AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Te revoir... ♦ Lennon & Loreleï

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Loreleï WilsonGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 25/05/2017
Pages lues : 8
Crédits : Schizophrenic
Avatar : Daisy Ridley
Pseudo : Enaira
Âge : 29 ans
MY SOUL

MessageSujet: Te revoir... ♦ Lennon & Loreleï   Mer 9 Aoû - 0:17

Te revoirLa journée était estivale, ensoleillée et chaude comme bien souvent elles pouvaient l’être à Washington. Les vacances s’étaient installées et beaucoup d’habitants avaient quitté la ville pour se rendre en vacances, que ce soit aux Etats-Unis ou à l’étranger et semblaient avoir été remplacés par bon nombre de touristes qui cherchaient régulièrement à obtenir des informations pour se rendre à tel ou tel endroit. D’ailleurs, sur le chemin qui la menait au parc, Loreleï eut l’occasion d’en aider trois qui s’exprimaient tous dans un anglais hésitant et marqués d’un accent bien particulier. Si elle n’avait pas eu d’autres obligations, elle se serait volontiers arrêtée plus longtemps avec cette famille de français avec qui elle aurait pu converser dans la langue de Molière, mais elle était bien trop pressée de se rendre au lieu de son rendez-vous du moment. Et ce rendez-vous, il était à la fois particulier et banal autant qu’attendu et inespéré dans le cœur de la jeune cuisinière.

Durant les dernières années, elle avait passé beaucoup de temps à l’étranger, à voyager afin d’apprendre de nouvelles techniques, découvrir de nouvelles saveurs, mais aussi dans des fins humanitaires. C’est ainsi qu’elle avait rejoint les troupes américaines au Moyen Orient afin de leur offrir un repas digne d’un restaurant étoilé avec le peu qu’elle avait sur place. Malheureusement, dans sa précipitation, elle s’était assez méchamment brûlée la main et avait achevé sa course à l’infirmerie de la base où elle l’avait rencontré. Un air un peu ailleurs, des gestes précis quoique peut-être trop, elle avait apprécié sa compagnie. En quelques mots, elle avait appris qu’il s’appelait Lennon et avait achevé la conversation en lui faisant la promesse qu’elle lui écrirait. Alors, les lettres s’étaient échangées entre eux deux, Loreleï lui donnant une adresse quand elle savait qu’elle resterait plusieurs mois dans le même logement sinon, faisant réorienter son courrier chez sa mère qui eut la gentillesse de lui transmettre les messages du jeune infirmier sans pour autant les lire. Ce fut au fur et à mesure de leurs correspondances qu’ils se découvrirent tous deux originaires de Washington. A leur retour respectif, rien de plus que ces échanges ne s’étaient produits… Jusqu’à il y a peu de temps où, comme piquée par une mouche, elle lui avait finalement proposé de se retrouver de visu afin de pouvoir converser de vive voix.

L’idée était aussi spontanée qu’un peu folle mais, à sa surprise, Lennon avait accepté. La seule condition que l’un et l’autre avait formulé était qu’ils se retrouvent dans un lieu public et dans la plus grande simplicité. Alors, ils avaient fini par se donner rendez-vous dans l’un des parcs de Washington pour l’heure de déjeuner afin de préparer un pique-nique digne de ce nom. Loreleï avait donc passé sa matinée à préparer divers petits sandwichs aux goût variés ainsi que d’autres mets facilement transportables qui tenaient dans un panier qu’elle portait au bras, recouvert par la couverture qu’elle pourrait poser dans l’herbe. Elle aurait vécu à une autre époque, certains auraient pu penser d’elle qu’elle était une véritable lady, à moins que la faute concernant ce fait ne soit due au chapeau qu’elle portait, en paille. Elle avait mis unechemisier à manche courte et aux manches courtes ballon ainsi qu’une jupe simple d’un vert émeraude. Quand elle s’habillait ainsi, elle se rappelait souvent sa mère. A ses pieds, de simples tennis basses en toiles qui venaient décomplexer un look qui aurait pu paraître sophistiqué.

Elle marcha longuement dans le parc, cherchant l’endroit idéal, à la fois isolé mais pas trop pour qu’aucun d’eux ne se sente gêné. Finalement, elle déposa son panier au pied d’un arbre et en sortit la couverture pour l’étendre dans l’herbe. Avec minutie, elle entama le dressage de leur lieu de déjeuner improvisé en vidant le contenu du panier et en déposant doucement chacun des récipients sur la couverture. Faisant cela, elle ne prêtait plus trop attention aux gens qui l’entouraient, ne relevant les yeux que de temps à autres pour s’assurer de la présence ou non de Lennon, dans l’attente de le voir venir à elle. Intérieurement, elle se posa plusieurs questions. Avait-il beaucoup changé ? Saurait-il la reconnaître ? Arriveraient-ils à trouver des sujets de conversations légers maintenant qu’ils allaient respirer le même air ? Tout cela, elle ne tarderait pas à le savoir.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
 
Te revoir... ♦ Lennon & Loreleï
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Manigat dit Au revoir à Marc Bazin
» Ce n'est qu'un au revoir
» Comme c'est agréable de te revoir...
» Besoin de le revoir et d'explications...
» sniff, au revoir madame lhasa...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
READ MY MIND :: Washington, District of Columbia :: Cathedral Heights :: espaces verts-
Sauter vers: