AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Runnin in circles - Tommy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Dawn WheelerGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 07/06/2017
Pages lues : 88
Crédits : wildbeast.
Avatar : emma watson
Pseudo : maïe
Âge : 27 ans
MY SOUL

MessageSujet: Runnin in circles - Tommy   Jeu 22 Juin - 14:06


and this is my happiness


J’étais persuadée que les choses allaient finir par s’arranger. Que mes muscles cesseraient de défaillir à chaque mouvement que je pouvais faire. Pourtant, chaque répétition était une souffrance supplémentaire que je continuais d’infliger à mon corps. Je sais parfaitement que continuer d’exercer malgré les avertissements du médecin est une très mauvaise idée, mais il était clair que je ne pouvais et ne savais pas m’arrêter de danser. La dernière répétition avait pris fin hier et je pouvais enfin souffler. Le metteur en scène avait bien vu que quelque chose n’allait pas. Je ne pouvais pas me permettre de lui dire qu’à vingt-sept ans j’étais devenue trop vieille pour faire ce que j’aime le plus au monde. Que mon corps commençait à me détester pour les dix-sept années de souffrance que je lui avais infligé. Pourtant, il était hors de question que j’abandonne aussi facilement. J’avais donc passé la matinée à échauffer chacun de mes muscles, à faire en sorte que chaque articulation soit correctement articuler. Cet échauffement n’avait pas suffi, j’étais tombé comme une crêpe dès le premier enchainement. Dieu merci, il n’y avait personne pour me voir et j’en étais ravie. Au fond de moi, une part me disait pourtant qu’il était temps de faire une pause, de prendre du temps ailleurs. Alors j’ai écouté cette petite voix. J’avais besoin de me changer les idées et de ne plus penser à mon corps. Attrapant mon téléphone, je me suis relevée tant bien que mal du sol et j’ai composé le numéro de Tommy, j’avais fini par le connaitre par cœur à force de lui téléphoner pour un oui et pour un non. Je n’arriverai certainement jamais à l’oublier. J’ai déverrouillé l’écran et attendu qu’il me répondre, ce qu’il n’a évidemment pas fait du premier coup. Il n’était jamais disposé à répondre à mes appels. J’ai donc raccroché en soupirant et j’ai tapé mon message à toute vitesse sur mon écran. Des mots simples et courts, je ne voulais pas être trop embêtante non plus. « Un café à cette adresse dans 2h  à Cathedral Heights? » Je ne savais absolument pas s’il allait accepter mais j’espérais de tout cœur qu’il allait me rejoindre. Dans tous les cas, j’avais besoin de ce café. Après tout, il n’avait pas de quoi refuser mais mon message était soudain et je n’étais sure de rien. J’avais hâte de le retrouver.

J’ai rangé mes affaires de danse dans l’énorme sac que je trimballais partout et j’ai quitté la salle de répétition pour retrouver le confort de mon appartement. J’avais besoin d’une bonne douche et de vêtement propre. Je n’avais pas arrêté de jeter des coups d’œil à l’écran de mon téléphone sur la route du retour. Je ne comprenais pas pourquoi Tommy ne m’avait pas encore répondu. C’était assez inhabituel. Une fois chez moi, j’ai sauté sous la douche éparpillant les vêtements qui quelques minutes plus tôt était encore sur moi et j’ai laissé l’eau ruisselée sur ma peau.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Tommy S. GraysonGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 28/01/2017
Pages lues : 599
Crédits : (c) Shiya & Tumblr
Avatar : Sam Claflin
Pseudo : Mayiie
Âge : Trente-deux ans. 27.04.1985
MY SOUL

MessageSujet: Re: Runnin in circles - Tommy   Ven 7 Juil - 15:22

Dawn & Tommy
Runnin in circles

Je venais tout juste de passer une semaine exceptionnelle en compagnie de ma petite-amie à Hawaii. Avant même notre départ, je me doutais bien que cela ne saurait qu’être agréable, mais il s’était passé encore plus de choses que je ne l’aurais cru dans un premier temps. Ensemble, Joyce et moi avions refait le monde, amélioré notre vie ensemble, et revenir à la réalité et au quotidien avait été encore plus difficile que je ne l’aurais cru dans un premier temps. Je ne me rappelais même pas qu’après six mois d’absence, l’année dernière, ç’avait été aussi difficile de reprendre le boulot. Bien sûr, cet épisode avait demandé du temps et de l’adaptation, mais revenir au boulot était quelque chose que je voulais faire, dans l’espoir que cela me permettrait de passer au travers un moment plus difficile. Là, c’était un paradis que je venais de quitter. Un paradis que j’avais partagé avec nulle autre que la femme que j’aimais. Pendant ce temps, nous avions été seuls dans notre bulle, cette bulle que je n’avais pas eu envie de quitter. Inutile de mentionner que du coup, être assis dans une réunion interminable la rendait encore plus interminable, pénible. Normalement, j’aurais dû m’y intéresser un minimum, mais je n’y parvenais pas. Tout ce à quoi je pouvais penser, c’était à Joyce, qui se trouvait à son bureau, ce bureau que je ne pouvais pas voir depuis la salle de conférence, à mon grand désarroi. Et tant bien que mal, j’avais tenté de discrètement lui envoyer un message pour me distraire, mais pas une seule fois, je parvins à sortir mon téléphone portable de ma poche. Normalement, je savais me montrer discret, mais tous et chacun faisaient exprès - j’en avais l’impression - d’attirer mon attention dès que je pensais que je pourrais le détourner. Au bout du compte, après ce qui m’avait paru durer une journée en entier - alors qu’en fait, ça n’en avait même pas duré une demie - je pus finalement sortir de la salle de conférence, et évidemment prendre mon portable, simplement pour regarder l’heure qu’il était, voir si j’avais des messages. C’est là que je vis que j’en avais un de la part de Dawn, envoyé environ une heure et demie plus tôt, me demandant d’aller prendre un café en sa compagnie. Ne pouvant pas lui refuser cela, d’autant plus que je n’avais aucun rendez-vous pendant le reste de la journée, j’hésitai malgré tout en craignant qu’il ne soit trop tard pour lui répondre, puisqu’il me faudrait la retrouver dans environ trente minutes. Mais malgré tout, je tentai le coup, puis je lui écrivis:  « Je suis désolé de te répondre que maintenant, j’étais en réunion. Ce serait avec plaisir. Je quitte le bureau et je m’y rends tout de suite. En espérant t’y voir ! » Sur ce, je retournai rapidement à mon bureau pour y prendre mes affaires, et ensuite, je me rendis à la rencontre de Joyce, lui faisant part de mes intentions. Je lui proposai également de quitter le bureau, puisque je n’y étais plus, et je n’avais plus besoin de l’être. De plus, il fallait admettre que je préférais qu’elle se rende à la maison pour aller se reposer un peu. Alors que nous venions de passer plusieurs jours sous le soleil, elle me paraissait un peu pâle. Fatigue ? Décalage horaire ? Je ne savais pas trop, mais j’espérais de tout coeur qu’elle s’en remettrait. Une fois que ce fut chose réglée, et que je lui eus promis que j’allais lui rapporter une petite douceur du café, je quittai l’immeuble, prenant la route vers l’adresse que Dawn m’avait indiquée. Heureusement, je parvins à peu près à temps, mais aux premiers abords, une fois que j’eus garé ma moto, elle ne sembla pas là. Malgré tout, je me décidai à l’attendre un peu, me disant qu’au pire, si c’était trop tard, j’allais lui promettre de remettre le coup, même si je préférerais de loin que tout fonctionne ici et maintenant.



_________________

You're an angel, tell me you're never leaving 'Cause you're the first thing I know I can believe in
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Dawn WheelerGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 07/06/2017
Pages lues : 88
Crédits : wildbeast.
Avatar : emma watson
Pseudo : maïe
Âge : 27 ans
MY SOUL

MessageSujet: Re: Runnin in circles - Tommy   Mer 13 Sep - 11:55

running in circles


L'eau continuait de coulé le long des courbes de mon corps. J'avais du perdre toute notion du temps sous cette douche. J'étais totalement bouleversée. Je coupa le robinet et attrapa tant bien que mal la serviette que j'avais bien évidement oublié de prendre avec moi. Tout ça, en essayant bien évidement de ne pas glisser sur le sol humide. Ce fut plus compliqué que prévu mais je parviens sans encombre à attrapé la serviette de bain. Je l'enroula autour de mon corps en soupirant. Une fois cette étape réussis, je pris le téléphone que j'avais laissé dans la pile de linge et déverrouilla l'écran. Je paniqua en voyant l'heure bien avancé, même si je n'avais toujours pas de réponse de Tommy, je ne devais pas être moi-même en retard, surtout s'il se pointé à l’improviste ou alors il était occupé et n'avait pas le temps de me répondre. Dans tous les cas, je devais être au café dans moins d'une heure et je n'étais pas vraiment dans un état présentable.

J'essuya mes yeux qui étaient devenus noire à cause du mélange entre le jet d'eau et mon mascara. Je coiffa mes cheveux en une queue de cheval assez respectable et quitta la salle de bain. J'entrepris de mettre les premiers vêtements qui me viendrait et ce fut certainement la tâche la plus facile. Une fois prête, je quitta mon appartement et prit la route direction le café. J'avais quelques minutes de marche avant d'y être et bien évidement sans raccourcis. J’espérais de tout coeur ne pas perdre de temps.

Après une bonne vingtaine de minutes à marcher, je sentis mon téléphone vibrer dans la poche arrière de mon jeans, je le sortis rapidement voulant vérifier de quoi il s’agissait avant qu'une main attrape le cellulaire et s'enfuit en courant, mon téléphone en main. Je mis un peu de temps avant de comprendre ce qui venait de se produire, je tourna la tête vers la direction ou le voleur de mon cellulaire était parti m'apprêtant à le poursuivre, bien évidement, il s'était volatilisé. Dans tous les cas, je n'avais même pas pu voir à quoi il ressemblait, le voir s'avérer donc difficile. Je me maudis avant d'enfoncer les mains dans mes poches. Je n'avais aucun moyen d'être jointe et aucun moyen de prévenir. J'étais totalement désemparée. Je m'écroula sur le premier banc venu avant de fondre en larme comme une enfant de 5 ans. A croire que le destin aimait joué avec moi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Tommy S. GraysonGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 28/01/2017
Pages lues : 599
Crédits : (c) Shiya & Tumblr
Avatar : Sam Claflin
Pseudo : Mayiie
Âge : Trente-deux ans. 27.04.1985
MY SOUL

MessageSujet: Re: Runnin in circles - Tommy   Mer 20 Sep - 21:14

Dawn & Tommy
Runnin in circles

Je savais que je prenais un risque en me rendant au café même si j’avais mis un moment à répondre au message, mais quand même, je m’y étais rendu, préférant en être certain plus qu’autre chose. Et puis, je n’avais rien de prévu, alors pourquoi ne pas attendre un peu, dans l’espoir que mon amie se pointe ? Voilà comment je tentai de voir les choses pendant que je patientais, pendant quelques minutes, et des minutes qui devinrent plus nombreuses, formant un temps d’attente plus longue. Je persistai quand même un peu, jusqu’à ce que je me rende compte que ma présence commençait à être de moins en moins désirée, parce que le café se remplissait et je ne consommais rien du tout. Je n’en voulais pas à qui que ce soit, c’était chose normale à mon avis. Et en venant à la conclusion que Dawn serait probablement arrivée avant, je décidai de lâcher l’affaire, et quelque peu dépité, je quittai l’endroit, histoire de rentrer chez moi. Je n’en voulais clairement pas à la jeune femme, la seule personne que je pouvais blâmer, c’était moi-même. Enfin, je ne pouvais pas tant me blâmer, dans le sens que je n’aurais pas pu répondre avant, mais bon, c’était désolant quand même. Une chose était certaine, c’était que sitôt que j’aurais de ses nouvelles, peut-être même avant, j’allais faire amende honorable et rattraper le coup. Par contre, ce ne pourrait être pour maintenant, alors là, je me contentai de simplement récupérer ma moto, histoire de prendre la route. Cette partie, ce ne fut pas tant difficile, dans le sens qu’il n’y avait pas tant de gens autour du café. Par contre, sur la route que je devais prendre pour rentrer, ce ne fut pas si simple. Le temps avait passé, les bouchons de fin de journée s’étaient installés, rendant le tout un peu plus pénible. Et n’ayant pas pour habitude d’être patient, même si je savais être prudent, sitôt que je devais m’arrêter, je commençais à regarder dans les environs. Habituellement, je ne trouvais rien d’intéressant, pas de quoi tout arrêter. Mais là, dans un parc tout près de la rue que j’étais en train d’emprunter, où tout était interrompu en raison d’un feu de circulation beaucoup trop long, je vis une silhouette familière, celle de mon amie que je devais trouver. Changeant soudainement de chemin, j’abandonnai ma moto là où je pus le faire, et je me rendis à pied à la hauteur de mon amie. Mais comme si je voulais être certain avant de dire qui que ce soit, je lâchai un petit:  « Dawn ? » Je finis de m’approcher d’elle, voyant qu’elle était en train de pleurer, et cela eut fini de m’inquiéter bien comme il faut. N’hésitant plus, je me penchai à sa hauteur, et je lui demandai:  « Qu’est-ce qui se passe ? Que fais-tu ici ? » Est-ce que quelqu’un lui avait annoncé une mauvaise nouvelle et c’était pour ça qu’elle n’était pas venue au café ? Ou bien elle avait eu un accident ? Qu’importe ce que c’était, son comportement n’augurait rien de bon, et j’étais persuadé qu’elle s’était rendu compte d’à quel point je me faisais du souci au vu du ton de voix que j’avais emprunté plus tôt.

_________________

You're an angel, tell me you're never leaving 'Cause you're the first thing I know I can believe in
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MY BOOK COVER
MY SOUL

MessageSujet: Re: Runnin in circles - Tommy   

Revenir en haut Aller en bas
 
Runnin in circles - Tommy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tommy Yugurei serpentard de père en fils [Validée]
» Tommy Walker
» Moi pas avoir envie de toi, comprendo ? {TOMMY}
» Présentation de Tommy Knight [Validée]
» PETITION CONTRE LES ASSASSINS DE TOMMY JACK RUSSEL 11 ANS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
READ MY MIND :: Washington, District of Columbia :: Cathedral Heights :: Starbuck-
Sauter vers: