AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 N°32|| I will always love you... ♠ Joe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Alexander WellingtonGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 25/05/2017
Pages lues : 58
Crédits : Avatar : Shiya ; Gifs : Tumblr
Avatar : Ryan Gosling
Pseudo : Trucpau
Âge : 32 ans - 13 mars 1985
MY SOUL
Carnet de relation
Relationship:

MessageSujet: N°32|| I will always love you... ♠ Joe   Lun 29 Mai - 21:22

Joe & Alexander
I will always love you...

Les pieds sur mon bureau, j’avais le téléphone coincé à mon oreille faisant des signes à Casey à travers la vitre pour lui faire comprendre qu’il était temps pour moi d’y aller. Je devais vraiment aller voir Charlie, peut être qu’elle saurait où se trouve Joe, puis surtout, je n’y avais pas pensé avant aujourd’hui à vrai dire. Je suis tellement persuadé qu’elle s’est fait la malle avec son crétin de meilleur ami. J’aurais dû voir le vent venir et donc à aucun moment je n’avais pensé à aller rendre visite à la brunette. Je raccrochais, souriant et enfilais ma veste de costar sur l’épaule pour aller saluer mon meilleur ami et sortir en sifflant. J’étais de bonne humeur et je crois que ça faisait bien un moment que ça ne m’était pas arrivé. Je pris l’ascenseur et chantais même la petite chanson qui passait avant de sortir et de souhaiter une bonne soirée à mes employés. Je crois que même eux furent surpris de me voir si enthousiaste. Bah oui, je venais peut être de trouver l’espoir de retrouver mon ex-fiancée. C’était une bonne nouvelle. Même si je ne l’avais pas encore revue, je sentais cet espoir s’infiltrer dans mes veines et ça me faisait sourire. Je posais mes lunettes de soleil sur le nez et levais la tête vers mon immeuble en souriant et soupirant d’aise, j’aimais bien être à la tête de cette entreprise. Je sautais dans ma voiture et pris la direction de l’appartement de Charlie, j’avais l’adresse en tête et je crois que je passais devant assez souvent s’en m’en apercevoir. Quand je fus arrivé, je ne sortis pas tout de suite, je claquais mes doigts contre le volant en cherchant ce que je pouvais lui dire. Charlie ne m’appréciait pas trop, en fait je ne savais pas si elle m’aimait bien ou non, je savais seulement qu’elle, Joe et Noe étaient un trio important et qu’ils comptaient les uns sur les autres. Bref, si je m’attaquais à quelqu’un, j’avais la clique sur le dos, voilà pourquoi je ne m’étais rarement risqué à les critiquer même si je ne  pouvais pas les encadrer. Enfin surtout Noe. Je toussotais et sortis de ma voiture, la fermant et traversant la rue pour entrer dans l’immeuble. Je décidais même de monter les escaliers histoire de me mettre en tête que j’allais rencontrer un dragon. J’en riais presque mais quand je fus devant la porte, j’avais perdu toute mon hilarité. J’allais frapper quand je me retins à la dernière seconde, non je n’étais pas prêt. Je me tournais, dos à la porte et je me sentais tellement con que je me pris la tête dans les mains me donnant une claque mentalement. J’assumais enfin de me retrouver devant cette porte et je frappais, croisant les bras sur ma poitrine, ayant toujours mes lunettes de soleil, j’aimais les porter ça me donnait un certain style il fallait l’avouer. Regardant mes ongles, je soufflais dessus quand j’entendis qu’on ouvrait la porte, je redressais la tête et ouvris grand la bouche. Ce n’était pas possible, je n’en croyais pas mes yeux, je relevais mes lunettes sur mon crâne et secouais la tête avant de parler, pas très sûr de moi. « Joe ? » Bien sûr que c’était elle idiot ! Qui d’autre ? Non mais qu’est-ce qu’elle foutait là ! Je n’osais même pas avancer en fait, j’étais tellement sur le cul de la voir ici… En fait, je me pinçais même lâchant un « aïe » mais je ne voulais pas le croire que c’était bien ma Joe, ma rouquine qui se trouvait sur le pas de la porte. « Enfin, qu’est-ce que tu fais chez Charlie ? » Non car bon à la base, je venais voir la brune, je m’étais préparé à recevoir une avoine mais là, non, je n’étais pas prêt à voir Joe et à la confronter. Différentes émotions étaient en train de passer sur mon visage si bien que je finis par craquer en levant les bras en l’air, ne sachant pas quoi faire d’autre que de poser la première question qui me venait à l’esprit. « Pourquoi ? » Ma voix était blanche, sans émotion, terne, vide et sans expression pour ne pas craquer maintenant. C’était essentiel en fait, c’était bien la première fois que je lui demandais et c’était le seul moment où je pouvais lui demander en face à face mais bordel, qu’est-ce que son visage m’avait manqué. Je laissais ma main se poser sur sa joue et je glissais mes doigts sur ses pommettes avant de laisser ma main retomber le long de mon corps. Je ne pouvais pas faire plus, rien que de la voir ça me remettait du baume au cœur mais ça n’effaçait pas ce qu’elle avait fait. Je me contrôlais de ne pas lui hurler dessus, de lui faire comprendre qu’elle m’avait limité déshonoré de me faire un coup pareil, qu’elle avait tout gâché. Je restais calme car j’avais besoin de connaître la véritable raison de sa fuite et j’espérais vraiment que son meilleur ami n’avait rien à voir avec cela, même si j’avais un doute… En fait, ô grand jamais, je n’avais eu confiance en ce mec.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Joe A. HolbrookGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 22/04/2017
Pages lues : 78
Crédits : unknown (av) .plùm (sign)
Avatar : emma stone
Pseudo : .plùm
Âge : Vingt-sept ans, elle n'aime pas tellement savoir que la trentaine approche à grand pas. (24.03.1990)
MY SOUL
Carnet de relation
Relationship:

MessageSujet: Re: N°32|| I will always love you... ♠ Joe   Dim 4 Juin - 15:17





I will always love you...
Alexander & Joe
C’était la première fois depuis presque cinq ans qu’elle restait sur place. Depuis son premier voyage, elle avait enchaîné les missions à ne plus savoir où donner de la tête, et tout ça lui plaisait bien. Elle n’était pas du genre à rester avachie dans son canapé à attendre que tout se passe en s’offusquant des malheurs du monde. Non, Joe, elle agissait, du moins elle essayait, du mieux qu’elle pouvait. Elle partait au cœur de l’action, quitte à risquer sa vie, et elle prenait des photos qui montrait la face cachée de tout ce que l’on montre. Mais depuis deux mois, les choses avaient changé. Elle passait le plus clair de son temps à ruminer ses décisions, à se poser des questions, des choses qu’elle, tout impulsive qu’elle était, ne faisait que rarement. Elle avait fui l’autel avant d’avoir dit oui, sans donner la moindre explication à son fiancé, qui, lui, s’était déjà engagé. Elle savait déjà que sa famille la haïssait, qu’après ce qu’elle avait fait, refaire un pas chez les Wellington serait ardu. Et puis, Alexander devait la détester, lui aussi. Il avait dû voir son geste comme de la trahison, peut-être même qu’il s’imaginait une aventure, comme beaucoup, d’après les retours qu’elle avait eus, et pourtant, c’était tellement plus égoïste que ça. Elle n’avait simplement pas pu renoncer à sa liberté, elle n’avait pas su prendre le risque que son mariage mette un frein à ses ambitions, que l’influence des Wellington la fasse devenir une femme d’aristocrate, ce genre de potiche simplement bonne à acquiescer ou se taire. Alors elle avait préféré fuir, comme elle aurait fui pour sa survie.

Et malgré cela, voilà qu’aujourd’hui, elle restait assise sur le canapé de sa meilleure amie, à regarder la bague qu’elle gardait au doigt en ignorant si elle en avait encore le droit, et c’était comme si elle était prise au piège.

Elle était encore plongée dans ses pensées, à observer sa bague de fiançailles, lorsque quelqu’un frappa à la porte. Elle ne savait jamais si elle devait répondre ou laisser sonner. N’étant pas chez elle, quand bien même il s’agissait de sa meilleure amie, pratiquement une sœur, elle ne se sentait pas très à l’aise avec la situation. Elle hésita un instant avant de finalement se lever pour ouvrir la porte. Charlie n’était pas là de toute façon, il fallait bien que quelqu’un le fasse. La porte à peine entrouverte, elle reconnut immédiatement l’homme qui se tenait devant elle. Elle ne l’avait pas vu depuis plus de deux mois, et voilà qu’il apparaissait comme ça, à la porte de Charlie, à qui il aurait pu rendre visite immédiatement s’il avait tenu assez à Joe pour la chercher. C’était ce qu’elle ne pouvait s’empêcher de penser, qu’il ne l’avait pas cherchée plus que ça, qu’il avait simplement abandonné en la voyant prendre la fuite. Il prononça son nom et elle sursauta presque, sous le choc de le retrouver ça, alors qu’elle n’était pas encore prête. « Alex… » Il commença à lui demander ce qu’elle faisait ici, comme si la réponse n’était pas évidente, et elle baissa les yeux comme une gamine prise en faute, encore incapable de le regarder en face. Une deuxième question arriva vite, la plus redoutable, celle à laquelle elle se devrait de répondre, un jour ou l’autre.

La tête toujours baissée, elle sursauta une nouvelle fois lorsqu’il posa sa main sur sa joue. Elle ne s’y attendait pas, imaginant plutôt un échange violent, des cris, des larmes, mais non, pas encore. Il avait posé sa main sur sa joue et elle avait relevé la tête pour le regarder, lui implorant pardon du regard sans formuler la moindre excuse, et alors que son pouce parcourait sa joue, elle ferma les yeux pour profiter du moment, bien court cependant, puisqu’il la lâcha pour revenir à leur distance initiale. Elle rouvrit les yeux et baissa le regard, honteuse. « Entre. On… On sera mieux à l’intérieur. » Ils avaient besoin d’une longue discussion, celle qu’elle retardait depuis deux mois, et aujourd’hui, il n’était plus question de fuir. Elle s’écarta pour le laisser entrer, puis referma la porte derrière lui, pas bien sûre de ce qu’elle devait faire à présent. « Qu’est-ce que tu viens faire ici, si tu ne pensais pas me voir ? Charlie n’est pas là. » Elle ne voulait pas répondre à ses questions, pas maintenant. Elle s’imaginait qu’il ne comprendrait pas, qu’il ne voudrait pas entendre son explication, peut-être même qu’il ne la croirait pas, qu’il la détesterait encore plus d’être aussi égoïste. « Tu veux quelque chose à boire ? » Elle retardait le moment de lui parler véritablement, tant bien que mal, triturant sa bague de fiançailles, encore à son doigt, sans même s’en rendre compte. Elle devrait peut-être la lui rendre, à la fin de la discussion, et tout cela la terrifiait.

Elle partit dans la cuisine pour chercher de quoi boire autant que pour fuir son regard. Lorsqu’elle revint, elle posa le tout sur la table basse du salon, les servit tous les deux, et s’assit enfin, sans prononcer un mot pendant quelques secondes. Elle releva la tête pour le regarder enfin, prit une grande inspiration, et lâcha quelques mots qui, pour elle, avaient toujours eu du mal à sortir. « Je suis désolée. » Et c’était tout. Elle ne voulait pas en dire plus, elle ne voulait pas s’expliquer, pas encore prête à ce qu’il la rejette totalement, pas encore prête à lui rendre sa bague, comme balancée entre deux situations paradoxales, sachant qu’elle devrait faire un choix un jour, la liberté, ou l’amour.  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alexander WellingtonGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 25/05/2017
Pages lues : 58
Crédits : Avatar : Shiya ; Gifs : Tumblr
Avatar : Ryan Gosling
Pseudo : Trucpau
Âge : 32 ans - 13 mars 1985
MY SOUL
Carnet de relation
Relationship:

MessageSujet: Re: N°32|| I will always love you... ♠ Joe   Ven 9 Juin - 19:50

Joe & Alexander
I will always love you...

A vrai dire, je m’attendais à tout sauf à ça. Enfin à la voir là, devant moi, présente en chair et en os. Pourquoi avais-je attendu si longtemps avant de me dire de venir voir si elle ne se trouvait pas ici ? Je suis tellement con, j’aurais dû y penser tout de suite mais je ne sais pas pourquoi je viens seulement de le réaliser. Oh oui, pour le coup elle pourrait m’en vouloir que je ne me défendrai même pas. Mais qu’est-ce que ça fait plaisir de la revoir, même si je ne comprends pas son acte même si maintenant j’allais pouvoir lui demander le pourquoi du comment. J’allais enfin pouvoir obtenir les infos qu’il me manquait mais là… je pouvais de nouveau admirer son visage, sa beauté et ses tâches de rousseurs qui me faisaient fondre. Oh oui, je peux être un romantique, surtout avec cette rouquine que j’aime. Mais je ferais n’importe quoi pour elle et je sais qu’elle le sait, enfin je l’espère mais dans le cas contraire je n’hésiterai pas à lui redire, encore et encore. Je secoue légèrement la tête avant de fourrer mes mains dans mes poches pour éviter de la toucher encore, je ne peux m’en passer. Je la fixe, lui parlant, lui demandant enfin le pourquoi qui me bloque la gorge depuis que j’ai croisé ses magnifiques yeux. J’ai la gorge nouée car au fond, je ne veux pas savoir, je ne veux pas entendre qu’elle est partie pour ce Noe, pour son meilleur ami. Ca me fait peur mais je me garde bien de le montrer. J’affiche un visage serein même si mes émotions passent à travers mes yeux, je finis par entrer comme elle me le demande en la regardant de bas en haut comme j’ai l’habitude de le faire avec tout le monde. Défaut de fabrique je sais mais je ne peux m’empêcher de vérifier si c’est toujours MA Joe. Je me retourne vers elle en arquant un sourcil par rapport à sa remarque. C’est comme ça qu’elle prend ma venue, je suis piqué à vif. Soupirant, je retire les mains de mes poches et les lève en signe de capitulation. « D’accord, je me rends. Je venais voir Charlie. » Avouais-je en parlant calmement puis reprenant avant qu’elle ne me saute à la gorge. « Pour savoir où tu étais. » Je souris doucement avant de regarder autour de moi et de m’asseoir sur une chaise pour ne pas me mettre à bouger partout et reluquer l’appartement puis toucher à tout. « Elle répondait plus à mes messages, comme toi, alors je me suis dit que j’allais venir lui rendre visite et surprise, te voilà ! J’aurais dû y penser avant. » Ma voix se fait cassante car je suis vexé qu’elle ne m’ait pas rappelé, qu’elle ne m’ait rien dit de là où elle se trouvait même si c’était un mensonge ! Je sais que ma réaction n’est pas juste mais je m’en fiche car pendant deux longs mois elle n’a pas été capable de me donner signe de vie. Ne serait-ce pour me dire comment elle allait. Fermant les yeux quelques secondes, j’attends toujours son explication qui ne vient pas et sans savoir pourquoi, je doute qu’elle arrive maintenant. Elle repousse l’échéance, je le sais, je le sens elle ne veut rien me dire. Et ça me déçoit. « Un verre d’eau, je vais éviter les excitants. » Dis-je en rigolant un peu amèrement. Ce n’est pas que je ne veux pas lui parler mais le fait qu’elle ne me réponde pas me stresse et me fait me sentir mal ! Ce n’est pas sorcier de répondre à cette question, à croire que c’est moi le fautif dans l’histoire. Alors que je regarde mes mains, je m’attends à tout, sauf à cette déclaration. Je lève la tête vers la rouquine et ouvre la bouche pour répondre mais rien ne sort. Je soupire légèrement avant de me lever pour la rejoindre à quelques pas seulement de moi. Je soulève sa tête de mon index pour qu’elle croise mon regard. « Joe… » Je croise son regard et soupire avant de laisser mon bras retomber soutenant toujours son regard. « Je sais tout ça… je te demande pourquoi. » Je parlais d’une voix douce, sans la brusquer pour ne pas qu’elle ne tombe en miette car c’est bien la dernière chose que je voulais. Je ferme les yeux avant de reprendre en souriant légèrement. « Je ne sais même pas où on en est car les mots que tu as prononcé pour savoir si tu voulais devenir ma femme, ont été ceux que tu viens de me dire. » Je ris légèrement en me rendant compte que ça retourne dans la même situation. Que je suis encore dans le noir complet de son choix de m’abandonner à l’autel. Je me recule de quelques pas même si au fond je voulais tellement l’embrasser et sentir le contact de sa peau contre la mienne, mais non, je ne peux pas sans entendre sa version des faits. « Contrairement à toi, je ne partirai pas sans avoir une réponse concrète cette fois-ci. » Cette remarque était un peu plus piquante, mais je ne pouvais pas rester dans l’ignorance jusqu’au bout, il fallait qu’elle me parle, il fallait que je sache.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Joe A. HolbrookGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 22/04/2017
Pages lues : 78
Crédits : unknown (av) .plùm (sign)
Avatar : emma stone
Pseudo : .plùm
Âge : Vingt-sept ans, elle n'aime pas tellement savoir que la trentaine approche à grand pas. (24.03.1990)
MY SOUL
Carnet de relation
Relationship:

MessageSujet: Re: N°32|| I will always love you... ♠ Joe   Sam 24 Juin - 14:29





I will always love you...
Alexander & Joe
Il se retrouvait face à elle et elle ne savait pas quoi lui dire. Elle ne savait pas comment lui expliquer qu’elle avait fui par peur, qu’elle l’aimait, de tout son cœur, mais que le mariage l’effrayait, qu’elle ne se voyait pas l’épouser, ni lui, ni personne d’autre. Elle avait pourtant accepté de bon cœur, et porter cette bague à son doigt la rendait heureuse, mais le fait d’appartenir à quelqu’un, porter son nom, et toutes les responsabilités que cela impliquait la terrifiait. Elle avait toujours eu peur de l’amour, Joe, en particulier lorsqu’il devenait sérieux, et comprenait des engagements. Et s’engager avec lui, c’était aussi s’engager auprès d’une famille qui la rejetait malgré ses efforts, et qui, elle n’en doutait pas, avait pesté contre elle après sa fuite et n’avait pas tardé à tenter de convaincre Alexander que son amie d’enfance était bien mieux pour lui que la sauvageonne égoïste qu’elle était. Soudain, elle s’imagina presque qu’il venait ici pour lui demander de lui rendre sa bague, sachant pertinemment qu’elle se trouverait ici, et qu’elle déménage ses affaires, convaincu par les paroles de sa mère en ayant vu la femme qu’il s’apprêtait à épouser lui tourner le dos. Il aurait eu raison, et elle n’aurait pas pu lui en vouloir. C’était pourtant ce qu’elle redoutait le plus, ce qu’elle repoussait coûte que coûte.

Elle le laissa rentrer sans répondre à ses questions, pas maintenant, alors qu’ils avaient été séparés pendant plus de deux mois sans même se parler, par choix de sa part, bien sûr, mais tout de même. Elle ne pouvait pas lui balancer la bombe maintenant et risquer qu’il ne parte en la maudissant. A la place, elle lui demanda ce qu’il venait faire ici, son ton légèrement accusateur, comme si elle pouvait lui en vouloir de ne pas être venu plus tôt, de ne pas être venu la chercher. Sa réponse lui fit baisser la tête, coupable. Elle n’avait donné aucune nouvelle, n’avait répondu à aucun message, comme si elle l’avait totalement rayé de sa vie, et Charlie n’avait pas été longue à la suivre, elle qui n’appréciait déjà pas Alexander, il n’avait pas fallu plus d’excuse pour rompre le contact. Elle avait particulièrement mal agi, et elle s’en rendait compte. Elle le regarda un instant, comme pour redécouvrir ses traits qu’elle connaissait par cœur, le cœur battant toujours la chamade alors qu’il se trouvait à quelques mètres d’elle. Elle ne lui répondit pas, préférant le silence à des excuses maladroites, et proposa de lui offrir quelque chose à boire à la place, pour gagner du temps, pour trouver les bons mots, pour apaiser les tensions avant de les raviver encore plus. Elle savait qu’il attendait qu’elle s’explique, qu’il avait de la rancœur, de l’incompréhension, et tant qu’elle ne disait rien, elle animait cette colère.

Elle lui servit son verre d’eau et en prit un également, et s’assit en face de lui, silencieuse pour un temps, avant de lâcher l’excuse honnête qui avait toujours du mal à sortir, mais qui lui paraissait terriblement nécessaire. Elle ne s’attendait pas à ce qu’il réagisse aussi calmement, à ce qu’il s’approche d’elle et l’invite à le regarder. Il y avait beaucoup d’amertume dans ses mots, mais il ne criait pas, il ne s’énervait pas, et son calme la faisait d’autant plus culpabiliser. Elle baissa la tête lorsqu’il lui rappela qu’elle s’était excusée au lieu de lui dire oui, et son rire lui piqua le cœur. Elle l’avait blessé plus que quiconque, et elle le savait pertinemment, et sa dernière réplique ne fit que le confirmer. Il avait raison, elle avait fui sans explication, en le laissant dans le flou total, en le laissant s’imaginer mille et une raisons qui n’étaient sans doute pas la réalité, elle l’avait abandonné du jour au lendemain sans rien dire. Au bout de quelques secondes, elle releva la tête vers lui. « Je suis désolée. » Elle le répétait, des paroles inutiles qui pour lui n’avaient pas la moindre importance, pas autant que ses explications, en tout cas. Elle tritura une nouvelle fois sa bague de fiançailles, hésitant un moment à la retirer sans pour autant sauter le pas. « Je ne sais pas vraiment quoi te dire d’autre… Je suis désolée, Alex. » Elle avait mal au cœur. Elle étouffait presque. Il était temps d’essayer de lui expliquer. « Je ne sais pas ce que tu as pensé à ce moment-là, mais crois-moi, ce n’est sans doute pas ce que tu crois. » Il devait certainement s’imaginer une liaison entre elle et Noe, liaison qui n’existait pas, qui n’avait jamais existée. Il n’avait jamais vraiment apprécié son meilleur ami, et le voir partir avec elle le jour de leur mariage avait dû éveiller ses soupçons, et pourtant…

« Je pensais vraiment vouloir t’épouser… Je t’aime, et ce n’est pas par manque d’amour que je suis partie. » Il aurait peut-être du mal à y croire, mais elle ne devait de le préciser. Elle s’approcha de lui et prit ses mains dans les siennes, comme une promesse, en le regardant dans les yeux pour lui faire comprendre qu’elle était sincère. « Je suis partie parce que je pense que ce mariage était une erreur. »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alexander WellingtonGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 25/05/2017
Pages lues : 58
Crédits : Avatar : Shiya ; Gifs : Tumblr
Avatar : Ryan Gosling
Pseudo : Trucpau
Âge : 32 ans - 13 mars 1985
MY SOUL
Carnet de relation
Relationship:

MessageSujet: Re: N°32|| I will always love you... ♠ Joe   Jeu 13 Juil - 17:02

Joe & Alexander
I will always love you...

Cette femme me faisait tourner la tête… Dès que je croisais son regard j’étais capable de tout, lui pardonner comme l’engueuler pour son geste. Je ne savais pas quoi penser, ça se voyait dans mon regard, je ne savais pas sur quel pied danser pour ne pas la blesser mais tout en demandant le pourquoi du comment. Rien que le fait de rentrer et de devoir l’affronter, ça me rendait mal à l’aise mais en même temps je crevais d’envie de la faire avouer. J’étais indécis et elle le savait. Je ne lui voulais pas de mal et d’un autre côté j’étais prêt à tout pour lui faire dire ce qui c’était passé. J’entendis encore les mêmes paroles et je tapais le poing sur la table avant de le mordre et de regarder la rouquine. « Oui, je sais. » Je soupire et essaie de me calmer pour ne pas exploser, je suis à deux doigts de perdre mon sang froid et je ne veux pas que ce soit le cas. Je regardais ses mains et arquais un sourcil en la voyant faire. Qu’est-ce qu’elle comptait faire maintenant avec cette bague de fiançailles ? Me la rendre pour me dire que tout était fini et que je n’avais plus aucune chance de vivre quoi que ce soit avec elle ? « Tu dois bien avoir autre chose à me dire que désolé, Joe. » Je la regarde et finis par secouer la tête, déçu de savoir qu’elle ne fait pas d’effort pour améliorer la situation et m’expliquer pourquoi elle a agi ainsi. Je l’écoute avant de rire jaune et de frapper dans mes mains puis de les mettre dans mon dos tout en tournant la tête vers la fenêtre. « Oh, non, je n’ai pas cru une seule seconde que tu partais avec ton meilleur ami. Je n’ai pas cru une seule seconde ce que j’ai vu de mes propres yeux. Je n’ai pas vu que tu es parti juste après lui. Non, je n’ai pas vu tout ça. » Je parlais avec amertume, je détestais ce garçon, je détestais ce Noe, je ne voulais pas qu’il fasse partit de ma vie et pourtant j’avais fait un effort pour Joe, pour qu’elle puisse continuer de vivre dans son monde avec Noe et Charlie. Et maintenant, je devais croire mon ex-fiancée qu’il ne s’était rien passé entre eux. Bagatelle ! Je m’en vais vers la cuisine et attrape un verre d’eau pour en boire une gorgée, je dois m’occuper pour ne pas craquer et fuser. Alors que je termine mon verre et le repose sur le plan de travail, j’entends une fois de plus la voix de la jeune femme. Fermant les yeux quelques secondes, je me tourne vers elle après ce que je viens d’entendre. Mon cœur s’est mis à battre plus fort en entendant ses paroles. Je me dis que ce n’est pas perdu d’avance, qu’il me reste une chance de pouvoir la reconquérir et de construire quelque chose avec elle. Avant qu’elle ne porte un coup fatal à ce que je viens de penser. J’ouvre la bouche, en grand avant de secouer la tête puis je la regarde avec incompréhension. « Excuse-moi ? » Je ne comprends vraiment pas ce qu’elle veut dire par là. Je m’approche d’elle et la regarde avant de reprendre à mon tour. « Tu veux bien m’expliquer pourquoi tu me dis que c’était une erreur ce mariage ? » Je bous intérieurement. Je ne comprenais vraiment pas les femmes parfois, surtout Joe. Mais je l’aimais pour cela, je l’aimais pour ce qu’elle était ainsi que sa complexité, sauf que là c’était un peu trop. « Pourquoi tu as dit oui alors ? Pourquoi tu as accepté de m’épouser ? Pour faire bien ? Pour ne pas me froisser ? Bordel, Joe ! Je t’aime et même si tu avais refusé, je t’aurais encore aimé ! » Je soupire avant de me mordre la lèvre et de reprendre d’une voix plus posée. « Il a fallu que tu te retrouves devant l’autel pour comprendre que tu ne voulais pas m’épouser ou bien il s’est passé autre chose ? » Je la fixe, yeux dans les yeux, je veux y lire la vérité et savoir ce qu’il s’est vraiment passé pour qu’elle s’échappe lors de cette journée. Il y a bien un pourquoi et un comment. Et je suis prêt à l’entendre et je veux l’entendre.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MY BOOK COVER
MY SOUL

MessageSujet: Re: N°32|| I will always love you... ♠ Joe   

Revenir en haut Aller en bas
 
N°32|| I will always love you... ♠ Joe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» « CENTRAL PARK » New York i love you .
» Mangas-Love RPG ♥
» Love et Story

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
READ MY MIND :: Washington, District of Columbia :: Downtown :: home-
Sauter vers: