AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I feel like I'm at the centre of some dark conspiracy [feat Jarod]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
Amara J. CunnighanGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 25/05/2017
Pages lues : 54
Crédits : Tumblr
Avatar : Kaya Scodelario
Pseudo : Fiesta
Âge : 24 ans
MY SOUL

MessageSujet: Re: I feel like I'm at the centre of some dark conspiracy [feat Jarod]   Lun 5 Juin - 1:07

Jarod & Amara
I feel like I'm at the centre of some dark conspiracy


Jarod semblait soudainement paniqué, ce qui la fît d'autant plus rire. Son nouvel ami était certainement furieux et ne tarda pas à lui faire comprendre. Elle sentit qu'il commençait à la tirer par le bras afin de l'obliger à se relever, mais en vain. L'écoutant à peine, la jeune femme afficha un air boudeur, telle une petite fille qui se faisait gronder car elle avait fait une grosse bêtise. Lui en voulait-il ? L'observant se réinstaller sur le sofa, elle se redressa et se mit à se déplacer à quatre pattes, s'arrêtant juste en face de lui, les genoux à terre et le regardant avec un air de chien battu. « Tu es fâché contre moi ? » Voilà qu'elle avait encore merdé. Je te déteste. Ces mots résonnèrent de nombreuses secondes dans sa tête. Le pensait-il vraiment ? « Je suis désolée, je n'ai jamais eu l'intention de te blesser. Je t'en prie, pardonnes-moi. » Allait-il lui tourner le dos ? Allait-il s'en aller et la laisser en plan ? Allait-il l'abandonner ? Amara ne riait plus du tout. « Personne nous a entendu, je te le promets. Et si c'était le cas, je suis avocate, je trouverais une excuse. » La brune posa ensuite les deux paumes de ses mains sur les joues de son interlocuteur, approchant légèrement son visage du sien. « S'il te plait, ne me déteste pas. » Où était passée sa bonne humeur et son euphorie ? Étaient-ce les contres-effets de cette foutue poudre ? Quoiqu'il en soit, leurs sourires avaient disparu.

Ce soir, la jeune femme avait besoin de compagnie, de réconfort et d'amusement. Et voilà qu'elle avait tout gâché. Cependant, ils avaient encore toute la soirée devant eux, alors allait-elle s'améliorer ? Le fixant un long moment, elle s'affala à ses côtés, posant sa tête sur son épaule. « Dis quelque chose. » Avait-il prononcé le moindre mot ? Le plafond tournait de plus en plus, et elle dût fermer les yeux pour se sentir mieux à nouveau. Comme attendant la permission de Jarod, elle ne ferait rien de plus tant qu'il ne lui aura pas affirmé clairement qu'ils pouvaient continuer à s'amuser ensemble. Pourquoi jouait-il les rabats-joies ? N'était-pas pas content d'être en sa compagnie ? Préférerait-il être seul maintenant ? Et où allait-elle passer la nuit ? Il était évident que la brune était incapable de rentrer chez elle dans cet état. D'ailleurs où étaient passées ses clés ? Aucune idée. Toutefois, l'objectif était atteint. Elle ne pensait plus à Adrian. Elle ne pensait plus à ses clients et à ses affaires qu'elle devrait gérer dès que le soleil referait surface à l'horizon. Elle ne pensait plus qu'à l'instant présent et espérait que Jarod allait l'aider à se divertir davantage. Car jusqu'à maintenant, elle le trouvait plutôt ennuyant, méfiant et assez réservé. Quand allait-il se lâcher et faire autre chose que de l'enguirlander ? Qu'attendait-il pour s'amuser ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jarod T. AndersonGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 29/05/2017
Pages lues : 49
Crédits : W.
Avatar : Rami Malek
Pseudo : Yeaz
Âge : 30 ans, mais je fait plus jeune non ?
MY SOUL
Carnet de relation
Relationship:

MessageSujet: Re: I feel like I'm at the centre of some dark conspiracy [feat Jarod]   Lun 5 Juin - 12:01

I feel like I'm at the centre of some dark conspiracy [feat Jarod]

J'essaye de réfléchir a la situation, mais j'ai du mal. Il faut dire qu'avec tout ce qui est dans mon corps actuellement c'est dur de réfléchir. Je ne suis pas aussi euphorique qu'Amara et d'un côté je suis déçu de ne pas avoir les effets que je désire. Elle s'approche de moi genoux à terre avec une tête de chien battu. Je pose mon regard marron, gris sur elle. Comment ne pas lui pardonne avec la tête qu'elle me fait. J'évite son regard et installe le silence, mais elle vien pauser ses deux mains sur mon visage et mon regard revient se poser sur elle. Amara me demande de la pardonner. Quand elle me regarde comme ça je ne peux m'empêcher de pensée à Adrian en me disant qu'il a de la chance. Est-ce que lui aussi a eu ce regard-là de la part d'amarra ?... Je ne le serais sans doute jamais. Je dis vaincu

-Ok ok c'est bon. Non je ne te déteste pas... Tu as gagné

J'arrive pas à lui en vouloir et ce regard plonger dans le mien ne m'aide pas du tout à la détester comme je les prétendu il y a un instant. On ne peut pas rester ici c'est bien trop dangereux. Elle s'installe à côté de moi et pose sa tête sur mon épaule. Elle me demande de dire quelque chose, mais j'essaye de me concentrer quelques secondes. Je sors de ma poche un peu de poudre et en mets dans ma main. Je l'aspire directement a la source et finis par me levé. Je tend la main à Amara pour la levé aussi et dis.

- On doit partir. Où habites-tu ?

La meilleure solution est de partir d'ici. Je me sentirais plus en sécurités et moins anxieux de ce qui se passe autour de moi. De plus si on tombe complètement raid avec la drogue qu'on a prise on pourra se réveiller au chaud et non dehors en pleine rue, car le propriétaire nous aura viré de force. Cette dernière ligne que je viens de prendre me monte vite à la tête et je sait qu'elle va me donner ce côté euphorique qu'Amara attend de moi. En me levant je regard vair la fenêtre. Je prends la main d'Amara et me dirige dans la direction du verre briser au sol. Je regarde en bas et c'est un petit escalier de secoure. j'enjambe la balustrade sans lâcher la main d'Amara et mon sourire qui avait disparu apparaît de nouveau. Je regarde la jeune femme et dis.

-Allé viens. Tu voulais passer une bonne soirée non ?

J'ai envie de lâcher prise de ne plus penser à ce qui pourrait m'arriver et la dernière ligne que j'ai prise va m'aider... Contrairement à Amara je sais que demain matin mon réveil va être dur, car les doses que j'ai pris son dix fois plus forte, mais je ne veux pas penser à ça. Je veux juste profiter de cette soirée. Je veux profiter du vide qu'Amara a rempli par ça simple présence.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Amara J. CunnighanGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 25/05/2017
Pages lues : 54
Crédits : Tumblr
Avatar : Kaya Scodelario
Pseudo : Fiesta
Âge : 24 ans
MY SOUL

MessageSujet: Re: I feel like I'm at the centre of some dark conspiracy [feat Jarod]   Lun 5 Juin - 22:43

Jarod & Amara
I feel like I'm at the centre of some dark conspiracy


Je ne te déteste pas. Mensonges. Quand on finissait par la connaître, on pouvait la haïr. Honnêtement, Amara n'avait pas beaucoup de vrais amis. Ceux en qui elle avait vraiment confiance, ceux à qui elle pouvait se confier. La plupart des individus qu'elle considérait comme ses alliés étaient simplement synonyme de divertissement. Des êtres sympathiques mais loin de mériter son affection. De toute façon, l'amour à quoi ça servait ? Au final, on finissait toujours pas en souffrir, n'est-ce pas ? Laissez-moi vous dire quelque chose. La brune savait parfaitement berner les gens si cela pouvait l’aider à mieux atteindre ses objectifs. À travers les autres, elle n'avait pratiquement jamais connu d’autre sentiment que la haine et l’envie de faire souffrir. Elle n’avait jamais aimé personne, en dehors d'Adrian, et de sa propre petite personne. Égoïste et prête à manipuler les hommes pour obtenir d’eux ce qu’elle voulait, beaucoup d'entre eux s'étaient trompés sur elle. Beaucoup avaient également pensé pouvoir la manipuler, parce qu’elle était insensée. Mais au final, c'était eux qui avaient été manipulés. Il ne fallait pas jouer avec Amara Cunnighan. Elle jouait avec les hommes et leur brisait le cœur. Mais avec Adrian, elle avait enfin fini par trouver plus malin et plus fort qu'elle. Comme quoi, on se faisait toujours prendre par son propre jeu. Échec et mat, bienvenue dans la parfaite illégalité.

Vous voulez en savoir un peu plus sur l'avocate ? Très bien. Dotée d'une intelligence remarquable, et d'un sourire à tomber par terre, elle avait tout pour plaire. Extrêmement énigmatique et fascinante par son regard mystérieux et ses sourires enjôleurs, sous ses faux airs de petite fille gâtée et de poupée fragile se cachait en réalité une vraie fêtarde, habituée à l’alcool comme aux pires drogues. Belle, indécente et brillante, elle appréciait jouer de ses charmes. Indécise et très complexe, la jeune américaine semblait toujours être maître d’elle-même, tout en faisant face à ses pires démons. Passant pour une femme froide et arrogante, elle était effrayée par ses propres émotions, ressentant l'irrésistible besoin de les maîtriser, de peur qu'on la prenne comme quelqu'un de faible, mais surtout de s'effondrer si elle n'arrivait pas à faire face à une déception. Mais sous ses airs de princesse de glace se cachait un tempérament de feu. Plutôt que de voir les choses en face, elle préférait la plupart du temps entretenir son côté sombre et malsain plutôt que de s’accorder le droit d’aimer. Difficile à cerner, provocatrice et éternelle incomprise, elle ne cessait de courir après l'amusement, seul moyen pour elle de s'échapper de son quotidien et de la banalité. Cependant, son addiction au risque et ses tendances autodestructrices l'empêchaient d'agir comme il fallait.

Jarod souhaitait partir et demanda alors à Amara où se situait sa demeure. Hésitante, elle le regarda un instant afin de se décider de le suivre sagement. Son acolyte se dirigea ensuite vers la fenêtre brisée et enjamba la balustrade. Mais bordel, qu'est-ce qu'il foutait ? Se passant nerveusement la main dans ses cheveux, elle finit par décrocher un sourire. « D'accord, tirons-nous d'ici. » L'imitant, elle était déjà bien trop défoncée pour sentir le morceau de verre qui érafla sa jambe lorsqu'elle passa par dessus l'embrasure. Descendant rapidement les escaliers, la brune manqua plusieurs fois de trébucher. Une fois dans la ruelle, Amara attrapa la main du jeune homme et se mit à courir. « Allez viens ! » Elle habitait dans une villa dans le quartier de Capitol Hill. Les deux drogués pouvaient y être en une vingtaine de minutes s'ils prenaient les raccourcis. Bousculant tout le monde sur leur passage, ils s'engouffrèrent dans de petites ruelles sombres et moins bondées. Le chemin semblait avoir pris une éternité. Incapables de marcher bien droit, ils arrivèrent enfin devant la demeure d'Amara. La brune mis quelques minutes avant de trouver ses clés et de réussir à ouvrir la porte. « Allez entre, bienvenue dans mon humble demeure. » Riant, elle se retourna un instant sur le porche, observant les quelques passants qui étaient présents dans la rue. Sans prévenir, la jeune femme retira ensuite son haut et leur fît un beau doigt d'honneur. « Je vous emmerde ! » Hurlant et pouffant de rire, elle fût pourtant rapidement tirée en arrière, entrant alors à son tour dans la calme maison.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MY BOOK COVER
MY SOUL

MessageSujet: Re: I feel like I'm at the centre of some dark conspiracy [feat Jarod]   

Revenir en haut Aller en bas
 
I feel like I'm at the centre of some dark conspiracy [feat Jarod]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Le plan du Centre-ville de PAP devrait être confié à des Haitiens
» Protocole d’entente sur le centre des Cayes (EDH)
» Centre Arthurien
» Centre de perfectionnement Coiffure
» La gestion du Centre d'accueil de Carrefour a des religieux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
READ MY MIND :: Washington, District of Columbia :: Anacostia :: Coles caffee-
Sauter vers: