AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 like water under the bridge ≡ dawn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Rhys ZimmerGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 10/04/2017
Pages lues : 179
Crédits : hathaways|avatar ◈ tumblr|gifs
Avatar : chris pine
Pseudo : shelhead.
Âge : 35 ans ◈ 12 décembre 1981
MY SOUL

MessageSujet: like water under the bridge ≡ dawn   Mar 18 Juil - 13:05

Dawn & Rhys
Like water under the bridge

La rancune, Rhys avait toujours eu du mal à la ravaler. Vestige d’une enfance où camper sur ses positions s’avérait indispensable, Rhys n’avait jamais vraiment appris à oublier les torts commis envers sa personne. Le pardon ne lui venait pas facilement, tout simplement parce qu’il était persuadé que s’il commençait, il ne s’arrêterait jamais. Et passer sa vie à genoux ne l’intéressait pas le moins du monde. Mais Rhys était acteur, et prétendre était comme une seconde nature pour lui. Alors, lorsque c'était nécessaire, il souriait, acquiesçait et se réconciliait avec qui de droit pour le bien commun. Mais il n’oubliait pas. Cette fameuse soirée, il ne pouvait pas se la sortir de la tête non plus. Dawn, occupée – bien trop occupée – par la présence d’un autre homme chez elle, au point de le refouler à la porte. Rhys savait, il savait, que ça n’aurait pas pu se passer autrement. Que la situation déjà embarrassante l’aurait été encore plus s’il avait passé le pas de la porte. Pour quoi faire ? Ordonner à l’autre de partir ? Comme s’il avait la moindre autorité en ces lieux. Comme s’il avait l’arrogance de proclamer Dawn comme sienne. Rhys avait eu l’arrogance. Un court instant, juste assez pour que le refus se transforme en dispute. Lui qui avait fait le déplacement, libéré sa soirée dans l’unique but de passer du temps avec celle qu’il avait l’impression de connaître depuis toujours. On l’avait devancé, et Rhys conserva le goût amer de l’insatisfaction plusieurs jours après. Pour ce qui semblait être la première fois, un froid s’était installé entre eux. Impensable après tant d’année à maintenir leur relation si particulière, peu importe la distance, peu importe les longs moments passés sans se voir ou échanger un mot. Il savait qu’elle était en colère contre lui et que ses messages resteraient sans réponse. De son côté, il avait besoin de temps avant de ravaler sa fierté et panser son ego. Ça lui apprendra, qu’il se disait. Un peu de silence radio, juste assez pour qu’elle réalise qu’il lui manque. Ils n’avaient jamais été doués à se faire la tête de toute manière. Ils connaissaient trop bien les défauts l’un de l’autre pour ne pas les pardonner. Lorsque Rhys apprit que Dawn venait de rejoindre le ballet de Washington, il interpréta ceci comme le signe qu’il était temps de reprendre la partie. Dawn était prête à tourner la page. Pour preuve, elle venait dans la ville même où il résidait pour le moment. Comme lui, Dawn avait décidé d’ignorer son petit écart de conduite et les questions que cela soulevait. Rhys ne souhaitait pas qu’ils en parlent, et il supposait que Dawn partageait la même opinion. Pourquoi gâcher ce qu’ils avaient en s’aventurant sur le terrain houleux des relations à proprement parlé. Ils ne s’étaient jamais rien promis, et si Rhys avait réalisé un instant les limites de cet engagement, il savait que c’était préférable à l’alternative : ne pas l’avoir du tout. Car Rhys n’était pas doué pour ce genre de choses et faire des compromis dans sa carrière comme sa vie privée ne l’intéressait pas vraiment. C’est bien pourquoi il décida de faire comme si de rien était et reprendre leurs bonnes vieilles habitudes. Dawn se produisait sur scène ce soir-là, et Rhys s’était pris un siège au fond de la salle, là où il observait sa performance et les réactions du public à celle-ci. Il ressentait toujours une pointe de fierté en la voyant danser, se gorgeant de son succès comme il le faisait avec le sien. Ils se comprenaient, Dawn et lui. Leur dévouement à leur passion, l’importance sans limites qu’ils accordaient à leur carrière respective. Elle brillait du même éclat que lui. Rhys quitta son siège à la fin de la représentation et alla s’attarder à l’extérieur de l’établissement, devant la sortie des artistes. Adossé contre le mur, il l’attendait, ne pouvant s’imaginer un instant qu’elle serait autre chose qu’heureuse de le voir.


Dernière édition par Rhys Zimmer le Dim 10 Sep - 14:51, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Dawn WheelerGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 07/06/2017
Pages lues : 88
Crédits : wildbeast.
Avatar : emma watson
Pseudo : maïe
Âge : 27 ans
MY SOUL

MessageSujet: Re: like water under the bridge ≡ dawn   Ven 1 Sep - 23:10

LIKE WATER UNDER THE BRIDGE.
 

C'était une journée particulièrement importante pour moi, ce soir, serait ma dernière représentation sur scène au Washington ballet. Mon médecin avait été très claire, si je ne faisais pas d'effort, je ne pourrai plus jamais remonté sur scène. Je n'étais pas vraiment prête à faire de compromis mais il fallait que je me rende à l'évidence : m'acharner autant n'aiderait pas, mon corps aurait tôt ou tard besoin de repos et si par malheur je me brisais un os, mon avenir serait perdu à jamais. Aujourd'hui plus que jamais, j'avais besoin de quelqu'un pour me soutenir. Etrangement, mes pensées se tournèrent vers Rhys. Ce fameux Rhys qui avait rendue ma vie tellement triste sans sa présence. Pourtant, je n'arrivais pas à  me sortir de la tête cette fameuse soirée où il était venu frapper chez moi sans un investissement, cette soirée que j'avais préféré passer avec un autre homme que le séduisant Rhys. Cette soirée ou la relation que l'on entretenait avait volé en éclat. Cette pensée me bouleversa et je dû respirer un bon coup pour ne pas sangloter comme une gamine. Rhys avait fait le choix de partir, de passer à autre chose. La preuve étant : je n'avais pas eu de nouvelle de lui depuis cette soirée. Seul les magasines que j'avais pu lire parler de lui, dans des brefs instants. C'était frustrant de se dire qu'il était heureux sans moi, qu'il avait certainement trouvé une femme à son niveau qui le comblait d'amour. Je n'arrivais pas à effacer l'image de son visage. Il fallait pourtant bien que je change mes pensées, j'avais besoin de me concentrer une dernière fois sur les pas du final. Je m'élança dans un tourbillon de pirouette puis fini par m'arrêter, c'était bien assez pour la répétition. J'avais besoin de prendre un grand bol d'air frais.

L'heure de la représentation arriva plus rapidement que je ne l'aurai espéré. Comme à chaque fois, j'avais une boule au ventre. Le stress me gagnait à chaque fois que je montais sur scène. Je n'avais pas encore trouvé de technique sur pour me calmer même après tous ce temps de carrière dans la danse. Et puis le moment de monter sur scène arriva, je me sentis prête seulement au moment où les projecteurs se braquèrent sur moi et que la douce mélodie des violons se mit à résonner dans le contre bas de la scène. La pression dans mon ventre se relâcha et mon corps se mit de lui même à enchainer les pas. Je connaissais chaque pas par coeur, ils suivaient la musique comme si mon corps était fait pour elle. Je me sentais libre, heureuse, soulagée. Rhys s'était envolé de ma tête, il n'était maintenant plus que question de rendre le public heureux. De marquer cette soirée au fer blanc.

La musique cessa doucement et je salua mon public de toutes mes forces. Les applaudissements me comblèrent de bonheur. Je sortis de scène avec un dernier regard pour la foule. Une grande inspiration et mes pieds me menèrent jusqu'à la loge où était réuni les autres danseuses. Des mains se posèrent sur mes épaules pour me féliciter et je remerciai chacune d'entres elles. J'alla déposé mon costume dans un coin et enfila les vêtements que j'avais avant la représentation. Le sac sur mon dos, je salua une dernière fois mes coéquipières avant de tourner le dos à la salle de représentation. J'étais triste de quitté cet endroit mais j'étais soulagé de pouvoir enfin prendre du temps pour moi, mais surtout pour mon corps. La porte des artistes se ferma derrière moi et mon monde s'écroula complètement quand mes yeux se posèrent sur Rhys. Que faisait-il là bon sang ? A croire que mes pensées pour lui l'avait fait apparaitre. J'étais bien trop sous le choc pour pouvoir dire quoi que ce soit. A la place, mes yeux sautaient le moindre détail de son visage comme s'il n'était qu'un mirage.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Rhys ZimmerGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 10/04/2017
Pages lues : 179
Crédits : hathaways|avatar ◈ tumblr|gifs
Avatar : chris pine
Pseudo : shelhead.
Âge : 35 ans ◈ 12 décembre 1981
MY SOUL

MessageSujet: Re: like water under the bridge ≡ dawn   Dim 10 Sep - 15:54

Dawn & Rhys
Like water under the bridge

Le ballet, un art pas forcément toujours apprécié à sa juste valeur. Rhys n'y connaissait rien. Ne s'y était pas intéressé. Puis Dawn était entré dans sa vie, et inévitablement il avait été happé dans ce monde qu'il ne comprenait pas. Il y avait trouvé de la grâce et une passion qu'il ne connaissait que trop bien. Du travail, beaucoup de travail, sans doute plus qu'il ne pouvait espérer mettre dans l'apprentissage de ses textes et la justesse de son personnage. Une beauté précise et tranchante. Rhys ne s'y connaissait pas plus, mais il savait l'apprécier. Pas le commun des mortels. Les danseurs n'arrivaient pas à la cheville des athlètes ou autres célébrités mis en valeur sur les magazines ou les écrans de télévision. Ils n'étaient pas à Broadway, et quasiment personne venait se presser à la sortie pour un dernier commentaire élogieux, une photo ou une signature. Rhys n'avait pas particulièrement besoin de se faire discret. Adossé contre le mur du bâtiment, il attendait, observant les quelques passants qui ne lui prêtaient aucune attention. Et c'était tant mieux. Il ne souhaitait pas croiser par inadvertance un fan potentiellement trop collant. Rhys était en mission. Renouer avec Dawn, voilà la raison de sa venue. Sans artifices, sans grandes prétentions, mais juste pour reprendre là où ils avaient laissé leur relation. Rhys avait eu le temps de faire table rase du passé. Ce fameux inconnu devait lui être de l'histoire ancienne et Rhys, lui, restait toujours là. C'était comme ça que ça avait toujours été, et il n'y avait pas de raison pour que cela change. Il pouvait sentir son portable vibrer contre sa cuisse et l'ignora. Son agent, son frère, sa sœur, sans doute personne qui ne pouvait pas se permettre d'attendre. Pour Rhys, l'attente paraissait interminable. Il essayait d'imaginer Dawn dans les coulisses. Sortir de scène, échanger quelques paroles avec ses collègues et peut-être quelques admirateurs, se démaquiller, se changer, se faire arrêter dans les couloirs par quelqu'un, enfin filer vers la sortie, etc. Une estimation du temps bien nébuleuse qui ne suffisait pas à calmer l'impatience de Rhys. Il avait pourtant passé plusieurs semaines sans la voir, quelques minutes de plus sans sa présence ne semblait pas être beaucoup. Puis la porte s'ouvrit enfin et elle était là. Elle n'avait pas changé, et cette pensée lui paru idiote. Ils leur été arrivé de ne pas se voir pendant bien plus de temps, lorsqu'ils n'étaient pas sur le même continent, chacun occupé par ses obligations professionnelles. Rhys était impossible à manquer, et en effet, Dawn se stoppa nette en posant les yeux sur lui. Elle ne fit rien. Ne dit rien. Pas un mot, pas une salutation ou même une insulte, pas un sourire. Rhys l'imita un moment, désarçonné face à son mutisme. Lui qui voulait faire comme si rien n'avait changé, il en était incapable. Ça n'est pas comme ça que ça se passait d'ordinaire. Ou était l'aisance? La complicité? Ils n'avaient jamais un mot sur ce qu'ils étaient. Amis, amants ou autres. Ils n'avaient pourtant jamais été des étrangers. Et subitement, il avait suffit d'une dispute pour qu'ils semblent l'être. Rhys se rapprocha d'elle, incapable de supporter cette situation une seconde de plus. « Cache ton enthousiasme... » dit-il enfin, légèrement vexé. Une tentative d'humour qui tombait bien plate. Peut-être que Dawn était encore en colère. Ça lui paraissait absurde après tout ce temps, mais peut-être avait-il passé une limite.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Dawn WheelerGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 07/06/2017
Pages lues : 88
Crédits : wildbeast.
Avatar : emma watson
Pseudo : maïe
Âge : 27 ans
MY SOUL

MessageSujet: Re: like water under the bridge ≡ dawn   Lun 11 Sep - 14:43

LIKE WATER UNDER THE BRIDGE.


J’étais heureuse de pouvoir souffler un coup. La répétition plus la représentation m’avait totalement épuisée. Je sentais que mon corps entier souffrait. Le froid qui s’engouffra sur mon visage alors que je venais de franchir la porte des coulisses me fit le plus grand bien. Du moins, jusqu’à ce que mes yeux se posent sur Rhys. Celui que je ne pensais plus revoir, celui qui avait brisé mon cœur en petit morceaux alors que notre relation avait été défini sans aucunes règles. Nous étions ami, amant. Chacun avait le droit d’être ce qu’il voulait, il n’y avait pas de limite. Pourtant, j’avais senti ses yeux pleins de reproches le soir où il était venu à mon appartement, ce soir même où je me trouvais avec un autre homme que lui. Comme si je l’avais poignardé en plein cœur alors que le contraire aurait été mal vu. Puis, ce soir-là, notre petit bonheur avait volé en éclat, maintenant, il était là devant moi. Comme si des mois ne s’étaient pas écoulés, comme si rien n’avait changé. En effet, nous avions l’habitude de nous retrouver à chaque fois que l’on pouvait, à chaque nouveau continent que l’un ou l’autre découvrait pour son propre métier. Le revoir là devant elle était étrange, elle avait l’impression de voir un total inconnu et elle ne savait pas comment réagir.

Elle frotta ses yeux pensant être en plein rêve et la voix de Rhys lui fit reprendre connaissance peu à peu à la réalité de la situation.« Rhys.. mais qu’est ce que… » elle ne comprenait pas ce qu’il veniat faire là. A quoi pensait-il ? Pouvoir revenir les mains dans les poches sans avoir passer un coup de fil au préalable ? « Qu’est-ce que tu fais la ? » Elle recula de quelques pas se retrouvant entre la porte qu’elle venait d’emprunté et Rhys. « Je ne m’attendais pas à te voir. Je ne m’attendais plus à te voir. » Je soupirai en posant des yeux tristes sur le visage de Rhys. Ce visage que je connaissais par cœur et qui m’avait manqué. Ce visage qui avait pourtant changé, de légères rides étaient apparente sur les coins de ses yeux, des rides qui le rendait carrément sexy. « Mais à quoi penses-tu Dawn ? » Je secouai la tête en effaçant cette pensée au passage. Elle avait envie d’enfouir ses mains dans les cheveux du brun, de sentir à nouveau sa peau contre la sienne. Rhys lui m’avait toujours fait cet effet là et encore maintenant. Après ces semaines loin de lui, elle avait de sentir son parfum. Pourtant, elle continuait de se rapprocher du mur derrière elle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Rhys ZimmerGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 10/04/2017
Pages lues : 179
Crédits : hathaways|avatar ◈ tumblr|gifs
Avatar : chris pine
Pseudo : shelhead.
Âge : 35 ans ◈ 12 décembre 1981
MY SOUL

MessageSujet: Re: like water under the bridge ≡ dawn   Dim 24 Sep - 16:00

Dawn & Rhys
Like water under the bridge

Rhys était habitué à ce qu'on le regarde d'une certaine manière. Cela dépendait bien évidemment de l'audience, mais Rhys se plaisait à croire qu'il était assez doué pour les anticiper. L'adulation de la part de filles bien plus jeunes qui rêve de lui passer la bague au doigt. La jalousie chez certains collègues ou personnes plus communes, qui estiment mériter la pareille sans en fournir l'effort. L'indifférence, encore. Dawn ne le regardait d'aucune de ces façons. Non, il s'agissait de quelque chose de plus restreint mais parfaitement sincère. Une pointe de contentement, une touche de malice. Rien de ce qui se reflétait à l'instant dans ses yeux. Oui, Rhys sentait la vexation couler dans ses veines, vive et brûlante. Elle ne semblait pas particulièrement heureuse de le voir. C'était pourtant leur manière de faire. Dawn, peut-être indifféremment, ruinait leur tradition si parfaitement rôdée depuis tant d'années. En ne jouant pas le jeu, en rendant impossible le fait de prétendre que tout allait bien et que rien ne s'était passée entre eux, Dawn gâchait tout. La bulle illusoire dans laquelle s'était réfugié Rhys venait d'exploser. Il ne pouvait plus prétendre maintenant.  Elle lui demandait ce qu'il faisait là. La question n'avait aucun sens. « Comment ça qu'est-ce que je fais là? » répéta-t-il, ahuri. Elle n'avait jamais remis en cause ses visites. Jamais. Même après des mois sans se voir face à face, ses apparitions soudaines ne la surprenait jamais. C'était comme si leurs moments à deux se mettaient suspens jusqu'à ce qu'ils se retrouvent et reprenaient naturellement. Pas aujourd'hui apparemment. Elle ne s'attendait pas à le voir, qu'elle lui disait. Mais c'était le but justement. Une surprise qui ne l'a surprenait jamais habituellement. Mais ce n'était pas le pire. Rhys se figea sur place, l'incompréhension lourde sur son visage. Elle ne s'attendait plus à le voir. « De quoi tu parles? » murmura-t-il en s'approchant d'elle, perdu et décidément agacé.  Comment avait-elle pu en arriver à cette conclusion? Il ne s'agissait que d'une petite dispute, d'un simple malentendu! Ça n'était pas la première fois qu'ils s'étaient pris la tête! Alors oui, peut être que le contexte était particulier et que Rhys avait mis un certains temps à ravaler sa fierté, et alors quoi! Dawn semblait presque triste. Et dire qu'ils avaient justement ce genre de relation pour ne pas se prendre la tête. Ils n'étaient pas en couple et pourtant, Rhys avait la distincte impression qu'il s'était fait larguer sans être prévenu.  «  C'est au sujet de la dernière fois? » demanda-t-il dans un soupir, mal à l'aise de la voir se reculer, comme si elle ne pouvait physiquement supporter sa présence.  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Dawn WheelerGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 07/06/2017
Pages lues : 88
Crédits : wildbeast.
Avatar : emma watson
Pseudo : maïe
Âge : 27 ans
MY SOUL

MessageSujet: Re: like water under the bridge ≡ dawn   Mar 26 Sep - 11:24

LIKE WATER UNDER THE BRIDGE.


C’était une chose vraiment étrange de revoir Rhys même avec ces habitudes que nous avions prise lorsque l’on commençait à se voir. J’avais une sensation d’étrangeté, de ne pas savoir si ce scénario était réellement en train de se dérouler sous mes yeux. J’avais la nette impression qu’il ne comprenait pas ma réaction, que pour lui, c’est comme si les choses n’étaient pas différentes maintenant. Je n’ai jamais été rancunière loin de là, c’est juste que le revoir aujourd’hui, ici, à faire ce que l’on a toujours fait est étrange pour moi. Je m’étais habitué à ne plus attendre de voir son visage après mes représentations, à ne plus chercher dans quelle ville il pourrait bien être. J’aurai presque pu être autre chose sans lui si mon cœur n’était pas autant attaché à cet homme. « C’est si... Soudain ! » Je n’arrivais même plus à trouver les mots corrects pour faire part de mon étonnement. Je fronçai doucement les sourcils tout en posant mes yeux dans les siens. « Je pensais que tu étais loin. » voilà la seule chose absurde que j’avais réussis à murmurer. « J’ai pensé que tu ne voulais plus me voir, j’ai été déçue Rhys et tu n’as plus donné signe de vie. Qu’est-ce que j’étais censée faire ? » J’avais une boule au ventre, je n’arrivais pas à croire que c’était en train de se passer. Les derniers mots de Rhys encore en travers de la gorge. Comme s’il m’avait simplement dit "Salut, à la prochaine" Comme si j’étais censée attendre patiemment que monsieur daigne revenir vers moi. J’avais pris cette dernière discussion pour un abandon. J’avais refoulé mes sentiments jusqu’à aujourd’hui. « Bien sur Rhys. A quoi t’attendais tu sérieusement en venant ce soir ? » Je soupirai une longue minute. Je ne veux pas être désagréable avec lui, mais il n’a pas l’air de se rendre compte que sa venue ici n’a pas qu’un sens anodin pour moi. Qu’après des mois et des mois sans nouvelles, il se présente ici, les mains dans les poches après ce qui sera surement ma dernière représentation avant un moment. C’est difficile de décrire ce que l’on peut ressentir. « Je t’en prie, ne fais pas comme si cette.. » Je montre du doigt nos deux corps avant de rajouter « Comme si c’était normal. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Rhys ZimmerGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 10/04/2017
Pages lues : 179
Crédits : hathaways|avatar ◈ tumblr|gifs
Avatar : chris pine
Pseudo : shelhead.
Âge : 35 ans ◈ 12 décembre 1981
MY SOUL

MessageSujet: Re: like water under the bridge ≡ dawn   Ven 20 Oct - 9:23

Dawn & Rhys
Like water under the bridge

Soudain, qu'elle lui disait. C'était à croire qu'ils avaient deux conversations diamétralement opposées. Un dialogue de sourd qui achevait de le perdre. « Il faut que je prévienne maintenant ? » demanda-t-il, à mi-chemin entre doute et agacement. Au vu de son attitude, s'il avait prévenu qu'il passerait la voir, elle aurait sans doute fait de son mieux pour l'éviter. Rhys n'avait jamais eu l'impression de la déranger, ou que sa présence n'était pas souhaitée. Son monde – du moins leur relation – semblait avoir pivoté sur son axe sans qu'il s'en rende compte, et il était complétement déboussolé. Elle pensait qu'il était loin. N'était-ce pas là l'histoire de leur vie? Toujours loin l'un de l'autre, et soudainement si proche pour un court moment. « Je suis à Washington pour un petit moment. Je fais une pièce » explica-t-il, expéditif et peu enclin à s'étendre sur le sujet. Il n'était pas fier de cette tournure que prenait sa carrière. Qui monte sur les planches à D.C., au lieu de Broadway ou encore Londres? Mais son agent avait pensé que ça lui ferait du bien de se resourcer un peu, de sortir du spotlight le temps d'un mea culpa. Ça lui laissait surtout le temps de tomber dans l'oubli, selon lui. C’était ridicule. Comment avait-elle pu penser qu’il ne souhaitait plus la revoir ? « J’étais énervé, tu me connais ! C’est pas la première fois qu’on se dispute ou qu’on ne se parle pas pendant un certains temps ! ». Peut-être avait-il été particulièrement mauvais joueur sur cette affaire, mais de là à la rayer totalement de sa vie, c'était impensable. Ce qu'elle était censée faire? A quoi il s'attendait? « J’en sais rien Dawn ! » trancha-t-il, piqué au vif. « Qu’on profite d’être dans la même ville, comme d’habitude ! ». Washington, ou ailleurs dans le monde, c’était toujours assez spécial et rare qu’ils se retrouvent au même endroit, alors perdre leur temps pour des futilités n’avait jamais été leur mode opératoire. Une légèreté qui manquait cruellement en cet instant. « Au lieu de ça tu me fait une scène pour rien   ». Ils pourraient déjà être assis autour d’un verre ou un repas si Dawn n’avait pas réagi à son arrivée comme s’il revenait d’entre les morts. C’était sans doute ce qui alimentait le plus sa colère : le sentiment de gâchis que sa réaction lui inspirait. « Normal ? » répéta-t-il. Est-ce que ça l’était ? Rhys n’en avait aucune idée, et il s’en moquait pas mal. Premièrement, il n’avait jamais entretenu assez de relations sérieuses pour se créer un modèle de référence. Suivre un schéma bien établi ne l’intéressait pas, conscient qu’il n’était lui-même pas une personne lambda et que, donc, les règles habituelles ne s’appliquaient pas forcément à lui. Que cherchait-elle à dire ? Dawn n’avait même pas réussi à mettre un mot sur cette relation qu’ils entretenaient, illustrant la chose d’un vague geste de la main entre eux. Ils n’étaient pas un couple. Ces mots-là n’avaient jamais été prononcés, et Rhys pensait réellement que c’est là que reposait le succès de leur longévité. Car le seul point important était celui-ci : des années s’étaient écoulées depuis leur rencontre jusqu’à ce moment précis. Alors certes, ils ne s’étaient pas fait de promesses, se voyaient sporadiquement, mais le résultat était le même ; ils avaient tenus dans le temps. « Tu ne t’es jamais plainte » accusa-t-il presque. L’un comme l’autre n’avait jamais remis en question leur arrangement, si l’on peut dire ainsi. Chacun y trouvait son compte et Rhys ne comprenait pas pourquoi c’était soudainement un problème.   
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MY BOOK COVER
MY SOUL

MessageSujet: Re: like water under the bridge ≡ dawn   

Revenir en haut Aller en bas
 
like water under the bridge ≡ dawn
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dawn Of War II
» Shark in the water
» Dawn of war 2 Retribution
» Nouvelle extension de Dawn of war 2
» SAGA TWILIGHT- Twilight, New Moon, Eclipse, Breaking Dawn

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
READ MY MIND :: Washington, District of Columbia :: Cathedral Heights :: the washington ballet-
Sauter vers: