de leur cuisine. Mes saveurs, j’allais les trouver çà et là… Jusqu’à ce que l’envie d’aider les autres me pousse à intervenir là où peu osaient aller. Les pays pauvres d’Afrique, les zones de guerre… Je suivais des associations ici et là, les aidant à nourrir ceux qui le demandait, jusqu’à ce jour dans les lignes de l’armée Américaine sur le terrain. La brulure, elle n’était clairement pas prévue et ce fut avec rapidité que je fus conduite au poste de secours, rencontrant un jeune infirmier tout aussi étrange qu’intrigant. D’ordinaire, les gens m’inspiraient peu confiance, étant toujours plus intéressés que véritablement passionnés par vous-même. Mais Lennon avait quelque chose qui, immédiatement, me charma. Je ne sus comment l’expliquer, mais au fond de moi, je sus que cet homme inspirait une confiance profonde. Alors, dans la folie du moment que, plus tard, j’aurais pu mettre sur le coup de la brûlure, je lui avais promis de lui écrire. Ce que je fis. Voyageant en pays asiatiques, je lui avais envoyé des cartes postales du Japon, de la Thaïlande… Avant de rentrer chez ma mère où ses réponses m’attendaient.

Finalement, la bougeotte s’arrêta avec l’envie profonde de créer ma propre enseigne. Pour cela, des fonds sont nécessaires et ce fut avec la volonté certaine de finir étoilée que je me mis à plancher deux fois plus qu’auparavant. Mes salaires, bien qu’étant peu réguliers et ne me garantissant aucune sécurité de l’emploi, me permirent bien assez rapidement de prendre un appartement et, enfin, je pus quitter le domaine familial, promettant pourtant à ma mère de ne jamais l’abandonner. Kaylee ? Je n’ai plus vraiment de nouvelle et je l’imagine quelque part à filer le parfait amour… Qui sait, un jour, peut-être que les rues New-Yorkaises me réserveraient la surprise de la croiser ?


Dernière édition par Loreleï Wilson le Jeu 8 Juin - 18:44, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 01/05/2017
Pages lues : 68
Crédits : Wiise
Avatar : Matthew Daddario
Pseudo : Lydia
Âge : 29 ans
MY SOUL

MessageSujet: Re: Loreleï ♦ Past is dark, present is trouble... How will be the future ?   Jeu 25 Mai - 6:36

Re-bienvenue sur le forum pink
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kaylee FieldingGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 15/05/2017
Pages lues : 71
Crédits : kusumitagraph'
Avatar : Natalie Portman Hershlag Millepied la déesse vivante
Pseudo : kusumitagraph' en général ou sinon lorelei sebasto cha
Âge : déjà trente cinq années
MY SOUL

MessageSujet: Re: Loreleï ♦ Past is dark, present is trouble... How will be the future ?   Jeu 25 Mai - 8:04

Ma sœur de Mon coeuuuuuuuuuuur. Ma pumpkiiiiiiiiin !!!!! Merci encore du coup d'avoir décidé de me rendre heureuse et de me faire une petite sœur Wink
Comme je te disais hein si besoin (ou pas) n'hésite pas à me mp Wink
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Joyce SandbergGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 05/02/2017
Pages lues : 536
Crédits : Odyssea (avatar), anaëlle (sign).
Avatar : Kara Killmer.
Pseudo : Odyssea.
Âge : 26 ans (14 Juin).
MY SOUL

MessageSujet: Re: Loreleï ♦ Past is dark, present is trouble... How will be the future ?   Jeu 25 Mai - 8:29

Rebienvenue Smile.
Revenir en haut Aller en bas
http://odyssea-gallery.e-monsite.com
avatar
Lennon P. DaughertyGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 25/12/2016
Pages lues : 85
Crédits : (c) Shiya & Tumblr
Avatar : Eddie Redmayne
Pseudo : Mayiie
Âge : Trente-et-un ans
MY SOUL

MessageSujet: Re: Loreleï ♦ Past is dark, present is trouble... How will be the future ?   Jeu 25 Mai - 9:10

Contente de te revoir parmi nous !

Bonne chance pour la suite de ta fiche, et n'oublie pas de me réserver un RP une fois que tu seras validée

_________________

Je voulais que tu comprennes ce qu'est le vrai courage, au lieu de t'imaginer que c'est un homme avec un fusil à la main. Le vrai courage, c'est de savoir que tu pars battu, mais d'agir quand même sans s'arrêter. - Guillaume Musso
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Percy IpkissGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 12/02/2017
Pages lues : 59
Crédits : Snape【avatar】tumblr【gif】
Avatar : Ty Simpkins
Pseudo : Mekhaï
Âge : 12 ans【16 mars 2004】
MY SOUL

MessageSujet: Re: Loreleï ♦ Past is dark, present is trouble... How will be the future ?   Jeu 25 Mai - 9:53

Re-bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
avatar
En ligne
Gabriel A. WinchesterGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 24/04/2017
Pages lues : 195
Crédits : TAG
Avatar : Jake Gyllenhaal
Pseudo : TAG
Âge : 32 ans
MY SOUL

MessageSujet: Re: Loreleï ♦ Past is dark, present is trouble... How will be the future ?   Jeu 25 Mai - 11:07

REBIENVENUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUE !!! string

Bonne chance pour cette nouvelle fichette !
Revenir en haut Aller en bas
http://tag-gallery.e-monsite.com/
avatar
Lowen ZimmerGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 26/03/2017
Pages lues : 204
Crédits : #avatar : Schizophrenic #gif : tumblr #sign : monocle. #lyricsign : believer ; imagine dragons
Avatar : Dan priceless Stevens
Pseudo : monocle. #alice
Âge : Trente-trois ans ✧ 24 juin 1983
MY SOUL

MessageSujet: Re: Loreleï ♦ Past is dark, present is trouble... How will be the future ?   Jeu 25 Mai - 13:37

Rebienvenue parmi nous avec la sublime Daisy
Bon courage pour ta fichette

_________________

Inhibited, limited I was broken from a young age Taking my soul into the masses Write down my poems for the few That looked at me, took to me, shook to me, feeling me Singing from heart ache, from the pain Take up my message from the veins Speaking my lesson from the brain Seeing the beauty through the... Pain!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sheri BrackenreidGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 07/09/2016
Pages lues : 594
Crédits : avatar : Mad Hattress ; signature : sosoland ; gifs : tumblr&Monocle♥&trucpau
Avatar : Lily Cuteness Collins
Pseudo : Trucpau
Âge : Née le 14/03/1990 - 27 ans
MY SOUL
Carnet de relation
Relationship:

MessageSujet: Re: Loreleï ♦ Past is dark, present is trouble... How will be the future ?   Jeu 25 Mai - 15:03

Bienvenue à toi

Bon courage pour ta fiche .

_________________
It's always about you.
I know the feeling like you'll never win. Your heart's in the washer, your head's in the spin. You try and you try, but you can't catch a break. But sometimes believing is all that it takes
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MY BOOK COVER
MY SOUL

MessageSujet: Re: Loreleï ♦ Past is dark, present is trouble... How will be the future ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Loreleï ♦ Past is dark, present is trouble... How will be the future ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» « I would like that the past becames the present... » feat. Eltan J. Symens. [PM]
» Why Haiti Can't Forget Its Past
» Dark Heresy ?
» reportage photo : Apocalypse chez les Dark Angels
» Dark City 2.10 FIN

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
READ MY MIND :: Vos papiers, s'il vous plait :: Mon autobiographie :: Bienvenue à Washington-
Sauter vers: