AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 {HOT} Mon plus beau cadeau, c'est toi [Feat. Tommy S. Grayson]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
avatar
Joyce SandbergGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 05/02/2017
Pages lues : 535
Crédits : Odyssea (avatar), anaëlle (sign).
Avatar : Kara Killmer.
Pseudo : Odyssea.
Âge : 26 ans (14 Juin).
MY SOUL

MessageSujet: {HOT} Mon plus beau cadeau, c'est toi [Feat. Tommy S. Grayson]   Sam 10 Juin - 13:38

Il y a de ça quelques jours, Tommy avait annoncé à Joyce qu'il prenait quelques jours de congé et par conséquent, qu'elle avait les siens aussi. Mais ce qui surprit le plus la belle blonde, ce fut qu'il lui annonce qu'ils partaient en vacances. Si elle devait dire la dernière fois qu'elle est partie en vacances, ça serait sans doute durant son enfance et encore. Il est vrai que ça lui fera sans doute le plus grand bien, surtout qu'elle n'a jamais eu l'occasion de voyager, de découvrir le monde, alors c'était l'occasion rêvée pour lr faire ! Seul hic, Tommy refusait de lui dire où il l'emmenait.

Ce n'est pas vraiment ce qui la marqua sur le moment, mais en y réfléchissant, elle se rendait compte que dans quelques jours, quatre pour être précis, c'était son anniversaire. Événement qu'elle n'avait plus fêté depuis des dizaines d'années. Est-ce que ça avait un rapport ? Et si oui, comment avait-il pu savoir que c'était son anniversaire ? Elle ne lui en avait jamais parlé. Bon après ce n'était pas très compliqué, il lui suffisait de prendre son CV et c'était marqué dessus.

En attendant, la belle blonde avait préparé ses vêtements, son petit ami lui avait dit de surtout prendre des vêtements relativement estivaux, alors elle avait fait en sorte d'en prendre sans négliger des petits pulls ou autre au cas où. Joyce était impatiente de savoir le lieu où ils allaient, mais malgré ses assauts à répétition, il ne semblait pas céder, si bien que, une fois les bagages prêts, elle ne savait toujours pas leur destination. Peut-être qu'à l'aéroport, elle aura enfin une réponse à sa question. La vérité, c'est que peu importe Le droit où il l'emmène, que ce soit pour son anniversaire ou non, elle est heureuse de partager ses premières vacances de couple avec lui, et elle ne le remercierait jamais d'avoir tout organisé et surtout, tout payé.

Une fois dans le taxi les emmenant à l'aéroport, elle s'assit à côté de son homme, prenant sa main dans la sienne, et déposa leurs mains sur la jambe du beau brun, puis, elle planta ses yeux dans ceux de son petit ami dans l'espoir d'avoir une réponse à sa question. On aurait dit une enfant qui supplie ses parents, pour une fois, la gamine, c'était elle, mais ça lui faisait tellement plaisir qu'elle avait encore un peu de mal à réaliser que c'était bien réel.

" - Aller dit moi où on va bébé.. !" fit-elle d'une voix suppliante puis elle s'approcha de son oreille " - Sinon je fais la grève du sexe." murmura-t-elle avec un sourire heureux de cette menace.


Dernière édition par Joyce Sandberg le Mer 14 Juin - 21:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://odyssea-gallery.e-monsite.com
avatar
Tommy S. GraysonGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 28/01/2017
Pages lues : 244
Crédits : (c) Shiya & Tumblr
Avatar : Sam Claflin
Pseudo : Mayiie
Âge : Trente-deux ans. (Vingt-sept avril)
MY SOUL

MessageSujet: Re: {HOT} Mon plus beau cadeau, c'est toi [Feat. Tommy S. Grayson]   Sam 10 Juin - 19:27

Joyce & Tommy
Mon plus beau cadeau, c'est toi

Si je détestais plusieurs choses dans mon métier, il y en avait une qui n’était pas pour me déplaire, et c’était le fait qu’on m’avait appris que c’était une bonne chose que parfois, les personnes importantes de l’entreprise, moi en l’occurence, prennent le temps d’aller payer une visite à certains établissements qui ne se trouvent pas nécessairement à côté. Évidemment que c’était pour les affaires, mais pour tester les commodités, il fallait bien en profiter comme un voyageur normal, non ? En tout cas, c’était toujours ce que je me suis dit. Jusqu’à maintenant, je ne m’étais pas vraiment adonné à cette activité bien souvent, mais là, puisque tout était plutôt tranquille au bureau pour la première fois depuis un bon moment maintenant, et qu’en plus, mais surtout, l’anniversaire de Joyce approchait à grands pas, je m’étais dit que ce ne serait certainement pas de trop. Ma décision étant prise, j’avais orchestré toute cette surprise dans le plus grand des secrets, même si ce ne fut pas toujours facile, puisque je ne voulais pas que ma petite-amie se doute de rien. Je savais que c’était probablement une surprise de trop grande envergure pour elle, mais je voulais quand même la lui faire, je voulais que nous passions une semaine en amoureux, et surtout qu’elle soit heureuse. Heureusement, j’y étais parvenu malgré tout et aujourd’hui, c’était le jour de notre départ. Tout ce que ma jolie blonde savait, c’était qu’elle devait s’armer d’une valise avec des vêtements pour l’été et l’heure de notre départ pour l’aéroport, voilà tout. Je préparai également ma valise de mon côté, et une fois le moment venu, j’appelai un taxi pour nous emmener à l’aéroport. Dans celui-ci, je fis tout mon possible pour ne rien dire concernant notre destination, même si à un certain moment, cela devint de plus en plus difficile, au vu de comment Joyce commença à se faire insistante, voulant savoir où nous allions, en venant même à me faire des menaces. Lorsqu’elle poussa l’audace à me dire qu’elle ferait abstinence si jamais je ne lui disais pas, je pris un faux air outré, avant de commencer à rire doucement, puis lui dire au creux de l’oreille, plutôt sûr de moi:  « Oh crois-moi chérie, quand tu le sauras, tu ne voudras plus faire la grève. » Sur ce, je n’en dis pas plus, puisque de toute façon, il ne fallut pas beaucoup de temps pour que je me doive de donner la ligne aérienne que nous allions utiliser au chauffeur du taxi pour qu’il nous dépose au terminal adéquat. Une fois que ce fut chose faite, je payai la course, pourboire inclus, puis nous prîmes nos valises dans le coffre pour nous diriger à l’intérieur. Heureusement, il y avait peu de gens au comptoir d’enregistrement du terminal dont nous avions besoin. Comme si de rien n’était, je me dirigeai au fameux comptoir, présentant nos passeports et la confirmation d’achat des billets, sans rien dire. Tandis que la dame était en train de pianoter sur le clavier, je me tournai vers Joyce un bref instant, puis je lui dis:  « Ne m’en veux pas, mais j’ai pris des places en première classe. J’ai les jambes trop longues pour les sièges économiques et puisque ce vol sera long, ce sera plus confortable. » En vérité, je prenais toujours des places en première classe, mais ça, je ne crus pas nécessaire de le mentionner. De toute façon, le temps m’aurait probablement manqué, puisque quelques instants après, la dame me remit les passeports avec les cartes d’embarquement. Je la remerciai, puis une fois que nous nous fûmes éloignés pour laisser place à la personne suivante, je jugeai que c’était le moment de finalement avouer à Joyce où nous allions, alors je lui redonnai son passeport dans lequel il y avait sa carte d’embarquement où il était indiqué les informations à son sujet, le numéro de son siège, mais aussi la destination, soit Honolulu, Hawaii, en lâchant un petit:  « Et voilà ! », me mordillant la lèvre inférieure en attendant de voir sa réaction.

_________________

You're an angel, tell me you're never leaving 'Cause you're the first thing I know I can believe in
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Joyce SandbergGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 05/02/2017
Pages lues : 535
Crédits : Odyssea (avatar), anaëlle (sign).
Avatar : Kara Killmer.
Pseudo : Odyssea.
Âge : 26 ans (14 Juin).
MY SOUL

MessageSujet: Re: {HOT} Mon plus beau cadeau, c'est toi [Feat. Tommy S. Grayson]   Sam 10 Juin - 21:08

Joyce n'avait jamais vraiment profité de temps pour elle, que ce soit avant ou maintenant. Mais depuis sa rencontre avec Tommy tout avait changé, elle s'occupait un peu plus d'elle, parce qu'il lui laissait le temps adéquat pour le faire. De plus, il ne voulait pas qu'elle se fatigue trop à la tâche, alors, il insistait parfois pour qu'elle arrête de travailler. C'était plus facile maintenant qu'elle avait Tommy auprès d'elle, elle avait tendance à s'occuper de lui, à profiter des moments avec lui plutôt que de travailler.

Cela étant, elle était réellement impatiente de découvrir la destination de leurs vacances. Tommy avait pris soin de tout faire de telle manière à ce, pas une seule seconde la blonde se soit douté de quoique ce soit. Elle était heureuse d'un côté que son petit ami ai tout organisé, c'était une attention adorable de sa part.

Ça y est, c'était la dernière ligne droite avant le grand départ. Tôt ou tard, même si Tommy ne lui révélait pas leur destination, elle l'apprendrait à l'aéroport et notamment dans l'avion. Une fois qu'ils furent dans le taxi, elle se permit de le menacer gentiment en espérant que ça lui fasse assez peur pour qu'il lui dise enfin où il l'emmenait. Mais en vain.. Il trouva même une contre-attaque qui laissait Joyce perplexe. Est-ce que ça voulait dire que cet endroit était tellement parfait qu'elle oublierait tout cela ? C'était fort probable. Elle avait beau chercher mais, elle n'arrivait pas à savoir leur destination, mais ce n'était plus qu'une question de temps.

Le taxi se gara devant le terminal de l'aéroport, Tommy se chargea de payer la course, ce qui fit grimacer la suédoise, mais elle essaya de ne rien dire. Elle n'était pas habitué à tout cela, et même si elle devait avouer que ça lui faisait du bien à ses finances, le fait que son petit ami paie tout la mettant mal à l'aise. Direction le comptoir d'enregistrement. Tommy s'était chargé de prendre tous les papiers, et il les transmit à la femme derrière le comptoir.

Entre temps, il jugea important de lui signifier qu'il avait pris des places en première classe. Encore une première pour la blonde, ça ne pourrait sans doute pas lui faire de mal, mais, elle n'avait jamais été pour le luxe, et ça, Tommy le savait. Mais elle ne dit rien, elle n'avait rien à dire après tous les efforts qu'il avait fait pour l'emmener en vacances.

Après les vérifications, elle lui tendit de nouveau leurs papiers, et lorsqu'il eut tout repris, ils s'éloignèrent pour laisser la place aux autres personnes. Une fois qu'ils furent assez loin, il lui tendit son passeport ainsi que sa carte d'embarquement sur laquelle figurait tous les détails. Elle s'empressa de regarder et là, ses yeux se mirent à briller. Briller de joie et briller parce qu'elle avait les larmes aux yeux. C'était la destination qu'elle avait toujours rêvée, Tommy l'emmenait au paradis. Joyce ne réalisait pas encore ce qui lui arrivait, mais elle se jeta dans les bras de son homme, en passant ses mains derrière son cou pour lui sauter dans les bras et l'embrasser.

" - Merci mon amour, t'es génial.. J'ai toujours rêvé d'aller là-bas.. Je t'aime tellement si tu savais.." fit-elle en sanglotant.

Elle était tellement heureuse qu'elle n'avait pas vraiment les mots pour lui dire à quel point elle était heureuse. Heureuse de partir en vacances, heureuse d'être avec lui, et surtout heureuse de pouvoir enfin partir à Hawaï, elle avait toujours rêvé d'y aller, mais avec ses moyens financiers, elle avait toujours fini par se dire que ça resterait à l'état de rêve. Elle saisit alors la main de son petit ami, glissant ses doigts avec les siens tout en venant se blottir contre lui. Il avait raison, elle ne pouvait plus lui en vouloir de lui avoir cacher leur destination, et encore moins tenir sa promesse de s'abstenir pendant leur semaine de vacances.
Revenir en haut Aller en bas
http://odyssea-gallery.e-monsite.com
avatar
Tommy S. GraysonGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 28/01/2017
Pages lues : 244
Crédits : (c) Shiya & Tumblr
Avatar : Sam Claflin
Pseudo : Mayiie
Âge : Trente-deux ans. (Vingt-sept avril)
MY SOUL

MessageSujet: Re: {HOT} Mon plus beau cadeau, c'est toi [Feat. Tommy S. Grayson]   Sam 10 Juin - 23:04

Joyce & Tommy
Mon plus beau cadeau, c'est toi

Je ne pouvais pas nier que j’étais quelque peu nerveux de voir la réaction de ma petite-amie à la vue de ces billets d’avion, mais d’un autre côté, je ne l’étais pas tant, dans le sens où je savais déjà qu’elle voulait y aller. Comment je l’avais su ? Dans un premier temps, il me semblait qu’elle me l’avait dit pendant une de nos nombreuses conversations et plus encore, à plusieurs reprises, j’avais vu des pages ouvertes par rapport à cette destination, me faisant comprendre que celle-ci ne la laissait certainement pas indifférente. Me concernant, ce n’était pas quelque chose d’inaccessible, au vu de mes moyens, et aussi du fait que l’entreprise avait un hôtel de luxe bien implanté à Honolulu, me permettant de m’y rendre quand je le souhaitais, comme maintenant. Mais jamais je n’avais eu l’occasion d’y aller en tant qu’adulte, les seules fois où j’y étais allé, c’était lorsque j’étais encore enfant. Plus encore, jamais je n’avais eu la chance d’emmener une personne à qui je tenais profondément là-bas. Alors sachant que cela allait lui plaire, je n’avais pas hésité bien longtemps avant de décidé de prendre ces vacances, signaler au personnel de l’hôtel que j’allais prendre la suite présidentielle, tout au sommet de la tour, avec une vue imprenable sur la mer. J’avais réservé ces billets d’avion, signalé mon absence et désormais, le tour était joué, le moment était arrivé, ce moment où Joyce allait découvrir notre destination. Et comme je m’y en attendais et que je l’espérais surtout, elle sembla loin d’être déçue par cette surprise. Plus encore - et ça, ce fut une surprise pour moi - elle s’en montra si touchée que les larmes lui montèrent aux yeux, me confirmant que j’avais réussi mon coup. Plus que ravi, ce fut sans aucun problème que je l’accueillis dans mes bras, la serrant fort contre moi, répondant à son baiser avec passion, comme si en fait, nous venions tout juste de nous retrouver à l’aéroport, et non pas que nous étions sur le point de partir ensemble. Mais ça, je m’en moquais. Les gens auraient beau dire ce qu’ils voulaient, me concernant, le plus important était que j’avais rendu ma petite-amie heureuse et ça, rien ni personne ne saurait le changer. Une fois que le baiser prit fin, je l’écoutai, touché de voir à quel point j’avais pu lui faire plaisir. Mais n’aimant pas la voir pleurer, qu’importe les circonstances, je m’affairai rapidement à la rassurer aussi bien que possible, dans un premier temps en passant mes mains sur son visage, puis en chassant ses larmes de mes pouces. Ensuite, je lui dis, doucement:  « Je t’aime, moi aussi. Joyeux anniversaire, ma belle… » Finalement, remarquant qu’elle était toujours contre moi, je passai un bras autour de ses épaules, l’entraînant ainsi en direction de notre porte d’embarquement, plus exactement le petit salon auquel nous avions accès pour attendre, plutôt que d’être coincés entre autres passagers, enfants qui pleuraient et tout. Non pas que cela me gênait au quotidien, parce que bien souvent j’avais même cherché à me fondre à la foule, mais là, je voulais être qu’avec Joyce, puisque tout ce voyage était pour elle, et je voulais que ce soit le meilleur anniversaire qui soit pour elle.

_________________

You're an angel, tell me you're never leaving 'Cause you're the first thing I know I can believe in
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Joyce SandbergGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 05/02/2017
Pages lues : 535
Crédits : Odyssea (avatar), anaëlle (sign).
Avatar : Kara Killmer.
Pseudo : Odyssea.
Âge : 26 ans (14 Juin).
MY SOUL

MessageSujet: Re: {HOT} Mon plus beau cadeau, c'est toi [Feat. Tommy S. Grayson]   Dim 11 Juin - 0:41

Joyce n'aurait jamais pensé qu'un jour Tommy l'emmène à Hawaii, certes elle lui avait déjà parlé de son souhait d'y aller mais sans plus. Et pourtant, elle était plus que ravie de partir là-bas ! Ça faisait partie de ses rêves d'enfant en réalité, mais elle ne lui avait pas présenté la chose de cette manière. Mais elle était ravie que Tommy ai pris les devants et tout organisé pour l'emmener dans ce coin de paradis qu'elle n'avait pu observer qu'au travers de brochures ou bien des clichés de personnes sur internet. Aujourd'hui, elle allait pouvoir voir tout cela de ses yeux et elle comptait bien en profiter, pour se ressourcer et pour passer du temps loin de tout, juste son petit ami et elle.

En lisant la destination sur les billets, tellement d'émotions s'étaient emparées d'elle qu'elle était incapable de pouvoir toutes les décrire. Mais notamment, le fait de l'excitation, de se demander si tout cela était bien réel, mais surtout, le bonheur de pouvoir enfin réaliser un tel rêve, et tout cela grâce à Tommy, son petit ami. Jamais quelqu'un n'avait eu une intention aussi délicate pour elle, alors elle était touchée par tout ce qu'il avait organisé pour elle, ça prouvait bel et bien ce qu'elle pensait depuis le début, Tommy était l'homme de sa vie, c'était auprès de lui qu'elle voulait vivre les prochaines années.

Sur le coup, elle n'avait pas réfléchie et avait agit sous le coup de l'excitation et elle avait sauté dans les bras de son homme. Heureusement ce dernier l'avait rattrapé et avait répondu à ce baiser. Pour une fois, Joyce qui était de nature plutôt pudique en public, elle se fichait totalement du regard des autres, c'était sans doute la première fois. C'était comme si plus rien de comptait autour d'elle, elle était juste avec Tommy, et c'est tout ce qui lui importait à l'instant présent.

" - T'as fait tout ça pour mon anniversaire ? Ça fait des années que personne ne m'a plus souhaité mon anniversaire.. J'avais presque oublié ce que ça faisait. Merci mille fois, je ne te remercierai jamais assez pour tout ce que tu as fait, et que tu fais pour moi au quotidien. C'est à croire qu'il aura fallu que je souffre toutes ces années pour trouver le bonheur éternel au bout du chemin. Je t'aime Tommy Grayson."

À quand remontait son dernier cadeau d'anniversaire ? À son enfance sans doute. Et à quand remontait la dernière fois qu'une personne avait pensé à son anniversaire ? Plus depuis qu'elle avait quitté son père en tout cas, et encore, il lui arrivait d'oublier l'anniversaire de sa propre fille. La question que se posait la blonde c'était surtout de savoir comment son petit avait pu savoir la date de son anniversaire. Suite à cet élan affectif, ils allaient finalement rejoindre les sièges sur lesquels ils allaient devoir patienter jusqu'à l'embarquement, d'ici quelques temps.

" - Comment t'as su pour mon anniversaire ?" demanda-t-elle une fois installée.

Elle déposa la tête sur son épaule, leurs doigts liés entre eux, et le sourire aux lèvres comme peu de fois elle l'avait eu de manière spontanée, et non pour masquer sa tristesse.
Revenir en haut Aller en bas
http://odyssea-gallery.e-monsite.com
avatar
Tommy S. GraysonGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 28/01/2017
Pages lues : 244
Crédits : (c) Shiya & Tumblr
Avatar : Sam Claflin
Pseudo : Mayiie
Âge : Trente-deux ans. (Vingt-sept avril)
MY SOUL

MessageSujet: Re: {HOT} Mon plus beau cadeau, c'est toi [Feat. Tommy S. Grayson]   Dim 11 Juin - 15:48

Joyce & Tommy
Mon plus beau cadeau, c'est toi

Je n’allais pas le cacher, entreprendre ce genre de voyage, c’était quelque chose que je pourrais faire à environ n’importe quel moment, limite dans un claquement de doigts. Mais là, j’avais fait exprès de choisir cette semaine pour partir, j’avais fait exprès de choisir cette destination, j’avais fait exprès de m’assurer que tout serait parfait au moment de notre arrivée et pendant notre séjour et tout ça, pour l’anniversaire de ma petite-amie. De ce fait, ce fut sans honte, sans hésitation que je hochai positivement la tête au moment où elle me demanda si j’avais tout cela pour son anniversaire. Et plus encore, ce fut sans aucune crainte que je le fis cette fois-ci, voyant clairement qu’elle était heureuse, l’entendant me dire qu’elle appréciait le cadeau. Pour tout dire, je ne pouvais que m’en montrer heureux, heureux que mon plan ait fonctionné, heureux à l’idée que nous allions passer un moment exceptionnel, juste nous deux, pendant quelques jours, heureux qu’elle n’ait pas pris peur de l’envergure de ce cadeau. Tout ce que je voulais, c’était lui faire plaisir, et même si je n’y étais pas allé de main morte, j’estimais que je n’aurais pas pu lui faire un autre cadeau que ce qu’elle saurait vraiment apprécier, qu’elle ne pourrait pas oublier, un peu comme elle l’avait fait à mon anniversaire. Au moment de celui-ci, elle m’avait offert quelque chose de simple, mais qui avait changé ma vie à jamais, qui m’avait fait comprendre que cette période de ma vie où je pensais ne pas être un homme fait pour avoir une partenaire de vie à un long terme, c’était chose terminée, que maintenant, je voulais me poser, rendre une seule femme heureuse, comme j’étais en train de le faire, et franchement, je n’aurais pas pu choisir mieux qu’elle, j’en étais persuadé. Aux anges par rapport à tout cela, ce fut un large sourire que je lui servis quand elle en vint à me remercier à nouveau, profondément touché par ce qu’elle vint dire par la suite, me promettant encore une fois de toujours continuer à la rendre heureuse et toujours m’assurer qu’elle ne souffre plus jamais dans sa vie. Comme pour le lui prouver, je l’embrassai avec tendresse sur le front, ensuite déterminé à continuer ce moment entre nous dans un endroit un peu plus intime, soit le salon pour les passagers de première classe de la compagnie aérienne que nous étions sur le point d’emprunter. Celui-ci, pour le moment, était vide, ce dont je ne me plaignis pas, puisque nous pûmes nous choisir des fauteuils l’un à côté de l’autre, se poser tranquillement et continuer la conversation. En effet, une fois que nous fûmes posés, Joyce ne tarda pas à me poser une question qui m’arracha un petit sourire espiègle pendant un moment. Spontanément, je lui répondis:  « Ah ça, c’est mon secret… » Puis comprenant que je l’avais faite suffisamment poireauter concernant la destination et que franchement, je ne pensais pas devoir être honteux de ce que j’avais pu faire pour trouver sa date de naissance, je repris mon sérieux en considérant nos deux mains jointes, je posai ma tête sur la sienne doucement, puis je finis par dire:  « Je suis allé jeter un oeil dans ton dossier d’employée. » Et ça, je l’avais fait très rapidement après que nous soyons devenus un couple, puisque pour moi, il était hors de question que je zappe un tel évènement, surtout après tout ce qu’elle avait prévu pour mon propre anniversaire. Mais ça, je ne lui dis pas pour le moment, attendant de voir sa réaction, patientant en caressant doucement le dos de sa main à l’aide de mon pouce.

_________________

You're an angel, tell me you're never leaving 'Cause you're the first thing I know I can believe in
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Joyce SandbergGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 05/02/2017
Pages lues : 535
Crédits : Odyssea (avatar), anaëlle (sign).
Avatar : Kara Killmer.
Pseudo : Odyssea.
Âge : 26 ans (14 Juin).
MY SOUL

MessageSujet: Re: {HOT} Mon plus beau cadeau, c'est toi [Feat. Tommy S. Grayson]   Dim 11 Juin - 23:54

Joyce aurait été incapable d'organiser un tel voyage seule. Non seulement parce qu'elle n'en avait pas les moyens, mais aussi parce que c'était quelque chose d'ordonné, c'était d'ailleurs à se demander comment Tommy avait pu faire. Non seulement il avait réservé des places dans l'avion en première classe, chose qui gênait la jolie blonde, elle savait pertinemment que les gens qu'elle allait côtoyer pendant le vol n'étaient pas du tout pareil qu'elle, et au fond, ça lui faisait peur. Mais son petit ami avait aussi tout prévu à l'arrivée. Surtout l'hôtel, ce qu'elle ne savait pas encore cet hôtel était l'un de ceux de la marque pour laquelle elle travaillait.

Même si elle n'avait fait aucune remarque sur l'amplitude du cadeau que le jeune homme lui avait fait, elle n'en pensait pas moins. C'était difficile pour elle d'imaginer qu'organiser une telle chose ne demandait pas de travail, et surtout, les moyens. Une fois de plus, c'était toujours le même soucis : que Tommy dépense son argent pour elle. Certes elle était plus qu'heureuse et comblée devant ce cadeau, et elle n'aurait pu imaginer plus beai cadeau pour son anniversaire, mais le fait qu'il dépense son argent, autant d'argent pour elle la mettait toujours mal à l'aise. Mais pour éviter de gâcher ce moment elle préférait s'abstenir de tout commentaire.

Une fois qu'ils furent tous les deux installés dans le salon d'attente, où ils étaient d'ailleurs seuls, elle posa tout de même la question qui lui tournait dans la tête depuis qu'elle savait qu'il avait organisé tout ça pour son anniversaire. Au début, il joua le suspens jusqu'à finalement lui avouer qu'il avait regardé dans son dossier. Rien de très extraordinaire en somme, mais l'intention qu'il avait eu était très touchante, et Joyce était loin d'oublier son vingt sixième anniversaire, c'était une certitude.

" - Finalement tu avais raison.. Je ne peux plus m'abstenir maintenant que je sais la destination.." avoua-t-elle avec un sourire au coin des lèvres.

Après quelques temps, le jeune couple fut appelé pour prendre place à bord de l'avion. Leur carte d'embarquement validée, c'est vers l'avion qu'ils se dirigeaient. Le personnel leur accueilli avec un large sourire tout en leur souhaitant un agréable voyage. Ils furent accompagné jusqu'à leur place, où on les laissa ensuite s'installer. Joyce regarda autour d'elle, elle n'en revenait pas. C'était presque un rêve éveillé pour elle. Cette première classe avait tout d'un hôtel cinq étoiles avec tout le confort pour dormir, se restaurer et surtout dépenser son argent. Même si tout cela lui paraissait irréel, elle prit place tant bien que mal dans cette catégorie où elle ne se sentait guère à son aise. Rapidement les autres passagers embarquèrent à leur tour pour s'asseoir aux places encore libres. Le vol allait être long, environ une dizaine d'heure, elle n'avait pas prévu grand chose pour le vol ,en dehors le fait de se reposer bien évidemment. Elle espérait simplement ne pas s'ennuyer.
Revenir en haut Aller en bas
http://odyssea-gallery.e-monsite.com
avatar
Tommy S. GraysonGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 28/01/2017
Pages lues : 244
Crédits : (c) Shiya & Tumblr
Avatar : Sam Claflin
Pseudo : Mayiie
Âge : Trente-deux ans. (Vingt-sept avril)
MY SOUL

MessageSujet: Re: {HOT} Mon plus beau cadeau, c'est toi [Feat. Tommy S. Grayson]   Lun 12 Juin - 1:52

Joyce & Tommy
Mon plus beau cadeau, c'est toi

Un rire sincère se fit entendre de ma part au moment où Joyce en vint à m’avouer que jamais elle ne saurait faire abstinence maintenant qu’elle savait où nous allions. Et ce rire, surtout amusé, faisait aussi savoir à quel point je pouvais être fier de mon coup. Tout ce que j’espérais désormais, c’était que cette annonce n’était que le début de ce qui serait une sublime semaine de vacances. Évidemment, nous ne pourrions certainement pas tout voir pendant ce bref temps, mais après, je ne savais pas ce qui nous empêcherait de nous y rendre de nouveau. Peut-être le travail, ça je pouvais difficilement le nier, mais après, si jamais Joyce voulait y revenir, ce n’était pas moi qui allait s’y opposer. Mais ça, je ne lui en parlai pas tout de suite, parce que je ne voulais pas donner l’impression de diminuer l’importance de ce voyage, parce que ce dernier était, sommes toutes, important quand même. En effet, c’était le premier que nous allions faire ensemble, pour son anniversaire qui plus est. Et qu’importe si on voyageait deux, trois, dix ou cent fois ensemble, il n’en demeurait pas moins que celui-ci resterait le tout premier, et j’avais l’intention de le rendre aussi spécial que possible pour ma jolie blonde, à commencer par lui offrir un vol des plus confortables, en première classe. Je me doutais que peut-être Joyce allait trouver que c’était là plus luxueux, mais franchement, je ne me serais pas vu, coincé en classe économique, pendant les dix heures de vol que nous avions à faire. Et puis, j’avais encore un petit espoir qu’elle allait s’y habituer à un moment ou un autre. Bien sûr, si jamais cela ne lui convenait pas, je n’allais pas le lui imposer non plus, mais je pensais quand même que c’était le mieux pour nous deux. Par contre, je ne m’avançai pas sur le sujet pour le moment, puisque de toute façon, je n’en aurais pas eu le temps, compte tenu du fait que rapidement, on nous appela pour l’embarquement. Sans lâcher la main de ma petite-amie, je me levai, l’entraînant avec moi jusqu’à la porte, où nous donnâmes passeport et carte pour finalement nous faire guider jusqu’à nos sièges. Larges, confortables, avec tout à disposition, comme ce à quoi j’étais habitué, mais qui, pendant un instant, ne sembla pas rendre ma compagne des plus confortables. Une fois que nous fûmes assis, dans le but de la rassurer, je repris sa main, puis je l’embrassai tendrement sur la joue, avant de lui dire à voix basse:  « Avec un tel confort, tu seras si reposée à l’arrivée qu’on pourra tout de suite en profiter. » Bien sûr, un sourire un peu moqueur vint accompagner mon propos, mais je n’allai pas plus loin dans celui-ci, attendant patiemment que l’embarquement soit complété et que l’avion décolle vers notre destination. Pendant ce fameux vol qui dura environ dix heures, nous eûmes l’occasion de manger, regarder des films, et surtout, dormir quelque peu, histoire de pouvoir profiter de notre soirée une fois que nous serions sur place, même si ce n’était que pour découvrir la chambre et le complexe hôtelier. De mon côté, je me réveillai environ vingt minutes avant que l’avion n’entreprenne sa descente, mais ce ne fut pas le cas de Joyce, qui dormait toujours aussi paisiblement contre moi. Je ne bougeai pas trop, histoire de ne pas la réveiller et ce, jusqu’au dernier moment, soit jusqu’à ce qu’on nous demande de boucler notre ceinture pour l’atterrissage. Au moment opportun, je caressai ses cheveux et je l’embrassai doucement sur la joue, chuchotant au creux de son oreille:  « Ma belle, nous sommes arrivés, regarde. » Et sur ces mots, j’attendis qu’elle se réveille doucement, avant de l’inviter à regarder par le hublot, et y voir les îles hawaïennes qui se dessinaient sous nos yeux.

_________________

You're an angel, tell me you're never leaving 'Cause you're the first thing I know I can believe in
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Joyce SandbergGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 05/02/2017
Pages lues : 535
Crédits : Odyssea (avatar), anaëlle (sign).
Avatar : Kara Killmer.
Pseudo : Odyssea.
Âge : 26 ans (14 Juin).
MY SOUL

MessageSujet: Re: {HOT} Mon plus beau cadeau, c'est toi [Feat. Tommy S. Grayson]   Lun 12 Juin - 12:39

Dans le pire des cas, même si Joyce avait tenu sa promesse de faire abstinence, la vérité en était différente, jamais elle ne pourrait résister avec le jeune homme à ses côtés. Il y avait quelque chose qu'elle ne pouvait nier, cette attirance qu'elle ne pouvait contrôler, le fait de se faire désirer de son petit ami, tout cela faisait qu'elle n'aurait pu tenir sa promesse quoiqu'il arrive. D'autant plus que Tommy savait parfaitement comment la faire craquer en insistant sur ses points faibles, alors aucune chance qu'elle aille au bout de ce qui était, au début, qu'une menace.

Malgré le fait qu'elle partait sur une destination de rêve accompagnée de son petit ami, l'homme de sa vie, Joyce pouvait s'empêcher d'être nerveuse. Nerveuse parce que tout cela la rendait comme ça. Ce luxe, ces gens qui n'avaient rien en commun avec elle, ces gens qui la dévisage lui faisait comprendre qu'elle n'a pas sa place parmi eux, et pourtant, ils n'en disent rien. Peut-être qu'elle aurait dû faire part de ce malaise à Tommy, mais refusant de gâcher ce moment qu'il avait mis du temps à organiser, elle décida de garder ça pour elle. D'autant plus que désormais, ils allaient bientôt décoller vers le paradis, alors elle essaya de faire abnégation de ces personnes autour d'elle, et de se concentrer sur la présence de son petit ami à ses côtés.

La blonde crut comprendre un sous-entendu dans les propos de son homme. Elle se tourna vers lui, histoire de voir s'il était sérieux, s'il rigolait ou autre. Et son sourire moqueur donna la réponse que Joyce voulait. Ses propos avaient bel et bien un double sens.

" - On pourra tellement en profiter que tu risques de ne pas tenir le coup avec tes trente deux ans, c'est plus de ton âge toutes ces bêtises." fit-elle en lâchant un petit rire, satisfaite de la pique qu'elle venait de lui lancer.

Elle savait que tôt ou tard, il allait lui faire payer ce qu'elle venait de dire, mais qu'importe, parce qu'elle savait la façon dont il allait s'y prendre et ça plaisait énormément à la jeune suédoise.

Pendant le reste du vol, la jeune femme avait regardé un film avec son petit ami, elle avait lu un peu, écouter de la musique et puis, elle avait dormi. Beaucoup. À tel point que ce fut Tommy qui la réveilla pour lui signifier qu'ils étaient arrivés. Frottant ses yeux tout en émergeant lentement de son sommeil, la blonde se pencha sur son petit ami pour admirer le paysage qui s'offrait à elle par le hublot. Ses yeux se mirent à briller, comme ceux d'un enfant devant une attraction. Joyce était comblée, elle ne pouvait espérer mieux.

" - Je t'aime tellement Tommy.." fit-elle en se blotissant contre lui, retenue tout de même par la ceinture qu'elle avait gardé bouclé durant tout le voyage.

En réalité, Joyce ne savait quoi offrir en retour à Tommy pour le remercier de tout cela, du bonheur qu'il lui procurait au quotidien, de ce magnifique voyage qu'il avait entièrement payé, et de tout le reste. C'était la femme la plus heureuse, et ce, depuis leur rencontre. C'était le moment pour eux de profiter de se retrouver, de profiter rien qu'eux, sans se soucier du travail et du reste. Ils étaient là pour eux.
Revenir en haut Aller en bas
http://odyssea-gallery.e-monsite.com
avatar
Tommy S. GraysonGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 28/01/2017
Pages lues : 244
Crédits : (c) Shiya & Tumblr
Avatar : Sam Claflin
Pseudo : Mayiie
Âge : Trente-deux ans. (Vingt-sept avril)
MY SOUL

MessageSujet: Re: {HOT} Mon plus beau cadeau, c'est toi [Feat. Tommy S. Grayson]   Lun 12 Juin - 14:55

Joyce & Tommy
Mon plus beau cadeau, c'est toi

Même s’il me fallut admettre que le commentaire de Joyce était bien trouvé suite à mes propos, il n’en demeura pas moins qu’il me laissa si surpris de sa part que je m’en montrai limite un peu outré. Mais ne voulant pas retourner ça contre elle, prendre le risque de provoquer une dispute pour ce qui était une broutille, dite en blague qui plus est, je n’en fis rien, me contentant de simplement lui dire, le plus gentiment qui soit:  « Un jour, tu vas regretter de m’avoir dit ça. » Je n’allai pas plus loin dans mes propos, volontairement qui plus est, bien décidé à profiter de ce vol pour ruminer cette fameuse vengeance, parce qu’une chose était certaine, qu’importe comment je lui faisais savoir, il était certain qu’elle aurait un retour par rapport à cela. Rien de méchant, bien évidemment, juste pour lui prouver que qu’importe la différence d’âge qui nous séparait, jamais je ne serais trop vieux pour faire quoi que ce soit. Limite, j’étais persuadé qu’en certaines circonstances, je pouvais paraître plus jeune que Joyce, au vu du caractère immature que je dégageais. Mais moi, ça ne me dérangeait pas, bien au contraire. Je trouvais qu’il y avait un équilibre entre nous deux qui faisait ressortir le meilleur de notre personne. De mon côté, j’apprenais à être plus mature auprès de Joyce, tandis que je lui apprenais à se laisser aller davantage. Après, ce n’était là que mon point de vue, mais l’essentiel était que tout ce qui se passait entre nous me plaisait grandement, et pour cette raison, ce voyage était alors plus que prometteur, si bien que pendant un instant, dix heures de vol, cela me parut beaucoup trop long à attendre pour arriver. Heureusement, entre divertissement et sieste, le tout passa plus rapidement, faisant en sorte que nous arrivâmes au moment où je pus réveiller ma jolie blonde pour lui montrer la vue depuis le hublot. J’eus également l’immense plaisir de voir des étoiles s’allumer dans ses yeux, plus que ravi de la voir si surexcitée par rapport à ce voyage. Avec douceur, je répondis à ses propos:  « Je t’aime aussi… », puis je la gardai contre moi en caressant gentiment son dos jusqu’à ce qu’un membre du personnel de l’avion nous demande de nous replacer droit pour l’atterrissage. Ce dernier se fit relativement en douceur, sans embûche quelconque. Une fois que l’aéronef prit place à la porte, nous fûmes les premiers à pouvoir y en descendre, faisant en sorte que pour passer la sécurité et aller prendre nos bagages, ce fut limite un jeu d’enfant. Quelques instants plus tard, nous nous retrouvâmes à la sortie de l’aéroport, là où se trouvaient les gens qui attendaient des passagers, les chauffeurs de taxi et, parmi tous ces gens, un homme, bien habillé, mais pas de quoi le faire crever de chaud, tenant une petite affiche avec mon nom dessus. Sachant que c’était l’employé de l’hôtel qu’ils nous avaient envoyé pour faire office de chauffeur, je me rendis à sa rencontre en compagnie de Joyce. L’homme se présenta à moi, et tout en lui serrant la main, je lui dis:  « Bonjour, je suis Tommy, et voici ma conjointe, Joyce. » Et ça, je l’avais dit sans hésiter, sans avoir honte. Bien au contraire, j’étais fier de présenter Joyce comme étant ma compagne. Et visiblement, cela ne gêna pas l’individu, qui ne tarda pas à prendre nos valises afin que nous puissions l’accompagner jusqu’au véhicule qui allait nous conduire jusqu’au Grayson Waikiki Beach, l’hôtel où nous allions passer la prochaine semaine.

_________________

You're an angel, tell me you're never leaving 'Cause you're the first thing I know I can believe in
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MY BOOK COVER
MY SOUL

MessageSujet: Re: {HOT} Mon plus beau cadeau, c'est toi [Feat. Tommy S. Grayson]   

Revenir en haut Aller en bas
 
{HOT} Mon plus beau cadeau, c'est toi [Feat. Tommy S. Grayson]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Quel est le plus beau cadeau de Noël que vous avez reçu à ce jour ?
» Ah! Que voilà un bien beau cadeau, non?
» Le plus beau cadeau de noel
» Le plus beau cadeau du Canada à Haiti
» Matthew ♦ Le plus beau cadeau que tu peux recevoir, c'est donner aux autres.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
READ MY MIND :: Washington, District of Columbia :: ailleurs-
Sauter vers: