AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ISAIAH & ADELA → I wish someone would do the same for me

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Isaiah E. NavarroGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 29/03/2017
Pages lues : 46
Crédits : (c) Valtersen & Tumblr
Avatar : Bob Morley.
Pseudo : Mayiie.
Âge : Trente-quatre ans. J'assume parfaitement le fait que je ne les fais pas et je l'utilise pour embêter mes collègues parfois.
MY SOUL

MessageSujet: ISAIAH & ADELA → I wish someone would do the same for me   Ven 23 Juin - 2:22

Adela & Isaiah
I wish someone would do the same for me

Avec la fin de l’année qui approchait, le fait que les examens étaient pas mal terminés et que le destin des élèves pour l’année suivante était joué, il était pas mal rare que je sois contacté par des parents à cette période du parcours scolaire. En vérité, il était rare que je sois contacté par des parents tout court, sauf quand il était question de l’équipe de baseball, équipe qui n’était pas brillante cette année, mais amusante, alors cette affirmation devenait encore moins vraie. Je ne disais pas que je n’aimais pas vraiment discuter avec les parents, quand ils venaient pour les rencontres ou m’appelaient, je les recevais avec un grand plaisir, mais je devais toujours admettre que cela me faisait étrange. Inutile de mentionner qu’à la lumière de ce quotidien qui était devenu le mien ces dernières années, au moment où on m’avait appelé à mon bureau pendant ma pause, pour me dire qu’il y avait quelqu’un qui voulait profiter de ce moment pour me voir, j’étais resté plus que surpris. Pendant un instant, j’avais limite cru à une blague, mais la réceptionniste à l’autre bout de l’appareil semblait on ne peut plus sérieuse. Secouant la tête, je dus me résigner à croire que cela était vrai. Mentionnant que je serais là sous peu, je raccrochai, puis tandis que j’étais en route vers l’entrée de l’école, j’en vins à la conclusion que je ne parvenais juste pas à deviner de quoi il s’agissait. Est-ce qu’il y avait un joueur qui voulait jouer à un plus haut niveau, un niveau que je ne pouvais pas lui proposer cette année ? Est-ce qu’il y avait un souci avec un élève avec lequel je pourrais aider, même si je n’avais plus vraiment de cours de sport, sauf avec les plus jeunes ? Au bout du compte, même si le trajet n’était pas des plus courts, je décidai de me rendre à cette rencontre en ayant aucune hypothèse, puisqu’aucune ne me semblait valide pour le coup. Et puis, à ce point, je verrais certainement de quel parent il s’agissait, et ce serait suffisant pour mettre de l’ordre dans ma tête. Sauf que lorsque j’arrivai à la réception et que la secrétaire me désigna la personne qui m’attendait, que je me rendis compte qu’elle était trop jeune pour être mère d’un de mes élèves, j’écarquillai les yeux. Il me semblait pourtant l’avoir vue précédemment, mais je ne saurais dire où, là tout de suite, avec le choc que j’étais en train de subir. Cependant, puisque j’étais bien élevé et je ne voulais pas manquer de professionnalisme, je m’approchai, puis je dis:  « Bonjour, je m’appelle Isaiah. Vous avez demandé à me voir ? » En effet, j’étais si peu certain de tout cela que je voulais m’assurer que ce n’était pas une erreur avant de dire ou faire quoi que ce soit d’autre.

_________________

Parfois j'aimerais pouvoir remonter le temps et effacer tout ce qui fut triste. seulement la gaieté ne disparaîtrait-elle pas aussi ?  - Nicholas Sparks
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Adela J. GarciaGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 23/03/2017
Pages lues : 234
Crédits : Vava Stolen Paradise ; Sign Emi Burton ; Gif Tumblr
Avatar : Miranda May Kerr
Pseudo : GekkuNeko
Âge : Trente-quatre ans, je ne les fais pas mais bon..
MY SOUL

MessageSujet: Re: ISAIAH & ADELA → I wish someone would do the same for me   Mar 27 Juin - 11:20


Isaiah & Adela
I wish someone would do the same for me
Il y a de cela quelques jours déjà je me baladais en ville avec mon charmant époux, ou presque, Pedro et j'ai croisé à ce même moment un patient de l'hôpital dont je me suis occupé à plusieurs reprises. Alors que Isaiah était allé de son côté Pedro m'a tapé une violente crise de jalousie dans la rue comme ça devant tout le monde et j'ai très clairement vu le patient appeler les flics certainement inquiet de la tournure que pourrait prendre la suite des évènements. Par chance Pedro n'a pas pété un câble trop long et nous avons fini par nous barrer tous les deux rentrant à la maison, enfin maison est un trop gentil mot pour désigner ce lieu, j'appellerais plutôt ça la prison ou la niche vu que bien souvent j'ai plutôt l'impression d'être prisonnière de mon mariage et traité comme un chien par mon époux ... Mais ça c'est un point de vue personnel sans doute que dans la tête de Pedro je reçois ce que je dois recevoir et il n'a pas à se remettre en question. De toute manière Pedro a toujours été assez particulier dans sa façon d'être et quand il doit se remettre en question il ne le fait jamais, il est comme ça, il l'a toujours été de toute façon. C'est son frère jumeau, Berto qui est plus calme et n'a jamais trop de soucis pour se mettre en question quand il le faut.
Mais pour l'heure aucune importance parce que je me décide à aller à l'école de Washington souhaitant voir Isaiah et le remercier pour sa gentillesse à mon égard. Naturellement j'ai mentis à mon mari, comme j'ai souvent l'habitude de le faire, prétextant que j'allais bosser alors qu'en fait non. Si par malheur il m'a suivit sans que je m'en rende compte c'est sûr je suis sérieusement dans la merde. Alors, tandis que je soupire à cette pensée je pénètre dans l'établissement scolaire et me présente à la réceptionniste, précisant que je souhaite voir un certain Isaiah, ne me rappelant pas de son nom de famille ce fût compliqué pour réussir à lui faire comprendre précisément qui je veux voir mais après une petite dizaine de minutes nous avons enfin trouvé la bonne personne. Elle l'appelle donc précisant que quelqu'un souhaite le rencontrer maintenant et elle m'apprend une fois avoir raccroché qu'il arrive très bientôt, j'acquiesce alors. « Je vous remercie. » Dis-je simplement à la charmante jeune femme tandis que je finis par voir Isaiah devant moi se présenter en me demandant si c'est bien moi qui voulais le voir, j'acquiesce alors. « Bonjour Isaiah. Je suis Adela, on s'est croisé à plusieurs reprises à l'hôpital et précédemment dans la rue il y a peu. Du coup oui je voulais vous voir suite à ça .. » Répondis-je simplement au jeune homme tout en affichant un petit sourire sur mes lèvres après avoir prononcé ces quelques mots....
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Isaiah E. NavarroGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 29/03/2017
Pages lues : 46
Crédits : (c) Valtersen & Tumblr
Avatar : Bob Morley.
Pseudo : Mayiie.
Âge : Trente-quatre ans. J'assume parfaitement le fait que je ne les fais pas et je l'utilise pour embêter mes collègues parfois.
MY SOUL

MessageSujet: Re: ISAIAH & ADELA → I wish someone would do the same for me   Ven 7 Juil - 15:07

Adela & Isaiah
I wish someone would do the same for me

Je n’avais pas reconnu la jeune femme devant moi comme étant la mère d’un de mes étudiants, mais je savais qu’elle ne m’était pas totalement inconnue. J’avais vu son visage quelques fois, mais je ne lui avais jamais vraiment parlée ou quelque chose dans le genre, alors pour moi, du coup, c’était encore plus flou, mais également frustrant, parce que je voulais savoir à qui je parlais, et je me sentais ridicule de ne pas avoir ne serait-ce qu’une idée vite fait d’à qui je parlais. Devrais-je lui demander au bout du compte ? En ajouter un peu plus pour savoir à quoi m’en tenir ? Avant que je ne puisse me décider sur ce fait, la jeune femme prit la parole, en venant à se présenter et ensuite, comme si limite elle avait lu dans mes pensées, me dire où nous nous étions croisés exactement. Sitôt, je m’en montrai troublé, puisque rapidement, des souvenirs me revinrent à l’esprit. Des souvenirs de mes passages à l’hôpital, plus flous, mais plus précisément celui de la rue, celui où j’avais vu cette femme en difficulté avec un homme. Son mari ? Un ami ? Je l’ignorais totalement, parce que je ne lui avais pas demandé, et je ne me voyais pas le faire. Plus encore, j’étais persuadé que c’était un épisode terminé, que je n’en entendrais plus parler. Et pourtant, cette femme était en train de me prouver le contraire. En revanche, cela ne voulait pas dire que je savais davantage ce qui en était de ce côté, bien au contraire. Toujours dans le flou, je fronçai les sourcils suite à son propos, et de façon un peu idiote, je ne sus faire mieux que de lui dire:  « Hum… D’accord… » Maladroitement, je regardai quelque peu autour de moi, me rendant compte qu’ici, dans le hall d’entrée de l’école, alors que tout le monde pouvait passer et écouter les conversations, d’autant plus que c’était un lien très ouvert, je ne me voyais pas vraiment parler de cela dans cet endroit, et je me doutais bien qu’Adela ne voulait pas cela non plus. Voilà pourquoi, au final, je me permis de proposer:  « Allons à mon bureau, si vous le voulez bien. Nous serons plus à l’aise pour discuter… » Sur ces mots, je lui désignai le couloir principal d’un signe de main, la laissai passer devant moi par courtoisie, puis je me rendis ensuite à sa hauteur pour ne pas la laisser seule devant. Tandis que nous marchions, même si ce n’était pas sur une grande distance, je me permis de lui demander, candidement, par pure curiosité:  « Comment… Comment avez vous su que je travaillais ici ? » J’avais bien compris qu’elle savait mon nom, autrement jamais je n’aurais été appelé à l’accueil comme cela venait d’arriver, mais après, comment l’avait-elle su ? Qui lui avait donné le chemin pour se rendre ici ? Voilà ce que j’étais curieux de savoir en ce moment.

_________________

Parfois j'aimerais pouvoir remonter le temps et effacer tout ce qui fut triste. seulement la gaieté ne disparaîtrait-elle pas aussi ?  - Nicholas Sparks
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Adela J. GarciaGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 23/03/2017
Pages lues : 234
Crédits : Vava Stolen Paradise ; Sign Emi Burton ; Gif Tumblr
Avatar : Miranda May Kerr
Pseudo : GekkuNeko
Âge : Trente-quatre ans, je ne les fais pas mais bon..
MY SOUL

MessageSujet: Re: ISAIAH & ADELA → I wish someone would do the same for me   Lun 17 Juil - 11:07


Isaiah & Adela
I wish someone would do the same for me
Le fait est de venir au lycée de Washington ça me fait bizarre parce qu'en fin de compte je n'ai pas passé mes années lycée et j'en passe ici mais plutôt à Porto Rico chez moi à San Juan par conséquent venir dans cet établissement ça me fait bizarre mais je sais parfaitement que je n'ai pas d'autres choix. Depuis mon mariage avec Diego je n'ai jamais eu qui que ce soit qui m'a protégé ou défendu de lui d'une quelconque façon tout simplement parce que jamais personne n'a su que j'étais une femme battue, du coup, je suis extrêmement touché que cet homme qui ne me connait pas tant que ça ai pu faire une chose pareille comme d'appeler les flics en craignant certainement que Diego en arrive à me casser la gueule en pleine rue. Ce taré en serait parfaitement capable, vu ce qu'il me fait subir dans la maison dans laquelle nous vivons je ne serais pas étonné qu'un jour il en arrive à me tabasser en pleine rue, venant de lui plus rien ne m'étonne à vrai dire. Alors, lorsque je vins à entendre les mots de Isaiah soit de nous rendre dans son bureau un peu plus loin dans le couloir visiblement, afin d'être plus à l'aise, j'acquiesce alors. « Et bien très volontiers merci ! » Répondis-je tandis que j'avance dans le couloir principal du bâtiment tout en faisant un rapide geste de la main à la demoiselle de la réception puis je continue à marcher dans ce lieu me laissant guider par Isaiah qui est venu entre temps se poster à côté de moi me demandant alors comment j'ai su ce qu'il faisait dans la vie. « En fait lors de l'un de vos passages à l'hôpital vous m'aviez mentionné travailler au lycée de Washington du coup je suis venu ici afin de vous retrouvez. C'était important pour moi de le faire et de vous trouvez pour vous parlez de tout ceci et surtout vous remerciez. » Expliquais-je au jeune brun que je scrute longuement de mes yeux bleus tout en affichant un grand sourire sur mes lèvres. Après quoi je continue d'avancer avec lui jusqu'à ce que nous arrivions depuis une porte, je fixe Isaiah longuement cherchant à savoir si c'est son bureau ou non...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MY BOOK COVER
MY SOUL

MessageSujet: Re: ISAIAH & ADELA → I wish someone would do the same for me   

Revenir en haut Aller en bas
 
ISAIAH & ADELA → I wish someone would do the same for me
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L’OBAMANIA, MALADIE INFANTILE DU NOIRISME
» ISAIAH VERGAS ► Jon Kortajarena
» The back alleys [Dana & Isaiah]
» Les appels du ciel [Soren & Isaiah]
» ISAIAH DEAGLAN HOPKINS ► oliver sykes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
READ MY MIND :: Washington, District of Columbia :: Anacostia :: Anacostia High school-
Sauter vers: