AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Voyage, voyage... ♠ Neryllis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Amaryllis DanversGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 28/01/2017
Pages lues : 109
Crédits : Avatar : valtersen ; Signature : neon demon; Gifs : MISSGOLIGHTLY & tumblr
Avatar : Naomi Watts
Pseudo : Trucpau
Schizophrénie : Sheri Brackenreid #lcollins
Kelvin Forrest #tjames
Savannah Miles #lpipes
Jay Maxwell #jlsoffer
Elizabeth Pollard #bheathcote
Lexie White #lliberato
Disponibilités : CLOSED:

NeilChipAustinFamily & AustinAustin#2Skye
Âge : 45 ans - 15/09/1972
MY SOUL
Carnet de relation
Relationship:

MessageSujet: Voyage, voyage... ♠ Neryllis   Sam 24 Juin - 13:39

Neil & Amaryllis
Voyage, voyage...

Enfin, j’allais passer un week-end avec Neil, rien que nous deux, sans enfants pour nous déranger. Cependant, j’étais tracassée en train de faire les valises. J’avais dû emmener Daisy à l’hôpital quelques jours plus tôt car elle souffrait d’une infection dont on ignorait encore la cause. Après des heures d’attente, nous avions finalement passé une prise de sang et nous devions attendre les résultats. Je n’avais rien dit à Neil, concernant la prise de sang, je ne voulais pas l’inquiéter, il était déjà trop au petit soin avec Daisy que je craignais qu’on reporte notre week-end. De plus, elle allait mieux depuis qu’elle s’était reposée et était restée à la maison. Mais je ne pouvais pas m’empêcher de m’inquiéter. Même si les garçons allaient s’en occuper, je sentais en moi une pointe de culpabilité en la laissant seule avec les deux. Sachant parfaitement qu’ils allaient en prendre soin même si l’accepter dans la famille restait toujours délicat. Bref, j’étais en train de préparer les valises, fourrant un peu de tout à l’intérieur, du chaud comme du froid pour être parée à toute éventualité. Neil ne m’avait rien dit concernant la destination si bien qu’il allait sûrement râler en voyant mon sac de voyage et le sien. Enfin on dit toujours qu’une femme emmène toujours plus qu’il ne le faut et je crois que je confirme bien ces dires. Une fois bouclée je descends dans le salon pour vérifier que tout est bien ordre, que les enfants auront assez pour se nourrir pendant le week-end et vérifiant aussi si ce que contient le frigo leur plaît. Je préfère qu’ils mangent n’importe quoi qu’ils aillent manger des cochonneries autre part. M’activant, je fais un brin de ménage avant d’entendre le facteur passer. Lâchant mon chiffon, je me précipite à la boîte à lettres avant de prendre le courrier et de passer en revues les sigles qui sont sur les enveloppes quand une attire mon attention. Celle du laboratoire. Soupirant, je souris et l’ouvre en détaillant ce qu’il y a de marqué quand je tique sur le groupe sanguin de Daisy. J’ouvre grand les yeux et manque de tomber à la renverse en relisant encore et encore ce qu’il y a de marqué. Je sais que ce groupe est rare, je sais aussi que le seul dans la famille qui possède ce groupe est Neil et un des jumeaux. Je serre la feuille dans mes mains sentant comme si mon monde s’écroulait autour de moi. Je secoue la tête et respire longuement. « C’est une erreur. » Voilà, c’est ça une erreur. Je ne peux cependant pas m’y résoudre. Je ne le veux pas. Il va falloir que je demande les groupes sanguins des parents de Daisy ? Non, arrête Ama, ne va pas te faire de film pour l’instant ça serait gâcher ton séjour. Puis j’entends la voiture de Neil, je fourre le papier dans mon sac et secoue la tête pour me reprendre et file dans la chambre pour voir s’il ne me manque rien. Juste le temps de reprendre mes esprits et de ne pas paraître bizarre aux yeux de mon mari. Je prends une grande inspiration puis annonce que je suis là-haut quand j’entends la porte d’entrée s’ouvrir. « Dans la chambre, j’arrive ! » Je souris à présent, peut être en forçant un petit peu mais je me dis que j’attends ce moment depuis un petit temps alors je n’ai pas le droit de le gâcher. Me tapotant les joues, je descends et attrape Neil par le torse en posant mes lèvres sur les siennes. « Bonjour, vous. » Je hume son parfum avant de déposer à nouveau un baiser sur sa bouche, m’éloignant en montrant nos valises. « Tada ! Je suis prête à aller à la destination de ton choix. Enfin ce que tu nous as réservé. » Je suis si heureuse de pouvoir partir maintenant, de m’éloigner de cette maison et de ses enfants. Même si je les chérie, j’ai besoin de cet espace pour me retrouver en tête à tête avec Neil, malgré la lettre qui pèse des tonnes dans mon sac et qui allait sûrement me rappeler sa présence au court du séjour.

_________________



Notre plus grande gloire n'est point de tomber, mais de savoir nous relever chaque fois que nous tombons. — Confucius.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Neil DanversGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 07/12/2016
Pages lues : 156
Crédits : shellhead.|avatar ◈ tumblr|gifs
Avatar : RDJ
Pseudo : shellhead.
Schizophrénie : Declan (stan) Nash (evans) Trent (hammer) Rhys (pine) Avri (vikander)
Disponibilités : open chip; chip/austin; cherry blossom; amaryllis
Âge : 50 ans ◈ 26 juin 1966
MY SOUL

MessageSujet: Re: Voyage, voyage... ♠ Neryllis   Lun 17 Juil - 21:25

Neil & Amaryllis
Voyage, voyage...

Chose promise chose due. Neil n'était pas adepte des paroles en l'air, et encore moins lorsque celles-ci étaient destinées à sa femme. Il ne pouvait pas non plus prétexter un oubli, une solution de facilité qu'il réservait aux situations pénibles au boulot, lorsqu'il souhaitait éviter une réunion qu'il savait désagréable d'avance. Non, Neil aurait été incapable de ne pas tenir cette promesse faite à sa femme. Premièrement, parce qu'il mourrait d'envie de prendre quelques jours de repos bien mérités, et deuxièmement, parce qu'il faudrait être fou pour ne pas avoir hâte de passer un weekend en tête à tête avec Amaryllis. Leur discussion avait été noyée au milieu d'un débat plus sérieux autour de leurs enfants et l'arrivée de Daisy dans la famille. Un petit rêve éveillé qui leur avait permis de ne pas trop se morfondre du mal-être supposé de leurs fils. Mais Neil avait pris note, et quelques jours après, il s’était mis à rechercher une petite destination agréable pour deux. Il ne s’agissait que d’un weekend, rien qui permettait de faire des folies et de parcourir la moitié du globe. Le moment aurait de toute manière était mal choisi. Daisy avec eu quelques soucis de santé ces derniers jours, et si elle allait désormais mieux après un peu de repos, Neil savait qu’ils se sentiraient tous les deux mieux s’ils pouvaient rentrer assez rapidement à la maison en cas d’urgence. Neil faisait pleinement confiance à Chip et à Skye pour s’occuper de la petite, mais ils n’étaient pas médecins et la situation pouvait vite leur échapper. Non pas qu’ils en arriveraient là ! Daisy allait mieux après tout. Neil s’en était assuré en passant sans doute plus de temps que nécessaire à son chevet, mais il fallait envisager toutes les possibilités. Rien de trop loin non, ou isolé dans la nature, là où ils risqueraient de ne pas capter les appels. Neil mettait cependant un point d’honneur à ce qu’ils puissent se relaxer. A quoi bon partir en vadrouille s’ils passaient leur temps à se soucier de leurs gamins ! Il ne s’agissait que de deux jours après tout. Ils méritaient bien ça ! C'est bien pourquoi Neil décida de ne pas se priver. Aussi court le séjour soit-il, ils pouvaient tout de même se donner l'illusion de vacances. Et lorsqu'on peut être aux Bahamas en moins de 3h, inutile de se gêner n'est-ce pas? Neil profita un jour de sa pause déjeuner au boulot pour leur réserver une chambre dans un bel hôtel, histoire de lui faire la surprise. Il lui indiqua juste les dates convenues et les quelques indices nécessaires pour l'aider à faire ses bagages correctement. Le départ était prévu pour le vendredi soir, laissant juste le temps à Neil se rentrer du boulot, embrasser ses enfants et mettre les voiles avec Ama! Il avait confié à sa femme le soin de préparer les bagages, sachant qu'elle allait de nouveau opérer sa magie et ne rien oublier, contrairement à lui. Neil avait à peine passé le pas de la porte que la voix de sa femme résonnait dans le hall avant qu'elle ne dévale les escaliers pour le rejoindre. Neil pouvait sentir un sourire étirer ses lèvres tandis qu'il ouvrait les bras pour que sa femme s'y loge. C'était ce genre de petites choses qui faisait que Neil croyait dur comme fer que leur amour l'un pour l'autre était inébranlable. Toutes ces années après, ça lui faisait toujours quelque chose de la voir apparaître au détour d'un couloir, de derrière une porte, ou du haut d'un escalier. Il pressa ses lèvres contre les siennes, agrippant sa hanche jusqu'à la soulever délicatement hors de la dernière marche.  « Bonjour Madame Danvers » murmura-t-il, parce qu'elle était sienne, et que de ça non plus il ne se lassait pas. Il s'amusa de la façon théâtrale dont elle désigna les valises et il tapota la poche intérieure de sa veste, là où se cachait leur billet d'avion.  « Je ne vais pas pouvoir maintenir le suspens plus loin que l’aéroport, mais je pense que ça va te plaire » dit-il en s'approchant pour empoigner une des valises.  « Du moins j'espère! » ajouta-t-il après réflexion.  « Je t'autorise à te plaindre de ton mari et son manque cruel d'originalité, mais tu voulais un moment juste toi et moi, et ça je te promets que tu vas l'avoir » acheva-t-il dans un clin d’œil. Observant l'heure qui tournait, Neil annonça haut et fort qu'ils étaient sur le point de partir, rameutant ainsi toute leur progéniture. Neil s'affaira un instant sur Daisy, s'assurant qu'elle se sentait mieux et lui promettant que ses frères allaient bien s'occuper d'elle. Il étouffa ensuite chacun de ses fils d'une embrassade et d'un baiser sur la joue, ignorant leur grimace d'adolescents incapables de montrer leurs émotions. Des dernières consignes, des "a dans deux jours" échangés à la volée, et ils étaient partis pour l’aéroport. C'est devant le comptoir d'enregistrement que Neil décida qu'il ne pouvait plus dissimuler leur destination plus longtemps et se tourna vers Ama.   « Surprise?». Juste elle et lui, le sable blanc et l'eau turquoise à perte de vue, ça ne pouvait être que bien, non? Neil ne voyait décemment pas ce qui pouvait gâcher ce weekend qui s’annonçait parfait et reposant.  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Amaryllis DanversGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 28/01/2017
Pages lues : 109
Crédits : Avatar : valtersen ; Signature : neon demon; Gifs : MISSGOLIGHTLY & tumblr
Avatar : Naomi Watts
Pseudo : Trucpau
Schizophrénie : Sheri Brackenreid #lcollins
Kelvin Forrest #tjames
Savannah Miles #lpipes
Jay Maxwell #jlsoffer
Elizabeth Pollard #bheathcote
Lexie White #lliberato
Disponibilités : CLOSED:

NeilChipAustinFamily & AustinAustin#2Skye
Âge : 45 ans - 15/09/1972
MY SOUL
Carnet de relation
Relationship:

MessageSujet: Re: Voyage, voyage... ♠ Neryllis   Mer 2 Aoû - 19:53

Neil & Amaryllis
Voyage, voyage...

J’étais tellement contente de pouvoir passer du temps avec Neil, de me retrouver seule avec lui. Surtout après ce que je venais de lire sur ce foutu papier. J’essayais de l’oublier et de me dire que c’était faux mais jamais ça n’était arrivé jusque là, jamais on avait eu des résultats faussés par les analyses de sang. Un des jumeaux avait aussi ce groupe sanguin… Je me mordais la lèvre en essayant de voir les possibilités mais d’un côté je voulais mettre ce truc à part pour pouvoir profiter pleinement du week-end que j’allais avoir avec mon mari. Cependant, comme d’habitude, ce genre de chose est plus facile à dire qu’à faire. Alors je me contentai de terminer les valises, me concentrant sur autre chose que sur cette lettre en attendant que mon cher et tendre rentre du boulot. Il était vraiment temps que nous prenions le large pour pouvoir nous poser et penser à nous et pas aux enfants pour une fois. Entendre sa voiture me donnait déjà le sourire, ça voulait dire que nous allions pouvoir partir dans peu de temps et de larguer les amarres pour aller quelque part. Car je ne connaissais toujours pas la destination. Neil avait tenu et pourtant j’avais usé de tous mes charmes pour pouvoir obtenir une réponse, mais non, il n’avait rien dit. J’étais épatée par son mutisme. Jamais je n’aurais tenu enfin quoi que, juste pour la surprise, jusqu’au bout. Et là je devais avouer que je ne pouvais que l’applaudir. Le rejoignant, j’appréciais ce baiser, me détachant peu de lui en souriant de toutes mes dents. Je l’aimais tellement. « Je ne me lasse jamais d’entendre Madame Danvers. » Et c’était le cas, à chaque fois c’est comme je revivais l’instant où je l’avais épousé, je ressentais ce genre de petits papillons que l’on ressent quand on est amoureux. Et c’était mon cas, j’étais totalement amoureuse de ce beau brun. « Mais tu te rends compte, l’aéroport c’est… loin, Neil ! » Je rigolais bien entendu car c’était le maximum de temps qu’il pouvait gagner avant que je ne découvre notre destination. Même avec les indications pour préparer la valise, je n’avais pas réussi à me dire où est-ce que nous pouvons aller. Je me tournais vers lui par rapport à ses paroles et je m’approchais pour déposer un baiser sur sa joue. « Oh mais je n’attends que ça mon cher, si tu savais… » Peut être que nous avions grandi depuis qu’on s’était rencontré mais il y avait toujours autant de passion et d’amour entre nous que ça se sentait tout simplement. Puis comment ne pas réagir face aux commentaires de ce dernier, franchement. Après avoir dit au revoir aux enfants et leur annonçant les dernières recommandations, je partais en agitant la main à contrecœur de les laisser seuls sans parents mais aussi heureuse de pouvoir profiter mon mari tout seule. Sans obstacles. Je passais le trajet à essayer de deviner où est-ce qu’on allait sans que Neil ne me décroche un mot. Comment il pouvait être tenace en fait ! Me mordant la lèvre, j’allais annoncer une nouvelle destination avant qu’on s’arrête pour que le taxi nous dépose devant l’aéroport. Je sentais l’adrénaline monter au fur et à mesure qu’on avançait pour enregistrer le bagage qu’on avait. Alors que j’avais abandonné l’idée de connaître la destination avant que la dame nous l’informe, je fus surprise en voyant les billets. Je me tournais vers Neil en souriant et l’entourant de mes bras pour l’embrasser en guise de réponse. « Tu ne pouvais pas mieux faire. » Dis-je en me séparant de lui pour qu’il puisse s’adresser à la dame du comptoir qui avait eu le droit à mon embrassade public. Je m’en fichais royalement car c’était ma joie qui c’était exprimée ainsi que mon amour pour m’avoir préparé ce week-end. « Comment tu as fait ? Je n’ai vraiment rien vu ! » Et pourtant, j’avais cherché de longues heures pendant son absence pour essayer de deviner où est-ce qu’on pouvait aller mais non, il n’avait pas laissé de trace. J’attrapais son bras puis le suivis avant d’attendre l’embarcation. « Et il y a quoi de prévu dans ce billet, mon cher mari ? » Je levais le regard vers lui en souriant. Je planais sur un nuage, tellement heureuse. J’oubliais même le poids de la lettre dans mon sac à main pour l’instant. Je profitais tout simplement oubliant le reste.

_________________



Notre plus grande gloire n'est point de tomber, mais de savoir nous relever chaque fois que nous tombons. — Confucius.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Neil DanversGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 07/12/2016
Pages lues : 156
Crédits : shellhead.|avatar ◈ tumblr|gifs
Avatar : RDJ
Pseudo : shellhead.
Schizophrénie : Declan (stan) Nash (evans) Trent (hammer) Rhys (pine) Avri (vikander)
Disponibilités : open chip; chip/austin; cherry blossom; amaryllis
Âge : 50 ans ◈ 26 juin 1966
MY SOUL

MessageSujet: Re: Voyage, voyage... ♠ Neryllis   Dim 20 Aoû - 13:31

Neil & Amaryllis
Voyage, voyage...

« Je ne m'en lasse pas non plus ». Et pourtant, il aurait pu. Il n'y avait rien de tragique là-dedans, rien de profondément blessant. Rien que les décennies soient incapables d'atténuer ou de banaliser. Neil aurait très pu ne rien ressentir de particulier en entendant le nom de sa femme. Son nom à lui. Celui qu'il avait été prêt à donner à une autre. Mais leur union n'avait pas perdu de sa magie, malgré toutes les années, malgré les éventuelles disputes, malgré deux enfants et un troisième imprévu. Oui, elle portait son nom et Neil s'en réjouissait chaque jour. C'était quelque chose de très primaire, presque bestial, comme un loup fier d'avoir son propre pack. Neil avait toujours souhaité avoir des enfants et il avait été gâté. Là aussi, il importait peu que Chip soif fâché contre lui, ou que Daisy soit issue d'un adultère honteux. Ils étaient là à ses côtés et c'est tout ce qui importait. « Il va falloir prendre ton mal en patience ma chérie » dit-il amusé, tandis qu'il malmenait les valises jusqu'au coffre de la voiture. Son calvaire allait être bien court et Neil espérait vraiment qu'elle soit satisfaite de leur destination. Il n'en doutait pas vraiment. Le lieu importait peu tant qu'ils se retrouvaient en tête à tête dans un cadre paisible. Neil observa sa femme dire au revoir à leur enfant avec la détresse d'une mère incapable de se défaire de sa progéniture. Neil s'était pas inquiet, ses fils étaient grands après tout. S'il ne pouvait pas leur faire confiance de ne pas s'entretuer ou foutre le feu à la maison pendant deux jours, alors à quoi bon. Ils se mirent finalement en route et Ama ne cessa de le tarauder de question pour essayer de deviner où ils allaient. Neil riait, esquivant ses interrogations d'un air faussement exaspéré. C'était sans doute le secret de leur réussite. Ils s'amusaient, ils riaient, comme s'ils étaient encore les jeunes gens qu'ils étaient à leur rencontre. Mon Dieu qu'elle lui avait tapé dans l'œil. Une petite fleuriste qui avait chamboulé toute sa vie bien établie. Ça lui avait presque fait peur. Mais il avait sauté le pas et pris le risque, et heureusement qu'il l'avait fait. Il l'aurait sans doute regretté. Une fois arrivés à l'aéroport, la surprise ne pouvait qu'être terminée. Ama sembla ravie et elle l'embrassa en plein devant le comptoir d'enregistrement. Neil laissa s'échapper un rire, retournant son étreinte, pas le moins du monde gêné par les personnes autour d'eux. « Je ne vais pas te révéler mes secrets et astuces voyons » dit-il, faussement effronté. « tout ce que tu veux » lui répondit-il aisément. Tout ce qu'elle veut et il était prêt à lui offrir. Le séjour allait être très court, mais ils allaient faire de leur mieux pour en profiter. Une fois leurs baguages enregistrés, ils passèrent la sécurité et flânèrent quelque peu dans la zone duty free avant que leur embarquement ne commence. Heureusement le vol n'avait aucun retard et ils purent prendre place dans l'avion en temps et en heure. Neil regardait d'un œil distrait les démonstrations de sécurité (il les connaissait par cœur), lorsqu'il décida qu'il prendrait bien un petit bonbon à sucer, ça l'aidait toujours à faire face au changement de pression lors du décollage. Ama en avait souvent dans son sac, des petits bonbons à la menthe qu'il lui piquait à l'occasion. Sans plus de cérémonie, il piocha son sac qui se trouvait devant ses jambes et plongea la main dedans. Une lettre se trouvait dans le sac, une bien étrange possession à prendre en voyage. Neil haussa un sourcil. « C'est quoi la lettre? » demanda-t-il d'un air distrait tout en continuant sa recherche de bonbon.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Amaryllis DanversGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 28/01/2017
Pages lues : 109
Crédits : Avatar : valtersen ; Signature : neon demon; Gifs : MISSGOLIGHTLY & tumblr
Avatar : Naomi Watts
Pseudo : Trucpau
Schizophrénie : Sheri Brackenreid #lcollins
Kelvin Forrest #tjames
Savannah Miles #lpipes
Jay Maxwell #jlsoffer
Elizabeth Pollard #bheathcote
Lexie White #lliberato
Disponibilités : CLOSED:

NeilChipAustinFamily & AustinAustin#2Skye
Âge : 45 ans - 15/09/1972
MY SOUL
Carnet de relation
Relationship:

MessageSujet: Re: Voyage, voyage... ♠ Neryllis   Mar 5 Sep - 12:00

Neil & Amaryllis
Voyage, voyage...

Me retrouver simplement avec mon mari me fit oublier cette fameuse lettre qui était dans mon sac. Généralement, Neil me faisait oublier tous mes tracas et je me sentais de nouveau heureuse. Je savais que ça ne durait qu’un temps avant qu’il ne sache que je lui cachais quelque chose et que je sois obligée de lui exposer ce qui n’allait pas. Puis là, nous partions vers une destination, dont j’étais certaine, de rêve. Je grimaçais en l’entendant me dire qu’il faudrait que je prenne mon mal en patience. Au fond, je n’avais pas tellement le choix, je savais que Neil était quelqu’un qui pouvait tenir sa langue juste pour faire rager la personne qui se trouvait en face de lui, encore plus quand il s’agissait de sa femme. Mais une fois devant le fait accomplis, j’explosais de joie le montrant parfaitement. Parfois je trouvais étonnant que notre amour soit toujours aussi fort qu’au premier rendez-vous mais nous faisions tout pour que ça fonctionne. Je glissais ma main dans la sienne tout sourire, avant de laisser ma valise à l’hôtesse qui l’envoyait en soute. Je serrais la main de Neil avant de déposer un baiser sur sa joue. « Tout ce que je veux ? » J’avais les yeux pétillants tellement j’étais heureuse en cet instant. J’étais certaine que des couples de notre âge pouvait nous envier tant on était complice et amoureux. Je levais la tête vers le haut-parleur qui annonçait l’embarquement pour notre destination ce qui me donna un coup d’électricité dans tout le corps. Avançant dans la file, je laissais Neil donner les billets avant d’aller m’installer côté hublot, ma place préférée et je savais que mon beau brun y était pour quelque chose. Je soupirais en entendant l’annonce des consignes de sécurité avant le décollage. Je déposais mon menton dans ma main en regardant distraitement vers l’extérieur quand je sentis une main au niveau de mes jambes. « Mais qu’est… » Je soupirais avant de sourire et de rire en voyant Neil chercher des bonbons à la menthe comme à son habitude. J’allais retourner à ma contemplation quand j’entendis sa question qui me refroidit le sang en quelques secondes. Je sentis ma gorge se serrer et devenir pâteuse, je me concentrais sur les instructions à présent, n’osant pas lui répondre ni même le regarder. Je ne savais pas quoi faire, l’avion n’avait pas décollé que je me sentais déjà mal. D’habitude ça ne me faisait rien, mais là, j’avais comme une envie de vomir. « Je ne me sens pas bien… » Je sentais la moiteur sur mon front et ma gorge devenir encore plus serrée qu’avant. Que faire ? J’angoissais simplement alors qu’il fallait que je lui dise que c’était les résultats de Daisy, rien de grave. Prenant de grandes respirations, j’attrapais sa main et la serrais en regardant devant moi, ne préférant pas affronter son regard à ce moment précis. « Ce sont les résultats de la prise de sang de Daisy. J’ai préféré vérifier qu’il n’y avait pas d’infection avant qu’on parte… » Disais-je en parlant plutôt bas, contrôlant ma respiration en même temps que l’avion prenant son élan pour s’envoler. « Mais elle n’a rien. Tout est sous contrôle, tu n’as qu’à le vérifier par toi-même… » C’était un test, je voulais, maintenant, voir son visage quand il verrait que son groupe sanguin est le même que cette petite fille que l’on a adopté ainsi que l’un des jumeaux. Je sentis la pression me coller contre le siège et je fermais les yeux, sentant un poids s’en aller en même temps que je venais de dire à Neil ce que comportait cette lettre. Je resserrais ma main dans la sienne, j’espérais sincèrement qu’il me dirait que c’était sûrement une erreur, j’espérais que ce soit cela mais intérieurement je savais que ça serait un mensonge. Ma bonne humeur qui était encore présente il y a quelques minutes venait de s’envoler en même temps que l’avion avait pris la direction de notre week-end romantique.

_________________



Notre plus grande gloire n'est point de tomber, mais de savoir nous relever chaque fois que nous tombons. — Confucius.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Neil DanversGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 07/12/2016
Pages lues : 156
Crédits : shellhead.|avatar ◈ tumblr|gifs
Avatar : RDJ
Pseudo : shellhead.
Schizophrénie : Declan (stan) Nash (evans) Trent (hammer) Rhys (pine) Avri (vikander)
Disponibilités : open chip; chip/austin; cherry blossom; amaryllis
Âge : 50 ans ◈ 26 juin 1966
MY SOUL

MessageSujet: Re: Voyage, voyage... ♠ Neryllis   Dim 10 Sep - 14:41

Neil & Amaryllis
Voyage, voyage...

« Tout ce que tu veux » confirma-t-il en faisant une pression de sa main contre la sienne. « Dans la limite du possible...et de la légalité » ajouta-t-il en faisant mine de réfléchir. Neil n'aurait honnêtement aucun scrupule à braver la loi s'il en venait au bonheur de sa famille, mais il pouvait du moins s'assurer qu'il ferait de son mieux pour répondre à la moindre exigence de sa femme. C'était leur moment. Leur petit week-end juste pour eux, et si ça ne tenait qu'à lui, sa femme aurait tout ce dont elle désirait. Ce n'est pas comme si l'argent manquait dans leur famille, et ils pouvaient bien se faire des petits plaisirs de temps en temps. Ça n'était pas toujours évident en tant que parent de s'autoriser ce genre de petits moments. Ça avait été plus simple une fois leurs fils grands et capables de vivre leur vie, mais maintenant avec Daisy en plus, ils avaient une autre priorité. Dans l'avion, Neil était en quête de ses bonbons. Le sac de sa femme paraissait plus grand à l'intérieur qu'à l'extérieur, et il peinait à trouver ce qu'il cherchait. Non pas comme l'enveloppe, qui se voyait comme un nez au milieu de la figure, impossible à ignorer. Il abandonna sa cherche subitement cependant, pivotant la tête vers sa femme lorsque celle-ci annonça se sentir mal. Il s'empara de sa main. « Qu'est-ce qui va pas? » s'inquiéta-t-il. « Tu as mal quelque part? Tu veux de l'eau? », Neil regardait déjà autour de lui, prêt à signaler une hôtesse pour qu'elle leur apporte quelque chose, mais Ama s'engagea sur le sujet de la lettre. Il l'avait presque oublié. Sa réponse apporta un sourire à ses lèvres. C'était sa femme tout crachée, une mère attentive et soigneuse. Elle était parfaite. Il se doutait qu'elle n'avait rien, sinon elle lui aurait sûrement dit. Ils ne seraient même pas partis en voyage du tout! Elle l'incita à regarder par lui-même alors que l'avion décollait. Il s'empressa de ranger le sac sous le siège avant de se faire rouspéter par le personnel de bord. Il l'a croyait sur parole et n'avait techniquement pas besoin de le voir de ses yeux, mais papa poule comme il était, il ne pu s'en empêcher. Il attendit que l'avion se stabilise pour récupérer le sac et prendre l'enveloppe. Ama regardait toujours devant elle et Neil s'étonnait de la voir paraître si anxieuse en avion. Ca n'était pas le cas d'ordinaire. Neil sorti la feuille de l'enveloppe et commença à la lire. Là, noir sur blanc, était indiqué le groupe sanguin de la petite fille. Le même que le sien. Ça n'aurait pas dû lui apparaître comme une surprise, mais son regard s'attarda tout de même de lourdes secondes sur l'information. Neil n'avait aucune idée de comment réagir. Sa femme avait-elle trouvé la chose suspecte? Et pourquoi donc, cela pouvait être une coïncidence, tout simplement. Ne rien dire aurait sans doute été plus suspect. « Tient, c'est marrant, Daisy et moi on a le même groupe sanguin » précisa-t-il alors. La seule manière pour que Neil soit dans le pétrin, était si Ama connaissait avec précision le groupe sanguin des parents de Daisy et se rendait compte qu'il y avait un problème de logique. Neil n'avait aucune idée du groupe sanguin de la mère biologique de la petite fille. Daisy était O. Pour obtenir ce groupe sanguin, il est impératif que l'enfant reçoive un allèle O de chaque parent, celui-ci étant récessif. Il était impensable qu'Ama se soit intéressée à ce point à l'hérédité génétique des anciens parents de leur fille. Une coïncidence, donc. Il n'avait pas à craindre que sa femme découvre la vérité.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Amaryllis DanversGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 28/01/2017
Pages lues : 109
Crédits : Avatar : valtersen ; Signature : neon demon; Gifs : MISSGOLIGHTLY & tumblr
Avatar : Naomi Watts
Pseudo : Trucpau
Schizophrénie : Sheri Brackenreid #lcollins
Kelvin Forrest #tjames
Savannah Miles #lpipes
Jay Maxwell #jlsoffer
Elizabeth Pollard #bheathcote
Lexie White #lliberato
Disponibilités : CLOSED:

NeilChipAustinFamily & AustinAustin#2Skye
Âge : 45 ans - 15/09/1972
MY SOUL
Carnet de relation
Relationship:

MessageSujet: Re: Voyage, voyage... ♠ Neryllis   Lun 11 Sep - 22:29

Neil & Amaryllis
Voyage, voyage...

« Dommage, je pensais à acheter un rein au cas où on aurait un souci ! » Disais-je en riant en même temps. Je savais que Neil pouvait exaucer mes vœux les plus chers mais ce n’est pas avec l’argent que j’y pensais. C’était avec notre amour inconditionnel et qui était toujours le même depuis tant d’année de mariage, et c’est sur cela que je pouvais lui demander n’importe quoi, car je le savais fidèle et loyal envers notre famille. Je le savais dévouer à nous et c’est ce qui me faisait le plus plaisir. C’est ce qui me rendait heureuse. On pouvait dire qu’on était presque la famille parfaite. Tout allait bien jusqu’à cette lettre où je me sentis perdre pied, alors que l’avion ne me fait aucun effet habituellement. Je sentis la main de Neil sur la mienne et je l’agrippais le temps que la bouffée de chaleur qui venait de m’envahir s’apaise. Même dans ces moments-là, je pouvais compter sur lui mais il ne savait pas encore que c’était à cause de cette lettre que je me sentais si mal. « Non… Non. » Je n’avais pas envie de tout cela, je voulais simplement me libérer de ce poids de cette lettre qui me pesait depuis son arrivée. Je ne savais pas cacher quelque chose à Neil alors une lettre avec ce genre d’information encore moins. Je laissais Neil m’écouter puis serrais mes mains entre elle avant de diriger mon regard vers le hublot où l’avion allait commencer à décoller. Je sentais les réacteurs se mettre en route, je fermais les yeux et sentis ce moment d’apaisement comme à chaque fois lors du décollage. Je me sentais bien pendant quelques secondes. Je souriais même en entendant le personnel rouspéter sur Neil qui ne cessait de bouger. Même ça, ça m’apaisait et me rendait le sourire. Mais plus pour longtemps quand je sentis l’avion se remettre correctement et entendre la petite sonnerie comme quoi on a le droit de se détacher. Ce que fit mon mari sans s’attarder, attrapant mon sac et donc l’enveloppe qui s’y tenait. Je ne le regardais pas, je sentais bien qu’il lisait les informations et que le groupe sanguin l’avait interpellé. Je n’osais pas le regarder, je n’osais pas y lire quoi que ce soit dans ses yeux, alors je regardais les nuages au-dessous de nous. Et quand il parla, ce fut comme s’il était surpris. Je tournais mon regard vers lui et pinçais les lèvres, je ne savais pas quoi dire ni quoi faire à vrai dire. Ca me paraissait trop bizarre. « Un des jumeaux a aussi ce groupe sanguin… » Je soupire légèrement avant de prendre un de ces bonbons à la menthe pour le manger et me concentrer sur le masticage. « Je trouvais ça bizarre enfin je veux dire, c’est quand même dingue que l’un des jumeaux, Daisy et toi ayez le même groupe sanguin. » Je ne m’avançais en rien mais je trouvais quand même ça bizarre. Cependant, je ne pouvais pas croire à cette petite arrière-pensée qui me guettait à me dire que Neil avait pu me tromper. Ce n’était pas possible, pas lui. Secouant la tête, je terminais mon bonbon avant de prendre la lettre et de la ranger dans mon sac. « Enfin, ce n’est pas grave. On ne va pas rester sur cette lettre tout le long du week-end. » Annonçais-je en attrapant sa main et nouant ses doigts aux miens, observant son alliance et laissant ce sourire s’installer sur mes lèvres. Il fallait absolument que je passe outre cette foutue information et que je me concentre sur mon mari ainsi que le week-end qu’il m’a réservé. « Je ne veux pas qu’on s’embête sur ça. » Je déposais un baiser sur sa joue et essayais de faire bonne figure bien que ça me pesait incroyablement de faire cela. Je posais ma tête sur son épaule et fermais les yeux, pourquoi ne pas s’octroyer une petite sieste et éviter de penser à cette lettre pendant le reste du trajet.

_________________



Notre plus grande gloire n'est point de tomber, mais de savoir nous relever chaque fois que nous tombons. — Confucius.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Neil DanversGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 07/12/2016
Pages lues : 156
Crédits : shellhead.|avatar ◈ tumblr|gifs
Avatar : RDJ
Pseudo : shellhead.
Schizophrénie : Declan (stan) Nash (evans) Trent (hammer) Rhys (pine) Avri (vikander)
Disponibilités : open chip; chip/austin; cherry blossom; amaryllis
Âge : 50 ans ◈ 26 juin 1966
MY SOUL

MessageSujet: Re: Voyage, voyage... ♠ Neryllis   Dim 24 Sep - 16:02

Neil & Amaryllis
Voyage, voyage...

« Tu as raison, ça peut toujours servir » ajouta-t-il, l'accompagnant dans sa plaisanterie, un sourire aux lèvres. Ce voyage commençait très bien. La bonne humeur était au rendez-vous, ainsi que l'excitation mal maîtrisée d'un couple qui a bien besoin d'un petit weekend en amoureux. Oui, Neil était plein d'entrain en montant dans l'avion. Dans seulement trois petites heures, il allait pouvoir plonger les orteils dans le sable chaud et se relaxer auprès de sa femme pendant un long weekend. Pas de boulot, pas de stress, pas de responsabilités, tout cela dans la pleine confiance que ses enfants allaient bien sur le continent. Tout se passait à merveille jusqu'à ce que Neil se fasse reprendre à l'ordre par le personnel de bord et qu'Ama se sente subitement mal. Elle balaya ses inquiétudes et Neil l'observa un instant avant de regarder la lettre. Ama précisa qu'un des jumeaux avait également ce groupe sanguin. Il hocha de la tête. « Oui, Skye » précisa-t-il, son regard encore attiré par l'information sur la lettre. Neil ne savait pas comment interpréter les paroles de sa femme. La nonchalance qui s'y trouvait était pesante, comme pour dissimuler autre chose derrière elle. Si Neil n'avait aucune raison de penser qu'Amaryllis suspectait quelque chose, sa prochaine phrase le fit douter davantage. Pourquoi insistait-elle sur ce détail si elle n'y voyait pas quelque chose de louche dedans? Et pourtant, ça lui semblait improbable. D'où ça pouvait bien venir? Avait-il fauté, dit quelque chose au sujet de Daisy qui l'avait trahi? Neil ne voyait pas quoi. Mais sa femme trouvait ça bizarre, et Neil commençait à perdre son assurance. « Pas vraiment, des tas de gens ont ce groupe sanguin » tenta-t-il de temporiser. Ça n'était pas faux après tout. Il n'y avait rien de bizarre là-dedans, juste une coïncidence c'est tout. La totalité de la race humaine se partageait trois groupes sanguins, il n'y avait rien de surprenait dans le fait qu'ils portaient tous les trois le groupe 0, que l'un d'entre eux soit officiellement son enfant biologique ou non. « Au moins je peux donner mon sang a deux de mes enfants » dit-il en haussant des épaules, une remarque tout à fait rationnelle qui, il l'espérait, allait alléger l'ambiance étrange qui pesait. Non ce n'est pas bizarre, c'est même une chance! Voilà ce qu'Ama devait penser, et non "hey, s'il s'agissait de la fille illégitime de mon mari?". « Ça plus le rein qu'on va acheter, on est tranquille » ajoutat-il, reprenant leur blague d'un peu plus tôt. Avant qu'il ne se noie dans les tentatives de sauvetage, Ama calma elle-même le jeu. Si Neil aurait dû bénir cette diversion et s'en saisir à pleine main, il ne pouvait s'empêcher de froncer les sourcils. « Mais on ne s'embête pas » dit-il d'un ton calme, presque prudent, en se saisissant d'une de ses mains. « En tout cas, moi ça me tracasse pas », un mensonge mais ça, elle n'était pas obligé de le savoir. Mais toi si apparemment, ne préféra-t-il pas dire. Car il voyait bien que cette découverte faisait tiquer Ama. Neil aurait dû fuir le sujet, sachant à quel point il était dangereux de s’y aventurer, mais voir sa femme faire de l’autocensure ne le plaisait pas pour autant. Ça le tuait de l’imaginer ruminer cette information, encore et encore. Peut-être était-elle agacée contre elle-même, sachant qu’il s’agissait d’une coïncidence mais qu’elle n’arrivait pas à se la sortir de la tête. Ou bien flairait-elle vraiment le mauvais coup, et c’est dans le fin fond de sa mémoire qu’elle cherchait le moment où son mari aurait pu lui être infidèle. Se repassait-elle toute leur vie de couple dans sa tête, remettant chaque instant en question ? Neil savait que c’est sa propre peur qui parlait et que ça ne reflétait en rien la réalité des pensées de sa femme. Mais tout de même. Ça ne lui plaisait pas, et c’était tout à fait contre-productif au weekend de relaxation qui les attendait.    
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Amaryllis DanversGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 28/01/2017
Pages lues : 109
Crédits : Avatar : valtersen ; Signature : neon demon; Gifs : MISSGOLIGHTLY & tumblr
Avatar : Naomi Watts
Pseudo : Trucpau
Schizophrénie : Sheri Brackenreid #lcollins
Kelvin Forrest #tjames
Savannah Miles #lpipes
Jay Maxwell #jlsoffer
Elizabeth Pollard #bheathcote
Lexie White #lliberato
Disponibilités : CLOSED:

NeilChipAustinFamily & AustinAustin#2Skye
Âge : 45 ans - 15/09/1972
MY SOUL
Carnet de relation
Relationship:

MessageSujet: Re: Voyage, voyage... ♠ Neryllis   Dim 22 Oct - 13:51

Neil & Amaryllis
Voyage, voyage...

Tout se passait merveilleusement bien jusqu’à ce que je craignais arrive avec Neil qui trouve cette lettre. Difficile de faire semblant que tout va bien dans ce cas, je me sens partir et je ne me sens vraiment pas bien et pourtant, ce n’est pas l’avion qui me fait cela, je n’ai pas cette peur depuis le temps que j’en prends. Bref, non, ce qui me fait peur, c’est de voir Neil parcourir les résultats sans dire un mot au début, je sens mon cœur tambouriné à l’intérieur et j’ai dû mal à avaler ma salive. « Skye. » C’était tout ce que je pouvais dire pour l’instant. Je continue de le regarder et j’avoue que je ne sais pas quoi faire d’autre pour l’instant. Je pince les lèvres et le regarde en hochant doucement la tête. Je suis sceptique ça se voit sur mon visage, mais je veux faire bonne figure pour notre micro séjour. Tout doit bien se passer. « Sauf que pour obtenir ce groupe, il faut que l’un des géniteurs l’ait. Enfin… bref. » Dis-je en agitant la main pour dire que ça n’avait pas d’importance pour l’instant. Pour l’instant, car je n’étais pas prête à oublier cette nouvelle. Je ne doutais pas en Neil, au contraire, j’avais entièrement confiance en lui, juste que ça me semblait être trop simple pour ne pas que je creuse plus cette histoire. J’arque un sourcil en entendant son autre phrase. Deux de ses enfants ? « En même temps tu n’as que deux enfants, Neil, normal que tu puisses leur donner qu’à eux. » Je le regarde et soupire avant de secouer la tête. Cette phrase avait été mal tournée, c’était tout ce que je pouvais voir. C’était trop d’émotion d’un coup et je sentais mes nerfs lâcher. J’étais censée passer un week-end de rêve et là, j’avais plutôt l’impression de le gâcher. Mais mine de rien, mon mari arrivait toujours à me faire sourire. « Tout à fait, je pencherai pour acheter deux reins, on ne sait jamais. Les jumeaux sont parfois un peu trop casse-cou. » Je souris et je suis heureuse de pouvoir me détendre un peu. Je décide de mettre cette histoire dans un coin de mon cerveau afin de pouvoir profiter de ce moment avec Neil. Pas question de faire demi-tour car j’ai des soupçons et que je ne crois pas tellement à ses paroles. Non, je lui fais confiance et je veux profiter de ces deux avec lui, sans enfants pour nous embêter. Je serre sa main et le regarde avant de déposer un baiser sur ses lèvres. « Non, profitons de ce séjour. On est partit sans les enfants, ce n’est pas pour parler d’eux remarque ! » Je rigole doucement avant de poser ma tête sur son épaule en regardant le siège qui se trouve devant moi. Je suis perdue dans mes pensées mais je ne peux pas non plus passer du coq à l’âne si facilement. Pour Neil, oralement, je le fais, mais dans ma tête, c’est comme un moulin qui ne cesse de tourner à cause du vent et ça ne peut s’arrêter tant que la tempête n’est pas terminée. Je n’ouvre plus la bouche jusqu’à ce que le pilote annonce la descente de l’avion et la température extérieure. Rien qu’en apprenant cette nouvelle, je retrouve le sourire. « Alors, quel est le programme dès qu’on touche pied au sol, monsieur Danvers ? » Je demande en le regardant et pinçant les lèvres. Je veux oublier ce moment de panique et qui aurait pu nous coûter notre séjour. Puis avant tout, je veux profiter de mon mari dans toutes les circonstances possibles. On n’a que trop peu de temps pour nous pour penser à ce genre de chose et j’espère bien que ce week-end nous permettra de nous rapprocher encore plus qu’on ne l’est déjà. Je détache ma ceinture et attends que les stewards nous donnent le feu vert pour sortir de l’avion pour profiter de ce magnifique temps. J’attrape la main de mon mari et la noue à la mienne, satisfaite de retrouver cette chaleur qu’il dégage ainsi que son réconfort.

_________________



Notre plus grande gloire n'est point de tomber, mais de savoir nous relever chaque fois que nous tombons. — Confucius.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Neil DanversGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 07/12/2016
Pages lues : 156
Crédits : shellhead.|avatar ◈ tumblr|gifs
Avatar : RDJ
Pseudo : shellhead.
Schizophrénie : Declan (stan) Nash (evans) Trent (hammer) Rhys (pine) Avri (vikander)
Disponibilités : open chip; chip/austin; cherry blossom; amaryllis
Âge : 50 ans ◈ 26 juin 1966
MY SOUL

MessageSujet: Re: Voyage, voyage... ♠ Neryllis   Mar 24 Oct - 19:56

Neil & Amaryllis
Voyage, voyage...

Amaryllis répétait ses mots, presque absente, comme perdue dans ses pensées. Neil se souhaitait pas qu'elle s'y perde, là où il ne pouvait pas la suivre pour la dissuader de poursuivre cette réflexion. Il y avait bien quelque chose à chercher. Quelque chose de mesquin et de honteux, un secret vieux comme le monde qui pouvait paraître si évident une fois tous les éléments alignés. « Il faut que chaque parent est au moins un allèle O, mais….on ne va pas discuter de génétique, on est en vacances ! » dit-il, déviant sa propre réflexion en cours de route. Ce débat était stérile. Mike et Coleen pouvaient très bien tous les deux avoir eu les groupes sanguins adéquats, ils n’en savaient rien ! Neil doutait que sa femme se soit intéressé à ce point au sujet. Il savait tout de même reconnaître qu’il était en terrain miné et qu’il valait mieux en sortir prudemment. Ama semblait elle-même conclure que le sujet ne valait pas le coup d’être approfondi. Intérieurement, Neil étouffa un soupir de soulagement. Malheureusement, il avait crié victoire trop tôt. Sa remarque parfaitement innocente fut mal interprétée par sa femme, et Neil posa sur elle un regard confus. Il avait voulu dire que, puisqu’il avait le même groupe sanguin que Daisy et Skye, il pouvait leur donner son sang en cas de besoin. Amaryllis, elle, s’était focalisée sur sa formulation et en avait tiré de mauvaises conclusions. « Ce n’est pas ce que je voulais dire » dit-il calmement. « Mais on a trois enfants maintenant ». Fille biologique ou pas, Daisy était leur enfant à présent. Neil n’aurait jamais accepté d’adopter s’il n’était pas prêt à accueillir cet enfant pleinement dans leur famille. Sa situation était particulière, mais il aurait eu la même réaction pour tout autre enfant. Neil fut légèrement déçu par la réaction de sa femme. Elle semblait pourtant avoir complétement inclus Daisy dans sa maison et dans sa vie. Faisait-elle toujours une différence entre elle et ses fils ? La chose aurait été compréhensible, mais Neil était aveuglé par son propre engagement envers la petite fille. Par chance, Ama releva sa blague et l'alimenta à son tour. Un bon moyen de diversion pour les remettre d'humeur détendue en prévision de leur séjour. « Il vaut mieux prévenir que guérir, en effet! » ajouta-t-il, amusé. « Tu as raison » dit-il en rigolant légèrement. « Assez parlé de ces gamins ! ». Neil se relaxait enfin depuis l'ouverture de la lettre. Ama posa sa tête contre son épaule et Neil déposa un baiser sur le sommet de son crâne. Le reste du vol se passa paisiblement. « On va d’abord déposer nos valises à l’hôtel » expliqua-t-il lorsque l'avion entamait sa descente. « Et après, on a l’embarras du choix ». Il glissa un regard taquin à sa femme avant de défaire sa ceinture et de se lever. « Boire un verre, aller à la plage, ou se relaxer dans l’hôtel » proposa-t-il tandis qu’il récupérait leurs bagages à mains. Neil ne s’était pas moqué de sa femme ! Il leur avait réservé une chambre spacieuse dans un bel hôtel avec accès privatif à la plage.  De quoi passer un bon moment et ne plus repenser à cette histoire de groupe sanguin.  
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MY BOOK COVER
MY SOUL

MessageSujet: Re: Voyage, voyage... ♠ Neryllis   

Revenir en haut Aller en bas
 
Voyage, voyage... ♠ Neryllis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Invitation au voyage (Daniel)
» Les attentats capillaires
» Voyage, voyage (pv Dawan)
» Les gens du voyage
» Voyage de Bougainville

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
READ MY MIND :: Washington, District of Columbia :: ailleurs-
Sauter vers: