AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ça faisait un bail ! (Bastian & Ju)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Sebastian C. BaxterGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 13/10/2016
Pages lues : 174
Crédits : Avatar (c) Witchling. Selifie 1 (c) mendesfeatures.
Avatar : Daniel Sharman
Pseudo : vanou1307
Âge : 26 ans et demi.
MY SOUL
Carnet de relation
Relationship:

MessageSujet: Ça faisait un bail ! (Bastian & Ju)   Lun 26 Juin - 22:50



Ça faisait un bail !
Bastian & Julian
Sebastian avait eu quelques jours de congès et même s’il en était content, il tournait un peu en rond chez lui. Pour cause il ne voyait plus trop ses potes. Tous s’étaient éloignés de lui petit à petit. En même temps il faut bien avouer qu’eux contrairement à lui se sont trouvé une chérie ou ont même commencé à fonder une famille. Autant dire qu’ils ne partagent plus vraiment grand-chose avec lui. Certains ont bien changé puisqu’ils ont arrêté toutes leurs conneries. En revanche pour les autres même s’ils se sont posés avec quelqu’un, eux continuent la fumette ou encore l’alcool. Bref le jeune homme s’ennuyait comme un rat mort et s’il ne sortait pas, il allait faire comme d’habitude, enchaîner les boissons et les pétards. Sauf que voilà même si ça faisait un petit moment qu’il n’avait pas vu Jade, tout ce qu’elle lui avait dit un soir tournait dans sa tête. Tout serait tellement plus simple pour le jeune homme si elle n’avait pas découvert ses pratiques. Malheureusement c’était l’inverse qui s’était passé. Et bien qu’il avait envie d’envoyer valser les recommandations de la rouquine, il savait qu’elle s’inquiétait sincèrement pour lui et du coup ça l’empêchait quelque peu de se défoncer autant qu’avant. Mister Baxter soupira tandis qu’il caressait Lucky. Il fallait qu’il fasse quelque chose, qu’il voie quelqu’un, il fallait qu’il s’occupe. Au bout de quelques instants il décida de contacter un de ses potes, Julian Silvester. Il n’avait plus eu de news de celui-ci depuis un petit moment. Donc bon il ne savait pas s’il serait open pour passer un moment avec ou ne serait-ce que répondre à son appel mais qui ne tente rien n’a rien. Alors Sebastian s’était lancé et finalement l’autre brun avait décroché et était dispo pour qu’ils se voient. Avant de raccrocher, ils s’étaient donné rendez-vous dans un bar.

Cet après-midi il faisait bon alors le jeune homme ne se changea pas et décida de garder la tenue qu’il avait sur le dos. Après tout il était bien habillé et propre dans l’ensemble malgré quelques poils du chien de sa défunte sœur sur lui. Il se leva du canapé et se frotta pour en enlever le maximum sous les yeux de Lulu qui le regardait faire. « Ben oui mon gros tu m’en as encore mis partout ! » Le jeune homme ria doucement en continuant à frotter son jean. Il caressa la tête de l’animal avant d’aller vérifier que celui-ci ne manquerait de rien durant son absence. Il aurait très bien pu le prendre avec lui, mais il sait très bien que même en terrasse certains clients peuvent être chiants et ne pas apprécier le fait qu’il y ait un chien près d’eux. Alors même s’il les enverrait bouler bien comme il faut, il préférait laisser son compagnon à quatre pattes ici. D’autant plus qu’avec la chaleur dehors c’était probablement mieux qu’il reste au frais à l’appart. Une fois sûr que le chien ne manquerait de rien il lui fit une dernière caresse en lui disant. « Allez mon Lulu je serai de retour tout à l’heure… » Le barman attrapa son portefeuille, ses clés, rangea son portable dans l’une des poches arrière de son jean, il attrapa également son casque de moto ainsi que ses lunettes de soleil et claque la porte de son logement.

Le jeune homme avait eu vite fait de rejoindre le point de rendez-vous grâce à sa moto. Julian et lui devaient se retrouver au Coles Caffee, un bar situé dans le quartier d’Anacostia. C’était rare que Sebastian vienne dans ce coin mais au moins ça le changerait un peu de son lieu de travail et de son quartier de résidence. Il s’était garé non loin du bar et resterait sur la terrasse afin d’avoir toujours en visuel son bolide. Pas question que quelqu’un lui vole son moyen de locomotion. Il trouva une table vide en terrasse et s’y installa, non sans jeter un œil à l’intérieur pour vérifier que son pote n’était pas déjà là. Apparemment non Bastian était arrivé en premier. Il posa son casque, sur une des chaises vides autour de la table et attendit donc l’arrivée de Julian.  




Dernière édition par Sebastian C. Baxter le Mer 27 Sep - 16:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Julian SilvesterGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 04/09/2016
Pages lues : 413
Crédits : TAG - QUIET RIOT - Soso♥ - Paupau
Avatar : Steven Mcqueen
Pseudo : Lydia
Âge : 24 ans
MY SOUL
Carnet de relation
Relationship:

MessageSujet: Re: Ça faisait un bail ! (Bastian & Ju)   Dim 3 Sep - 12:39


Bastian & Julian
Ca fait un bail



Ca n’aura pas été une journée très glorifiante aujourd’hui. En même temps, je n’ai rien fait de spéciale dans ma journée. C’est le début de mes vacances, je suis diplômé mais je suis aussi assez fatigué par l’année qui s’est écoulée. Soan n’est pas à la maison, il est au boulot. Ce qui est dommage, puisqu’il aurait bien passé un moment avec son petit ami. Il ne lui en veut pas de travailler cependant, c’est sans doute mieux qu’ils aient une rentrée d’argent tous les deux. Sinon, ils ne peuvent plus vivre grand-chose. Il était posé devant la télévision quand il a entendu son téléphone sonner. Il l’a pris décrochant directement. Il fut surprit d’entendre la voix de Sebastian. Ca fait un moment qu’il n’a plus vu le garçon. Mais il accepte quand même son invitation. Ca n’est pas plus mal après tout. Peut-être qu’il va pouvoir se changer un peu les idées. Puis il s’ennuie autant sortir. Il se laisse quand même une marge, parce qu’il n’est pas près du tout. Il est monté pour prendre une douche et s’habiller. Finalement, sa préparation ne dura pas si longtemps que ça. Il ne sait pas à quelle heure il va rentrer par contre. Il pense à son beau rouquin. Il alla dans le salon, prenant un papier pour pouvoir lui écrire un mot. Certes, il peut aussi l’avoir au téléphone mais il a envie que ça soit différent pour une fois. – Mon cœur, je sors avec un ami. Donc ne t’inquiète pas de mon absence. J’ai nourri ton chat. Je t’aime, à tout à l’heure. – J’ai posé le mot sur le frigo, en pensant que c’est le meilleur endroit pour qu’il puisse le voir. J’espère qu’il ne m’en voudra pas de cette sortir. Une fois le tout fait, je sors enfin de la maison. Je grimpe sur ma moto, mettant mon casque. Puis je démarre directement me rendant en direction du lieu de rendez-vous.

Quelques minutes et j’arrive enfin. Je fais un petit tour rapide, avant d’arrêter la moto près de l’autre, qui doit sans doute être celle de Bastian. Je descends tranquillement, le sécurisant. Je retire son casque ensuite, le posant dans le petit coffre. Je m’étends directement avant de faire quelques pas. Je regarde autour de lui rapidement, puis Je vis directement le brun. J’avance en sa direction. « - Hey. » Dis-je avec le sourire. Je me penche vers lui afin de lui faire la bise, content de le revoir quand même. Je n’ai pas beaucoup d’amis donc ça change un peu que de vivre qu’avec mon frère ou mon homme. Je m’assieds à la table directement, profitant en même temps que ça soit dehors. « - Alors, comment tu vas depuis le temps ? » Je l’observe calmement avant de lui adresser un sourire. J’attends sa réponse, mais le serveur arrive avant. Il réfléchit un peu. « - Une bière pour moi. » C’est ni trop, ni trop faible. Je sais que je ne peux pas boire mais ce sont les vacances, et ça me fera du bien. Et je ne peux mal non plus. Je laisse mon ami prendre ce qu’il veut. Le serveur repart ensuite pour aller prendre notre commande. Je me demande vraiment ce qu’il devient ce garçon. « - En tout cas, je suis content que tu m’ais appeler. Je m’ennuyais. Puis ça fait plaisir de te revoir. Le manque de temps est un peu chiant quand on y pense. » Je ris légèrement. Non mais c’est vrai, avec le boulot, j’ai beaucoup moins de temps pour faire ce qu’il me plait. Du coup voilà où j’en suis. Mais ça n’est pas bien grave, je vais profiter de ces mois de vacances pour revoir un peu mes proches.


- code by lilie -


_________________
MY LIVE IS... MINE ✽
Ce que tu attends de moi ? Je ne suis pas certain que je te le donnerai, tu auras ce que j'aurai envie que tu ailles. Ne pose pas de question, c'est comme ça que je fonctionne
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sebastian C. BaxterGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 13/10/2016
Pages lues : 174
Crédits : Avatar (c) Witchling. Selifie 1 (c) mendesfeatures.
Avatar : Daniel Sharman
Pseudo : vanou1307
Âge : 26 ans et demi.
MY SOUL
Carnet de relation
Relationship:

MessageSujet: Re: Ça faisait un bail ! (Bastian & Ju)   Mer 27 Sep - 18:06



Ça faisait un bail !
Bastian & Julian
Bastian en se garant près de la terrasse du café avait bien entendu rangé son casque dans l’emplacement de la moto prévu pour. Il trouva bien vite une table vide sur la terrasse. *Parfait.* S’était-il dit en allant s’installer à cet endroit. Au moins de là où il était, il pouvait surveiller à la fois sa moto et l’arrivée de son pote. Parce qu’être à l’intérieur du bar et ne pas pouvoir avoir un œil sur son bolide, c’était quelque chose qui ne lui plaisait pas trop… Il y tenait à son engin et puis autant avouer qu’il n’avait pas franchement les moyens d’en racheter un autre s’il venait à se faire voler sa bécane. Par chance il y avait de l’ombre sur la terrasse grâce aux parasols disposés un peu partout. Il y avait pas à dire ce spot était vraiment parfait pour passer un agréable moment entre amis. En tout cas c’était l’impression que ça donnait.

Bastian espérait que Mister Silvester ne mettrait plus trop longtemps à arriver. D’autant plus qu’une serveuse venait de se pointer pour prendre commande. « Bonjour Monsieur, je peux prendre votre commande ? » Sebastian ne savait pas s’il devait attendre ou non son ami avant de commander. Finalement après quelques secondes d’hésitation il répondit. « Bonjour, non j’attends quelqu’un. » « D’accord je repasserai quand la personne sera là. » « Oui merci. » Répondit le brun en souriant alors qu’il la regardait partir. Bizarrement le peu de temps qu’il n’avait pas passé à scruter sa moto ou l’arrivée de Julian, c’est là que ce dernier se pointa. C’était le son de sa voix qui avait alerté Mister Baxter. Pour peu que Julian l’avait vu en train de regarder la serveuse partir, il allait croire que Bastian matait. Non pas que ça ne lui arrive jamais mais ce n’était franchement pas le cas cette fois. « Hey salut ! T’arrives juste après que la serveuse soit passée…  » Avait répondu le barman tandis que l’autre garçon lui faisait la bise. Ça avait un peu surpris Sebastian d’ailleurs qui avait levé un sourcil. « C’est nouveau ça tu me fais la bise maintenant ? » Demanda Bastian qui ne s’en formalisait pas pour autant. Après tout entre potes ça pouvait se faire oui.

Sebastian regarda son ami s’asseoir face à lui. Julian lui demanda comment il allait. Il n’eut pas le temps de répondre qu’un serveur se pointait déjà. Le jeune Baxter fut surpris que ça ne soit pas la petite blonde qui était déjà passée quelques minutes auparavant. Elle était peut-être partie en pause et avait envoyé un de ses collègues. Julian commanda une bière puis le serveur se tourna vers Bastian. « Même chose pour moi s’il vous plaît. » Lui dit-il avant que le serveur reparte après avoir pris note de leur commande. Sebastian repensa à la question de son pote. « Ça dépend des jours en fait. » Puis il se pencha vers lui afin que personne d’autre n’entende, parlant assez bas. « En fait je freine ma consommation de drogue en ce moment… » Il se recala bien dans sa chaise et reprit un peu plus fort cette fois. « Figures-toi qu’une vieille amie a débarqué chez moi à l’improviste j’avais pas fait le ménage à fond et elle a découvert le pot aux roses… Et je pense que tu peux en déduire la suite grâce à ce que je t’ai dit juste avant. » Sebastian ayant envie de fumer fouilla dans son jean et en sortit son paquet de clopes ainsi que son briquet. Il attrapa une cigarette qu’il alluma aussitôt. Il tira sa première bouffée puis tendit le paquet à son ami au cas où il voudrait faire de même. « Et toi qu’est-ce tu deviens depuis le temps ? » Tandis que Bastian savourait sa clope, son interlocuteur lui avoua qu’il était content de son appel et de le revoir. Le jeune Baxter ricana avant de dire. « Ah ça je te le fais pas dire, le boulot c’est prenant… » Lui-même s’il le pouvait ne prendrait pas la peine d’avoir un taf mais voilà dans la vie on a des obligations comme celles de payer la bouffe, l’électricité etc… « Et je te rassure on était deux à s’ennuyer. » Ben oui si le jeune barman avait appelé Julian s’était justement parce qu’il s’ennuyait et qu’il avait besoin de s’occuper un peu. En tout cas il se félicitait lui-même d’avoir pensé à contacter le brun. Parce que oui ça faisait plaisir de le revoir quand même.

« Ça fait longtemps que j’ai pas eu de tes news… » Le jeune homme avait dit tout haut ce qu’il pensait. Ce n’était pas dit sur un ton méchant, c’était juste une constatation. Et puis Julian était loin d’être le seul à avoir quelque peu abandonné le barman. Tout le monde ou presque avait fini par lui tourner le dos alors qu’il n’était pas un mauvais garçon. Juste paumé… Quelques instants plus tard le serveur revint avec leurs consommations. « Merci. » Avait dit Sebastian lorsque sa bière fut déposée devant lui. « Je vous demanderai de bien vouloir éteindre votre cigarette. » « Quoi ? » Répondit d’un ton sec Sebastian qui n’était guère content. « Des clients se sont plaints de la fumée. » Bastian prit un air consterné. « On est dehors à ce que je sache on peut encore fumer non ? » « S’il vous plaît Monsieur ne faites pas d’esclandre… » « Pfff fait chier ! » Pesta le jeune Baxter, jetant son mégot par terre en l’écrasant. « Et ne me demandez pas de le ramasser en prime ! » Le serveur dût comprendre que ce n’était pas la peine d’insister davantage puisqu’il tourna les talons sans rien ajouter. Cette histoire de cigarette avait suffi à mettre les nerfs à Bastian qui attrapa sa bière pour se calmer, il en avala une grande gorgée.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Julian SilvesterGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 04/09/2016
Pages lues : 413
Crédits : TAG - QUIET RIOT - Soso♥ - Paupau
Avatar : Steven Mcqueen
Pseudo : Lydia
Âge : 24 ans
MY SOUL
Carnet de relation
Relationship:

MessageSujet: Re: Ça faisait un bail ! (Bastian & Ju)   Dim 8 Oct - 11:48


Bastian & Julian
Ca fait un bail



Une fois arrivé au café dans lequel nous nous étions donné rendez-vous, je salue mon ami d’une bise, assez automatiquement, sans même m’en rendre compte. Je souris légèrement lorsqu’il me parle de la serveuse. « - Quoi tu as une touche ? » Demandais-je sur un ton amuser. Je ne l’ai pas bien vue lorsque je suis arrivé. Depuis que je suis en couple, mon regard ne se pose plus aussi souvent sur les femmes. Si avant, je draguais presque tout ce qui bouge, aujourd’hui ça ne m’intéresse plus. J’ai l’impression qu’être avec quelqu’un m’a fait prendre un coup de vieux. En quelques sortes puisque je suis devenu tellement sérieux. « - Euh… Ouais, c’est nouveau. » Ca ne me gêne plus de faire la bise à un homme. N’importe qui le fait, même des hommes hétéros entre eux. Et je m’en suis rendu compte lorsque je suis sortie de ma phobie d’être gay. Non ce n’est pas gay de faire la bise à un autre homme, c’est normal. Je me sens quand même beaucoup mieux maintenant. Même si à l’intérieur de moi, je suis toujours en colère contre la vie. Contre mes parents surtout. Si mon frère a facile puisqu’il a grandi loin d’eux, ça n’est pas la même chose pour moi. Je continue sans cesse d’espérer un signe, qui ne viendra probablement jamais.

Lorsque le serveur est venu à notre table, je me suis permis de demander une bière. Nous sommes entre potes après tout, et c’est ce que nous consommons habituellement quand nous sommes ensemble. Ce n’est pas pour une fois. Puis il commande la même chose, ça ne pose donc pas de soucis. Ce n’est pas comme si j’avais l’intention de me saouler. Quoi que… Non quand même pas, je dois être correcte quand je rentrerai auprès de Soan. Levant les yeux sur Sebastian, j’écoute ses mots avec attention, tendant d’ailleurs l’oreille lorsqu’il parle plus bas pour pouvoir bien l’entendre. « - Donc cette fille t’a donné la volonté de te débarrasser de ta dépendance. C’est que tu dois réellement y tenir pour prendre une telle décision. Mais c’est bien, je t’encourage à le faire et à poursuive. » Je n’ai pas l’habitude d’un Bastian coopératif, mais cette fois, il semble déterminer. C’est difficile de se défaire de ses habitudes, surtout quand il s’agit de celle-ci. La drogue c’est une crasse quand on devient accroc. Je consomme moi-même beaucoup moins qu’avant, juste aux occasions mais pas plus. Grâce à mon boulot et aux responsabilités que je dois prendre. Je ne peux plus me permettre ce genre de chose. L’information qu’il m’a donnée est importante, je ne lui proposerai pas de joint durant ce moment passer ensemble. Heureusement qu’il m’en parle, parce que je l’aurai probablement fait sinon. Quand le sujet revient sur moi, je hausse les épaules. « - Je suis devenu médecin. Je fais connaissance avec mon grand-frère. En ce moment, tout est bien. » Ce qui cache probablement un truc. N’ayant pas l’habitude que la vie soit positive pour moi, j’ai un peu de difficulté à croire que ça va se poursuivre ainsi. En tout cas, revoir mon ami reste une bonne chose.

Je passe une main dans ma nuque lorsqu’il me dit qu’il n’a plus eu de nouvelle. « - Je sais. Je suis désolé. Entre le boulot et mon couple. J’étais un peu occupé. Ce n’est pas contre toi du tout. Tu sais que je t’apprécie. » Et c’est rare les gens que j’apprécie réellement. C’est pour ça que je n’ai pas beaucoup d’amis. Mais vaut mieux peu que trop de toute façon. Je me recule légèrement pour pouvoir laisser place au serveur de mettre les verres sur la table, le remerciant en retour. Je relève le regard sur le brun lorsque je l’entends s’énerver un peu de la remarque du jeune homme. J’attends que le serveur s’éloigne pour pouvoir prendre la parole. « - Bastian. Calme. Ce n’est rien, on ira ailleurs après. » Je me serais probablement énervé aussi. Puisque les gens, je m’en contre fou. Enfin surtout avant, maintenant un peu moins. Soan me rend un peu plus humain. « - Tu es nerveux à cause du manque. Tu sais, le vrai sevrage, c’est une semaine ou deux. Le restant des semaines, c’est juste dans la tête, ce n’est plus ton corps qui le réclame. » Je parle en tant que médecin, mais je ne peux pas m’empêcher de le faire. Je sais les choses autant partager, ce n’est pas pour me rendre intéressant ou quoi que ce soit, c’est réellement pour lui.



- code by lilie -


_________________
MY LIVE IS... MINE ✽
Ce que tu attends de moi ? Je ne suis pas certain que je te le donnerai, tu auras ce que j'aurai envie que tu ailles. Ne pose pas de question, c'est comme ça que je fonctionne
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MY BOOK COVER
MY SOUL

MessageSujet: Re: Ça faisait un bail ! (Bastian & Ju)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ça faisait un bail ! (Bastian & Ju)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Il faisait trop froid, dehors. ||KELMARIA
» Ça faisait longtemps... [Rei]
» Sa faisait bien longtemps qu'on s"tait pas vu [feat Christopher& Helena]
» lbd, le bon bail
» Bastian C. Ainsley - La perfection méprise le temps et la peine !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
READ MY MIND :: Washington, District of Columbia :: Anacostia :: Coles caffee-
Sauter vers: