AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 {HOT} Mon plus beau cadeau, c'est toi [Feat. Tommy S. Grayson]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
avatar
Joyce SandbergGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 05/02/2017
Pages lues : 535
Crédits : Odyssea (avatar), anaëlle (sign).
Avatar : Kara Killmer.
Pseudo : Odyssea.
Âge : 26 ans (14 Juin).
MY SOUL

MessageSujet: Re: {HOT} Mon plus beau cadeau, c'est toi [Feat. Tommy S. Grayson]   Jeu 15 Juin - 14:29

Joyce avait beaucoup évolué depuis sa rencontre avec Tommy. Au début, elle n'était qu'une petite fille qui n'osait même pas être nue devant quelqu'un, elle n'osait pas vraiment se lâcher, et pour cause, elle n'avait jamais connu une telle chose. Puis, au fil du temps, le jeune homme avait su l'apprivoiser, la rassurer, lui faire découvrir les vrais plaisirs de la vie, et surtout l'amour qu'un homme pouvait donner à une femme sans attendre d'en recevoir.

Aujourd'hui, c'était une femme totalement différente qu'il avait devant lui, et parfois, Joyce se demandait si elle préférait cette femme qu'elle était devenue, ou celle qu'elle était avant. Au fond, elle aimait celle qu'elle était, parce que c'était grâce à son petit ami qu'elle était ainsi. Et puis, il n'y avait rien de mal à jouer ou à être coquin avec l'être aimé si ? Elle ne voyait pas les choses de cette manière.

Après avoir demandé l'avis de son petit ami, qui semblait lui aussi apprécié l'idée qu'elle proposait. Joyce laissa ses mains s'aventurer sous le tee shirt de son homme, sentant tout son corps réagir à ses caresses, même s'il ne le voulait pas, il aurait pu le dire de toutes les manières différentes, son corps lui, ne mentait pas.

" - Oh mais je ne compte pas tester que le lit." fit-elle en répondant au baiser de son petit ami.

Il y avait la douche, le canapé, le lit et tellement d'autres endroits dans cette suite à exploiter, qu'ils ne seront jamais à court d'idées pour profiter l'un de l'autre, c'était certain.

C'est alors que le beau brun souleva Joyce afin de la déposer sur le canapé, avec vue sur la mer. Et comme si la vue n'était pas assez excitante, elle vit son conjoint ouvrir la braguette de son pantalon, et la suite des événements lui plaisait énormément.

" - Et bien, c'est passable. Mais je pense qu'il peut être beaucoup confortable qu'il ne l'ai déjà." lança-t-elle sur un air de provocation avec un large sourire aux lèvres.

Sourire qui allait sans doute s'en aller quand les choses sérieuses allaient arriver. En réalité, cette suite, ce voyage, et le fait de prendre une année de plus, c'était l'occasion pour la suédoise de tester de nouvelles choses, elle voulait découvrir encore plus ce monde dans lequel Tommy lui avait déjà fait découvrir des tonnes de choses.
Revenir en haut Aller en bas
http://odyssea-gallery.e-monsite.com
avatar
Tommy S. GraysonGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 28/01/2017
Pages lues : 244
Crédits : (c) Shiya & Tumblr
Avatar : Sam Claflin
Pseudo : Mayiie
Âge : Trente-deux ans. (Vingt-sept avril)
MY SOUL

MessageSujet: Re: {HOT} Mon plus beau cadeau, c'est toi [Feat. Tommy S. Grayson]   Jeu 15 Juin - 21:11

Joyce & Tommy
Mon plus beau cadeau, c'est toi

Joyce n’avait plus besoin de faire quelconque sous-entendu pour que je comprenne ses intentions. J’avais bien compris que cette fois-ci ne serait probablement pas la seule, que nous allions profiter pleinement de la suite, à un tel point qu’il faudrait peut-être la faire désinfecter au moment de notre départ et franchement, cela me plaisait énormément. Après, je ne disais pas que nous n’allions faire que ça, bien sûr, j’avais l’intention de lui faire découvrir Hawaii autrement, selon ses désirs, selon ce qu’elle souhaitait voir et faire, mais je ne pouvais certainement pas être contre ce genre de moments intimes avec ma petite-amie, encore moins dans un lieu aussi luxueux, avec une vue comme rarement il pouvait y avoir ailleurs. Et ça, je ne tardai pas à lui faire savoir, sans avoir besoin d’ajouter quelconque propos pour qu’elle comprenne mes intentions, comme elle me le prouva en me faisant savoir que petit à petit, le canapé pourrait être plus confortable. Devinant clairement ce qu’elle voulait dire par là, je lui fis un petit sourire, puis je continuai à défaire la fermeture de son jean. Une fois que ce fut chose faite, je commençai à le faire glisser le long de ses jambes, histoire de le lui retirer. Mais tandis que je m’affairais à faire cela, une idée me vint, cette même idée qui m’était venue dans l’avion, au moment où elle avait lâché une raillerie comme quoi j’étais trop vieux pour garder le cap et tenir le coup. À ce moment, je m’étais promis que j’allais lui faire payer cela. Est-ce que là était le bon moment pour le faire ? Peut-être que oui, peut-être que non, j’étais loin d'être le plus doué pour déterminer ce genre de chose à vrai dire. Mais ce que je savais, c’était que j’avais envie de me venger, en quelques sortes, et surtout voir comment elle allait réagir. Avec un sourire malicieux, tandis que je me redressais quelque peu pour revenir à sa rencontre, je finis par lui dire:  « Par contre, il se peut que je fasse les choses au ralenti. Je suis vieux, tu sais, alors je suis moins rapide qu’avant… » Je savais parfaitement qu’elle n'aimait pas quand je prenais trop mon temps, elle me l'avait déjà fait savoir précédemment et à quelques reprises, elle m’avait pressée. Jamais je n’avais râlé par rapport à ça, mais j’étais curieux de voir comment elle allait réagir pour le coup, parce que je n’avais pas l’intention de juste prendre mon temps comme à la normale. Je comptais plutôt exagérer cette expression, à commencer par ne pas lui retirer son sous-vêtement tout de suite, me contentant de simplement l’obliger à écarter un peu les jambes pour déposer des baisers lents et concentrés à l’intérieur de ses cuisses pour commencer.

_________________

You're an angel, tell me you're never leaving 'Cause you're the first thing I know I can believe in
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Joyce SandbergGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 05/02/2017
Pages lues : 535
Crédits : Odyssea (avatar), anaëlle (sign).
Avatar : Kara Killmer.
Pseudo : Odyssea.
Âge : 26 ans (14 Juin).
MY SOUL

MessageSujet: Re: {HOT} Mon plus beau cadeau, c'est toi [Feat. Tommy S. Grayson]   Jeu 15 Juin - 23:50

Joyce n'avait aucune honte en faisant comprendre à son homme ce qu'elle désirait réellement, et peu importe le nombre de fois où ils profiteront de cette suite, elle comptait aussi bien profiter du paysage extérieur. Parce que bon, faire l'amour c'est bien, mais elle pourra toujours le faire à leur retour, alors que profiter de ce paysage, elle ne pourrait le faire que durant la semaine, alors autant en profiter au maximum tant qu'elle le peut. Ce n'est pas pour autant qu'elle allait négliger le bien être de son compagnon.

Alors que le beau brun s'afférait à la déposer sur le canapé, de telle sorte à ce qu'elle puisse profiter pleinement de la vue qu'offrait cette suite. Mais elle fut rapidement plus intéressée par l'homme devant elle, entre ses jambes. Il commença d'abord par lui défaire la braguette avant de lui retirer son pantalon. Joyce s'imaginait déjà la suite des événements, mais tout ne se passa pas comme elle l'avait vraiment prévu. Tommy décida alors de jouer avec elle en revenant sur ce qu'elle avait lancé sur la ton de la plaisanterie, à savoir qu'il était vieux.

Pendant un instant, elle était partagée entre le fait de lui en vouloir, parce qu'il savait pertinnement qu'elle détestait quand il faisait ça, quitte même à être presque vexée, ou bien jouer à son petit jeu, et le prendre au piège dans sa vengeance. La première idée lui semblait la plus appropriée sur le coup, mais ça voulait aussi dire qu'elle allait gâcher leur première journée sur l'île. Alors la blonde prit sur elle puis décida de le prendre au piège. Il voulait jouer, Joyce aussi pouvait le faire, et il allait rapidement le savoir.

" - Oh ne t'en fait pas, ton corps te fera rapidement reprendre tes esprits."

Tandis qu'il déposait des baisers sur l'intérieur de ses cuisses, Joyce profita de ce contact pour passer sa main dans les cheveux de son homme. Ensuite, elle profita de la proximité de ses pieds et de l'entrejambe du brun pour les faire glisser sur son pantalon.
Revenir en haut Aller en bas
http://odyssea-gallery.e-monsite.com
avatar
Tommy S. GraysonGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 28/01/2017
Pages lues : 244
Crédits : (c) Shiya & Tumblr
Avatar : Sam Claflin
Pseudo : Mayiie
Âge : Trente-deux ans. (Vingt-sept avril)
MY SOUL

MessageSujet: Re: {HOT} Mon plus beau cadeau, c'est toi [Feat. Tommy S. Grayson]   Sam 17 Juin - 15:43

Joyce & Tommy
Mon plus beau cadeau, c'est toi

Dans un premier temps, Joyce ne me parut pas des plus affectées par mon plan quelque peu diabolique, voire même méchant sur les bords, puisque je savais bien que prendre son temps, ce n’était pas ce qu’elle préférait. Cependant, une chose était certaine, c’était que qu’importe à quel point j’allais jouer, il était certain que jamais je n’irais jusqu’au point de la vexer ou quelque chose du genre. Pour un jeu ? Pour une vengeance qui n’en était pas vraiment une ? Pour une remarque qui ne m’avait pas tant blessé ? Ça ne valait pas le coup, pas alors que la principale victime se trouvait à être une femme que je m’étais promis, et que je me promettais toujours, de rendre heureuse. Évidemment, ce n’était pas pour autant que je comptais baisser les bras ici et maintenant. En effet, je voulais lui montrer que je pouvais tenir parole, et que je savais faire preuve de contenance et de contrôle. À quel point ? Ça malheureusement, la concernant, concernant les circonstances actuelles, je ne savais pas encore, mais là, tout de suite, j’étais déterminé à rester calme. De ce fait, je fis mon possible pour ne pas broncher, ce qui ne fut pas nécessairement simple au moment où Joyce en vint à glisser ses pieds sur mon pantalon, me faisant sitôt frémir. Ce n’était plus un secret désormais, cette femme me rendait terriblement faible, avait un effet sur moi qui me rendait complètement dingue. Mais têtu, je ne le laissai pas paraître, choisissant de me concentrer sur autre chose, à savoir continuer ce que je faisais. Après avoir déposé de nouveaux baisers au niveau de ses cuisses, je me décidai finalement à me saisir de son sous-vêtement, et de le faire glisser le long de ses jambes, toujours aussi lentement. Considérant le spectacle de ma petite-amie à moitié nue, ce qui avait, sommes toutes, quelque chose de relativement excitant, puisqu’elle était à la fois exposée et à découvert, je souris tout en me mordillant la lèvre inférieure, puis je m’approchai de nouveau d’elle. Cette fois-ci, je me calai un peu mieux entre ses cuisses, glissant mes mains sur ces dernières, et à genoux devant elle, j’approchai mon visage de son intimité. Dans un premier temps, je me contentai de simplement déposer ses baisers à proximité, avant de finalement me lancer, puis embrasser cette partie érogène de son corps que j’avais appris à tant apprécier. Mais bien sûr, pour me tenir à mon plan, je le fis tout doucement, faisant durer chaque baiser aussi longtemps que possible, y ajoutant discrètement la langue une fois de temps à autre. Limite, c’était comme si j’y travaillais au ralenti, sans toutefois perdre en intensité, pressant mes lèvres un peu plus fortement à chaque fois, sans changer la durée de mes gestes.

_________________

You're an angel, tell me you're never leaving 'Cause you're the first thing I know I can believe in
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Joyce SandbergGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 05/02/2017
Pages lues : 535
Crédits : Odyssea (avatar), anaëlle (sign).
Avatar : Kara Killmer.
Pseudo : Odyssea.
Âge : 26 ans (14 Juin).
MY SOUL

MessageSujet: Re: {HOT} Mon plus beau cadeau, c'est toi [Feat. Tommy S. Grayson]   Dim 18 Juin - 14:16

Depuis le temps que Tommy et Joyce se fréquentaient, il en savait beaucoup sur la jeune femme. Aussi bien sur elle-même, sur ses passions que sur ce qu'elle aime faire ou ne pas faire lors de petits moments intimes comme celui qu'ils s'apprêtaient à passer. Alors ce n'était plus un secret pour lui de savoir que la blonde n'aimait pas lorsqu'il prenait tout son temps, elle était plutôt du genre impatience dans ce genre de moment là, mais cette fois-ci c'était différent.

Joyce était bien décidé à lui mener la vie dure, puisque de son côté, il faisait exactement la même chose. Elle décida de venir titiller son entrejambe de l'aide de ses pieds, et sans plus attendre la réaction se fit sentir. Le corps du beau brun réagir immédiatement à cette douce torture. Mais il décida de faire comme si de rien n'était, tout comme Joyce, il pouvait se montrer déterminé et têtu dans certaines circonstances.

Voyant qu'il continua son chemin, elle poursuivit aussi jusqu'au moment où elle se retrouva à moitié nue devant lui. Son intimité était totalement exposé à la merci de son homme, pour son plus grand plaisir, à lui comme à elle d'ailleurs. Rapidement, elle sentit les baisers de Tommy se rapprocher de son entrejambe, pour quitter sa peau douce et venir déposer un premier baiser sur son sexe. Il ne suffit pas de beaucoup plus pour qu'elle commence à mouiller. Tommy avait toujours eu ce don de la rendre folle et tout simplement faible lorsqu'il s'attaquait à elle de cette manière.

Contrairement à ce qu'elle pensait, le fait qu'il aille au ralenti ne faisait qu'accentuer encore plus le plaisir qu'elle pouvait ressentir. Les sensations étaient multipliées par dix et son corps tout entier en redemandait. À tel point, qu'elle fit aller ses hanches à la rencontre du visage de son petit ami sans réellement s'en rendre compte. Elle étouffa quelques gémissements et lorsque ce fut trop fort, elle fut obligée de plonger sa main dans les cheveux de son homme et de le guider encore plus vers cet endroit dont il était en train de s'occuper. Finalement c'était pas plus mal d'y aller doucement. Bon, en revanche, une fois de temps en temps, pas tout le temps, parce qu'elle n'était pas patiente et que pour elle, elle préférait passer directement à l'étape supérieure.

Assise dans le canapé, exposée de cette manière à son homme, la belle blonde se cambra et essayait aussi bien qu'elle pu de s'accrocher au canapé pour ne pas jouir immédiatement. Son souffle devient aller de plus en plus saccadé et ses pensées devenaient embrumées. Joyce essaya de se raisonner, elle refusait de jouir là maintenant sans même que Tommy lui ai fait l'amour. Et puis, elle ne voulait pas paraître faible surtout..
Revenir en haut Aller en bas
http://odyssea-gallery.e-monsite.com
avatar
Tommy S. GraysonGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 28/01/2017
Pages lues : 244
Crédits : (c) Shiya & Tumblr
Avatar : Sam Claflin
Pseudo : Mayiie
Âge : Trente-deux ans. (Vingt-sept avril)
MY SOUL

MessageSujet: Re: {HOT} Mon plus beau cadeau, c'est toi [Feat. Tommy S. Grayson]   Lun 19 Juin - 16:09

Joyce & Tommy
Mon plus beau cadeau, c'est toi

Je ne comptais pas reculer pour autant, mais malgré tout, j’avais cette petite crainte que si jamais je m’y prenais doucement avec elle, elle finirait pas s’ennuyer, ne pas prendre quelconque plaisir à ces ébats qui venaient tout juste de commencer. Après tout, je savais ce qu’elle aimait et ça, c’était totalement l’opposé, quelque chose que je n’avais jamais vraiment tenté avec elle, pas pleinement en tout cas. Après, je me disais que si jamais cela ne convenait pas, je pourrais très bien m’ajuster par la suite, mais malgré tout, la décevoir, en cette semaine si spéciale, c’était la dernière chose que je voulais. Mais finalement, mes craintes s’avérèrent infondées bien rapidement. Au contraire, ma jolie blonde ne tarda pas rapidement à me faire savoir que ce que j’étais en train de lui faire subir lui plaisait. Autrement, pourquoi passerait-elle ses doigts dans mes cheveux, comme j’aimais tant qu’elle le fasse ? Pourquoi balancerait-elle les hanches en ma direction si elle n’aimait pas cela ? Satisfait de mon coup, je poursuivis sur ma lancée, bien déterminé à l’embêter autant que possible tout en lui procurant du plaisir. Mes baisers ne se firent pas plus fréquents et plus rapides pour autant. Il fallut que je prenne quand même un peu sur moi, puisque voir Joyce s’exciter comme ça me faisait toujours un effet similaire, mais je parvins quand même à garder ma contenance, continuant alors d’entendre le souffle de Joyce deviner de plus en plus saccadé lentement mais sûrement, signe qu’elle était en train de prendre son pied. Puis, à un moment donné, j’eus l’impression que son plaisir ne grimpait plus. Ou bien, était-elle en train de faire preuve de retenue ? Puisque ce n’était pas ce que je souhaitais venant d’elle en ce moment, je compris qu’il me faudrait m’ajuster autrement. Lentement, je décalai mon visage de son intimité, laissant ma main qui se trouvait sur sa cuisse prendre la place de mes lèvres pour commencer à l’embêter, à la torturer doucement. De ma main libre, je relevai lentement son haut, de sorte à ce qu’il laisse à découvert son ventre et sa poitrine, toujours emprisonnée dans son soutien-gorge. Histoire de ne pas perdre en intensité, je ne m’affairai pas tout de suite à le dégrafer ou quelque chose du genre. Ce que je fis plutôt, c’est que je laissai son haut ainsi, puis je vins pincer entre mes lèvres la peau douce située à la naissance de ses seins. Entre deux baisers, je vins à lui dire:  « Regarde par la fenêtre bébé, regarde comme la vue est magnifique… » Je savais très bien que la dernière fois que nous nous étions retrouvés une telle situation, cela lui avait grandement plu, alors ce que je tentais de faire, c’était de lui faire renouveler l’expérience. Pour en ajouter une couche, ce fut au même moment que je me permis de laisser un de mes doigts s’insérer en elle, venant explorer son intimité toujours avec la même lenteur que précédemment.

_________________

You're an angel, tell me you're never leaving 'Cause you're the first thing I know I can believe in
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Joyce SandbergGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 05/02/2017
Pages lues : 535
Crédits : Odyssea (avatar), anaëlle (sign).
Avatar : Kara Killmer.
Pseudo : Odyssea.
Âge : 26 ans (14 Juin).
MY SOUL

MessageSujet: Re: {HOT} Mon plus beau cadeau, c'est toi [Feat. Tommy S. Grayson]   Lun 19 Juin - 19:14

Avant aujourd'hui, la suédoise n'aurait probablement jamais pensé que de tels préliminaires pourraient faire grimper le plaisir en elle, et pourtant, c'était bel et bien le cas. Bon certes, ce n'était pas ce qu'elle appréciait le plus, et de loin, mais c'était aussi une manière de faire monter le plaisir par palier aussi bien chez elle, que chez son conjoint.

Au fur et à mesure, la jolie blonde ne pouvait plus vraiment se retenir. Ses gémissements se faisaient de plus en plus prononcés, quand ce n'était pas les cris contenant le prénom de son petit ami. Il savait y faire, et Joyce en était ravie, elle ne se lasserai jamais de ce genre de moments qu'elle passait en compagnie de son homme, et même si au fond d'elle, elle se sentait un peu honteuse d'avouer qu'elle aimait faire l'amour avec lui et jouer à de petits jeux coquins, c'était pourtant la vérité, et Tommy le savait.

Après avoir titillé son intimité avec sa langue, le jeune homme revient à la charge, mais cette fois-ci avec ses doigts habiles. Durant quelques secondes, Joyce arrivait à se retenir, mais elle savait qu'elle ne tiendrait pas éperdument. Elle jugea alors bon de l'implorer de s'arrêter, pour ne pas jouir avant lui, mais cette fois-ci, ça semblait impossible, son corps continuait de subir cet assaut et bientôt, elle allait être secouer par sa jouissance qu'elle retenait depuis peu.

" - Arrête.. Je vais.. Je vais.."

Elle n'eut pas le temps de finir sa phrase qu'elle fut secoué par son orgasme. Son corps cambré en avant, sa poitrine quasiment découverte et exposée au regard de son homme, ainsi que le restant de son corps. Les yeux clos, le souffle court, la suédoise était déjà épuisée alors que tout cela ne faisait que commencer.

Peu de temps après avoir atteint son premier orgasme, elle sentit les lèvres de Tommy se déposer sur sa peau sensible. Ce dernier s'attarda quelques secondes sur la naissance de sa poitrine, ce qui fit une nouvelle fois frémir la belle blonde. De son côté, elle avait arrêté de tenter des assauts pour faire craquer Tommy, c'était elle qui avait craqué lamentablement, mais elle savait que cet orgasme ne serait pas le dernier de ce moment d'intimité. Elle écoute ensuite les propos de Tommy concernant la vue, elle essaya de se concentrer sur cette dernière, mais sous l'effet du plaisir, elle avait du mal à garder les yeux ouverts.

" - C'est magnifique.. Mais te voir ainsi à genoux devant moi ne m'aide pas vraiment à me concentrer sur la vue extérieure.."

Après avoir passé une nouvelle main dans les cheveux de son homme, elle vient chercher sa main pour la placer sur sa poitrine. Elle avait envie de sentir sa main sur sa peau, la caresser.
Revenir en haut Aller en bas
http://odyssea-gallery.e-monsite.com
avatar
Tommy S. GraysonGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 28/01/2017
Pages lues : 244
Crédits : (c) Shiya & Tumblr
Avatar : Sam Claflin
Pseudo : Mayiie
Âge : Trente-deux ans. (Vingt-sept avril)
MY SOUL

MessageSujet: Re: {HOT} Mon plus beau cadeau, c'est toi [Feat. Tommy S. Grayson]   Lun 19 Juin - 23:48

Joyce & Tommy
Mon plus beau cadeau, c'est toi

Moi ? Arrêter ? Alors que le ton de voix de Joyce ne laissait percevoir aucune détresse et qu’elle ne posait aucun geste pour que je m’arrête vraiment ? Parce qu’elle ne voulait pas jouir tout de suite ? Il était évident que j’allais faire à ma tête et lui refuser cela. Ce fut d’ailleurs exactement ce que je fis, en réalité. Plus encore, au moment où elle en vint à me demander de stopper ce que je faisais, ce fut à ce moment que je permis d’enfoncer un peu plus mon doigt en elle, atteignant une partie encore plus sensible de son anatomie, provoquant chez elle sa délivrance, sa jouissance. Tandis qu’elle se laissait enivrer par ces sensations grisantes, je me permis de continuer à la torturer ainsi, jusqu’à ce qu’elle reprenne ses esprits. Une fois que je la sentis se calmer, ce fut là que je me permis de la considérer avec un petit sourire à la fois amusé et victorieux, clairement fier de mon coup. Je savais que j’allais probablement y parvenir avec un peu d’insistance, mais de la sorte, en lui donnant un orgasme aussi intense ? Certainement pas. Puis, ce petit sourire se transforma en un léger rire au moment où ma jolie blonde se permit un commentaire par rapport à ce que je lui avais proposé plus tôt, rire qui vint s’ajouter à mon air fanfaron au moment où je lui dis:  « Je sais, je suis irrésistible » D’accord, ce n’était peut-être pas totalement vrai, mais je ne disais pas que tout ce qui sortait de ma bouche l’était, surtout quand il était question de plaisanter, comme en ce moment. Mais ce ne fut pas pour autant que j’étirai la blague, puisque bien rapidement, ma petite-amie vint capter de nouveau mon attention en prenant ma main et en la posant d’elle-même sur sa poitrine, comme si elle voulait me faire comprendre qu’elle ne voulait pas que je m’arrête, ou bien que je me permettre de la toucher, la caresser à cet endroit. Allais-je m’en faire prier ? Certainement pas. Mais avant de commencer, je décidai de l’obliger à lever les bras pour lui retirer complètement son haut, lui laissant alors que son soutien-gorge. Peut-être, encore une fois, j’aurais pu saisir l’occasion pour le lui retirer, mais je ne le fis pas, décidant de la taquiner un peu en massant sa poitrine par-dessus le tissu. Et lorsque je me sentis prêt, je me permis de libérer son sein du sous-vêtement, puis tandis que je me permettais de l’embrasser tendrement, je lui dis:  « Je t’aime tant, si tu savais… » avant de laisser mon visage redescendre jusqu’à sa poitrine pour m’emparer de la pointe et la suçoter doucement, tandis que ma main s’occupait de son autre sein.

_________________

You're an angel, tell me you're never leaving 'Cause you're the first thing I know I can believe in
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Joyce SandbergGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 05/02/2017
Pages lues : 535
Crédits : Odyssea (avatar), anaëlle (sign).
Avatar : Kara Killmer.
Pseudo : Odyssea.
Âge : 26 ans (14 Juin).
MY SOUL

MessageSujet: Re: {HOT} Mon plus beau cadeau, c'est toi [Feat. Tommy S. Grayson]   Mar 20 Juin - 0:03

Joyce n'avait jamais eu un orgasme aussi intense, et surtout aussi proche du début des préliminaires. En réalité, elle se sentait un peu mal de s'être autant laissé aller, mais malgré le fait qu'elle ai essayé de garder le contrôle et de se retenir, cela n'avait pas suffit à ce qu'elle tienne plus longtemps. Une fois qu'elle fut enfin libéré, elle sentit que les mouvements des doigts de son petit ami en elle n'avaient pas cessé, et c'est sans doute ce qui lui avait fait perdre pieds encore plus longtemps.

Finalement, voir Tommy à genoux devant elle était une vision tellement excitante que ça lui aurait presque suffit à la faire jouir. Ravi de sa torture, le jeune homme ne cessa pas ses mouvements et continua même un peu plus intensément, jusqu'à ce que Joyce prenne sa main pour lui faire comprendre ce dont elle avait envie à l'instant présent. Allait-il le faire ? Peut-être, mais s'il était dans son optique de la faire languir, alors il ne lui ferait peut-être pas ce plaisir qu'elle attendait.

" - N'en joue pas trop non plus hein !"

Bien sûr qu'il était irrésistible et il le savait. Il savait quel impact il avait sur la jolie blonde, il savait que toute manière, peu importe ce qu'il ferait Joyce l'aime d'un amour inconditionnel et ce, pour les années à venir elle l'espérait sincèrement.

Après avoir retiré son haut, le jeune homme avait désormais accès à tout le corps de la suédoise devant lui. Seul le soutien-gorge cachait encore une partie de son corps, mais pour combien de temps ? Tommy ne se fit pas prier et commença à caresser son sein, avant de finalement l'embrasser avec tendresse et amour. Baiser auquel elle répondit avec la même tendresse, la même passion et cet amour débordant qu'elle avait à lui offrir.

" - Je t'aime aussi mon coeur."

Sous les caresses expertes de son petit ami, Joyce ne put s'empêcher de lâcher quelques soupirs de plaisir. Et même si elle aimait ce qu'il était en train de lui faire subir, elle avait hâte qu'il se décide à passer enfin à l'étape suivante. Mais tout cela lui avait donné envie d'un moment de tendresse et de douceur. Comme la première fois où il lui avait fait l'amour, elle voulait que ce moment soit le même que la première fois où ils avaient passé la nuit ensemble, comme une sorte de souvenir.
Revenir en haut Aller en bas
http://odyssea-gallery.e-monsite.com
avatar
Tommy S. GraysonGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 28/01/2017
Pages lues : 244
Crédits : (c) Shiya & Tumblr
Avatar : Sam Claflin
Pseudo : Mayiie
Âge : Trente-deux ans. (Vingt-sept avril)
MY SOUL

MessageSujet: Re: {HOT} Mon plus beau cadeau, c'est toi [Feat. Tommy S. Grayson]   Mar 20 Juin - 16:36

Joyce & Tommy
Mon plus beau cadeau, c'est toi

Le sourire à la fois espiègle et adorable que je servis à Joyce fut suffisant à mon avis pour lui faire savoir que certainement, j’allais jouer de mes charmes, mais que je n’allais pas le faire à mauvais escient. Auparavant, j’étais du genre à jouer les mignons avec tout le monde, que ce soit pour le boulot, pour les relations personnelles, pour trouver des filles avec qui passer la soirée… Bon d’accord, je ne pouvais pas nier que j’aimais encore jouer l’adorable pour avoir ce que je souhaite, mais pour de mauvaises intentions susceptibles de heurter ma petite-amie, jamais je ne saurais le faire. Et ça, elle n’avait pas besoin de me le rappeler pour que je prenne une telle initiative. En effet, jamais je ne me permettrais de volontairement faire du mal à cette personne à qui je tenais tant. Pour une fois dans ma vie, je sentais que je pouvais finalement devenir quelqu’un de bien. Précédemment, jamais je ne m’en étais complexé, puisque je faisais ce que je voulais quand je le voulais, mais lorsque j’avais pris la tête de l’entreprise, je m’étais senti observé comme jamais auparavant, et cela m’avait blessé, si bien que je n’avais pas su simplement me dire que je n’en avais rien à faire. Cela avait eu un impact sur ma vie amoureuse, cette vie que désormais j’apprenais à apprécier, dans laquelle je grandissais chaque jour, sans toutefois perdre totalement qui j’étais. Ça, c’était dans ma nature, et il était impossible que cela change. En tout cas, j’espérais ne jamais totalement changer, mais pour ça, je ne m’en faisais pas des masses, sachant que Joyce ne semblait pas me l’exiger, et pour moi, c’était parfait, et cela me faisait probablement l’aimer encore plus, comme je lui fis savoir par des mots simples, tendres, mais qui voulaient tant dire à la fois, j’avais l’impression. En tout cas, cela ne sembla pas lui déplaire, au vu de comment elle répondit à mon baiser, à mes propos, me laissant ensuite continuer mes caresses et mes baisers sur sa peau. Inutile de mentionner que je ne me fis pas prier pour poursuivre sur ma lancée, même si à un moment donné, je crus bon de faire un peu de progrès. D’abord, je me permis de glisser mes mains au niveau de son dos pour dégrafer son soutien-gorge. Une fois que je lui eus retiré, je me donnai également la permission de me redresser quelque peu, venant me positionner au-dessus d’elle, pressant mes hanches contre les siennes, faisant en sorte que tandis que je poursuivais mes gestes, je lui donnais l’occasion de sentir mon plaisir contre sa peau, au travers de mon jean que je portais toujours.

_________________

You're an angel, tell me you're never leaving 'Cause you're the first thing I know I can believe in
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MY BOOK COVER
MY SOUL

MessageSujet: Re: {HOT} Mon plus beau cadeau, c'est toi [Feat. Tommy S. Grayson]   

Revenir en haut Aller en bas
 
{HOT} Mon plus beau cadeau, c'est toi [Feat. Tommy S. Grayson]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Quel est le plus beau cadeau de Noël que vous avez reçu à ce jour ?
» Ah! Que voilà un bien beau cadeau, non?
» Le plus beau cadeau de noel
» Le plus beau cadeau du Canada à Haiti
» Matthew ♦ Le plus beau cadeau que tu peux recevoir, c'est donner aux autres.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
READ MY MIND :: Washington, District of Columbia :: ailleurs-
Sauter vers: