AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (Kenliet#1) Le jean de la peur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Violet AbernathyGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 19/05/2017
Pages lues : 72
Crédits : Tearsflight
Avatar : Imogen Poots
Pseudo : SB, Jade
Âge : 27 ans
MY SOUL

MessageSujet: (Kenliet#1) Le jean de la peur   Ven 11 Aoû - 8:16

J’étais enfin en vacances ! Après avoir bosser comme une malade pendant de longs mois avec parfois aucuns jours de repos pendant deux semaines, je peux vous dire que je les accueillais avec une joie évidente et surtout beaucoup de soulagement. J’étais physiquement épuisée et je comptais ne rien faire pendant deux semaines. J’allais sans doute dormir jusqu’à les onze passés et ensuite, faire la larve sur mon canapé. J’allais me couper des deux personnes dont j’étais la plus proche pendant quelques jours, parce que par moment, je ne savais plus du tout comment me comporter. Mais, j’allais tout de même démarrer mes congés en faisant un peu de shopping. J’avais flingué mon jean préféré ; celui qui m’avait couté les yeux de la tête ; en faisant je ne sais plus trop quoi et j’avais envie de m’en offrir un nouveau. Pour ça, j’allais devoir retourner dans la boutique Dior ou je m’étais rendue en juin dernier pour m’acheter une robe à porter le soir de la fête des internes. Robe que j’étais revenue ensuite sur Ebay, parce que, bien qu’elle soit belle, moi en robe, c’est comme un Noël à Washington sans la neige, c’est-à-dire impossible. Mais, j’avais sympathisé avec le vendeur et il m’avait beaucoup aidé le jour où j’étais venue, alors je pouvais aisément m’offrir ce jean dans son magasin, au moins, il serait d’aussi belle facture que celui que j’avais bousillé. En milieu d’après-midi, je quittais donc mon appartement vêtue d’un pantacourt bleu ciel et d’un débardeur à fleurs. A mes pieds, une paire de tongs. Je saute dans le premier bus qui passe et j’arrive dans la rue commerçante où se trouve la boutique une vingtaine de minutes plus tard. Excepté une ou deux personnes, la boutique est déserte. Tant mieux, déjà que je n’aime pas faire les magasins, c’est encore pire lorsque l’on doit se marcher sur les pieds et faire la queue pendant des deux pour essayer un vulgaire soutien-gorge. Comme la première fois ou je suis venue, j’ai le sentiment de faire tâche, tant ce qui se trouve dans ce magasin est à des années lumières de moi, de mes habitudes. C’est pas moi, tout simplement. Je renoue ma queue de cheval, avant de me diriger d’un pas motivé vers les jeans.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kentin N. WilliamsGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 01/10/2016
Pages lues : 676
Crédits : Avat' Miki ; Sign Emi Burton ; Gif Tumblr & GekkuNeko
Avatar : Lee Jong Suk, ce type tellement parfait...
Pseudo : GekkuNeko
Âge : 26 ans, j'avance dans l'âge petit à petit...
MY SOUL
Carnet de relation
Relationship:

MessageSujet: Re: (Kenliet#1) Le jean de la peur   Lun 28 Aoû - 13:24


Violet & Kentin
Le jean de la peur
Il y a des clients comme ça qui viennent dans la boutique où je bosse, Dolce&Gabbana, plus que régulièrement, des gros bourges qui ont tellement de frics qu'ils ne savent juste plus quoi en faire. Et il y en a d'autres qui viennent une fois de temps en temps juste pour s'acheter un vêtement ou un sac à mains dont ils ont besoin et ils préfèrent y mettre le prix et avoir de la super bonne qualité plutôt que d'aller dans un magasin bas de gammes et en avoir pour deux sous et une mauvaise qualité. Moi aussi durant un temps je m'habillais dans les boutiques bas de gammes parce que je n'avais tant de moyen que ça. Bon je n'ai jamais été dans la merde financièrement parlant mais quand je ne bossais pas encore, que j'étais un simple lycéen, je n'avais pas d'argent et donc je me contentais de fringues peu chères qui ne valaient rien et ça me convenait parfaitement. Maintenant que je bosse ici chez D&G depuis plusieurs années je vis dans le luxe, j'ai une superbe villa dans un beau quartier dans laquelle je vis avec mon chien, Evoli, une superbe berger allemand que j'adore plus que tout au monde et ça me convient. Mais aujourd'hui boulot, pas grand monde dans la boutique donc je m'autorise une pause clope jusqu'à ce que je vois arriver une cliente, j'écrase alors ma clope et retourne à l'intérieur du magasin bien décidé à offrir un chouette accueil à la jeune femme que je crois connaître. « Bien le bonjour et bienvenue chez Dolce&Gabbana. En quoi puis-je vous être utile ? » Ben oui autant commencer avec ma phrase classique que je sors à quasiment tous les clients et puis cette femme me dit quelque chose. Sans nul doute une ancienne cliente que j'ai déjà croisé ici par le passé....
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Violet AbernathyGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 19/05/2017
Pages lues : 72
Crédits : Tearsflight
Avatar : Imogen Poots
Pseudo : SB, Jade
Âge : 27 ans
MY SOUL

MessageSujet: Re: (Kenliet#1) Le jean de la peur   Lun 4 Sep - 9:16

Alors que je poussais la porte de la boutique de luxe, je croisais le regard d’une blonde probablement plus jeune que moi et qui attendait je ne sais quoi. Cette dernière me jeta un regard outré quand elle vit les chaussures que je portais. Quoi, j’ai quand même le droit de porter des crocs, merde à la fin ! Je sais que c’est moche, mais c’est confortable et j’aime être à l’aise dans mes chaussures. De toute manière, je ne suis pas capable de porter des chaussures à talons au risque de me casser la figure, et je ne pense pas que mon chef apprécierait que je me foule la cheville pendant ma semaine de vacances. Je n’ai jamais été une petite fille pourrie gâtée. Certes, je n’ai jamais manqué de rien, mais je n’ai jamais été baigner dans le luxe, d’ailleurs, pour être franche, j’ai horreur de ça. C’est ma simplicité qui fait ma personnalité et j’entends bien ne jamais la sacrifier pour une fichue paire de chaussures hors de prix. Là, c’est un jean que je suis venue cherché, encore faut-il que je trouve mon bonheur, parce que lorsque je rentre dans la boutique, pour le moins déserte, à l’exception du vendeur qui fumait à l’extérieur, je me sens stupide et en proie à la panique. Bon sang, ce n’est qu’un vulgaire jean que je viens acheter, pas une robe de soirée que je revendrais sur Ebay dans huit jours. Ce jean, je compte bien l’usé jusqu’à la corde ; et éviter de le tacher avec un produit médical ça serait bien aussi. Le vendeur me suit de près et pénètre dans la boutique juste derrière moi. J’ignore si c’est parce qu’il me voit aussi perdue ou parce que c’est son pitch habituel ; moi-même j’ai le mien à l’hôpital lorsque je m’occupe d’un patient ; mais il me demande aussitôt ce qu’il peut faire pour moi. « Je cherche les jeans. Enfin, je ne sais pas si vous en fait ? » je demande, mal à l’aise à l’idée de faire une gaffe, ce qui ne serais guerre surprenant me concernant, la dernière en date, c’est quand j’ai vidé ma boisson gazeuse sur la chemise d’un inconnu en allant voir un film au multiplexe.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kentin N. WilliamsGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 01/10/2016
Pages lues : 676
Crédits : Avat' Miki ; Sign Emi Burton ; Gif Tumblr & GekkuNeko
Avatar : Lee Jong Suk, ce type tellement parfait...
Pseudo : GekkuNeko
Âge : 26 ans, j'avance dans l'âge petit à petit...
MY SOUL
Carnet de relation
Relationship:

MessageSujet: Re: (Kenliet#1) Le jean de la peur   Mar 19 Sep - 9:03


Violet & Kentin
Le jean de la peur
A l'évidence la jeune femme semble perdue u milieu de toutes ces fringues de luxe ce que je peux comprendre a en voir son look elle est du genre à acheter ses fringues sur internet ou dans des magasins bas de gammes donc je peux comprendre sa position en se retrouvant dans une boutique de grand luxe et de ne pas savoir où mettre les pieds surtout qu'en plus la boutique D&G dans laquelle je travaille est vraiment très grande donc elle doit vraiment être mal à l'aise. En général même les clients qui sont habitués à venir ici ont souvent du mal à se repérer ici donc je les escorte du mieux que je le peux et les guide dans leurs potentiels choix, sans nul doute que je vais devoir faire la même chose avec elle parce qu'à voir la gueule qu'elle tire elle est paumée. Je me poste alors devant elle et lui souhaite la bienvenue dans la boutique quand tout à coup elle me demande si nous faisons des jeans ici, je souris alors. « Oui évidemment ! Veuillez bien me suivre s'il vous plaît, je vais vous montre l'allée où nous avons tous nos jeans. » Que je dis simplement à la jeune blonde tout en avançant avec elle jusqu'au rayon des jeans, je lui présente alors un jean façon slim qui irait parfaitement avec son corps. « Celui-ci vous irait parfaitement bien, nous l'avons en blanc, en bleu classique, en noir et aussi en marron. Je pense qu'en blanc ou en noir sur vous ça passerait à la perfection. » Dis-je en lui présentant un premier jean qui lui met dans les mains en deux exemplaires donc un blanc et un noir ceux qui lui iraient le mieux. Après quoi je lui présente un autre jean mais cette fois-ci pas un slim et je souris « Celui-là j'avoue que c'est un coup de cœur personnel, je l'ai en version masculine. Comme vous pouvez le voir il est assez rock avec ses trous un peu de partout. Il existe uniquement en bleu classique. » Et je lui mets lui aussi dans les bras en précisant un simple « je pense sincèrement qu'il vous irait bien. » en jugeant que c'était nécessaire de le préciser. Puis finalement j'attrape un jean qui fait très classe genre gros bourgeois mais je ne le sens pas sur elle donc je le repose et fixe la blondinette longuement de mes yeux sombres. « Pour le moment qu'en pensez-vous ? » Demandais-je histoire d'avoir son point de vue sur les quelques jeans que j'ai pu lui présenter et voir si elle en a déjà un qui lui plaît parmi les deux modèles qu'elle a entre les mains donc soit le jean slim soit le jean troué...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Violet AbernathyGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 19/05/2017
Pages lues : 72
Crédits : Tearsflight
Avatar : Imogen Poots
Pseudo : SB, Jade
Âge : 27 ans
MY SOUL

MessageSujet: Re: (Kenliet#1) Le jean de la peur   Mer 4 Oct - 8:28

Je ne me sens vraiment pas à ma place dans cette boutique, pas parce qu’elle est trop grande, mais parce qu’elle est bien trop ranger à mon goût. Je suis plutôt bordélique comme fille, alors forcément, je ne me sens pas à ma place au milieu de tout ça. Après, je reconnais que c’est beau si j’étais du genre à porter des robes de soirées, à aller aux soirées tout cours, sûr et certaine que je trouverais mon bonheur par ici. Mais voilà, je suis plutôt jean et chemise, tout ce qu’il y a de plus classique. Quand le vendeur ; à moins que ça ne soit le propriétaire des lieux ? ; me souhaite la bienvenue, je lui demande aussitôt si on peut trouver des jeans dans la boutiques, car à bien regarder, je n’en vois aucuns. Il me répond presque aussitôt qu’ils en ont et m’invite à le suivre, ce que je fais. Bon sang, heureusement qu’il est, je n’aurais jamais trouvé toute seule ! Il me présente ensuite deux modèles, un jean slim et un autre de forme plus classique, mais troués. Le premier est joli, mais le blanc, ce n’est décidément pas pour moi, quand au noir, je n’aime pas ça. La forme pourrait me convenir parce que je suis mince, mais je préfère les coupes classiques. La mode, ce n’est décidément pas mon rayon et dans du slim, j’ai l’impression de ne pas pouvoir respirer à mon aise. Quant à l’autre, sa coupe est pile ce que je recherche, mais le troué, ce n’est décidément pas pour moi. Je sais que c’est la mode, mais déjà que ce jean va me couter la peau des fesses, je préfère qu’il soit entier. « Il est pas mal ! » dis-je, en désignant le slim, « mais pour être tout à fait franche, je préfère les coupes classiques. Comme celui-là », je montre le jean trouvé. « Mais sans les trous, sans être délavé et bleu. » j’ajoute un pauvre sourire. Je me sens stupide. Le pauvre fait son travail à la perfection, mais entre ce qui me vas vraiment et mes goûts, c’est compliqué. Beaucoup de choses me vont, c’est un fait. Etre habillée comme une fille, ça me va très bien, mais je déteste ça.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kentin N. WilliamsGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 01/10/2016
Pages lues : 676
Crédits : Avat' Miki ; Sign Emi Burton ; Gif Tumblr & GekkuNeko
Avatar : Lee Jong Suk, ce type tellement parfait...
Pseudo : GekkuNeko
Âge : 26 ans, j'avance dans l'âge petit à petit...
MY SOUL
Carnet de relation
Relationship:

MessageSujet: Re: (Kenliet#1) Le jean de la peur   Dim 15 Oct - 10:19


Violet & Kentin
Le jean de la peur
L'achat d'un vêtement est toujours un moment un peu particulier surtout quand on s'achète des vêtements de grands couturiers comme moi j'ai tendance à faire. Faire son choix est difficile entre tel et tel vêtement parce qu'en fin de compte qui dit grand couturier dit argent et de l'argent ce n'est pas tout le monde qui en a assez pour pouvoir se permettre de se vêtir uniquement avec des fringues de haute couture. Mais visiblement la blonde devant moi semble sûre de ce qu'elle veut et quand je lui présente différents modèles je remarque bien qu'elle n'est pas emballée du tout pour certains et pour d'autres elle ne l'est qu'à moitié alors lorsqu'elle vint à s'expliquer sur ce qu'elle veut véritablement j'acquiesce. « Oh oui je vois. Une coupe simple et pas trouée. Je vois parfait, je vais vous cherchez ça. » Répondis-je aussitôt en reprenant les divers jeans que je lui ai présenté précédemment puis je m'éloigne d'elle, remets les jeans en rayon vu qu'aucun n'a su la convaincre et finalement j'attrape un jean à la coupe simple comme celui troué de tout à l'heure sauf que celui-ci n'a pas le moindre trou et il est noir, je décide de prendre le même modèle en plusieurs couleurs soit du blanc, du marron, du beige, du bleu un peu flash et un rouge foncé limite bordeaux. Une fois tout en main je retourne vers la blonde du côté des cabines et je lui montre les jeans en plusieurs couleurs. « De cette façon est-ce que ça vous convient un peu plus ? C'est le même mais en différentes couleurs je ne savais pas ce qui vous convenait le plus donc j'ai préféré prendre de tout. » Dis-je à la blonde tout en lui montrant les jeans aux couleurs toutes plus différentes les unes des autres tout en m'osant à croire que ce jean là lui conviendra davantage que les autres...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Violet AbernathyGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 19/05/2017
Pages lues : 72
Crédits : Tearsflight
Avatar : Imogen Poots
Pseudo : SB, Jade
Âge : 27 ans
MY SOUL

MessageSujet: Re: (Kenliet#1) Le jean de la peur   Mer 18 Oct - 13:24

Je n’ai vraiment pas le temps de faire les magasins, à cause de mon travail. Quand je en repos et que je peux en profiter pour faire ce que je veux, généralement, je dors, parce que les journées de travail sont épuisantes. Et quand je ne dors pas et que je suis décidée à sortir de mon trou, et bien, j’ai un appel de l’hôpital, me demandant de revenir pour remplacer une des filles qui est absentes. Nous ne sommes pas assez nombreuses, et pas seulement dans mon service. Résultat de la course, quand l’une des filles est absente ; vacances, jour de repos ou maladie ; et bien ça fou le bordel. Aussi, je ne fais que très rarement les boutiques. D’un autre côté, le fait de faire ce travail, ça m’arrange, parce que je n’aime vraiment pas ça. Chercher, trouver, essayer, payer, c’est d’un chiant … Je sais que je n’aurai jamais pu bosser dans un magasin. Enfin, j’ai de la chance, la boutique que je visite aujourd’hui est déserte, à l’exception de moi-même et du vendeur. Je lui explique donc ce que je désire et il me montre deux modèles différents. Malheureusement, c’est pas du tout mon style. C’est à la mode, certes, mais je n’aime pas du tout la mode des jeans ou tu peux à peine respirer ou qui ont des trous partout. Certes, je ne suis pas en surpoids, mais être à l’étroit dans mon pantalon, non merci. Je refuse donc poliment les deux modèles, avant de préciser ce que je recherche vraiment. Je le remercie d’un signe de tête quand il m’indique qu’il voit parfaitement de quoi je parle et s’éloigne ensuite pour aller chercher ce qu’il faut. Il me montre le modèle, décliné en plusieurs couleurs. « Oui, c’est exactement ça, merci ! » dis-je, ravie. En l’attendant, j’ai fait quelques pas dans le magasin et j’ai finis par échouer devant les cabines d’essayage. J’entre donc dans l’une d’entre elle et après avoir pris l’un des jeans ; le noir ; je referme derrière moi. j’enlève mes crocs et le pantalon que je porte, puis j’enfile le jean de créateur, avant de ressortir, afin de voir dans le miroir en pied, ce que ça donne. J’ignore s’il me vas bien, mais en tout cas, je suis à l’aise dedans, c’est déjà ça.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MY BOOK COVER
MY SOUL

MessageSujet: Re: (Kenliet#1) Le jean de la peur   

Revenir en haut Aller en bas
 
(Kenliet#1) Le jean de la peur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jean Claude Duvalier retournera-t-il en Haiti ?
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???
» Une interview de Jean Raspail
» Commentaires sur Wyclef Jean
» WOUYYYYYY SENATÈ JEAN HECTOR ANACASSIS DEKLARE L SE YON BANDI YON LWIJANBOJE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
READ MY MIND :: Washington, District of Columbia :: Capitol Hill :: Rues commerçantes-
Sauter vers: