AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 On ne juge pas un livre à sa couverture. ♠ Dawn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Elizabeth PollardGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 25/04/2017
Pages lues : 109
Crédits : Avatar : Sophy; Signature :Astra ; Gifs : Tumblr
Avatar : Bella Heathcote
Pseudo : Trucpau
Âge : 26 ans - 20 Juin 1991
MY SOUL

MessageSujet: On ne juge pas un livre à sa couverture. ♠ Dawn   Ven 23 Juin - 15:26

Dawn & Elizabeth
On ne juge pas un livre à sa couverture.

Entendre ce bruit me rend dingue, je finis par lui exploser la tronche en l’envoyant par terre. J’ouvre un œil et soupire avant de me frotter les yeux et de me lever en ronchonnant. Pas assez de sommeil, je m’en doutais quand je me suis couchée ce matin. Mais bon, je n’avais pas le choix, je devais rendre ce dossier. Cela faisait même plusieurs jours que j’avais abandonné mon blog pour pouvoir rendre à temps ce que je devais à mon boss. Le travail avant tout et le temps libre après. Cependant, je n’avais pas pu résister à l’appel de répondre aux questions de mes internautes. Sans pour autant poster quoi que ce soit dessus, mais je promis d’y revenir au plus vite. C’était simplement trop compliqué à gérer en attendant. Une fois debout, je file dans la cuisine pour prendre mon bol de céréales et envoyer un message à ma sœur afin de la prévenir que j’essaierai de venir la voir demain pour discuter avec elle. Ca fait longtemps que je ne l’avais pas vu et elle me manquait, malgré le fait que je lui envoyais des messages tous les jours. C’était comme ça entre elle et moi, un lien trop fusionnel pour moi, c’est comme si c’était ma maman. Enfin bref, une fois envoyé, je vais à la fenêtre et regarde à l’extérieur le temps de déguster mes céréales. Pensive, je sors de ma transe en entendant un appel que je prends immédiatement, c’est mon patron pour dire qu’il a bien reçu mes rapports et je lâche un soupir de soulagement. Raccrochant, je dépose mon bol dans l’évier pour partir sous la douche et me préparer à aller à la librairie. Quand je le peux et quand j’ai du temps libre, j’adore aller là bas et ça fait un moment que je n’y ai pas mis les pieds pour emprunter des bouquins ou en acheter. M’habillant d’une robe blanche, je sèche mes cheveux avec une serviette et les laisse à l’air libre, me maquillant légèrement et mettant deux touches de parfum. Parfait ! Rien de trop. J’enfile mes sandales plates puis attrape mon sac pour me diriger à pied vers mon endroit préféré après mon bureau. J’arrive quelques minutes plus tard et je salue le vendeur avant d’aller au fond de la pièce pour découvrir les nouveautés policières mais aussi littérature classique. J’adore ces deux styles et je dois dire que je ne sais jamais me décider bien que ce soit deux choses différentes. Je finis par choisir un de chaque comme à chaque fois et je vais m’attabler à la dernière table pour commencer ma lecture. Je laisse mes affaires pour aller commander un thé puis retourne m’asseoir pour reprendre là où je m’étais arrêtée, soit pas très loin du début. Les premières pages me plaisent, je sais que je le terminerai et que je l’achèterai d’ailleurs. Je remercie le serveur et déguste mon thé tout en dévorant le premier livre, tellement absorbée que je ne sors du bouquin qu’une seule minute pour soupirer et lever la tête. Puis je la vois, Dawn, je souris et me lève en secouant la tête pour me remettre dans la sensation réelle et non virtuelle de mon livre. Une fois à ses côtés, je pose la main sur son épaule et prend la parole. « Salut, toi ! » Je me tourne vers elle et le serre dans mes bras avant de m’écarter et de zieuter mes affaires restées à leur endroit depuis que j’ai quitté ma place. « Tu veux te joindre à moi ? » Toujours en souriant, je la laisse commander avant de me diriger avec elle à ma table, rangeant mes affaires afin de lui faire de la place. Je m’affale dans ma chaise et la regarde en passant une main dans mes cheveux. « Tu vas bien ? » C’est une question banale, mais bon, qui ne voudrait pas qu’on s’inquiète pour ses amis ? Moi la première. Enfin surtout pour prendre des nouvelles. Je ne la connais pas depuis si longtemps mais même le peu de temps ça m’a permis de comprendre à quel point je l’apprécie et que je ne veux pas qu’on lui fasse de mal. Surtout qu’on se ressemble au fond, même caractère, même passion en somme. Puis je crois que c’est bien la seule en qui je peux avoir confiance, hormis ma sœur mais ça ne compte pas.

_________________
laugh is contagious
La faculté de rire aux éclats est preuve d'une âme excellente.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Dawn WheelerGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 07/06/2017
Pages lues : 86
Crédits : MØRPHINE.
Avatar : emma watson
Pseudo : maïe
Âge : 27 ans
MY SOUL

MessageSujet: Re: On ne juge pas un livre à sa couverture. ♠ Dawn   Jeu 13 Juil - 12:27

Dawn & Elizabeth
On ne juge pas un livre à sa couverture.


Je venais de passer deux jours au fond de mon appartement. J’étais complétement désespérer après l’annonce de mon médecin. D’après elle, il fallait que je me ménage si je voulais continuer la danse. Mon monde venait de s’écrouler en quelques minutes. Comment puis-je arrêter quelque chose qui me tient tant à cœur ? C’était impossible. Pourtant, je savais au fond de moi que si je ne ménageais pas, le pire allait arriver et sincèrement, je n’avais pas envie que cela arrive. J’ai donc décidé de m’enfermer à double tour chez-moi et de ne plus en sortir tant que mes idées ne seraient pas claires. Finalement, la raison à prit le dessus malgré les arguments très convaincants de mon cœur. J’avais envie de continuer de danser, mais mon corps souffrait beaucoup trop pour le supporter. J’ai donc décidé de reduire le nombre d’entrainement et de ne plus faire d’effort inutile. J’ai besoin de conserver le peu de force qui me reste. Ce matin, j’ai sauté du lit sure de moi. Aujourd’hui, je me reposerais, demain je travaillerais et ainsi de suite jusqu’à ce que je puisse retrouver mes séances hebdomadaires complète. Pour l’instant, il fallait que je me change les idées et que je sorte de cet appartement.  J’ai donc filé sous la douche attrapant les premiers vêtements qui me tombaient sous la main. J’ai passé à peine dix minutes sous le jet et j’en suis ressortie les cheveux dégoulinants. Je n’ai pas pris le temps de les séchés. J’ai traversé la rue et je me suis dirigée vers la bibliothèque. J’avais l’habitude de me retrouver là-bas après mes séances d’entrainement et j’avoue que je n’y avais pas mis les pieds depuis un moment. L’odeur des vieux bouquins me manquaient.  J’ai donc marché d’un pas rapide vers le lieu, un large sourire aux lèvres. Une fois devant, j’ai admiré la vitrine toujours impeccable et remplit d’ouvrage puis je suis entrée. Cette odeur si agréable du papier m’a chatouillé les narines, c’était divin. Je me suis dirigée vers  le comptoir pour commander une boisson chaude, au moment où je m’apprêtais à payer une main se pose sur mon épaule et je sursaute à moitié laissant échapper le portefeuille que j’avais entre les mains. Je me retourne et je vois le beau visage d’Elizabeth. « Bonjour Eli » C’était agréable de la revoir, surtout que ça faisait un moment que l’on ne s’était pas croisé. Son étreinte me fait sourire d’avantage. « Oui, avec plaisir. Laisse-moi juste régler ma commande et je te suis » Je récupère le portefeuille tomber par terre et je paie ma commande avant de suivre Elizabeth jusqu’à sa table. Je m’assois sur la chaise en face d’elle et mélange ma boisson. « Est bien, disons que ça va. L’ermite est enfin sortie au grand jour » Je ris doucement avant de plonger mes yeux dans ceux d’Eli « Et toi, tu vas bien ? »  J’espérais ne pas avoir raté grand-chose et j’espérais surtout qu’elle ait bien. Du moins, mieux que moi. Voir un visage familier me faisait le plus grand bien. Je ne connaissais pas Elizabeth depuis longtemps mais entre nous ça avait été le coup de foudre et je savais que je pouvais lui raconter tout et n’importe quoi sans qu’elle claque la porte. Je la considérais comme une amie. Une vraie amie.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Elizabeth PollardGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 25/04/2017
Pages lues : 109
Crédits : Avatar : Sophy; Signature :Astra ; Gifs : Tumblr
Avatar : Bella Heathcote
Pseudo : Trucpau
Âge : 26 ans - 20 Juin 1991
MY SOUL

MessageSujet: Re: On ne juge pas un livre à sa couverture. ♠ Dawn   Mer 2 Aoû - 19:47

Dawn & Elizabeth
On ne juge pas un livre à sa couverture.

J’étais contente de revoir Dawn surtout dans cet endroit. Je ne la connaissais pas depuis longtemps mais j’avais tout de suite accroché avec cette fille. Peut être parce qu’elle me ressemblait et qu’elle voulait se battre pour tout et ça me plaisait. Je me retrouvais en elle puis j’appréciais sa présence, je n’avais pas beaucoup d’amis surtout des amies filles. Alors avoir ce genre de personnalité dans mon entourage me faisait du baume au cœur. Puis ça faisait un moment que je ne l’avais pas vu alors c’était l’occasion pour moi de prendre de ses nouvelles et de pouvoir passer du temps avec mon amie et savoir si j’avais zappé des choses importantes sur elle ces derniers temps. Je ne pensais pas lui faire peur si bien que je ris avant de poser une main sur ma poitrine, légèrement embarrassée de l’avoir surprise. « Excuse moi, je ne voulais pas te faire peur Dawn. » Je hoche la tête en entendant sa réponse avant de rejoindre ma place. Je ne voulais pas lui sauter dessus mais j’avais peur qu’elle me passe sous le nez si je n’allais pas à sa rencontre. Surtout qu’il ne restait pas grandes places dans le fond de la pièce alors je doute qu’elle serait venue jusqu’à là. Bref, maintenant qu’elle me rejoignait, je souriais à pleine dent avant de refermer mon livre et de brasser à mon tour le breuvage que je tenais entre mes mains. « Toi, une ermite ? Je ne comprends pas… Tu vas bien quand même ? » J’étais légèrement inquiète car même si je ne connaissais pas tellement la jeune brunette, c’était rare de la savoir enfermée chez elle alors qu’elle aimait la vie et sortir. Surtout danser. Quelque chose clochait et je me dis que j’avais bien fait de l’interpeller tout à l’heure pour qu’elle me rejoigne. « Oui, moi ça va. » Je souris et hoche la tête pour accentuer mes paroles. Rien de bien passionnant dans ma vie en ce moment. Soupirant, je me gratte l’arrière de la tête avant de reprendre la parole. « Bon, dis moi, Dawn, quelque chose ne va pas ? » Elle m’avait inquiétée et tout le monde savait que je ne m’inquiétais pour peu de personne. Sauf mes proches, très proches amis. Dawn en faisait partie alors je voulais être là si jamais elle avait besoin de moi. « Tiens, je me demandais quand était ton prochain ballet ? J’aimerai bien venir te voir sur scène. » Je n’avais pas encore eu l’occasion de la voir se représenter et je devais avouer que j’étais curieuse de voir ce que ça pouvait donner. Elle était gracieuse rien que quand elle se déplaçait dans la rue alors je n’osais imaginer sur scène. Puis ça me permettrait de voir où travaillait la jolie brune et où est-ce qu’elle passait le plus clair de son temps. Buvant une gorgée de ma boisson, je repose ma tasse avant de tapoter sur mon livre. « Tu es en quête d’un nouveau roman à dévorer pour l’été ? » Je lui souris avant de montrer le mien et de lui tendre pour qu’elle puisse y lire la quatrième de couverture. C’était une nouveauté et pour avoir discuté un peu avec elle, je connaissais légèrement ses goûts. Au fond de l’eau de Paula Hawkins allait forcément lui plaire. Ou alors je me trompais sur toute la ligne.

_________________
laugh is contagious
La faculté de rire aux éclats est preuve d'une âme excellente.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Dawn WheelerGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 07/06/2017
Pages lues : 86
Crédits : MØRPHINE.
Avatar : emma watson
Pseudo : maïe
Âge : 27 ans
MY SOUL

MessageSujet: Re: On ne juge pas un livre à sa couverture. ♠ Dawn   Ven 1 Sep - 22:41

Dawn & Elizabeth
On ne juge pas un livre à sa couverture.


Je voulais à tout prix rattraper le temps perdu. Mes absences régulières étaient parfois compliqués et j'avais tendance à perdre mes amitiés à cause de cela. Pourtant, Elizabeth ne m'en voulait pas vraiment toujours de ne pas prendre le temps de lui envoyer un texto ou simplement de passer la voir comme le ferait une vraie amie. Elle sait parfaitement que mon métier m'oblige à être instable et à ne pas être continuellement dans la même ville. C'était un métier que j'avais choisi oui, avec ses bonnes comme ses mauvaises choses et je regrettais parfois de ne pas pouvoir être définitivement au même endroit, de ne pas avoir "une vie normale" comme dirait si bien ma mère. "Ne t'en fais pas, mon coeur est toujours un peu fragile!" Je ris tendrement portant une main dans mes cheveux pour glisser une mèche derrière mon oreille. Je ne m'attendais simplement pas à une présence derrière moi. J'étais d'ailleurs très contente d'être tombée sur la douce Elisabeth plutôt que quelqu'un d'autre. J'avais besoin de me rattraper auprès d'elle et de lui raconter des choses. Le moment était donc bien choisie. "Oui, je vais bien, enfin, disons que j'ai connu mieux.. J'ai juste eu une visite quotidienne chez le médecin et une mauvaise nouvelle" je pris une grande inspiration en repensant aux paroles pénibles du docteur. "Elle m'a mise à en arrêt. Mon corps devient de plus en plus réticent aux heures de travail. Enfin peu importe. Et toi ça va ma douce ? " Je n'avais pas forcément envie de m'apitoyer sur mon sort même si cela me faisait du bien de me confier à quelqu'un, je n'avais pas encore eu le temps de le faire. Je n'avais surtout pas eu envie d'embêter quelqu'un avec mes problèmes.. Pourtant, je savais qu'Elizabeth me comprenait et qu'avec elle je ne devais pas avoir honte d'exprimer mes pensées. "Malheureusement, je pense qu'il ne sera pas avant un moment. Les contrats se font rare et j'ai fais une dernière représentation hier, je suis navrée. Je te promet que dès que j'ai une proposition tu seras la première à recevoir des billets !" Un sourire des plus lumineux se dessina sur mon visage. J'étais ravie qu'Elizabeth propose de venir me voir. J'attrapa le petit gobelet remplit du liquide pour le porter à mes lèvres tout en observant ma camarade de lecture. "Nope, pas vraiment. J'étais à vrai dire venue ici avant tout pour me changer les idées" Je posa mon regard sur le livre qui était posé sur la table et que mon amie devait certainement être entrain de lire. J'étais curieuse de savoir ce qui était sa lecture en cours. A croire qu'Elizabeth avait lu dans mes pensées puisqu'elle me tendit le livre pour que je puisse connaitre l'histoire. Je lu attentivement la quatrième de couverture avant de relever les yeux vers elle. "Ca m'a l'air très intéressant. J'adore le titre en tout cas. Tu en as déjà lu un bon paquet ou tu viens de commencer ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Elizabeth PollardGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 25/04/2017
Pages lues : 109
Crédits : Avatar : Sophy; Signature :Astra ; Gifs : Tumblr
Avatar : Bella Heathcote
Pseudo : Trucpau
Âge : 26 ans - 20 Juin 1991
MY SOUL

MessageSujet: Re: On ne juge pas un livre à sa couverture. ♠ Dawn   Jeu 7 Sep - 15:25

Dawn & Elizabeth
On ne juge pas un livre à sa couverture.

Je souris face à sa réflexion et je hausse les épaules. Plus de peur que de mal mais pour ma part, on me fait ça, je crois que je suis capable de foutre un coup de poing au premier venu. Malheureusement. Cependant, je suis contente de me retrouver avec Dawn, malgré le fait qu’on ne se connaisse pas depuis longtemps, je sais que je peux lui parler normalement et me confier à elle comme une amie. Ce dont je n’ai pas beaucoup dans mon entourage. Et là, ça fait un moment que je ne l’ai pas vu du coup, je demande vite ce qu’il y a de nouveau dans sa vie et si elle va bien. Mais je ne m’attendais pas à cette nouvelle que j’ouvris la bouche avant de la refermer et de l’écouter attentivement. « Oh mon dieu, mais… ce n’est pas trop grave ? Je veux dire ça ne va pas compromettre ta carrière ? J’espère que ça s’arrangera pour toi. » Dis-je en attrapant sa main et la serrant dans la mienne pour lui montrer que j’étais là pour elle n’importe le moment. Bref, j’étais prête à l’épauler s’il le fallait et si elle me le demandait. Je souris avant de répondre à sa question, passant une main dans mes cheveux. « Je vais bien, le boulot me rend dingue en ce moment mais je dois dire que ça me motive. » Et c’est vrai, plus j’ai de travail, plus j’ai envie de me démener pour arriver à mes fins et obtenir la gratitude de mon patron. Pour ça, je fais toujours en sorte de demander du boulot et ensuite de rendre les comptes rendus à temps ou même avant. C’est moi qui demande du travail, pas l’inverse alors je ne peux pas m’en plaindre. Parlant de travail, je me renseigne par rapport à quand est-ce que je pourrais voir la jolie rouquine se représenter sur scène. « Je comprends, je ne t’en fais pas. Après, ça pourra peut être t’aider à te reposer le fait qu’il n’y ait pas beaucoup de contrat ? Enfin je veux dire, pour te remettre d’aplomb et ensuite t’envoler comme un papillon sur scène. » Lui dis-je en rigolant légèrement pour d’étendre l’atmosphère et qu’elle sente que je suis de son côté pour cette histoire. Je hoche la tête et bois mon breuvage avant de croquer dans ma friandise. La gourmandise me perdra j’en suis sûre. « Moi aussi à la base, et là j’ai craqué en voyant cette nouveauté ! » Un sourire se dessine sur mon visage tout en lui tendant le roman pour qu’elle puisse lire la quatrième de couverture tout en attendant son avis par la suite. « De cette auteure ou bien de livre en général ? Car si on parle de livre en général, j’ai toute une bibliothèque à la maison de différents genres et différents formats. » Je me pince les lèvres en avouant ma passion pour la lecture et le fait que j’emmagasine beaucoup de romans dans ma maison. « Celui-ci me tente énormément, je pourrais te dire ce qu’il en est quand je l’aurais lu, si tu veux ? » Non seulement ça me permettrait de la revoir mais aussi de nouveau discuter avec elle de notre passion commune qu’est la littérature. « Et sinon, rien de croustillant à me raconter concernant les amis ou plus ? » Je demande en feignant la fille qui n’essaie pas du tout d’obtenir des renseignements sur les amours de son amie.

_________________
laugh is contagious
La faculté de rire aux éclats est preuve d'une âme excellente.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Dawn WheelerGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 07/06/2017
Pages lues : 86
Crédits : MØRPHINE.
Avatar : emma watson
Pseudo : maïe
Âge : 27 ans
MY SOUL

MessageSujet: Re: On ne juge pas un livre à sa couverture. ♠ Dawn   Mer 13 Sep - 11:17

Dawn & Elizabeth
On ne juge pas un livre à sa couverture.


A partir de maintenant, j'allais être plus présente dans la même région et je compte bien rattrapée le temps perdu avec Elizabeth. Une vraie conversation entre fille me ferait le plus grand bien. J'avais tant de chose sur le coeur que je gardais pour moi. Le sujet était donc vite arrivé à ma possibilité d'arrêt de ma passion. Mon médecin avait été claire, je ne pouvais plus faire autant de ballet que je le voulais et cela me brisait le coeur.  "Non, ce n'est pas si grave. Je vieillis simplement ! Je sais, c'est étrange de dire cela à seulement vingt sept ans. " Je ne peux m'empêcher de rire même si je suis consciente des risques de mon métier, je regrette de devoir mettre fin à ma carrière. "Je l'espère aussi oui, il faudra juste que je sois plus patiente avec moi-même, ce que je n'ai jamais su vraiment être." Je haussai les épaules en me rappelant à quel point je n'avais pas ménager mon corps pendant ces années. J'avais eu ce besoin de me donner toujours à 200%. Le contact de la main de la brune réchauffa mon coeur, je savais que je pouvais compter sur elle en cas de besoin et qu'elle serait toujours là pour me remonter le moral. Je la remercia en hochant la tête. "Toujours entrain de te morfaler sur des plats divin ?" Voilà le point commun que l'on avait. On était toujours prête à se donner à fond pour notre métier. C'est ce qui nous rapprochais et c'est ce que j'aimais chez Elizabeth. Elle savait ce que je vivais. Je l'imaginais bien se rendre dingue pour pouvoir être partout à la fois. "Oui exactement, cela ne peut être que bénéfique. Mais j'ai peur de passer à côté de quelque chose en restant enfermée à l'appartement." En effet, mon arrêt voulait aussi dire que des contrats devaient être refusés. Des contrats qui pouvaient me permettre de prolonger ma passion dans des grandes villes et devant des grands noms de la danse. Il ne fallait pas que je pense à ça maintenant, sinon, je finirai par ne jamais m'arrêté. Je regardais le petit livre entre mes doigts, feuilletant rapidement les pages pour en voir l'intérieur. "Oui, j'attendrais ta critique avec grande impatience !" Je rajouterai ce livre sur ma pal du mois prochain. Après tout, j'aurai du temps à consacrer à la lecture maintenant et cela me changerait surement les idées. Je reposa le livre sur la table. "Est bien, si tu veux vraiment tout savoir.. J'ai revu Rhys. Enfin, c'était étrange. Je m'y attendais vraiment pas. Mon dieu, tout à vraiment changer entre nous et ça fait mal." J'avais raconté à Elizabeth cette histoire avec le fameux Rhys. Celui qui était mon ami, mon amant et qui m'avait abandonné car je n'étais pas avec lui ce soir là. Ce soir où il était venu me rejoindre à mon appartement sans prévenir et ou j'avais décidé de passer la soirée avec un autre homme. Il l'avait très mal prit et notre histoire c'était fini en dispute. Depuis ce soir, je n'avais plus eu aucune nouvelle et mon coeur c'était brisé.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MY BOOK COVER
MY SOUL

MessageSujet: Re: On ne juge pas un livre à sa couverture. ♠ Dawn   

Revenir en haut Aller en bas
 
On ne juge pas un livre à sa couverture. ♠ Dawn
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» On ne juge pas un livre à sa couverture. ♠ Dawn
» Un juge américain accuse six Haïtiens
» Fête du Livre
» Reflexions d'un juge sur le systeme judiciaire haitien
» M. Georges Moise: Un juge qui juge le système judiciaire.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
READ MY MIND :: Washington, District of Columbia :: Cathedral Heights :: Les Bouquineurs-
Sauter vers: