AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 nicaël + The water can refresh, but with you in the corner ..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nicola M. CahillGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 04/07/2017
Pages lues : 67
Crédits : carole71
Avatar : Bella hotness thorne
Pseudo : LKD
Schizophrénie : Prunille, Jazz ,Rayna & azura ♥️
Disponibilités : quand vous voulez
Âge : 24 années

MessageSujet: nicaël + The water can refresh, but with you in the corner ..   Mar 11 Juil - 16:44

Naël & Nicola
The water can refresh, but with you in the corner ..

L’école est finie depuis quelques jours maintenant. Ce n’est pas pour autant que le boulot des parents est terminé.  Non, justement on a décidé d’organiser une journée car wash. Oui, cela ne plaît pas forcément à toutes les mamans, mais tant pis, fallait aussi changer des ventes de cake. J’en ai assez mangé pour le coup, vendre c’est bien, mais ne pas craquer sur les bonnes petites tartelettes aux fraises de Betty est une autre histoire. Alors aujourd’hui tenue adaptée avec un short en jean ouvert  recouvrant mon maillot de bain une pièce échancré de couleur blanc dans le dos et au niveau de la poitrine. Rien de provocateur quand même. (clique (a) ) Heureusement, le soleil n’avait pas joué le chiant en ne venant pas. Puis ça m’occupe l’esprit. Car j’ai beau avoir envoyé légèrement, mais surement promené Naël, ça n’empêche pas que mon esprit soit souvent penché de son côté. Mais ma vie était trop compliqué, trop bordélique pour y laisser réellement cet homme pénétrer cette dernière. Autant dire que mon cœur en souffrait j’en souffrais. Il avait été comme une bouffée d’air fraiche dans ma vie ce jour où je me retrouvais assise à ses côtés dans le train fantôme. Je lui en voulais aussi, mais ça c’était comme effacé, sans doute, car notre dispute en plein centre commerciale avec ses deux enfants et mes pastèques avait fait en sorte que les non-dits soient lancés ainsi que le sujet de ma maladie. Peu de monde la connaissait, lui la connaissait, mais voilà, autant dire que c’était pour le mieux que de mettre fin à cette romance avant que mon fils ne s’attache. Moi c’était déjà une cause perdue, j’étais plus qu’attachée, mais que pouvais-je y faire ? J’avais l’habitude de subir ce genre de d’exception, heureusement pour une fois je n’étais pas celle blessée, j’avais blessé la personne, ce qui ne me faisait pas sortir indemne de la situation. «Nicola tu prends cette voiture qui arrive ?  »  Je secouais la tête sortant de mes pensées, laissant un sourire se dessiner sur mes lèvres. «  Oui, je n’en charge !  »  Lançais-je à Judith. Je me tournais vers la voiture qui commençait à arriver, elle se gara, mais avant de voir la personne présente dedans, je me mis en tête d’aller chercher de quoi la nettoyer. Éponge et sceau d’eau savonnée.  Je reviens vers la personne qui se tient de dos et je lui lance.   «  Bonjour !  »  Quand je me retrouve face à face avec lui, je sens mon cœur se mettre à battre, je crois que cet abruti d’organe central va s’arrêter sur le coup. Naël.  Voilà, je me trouve devant, lui alors que dans ma tête il était clair que le revoir était une mauvaise idée, une sorte de traumatise inutile pour lui comme pour moi. «  Tu fais quoi là ?  »  Que je demande, tout en commençant à laver la voiture. Je n’ose presque pas le regarder.   «  Puis ce n’est pas l’école de ton quartier ça !  »  Je fronce les sourcils et ça me met presque en rogne le fait qu’il soit là. «  C’est pas raisonnable que tu sois là, vraiment …  »  Que je rechigne tout en nettoyant.


Revenir en haut Aller en bas
Nael K. WhiteGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 19/06/2017
Pages lues : 127
Crédits : Betting Heart [avatar] ➤ BellomiHelps [gifs]
Avatar : Adam Gallagher
Pseudo : Danael
Schizophrénie : E. Austin Hayes [Finn Harries] Alec J. Miller [Francisco Lachowski] Percy Ipkiss [Ty Simpkins] Simon Elkins [Cody Christian]
Disponibilités : disponible [3/5]
Nicola ; Lexie ; Savannah

event
Anniversaire de Levi
Âge : 25 ans

MessageSujet: Re: nicaël + The water can refresh, but with you in the corner ..   Mer 30 Aoû - 0:27

Les grandes vacances étaient tombées pour tous les enfants, préadolescent et adolescent de la ville et sans doute du pays, mais pas pour les parents qui passaient par conséquent plein temps avec le retour de leur marmaille à la maison vingt-quatre heures sur vingt-quatre. J’étais content pour ma part, avoir mes enfants à la maison était un véritable plaisir pour moi-même si dans le cas des jumeaux, ce n’était qu’une semaine sur deux. Heureusement pour moi, j’avais Milo constamment à la maison, mon filleul de dix ans devenu mon fils était mon petit rayon de soleil lorsque je rentrais le soir. Il semblait peu à peu avoir fait son deuil et il avait su reprendre le sourire pour mon plus grand plaisir, il était mon enfant et je voulais le voir heureux, le voir rire, grandir et s’épanouir. N’était-ce pas le souhait de tous les parents. Il y a presque six ans de ça, quand Naomi m’avait annoncé attendre des jumeaux, jamais je n’aurais pensé tenir le rôle de parent. Et voilà que quelques années plus tard, j’étais épanoui avec mes deux fils, à tel point que ma sœur mourante eut le plus confiance en moi pour la garde de son enfant. Mais trêve de souvenir douloureux, j’étais de toute façon préoccupé par d’autres choses que la façon tragique dont j’étais devenu père. La raison de mon tracas était une jeune femme à la chevelure flamboyante, était mère d’un adorable petit garçon et s’appelait Nicola. Tout était si bien parti et tout était partie en fumée après une dispute et surtout que Nicola ait décidé que notre histoire ne devrait pas avoir lieu. D’après elle, sa vie était trop compliquée pour moi et elle avait fait le choix de m’en écarter sans me demander mon avis. Je n’avais vraiment pas compris et malheureusement pour elle, je n’étais pas du genre à abandonner ce que je voulais, j’étais un battant et je me battrais pour elle et même contre elle s’il le fallait pour qu’elle ouvre enfin les yeux. Et pour se faire, j’employais un stratagème maléfique afin de m’approcher d’elle. Je savais de source sure, elle-même, que son école organisait une sorte de car wash afin d’offrir un peu plus de budget à l’école afin de financer des sorties ou quelques choses dans le genre. Dans tous les cas, je comptais bien tomber sur Nicola et elle ne pourra pas y échapper. Si elle ne voulait pas me laisser le choix, je n’allais surement pas lui laisser le sien. Bon… La vérité, c’était surtout que je stressais et que je ne savais pas comment tout cela allait se passer. Mentalement, j’étais déterminé, en réalité, j’avais envie d’avance de me cacher dans un petit trou de souris. Une fois arrangé, je m’étais garé attendant que quelqu’un vienne s’occuper de ma voiture, cherchant la jolie rouquine du regard quand je tombais sur elle, ou plutôt quand elle me tombait dessus en arrivant dans mon dos. J’avais reconnu sa voix immédiatement et je m’étais retourné un grand sourire aux lèvres. « Nicola ! » Cependant, elle ne semblait pas partagé ma joie de la revoir, au contraire son ton paraissait presque distant… Faussement distant en réalité. « J’suis là pour qu’on lave ma voiture, c’est pas le but de cette petite réunion ? » Je riais doucement en espérant avoir un peu détendu l’atmosphère même si je sentais que ça ne serait pas si simple. La jeune femme semblait tellement sur la défensive, comme lorsqu’elle soulignait que ce n’était pas l’école de mon quartier, ajoutant que ce n’était pas raisonnable que je sois là. « Pas raisonnable pour qui ? Parce que moi ça ne me dérange absolument pas. C’est pas l’école de mon quartier mais c’est l’école de ton fils alors si je peux participer un peu au projet en y sacrifiant la peinture de ma voiture, c’est un plaisir même s’il n’en saura rien. Celle de Milo n’a pas ce genre d’événement avec d’aussi jolie Cendrillon laveuse de voiture. » Je la taquinais évidemment, si déjà nous devions nous croiser, même si mon objectif était vain, au moins, nous n’étions pas obligé de crée un fossé entre nous. « Et puis moi, je suis content de te voir… »
Revenir en haut Aller en bas
Nicola M. CahillGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 04/07/2017
Pages lues : 67
Crédits : carole71
Avatar : Bella hotness thorne
Pseudo : LKD
Schizophrénie : Prunille, Jazz ,Rayna & azura ♥️
Disponibilités : quand vous voulez
Âge : 24 années

MessageSujet: Re: nicaël + The water can refresh, but with you in the corner ..   Dim 10 Sep - 18:24

Naël & Nicola
The water can refresh, but with you in the corner ..

Faire des activités pour la vie scolaire de mon fils était un régal pour moi, même si j’aurais sans doute adoré être avec lui et les autres enfants à nager dans la piscine, mais surtout à profiter des toboggans. La classe de San qui avait organisé cette sortie grâce aux parents avaient réussi à embarquer un professeur et six parents, des chanceux, mais ça me gênait pas de laver des voitures on s’éclatait plutôt pas mal, toujours mieux qu’à tenter de vendre des limonades ou des gâteaux par cette chaleur. On était au frais au moins. Puis on va dire que ce nettoyage de voiture va m’aider à oublier une certaine personne, même si ça à l’air plutôt compliqué de ce côté-là. Je fais mon job, un job pour lequel je vais obtenir aucun paiement, j’en aurais bien besoin, ça m’aiderait sans doute à arrêter les téléphones rose, quoi que ce taff est tout aussi dégradant à sa manière dans un sens. Quand j’entends que je dois prendre la voiture qui arrive, je finis par le faire, ça ne me gêne pas, mais je n’aurais jamais cru que la personne ayant cette voiture me dérange plus qu’autre chose. Je me retrouve face à un fantôme, pas mort, bel et bien vivant et mon cœur se donne une grande joie de battre à une vitesse peu raisonnable à mon avis. Quand je suis face à lui, j’ai l’impression d’être de retour à Canne d’avoir un mec dont je suis tombée amoureuse au premier regard et que par fierté je ne veux pas baisser la garde. Sauf que là c’est bel et bien plus compliqué, même si le coup de foudre pourrait, en tout cas pour moi, très bien définir cette relation. Mais, je me vois mal, très mal faire subir ma maladie à Naël. Et encore moins parler maladie avec lui. Je ne suis pas contente de le voir, en vrai, je le suis, c’est presque romantique, dans ma phrase le mot presque est le plus important. Le ton que j’emploi fait très bien savoir à Naël que je ne suis pas emballée à l’idée de le voir ici, surtout que bon, l’école de Milo n’est pas dans ses parages, tout au contraire. Je l’observe tout en croissant mes bras sous ma poitrine. « Je dois croire que tu es surpris de me voir, ou je peux dire clairement que tu es là en sachant pertinemment que tu savais que j’y serais ? » Que je demande de but en blanc alors que mon regard vient s’encadrer dans le sien, j’évite de sourire, mais je craque devant ses fossettes, je suis à la limite de me pincer les lèvres et ça m’insupporte. Enfin, je n’ai pas le choix, je ne vais pas parlementer avec lui dix ans, j’ai bien capté qu’il pouvait être aussi borné que moi, rien qu’à m’en rappeler le petit coup du magasin … autant dire que je ne me serais pas attendu à cette situation rien qu’en montant dans ce maudit train à fantôme. « Très bien je vais la laver ! » Je lève les yeux au ciel et je commence à la laver, je fais le tour rapidement tout en l’écoutant. Je souris un peu, mais je me retiens de lui montrer. Il m’énerve et il m’attendrit à la fois, je dois être complétement dingue, peut-être même de lui et c’est rageant. Mes yeux convulsent en l’air en entendant au sujet des Cendrillons. « Désolée, je peux te trouver une autre Cendrillon, style Cendrillio … tu vois il s’appelle Garrett, non ça te dit pas ? » Que je finis par lui demander, alors que je finis par lui envoyer deux trois gouttelettes d’eau sur lui. « Tu sais très bien de quoi je parle quand je ne dis pas raisonnable … mais tu t’en fiche de mon avis ! » Oui, c’est un peu l’hôpital qui se fout de la charité pour le coup, mais on ne va pas soulever que moi aussi je n’écoute pas forcément ce dont il a envie, chose que j’aimerais, mais ce n’est pas bien. J peux pas faire ça. Du moins c’est ce que je crois. « Moi aussi j’aime bien te voir … mais … » Y aura toujours un mais, surtout sortant de ma bouche. « Où est Milo ? » Oui, car dans le fond, ça m’intéresse, ne pas savoir comme il va me fait mal, mais c’est comme ça. Je me pose devant la fenêtre de la voiture et ouvre la portière côté conducteur. « Sors de cette voiture ! » Je prends une petite voix menaçante, il ne doit pas trop savoir ce que je lui réserve, je le sais moi ?


Revenir en haut Aller en bas
Nael K. WhiteGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 19/06/2017
Pages lues : 127
Crédits : Betting Heart [avatar] ➤ BellomiHelps [gifs]
Avatar : Adam Gallagher
Pseudo : Danael
Schizophrénie : E. Austin Hayes [Finn Harries] Alec J. Miller [Francisco Lachowski] Percy Ipkiss [Ty Simpkins] Simon Elkins [Cody Christian]
Disponibilités : disponible [3/5]
Nicola ; Lexie ; Savannah

event
Anniversaire de Levi
Âge : 25 ans

MessageSujet: Re: nicaël + The water can refresh, but with you in the corner ..   Dim 1 Oct - 23:20

Nicola était mal tombé avec moi, j’étais du genre têtu et persévérant et je n’étais pas du genre  abandonner facilement. Du moins pas quand les raisons qu’on me donne sont totalement incohérente. Et que ça lui plaise où non, je n’abandonnerais pas tant qu’elle ne m’apporterait pas de raison valable. Je n’allais pas la harceler non plus mais je ne lâchais pas facilement l’affaire. Et en arrivant à ce car wash, je savais très bien que j’y verrais la belle rousse mais je ne m’étais pas forcément dit qu’elle viendrait différemment à moi, elle me facilitait réellement la tâche. Toutefois je connaissais aussi le caractère assez fort de celle que je venais voir contre son gré et je me doutais que je ne serais pas forcément accueilli à bras grand ouvert. Mais ça ne me faisait pas peur parce que je savais que je l’aimais et j’étais réellement prêt à tout, ça ne me faisait pas peur, je le répéterais encore et encore. Si au moins elle ne voulait plus me voir car elle ne m’aimait pas, mais non elle préférait m’éviter car elle avait jugé seul que je n’étais pas prêt à affronter sa maladie. Elle ne savait rien de moi et elle ne m’avait pas laissé la chance de lui prouver que j’en étais capable. Je l’avais déjà fait avec ma mère et ma sœur, je pouvais le faire une autre fois. Et lorsque Nicola me demanda ce que j’étais venu faire ici, je ne pouvais m’empêcher d’employer un ton assez taquin en lui répondant que j’étais là pour qu’on lave ma voiture. Sa réponse me fit alors immédiatement sourire lorsqu’elle me demanda si j’essayais de lui faire croire un mytho ou si j’étais là volontairement. « Un peu des deux vois-tu… Je suis venu en sachant que tu serais là mais je pensais devoir te trouver pas que tu viendrais toi-même laver ma voiture ! » Je levais les yeux au ciel, je n’étais pas innocent et même si elle n’était pas venu je serais allé à elle, je ne comptais pas rater cette occasion. Je ne perdais pas mon sourire ni ma bonne humeur, je voulais avoir une conversation avec elle mais pas me disputer, je voulais qu’elle écoute mon point de vue, pas qu’elle m’ignore et ne me laisse même pas essayé de la convaincre. Et elle le savait, j’étais borné et je ne partirais pas tant que je n’aurais pas eu ce que je voulais, une simple conversation. Je souriais quand elle m’annonçait qu’elle allait laver ma voiture. Bien qu’en soi je m’en fiche, mais cela me laisserait le temps de pouvoir parler avec elle. J’étais par conséquent retourné dans ma voiture pour ne pas la déranger, gardant ma fenêtre ouverte pour continuer à communiquer tout en lui expliquant que même si elle ne voulait plus de moi, je voulais au moins donner une participation pour les projets de l’école de son fils que j’appréciais énormément. C’est alors qu’elle me proposait de me trouver une autre cendrillon un peu plus masculin diront nous. « Non ça ira, tu le fais très bien ! » Je riais de bon cœur ne quittant toujours pas ma bonne humeur éternelle. Je passais ma main sur mon visage en recevant trois gouttes qu’elle m’avait envoyé, ne le prenant pas mal. C’est alors qu’elle reprenait une conversation sérieuse, me reprochant de me ficher de son avis. « Excuses moi mais quand t’as décidé pour moi ce que je pouvais supporter ou non tu t’en occupais de mon avis ? Non alors moi si je veux te voir bah je fais pareil ! » Je lui répondais comme un gosse mais c’était une façon détournée de lui faire passer un message. Sans se prendre la tête car j’avais quand même horreur des conflits malgré mon caractère assez difficile. Toutefois je lui avouais être content de la voir et elle aussi, malheureusement elle avait encore un mais qui me faisait soupirer. « Il est avec un de mes frères… Et San ? » Je m’intéressais vraiment à son fils que j’adorais tellement. C’est alors qu’elle ouvrait ma portière m’ordonnant de sortir. Je sentais le mauvais coup arrivé mais je sortais quand même. Autant elle voulait m’embrasser mais j’en doutais un peu. « Il va m’arriver quelque chose la non ? » J’étais debout juste devant elle, la fixant dans les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Nicola M. CahillGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 04/07/2017
Pages lues : 67
Crédits : carole71
Avatar : Bella hotness thorne
Pseudo : LKD
Schizophrénie : Prunille, Jazz ,Rayna & azura ♥️
Disponibilités : quand vous voulez
Âge : 24 années

MessageSujet: Re: nicaël + The water can refresh, but with you in the corner ..   Jeu 19 Oct - 22:18

Naël & Nicola
The water can refresh, but with you in the corner ..

Pourquoi les gens ont du mal à comprendre nos choix ? Peuvent-ils pas comprendre un stop, un non ou autre ? Pourquoi devrais-je donner des explications qui me feront plus mal qu’autre chose. Apparemment, je n’ai pas le choix à en croire la présence de Naël sur ce car wash. J’aurais pouvoir prévoir mes dires, prévoir mes mots, les laisser tournoyer dans ma tête dignement pour me permettre de tout dire et de ne rien bâcler. Mais, je n’ai pas mon mot à dire. Il est là, je dois faire avec et je ne peux pas lui demander de partir, ça fait tout de même de l’argent en plus pour San et ses amis. Mais ça m’agace, je ne vais pas mentir. Même si dans le fond, au plus profond de mon cœur ça me touche qu’il soit là. Mais ça il n’est pas sensé le savoir et ne le sera pas. Je le regarde, l’air toujours aussi offusqué par le fait qu’il soit là, face à moi. « C’est bien tu es honnête au moins ! » Mon regard jure avec le ciel, alors qu’il se repose rapidement sur lui. « Coup de chance pour toi et malchance pour moi … on peut pas tous gagner ! » La malchance qu’à cet instant précis ce soit moi qui soit libre de laver une voiture et non pas Robert. Bon il n’y a pas de Bébert à l’école de mon fils et encore moins un père que je connaisse s’appelant ainsi, mais on comprend carrément où je veux en venir après tout. Au boulot. Laver sa voiture. Ça ne me réjouit pas. Mais je n’ai pas le choix, alors je m’active aussitôt, façon je sais ce qu’il veut ! Parler. Et ce n’est pas une chose au programme du jour, je le connais malgré tout cela et je sais qu’il peut se démontrer très chiant et persévérant, tout comme moi. On est mal tombés tous les deux de toute façon. Je souris aussi à sa remarque. « Tu passerais presque pour un gars sexiste, ça va que je te connais ! » Lançais-je tout en écrasant l’éponge que j’ai dans la main tout en l’observant, s’il ne comprend pas le petit message que je viens de tenter de lui passer, j’y peux rien. Ce n’est pas compliqué, je le fixe et j’écrase cette pauvre éponge. Autant l’emmerder un peu, surtout si je pouvais le faire fuir ça m’arrange. J’opte pour quelques gouttes d’eau, après tout, je ne veux pas non plus qu’il me haïsse. Je n’y crois pas qu’il me dise ça. Je vois rouge directement. Je secoue la tête et on peut clairement que les traits de mon visage se font un peu plus vigoureux. « La différence c’est que j’ai pensé à toi et non à moi en faisant ce choix … mais c’est sûr tu préfères croire que je suis égoïste c’est ça ? » Mon regard perce le sien. Je ne me sens pas bien d’un coup, mais je prends sur moi, refixant un putain de sourire sur mes lèvres. « Tu me veux quoi ? » Que j’ajoute tout en continuant à astiquer sa voiture, autant dire qu’encore heureux que ce soit pour les enfants, sinon je crois que je serais déjà vite partie chez moi pour l’éviter. Il ne peut pas me forcer à ouvrir ma porte, non mais oh. « Oki. Moi il est avec sa copine … » Je rigole un peu. Il était avec une amie qu’il pensait épouser un jour, Devin. Enfin, bref. J’ai une idée derrière la tête et je fais sortir Nael de la voiture en souriant, laissant mon idée trotter dans mon esprit. Une fois en dehors de sa voiture, je refermais sa porte, glissant mon regard dans le sien. Il me déstabilise et j’ai horreur de ça. Je le sais, je n’ai qu’à écouter mon organe central et je finirais dans ses bras. Mais la raison doit l’emporter pour le coup. Je me rapproche de lui, hésitante. Je ne suis pas sûre de ce que je vais suivre comme direction. Mon cœur balance, se balance à une vitesse folle, laissant mon esprit choisir la direction. Je suis perdue tout comme lui, quand il me dit qu’il va lui arriver un truc, je hausse juste les épaules, restant silencieuse. Ma main rejoint l’une des siennes, mais sa peau ne rentre pas en contact avec la mienne, mais avec l’éponge. « Au boulot ! » Je n’allais pas nettoyer sa voiture seul. Pourtant, ma main qui n’a aucun contact avec la sienne, reste sur l’éponge, mon regard toujours dans le sien, et ce con de cœur qui s’emballe. « Putain, tu me gonfles ! » Et ça, ça sort de nulle part.

Revenir en haut Aller en bas
Nael K. WhiteGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 19/06/2017
Pages lues : 127
Crédits : Betting Heart [avatar] ➤ BellomiHelps [gifs]
Avatar : Adam Gallagher
Pseudo : Danael
Schizophrénie : E. Austin Hayes [Finn Harries] Alec J. Miller [Francisco Lachowski] Percy Ipkiss [Ty Simpkins] Simon Elkins [Cody Christian]
Disponibilités : disponible [3/5]
Nicola ; Lexie ; Savannah

event
Anniversaire de Levi
Âge : 25 ans

MessageSujet: Re: nicaël + The water can refresh, but with you in the corner ..   Mar 19 Déc - 20:37

J’étais déterminé et je n’allais pas abandonner même si ça contrariait les plans de mademoiselle. Si elle avait voulu quelqu’un de simple et d’obéissant, alors elle aurait mieux fait de ne pas se rapprocher de moi car j’étais tous l’inverse. Quand on grandit avec dix autres enfants et qu’il ne reste qu’une part de gâteau, il faut savoir se battre pour l’avoir, alors on apprend la détermination et la persévérance. Je ne pouvais pas tout simplement arrêter et me dire que c’était simplement fini, ce n’était pas moi et ça me ferait plus de mal qu’autre chose. « Je n’ai pas besoin de te cacher que je suis là pour toi. » Je levais les yeux au ciel en l’entendant me dire que c’était de la malchance pour elle. « Ne dis pas de choses que tu ne pense pas au fond de toi. » Un peu trop sûr de moi, sans doute, c’était avant tout pour détendre l’atmosphère et qu’elle arrête d’être tendue. Je voulais la faire sourire, la faire sourire pour redonner à la conversation un ton plus léger. Déjà l’humour commençait doucement à s’instaurer lentement. Peut-être qu’on allait réussir à avoir cette conversation, enfin. Je sentais qu’elle tentait encore de lutter et même si je n’en montrais rien ça me blessait qu’elle continue son petit jeu. Qu’elle continue de prendre les décisions seuls en justifiant que c’était le mieux pour moi sans savoir ce que je pouvais supporter. J’avais perdu ma mère et ma sœur, je me retrouvais avec trois enfants, je pense que j’étais capable d’avoir des épaules supportant un certain poids.

« Moi sexiste ? Tu me connais ? Vraiment ? » C’était une petite référence au fait que je lui reprochais déjà de prendre les décisions sans me connaitre et sans savoir vraiment ce que j’étais prêt à supporter. Toutefois ne jouant pas forcément les lourds, je riais en recevant quelques gouttes en plein visage. Cependant, Nicola de manquait pas de façon de me faire comprendre que ma présence ne l’enchantait guère, ce qui me passait pour ainsi dire au dessus de la tête. Cependant la rouquine au caractère aussi flamboyant que ses cheveux s’emporta, sa réponse me fit lever les yeux au ciel. « Alors déjà la rouquine tu te calme, j’ai jamais employé le mot égoiste. Mais si ça fini comme ça quand tu pense à moi, à me retrouver à prendre encore plus cher, je pense que tu devrais me laisser faire mes choix comme un grand. » Je parlais d’une façon distante, ne lui envoyant pas directement de reproche à la figure tout en lui faisant passer assez clairement le message. « Tu sais très bien ce que je veux, tu l’évite depuis que j’suis arrivé. » Avoir cette fichue conversation, la reconquérir en lui faisant comprendre que j’étais majeur et vacciné et que j’avais le droit de faire mes propres choix comme un adulte. « C’est mignon » ajoutais-je lorsqu’elle m’expliquait qu’il était avec sa copine. Ce gosse était incroyablement mignon et deviendra vraiment beau à l’avenir. En attendant, je me retrouver à sortir de la voiture à sa demande. A peine étais-je dehors qu’elle se chargeait de claquer ma portière sous mes yeux étonnés. Allais-je finir avec un sceau sur la tête ? Je l’observais s’approcher de moi, me demandant bien ce qui allait m’attendre.

C’est alors que je me retrouvais avec une éponge dans les mains, brisant totalement cet instant romantique. « Donc je te paye pour laver moi-même ma voiture ? » demandais-je avant de rire, préférant ignorer sa remarque, parce que j’avais vu qu’avant qu’elle ne râle, il y avait eu ce petit truc. Je choisissais alors d’enlever mon haut pour ne pas le tremper, laver la voiture sans mourir de chaud et surtout, user de mes charmes. Je passais très proche derrière elle, avant de tremper l’éponge dans l’eau, me relevant me retrouvant à nouveau dans son dos. « Je crois que j’aime bien laver des voitures… » Je prenais un malin plaisir à la torturer, allait-elle craquer ou m’envoyer balader.
Revenir en haut Aller en bas
Nicola M. CahillGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 04/07/2017
Pages lues : 67
Crédits : carole71
Avatar : Bella hotness thorne
Pseudo : LKD
Schizophrénie : Prunille, Jazz ,Rayna & azura ♥️
Disponibilités : quand vous voulez
Âge : 24 années

MessageSujet: Re: nicaël + The water can refresh, but with you in the corner ..   Mar 6 Fév - 14:38

Naël & Nicola
The water can refresh, but with you in the corner ..

Il est mignon et ça me rend dingue. Comment je suis censée le tenir à distance, alors que monsieur fait tout pour ne pas me laisser l’oublier, oublier cette histoire qui nous unis ? Comment faire ? Je me de le demande et je pense que je vais avoir du mal à le garder loin de moi. « Non c’est vrai … mais tu ne devrais pas être ici pour moi ! » Je le pense vraiment. Il ne sait pas dans quoi il s’engage avec une fille comme moi. Il ne sait pas du tout quoi il va devoir affronter et j’ai horreur d’être un souci pour une autre personne. Nael a bien d’autre chose à penser, à s’occuper comme ses fils et c’est normal. Je ne vais pas ajouter un poids sur ses épaules, je ne l’ai même pas fait avec ma propre famille, alors pourquoi je le ferais avec lui ? La seule raison serait que mon cœur s’emballe quand il est dans les parages. Mais c’est bien connu l’organe central n’est qu’un traitre alors se battre contre lui est même une chose complétement complexe. Pourtant faut le faire, faut combattre, je pourrais juste déposer les armes, mais c’est trop compliqué. Je lève les yeux sur le ciel, essayant de contenir un sourire, mais ce petit rictus apparaît et s’impose sur mon visage. Mon regard de nouveau sur Nael, je hausse les épaules. « Tu parviens à lire en moi pour dire cela ? » Je mords ma lèvre et autant dire que je ne suis pas du tout crédible pour le coup.

Il me fait rire, mais me fait surtout pâlir d’envie de le prendre dans mes bras. Nael ne sait sans doute pas à quel point il a été d’un réel réconfort, même jusqu’à la dispute dans ce centre commercial. Je n’ai pas l’habitude de me confier, l’habitude de dire les choses sur moi. La maladie est une chose complétement inconnu de la plupart de mes proches. Je n’ai pas su me résigner à leur dire. Ils m’ont perdu pour certain déjà une fois, une seconde fois serait sans doute trop cruelle. « Oh … tu me ferais presque douter du fait que je te connais … un minimum ou alors tu ne m’as jamais tout dit sur toi ! » Mon regard est dans le sien, il m’a blessé, mais je le mérite amplement et sans nul doute. Trop de gentillesse, fallait qu’il parte pour son bien, pas pour le mien, quoi qu’un peu. Je l’écoute et je crois que j’ai un peu touché monsieur avec mes mots et je tente de ne pas exploser à la suite de ses mots. « Je te jure que c’est le mieux pour toi que moi je prenne cette décision … égoïste ! » Ok je suis vachement calme et je ne sais même pas comment je fais pour être calme tout en laissant un ton neutre lui expliquer. « Mais je ne veux pas que tu souffres … je suis … » Je suis quoi ? Malade ? Je ne sais pas trop ce que j’allais dire là, mais je me retiens avant d’ajouter. « Tu dois penser à toi et à tes garçons. » Je le sais qu’il me manque, qui va encore me manquer une fois que sa voiture brillera comme un sous neuf, mais pouvais-je lui faire ça ? Non. Du moins dans ma tête ma logique est ainsi. « On est en train de l’avoir la conversation … donc tu l’attends plus trop … mais si c’est me faire changer d’avis ta mission, je ne vais pas le faire … » et pourtant je suis à trois doigts voire et demi de craquer, mais non. Ça reviendrait à le blesser. Imaginons que je meurs, il souffrira ses enfants aussi, déjà que San … voilà que je pense à ma mort. « Il est trop jeune ! » Que je disais pour la copine, mais ça restait mignon à leur âge. L’embrasser ? Non lui filer l’éponge pour qu’il lave sa voiture à ma place est l’une des meilleures choses à faire, le démotiver, c’est sans doute possible ? Mon cœur, mes lèvres, mon corps auraient choisi ses lèvres, ses bras et son amour, mais malheureusement et plutôt heureusement, oui mon esprit était résistant ! « Non, tu laves ta voiture pour San et lui offrir de bonne chose à l’école ! » Je lui fais un clin d’œil laissant un sourire venir illuminer mon visage, alors que mes yeux se plongent dans les siens. Non, il est vraiment torse nu en train de me faire suffoquer intérieures ? J’ai chaud, quelqu’un à allumer le chauffage à l’intérieur de moi, puis sans prendre garde, je lâche un soupire et je m’en veux en venant mordre ma lèvre et l’observant. « Ok … t’es une torture … » Je finis par venir l’aider en prenant une éponge, mais j’ai plus envie de l’emmerder et le chercher comme il est en train de le faire. Je laisse l’éponge dégouliner sur moi tout en commençant à remuer des hanches, rien de pervers, sensuelle oui et très distinguée, je n’oublie pas que je suis à l’école de mon fils.

Revenir en haut Aller en bas
Nael K. WhiteGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 19/06/2017
Pages lues : 127
Crédits : Betting Heart [avatar] ➤ BellomiHelps [gifs]
Avatar : Adam Gallagher
Pseudo : Danael
Schizophrénie : E. Austin Hayes [Finn Harries] Alec J. Miller [Francisco Lachowski] Percy Ipkiss [Ty Simpkins] Simon Elkins [Cody Christian]
Disponibilités : disponible [3/5]
Nicola ; Lexie ; Savannah

event
Anniversaire de Levi
Âge : 25 ans

MessageSujet: Re: nicaël + The water can refresh, but with you in the corner ..   Jeu 26 Avr - 11:55

« Enfin je ne suis pas là pour toi, ça me fait plaisir à moi aussi. Tu sais bien que je n'en fais qu'à ma tête. » Je la faisais tourner en bourrique comme je l'avais toujours plus ou moins fait, m'amusant de ce jeu du chat et de la souris. Ce jeu que nous pratiquions depuis cette rencontre aléatoire qui avait totalement changé nos vie. La mienne du moins et même si elle disait le contraire, son regard  et ses expressions la trahissait. Je ne comprenais vraiment pas son fonctionnement mais j'étais décidé à perçer ça un jour. Peut importe l'issue de cette conversation, elle sera décisive donc je comptais bien me battre dignement contre sa raison pour obtenir son coeur. Lorsqu'elle me demandais si je parvenais à lire en elle, je riais d'avance. « Ah non, je pourrais pas prétendre ça, j'arrive à lire en toi autant qu'une œuvre en chinois. Mais tu sais que ce que j'avance est vrai, je sais que tu le sais, et toi même tu sais que je le sais que tu le sais, donc ne nous mentons pas. » Opération embrouillé le cerveau de la rouquine enclenché. Elle semblait s'amuser à retourner chacune de mes phrases contre moi alors j'allais tout faire pour lui donner le moins de matière possible pour le faire. Même si elle y arriverait, c'était certain même mais avec une difficulté supplémentaire.


Seulement en continuant à parler en nous envoyant la balle pour voir qui finirait par perdre à ce jeu, elle me disait qu'elle douterait presque de me connaître, sauf si je ne lui avais jamais tout dit sur moi. « J'ai mes secrets et visiblement tu as les tiens. Mais sexiste n'en fait pas partie, je viens d'une famille où les femmes font presque la loi. En revanche pour le reste, j'ai ma part de mystère que tu es censé découvrir comme je dois découvrir la tienne. Mais toi tu n'es pas fairplay, tu t'enfuis avant que j'y parvienne ! » Et bim, balle à l'envoyeur, trouve un argument à ça. Bon ok, je ne prenais pas cette conversation comme un jeu, j'essayais juste de défendre ma cause. Je lui en avais quand même déjà beaucoup dit, pour mes enfants, ma situation compliqué, le décès de ma sœur et celui de ma mère, sans vraiment évoquer les maladies précises. Mais même, ça lui prouvait bien que je savais gérer ce genre de situation non ?

Changement de stratégie, j'essayais d'employer la manière forte avec des mots plus durs mais rien, Nicola semblait se murer d'avantage à chaque tentative que je faisais en restant buter dans son idée. «  Mais arrête Nicola. Je suis assez grand pour savoir ce que je suis capable de supporter ou non ! Et ne met pas mes fils dans l'histoire en pensant que ça me fera changer d'avis, si je vois que tu es un danger pour eux je les écarterais en attendant, je pense toujours à eux en priorité mais dans ce qui concerne ma vie privé il n'entre pas en ligne de compte. C'est de quoi que tu veux m'éloigner ? J'ai un peu déjà tout exploré chez moi, la famille compliqué, les tensions, la maladie, les problèmes judiciaires, la violence et même l'alcool. Tu pense que j'aurais pas les épaules pour te soutenir ? Finalement non alors tu ne me connais pas un minimum. » Mon  ton était monté, disons que je parlais un peu plus fort mais il n'y avait pas de colère dans ma voix mais de l'épuisement de tourner en rond. « En fait le problème c'est de la confiance, t'as peur que je flanche c'est ça ? Crois moi si c'est trop pour moi, je serais le premier à le reconnaître, je connais mes limites mais je pense que j'peux affirmer ne plus avoir peur de rien à l'avenir. »  

Parallèlement après ce début de conversation houleux au fil des mots nous avions retrouvé un certain calme me permettant de revenir au chat et à la souris. Tout était dit maintenant notre petite relation habituelle reprenait le dessus même si la rousse restait sur ses positions et moi sur les miennes. Nous parlions de son fils trop jeune pour avoir une chérie. Ça me faisait rire cette façon qu'avait les mères de protéger leur enfant.  A leur âge y a pas de mal, mais je sentais que j'allais commencer à vraiment m'inquiéter pour Milo, lui il devenait grand et j'étais pas prêt à parler sexualité avec lui. Je ne préférais même pas y penser.

Je n'avais pas pensé en revanche se retrouver avec l'éponge dans la main pour  laver ma propre voiture alors que je payais pour qu'on le fasse à ma place. De base je devais être dans ma voiture à observer les jolies boobs de Nicola s'écraser sur mon parebrise.   Bon je payais Nicola donc ça comptait moins mais quand même, ce n'était plus le dindon de la farce que j'étais à ce stade. Cette fille arrivait vraiment à me faire faire n'importe quoi. Mais bon joueur j'acceptais quand même lorsqu'elle évoquait son fils et les bonnes choses. « Bon bah j'accepte pour San alors » Souriant, j'avais retiré mon t-shirt me laissant aller au jeu et si quelqu'un me demandait ce que je ferais, je dirais volontairement que je suis son compagnon pour la mettre mal à l'aise. En attendant je faisais tout pour la faire succomber à mes charmes. Je n'étais pas prétentieux et je ne valais pas mieux qu'un autre, mais je savais qu'à elle je lui plaisais et ça me suffisait à être sûr de moi.  Je la torturais volontairement restant très proche d'elle pour lui parler, trop proche. Se prenant au jeu je l'observais remuer des hanches sensuellement en s'arrosant d'eau. Ok, je craquais totalement là, je voulais lui bondir dessus. Mais je suis civilisé, je garde mon calme souriant me reculant d'un pas, faisait de même avec l'eau, passant ma main dans mes cheveux mordillant ma lèvre. Je passais à côté d'elle frottant un peu la voiture en souriant revenant derrière elle, collant mon torse à son dos, lui soufflant quelques mots à l'oreille. « Tu me plais encore plus quand tu me résiste » Je restais contre elle, sans en profiter pour la toucher, pour provoquer tout ça. Je passais ma main dans ses cheveux dégageant sa nuque pour qu'elle sente son souffle contre sa peau. « Tu n'imagines même pas à quel point tu m'attires encore plus à cet instant. » Jouant sur la frustration, je me reculais soudainement sans rien de plus levant mes mains en l'air en signe que je n'avais rien fait.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: nicaël + The water can refresh, but with you in the corner ..   

Revenir en haut Aller en bas
 
nicaël + The water can refresh, but with you in the corner ..
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Shark in the water
» Personnages tournant souvent dans le monde du Water Boy...
» Je pars... Je ne reviendrais jamais... [Pink Water, Indochine]
» ♪ Baby there's a Shark in the water ♪ [Nat' PV Ethan]|| END||
» In the water, we can fly ♥ [PV: Zachary]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
READ MY MIND :: La cour d'école, tant de plaisir :: Les oubliettes :: Les rp's archivés-
Sauter vers: