AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Amaya & Winnie + A Walk to remember

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Winnie K. BrackenreidGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 02/12/2016
Pages lues : 194
Crédits : (c) June & Tumblr
Avatar : Hayden Panettière
Pseudo : Mayiie
Âge : Vingt-quatre ans. (17 avril)
MY SOUL

MessageSujet: Amaya & Winnie + A Walk to remember   Lun 5 Juin - 1:32

Amaya & Winnie
A walk to remember

Voilà maintenant deux mois que ma vie avait changé du tout au tout et franchement, je ne le regrettais pas un seul instant. Évidemment, je ne pouvais pas dire que tout s’était passé pour le mieux et que maintenant, j’étais plus comblée que jamais, dans le sens où tous mes espoirs que les choses s’arrangent, au moment où notre fille à Mike et moi allait naître, étaient maintenant morts et enterrés. Plutôt que de se radoucir avec l’arrivée de son enfant dans sa vie, son état n’avait fait qu’empirer et l’avait poussé à faire quelque chose - ou manqué de faire quelque chose - que jamais je ne saurais lui pardonner. Depuis ma sortie de la maternité, il n’habitait plus à la maison. Je ne savais ce qu’il faisait de ses journées exactement, mais je me disais que c’était pour le mieux, que ce soit pour moi, pour lui, ou encore pour notre fille. Cependant, outre cela, passer du temps avec ma petite princesse, être maman à temps plein, voilà quelque chose qui me rendait plus qu’heureuse. Tinsley prenait encore plus de place dans ma vie que je n’aurais pu l’imaginer dans un premier temps, et elle m’apportait que du bonheur. Jamais je n’aurais cru devenir une mère qui s’extasie autant devant son enfant, mais je l’étais et pour tout dire, je l’assumais parfaitement. Après, cela ne voulait pas dire que je restais constamment enfermée chez moi, à m’isoler avec ma fille sans rien faire d’autre. Bien sûr, les premières semaines, il me fut plus difficile de sortir, mais maintenant que j’étais un peu plus à l’aise et que le beau temps était de la partie, je ne me faisais plus vraiment prier pour le faire. Aujourd’hui, soleil et chaleur étaient de la partie, alors ce fut sans trop hésiter qu’après le déjeuner, au moment où normalement, Tinsley se rendormait pour deux ou trois heures, je décidai de l’emmener faire sa sieste à l’extérieur, dans le parc. Le temps ne devrait pas la déranger et plus encore, elle adorait s’endormir quand il y avait du mouvement, alors quelques mètres franchis en poussette et le tour serait joué. Une fois que nous eûmes terminé de manger donc, je préparai la petite de sorte à ce qu’elle n’ait ni trop froid, ni trop chaud pendant la ballade. Bon d’accord, cela impliqua que je mis environ trois ou quatre vêtements de rechange dans le sac de couches, parce que je ne savais pas toujours comment équilibrer le tout, puis je l’installai dans la poussette convenablement, m’assurant par deux fois qu’elle y était bien allongée, et en sécurité. Une fois que tout fut rangé dans la poussette, je quittai finalement la maison, me mettant en marche vers un parc non loin pour aller y passer un peu de temps que j’espérais agréable, que ce soit pour moi ou bien pour ma fille.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Amaya NakamuraGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 12/12/2016
Pages lues : 116
Crédits : Shiya
Avatar : Arden Cho
Pseudo : SB, Jade
Âge : 26 ans
MY SOUL

MessageSujet: Re: Amaya & Winnie + A Walk to remember   Mar 13 Juin - 8:01

En rentrant chez moi, ce jour-là, j’avais un arrière-goût amer dans le font de la gorge, comme si j’avais mangé un fruit avarié. Je savais pourquoi. Mon patron. Mon patron qui n’est autre que ce type grossier et pervers quoique beau comme un dieu, que j’ai rencontré dans l’avion. Une personne détestable et qui ne pense qu’au sexe. Bref, un mec à des années lumières de moi. Un mec à éviter à tout prix. Je ne savais pas que c’était lui avant que mon patron ne me fasse venir dans son bureau. Là, le choc ! Je ne m’attendais pas du tout ça. Lui en revanche, il n’avait pas l’air surpris. Il devait sans doute savoir depuis le tout début que j’étais son employée et ça, je l’ai clairement en travers de la gorge. Pire encore, il veut tout simplement que je sois sa secrétaire personnelle, mais c’est hors de question. Je vois à son regard qu’il a toute autre chose en tête et ça me met encolère. Je suis donc sur les nerfs lorsque je pousse la porte de l’appartement que je partage avec ma meilleure amie et colocataire. Alpha, son chien, vient m’accueillir en jappant. C’est un adorable beagle de deux ans. Je lui caresse distraitement la tête, puis, prise d’une envie subite de grand air, je lance mon sac à main au travers de la pièce, attrape la laisse d’Alpha et la passe à son collier, puis je referme la porte à clé derrière moi. Si je reste à l’intérieur, tel que je me connais, je vais ressasser la conversation que j’ai eu avec Jacob et c’est hors de question. C’est vrai, il croyait quoi ? Que j’allais accepter juste par appât du gain ? Je ne suis pas comme ça, je ne suis pas vénale. Jamais. Je recroise ma voisine, qui me regarde d’un drôle d’air. Et bien quoi ? Je n’ai pas le droit de sortir le chien ? Il faut bien qu’il aille se promener sinon, il va pisser partout. Mais peut-être qu’elle attend que ça. Cette vielle folle ne supporte pas les jeunes de moins de trente ans. La poubelle est renversée ? C’est de notre faute ! Les prospectus sont volés dans les boîtes aux lettres ? Encore de notre faute ! Pour elle, tout est prétexte à nous accuser de choses et d’autres, alors que franchement, qu’est-ce qu’on en a à foutre des publicités ? Je lui lance un regard de travers, j’ai passé une salle journée, qu’elle ne me cherche pas sinon elle va le regretter. Je sors de l’immeuble à grandes enjambées. Le pauvre Alpha a bien du mal à me suivre. Je ne me calme qu’une fois dans le parc, soulagée de profiter du soleil de ce début d’été. Bien qu’officiellement, nous ne sommes pas encore en été.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Winnie K. BrackenreidGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 02/12/2016
Pages lues : 194
Crédits : (c) June & Tumblr
Avatar : Hayden Panettière
Pseudo : Mayiie
Âge : Vingt-quatre ans. (17 avril)
MY SOUL

MessageSujet: Re: Amaya & Winnie + A Walk to remember   Dim 25 Juin - 21:32

Amaya & Winnie
A walk to remember

Rapidement après être arrivée au parc, je me rendis compte que le temps était encore plus idéal pour une promenade que je ne l’avais imaginé. Enfin, j’avais constaté que la température était parfaite dès que j’avais mis le nez à l’extérieur, mais ce qui rendait cette promenade encore mieux, c’était le fait qu’il n’y avait pas trop de gens dans le parc. Un couple promenant son chien, un homme qui faisait son jogging de fin de journée, un vieil homme qui nourrissait les pigeons, mais bref, pas une foule énorme qui pouvait faire un bruit susceptible de faire peur à Tinsley et ainsi, gâcher la balade pour nous deux. Parce que même si bien sûr, ce n’était pas la fin du monde, Tinsley commençait à être plus sensible aux bruits qui l’entouraient, et n’étant pas encore totalement capable de distinguer ce qui se passait autour d’elle, il lui arrivait tantôt d’être curieuse, mais tantôt de paniquer et bien sûr, je ne voulais pas que cette seconde option prenne place ici et maintenant. Rassurée, me congratulant d’avoir pris cette décision de sortir, je continuai à marcher quelque peu, profiter du beau temps, jusqu’à ce que soudainement, pour une raison que je ne compris pas dans un premier temps, Tinsley se mit à pleurer. Inquiète comme souvent je l’étais quand je voyais son visage se décomposer avant de fondre en larmes, je m’arrêtai un instant, demandant alors:  « Qu’est-ce qui se passe, ma chérie ? » Doucement, je tentai de lui faire sentir ma présence en prenant sa petite main, mais cette fois-ci, ce ne fut pas suffisant pour la rassurer. Devrais-je changer sa couche ? Ou bien avait-elle vu une petite bête que je n’avais pas pu voir, puisqu’elle était passée derrière ma tête ? Ne sachant pas trop, mais désireuse de trouver ce qui n’allait pas pour que ma fille cesse de pleurer, je décidai de ne pas rester au même endroit, comme ça, en plein milieu de l’allée, là où quelqu’un marchant un peu trop rapidement serait bien capable de nous bousculer. Prestement, je trouvai un banc non loin, où je m’installai. J’appliquai les freins à la poussette, puis je détachai Tinsley de celle-ci pour la prendre dans mes bras, la serrant contre moi en la berçant doucement, me rendant compte progressivement qu’elle avait peut-être eu peur de quelque chose, puisque lentement, mais sûrement, elle se calmait. En fait, ce fut à un tel point que tandis que je la gardais contre mon sein, je pus me permettre de jeter un oeil aux environs, par simple curiosité. Ce fut dans ce moment de pur hasard que soudainement, j’aperçus au loin une silhouette familière. Surprise, mais agréablement surprise, je ne réfléchis pas vraiment, puis je lançai:  « Amaya ! Par ici ! Derrière toi ! » Je voulus à ce moment agiter la main pour lui faire signe, mais avec Tinsley, c’était difficile. J’espérai donc qu’elle allait se retourner malgré tout.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Amaya NakamuraGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 12/12/2016
Pages lues : 116
Crédits : Shiya
Avatar : Arden Cho
Pseudo : SB, Jade
Âge : 26 ans
MY SOUL

MessageSujet: Re: Amaya & Winnie + A Walk to remember   Ven 7 Juil - 8:11

Il faisait beau et profiter de l’air du soir commencer à tomber après une journée aussi étouffante ; tant moralement que météorologiquement parlant ; ça me faisait du bien. Alpha remuait sa queue en tous sens en aboyant après les papillons, heureux de se dégourdir les pates après une journée enfermé dans l’appartement. Encore, que, on lui laissait les volets fermés et les fenêtres ouvertes pour qu’il puisse avoir de l’air et ma meilleure amie, rentrait déjeuner le midi, donc elle pouvait lui remettre de l’eau. Elle évitait toutefois de le sortir sans moi, car Alpha lu avait échapper une fois et il nous avait fallu l’après-midi entier pour le retrouver. Allez savoir pourquoi, mais il n’écoutait que moi. À dire vrai, c’est le seul homme que je connaissais, qui m’écoutait. Les autres, se fichaient pas mal de ce que pouvait penser. Comme mon patron, par exemple. Et voilà que je recommençais à parler de ce type ! Pourquoi, on se le demande. D’accord, physiquement, il est très beau, mais intérieurement, il est laid. Or, l’apparence, c’est surfait. Je ne dois surtout pas me laisser séduire par ses paroles, car je sais parfaitement ce qu’il a derrière la tête. Heureusement que ma meilleure amie n’est pas au courant de tout ça, elle le saurait, et Jacob Simmons n’aurait certainement plus d’attribut masculin à l’heure qu’il est. Enfin, là n’est pas la question. Je m’apprête à faire demi-tour après une bonne demi-heure de promenade quand j’entends une voix prononcé mon prénom. Je tourne alors la tête de droite à gauche, cherchant la provenance de cette voix que je connais bien, puisqu’il s’agit de Winnie. Voyant que je ne la trouve pas, elle finit par me dire de regarder derrière moi, alors je me retourne et un sourire se dessine sur mes lèvres. « Winnie ! » fis-je, ravie de la revoir. J’oublie aussitôt Jacob et sa proposition indécente lorsque je vois le bébé. « Mais pourquoi tu ne n‘a rien dit ? Je serais venue te voir ! » lui dis-je alors, après l’avoir salué. C’est vrai, j’aurais adoré la voir à la maternité, ça m’aurait fait du bien de voir autre chose que le par cet mon lieu de travail.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Winnie K. BrackenreidGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 02/12/2016
Pages lues : 194
Crédits : (c) June & Tumblr
Avatar : Hayden Panettière
Pseudo : Mayiie
Âge : Vingt-quatre ans. (17 avril)
MY SOUL

MessageSujet: Re: Amaya & Winnie + A Walk to remember   Ven 7 Juil - 15:25

Amaya & Winnie
A walk to remember

À mon grand soulagement, surtout qu’autrement, ma tentative d’attirer l’attention de mon amie aurait été complètement vaine, Amaya ne tarda pas à se retourner lorsque j’eus prononcé son nom et dit où regarder. Dans un premier temps, elle m’avait parue quelque peu confuse, mais heureusement, c’était chose résorbée. Maintenant je pouvais lui offrir un large sourire, sourire qui se manifesta de plus belle au moment où elle s’exclama de sorte à ce que je puisse comprendre que c’était de façon positive qu’elle accueillait ma présence dans ce parc. Et comme pour me le confirmer, elle ne tarda pas à s’approcher, me donnant qu’une raison pour garder le sourire. Cependant, avant que je ne puisse dire quoi que ce soit, Amaya reprit la parole, me faisant perdre mon sourire. Non pas qu’elle m’avait vexée ou quoi que ce soit, mais parce que je me rendais compte ici et maintenant que je ne l’avais pas prévenue à proprement parler de la naissance de Tinsley. Évidemment, j’avais posté des photos accessibles à tout le monde, mais nous n’avions pas eu l’occasion de reparler depuis ce moment. Après, je ne savais pas si j’aurais eu l’occasion ou le courage de lui dire que j’étais à la maternité, au vu de ce qui s’était passé pendant ce temps qui avait été à la fois le plus beau et le plus difficile de ma vie probablement, mais ça, je ne lui dis pas tout de suite, me contentant de simplement affirmer:  « C’est gentil. Je suis désolée, tout s’est passé très rapidement… Que pouvais-je dire de plus, comme ça, d’emblée ? Franchement je ne savais pas trop. Peut-être que j’aurais le courage de lui expliquer tout ce qui avait pu se passer avec Mike plus tard, mais là, tout de suite, j’estimai que je pouvais faire mieux, à commencer par me positionner un peu mieux, histoire que Tinsley lui fasse face. Je savais bien qu’elle ne m’avait rien demandé, mais si elle avait parlé de cela, peut-être que c’était qu’elle voulait la voir ne serait-ce qu’un peu ? Mais déterminée à ne pas faire en sorte que toute l’attention soit portée sur ma fille et moi seulement, je saisis finalement ce moment pour lui demander ce que je souhaitais lui demander plus tôt, à savoir:  « Comment tu vas toi ? »


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Amaya NakamuraGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 12/12/2016
Pages lues : 116
Crédits : Shiya
Avatar : Arden Cho
Pseudo : SB, Jade
Âge : 26 ans
MY SOUL

MessageSujet: Re: Amaya & Winnie + A Walk to remember   Mar 18 Juil - 10:50

Je n’étais pas inscrite sur les réseaux sociaux. Ou plutôt, je l’avais été et à la découverte de l’identité de mon patron, j’avais fermé la totalité de mes comptes. De toutes manière, les seules choses que je publiais, c’était des recettes me venant de ma famille, des photographies d’Alpha et mes bons plans pour dénicher la perle rare dans les friperies de Whashington. Bref, ma présence sur Facebook et Instagrame ne manquait à personne. J’avais fermé mes comptes de peur qu’il ne puisse y avoir accès et ne vienne m’y harceler. Je devenais paranoïaque, j’en avais bien conscience, mais c’est que je n’avais personne avec qui en parler. Ma meilleure amie, et colocataire ne pensait pas du tout comme moi et quand je lui avais parlé du mec de l’avion, au lieu de se montrer outré comme l’avait été Winnie, elle m’avait enguirlandé parce que j’avais refusé les avances du jeune homme. Du coup, lorsque j’avais capté que le mec de l’avion et le grand patron de la boîte ou je bossais était un seul et même homme, je m’étais bien gardé de le lui dire. J’avais tout gardé pour moi et ça me pesait. Voilà pourquoi, lorsque je découvrais Winnie avec une petite crevette dans sa poussette, je lui reprochais gentiment de ne rien m’avoir dit. J’aurais aimé apprendre la naissance de la petite puce, ça m’aurait changé les idées et ça m’aurait permis d’oublier tout ce qui se passe à mon travail et qui me rend malade. « Ne t’en fais pas, ce n’est rien ! » dis-je, bien vite, ne voulant pas la mettre mal à l’aise. Je m’approchais du bébé, prenant sa petite main. « Que tu es jolie ! » lui dis-je avec un sourire, tout en songeant avec amertume, que je ne serais probablement jamais dans cette situation vue que le seul homme à me courtiser était un obsédé. Tandis que je me redressais, mon amie me demanda comment j’allais. Je me baissais pour accrocher la laisse d’Alpha autour d’un pied du banc, puis je me posais dessus, à côté de mon amie. « J’ai connu mieux ! » avouais-je simplement. Dans l’ensemble, on ne pouvait pas dire que j’allais très mal, mais oui, j’avais connu mieux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Winnie K. BrackenreidGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 02/12/2016
Pages lues : 194
Crédits : (c) June & Tumblr
Avatar : Hayden Panettière
Pseudo : Mayiie
Âge : Vingt-quatre ans. (17 avril)
MY SOUL

MessageSujet: Re: Amaya & Winnie + A Walk to remember   Ven 28 Juil - 16:49

Amaya & Winnie
A walk to remember

Bien sûr, je ne fus pas totalement rassurée et confortable dans le fait de ne pas lui avoir dit quoi que ce soit personnellement concernant la naissance de ma fille, mais je pus me conforter un peu dans l’idée que cela n’allait pas provoquer un froid au moment où Amaya en vint à me dire qu’elle ne m’en voulait pas, m’arrachant un timide sourire pour lui montrer que je n’avais pas l’intention de m’attarder sur ce fait. Allais-je toutefois complètement l’oublier ? Certainement pas, pour sûr j’allais faire mon possible pour me rattraper à un moment ou un autre. Comment ? Ça par contre, je ne le avais pas trop, mais compte tenu du fait que bien souvent dans ma vie, j’avais été obligée de m’adapter à des situations que je ne connaissais pas trop, dans lesquelles la vie avait exigé que je m’y habitue et que je me les approprie, je ne m’en faisais pas trop. Et puis, ce n’était pas comme si j’en étais à ma dernière fois à voir mon amie. Nous pourrions toujours nous prévoir une véritable sortie à un moment ou un autre, pas seulement une rencontre au hasard dans un parc. Évidemment, peut-être il me faudrait prévoir de faire garder Tinsley pendant ce temps, ce que j’avais encore un peu de mal à faire en ce moment, d’où le fait que je l’emmenais un peu partout. Mais heureusement pour moi, là tout de suite, cela ne sembla pas gêner Amaya des masses, puisqu’elle se permit de prendre sa main et la complimenter. Compte tenu que ma fille ne sembla pas trop embêtée, attrapant même le droit de mon amie aussi bien qu’elle le pouvait, je ne bronchai pas, me contentant de sourire doucement, trouvant toujours cela adorable, voir les gens s’émerveiller sur un enfant. Cela n’avait absolument rien de vantard, j’avais toujours trouvé cela mignon, et c’était chose encore plus vraie maintenant que j’avais mon propre bébé, ma petite princesse à moi. En revanche, cela ne voulait pas dire que j’étais celle qui ne pensait qu’à sa fille, d’où le fait que ce fut sans trop de difficulté que je reportai mon attention sur mon amie, tentant de me tenir au courant de sa vie un peu. Limite, je me congratulai de l’avoir fait, puisque soudainement, Amaya parut en avoir lourd sur le coeur. Légèrement inquiète, je fronçai les sourcils, puis inévitablement, je lui demandai:  « Que se passe-t-il ? » J’avais bien sûr fait exprès de ne pas le demander sur un ton insistant, voulant simplement me montrer disponible si elle souhaitait en discuter plus amplement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Amaya NakamuraGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 12/12/2016
Pages lues : 116
Crédits : Shiya
Avatar : Arden Cho
Pseudo : SB, Jade
Âge : 26 ans
MY SOUL

MessageSujet: Re: Amaya & Winnie + A Walk to remember   Lun 7 Aoû - 11:13

Je n’étais pas une fille rancunière, j’en voulais très rarement aux gens et il en fallait beaucoup pour me mettre en colère. D’ailleurs, à bien y réfléchir, la seule personne que je connaissais et qui était capable de me faire sortir de mes gongs, c’était Jacob Simmons, mon patron. D’ailleurs il n’avait pas besoin de faire grand-chose pour que ça arrive, ça venait spontanément. Il m’énervait autant qu’il m’attirait et ça m’énervait encore plus. Rien que de pensé à lui et j’avais déjà les nerfs en pelote. Enfin, tout ça pour dire que je n’en voulais pas à Winnie de ne pas m’avoir dit pour le bébé, qu’elle ne se fasse pas de soucis. J’étais contente de la voir, ainsi que la petite, que je ne me lassais pas de regardé, elle était vraiment adorable. Alpha se roula en boule à mes pieds, après avoir compris, que je lui ne relancerais pas la balle de suite. Je me mis à rire lorsque la petite fille tira sur mon doigt ; c’était préférable à mes cheveux ceci dit ; la jeune femme me demande ensuite comment est-ce que j’allais et je fus bien obligée d’admettre que je n’allais pas si bien que ça. A dire vrai, je ne savais pas pourquoi est-ce que j’allais aussi mal, car je n’avais pas de problèmes particuliers. J’avais un travail, une famille unie, des bonnes amies, un chien que j’adorais, un toit sur la tête, bref, rien qui puisse justifier mon mal-être. Et pourtant … Je ne savais pas quoi faire à vrai dire. Céder ? Si je faisais ça, je savais que je le regretterais. Mais il n’empêche que continuer à travailler dans ces conditions, ce n’était plus facile pour moi. J’arrivais le plus en avance possible pour ne pas prendre le risque de le croisé. Je sortais en même temp que tout le monde pour éviter de tomber sur lui au milieu du couloir. Parce que je savais qu’il n’avait pas abandonner l’idée et ça me faisait peur. « Tu te souviens de ce mec dont je t’ai parlé ? Celui que j’ai rencontré dans l’avion ? » lui demandais-je alors. Je lui en avait parlé la dernière fois que nous nous étions vu et ça remontait à avant son accouchement, ça datait un peu parce que l’on avait toutes les deux été très occupées. Elle, a pouponné et moi à fuir mon boss. Mais puisque je n’osais pas en parlé avec ma meilleure amie, Winnie restait la seule avec qui je pouvais le faire, la seule qui pourrait me conseiller sans de foutre de moi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Winnie K. BrackenreidGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 02/12/2016
Pages lues : 194
Crédits : (c) June & Tumblr
Avatar : Hayden Panettière
Pseudo : Mayiie
Âge : Vingt-quatre ans. (17 avril)
MY SOUL

MessageSujet: Re: Amaya & Winnie + A Walk to remember   Sam 19 Aoû - 15:10

Amaya & Winnie
A walk to remember

En demandant à Amaya ce qui n’allait pas, je ne m’attendais pas à ce qu’elle me tienne un grand discours, commence à me parler de tout ce qui pouvait la tarauder, en vienne à confier des choses que peut-être elle souhaitait garder pour elle. Ce que je voulais dire par là, c’était que je ne voulais pas savoir à proprement parler tout ce qui se passait dans sa vie. Non pas que ça ne m’intéressait pas, mais simplement parce que je ne voulais pas la forcer. Tout ce que je voulais, c’était être disponible pour elle, pour l’écouter, la conseiller si j’étais en mesure de le faire. De ce fait, ce fut patiemment, et sans attente quelconque, que j’attendis de voir ce qu’elle en viendrait à me dire. Mais avant de se lancer dans un grand discours quelconque, Amaya en vint simplement à me poser une question, m’obligeant ainsi à me remémorer quelque chose dont elle m’avait parlé précédemment. Fronçant les sourcils, puisque c’était un peu loin dans ma tête et que maintes choses s’étaient passées depuis, je tentai de me rappeler nos dernières rencontres, nos dernières conversations. C’est là que je rappelai à mon esprit cette discussion que nous avions eue lors de notre petite séance shopping, impliquant ce fameux mec de l’avion, comme je ne pouvais que l’appeler actuellement, puisque je ne savais pas tant à son sujet. Sitôt que j’eus trouvé de qui elle parlait, vaguement, mais suffisamment, je m’exclamai:  « Oh oui, je me souviens ! » Et si je me rappelais bien, cet homme n’avait pas été nécessairement des plus galants avec elle. Mais ce n’était là qu’une vague rencontre dans un avion, alors pourquoi venait-elle à m’en reparler ici et maintenant ? Trop peu certaine, je fronçai les sourcils, et sans trop réfléchir, je vins à m’exclamer:  « Attends, tu l’as revu !? » Dans ma tête, cela ne pouvait être que ça, la raison pour laquelle elle en venait à me reparler, la raison de ses tourments. Ou bien l’avait-elle contactée d’une façon ou d’une autre ? Ou bien l’avait-elle revu à l’aéroport ? Me rendant compte que finalement, mon hypothèse n’était peut-être pas la meilleure qui soit, je décidai de me taire, laissant mon amie m’expliquer ce qui en était avant d’ajouter quoi que ce soit susceptible de l’interrompre et ainsi, me montrer malpolie envers elle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Amaya NakamuraGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 12/12/2016
Pages lues : 116
Crédits : Shiya
Avatar : Arden Cho
Pseudo : SB, Jade
Âge : 26 ans
MY SOUL

MessageSujet: Re: Amaya & Winnie + A Walk to remember   Mar 29 Aoû - 10:48

Je n’ai jamais été une grande bavarde. Le plus souvent, il faut que je sois très liée à une personne pour que j’en vienne à me confier. Ma meilleure amie a mis des semaines avant de parvenir à m’arracher des confidences. Elle savait que j’avais le mal du pays, mais elle n’avait pas insisté, elle se contentait de faire la conversation, m’arrachant un sourire de temps à autre et quand enfin, je m’étais sentie en confiance, j’avais tout déballé. Les rares fois où j’avais pu me confier à des personnes que je ne connaissais pas ou presque pas, c’était parce que j’étais grise ou que j’avais peur. Comme ce fameux voyage en avion ou j’avais tout déballé de mes noirs secrets à mon voisin. Sans savoir que ce voisin était en réalité mon patron. Pour dire vrai, je ne savais même pas tout ce que j’avais pu lui dire, mais vu son attitude avec moi, ça ne devait pas être des plus louables. Enfin, tout ça pour dire que Winnie savait bien comment j’étais et elle ne s’attendait certainement pas à ce que je lui fasse un roman de mes problèmes. Néanmoins, j’avais besoin de vider mon sac et je ne parvenais pas à le faire avec ma meilleure amie. Toutefois, avant de me lancer, avant de dire tout ce que j’avais sur le cœur à Winnie, je lui demandais d’abord si elle se souvenait du mec de l’avion, dont je lui avais parler par le passé. La jeune maman me répondit que oui, avant de comprendre, du moins, à demi, que je l’avais revu. Je secouais la tête. « En fait, c’est mon patron ! » avouais-je, piteusement. En fait, si ce n’était que ça, ce n’était rien, j’ai déballé ma vie privée à mon patron parce que j’avais la trouille, mais ça aurait pu arriver à n’importe qui. Je me sentais pitoyable, parce que tout en lui me répugnais et m’attirait à la fois. Bonjour le paradoxe. En fait, son caractère et sa façon de traiter les femmes ; et les mecs soit dit en passant ; me mettait en colère et me faisait fuir tout à la fois, mais son physique, son « lui » de manière générale, m’attirait et je crois qu’il le savait. Bref, j’étais dans la merde. « En fait, il le savait dès le départ le mufle, mais il n’a rien dit ! » soufflais-je, distillant les informations au compte goute, comme à mon habitude.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MY BOOK COVER
MY SOUL

MessageSujet: Re: Amaya & Winnie + A Walk to remember   

Revenir en haut Aller en bas
 
Amaya & Winnie + A Walk to remember
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» I've never been one to walk alone, I've always been scared to try. [May]
» 05. I walk this empty street, on the boulevard of Broken Dreams (Leah & Sarah)
» Un .gif animé de Winnie...
» Winnie l'Ourson... le nounours d'Aline...
» Le 20 juin... Remember Cosmos 1999...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
READ MY MIND :: Washington, District of Columbia :: Cathedral Heights :: espaces verts-
Sauter vers: