AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Joe & Noé | We don't talk anymore.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Noé S. WhitebirdGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 26/06/2017
Pages lues : 21
Crédits : Schizophrenic
Avatar : Andrew Garfield
Pseudo : SA.
Âge : 28 ans
MY SOUL
Carnet de relation
Relationship:

MessageSujet: Joe & Noé | We don't talk anymore.   Mar 4 Juil - 2:22

We don't talk anymore
Joe & Noé
Ce soir c’était le grand soir. J’allais jouer franc jeu, cash comme on dit. Finit le baratin du « Mais vas-y Joe, fonce dans les bras d’un autre, je te couvre ! ». Non ça c’était terminé ! J’y avais laissé bien trop de plume à la laisser aller avec d’autres sans tenter ma chance. Mon cœur était scarifié d’auto-blessure à cause de mes choix, et intrinsèquement des siens.  J’avais envie de me laisser aller, de l’aimer convenablement, de l’aimer déraisonnablement. Elle était celle qui faisait battre mon cœur depuis plus de treize ans, et j’avais tellement besoin de savoir si cet amour était réciproque. Je voulais savoir, je voulais y croire. Et maintenant qu’elle avait renoncé à son mariage, peut-être que je tenais la chance de ma vie là, à portée de main. Et ce soir, c’était à prendre ou à laisser. Quitte ou double, soit elle m’aimait en retour et on finissait notre vie ensemble, soit je finissais seul et je perdais ma meilleure amie. Alors j’allais mettre la chance de mon côté, et mettais mon plus beau costume, cravate et chaussure italienne. Ma mère arrangeait mon nœud, aplatissait un de mes cheveux qui partait en vrille, et déposait un baiser sur ma joue. Le trac m’envahissait, mais elle ne disait rien, elle savait que je jouais mon avenir amoureux ainsi. Je lui souriais à mon tour, puis allait dans ma chambre récupérer le bijou que j’avais depuis des années à lui offrir. Il avait appartenu à ma grand-mère, et j’avais toujours voulu l’offrir à Joe le jour où je lui dirais la vérité. J’ouvrais l’écrin, et regardais briller le diamant de la bague. Il me faisait tant penser aux yeux de Joe quand elle est heureuse, deux diamants dans l’obscurité, une beauté lunaire. Je souriais comme un idiot. Je repris mes esprits, fermais l’écrin et le glissais dans ma poche intérieur, puis pris mes papiers, mes clés et sortait de mon appartement, direction le restaurant.

Je ne mettais que peu de temps à arriver, bien en avance soit dit en passant, et je me dirigeais vers l’hôtesse d’accueil. J’annonçais le nom de la réservation, et la suivait pour m’installer dans un endroit cosy et à l’abri des regards. Parfait pour l’annonce que j’avais à lui dire. Je pris place et nous commandais en avance du champagne, puis posait mon regard sur l’extérieur, regardant les gens marcher dans la rue. Certains étaient empreints de malheur, ça se devinait sur leurs traits, ils étaient durs et froids, un couple semblait heureux, main dans la main et souriant. J’aurais tant aimé vivre l’amour ainsi, simplement. Avec Joe, tout serait simple tant on est complémentaire et raccord, mais comme d’habitude, j’avais fait passer son bonheur avant le mien et avait concédé à tout. Je n’arrivais pas à être égoïste, elle passait avant moi et je n’allais pas la brimer pour mon bonheur, oh non ça jamais. Je soupirais alors, désemparé par ma situation, le regard perdu, ne percevant pas ses pas, juste le son de sa voix. Je souriais alors, plus qu’à mon habitude, tellement content qu’elle soit là. Je me levais de ma chaise, déposait un doux baiser sur sa joue, avant de me placer derrière sa chaise, l’installant délicatement.

« - Joe ! Tu m’avais manqué ! Tu as fait bonne route ? »

Je m’inquiétais pour elle, souvent. Depuis qu’elle était reporter, je m’inquiétais pour elle-même si je la savais heureuse. A vrai dire, je m’étais toujours inquiété pour elle depuis toujours et pour toujours. Je lui souriais puis repris ma place face à elle, lui tendant la coupe de champagne pour trinquer avec elle.

« - A toi, et à cette soirée qui se promet d’être inoubliable ! »

Je riais doucement, tchinais avec elle, puis bu une gorgée sans la quitter des yeux. La soirée promettait d’être riche en couleur, et j’espérais en bonheur, encore faut-il qu’elle accepte ce que je lui dise. Le serveur arrivait à notre table pour nous donner les menus, et je ne prêtais aucune attention à lui, me contentant de regarder Joe droit dans les yeux.

« - Tu vas bien ? »

electric bird.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Joe A. HolbrookGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 22/04/2017
Pages lues : 78
Crédits : unknown (av) .plùm (sign)
Avatar : emma stone
Pseudo : .plùm
Âge : Vingt-sept ans, elle n'aime pas tellement savoir que la trentaine approche à grand pas. (24.03.1990)
MY SOUL
Carnet de relation
Relationship:

MessageSujet: Re: Joe & Noé | We don't talk anymore.   Ven 14 Juil - 18:25





We don't talk anymore
Noé & Joe
Aujourd’hui, pour la première fois depuis un moment, elle avait enfilé une robe. Pour elle qui était plutôt du genre jeans, t-shirt et chaussures de marche, c’était une sorte d’exploit. Bien sûr, il lui arrivait d’affirmer sa féminité au travers d’une jolie robe, ou d’une jupe, de temps à autre, mais elle était toujours plus à l’aise avec des vêtements plus confortables, et préférait largement cela au fait de paraître plus femme, plus jolie. Pour elle, la mode et l’apparence n’avait jamais eu une grande importance, et elle était fière de dire qu’elle n’avait pas besoin de cela pour se sentir à l’aise dans son corps. Aujourd’hui, pourtant, c’était un peu différent. Noé lui avait donné rendez-vous dans une restaurant, le genre d’endroit chic où se trimballer en jeans était assez mal vu. Elle avait un peu rechigné au début, mais elle avait fini par accepter, pour faire plaisir à son meilleur ami, qui lui avait affirmé qu’ils avaient quelque chose d’important à fêter. Elle s’était donc mise sur son petit trente-et-un, avait coiffé ses cheveux roux de façon impeccable, et s’était maquillée comme elle savait le faire : juste assez pour se rendre plus jolie, pas assez pour la transformer totalement. Et alors qu’elle ajoutait une dernière touche à son rouge à lèvres, elle se sentit presque coupable de se pomponner autant alors que rien n’était encore arrangé avec son fiancé. Ex-fiancé ? Pire encore, il avait mis l’accent sur la proximité de Noé, sur sa façon d’agir, et avait pointé du doigt le fait qu’elle avait quitté l’autel au moment où il avait quitté l’église. Bien qu’elle savait que tout cela n’avait rien à voir, les mots résonnaient encore dans sa tête et la perturbaient un peu plus.

Elle ne savait plus où elle en était, si elle devait rentrer chez elle, avec Alex, le supplier de la pardonner, si elle devait lui rendre sa bague une bonne fois pour toutes en s’excusant, si elle devait laisser le temps faire son œuvre et rester simplement seule, à réfléchir. Elle avait sans doute besoin de conseils, et qui mieux que Noé pour l’aider ? Ce soir, elle profiterait de ce moment tous les deux pour lui demander son avis, il était toujours de bon conseil.

Elle se rendit au restaurant aussitôt après avoir terminé de se préparer. Elle donna le nom de réservation que Noé lui avait indiqué, puis suivit l’hôtesse d’accueil jusqu’à la table où il était installé. Il était si bien habillé qu’elle se sentait presque vulgaire dans sa robe blanche. Elle rougit sans s’en rendre compte en commentant sa tenue. « Si j’avais su qu’il fallait en faire autant, j’aurais choisi une robe bien plus habillée ! » Elle lui sourit gentiment, un peu gênée de se présenter comme ça, une sensation à laquelle elle n’était pourtant pas habituée avec son meilleur ami. Depuis quand cette espèce de gêne, de timidité, s’était installée ? Il se leva bien vite et vint l’embrasser sur la joue, et elle se sentit toute chose, comme s’il était un autre, alors qu’il n’avait toujours été qu’un frère pour elle. Lorsqu’il l’aida à s’asseoir sur sa chaise, elle éclata de rire, pas spécialement sensible à la galanterie. « Je vais finir par croire que je suis une princesse, c’est gênant ! » Elle plaisantait bien sûr, mais quelque chose était différent, aujourd’hui, une toute petite chose, à peine perceptible, mais elle le ressentait distinctement pourtant. « Tu m’avais manqué aussi, Noé ! Tout s’est bien passé oui, il n’y pas eu de problème majeur. » Elle revenait d’une petite mission de quelques jours, qu’elle avait prise pratiquement immédiatement après son échange avec Alex. Ca lui avait fait un bien fou, même si ça n’avait pas été assez pour l’aider à faire le vide.

Il lui tendit une coupe de champagne, elle la prit et ne put s’empêcher un petit commentaire. « Du champagne ! C’est le grand jeu ce soir ! » Elle rit légèrement et fit tinter son verre avec celui de son ami, sans réellement comprendre de quoi il s’agissait, elle obtempéra malgré tout. « A nous dans ce cas, et à cette soirée mystère ! » Elle sourit de toutes ses dents, heureuse de passer un moment seule avec son meilleur ami au milieu du chaos que semblait devenir sa vie. Elle but une gorgée en observant Noé, qui ne l’avait pas quittée du regard, et se surprit à rougir face à son insistance, puis détourna les yeux lorsqu’un serveur vint leur apporter les menus. Elle ouvrit le sien et commença à parcourir son contenu, lorsque Noé lui demanda comment elle allait. Question piège. Elle esquissa un sourire et le regarda en fronçant légèrement les sourcils comme pour lui faire comprendre que c’était le genre de questions auxquelles il lui fallait un temps pour penser. « Ca va. Je commence à m’habituer au fait de vivre chez Charlie, ce qui n’est pas très bon, à mon avis ! » Elle se mit à rire, se moquant gentiment de Charlie, et de son style de vie, puis reprit bien vite son sérieux. « Alex est venu l’autre jour. Avant que je parte en mission. Il voulait des explications, il ne pensait même pas me trouver là. » Son regard se fit bien triste, pendant un instant. Elle repensa à tout ce qu’ils s’étaient dit, et la situation ne la réjouissait guère. Elle passa son doigt sur son annulaire, là où était censé se trouver sa bague de fiançailles, avant de réaliser qu’elle n’y était plus. Elle sourit tristement puis fit un mouvement de la tête pour se tirer de cette phase et reprendre le ton joyeux de la conversation. « Et toi alors ?! Tout se passe bien ? Tu en es où avec ta petite-amie ? Ca fait un moment que je ne l’ai pas vue, elle n’était même pas au mariage, si ? » Elle ignorait pourquoi elle prenait ainsi de ses nouvelles, elle n’avait jamais apprécié la jeune fille, pour une raison qui la dépassait elle-même. Mais tout comme il avait fait des efforts avec Alex, elle ferait des efforts avec elle.
 
Revenir en haut Aller en bas
 
Joe & Noé | We don't talk anymore.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (oseady) ⊰ We don't talk anymore like we used to do.
» We don't talk anymore - Jade.
» Bill Clinton : Talk is Money (al konprann se piyay!)
» don't you trust me anymore? le 14/2/12 à 20h23
» How to talk with me.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
READ MY MIND :: Washington, District of Columbia :: Cathedral Heights :: Restaurant Wagshal's-
Sauter vers: