AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Zoelie ღ Asking nothing, leave me be...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Zoelie MaxwellGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 11/06/2017
Pages lues : 14
Crédits : Itzitzi
Avatar : Abigail Breslin
Pseudo : Jo'
Âge : 23 ans
MY SOUL

MessageSujet: Zoelie ღ Asking nothing, leave me be...   Dim 11 Juin - 9:41

Zoelie Maxwell
Life is 10% what happens to you and 90% how you react to it.

Prénom : Zoelie, c'est le prénom de ma grand-mère maternelle. Enfin on me surnomme souvent Zoe', Elie et parfois même Zozo mais c'est pas ce que je préfère. Cela me fait penser au pseudo que pourrait porter un clown. Nom de famille : Maxwell. Un nom de famille tout ce qu'il y a de plus normal, quoi que il est forcément spécial vu que c'est le mien. Date & lieu de naissance :  14 Avril 1994, dix ans jour pour jour après mon grand-frère. Âge : 23 ans. Métier : Etudiante en psychologie, spécialisation art-thérapie. Je suis aussi vendeuse au nightshop quelques nuits par semaine. Orientation sexuelle : Hétérosexuelle, en tout cas je n'ai jamais été attirée par une femme. Statut civil : Célibataire. Statut financier : Sans l'argent de mon frère, les fins de mois seraient vraiment difficiles. Caractère : Bavarde, joyeuse, souriante, pleine de vie, insouciante, naïve sur les bords, intelligente, sérieuse, fofolle, renfermée, têtue, impulsive, sang chaud, artiste, curieuse, maladroite (parfois), passionnée. Parti politique : Parti démocrate. Groupe : Honey, i'm good. Avatar : Abigail Breslin.
Combien de livres lis-tu par mois ? Quels sont tes préférés ?
Je dirais que j'en lis minimum une petite dizaine par mois, tous aussi différents les uns des autres. En fait, je suis capable de lire aussi bien un livre de recette que le mode d'emploi pour monter un meuble. Oui, je vous l'accorde y a tout de même plus palpitant qu'un livret de montage mais désolée de vous le dire ça reste néanmoins de la lecture. Pour être parfaitement honnête, je préfère tout de même les romans, ceux qui arrivent à me faire rêver l'espace de quelques pages. Je peux passer la nuit à lire un livre juste pour en connaître la fin, quitte à être toute la journée du lendemain dans le brouillard le plus complet.

Pour toi, l'amitié c'est...
Je pense qu'on ne peut pas vivre sans amis, ils sont plus ou moins présents dans ma vie. En réalité, ma famille reste ce qu'il y a de plus important pour moi. Bien évidemment, je ne suis pas parfaitement asociale du coup au fil du temps j'ai noué des liens d'amitiés sincères. Cependant, il peut m'arriver parfois de laisser passer des jours avant d'envoyer ne serait-ce qu'un simple sms à mes amis. Ce n'est pas qu'ils ne comptent pas pour moi au contraire, seulement ils ont une vie tout comme moi et je pars du principe que si j'ai pas de nouvelle ou si je n'en donne pas c'est que tout va pour le mieux.

Quelle est la chose la plus folle qu'on a raconté sur toi ?
Je déteste les rumeurs, car c'est tellement facile de les créer de toutes pièces mais totalement impossible à maîtriser. Je ne pensais pas en faire les frais un jour et pourtant, quand j'étais encore au lycée une rumeur a été lancée sur mon dos. Le genre de rumeur débile, d'une fille non populaire qui pourrait craquer sur la "star" du lycée. Au début, c'était pas tellement grave et puis c'est vrai qu'il était plutôt canon. Seulement, au fil des jours, les regards et commentaires en tout genre étaient devenus un peu plus gênant au point de me faire sécher les cours pendant plusieurs jours. Avec le recul, j'aurais surement réagi différemment mais faut dire que j'étais bien plus mature et aujourd'hui il était hors de question de me laisser marcher sur les pieds.
Elle a perdu ses parents alors qu'elle n'avait que 10 ans dans un crash d'avion. ≈ Elle est très proche de son frère aîné, elle le considère également comme son meilleur ami. ≈ Il lui arrive d'avoir des airs de garçon manqué, mais en même temps elle a grandi avec un grand frère. Elle ne jouait pas vraiment avec ses poupées mais bien avec les voitures ou encore les jeux vidéos de Jay. ≈ Elle a une impressionnante collection de journaux intimes qui étaient cachés dans une porte dissimulée dans le fond de son placard quand elle était petite. Cependant, elle y écrit encore ses émotions et souvent son ressentiment vis-à-vis de sa famille ou encore de ses études, surtout lorsqu'elle est préoccupée. ≈ Elle ne peut se séparer de capitaine moustache, son chat. ≈ Elle a failli se noyer à l’âge de dix ans, du coup elle a évité les piscines durant un moment avant que Jay ne l'aide à surmonter sa phobie. ≈ Elle ne supporte pas l’injustice. ≈ Allergique aux cacahuètes. ≈ Elle s’engage corps et âme dans les causes qu’elle défend. ≈ Elle aurait aimé prendre une année sabbatique pour partir loin de tout. Cependant, elle est persuadée qu'elle n'osera jamais sauter le pas. ≈ Elle ne supporte pas se tourner les pouces. ≈ Elle est plutôt douée en bricolage, et ça ne la dérange pas de se salir les mains. ≈ Elle déteste le café trop fort mais par contre adore le thé surtout le vert. ≈ Adore manger du pain grillé imbibé de jus de citron fraîchement pressé. ≈ Elle grimpe aux arbres comme un vrai petit singe. ≈ Elle ne supporte pas les gens qui jettent leurs déchets par terre. ≈ Ne veut pas s'engager dans une relation, de toute façon elle ne croit pas au mariage et se dit qu'au final les one-night stand sont bien plus intéressant. ≈ Elle ne sait absolument pas cuisiner, si ce n’est les cookies aux trois chocolat qu’elle réussi parfaitement pour une raison mystérieuse et inconnue. Sinon c'est une catastrophe point de vue culinaire. ≈ Elle a toujours eu du mal à tenir sa langue. ≈ Elle n’aime pas les cachotteries ni les mensonges, ce qui revient au même pour elle. ≈ Elle défend toujours ceux qu’elle aime – même quand ils ont tort. ≈ Elle rêverait de passer une journée dans la peau d’un garçon – juste pour voir ce que ça fait. ≈ Les Tournesols sont ses fleurs préférées. ≈ Elle ne comprend pas les gens qui mettent des lunettes de soleil quand il n’y a pas de soleil. ≈ Elle tient très bien l’alcool mais sait quand elle doit s'arrêter pour rester maîtresse d’elle-même. ≈ Elle aime marcher pied nue dans l’herbe. ≈ Danse et chante le matin avant de se mettre en route pour une nouvelle journée. ≈ Collectionne les baskets, elle en possède pas loin d'une cinquantaine de paires. ( une vraie petite fortune xD ) ≈ Elle a deux tatouages, un sur la nuque représentant une simple étoile et un autre fraîchement terminé sur la hanche gauche. ≈ Mais ce qu'elle aime par dessus tout, c'est les barbecues en famille.
Prénom : Charlie Pseudo sur le net : Jo' Âge : 26 ans Pays : France Comment as-tu découvert le forum ? PRD Quelles sont tes premières impressions ? Mais, il est magnifique ce forum  Surprised Allons faire un petit tour dans les scénarios... Crédits : Most Wanted/tumblr Un petit mot pour la fin ?  

Code:
<pris>ABIGAIL BRESLIN</pris> ► Zoelie Maxwell


Dernière édition par Zoelie Maxwell le Dim 11 Juin - 15:41, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Zoelie MaxwellGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 11/06/2017
Pages lues : 14
Crédits : Itzitzi
Avatar : Abigail Breslin
Pseudo : Jo'
Âge : 23 ans
MY SOUL

MessageSujet: Re: Zoelie ღ Asking nothing, leave me be...   Dim 11 Juin - 9:41

You want to make a memory
- “The two most important days in your life are the day you are born and the day you find out why.”

_ JAY !!!! De ma jolie voix cristalline, je venais d'appeler mon grand frère alors que je regardais la mine de mon crayon de couleur avec tristesse. Assise par terre devant la table du salon, j'avais relevé mon regard sur Jayden qui venait de rentrer dans la pièce. Le crayon bien en évidence dans ma main, je lui avais donné en poussant un long et bruyant soupir.  ( Petite astuce que j'avais appris à l'école pour pouvoir avoir plus facilement ce que je voulais. ) _ Tu peux le réparer ? Une moue suppliante sur les lèvres, j'aurais très bien pu prendre une autre couleur mais j'allais tout de même pas faire les cheveux de ma mère en rose ou en vert. J'étais restée un petit moment interdite quand Jay avait osé me dire qu'il ne savait pas où se trouvait le taille crayon. C'était carrément impossible !!! Je devais terminer ce dessin pour le donner à mon père quand il serait de retour à la maison. Surement que Jayden avait remarqué que la tornade Zoelie n'allait pas tarder à s'animer car il avait pris un air de conspirateur et m'avait donné une meilleure idée pour occuper mon temps...

_ À l'attaque !!! J'avais laissé l'atelier coloriage du salon pour courir vers le salon où se trouver ma mère. J'avais littéralement sauté sur son dos alors qu'un rire avait franchi mes lèvres. Jay avait réussi à me faire oublier la mine cassée de mon crayon jaune après tout c'était bien plus amusant d'embêter ma mère. Seulement, je trouvais que Jayden riait un peu trop alors j'avais laissé ma mère pour aller m'attaquer à mon frère aîné. J'avais finalement réussi à le mettre à terre, à moins qu'il se soit laissé tomber délibérément. Assise sur lui, je trônais victorieusement sur le dos de ma victime. Cependant, c'était sans compter sa riposte, il avait osé me frapper avec un coussin. D'un coup, je me demandais si je devais en rire ou en pleurer. J'avais froncé les sourcils alors que je regardais ma mère qui semblait se moquer. Je l'avais pointé du doigt alors que Jay lui donnait à elle aussi un coup de coussin. Un rire avait finalement franchi mes lèvres en voyant la tête de ma mère alors que je me retrouvais allongé au côté de Jay. J'avais à peine 4 ans, mais malgré on jeune âge ce souvenir était toujours présent dans ma mémoire. C'était un de ces jours où rien d'autre ne pouvait compter à part ce moment partagé avec les miens.



-“When in doubt, choose change.”

_ NONNN !!!! N' Y PENSE MÊME PAS !!! Mon cri avait retenti dans la cuisine alors que je me trouvais d'un côté du comptoir avec ma mère et Jay avec mon père de l'autre. Seulement voilà, Jay semblait vouloir à tout prix vouloir faire le pitre. Il était armé, il tenait un œuf dans sa main et semblait vouloir s'en servir mais autrement que pour faire le gâteau d'anniversaire de notre mère. J'avais cherché de l'aide auprès de mon père en lui lançant un regard suppliant seulement il était plus occupé à rire qu'à lever le moindre petit doigt pour sa petite fille adorée. J'avais plissé les yeux dans une moue qui voulait bien dire que ça se paierait avant de reposer mon regard sur Jay. _ Je suis désolée, d'accord je n'aurais pas dû t'écraser cet œuf sur la tête mais tu sais il paraît que c'est très bon pour les cheveux et puis je trouve que le jaune te va plutôt bien au teint. OK, je savais pertinemment que ça ne ferait que rajouter du lait sur le feu mais c'était plus fort que moi. Un rire avait franchi mes lèvres en le voyant faire le tour du comptoir, je savais qu'il allait finir par m'avoir mais pour le moment je tenais bon. _ MAIS !!! Fais quelque chose. Tu le sais toi que j'ai pas fait exprès et que c'est ma main qui était complètement hors de contrôle pendant un cours moment. J'avais fait une moue malicieuse en regardant mon père alors que bien évidemment il se retrouvait à prendre ma défense. J'en profitais, pour une fois qu'il se trouvait avec nous et pas en déplacement pour son travail. J'avais tiré la langue à Jay alors que j'avais l'impression que ça ne faisait qu'envenimer les choses. Il me restait deux solutions, courir mais dans ce cas j'étais sûr et certaine qu'au bout du compte il serait plus rapide ou restait là et faire face à la sentence sans sourciller. J'avais jeté un œil à ma mère avant de choisir de courir, j'avais horreur des solutions de facilités. _ Tu sais que je t'aime Jayjay ? Une petite moue désolée sur le visage, j'avais baissé le regard avant de finalement m'élancer dans la maison en rigolant comme une folle. Malheureusement, il avait du réflexe et il n'avait pas mis longtemps avant de me bloquer dans le salon. Mes mains essayaient de retenir ses bras mais sans succès. L’œuf avait finalement péri au combat, j'avais fait une grimace de dégoût avant de laisser tout de même un rire franchir mes lèvres. _ Je te déteste !! Bien évidemment, ce n'était pas vrai et il le savait très bien. Il m'avait aidé à me relever avant que je ne passe un bras autour de lui pour retourner dans la cuisine. Un sourire complice sur les lèvres, il était hors de question qu'on soit les seuls à trinquer. Chacun de notre côté du comptoir, on avait entouré notre mère pour ma part alors que Jay s'occupait de notre père. On avait attendu le moment parfait pour exercer notre vengeance. J'avais attrapé une grosse poignée de farine avant de la lancer sur le visage de ma mère. Bizarrement, son rire avait totalement disparu par contre le mien était automatiquement revenu, j'en avais presque mal au ventre. Quand à Jay, il était resté fidèle aux œufs, j'avais fait une moue amusée en voyant le jaune venir dégouliner sur le front de mon père. _ VICTOIRE !!! J'avais levé mes bras pour appuyer mes paroles cependant ils n'étaient pas restés en l'air bien longtemps car au final les petites querelles s'étaient transformées en véritable champs de bataille. La farine volait dans toute la pièce et pas seulement, on ne voyait presque plus la couleur du sol cependant il ne fallait pas oublier le gâteau mais aussi le fait que ce soir on avait des invités.  On s'était cependant tous arrêté d'un coup en entendant la porte d'entrée. Je m'étais dévouée pour m'avancer avant de voir Juliet apparaître sur le pas de la porte. Une moue angélique sur le visage, elle semblait se demander ce qui pouvait bien se passer dans cette cuisine. J'avais jeté un oeil au reste de ma famille en leur demandant si oui ou non j'allais oser... Bah oui, j'avais osé, y avait pas de raison que Juliet soit la seule à s'en sortir indemne. Je m'étais réfugiée derrière Jay avant de laisser un nouveau rire franchir mes lèvres. Finalement, on avait remis la maison en ordre en moins de temps qu'il fallait pour le dire faut dire qu'à 5 ça allait vite, oui même Juliet nous avait donné un coup de main pour le ménage. Ce jour là, j'ai joué les paparazzis et une des photos ne me quittent jamais. C'était une de ses journées où rien d'autre ne compte que la famille et puis faut dire qu'on avait rarement eu l'occasion de se trouver tous les 4 sur la même photo. Bien évidemment, je n'avais pas laissé de côté Juliet après tout elle faisait elle aussi partie de cette famille.


-“ What you must understand about me is that I'm a deeply unhappy person. ”

_ Adjudant Zozo, suis-je présentable ? J'avais tourné autour de lui pour le voir sous toutes les coutures avant d'approuver. _ Colonel Jayden, vous êtes prêt ! Vous pouvez disposer. Je l'avais serré dans mes bras avant de le regarder sortir de la maison. J'avais sautillé vers la cuisine pour rejoindre mes parents. Quelque part, j'espérais qu'ils renoncent à partir pour la Russie. Je savais que je n'arriverais pas à leur faire changer d'avis mais je pouvais toujours essayer. Seulement, rien n'y ferait, ni les papouilles légèrement exagérées ni même les yeux du chat potté. J'avais serré ma mère et mon père dans mes bras, en leur disant que je les aimais avant de devoir les laisser monter dans le taxi qui les emmenait à l'aéroport. Attrapant le saladier où se trouvait le pop corn, j'avais finalement migré vers le salon pour me faire une soirée télé. J'avais promis à ma mère de ne pas veiller trop tard, mais à vrai dire personne ne serait là pour vérifier si j'allais me coucher à l'heure défini au préalable avec mes parents. La sonnerie du téléphone m'avait réveillé en sursaut, j'avais fini par m'endormir devant la télévision. Mon film était terminé depuis un moment apparemment, je m'étais redressée avant de me lever dans un automatisme encore pas totalement réveillé. M'approchant du téléphone, j'avais décroché en me frottant les yeux avec la paume de ma main libre. _ Allo... J'avais pas eu le temps de dire quoi que ce soit de plus que je reconnaissais la voix de ma mère. _ Maman ? Je ne comprenais pas pourquoi elle m'appelait car logiquement elle devait être encore dans l'avion. J'avais pris de nouveau la direction du salon pour pouvoir regarder l'heure. Seulement, je m'étais stoppée en plein milieu du couloir en entendant le ton de la voix de ma mère. _ Faut que tu m'écoutes attentivement mon ange, je n'ai pas beaucoup de temps. Il faut que tu appelles la police pour dire que l'avion en partance de New York pour Moscou va... s'écraser. Un sanglot avait franchi mes lèvres, puis un deuxième avant que ça ne devienne assez rapidement incontrôlable. _ NON !!! JE NE VEUX PAS !!! J'avais crié ces mots à ma mère alors que je savais pertinemment que ça ne changerait en rien la situation. _ Chutttt mon bébé, ça va aller. Tu sais que ton père et moi nous vous aimons ton frère et toi. La peur me vrillait le ventre alors que je m'accrochais désespérément au téléphone. Un cri m'avait fait sursauter alors que j'essayais de me calmer, ma mère avait repris la parole me parlant de papier et de testament seulement ce n'était pas ce que je voulais entendre. Y avait une petite chance pour qu'ils s'en sortent non ? _ Je vous aime... Je n'aurais pas le temps d'en dire plus, la tonalité se faisait entendre à l'autre bout du téléphone. Mes sanglots s'étaient arrêtés d'un coup, alors que le téléphone venait de glisser de ma main. Sous le choc, je me repassais en boucle les paroles de ma mère et le je t'aime étranglé de mon père. Je m'étais dirigée vers le salon, assise sur le canapé et j'avais éteint la télé en me demandant si ça arrivait parce que j'avais pas obéit à mes parents. J'avais 10 ans et je croyais que le crash de l'avion de mes parents avait peut être à voir avec le fait que j'avais veillé bien plus tard que ce à quoi il m'avait autorisé avant de partir. Ma main s'était posé sur ma bouche pour étouffer un cri alors que les larmes roulaient de nouveau sur mes joues. J'avais fini par récupérer le téléphone pour appeler la police comme ma mère me l'avait dit tout en précisant mon adresse. Ensuite, j'avais composé le numéro de Jay puis balbutier quelques mots entre deux sanglots.

Les bras croisés sur mon ventre, j'étais complètement perdue alors des gens semblaient à tout prix vouloir me consoler. Enfin, il était arrivé, je m'étais réfugiée dans les bras de mon frère pleurant à nouveau. Nos parents étaient morts et je n'avais plus que lui...


- “A friend is someone who knows all about you and still loves you.”

Assise sur le rebord d'un des murets du lycée, je regardais Simon qui se trouvait un peu plus loin avec son groupe d'amis. Je n'arrivais pas à le comprendre, en fait c'était carrément un mystère pour moi. J'étais loin d'être une idiote, j'avais bien compris qu'il avait honte de moi devant ses copains. J'étais loin d'être la fille belle et populaire au lycée, en fait, j'étais tout le contraire d'après moi. Et le fait que je redevienne une parfaite inconnue aux yeux de Simon une fois au lycée me confortait dans mon idée. J'en avais pas du tout parler à Jayden, car il finirait par dire que Simon était un crétin et que j'étais très jolie. En même temps, c'était mon frère mais je savais qu'à ce titre il n'était pas très objectif. Sortant le portable de la poche de ma veste, j'avais fait une moue de réflexion, me demandant si j'avais besoin de lui envoyer un message pour lui signaler que je voulais passer à la boutique d'Amaryllis avant de rentrer. Seulement, j'étais persuadée que ça ne servirait à rien car il ne serait surement pas encore rentré. J'avais sauté du muret, ramassé mon sac avant de jeter un dernier coup d'oeil à Simon. Passant une mèche de mes cheveux derrière mon oreille, j'avais pris la direction de la boutique de fleurs. À peine quelques minutes plus tard, j'entendais quelqu'un crier mon prénom. J'avais froncé les sourcils avant de me retourner et de voir Simon. Automatiquement, j'avais pensé que je devais être assez loin du lycée pour qu'il ose m'adresser la parole. Il était pas croyable, enfin j'avais repris ma route sans même l'attendre, alors qu'une moue contrariée venait de se dessiner sur mon visage. Remontant la lanière de mon sac sur mon épaule, j'avais posé mon regard sur Simon qui avait fini par me rejoindre. _ Qu'est-ce que tu me veux ? Au moins, j'avais annoncé la couleur, je n'étais pas d'humeur à passer l'éponge et à écouter ce qu'il avait à me dire pour sa défense. _ Retournes avec tes véritables amis Simon. Seulement, j'avais à peine prononcé ces mots qu'il passait son bras par dessus mon épaule. Il lui avait fallu à peine une minute pour me faire oublier encore une fois ce qu'il venait de se passer. C'était un beau parleur, et je savais en plus de ça que j'avais légèrement le béguin pour lui. _ Je te déteste. Un sourire au coin de mes lèvres me trahissait légèrement. Pour le coup, c'était moi que je détestais car je n'arrivais pas à lui tenir tête. J'avais repoussé son bras, avant de lui dire que je ne rentrais pas que j'allais à la boutique de fleurs pour savoir si je pourrais y travailler aussi cette année, du moins pendant les vacances scolaires. J'avais eu de la chance de tomber sur Ama, et je gardais un très bon souvenir de mon premier travail grâce à elle.


-“ We're all pretty bizarre. Some of us are just better at hiding it, that's all..”


Je n'aurais jamais pensé travailler un jour au nightshop, à vrai dire, moi-même avant de me faire embaucher j'évitais soigneusement le coin la nuit. Seulement, il était évident que je ne pouvais pas vivre constamment au crochet de mon frère. Donc quand j'avais vu cette annonce, j'avais sauté sur l'occasion et réfléchit ensuite à ce que ça changerait à ma vie. Résultat final, beaucoup d'heure de sommeil en moins. Le seul hic à tout ça, c'est que j'avais évité le sujet avec mon entourage, non je ne leur mentais pas, c'est juste que j'avais délibérément oublié de leur en parler. Je savais que Jay ne serait pas forcément d'accord pourtant je m'étais assez rapidement habituée aux personnes que je pouvais rencontrer au nightshop la nuit. J'avais relevé mon regard de mon livre balayant la boutique du regard, certains soirs étaient bien plus calme que d'autre. Enfin ça faisait à peine 15 jours que j'avais accepté cet emploi. Le problème s'était que j'allais devoir concilier aussi bien mon emploi au nightshop de trois nuits par semaine avec celui de la boutique d'Ama. Je ne pouvais pas lui faire faux bond, il en était hors de question et puis faut dire que j'appréciais réellement Amaryllis. Elle était devenue avec le temps une mère de substitution pour moi, même si je ne parlais jamais de mon passé avec quiconque. J'avais fait une moue de réflexion avant de devoir reprendre pied avec la réalité en entendant un bonsoir un peu trop appuyé. _ Bonsoir. J'avais fait un léger sourire à mon premier bob l'éponge de la soirée. Je me demandais pourquoi y avait toujours ce paquet de chips qui traînait au milieu des bouteilles. De toute façon, il en faudrait bien plus qu'un pour absorber tout cet alcool. Enfin, comme à mon habitude, je me montrais discrète, écoutais sans vraiment le faire et lancer un bonsoir ou une bonne nuit avant que la porte de la boutique ne soit franchi. Aujourd'hui, j'avais 23 ans et je suivais des études en art-thérapie. À vrai dire, j'étais plutôt heureuse dans ma vie, bon c'était pas réellement parfait mais je me contentais de ce que j'avais. Par contre, je me posais des questions sur Jay et Juliet, je me demandais quand ils ouvriraient enfin les yeux et arrêteraient de passer à côté de leur vie ensemble. Je suppose que je n'avais pas à m'en mêler mais je pouvais toujours donner un coup de pouce...




Dernière édition par Zoelie Maxwell le Lun 12 Juin - 15:11, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Juliet MckeyGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 09/04/2017
Pages lues : 105
Crédits : Shiya (Avatar)
Avatar : Katharine Mcphee
Pseudo : Lydia
Âge : 32 ans
MY SOUL

MessageSujet: Re: Zoelie ღ Asking nothing, leave me be...   Dim 11 Juin - 11:00

Bienvenue à toi futur belle-soeur. pink Très contente que tu sois sur le forum, en espérant qu'il te plaira. En tout cas, si tu as besoin de quelque chose n'hésite pas on est là pour toi.

_________________
We do not always have what we want.
© okinnel
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sarah MasloGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 24/01/2017
Pages lues : 256
Crédits : Morrigan (avatar) smoking cat (crackship) beerus (signa) faust (icons de sign)
Avatar : Barbara Palvin
Pseudo : smoking cat
Âge : Vingt-quatre ans
MY SOUL
Carnet de relation
Relationship:

MessageSujet: Re: Zoelie ღ Asking nothing, leave me be...   Dim 11 Juin - 11:06

Bienvenue parmi nous Smile
Bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Joyce SandbergGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 05/02/2017
Pages lues : 542
Crédits : Odyssea (avatar), anaëlle (sign).
Avatar : Kara Killmer.
Pseudo : Odyssea.
Âge : 26 ans (14 Juin).
MY SOUL

MessageSujet: Re: Zoelie ღ Asking nothing, leave me be...   Dim 11 Juin - 11:26

Bienvenue Smile.
Revenir en haut Aller en bas
http://odyssea-gallery.e-monsite.com
avatar
Eric L. AshfordGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 24/03/2017
Pages lues : 216
Crédits : wiise
Avatar : Michael Fassbender
Pseudo : Elina
Âge : 34 ans (15 aout 1982)
MY SOUL
Carnet de relation
Relationship:

MessageSujet: Re: Zoelie ღ Asking nothing, leave me be...   Dim 11 Juin - 11:39

Bienvenuuuuuuue à toi
Revenir en haut Aller en bas
avatar
E. Austin HayesGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 13/12/2016
Pages lues : 183
Crédits : Keiserinne [avatar] ➤ tumblr [gifs]
Avatar : Finn Harries
Pseudo : Mekhaï
Âge : 18 ans ➤ 9 avril 1998
MY SOUL

MessageSujet: Re: Zoelie ღ Asking nothing, leave me be...   Dim 11 Juin - 12:22

Bienvenue ! Super choix de scénario ! Nous aurons donc deux liens, vu que je suis Austin et Simon Hâte de voir ce que tu nous feras de cette petite Zoelie !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jay MaxwellGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 19/03/2017
Pages lues : 105
Crédits : Avatar : emy. ; Signature : which witch; Gifs : tumblr
Avatar : Jesse Lee Soffer
Pseudo : Trucpau
Âge : 33 ans - 14 Avril 1982
MY SOUL

MessageSujet: Re: Zoelie ღ Asking nothing, leave me be...   Dim 11 Juin - 12:40

Bienvenue à toi

Je suis contente que tu le tentes, encore une fois je radote mais je suis trop heureuse . je manquais de soeur . Surtout qu'ils ont un sacré lien tout les deux .

Bref, si tu as des questions n'hésite surtout pas, ma boîte mp est ouverte !

une petite dose d'amour:
 

_________________
La frontière entre l'amitié et l'amour est si fine qu'on peut parfois s'y tromper... ✻ “Les amis c’est comme les lunettes, ça donne l’air intelligent, mais ça se raye facilement et puis, ça fatigue. Heureusement, des fois on tombe sur des lunettes vraiment cool !”
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Zoelie MaxwellGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 11/06/2017
Pages lues : 14
Crédits : Itzitzi
Avatar : Abigail Breslin
Pseudo : Jo'
Âge : 23 ans
MY SOUL

MessageSujet: Re: Zoelie ღ Asking nothing, leave me be...   Dim 11 Juin - 13:28

Merci à tous
Vous êtes chou Je vais faire mon possible pour cette petite Zoelie, en espérant que ça vous plaise au final Enfin surtout à Jay
*Saute sur le dos de son frère pour le faire tomber avant de repartir bosser sur sa fiche Razz *
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alexander WellingtonGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 25/05/2017
Pages lues : 54
Crédits : Avatar : Shiya ; Gifs : Tumblr
Avatar : Ryan Gosling
Pseudo : Trucpau
Âge : 32 ans - 13 mars 1985
MY SOUL
Carnet de relation
Relationship:

MessageSujet: Re: Zoelie ღ Asking nothing, leave me be...   Dim 11 Juin - 13:29

J'en suis certaine . En tout cas j'ai hâte de voir ce que tu vas écrire
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MY BOOK COVER
MY SOUL

MessageSujet: Re: Zoelie ღ Asking nothing, leave me be...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Zoelie ღ Asking nothing, leave me be...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Leave the pain behind and let your life be your own again ♥ THYBALT & HEIDI
» 02. You can leave your hat on
» the life may leave my lungs but my heart will stay with you (azazel)
» Ricardo Seitenfus claims coup against Préval was suggested
» PEOPLE ALWAYS LEAVE (15/03 14h55)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
READ MY MIND :: Vos papiers, s'il vous plait :: Mon autobiographie :: Bienvenue à Washington-
Sauter vers: