AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 West & Lennon + Do you remember me ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Lennon P. DaughertyGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 25/12/2016
Pages lues : 127
Crédits : (c) Tearsflight & Tumblr
Avatar : Eddie Redmayne
Pseudo : Mayiie
Schizophrénie : Levi #THoechlinBaby #JHoughWinnie #HPanettiereTommy #SClaflinIsaiah #KHaringtonMicah #DBonetaNoah #DO’Brien
Disponibilités : Disponible pour deux RP's, tu peux faire ta demande.

#EnCours Declan + Jessie+West

#EnAttente Carter

Âge : Trente-et-un ans (10 décembre)
MY SOUL

MessageSujet: West & Lennon + Do you remember me ?   Mar 5 Sep - 2:27

West & Lennon
Do you remember me ?


C’était une journée tranquille, plutôt normale à la base. Avec les quelques blessures mineures d’entraînement et la gestion des rendez-vous de routine, j’avais de quoi m’occuper de sorte à ne pas avoir de temps mort, mais pas de quoi m’épuiser non plus. À vrai dire, depuis que j’étais rentré au pays, mes journées étaient plutôt tranquilles. Il fallait admettre qu’il était difficile de comparer ce que j’avais vécu sur le front et ce que je vivais en ce moment, mais je ne m’en plaignais pas pour autant. J’avais besoin de cette stabilité pour reprendre une vie normale, et ce métier me l’offrait, sans que je déroge complètement de ce à quoi j’avais été habitué et que je savais le mieux faire. De ce fait, je m’occupais des patients qu’on m’emmenait, les acceptant lorsque j’avais le temps entre deux rendez-vous dont j’avais la charge. En effet, lorsqu’il s’agissait d’un examen de routine, rien qui nécessitait un médecin, j’étais qualifié pour m’en occuper, et je le faisais sans aucun problème. Remplir un formulaire, faire un examen de base, ce n’était rien qui m’était étranger et qui me mettait mal à l’aise. Plus encore, j’étais encore plus confortable parce que je pouvais consulter le dossier avant, alors je savais à quoi m’attendre. Comme là, sitôt que je fus certain que personne ne viendrait m’interrompre, j’attrapai le dossier de mon patient suivant, apprenant en lisant les premières lignes qu’il était revenu depuis l’été, après une longue absence. De combien de temps ? Je ne saurais le dire, puisque justement, le dossier n’avait presque pas de pages, à croire qu’il était presque neuf, comme quelqu’un venant de joindre l’armée il y avait quelques mois. Ne m’y attardant pas trop, je portai plutôt attention sur les notes qu’il y avait concernant son état de santé, et une fois que je me sentis prêt, je gardai le dossier entre mes mains, puis je sortis de la petite salle d’examen afin de me rendre dans l’aire d’attente, une aire d’attente bien différente de celle des cabinets de médecin ou des hôpitaux, mais dont le principe était environ le même. J’aurais très bien pu laisser le dossier sur le bureau, dans la salle, sachant que j’y retournerais dans quelques secondes, mais ayant cette angoisse de me tromper sur le nom de la personne, ou bien de l’oublier en route, je n’avais pas pris de risque. Heureusement d’ailleurs, puisque lorsque j’arrivai devant les quelques personnes qui attendaient, j’eus comme premier réflexe de regarder le nom qui était étiqueté au dossier, avant de finalement inspirer, puis dire, d’un ton interrogateur, mais poli:  « West Palmer ? » À mon grand soulagement, je ne l’avais pas mal prononcé, enfin, je ne pensais pas, et mieux encore, j’avais pu garder une certaine contenance, contenance que je m’efforçai de conserver lorsque je relevai le regard en attendant de voir qui allait se lever afin de lui faire signe de me suivre.

_________________

Je voulais que tu comprennes ce qu'est le vrai courage, au lieu de t'imaginer que c'est un homme avec un fusil à la main. Le vrai courage, c'est de savoir que tu pars battu, mais d'agir quand même sans s'arrêter. - Guillaume Musso
Revenir en haut Aller en bas
avatar
West PalmerGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 15/07/2017
Pages lues : 85
Crédits : Lenvy
Avatar : James Marsden
Pseudo : Lenvy
Schizophrénie : Nope
Disponibilités : 1/3 Libre - Micah / Lennon

Finis: Joyce
Âge : 45
MY SOUL
Carnet de relation
Relationship:

MessageSujet: Re: West & Lennon + Do you remember me ?   Lun 11 Sep - 23:46

Lennon & West
Do you remember me ?


Une journée ordinaire. Une journée à retourner de nouveau à la base militaire, remplir quelques documents, me renseigner sur certaines choses, et passer une visite médicale, chose qui était bien trop rare pour ma personne. Je ne pouvais pas refuser hélas, je n'aimais pas ça, mais c'était dans la procédure de mon retour. D'ailleurs, j'avais été surpris qu'on ne me le demande pas plus tôt, mais bon, ça arrivait, surtout quand je décidais de déserter certains rendez-vous par pure envie. J'avais bien trop fait le militaire modèle pour continuer ainsi aujourd'hui, je l'ai bien compris à force. Enfin, là, je ne pouvais pas y échapper. Après, je n'ai jamais vraiment compris pourquoi faire une visite alors que je ne suis pas sûr de revenir mis à part si je peux avoir un poste qui me fait rester en ville, dans la base. Ce n'est pas comme si je devais être amputé, ou que mes orteils allaient repousser. Juste à avoir cette idée, je venais de me dégouter moi même. J'avais certains soucis depuis des années maintenant mais je ne pensais pas que cela puisse régler quoique ce soit, comme des soucis de mémoire immédiate, sur le court terme, des tremblements dans une jambe -où je me suis reçu une balle il y a quelques années et où une infection avait commencé avant qu'on me guérisse- et d'autres petites choses comme ça, mais rien qui m'empêchait de vivre. Je m'installais donc dans la salle d'attente, plongeant dans mes pensées en attendant mon tour. C'est pas comme si j'avais toute la journée... Ah si en fait.  De toute manière je devais encore et toujours aller faire de la paperasse, pour modifier mon statut, et blablabla... Que des choses quelques peu ennuyantes à mes yeux maintenant. J'avais réalisé que tout ça n'était que des choses superficielles par rapport à ma famille. Je pensais faire cela pour eux, mais je suppose que je me leurrais sur ça aussi. Je me leva en entendant mon nom, faisant aussi une sorte d'alarme pour arrêter de divaguer dans mon être intérieur. « C'est moi. » J'avança donc, suivant l'homme venant de m'appeler, tendant ma main pour le saluer, espérant ne pas l'incommoder dans la mesure du possible. « Bonjour Monsieur... ? » Je restais interrogateur, ne sachant même pas qui me prenait en charge sur le moment, alors, je preferais demander, c'est toujours mieux, de connaître l'identité de celui qu'on a en face de lui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lennon P. DaughertyGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 25/12/2016
Pages lues : 127
Crédits : (c) Tearsflight & Tumblr
Avatar : Eddie Redmayne
Pseudo : Mayiie
Schizophrénie : Levi #THoechlinBaby #JHoughWinnie #HPanettiereTommy #SClaflinIsaiah #KHaringtonMicah #DBonetaNoah #DO’Brien
Disponibilités : Disponible pour deux RP's, tu peux faire ta demande.

#EnCours Declan + Jessie+West

#EnAttente Carter

Âge : Trente-et-un ans (10 décembre)
MY SOUL

MessageSujet: Re: West & Lennon + Do you remember me ?   Dim 17 Sep - 15:18

West & Lennon
Do you remember me ?


À ma demande, l’interpellé se leva, se manifestant parmi la petite foule qui attendait, venant me troubler au passage sans que je ne le veuille dans un premier temps. Pourquoi ? Parce que son visage me disait quelque chose. Compte tenu que c’était mon lieu de travail principal désormais, ça n’aurait pas du me bouleverser tant que ça, mais cet homme, jamais je ne l’avais vu ici précédemment et pourtant, je pensais le reconnaître. Où avait-il été déployé ? Comment cela se faisait-il ? Nerveux quand je restais dans l’abstrait, j’aurais voulu le lui demander, mais sachant que c’était malpoli et qu’il ne voulait probablement pas passer un interrogatoire, je m’abstins, me contentant de simplement l’accueillir de façon courtoise, même si cela ne rendait limite pas justice à sa politesse. En effet, rares étaient ceux qui cherchaient à savoir mon nom, m’appelaient monsieur. C’était étrange, mais cela faisait quand même du bien, malgré le fait que je n’étais pas d’avis que je me devais de me faire appeler de la sorte. De ce fait, quand je lui serrai la main, je me contentai de lui répondre:  « Vous… Vous pouvez m’appeler Lennon. » Une fois que ce fut chose faite, et que j’eus laissé passer un silence qui, en mon sens, était raisonnable, j’ajoutai:  « Puisque c’est un rendez-vous de routine, c’est moi qui vais m’occuper de vous. Si vous voulez bien me suivre. » Ces propos, je les avais tenus avec moins d’hésitation que précédemment, puisque désormais, j’étais plongé en mode Infirmier, celui dans lequel j’étais le plus à l’aise. Bien évidemment, j’avais dû passer outre mes doutes quant à l’identité de l’individu qui était désormais mon patient, mais au final, ç’avait plutôt bien marché, pour le moment, en tout cas. Déterminé à continuer dans cette lancée, je le précédai en direction du couloir le plus près, retournant à la salle que j’occupais depuis le début de la journée. Une fois que nous y fûmes, je lui indiquai d’un signe de main une chaise qu’il pouvait occuper, tandis que de mon côté, je me rendais sur le fauteuil, de l’autre côté du bureau. Même après bientôt un an, je devais avouer que ça me troublait encore quelque peu, mais encore une fois, je fis avec. Et puis, il fallait l’admettre, c’était plus confortable que de ne pas s’asseoir du tout, devoir constamment se pencher sur des lits de fortune et autres. Une fois que je fus installé, je rouvris le dossier de nouveau, cette fois-ci pas que pour le lire, mais aussi pour prendre des notes et le mettre à jour. Je tournai les pages jusqu’à une feuille vierge où j’inscrivis la date, et je demandai:  « Comment vous vous sentez, ces derniers temps ? » Ça pouvait paraître comme une question bien banale, mais c’était la première que je me devais de poser, histoire de savoir s’il avait ressenti des anomalies ou quoi que ce soit du genre, afin que je puisse m’y pencher plus amplement si nécessaire plus tard.

_________________

Je voulais que tu comprennes ce qu'est le vrai courage, au lieu de t'imaginer que c'est un homme avec un fusil à la main. Le vrai courage, c'est de savoir que tu pars battu, mais d'agir quand même sans s'arrêter. - Guillaume Musso
Revenir en haut Aller en bas
avatar
West PalmerGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 15/07/2017
Pages lues : 85
Crédits : Lenvy
Avatar : James Marsden
Pseudo : Lenvy
Schizophrénie : Nope
Disponibilités : 1/3 Libre - Micah / Lennon

Finis: Joyce
Âge : 45
MY SOUL
Carnet de relation
Relationship:

MessageSujet: Re: West & Lennon + Do you remember me ?   Ven 6 Oct - 2:11

Lennon & West
Do you remember me ?


Je fis un léger sourire poli au jeune homme après m'avoir dit son prénom. Il avait l'air sympathique, et avait un air de déjà vu mais ma mémoire devait certainement me jouer des tours une nouvelle fois, comme pas mal de fois ces derniers temps. Cela inquietait certaines personnes mais je leur assurait que ce n'était rien, que c'était simplement passager, ce que j'espérais au plus profond de moi. « Aucun soucis. » J'avançais. Dieu que je n'aimais plus toute cette ambiance médicale. Elle était nécessaire mais je me disais que je n'en avais pas besoin, j'avais su faire sans bien des fois. Je suppose que c'est plutot cruel de dire ça, au vu du fait que ces dernières m'ont certainement sauvé la vie plus de fois que je n'ai de doigts mais je n'était plus si à cheval sur les reglements, les devoirs, et ce, même sur ordre médical. Si j'avais su survivre jusqu'ici, je n'allais pas décéder demain. C'est ce que je disais à présent, carpe diem. Je m'installais donc sur la chaise qu'il me présenta de la main, prenant place en le regardant toujours. Finalement, cet air de déjà vu ne me quittait pas, c'était presque perturbant.
Il su me détourner quelque peu de mes pensées avec sa question. Comment réellement répondre à ca ? De la manière basique, un petit ça va sans grand ampleur ? J'haussa finalement les épaules, me disant que l'honneteté avait toujours du bon, surtout quand on parle de sa santé.« Généralement. Ca va assez bien. Juste quelques absences, une légère fatigue et des douleurs qui lancent dans ma jambe, la faisant trembler régulièrement. » D'ailleurs, cette dernière fit des siennes, montrant un certain exemple plutot visible. Ma main vint se placer dessus pour l'arrêter, je n'aimais pas réellement voir ça. Cela faisait sénile, et je ne voulais pas qu'on me range dans cette catégorie alors que je n'ai que la quarantaine. « Mis à part ça je respire, je marche, je parle donc je n'ai pas à me plaindre. » Beaucoup revenaient avec des handicaps plus lourd que des pertes de mémoire ou une jambe qui flanche, alors j'avais, je trouve, eu beaucoup de chance. « Ma mémoire me fait parfois défaut aussi. Comme en ce moment. Il me semble vous avoir déjà croisé mais cela me semble peu probable. » Je me mis à émettre un petit rire. Ce petit rire que vous faites lorsque vous êtes gêné de raconter une connerie, comme à présent dans mon cas. « Bref rien d'alarmant je suppose. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lennon P. DaughertyGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 25/12/2016
Pages lues : 127
Crédits : (c) Tearsflight & Tumblr
Avatar : Eddie Redmayne
Pseudo : Mayiie
Schizophrénie : Levi #THoechlinBaby #JHoughWinnie #HPanettiereTommy #SClaflinIsaiah #KHaringtonMicah #DBonetaNoah #DO’Brien
Disponibilités : Disponible pour deux RP's, tu peux faire ta demande.

#EnCours Declan + Jessie+West

#EnAttente Carter

Âge : Trente-et-un ans (10 décembre)
MY SOUL

MessageSujet: Re: West & Lennon + Do you remember me ?   Dim 22 Oct - 23:44

West & Lennon
Do you remember me ?


Attentivement, j’écoutai l’ancien soldat formuler sa réponse, tout en prenant des notes sur cette page vierge qui allait potentiellement s’ajouter à son dossier. Ça semblait idiot, considérant le fait qu’il était en train de tenir des propos bien usuels pour un examen de routine, mais il me fallait le faire, histoire de comparer avec les examens précédents, m’assurer qu’il n’y avait pas quelconque changement. Je notai donc les absences, la fatigue et la douleur, avant de regarder les pages déjà ouvertes pour confirmer ce que j’avais précédemment lu, soit sa blessure à la jambe, rendant les élancements et tremblements tout à fait normaux, aux premiers abords. Mais n’étant pas médecin, je dus me contenter de simplement lire ce que le médecin avait écrit la fois précédente, en venant à considérer la note qui avait été placée à ce sujet, soit:  « Il faudra encore un peu de rééducation pour régler complètement de souci. » Combien de temps ? À quelle fréquence ? Ça, je ne pouvais pas le déterminer avec de simples papiers. De plus, ce n’était pas à moi de prendre une telle décision, je n’étais là que pour assister, rien de plus. Cependant, je me doutais que ce n’était pas ce qui urgeait le plus, alors je le laissai poursuivre ses propos, me confirmant que je n’avais pas à me stresser qu’il se passait quelque chose d’anormal chez lui. Je continuai alors à prendre des notes, m’arrêtant brusquement toutefois au moment où il en vint à tenir un propos auquel je ne m’attendais pas du tout. Soudainement nerveux, je n’osai même pas relever le regard avant quelques secondes, et lorsque je le fis, ce fut pour tenter de deviner ce qui se passait dans son esprit, par rapport à ce qu’il venait de dire. Était-il sérieux ? Ou il tentait de plaisanter ? Est-ce que nous aurions pu nous voir ? Dans ma tête, ce n’était pas tant possible; le dossier disait qu’il avait été porté disparu pendant neuf ans, alors que de mon côté, ma première mission outre-mer datait de huit ans, alors ça ne concordait pas. Secouant la tête, je reportai mon attention sur mes notes, et je demandai, sur le même ton professionnel qu’avant, mais avec une pointe de nervosité malgré moi:  « Et… Est-ce que vous avez expérimenté des problèmes de mémoire en d’autres moments ? » Je me rendis compte après-coup que ma question n’était pas tant claire, donc j’ajoutai:  « Avez-vous revu vos proches ? Retrouvé certaines choses… Du passé ? » Inconfortable, je ne me vis pas tant lui parler de sa disparition, alors je m’étais arrêté là, tentant de reprendre ma contenance alors que j’attendais sa réponse.

_________________

Je voulais que tu comprennes ce qu'est le vrai courage, au lieu de t'imaginer que c'est un homme avec un fusil à la main. Le vrai courage, c'est de savoir que tu pars battu, mais d'agir quand même sans s'arrêter. - Guillaume Musso
Revenir en haut Aller en bas
avatar
West PalmerGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 15/07/2017
Pages lues : 85
Crédits : Lenvy
Avatar : James Marsden
Pseudo : Lenvy
Schizophrénie : Nope
Disponibilités : 1/3 Libre - Micah / Lennon

Finis: Joyce
Âge : 45
MY SOUL
Carnet de relation
Relationship:

MessageSujet: Re: West & Lennon + Do you remember me ?   Dim 29 Oct - 20:30

Lennon & West
Do you remember me ?


C'était toujours stressant ce genre d'examen. Bien qu'il était de routine, je n'en étais toujours pas à l'aise. C'est dans ces moments que je remarquais bien que tout ça m'avait changé, que j'étais devenu peu sûr de moi sur bien des choses, voire même paranoïaque sur les bord. J'avais bien passé une semaine en arrivant dans l'enceinte militaire pour répondre à maintes questions pour savoir si j'étais un espion ou autre. Que ma tête n'avait pas été secouée et retournée avant d'en vouloir à ma propre patrie. Alors quand je devais passer de nouveau dans ce genre d'endroit, je pensais que tous, y compris cet infirmier, se méfiait de moi. Mais bon, je n'avais rien à cacher, et même ces petits soucis qui me causaient parfois des problèmes. Mais ils ne me gênaient plus vraiment, j'avais appris à vivre avec, ainsi qu'avec les douleurs ou les perturbations qui vont avec. Je grimaçais simplement en entendant qu'il me faudrait encore de la rééducation. Chose que je n'avais pas eu les premières années après mes blessures, et malgré ça, je m'en étais tiré très bien, mais nous sommes aux Etats-Unis, et il faudra m'y faire, que je ne dois plus être celui que j'étais en Afrique du Nord. J'acquiesce doucement, ne sachant pas vraiment si j'allais demander de la rééducation pour une jambe qui ne reprendrait certainement pas du service.
Je continuais simplement d'expliquer les faits, relatant ma première impression sur sa personne. Même si cela me paraissait peu probable, avec ces petits soucis de mémoire. Avant, je n'oubliais rien, s'en était même affligeant de n'oublier aucune date d'anniversaire, ou d'autres évènements. Maintenant, je ne pouvais plus vraiment dire ça. J'haussais les épaules à sa question, comme si je ne savais pas vraiment répondre. Après quelques secondes de réflexion, afin de décrire au mieux ce que j'avais, ce que je ressentais par rapport à cela, j'ouvris la bouche. « Je ne peux pas réellement dire que c'est la même chose avec mes proches. J'ai revu mon fils. Le seul soucis que j'ai, c'est que je ne sais plus quels souvenirs sont vrais et lesquels sont faux. » Puis je le regardais, mais bien rapidement, je compris que mes paroles n'étaient pas vraiment claires, ou en tout cas, pas vraiment compréhensible. Je rajoutais donc hâtivement : « Pour... Mmh.. Pour tenir lors de 'disparition' je me souvenais de certaines choses de mon passé, mais parfois, j'inventais des souvenirs. Et maintenant j'essaye de faire le tri. Je n'ai plus ce sens de la réalité. Mis à part ça et le fait que je suis encore perdu dans la ville, il n'y a rien d'autre.» Je n'aimais pas vraiment me confier, au fond, j'avais réussis à contenir bien des choses en moi, que c'était devenu une habitude, et bien souvent, ce côté associable revenait, alors que j'essayais de le chasser de différentes manières.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lennon P. DaughertyGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 25/12/2016
Pages lues : 127
Crédits : (c) Tearsflight & Tumblr
Avatar : Eddie Redmayne
Pseudo : Mayiie
Schizophrénie : Levi #THoechlinBaby #JHoughWinnie #HPanettiereTommy #SClaflinIsaiah #KHaringtonMicah #DBonetaNoah #DO’Brien
Disponibilités : Disponible pour deux RP's, tu peux faire ta demande.

#EnCours Declan + Jessie+West

#EnAttente Carter

Âge : Trente-et-un ans (10 décembre)
MY SOUL

MessageSujet: Re: West & Lennon + Do you remember me ?   Lun 6 Nov - 0:23

West & Lennon
Do you remember me ?


Je n’étais pas médecin, encore moins psychologue. De ce fait, je n’étais pas expert dans ni l’un, ni l’autre de ces domaines, faisant en sorte que je ne pouvais pas tant poser un diagnostic précis que ce que les souvenirs et le comportement du patient devant moi pouvaient signifier. Tout ce que je pouvais faire, c’était faire des suppositions, déterminer si oui ou non c’était quelque chose qui nécessitait une attention un peu plus approfondie, sans lui donner cette fameuse attention, puisqu’au final, ce serait un manque de professionnalisme qui ne servirait à strictement rien. En ce qui concernait ses propos précédents, je me disais que ce n’était pas de quoi s’en faire, ou du moins, alarmer un médecin pour ça, compte tenu qu’il avait déjà de la rééducation prescrite. Par contre, quand il vint à parler du fait qu’il décelait mal les vrais et faux souvenirs, que ceux les plus réels étaient ceux bien ancrés dans sa mémoire, à long terme, et que s’orienter à Washington, ce n’était pas ce qui lui venait le plus facilement, j’en vins à me dire que peut-être, voir un psychologue ne lui ferait pas de mal. Non pas que je pensais qu’il était aux prises avec une maladie mentale quelconque, mais parce que mon travail était de m’assurer que sa transition entre le front et la maison se fasse pour le mieux, et parfois, simplement discuter avec un expert pourrait arranger bien des choses. Mais refusant de l’inquiéter pour le moment, je me contentai de simplement écrire sur un bloc-notes une mention qu’un suivi psychologique pourrait être nécessaire, ajoutant un point d’interrogation à cette note, histoire de noter que je n’en étais pas encore totalement certain. Je voulais continuer à discuter avec lui, même si ce n’était pas dans mes cordes. Comme là, je ne parvins même pas à ajouter quoi que ce soit pour le pousser à parler davantage, étant capable de lui dire seulement:  « C’est… C’est une grande ville. Moi aussi je me sentais perdu quand je suis rentré… » En effet, je voulais supposer que le fait qu’il ne s’oriente pas avec tout ce temps d’absence était chose normale. Je le pensais en fait, c’était surtout le reste qui me chicotait un peu plus. Après, pouvais-je vraiment comparer sa situation et la mienne ? Certainement pas, mais il n’était pas non plus le premier à se sentir quelque peu désorienté, c’était peut-être ça que j’aurais dû lui dire, que c’était normal. Mais puisque je refusais qu’il prenne quoi que ce soit pour acquis, je me ravisai, me contentant de continuer à prendre quelques notes. Réalisant que j’avais à peu près fait le tour de ce que je me devais de lui demander, j’en vins à la dernière question que je devais lui poser, soit:  « Avant de passer à l’examen… Est-ce qu’il y a autre chose que vous souhaitez me mentionner ? » En effet, cette question était obligatoire, parce que peut-être que quelque chose s’était ajouté et que nous n’étions pas au courant, alors c’était le moment où jamais de le savoir. De plus, il était nécessaire qu’il soit à l’aise pour parler de potentielles inquiétudes et c’était là qu’il pouvait le faire.

_________________

Je voulais que tu comprennes ce qu'est le vrai courage, au lieu de t'imaginer que c'est un homme avec un fusil à la main. Le vrai courage, c'est de savoir que tu pars battu, mais d'agir quand même sans s'arrêter. - Guillaume Musso
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MY BOOK COVER
MY SOUL

MessageSujet: Re: West & Lennon + Do you remember me ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
West & Lennon + Do you remember me ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le 20 juin... Remember Cosmos 1999...
» (Terminée) l'Appel du Far West.
» I remember when, I remember, I remember when I lost my mind. ₪ 27 mars, 20h21
» En route pour le Old West!
» .:' A love to remember... ':. ~ {PV R'hapsody}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
READ MY MIND :: Washington, District of Columbia :: ailleurs-
Sauter vers: