AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 {HOT} Mon plus beau cadeau, c'est toi [Feat. Tommy S. Grayson]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
avatar
Joyce SandbergGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 05/02/2017
Pages lues : 535
Crédits : Odyssea (avatar), anaëlle (sign).
Avatar : Kara Killmer.
Pseudo : Odyssea.
Âge : 26 ans (14 Juin).
MY SOUL

MessageSujet: Re: {HOT} Mon plus beau cadeau, c'est toi [Feat. Tommy S. Grayson]   Lun 12 Juin - 15:34

Joyce ne put s'empêcher de rire aux propos de son petit ami. Sa petite blague avait fait son effet et elle en était plutôt satisfaite. Elle avait hâte de voir ce que le jeune homme allait pouvoir faire pour se venger, en dehors de la noyer dans l'eau turquoise des récits, ou bien, faire la grève du sexe comme elle l'avait, elle-même menacé plus tôt, il n'allait pas gâcher leurs vacances pour une vengeance qui n'avait pas lieu d'être. Bon d'accord, elle y avait peut-être été un peu fort, mais Tommy devait savoir que Joyce aimait jouer, elle aimait taquiner les personnes auxquelles elle tenait, et Tommy était le premier sur la liste. Et puis trente deux ans sérieusement ? Elle allait en avoir vingt six, qu'est-ce que six ans d'écart pouvait lui faire ? Elle s'en fichait pas mal. Il pourrait même avoir plus, l'âge n'est qu'un chiffre, tant qu'elle est heureuse avec lui, elle se fiche bien de l'âge qu'il a. Et puis de toute façon, si elle y accordait une importance quelconque, personne ne pouvait rien y changer donc le problème était rapidement résolu.

Finalement, au moment où Tommy la réveilla, elle n'avait presque pas vu passer les dix heures de ce vol. Au début, avec l'excitation ça avait été plus long qu'elle ne l'imaginait, mais dès qu'elle avait sombré dans les bras de Morphée, le voyage s'était fait très rapide. Et maintenant, elle pouvait enfin admirer en vrai, les paysages qu'elle avait tant regardé sur Internet ou sur des quelconques magazines. Ça y est, elle y était réellement. Après toutes ces années !

Lorsque l'avion fut posé, les passagers de la première classe sortirent pour aller récupérer leurs bagages, tout comme la jolie blonde et son petit ami. Une fois dans le terminal, ils allaient récupérer leurs bagages, et elle se rendit compte de tous les avantages que ça pouvait apporter de voyager en première classe. Non seulement, tout le confort pour dormir était là, et puis sortir avant tous les autres passagers permettaient de récupérer les bagages très rapidement. Elle comprenait mieux désormais pourquoi, à chaque fois qu'elle prenait l'avion - ce qui n'avait pas été très fréquent tout de même - elle devait attendre plusieurs minutes avant de pouvoir enfin sortir de l'avion.

Ils finirent par se rendre dehors, là où tous les taxis attendaient les touristes, et puis, un homme arborant une pancarte avec le nom de Tommy était parmi eux. Son petit ami s'avanca vers ce dernier en se présentant et en faisant de même avec elle. La blonde adressa un fin sourire au chauffeur, mais ce qui l'avait le plus ravi, c'était la manière dont Tommy la présenté. C'était son compagne. Elle était heureuse de voir qu'il la considérait comme telle et qu'il n'hésitait à le crier haut et fort, contrairement à son précédent amant.

Dans la voiture, la jeune femme ne lâcha pas la main de son petit ami, allant même jusqu'à déposer un baiser sur sa joue.

" - J'aime bien quand tu me présentes comme ta compagne.." avoua-t-elle avec un large sourire " - Au moins maintenant ils sont tous au courant que je suis prise, et que mon petit ami est un homme extraordinaire que j'aime plus que tout."
Revenir en haut Aller en bas
http://odyssea-gallery.e-monsite.com
avatar
Tommy S. GraysonGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 28/01/2017
Pages lues : 244
Crédits : (c) Shiya & Tumblr
Avatar : Sam Claflin
Pseudo : Mayiie
Âge : Trente-deux ans. (Vingt-sept avril)
MY SOUL

MessageSujet: Re: {HOT} Mon plus beau cadeau, c'est toi [Feat. Tommy S. Grayson]   Lun 12 Juin - 21:42

Joyce & Tommy
Mon plus beau cadeau, c'est toi

La vérité était que je n’avais pas réfléchi un seul instant avant de présenter Joyce comme étant ma compagne de vie. Si j’étais venue avec elle, c’était pour une raison, j’étais plus qu’heureux de l’emmener ici et plus encore, je ne voyais pas en quoi je pourrais avoir honte de la présenter de la sorte. Certains pourraient penser que peut-être n’était-elle pas assez bien placée pour sortir avec moi, mais en toute franchise, je m’en moquais complètement. J’avais toujours détesté ces filles qui pensaient qu’elles pouvaient tout se permettre parce qu’elles avaient de l’argent, ou bien parce qu’elles avaient quelqu’un dans leur entourage pouvant leur en procurer autant qu’elles en voulaient. Je savais bien que parfois, ça ne coulait pas toujours sans embûche quand venait question de l’argent entre Joyce et moi, mais je préférais être de loin dans une telle situation que tout autre, avec elle que n’importe quelle autre fille. Par conséquent, c’était naturel pour moi de la traiter de la sorte, et elle me convainquit encore plus de me comporter ainsi quand elle en vint à soulever le propos que j’avais tenu une fois que nous fûmes dans la voiture. À ses dires, j’eus un large sourire, plus que content qu’elle le prenne ainsi. Et plus encore, je me permis même de lui dire doucement:  « Je suis content que cela te plaise, puisque j’ai l’intention de toujours te présenter ainsi. » Après, je savais bien que je ne l’avais pas encore emmenée à une soirée importante ou un truc du genre, mais j’avais pour espoir que cela viendrait un jour, et mon idée ne changerait pas à ce moment-là. Et qui sait, peut-être un jour, j’allais me décider à la présenter comme étant ma femme ? Je me doutais bien qu’il était trop tôt pour une telle chose, mais j’aimais bien me l’imaginer, et quand je l’imaginais, cela me faisait sentir relativement bien. Plus qu’heureux donc, je gardai sa main dans la mienne, nos doigts entrelacés posés sur ma cuisse, pendant le court trajet nous séparant de l’aéroport à l’hôtel. Plus d’une fois, je me permis de regarder par la fenêtre, ravi de revoir ce paysage que je n’avais pas vu depuis trop longtemps, à savoir depuis que j’étais gamin. En vérité, c’était comme si je découvrais Honolulu pour la première fois, et cette nouvelle première fois serait on ne peut plus marquante à mon avis. Une vingtaine de minutes plus tard, le chauffeur ralentit dans le débarcadère d’un grand immeuble plutôt luxueux - ce qui n’était pas étonnant - mais aux couleurs de la région malgré tout. Rapidement, un bagagiste vint nous ouvrir la porte, nous proposant de prendre nos valises tandis que nous allions au hall d’entrée pour nous enregistrer. Aidant Joyce à sortir du véhicule, je lui dis, dans un petit sourire:  « Tu es prête ? », comme si c’était à partir de maintenant que notre escapade à Hawaii commençait officiellement.

_________________

You're an angel, tell me you're never leaving 'Cause you're the first thing I know I can believe in
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Joyce SandbergGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 05/02/2017
Pages lues : 535
Crédits : Odyssea (avatar), anaëlle (sign).
Avatar : Kara Killmer.
Pseudo : Odyssea.
Âge : 26 ans (14 Juin).
MY SOUL

MessageSujet: Re: {HOT} Mon plus beau cadeau, c'est toi [Feat. Tommy S. Grayson]   Lun 12 Juin - 23:55

La jeune femme ne savait plus vraiment où donner de la tête. À chaque nouvelle intersection, il y avait toujours plus à regarder, aussi bien à gauche, qu'à droite de la voiture. Ce paysage était tout simplement merveilleux, et elle avait encore du mal à croire qu'elle était bel et bien à Hawaï. Elle avait souligné le fait qu'elle aimait le fait que Tommy la présente ainsi, c'était aussi un grand pas dans leur relation, au moins, elle était désormais certaine qu'il n'avait pas honte d'elle. Il est vrai qu'ils venaient tout deux d'horizons totalement différents, et ça causerait sans doute toujours des petites disputes entre eux, lorsque le sujet tabou de l'argent venait à être au centre de leur discussion, mais après tout, elle était heureuse d'être avec lui.

Pendant un bref instant, la jolie blonde s'imaginait même que Tommy la présentait comme étant sa femme, peut-être que ce moment arriverait un jour, du moins, elle l'espérait sincèrement. Parce que cela faisait plusieurs jours voire semaines, qu'elle n'avait plus aucun doute. Tommy était l'homme de sa vie. Alors certes elle était naïve mais, elle sentait ce genre de choses, et puis, il ne l'aurait jamais emmené ici s'il pensait que leur relation n'était pas faite pour durer. De plus, même si voulait se servir d'elle, elle n'avait pas grand chose à offrir, en dehors de son corps et de son amour pour lui. Ça serait plutôt elle qui pourrait se servir de Tommy comme d'une vache à lait. Elle pourrait rester avec lui uniquement pour l'argent comme le faisait beaucoup de femmes pour obtenir tous les cadeaux qu'elles souhaitaient, mais sur ce sujet, elle avait été claire, et jamais elle ne pourrait utiliser son petit ami de la sorte.

Joyce fut sortie de ses pensées lorsque la voiture s'arrêta. Immédiatement elle jeta un coup d'oeil dehors, c'était un immense bâtiment, luxueux qui se tenait devant eux. Presque aussitôt, un homme se dirigea dans leur direction pour prendre leurs bagages, c'était ce genre de service auxquels la jolie blonde n'était pas habituée. Le fait d'être assistée tout le temps la dérangeait et elle aurait presque voulu aider ces personnes, mais, ce n'était pas son rôle. Et puis, c'était aussi ça le luxe, elle allait vraiment devoir s'y faire.

" - Je suis plus que prête !"

C'est alors que Tommy lui tendit la main pour l'aider à descendre du véhicule, elle lui lança un large sourire tout en s'extirpant de la voiture pour entrer dans ce hall d'hôtel immense. Ses yeux se posèrent partout dans l'espoir de capter chaque détail, mais rapidement elle se rendit que c'était impossible, il y avait beaucoup trop de choses. Arrivés au comptoir, elle se rendit compte que cet hôtel n'était autre qu'un des nombreux de la chaîne pour laquelle elle travaillait. Sur le coup, elle aurait pu mal le prendre, le fait que même en vacances, Tommy prenne un hôtel de SA marque, mais au moins, elle était sûre d'avoir tous les privilèges puisque c'était lui le patron.

" - J'ai hâte de découvrir la chambre !" lança-t-elle à son petit ami non sans sous-entendus.
Revenir en haut Aller en bas
http://odyssea-gallery.e-monsite.com
avatar
Tommy S. GraysonGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 28/01/2017
Pages lues : 244
Crédits : (c) Shiya & Tumblr
Avatar : Sam Claflin
Pseudo : Mayiie
Âge : Trente-deux ans. (Vingt-sept avril)
MY SOUL

MessageSujet: Re: {HOT} Mon plus beau cadeau, c'est toi [Feat. Tommy S. Grayson]   Mar 13 Juin - 0:15

Joyce & Tommy
Mon plus beau cadeau, c'est toi

Je ne pouvais nier que lorsque j’avais pris la décision d’emmener Joyce ici pour son anniversaire, j’avais quelque peu hésité quant au choix de l’hôtel. Dans un premier temps, j’avais eu cette idée de l’emmener ici, puis sachant qu’elle travaillait pour moi et que limite, ce voyage pourrait passer pour un voyage d’affaires, je n’avais plus été certain de mon coup. La dernière chose que je voulais, c’était qu’elle croie que je joignais l’utile à l’agréable, alors que ce n’était pas le cas. Enfin, il était vrai que cela avait ses avantages, mais son anniversaire passait d’abord et avant tout et ça, j’avais bien l’intention qu’elle le sache. Puis, comme pour m’assurer de ce fait, j’avais pris le risque de regarder ailleurs. Chaque fois, je me rendais compte que peut-être je ne saurais pas obtenir tout ce que nous voulions pendant notre séjour, que quelque chose clochait. Et au final, j’avais constaté que je ferais tout sauf aider l’entreprise si j’allais visiter la concurrence, même pour des vacances. Après, je ne disais pas qu’il y avait un hôtel Grayson dans chaque ville du monde, mais là où il y en avait un, ce serait quelque peu paradoxal. De ce fait, j’en étais venu à la conclusion que le mieux était de venir à cet hôtel, mais de m’assurer que tout soit parfait, mais surtout, tout soit au goût de ma petite-amie et ce, pendant tout le séjour. Et si jamais il fallait que je lui explique mon choix d’une façon ou d’une autre, j’allais le faire et ce, sans aucun souci, en espérant quand même que je n’y sois pas obligé, puisque je me voyais mal affronter un regard sévère et embêté alors que tout se devait d’être parfait. Mais pour le moment, Joyce ne sembla rien dire, m’encourageant à me rendre, en sa compagnie, dans le hall d’entrée de l’hôtel. Plus encore, elle me fit part de son impatience par rapport au fait de découvrir la chambre, ce qui m’arracha un petit sourire à la fois amusé et malicieux, rempli de promesses qui ne se dévoilaient pas dans un lieu public. Par contre, je n’allais pas tarder à lui montrer ce à quoi je pensais, sitôt que nous aurions les clés de la chambre. Pour cela, il nous fallut nous rendre à l’accueil, là où je fis part de ma réservation. Comme je m’y en attendais quelque peu, sitôt que la réceptionniste vit mon nom dans les enregistrements, elle appela son patron, qui vint m’accueillir en personne. Clairement, même si le changement de présidence était relativement récent, un peu plus d’un an, il n’en demeurait pas moins que c’était su, et pris pour acquis. Et même si cela aurait pu être un peu gênant pour certaines gens, moi, je ne m’en fis pas trop. Au contraire, je saisis l’occasion pour me présenter officiellement, présenter Joyce, et préciser très sérieusement au patron de l’endroit que j’étais venu ici en vacances et non pas pour affaires, et que Joyce tout comme moi ne devions pas être dérangés sous aucun prétexte. En gros, qu’importe si l’hôtel avait des insectes, prenait feu, je m’en moquais, je ne voulais pas être président en ces lieux, pas cette semaine. Heureusement, je semblai être bien compris, et sans attendre plus longtemps, nous obtînmes les clés de la suite présidentielle, pile comme je l’avais demandé. Je remerciai alors le personnel, puis j’emmenai ma jolie blonde en direction de l’ascenseur. Une fois que nous fûmes dedans, je lui tendis la petite carte qui était la clé de la chambre, puis je lui dis, avec un petit sourire:  « À toi l’honneur. », à la fois impatient et nerveux de voir ce qu’elle allait penser de ce qui était soi-disant la plus belle suite de l’hôtel, vue sur la mer incluse.

_________________

You're an angel, tell me you're never leaving 'Cause you're the first thing I know I can believe in
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Joyce SandbergGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 05/02/2017
Pages lues : 535
Crédits : Odyssea (avatar), anaëlle (sign).
Avatar : Kara Killmer.
Pseudo : Odyssea.
Âge : 26 ans (14 Juin).
MY SOUL

MessageSujet: Re: {HOT} Mon plus beau cadeau, c'est toi [Feat. Tommy S. Grayson]   Mer 14 Juin - 2:42

En arrivant à l'hôtel, Joyce avait bien remarqué que c'était un de la chaîne pour laquelle elle travaillait, tout comme son petit ami. Elle aurait pu lui faire une crise, lui dire que malgré le fait qu'ils partent en vacances, il trouvait quand même le moyen de l'emmener dans un des hôtels de sa marque. Mais elle n'avait pas envie de gâcher le moment, et puis, elle se dit que de toute manière, après tout ce qu'il avait organisé, elle ne pouvait rien lui reprocher, il avait pensé à tout. Absolument tout.

Lorsqu'ils furent au comptoir, Joyce remarqua le regard que lançait la réceptionniste à Tommy, et elle devait bien avouer qu'elle n'aimait pas du tout. Les yeux qui pétillaient, ses sourires à répétition, la suédoise se sentait clairement menacée bien que Tommy l'avait présenté comme étant sa conjointe, et donc, aucune fausse joie pour elle de lui mettre le grappin dessus. Mais bien rapidement, elle décrocha son téléphone pour appeler quelqu'un. Le patron de l'hôtel. La jolie blonde lui adressa un sourire un peu gêné, soudain, elle n'avait plus l'impression d'être à sa place dans cette discussion, elle aurait tout donné pour disparaître et laisser les deux hommes parler affaires ou autre, mais heureusement, la discussion se termina assez vite et la réceptionniste donna les clés à Tommy. Tout en la saluant, Joyce lui lança un regard noir espérant qu'elle ai bien saisi le message.

La clé leur indiquait qu'ils se situaient au sommet de l'hôtel, et donc, pour s'y rendre, il fallait prendre l'ascenseur. Pendant quelques instants le fait de se retrouver avec Tommy, seule dans cette boîte métallique lui donna des envies pas très catholiques, mais elle les chassa lorsque ce dernier lui tendit la clé. Elle appréhendait réellement de voir à quoi ressemblait la chambre. Non pas qu'elle ai peut de manqué de quelque chose, mais tout ce luxe l'effrayait, elle n'avait jamais pu se payer un tel endroit avec autant de services à côté. SPA, piscine, salle de musculation, jacuzzi..

" - Merci monsieur le patron." fit-elle en saisissant les clés tout en déposant un baiser sur sa joue avant de venir se blottir contre lui en attendant d'entendre le bruit comme quoi ils venaient d'arriver à leur étage.

Les portes s'ouvrirent et Joyce se dirigea vers la chambre en question. Elle inséra la carte dans le boîtier prévu à cet effet avant que la porte la séparant de son prochain lieu de vie pour la semaine se trouvait. Lorsqu'elle ouvrit cette dernière, ce ne fut pas le luxe de la chambre qui lui saura aux yeux mais la vue. Comme une enfant, la blonde se pressa pour aller jeter un coup d'oeil.

" - Wahou.. C'est toi qui a demandé cette chambre ?" demanda-t-elle en se retournant vers le beau brun les yeux écarquillés mais brillant de joie.

Ce n'était même plus une chambre, c'était carrément une suite. La suite présidentielle pour le patron et sa petite amie. Que demander de plus ? Les vacances ne pouvaient qu'être parfaites.
Revenir en haut Aller en bas
http://odyssea-gallery.e-monsite.com
avatar
Tommy S. GraysonGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 28/01/2017
Pages lues : 244
Crédits : (c) Shiya & Tumblr
Avatar : Sam Claflin
Pseudo : Mayiie
Âge : Trente-deux ans. (Vingt-sept avril)
MY SOUL

MessageSujet: Re: {HOT} Mon plus beau cadeau, c'est toi [Feat. Tommy S. Grayson]   Mer 14 Juin - 2:59

Joyce & Tommy
Mon plus beau cadeau, c'est toi

Pendant un bref instant, je crus percevoir un inconfort, voire même une frustration de la part de Joyce au moment où j’interagis avec la réceptionniste. Était-elle jalouse ? Je ne saurais pas trop le dire, et je ne crus pas nécessaire de lui demander. De toute façon, qu’est-ce que cela apporterait ? Personnellement, j’avais eu droit à ce genre de regard de la part de plusieurs jeunes femmes en tout genre ces dernières années que maintenant, cela ne me faisait plus rien. Et puis, c’était encore plus vrai maintenant que j’étais avec la seule femme qui méritait toute mon attention. Ça, j’avais cru bon de le signifier même au patron de l’hôtel, histoire de ne pas avoir quelconque souci susceptible de venir altérer ces vacances. J’avais bien l’intention que cela reste ainsi pendant tout le séjour. Comme pour le prouver, je ne restai pas plus davantage cérémonie dans le hall d’entrée, emmenant tout de suite Joyce en direction de l’ascenseur pour que nous puissions aller découvrir notre suite. Personnellement, je ne m’en rappelais pas suffisamment pour déterminer si elle était jolie ou pas, d’autant plus qu’elle avait dû être rénovée et redécorée depuis mon dernier séjour - je l’espérais en tout cas - mais j’espérais qu’elle soit au goût de ma petite-amie. Pas trop luxueuse, avec une vue imprenable sur la mer. D’accord, cela ne pourrait rien changer quant au fait que nous étions dans un complexe de luxe, mais si elle pouvait quand même s’y sentir à peu près à l’aise, alors ce serait une grande victoire personnelle me concernant. Limite un peu nerveux, je sortis de l’ascenseur en sa compagnie, au dernier étage de l’immeuble, la laissant insérer la carte dans le boîtier. Quelques secondes plus tard, la porte s’ouvrit, et ensemble, nous entrâmes dans le hall d’entrée de la suite. Laissant Joyce prendre de l’avance dans la pièce, je souris en voyant que me concernant, tout cela était plutôt satisfaisant, mais ce ne fut rien comparativement à ce que je ressentis quand je me rendis compte à quel point Joyce semblait ravie de cette suite. En effet, bien qu’impressionnée, elle ne semblait nullement inconfortable. Au contraire, elle avait les yeux brillants, et rapidement, je lui rendis sa joie avec un grand sourire. À sa question, je me permis de m’approcher doucement en hochant positivement la tête, avant de lui dire:  « La meilleure chambre pour la meilleure des femmes… » Surpris de mes propos un peu clichés, je rigolai doucement, continuant de m’approcher afin d’être à la hauteur de ma jolie blonde. Sitôt que j’y fus, je glissai mes bras autour de sa taille, puis je lui dis, définitivement fier de moi pour le coup:  « Et le plus beau dans tout cela, c’est qu’elle est à nous pour toute la semaine. » Cette fois-ci, ce fut à mon tour d’avoir un sourire un peu plus malicieux, avant de me pencher sur elle pour l’embrasser avec passion comme j’avais envie de le faire depuis un bon moment maintenant.

_________________

You're an angel, tell me you're never leaving 'Cause you're the first thing I know I can believe in
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Joyce SandbergGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 05/02/2017
Pages lues : 535
Crédits : Odyssea (avatar), anaëlle (sign).
Avatar : Kara Killmer.
Pseudo : Odyssea.
Âge : 26 ans (14 Juin).
MY SOUL

MessageSujet: Re: {HOT} Mon plus beau cadeau, c'est toi [Feat. Tommy S. Grayson]   Mer 14 Juin - 3:35

Joyce se souvient encore de ses débuts auprès de Tommy. Le fait qu'ils se sont rapidement tutoyés, que le jeune homme ne lui fasse découvrir quelques endroits qu'il fréquentait, comme ce restaurant où il l'avait invité. Mais elle se souvenait aussi du regard qu'elle lui lançait, ce regard n'avait pas tellement changé aujourd'hui, mais en revanche, leur relation si. Elle n'avait jamais été dupe, elle voyait parfaitement le regard des femmes qui croisaient la route de Tommy. Cet homme plaisait à la gente féminine, et beaucoup d'entres elles auraient été, sans doute prête à tout pour l'avoir. Manque de chance, et comble de bonheur pour la suédoise, elle n'avait rien fait de particulier pour le faire succomber, et pourtant aujourd'hui, elle était folle amoureuse de lui. Alors elle n'allait certainement pas laisser une jeune femme regarder son petit ami de la sorte, et encore moins s'imaginer qu'elle aurait une chance quelconque avec lui. Bien que l'idée l'avait effleuré plus d'une fois, et si elle n'arrivait pas à le combler ? À lui offrir ce dont il avait besoin ? Peut-être qu'il trouverait refuge auprès de filles comme elle, c'était peut-être ça dont il avait besoin.. Et c'est probablement une réflexion qu'elle se posera toujours.

Au moment où elle entra dans la suite, elle n'avait même pas pris le temps de regarder ce qu'elle contenait, la vue avait été plus forte que le reste, et elle s'était immédiatement dirigé vers cette baie qui lui offrait une magnifique vue sur la mer. Elle s'imaginait se réveiller le matin, dans les bras de Tommy avec un tel paysage, est-ce qu'elle pouvait vraiment rêver de mieux ? Non. Ou bien, peut-être de se réveiller dans les bras de Tommy, avec un tel paysage après une folle nuit d'amour.

Elle demanda à Tommy s'il y était pour quelque chose quant au choix de la chambre, et ce n'est qu'en se retournant dans sa direction qu'elle put admirer rapidement la chambre. Une salle de bains plus que luxueuse, un lit qui semblait très confortable, sans oublier le mini bar, sans aucun doute approvisionné pour satisfaire les clients. Elle se demandait ce qu'elle pourrait encore trouver de plus dans cet hôtel. Il y avait tant de luxe qu'elle avait peur de retrouver sa vie normale après cette semaine de vacances.

" - Et le meilleur mari pour le plus beau des anniversaires."

Elle se rendit rapidement compte de ses propos, mais elle se contenta de rougir tout en lui adressant un sourire sincère. Elle le considérait comme l'homme avec qui elle voulait passer le restant de sa vie, et elle espérait sincèrement que tôt ou tard, le descriptif qu'elle avait utilisé soit réel.

Tommy se rapprocha d'elle, les mains autour de sa taille, elle plaça ses mains par-dessus les siennes comme pour lui intimer de ne pas les retirer. Elle aimait ses moments de complicité, de tendresse et d'amour. Puis lorsqu'il lui annonça qu'elle était pour eux durant tout leur séjour, elle ne put s'empêcher d'être ravie.

" - Je suis sûre qu'on trouvera le temps de l'explorer comme il faut." lança-t-elle d'une voix pleine de sous-entendus.

Et lorsque Tommy se mit à l'embrasser avec passion, elle se retourna, de sorte à être face à lui et dos à la baie vitrée pour profiter et approfondir ce baiser dont elle avait tant envie. C'était presque comme si sa vie en dépendait, la passion, la fougue mélangés à la douceur et la tendresse de la blonde rendait ce moment bien plus qu'agréable, et rapidement, elle laissa ses mains dériver sur le corps de son homme. Elle avait presque l'impression qu'ils s'étaient quitté durant des mois, alors que cela ne faisait que quelques heures qu'ils n'avaient pas eu le droit à un petit moment d'intimité comme celui-ci.
Revenir en haut Aller en bas
http://odyssea-gallery.e-monsite.com
avatar
Tommy S. GraysonGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 28/01/2017
Pages lues : 244
Crédits : (c) Shiya & Tumblr
Avatar : Sam Claflin
Pseudo : Mayiie
Âge : Trente-deux ans. (Vingt-sept avril)
MY SOUL

MessageSujet: Re: {HOT} Mon plus beau cadeau, c'est toi [Feat. Tommy S. Grayson]   Mer 14 Juin - 15:06

Joyce & Tommy
Mon plus beau cadeau, c'est toi

Lorsque j’avais désigné Joyce comme étant la meilleure des femmes, je ne pensai pas au sous-entendu que ce propos pouvait laisser planer. Lorsque j’y repensai, je l’avais déjà dit, et malgré le petit choc que cela me fit, je choisis de ne pas trop m’en faire, me disant que de toute façon, cela ne me complexait pas du tout de l’appeler ainsi. Par contre, ce à quoi je ne m’attendis pas, c’est que Joyce saisisse la balle au rebond, et qu’elle en vienne non pas à dire que j’étais le meilleur des hommes, le meilleur des petits-amis, mais le meilleur des maris. Ce propos me fit quelque peu hausser les sourcils, puisque j’espérais que Joyce ne s’attendait à rien de ma part ici et maintenant. Bien sûr, l’appellation me fit plaisir, et alors que je trouvais que ces mots sauraient sonner faux quand il était question de ma personne et ce, qu’importe de qui ils provenaient, là tout de suite, je me rendais compte que cela ne me gênait pas. Limite, j’avais hâte que Joyce puisse m’appeler ainsi officiellement, comme moi je pourrais la présenter non pas comme ma copine, mais comme la femme, l’épouse avec qui je partageais ma vie. Après, pour que cela se concrétise, il faudrait que je lui fasse une grande demande, mais il était encore trop tôt. Non pas que je pensais que je ne l’aimais pas, que je saurais me lasser de notre relation ou quelque chose dans le genre, mais jamais je n’étais allé aussi loin avec une femme, alors je voulais être certain de faire les choses convenablement. Mais déjà - et ça, Joyce ne le savait pas - j’avais déjà pris un pas en cette direction. Il suffisait de déterminer quand je me déciderais à faire le second, même si je me doutais bien que j’allais attendre que tout soit parfait pour marcher dans cette direction. Et là, tout de suite, ce que je voulais faire, c’était profiter pleinement de ces vacances, et faire en sorte qu’elles soient les meilleures possible pour ma petite-amie. Après, cela ne voulait pas dire que je ne pouvais pas me permettre, après avoir esquissé un sourire amusé au commentaire de ma petite-amie, de la prendre dans mes bras, la serrer contre moi, et l’embrasser comme j’avais tant envie de le faire depuis des heures maintenant, sans que personne ne nous espionne. En effet, dans cette suite, nous étions tous les deux, personne ne devrait nous déranger, à moins qu’on le demande, et c’était, en mon sens, tout simplement parfait. Donc là, ce fut sans crainte, sans complexe, que je fis durer le baiser que j’étais en train d’échanger avec ma jolie blonde aussi longtemps que possible. Puis, une fois que celui-ci prit fin, ce ne fut pas pour autant que je ne la gardai pas contre moi. Plus encore, je me permis de laisser mon front sur le sien, tandis que je lui demandais:  « La semaine t’appartient, ma chérie. Que veux-tu faire pour commencer ? » De mon côté, j’avais déjà un semblant d’idée derrière la tête, mais je ne m’osai pas à proposer quoi que ce soit. Après tout, peut-être Joyce voudrait-elle aller faire un tour, découvrir la plage, les installations de l’hôtel. Mais si elle voulait attendre au lendemain matin pour cela, je n’allais pas lui en vouloir non plus. J’étais déterminé à la laisser décider ce qu’elle voulait faire et moi, ce serait avec plaisir que j’allais la suivre.

_________________

You're an angel, tell me you're never leaving 'Cause you're the first thing I know I can believe in
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Joyce SandbergGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 05/02/2017
Pages lues : 535
Crédits : Odyssea (avatar), anaëlle (sign).
Avatar : Kara Killmer.
Pseudo : Odyssea.
Âge : 26 ans (14 Juin).
MY SOUL

MessageSujet: Re: {HOT} Mon plus beau cadeau, c'est toi [Feat. Tommy S. Grayson]   Mer 14 Juin - 21:09

En disant ces quelques mots, qui pour elle était presque insignifiant, elle ne put que remarquer le regard de son petit ami qui semblait étonné, voire surpris par cette désignation. Bien évidemment, elle ne lui mettait pas la pression et n'attendait rien de lui, enfin du moins, pas à ce niveau là. Si elle l'avait désigné ainsi c'est simplement parce qu'elle espérait qu'un jour il serait son homme, son mari, l'homme qui partage sa vie et avec qui elle construira de grandes choses.

La jolie blonde se mit même à imaginer ces tonnes de soirées auxquelles elle allait devoir accompagner Tommy, ces soirées où elle ne se sentira jamais à sa place, ces soirées où elle devra revêtir une robe qui la mettait en valeur, ce qu'elle n'avait pas dans ses habits d'ailleurs. Mais, elle se voyait, au bras de Tommy, adressant sourires et politesses aux autres invités, mais surtout, d'entendre que le jeune homme la présente comme étant sa femme aux autres. Elle était certaine qu'elle apprécierait cette désignation et ne pourrait jamais s'en lasser. Mais, ce n'est pas pour autant qu'elle voulait se marier dans l'immédiat, ils n'étaient qu'à début de leur relation, ils avaient encore tout le temps pour se découvrir et franchir les étapes une par une sans les brûler et risquer de tout gâcher.

Depuis qu'ils étaient partis, ils n'avaient pas eu de moment à eux. Bien sûr, ils avaient été ensemble lors du vol mais, ils n'avaient pas cette intimité dont ils avaient tous les deux besoin. Désormais, ils étaient seuls dans leur chambre, personne ne pourrait les surprendre et elle avait envie de se retrouver un peu avec Tommy, simplement pour profiter de ce moment de tendresse.

Ses mains autour de la nuque de son petit ami, leurs lèvres scellées, deux coeurs battant à l'unisson et l'appel de deux corps qui ne pouvaient se résister. La jolie blonde se laissa porter par tout l'amour, la passion et la fougue de ce baiser, et lentement le désir commença à s'éveiller dans son corps. Les battements se faisaient plus rapprochés, ses pensées plus coquines et ses envies plus précises. Une fois que le baiser fut rompu, elle adressa un sourire à son petit ami en caressant sa joue.

" - Ce que je veux faire ? Et bien.. On pourrait commencer par.. tester le mobilier, qu'en penses-tu ?" fit-elle tout en passant ses mains sous le tee shirt de son compagnon afin de sentir chacun de ses muscles, tout en accompagnant ses gestes d'un petit sourire malicieux.
Revenir en haut Aller en bas
http://odyssea-gallery.e-monsite.com
avatar
Tommy S. GraysonGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 28/01/2017
Pages lues : 244
Crédits : (c) Shiya & Tumblr
Avatar : Sam Claflin
Pseudo : Mayiie
Âge : Trente-deux ans. (Vingt-sept avril)
MY SOUL

MessageSujet: Re: {HOT} Mon plus beau cadeau, c'est toi [Feat. Tommy S. Grayson]   Jeu 15 Juin - 2:05

Joyce & Tommy
Mon plus beau cadeau, c'est toi

Au moment où Joyce me demanda mon avis sur l’activité qu’elle proposait, tout ce que je sus faire dans un premier temps, ce fut de lui adresser un sourire particulièrement amusé, amusé surtout parce que j’avais limite l’impression qu’elle avait lu dans mes pensées pour le coup. Ou bien c’était elle qui n’avait pas fini de me surprendre avec ses intentions un peu plus coquines ? Me surprendre parce que oui, je ne finissais pas et surtout, je ne me lassais pas de la voir avoir de petites idées du genre, elle qui, dans un premier temps, semblait toute timide, particulièrement pudique. Au fil du temps, je l’avais vue s’épanouir, évoluer, et franchement, je n’allais pas m’en plaindre, encore moins aujourd’hui, encore moins à ce moment précis où elle se permit de glisser ses doigts de fée sous mon t-shirt, granulant inévitablement ma peau de frissons, comme chaque fois où elle se permettait de s’aventurer sur mon corps en de fines caresses comme elle le faisait en ce moment. Par conséquent, je n’allais certainement pas l’empêcher de le faire. Au contraire, ce fut avec plaisir que je profitai de ses caresses, tandis que de mon côté, je me permis de lui répondre:  « J’en pense que c’est une idée qui est pas mal du tout. » Sur ces mots, je ne sus résister à la tentation de l’embrasser une nouvelle fois. Ensuite, contre ses lèvres, je lui dis:  « Après il n’y a pas que le lit qu’on peut essayer… » En effet, cette suite était grande, très bien meublée, spacieuse… Il y avait de quoi se montrer imaginatif ! Heureusement, nous avions une semaine pour l’être, même si encore là, à moins que nous passions toute la semaine dans cette suite, nous n’aurions pas fait entièrement le tour de ce qui était possible de faire. Mais ça, je ne le mentionnai pas, préférant prendre un malin plaisir à légèrement soulever Joyce de terre pour l’emmener jusqu’au canapé qui faisait face à la baie vitré, donc à la mer par conséquent. Une fois que nous y fûmes, je l’installai en position assise, tandis que je me penchais sur elle pour l’embrasser encore une fois, avant de lui dire:  « Alors, il est confortable ? » Bien évidemment, je l’embêtais, je ne pouvais pas le cacher, je savais parfaitement qu’elle ne parlait pas de confort quand il était question de tester le mobilier. Et comme pour lui montrer que je pouvais être idiot, mais que je n’étais pas naïf ou innocent, je m’agenouillai devant elle en attendant sa réponse, en profitant pour déboutonner son jean, glissant par la suite sa fermeture vers le bas.

_________________

You're an angel, tell me you're never leaving 'Cause you're the first thing I know I can believe in
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MY BOOK COVER
MY SOUL

MessageSujet: Re: {HOT} Mon plus beau cadeau, c'est toi [Feat. Tommy S. Grayson]   

Revenir en haut Aller en bas
 
{HOT} Mon plus beau cadeau, c'est toi [Feat. Tommy S. Grayson]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Quel est le plus beau cadeau de Noël que vous avez reçu à ce jour ?
» Ah! Que voilà un bien beau cadeau, non?
» Le plus beau cadeau de noel
» Le plus beau cadeau du Canada à Haiti
» Matthew ♦ Le plus beau cadeau que tu peux recevoir, c'est donner aux autres.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
READ MY MIND :: Washington, District of Columbia :: ailleurs-
Sauter vers: