AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [118] ANDY + J'arrive comme supergirl pour aider ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
C. Azura ShoverGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 10/09/2017
Pages lues : 57
Crédits : (c) tag alias megara
Avatar : priyanka hot chopra
Pseudo : lkd
Schizophrénie : Prunille N. Weitzman (lily r.) , Jazz H. Mackintosh( gigi h.) , H. Rayna Elkins ( zooey d. ) , Nicola M. Cahill( bella t.)
Disponibilités : Il faudra attendre, je ne suis pas encore validé !
Âge : trente et une années .
MY SOUL

MessageSujet: [118] ANDY + J'arrive comme supergirl pour aider ...    Sam 7 Oct - 16:26

J'arrive comme supergirl pour aider ...
Andy & Azura.
LUCKYRED
Ce matin, je ne bossais pas. J’avais  demandé ma journée étant toujours joignable sur mon téléphone si jamais un gros problème devait arriver, ce qui ne sera pas le cas, je n’en doute pas. J’ai prévu d’aller aider mes amis. Surtout Andy, ce dernier vient de sortir de cure. Alors, j’étais plutôt contente de lui tendre la main et de pouvoir l’aider. Surtout que Baby n’allait plus tarder  à  rentrer avec le bébé. Je l’avais senti heureux, mais assez perdu. Comme beaucoup d’homme j’ai l’impression avec un enfant. Puis, ça m’aidera à ne pas penser à un homme que j’ai récemment abandonné pour qu’on ne se voie plus. Finir avec un homme marié. J’étais une nouvelle fois tombée bas, fallait absolument que j’arrête cela pour ne plus avoir  un stresse un peu plus gros avec toutes les peurs que j’ai. J’ai souvent peur de rechuter, d’arriver à ma perte. Et je ne le veux plus, pour ma petite sœur, pour ma famille, mes proches. Mais surtout et certainement pour moi-même.  Puis un homme ne devrait plus être en mesure de me détruire, me déstabilisé. Je finirais seule avec mon husky Pyper, c’est mieux qu’un homme ! Mais je n’ai pas les mêmes avantages. Le sexe. Non je ne suis pas une accroc à ça, mais c’est plutôt plaisant le sexe dans le fond ? Qui oserait dire non. La personne est étrange ou vierge, et même vierge, sur que beaucoup aimerait le faire. Enfin, je me suis vite mis en route en direction de l’endroit où vive Andy et Baby. J’ai hâte de voir Andy hors de sa cure, je suis plutôt fier de lui qui a su tenir pour sa famille durant la désintox.  En route, je pense à tout, sauf aux choses auquel je devrais penser. Repenser à cet homme n’est pas une bonne chose. Je devrais le mettre dans un coin de ma tête qui ne puisse plus du tout me traumatiser ou autre. Je n’arrive pas à ne pas penser à lui, comme s’il était ancré dans quelques neurones. Heureusement, je suis arrivée à l’endroit prévu. Sourire aux lèvres, je replace mes cheveux  en arrière tout en fermant la voiture. Je finis par sonner à la porte, enfin. Je suis heureuse de revoir Andy, vraiment. Je sais que Baby n’est pas encore là et que c’est bien sûr son arrivée à elle comme au bébé qu’on va préparer, histoire que tout se passe bien. Même si dans le fond, Andy doit forcément bien s’en sortir, même si il doit forcément un peu stressé et donc se dire que tout ce qu’il a en tête pour ces fameuses arrivées n’est pas forcément ce qui doit être urgent. Façon une fois stressé on ne sait jamais si on fait les choses bien ou non.  J’offre un sourire radieux dès que la porte s’ouvre face à moi. Sourire aux lèvres que j’offre forcément à andy qui vient de m’ouvrir la porte. «   Hey comment tu vas ? » Que je lui demande venant déposer deux baisers sur ses joues.  «   Je suis là pour t’aider, alors besoin de mon aide ? » Que je demande connaissant la réponse vu qu’on en avait déjà légèrement parlé par sms.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
En ligne
Andy GreenfieldGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 18/11/2016
Pages lues : 396
Crédits : #avatar : abisror #gif : tumblr #crackship : monocle.
Avatar : Ryan priceless Gosling
Pseudo : monocle. (alice)
Schizophrénie : Derrick (CWood) ≡ Rhett (GGustin) ≡ Chip (THolland) ≡ Carter (AKendrick) ≡ Solora (CBennet) ≡ Lowen (DStevens) ≡ Devon (ZKravitz)
Disponibilités : open azura ; baby ; jazz ; mila
flashback or flashforward ≡ baby
waiting list ≡ maximilian ; eric
old memories ≡ baby ; kallista
Âge : Trente deux ans. ≡ 10 novembre 1985
MY SOUL
Carnet de relation
Relationship:

MessageSujet: Re: [118] ANDY + J'arrive comme supergirl pour aider ...    Dim 12 Nov - 5:05

Azura & Andy

you are my hero

J'arrive comme supergirl pour aider ...
Baby à l’hôpital et Wesley chez un ami, je me sentais seul dans cette maison qui n’était pas la mienne. Le moment où j’avais logé chez ma mère quelques mois avant ma désintoxe m’avait semblé étrange, mais rien de comparable avec le sentiment que je ressentais à ce moment. C’était jusqu’à quelques mois la maison que Baby partageait avec Sydney, son ex-mari. Je me retrouvais à fouler le seul de la maison de quelqu’un d’autre. Un homme qui certes ne rendait pas heureuse Baby, mais qui restait tout de même là. Je ne pensais jamais qu’on se serait de nouveau fiancé, un rêve qui avait pris vite – un peu trop rapidement peut-être. Mais j’éprouvais tout de même une joie immense à me savoir fiancé à la femme que j’avais toujours aimé. Ç’avait pris du temps, mais ça en valait le coup. Sauf à cet instant, alors que je me trouvais dans la pièce qui devait être la chambre de notre fille. La pièce était prête, mais je n’y avais pas ajouté mon gain de sel. Devais-je en ajouter un ? Plus je réfléchissais à cela, j’en venais à gratter machinalement mon avant-bras, vestige de mon addiction. Les cicatrices s’estompaient peu à peu, mais celles qui n’avaient rien de physique avaient un mal fou à guérir. Je ressentais toujours le besoin de prendre de l’héroïne, mais je devais faire un effort. Pour Baby. Pour Wesley, avec qui je tentais de tisser une base de lien. Et pour Hedwige. Je finissais par pousser un soupir, me tournant pour poser mon regard sur le couloir. Un couloir qui tout à coup me semblait sans fin, s’allongeant à vue d’œil. Passant ma main sur mon visage, je secouais la tête avant de me diriger vers la cuisine pour me servir une tasse de café posant mon regard sur ma montre. Aujourd’hui, j’attendais Azura, une amie de Baby et ma marraine. Sans grand étonnement, je savais que j’avais besoin d’elle. J’étais dehors depuis quelques jours et je me sentais au plus bas tout en étant excité. Je n’avais pas affiché ma joie lorsque ma fille était née, ni quand j’étais retourner à la maison avec Wesley. Je n’en revenais toujours pas et une fois l’adrénaline de l’accouchement passé, l’envie de plonger m’avait pendu au nez. Je ressentais ce besoin de replonger, de répondre à cet envie si désirable. Et pourquoi ? Simplement parce que c’était pour moi la facilité. Planer avait quelque chose de bien, tous les tracas semblaient s’envoler en moins de deux. Tous les doutes, tout ce qui pouvait amener à des idées plus sombres. C’était pourquoi que voir Azura me ferait le plus grand bien, je pouvais lui parler de tout cela, contrairement à Baby que je ne souhaitais pas inquiéter. Sans parler que je n’étais pas du tout près à être père. Je l’avais jamais été pour Wesley et bien que Baby m’eût annoncé la nouvelle pour Hedwige, il en restait que durant sa grossesse je n’étais pas près d’elle et encore sous l’effet de la drogue tout me donnait du courage… Regardant le breuvage noir, je poussais un soupir, frottant à nouveau mon avant-bras. Fichu toc ! Le son de la sonnette me sorti de ma torpeur, passant une main dans mes cheveux, j’allais ouvrir. Derrière la porte se trouvait la brune rayonnante et je tentais de lui rendre son sourire. Bien moins chaleureux, je devais sembler rabat-joie. « Salut. » Je prenais une seconde pour réfléchir, avant d’ajouter : « Ça peut aller et toi ? » Je lui rendais la bise, me poussant sur le côté pour la laisser entrer. Cette fois un sourire un peu plus franc vint marquer mon visage. « Je crois. » J’en étais même certain. Après tout, elle connaissait Baby – sans doute mieux que moi. Elle pouvait donc me donner un coup de main pour que ma petite surprise que je tenais de me convaincre à faire pourrait ainsi lui plaire. « J’aimerais bien faire ma part pour Hedwige comme je n’ai rien pu faire avant sa naissance, je me disais que je pourrais faire quelque chose. Seulement, je n’ai pas la moindre idée de ce que je pourrais faire. » Je passais ma main sur ma nuque, démontrant ma gêne. « Dis-moi que tu vas sauver mes fesses. » plaisantais-je.

_________________
Love could be set in motion quickly, but true love needed time to grow into something strong and enduring. Love was, above all, about commitment and dedication and a belief that spending years with a certain person would create something greater than the sum of what the two could accomplish separately.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
C. Azura ShoverGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 10/09/2017
Pages lues : 57
Crédits : (c) tag alias megara
Avatar : priyanka hot chopra
Pseudo : lkd
Schizophrénie : Prunille N. Weitzman (lily r.) , Jazz H. Mackintosh( gigi h.) , H. Rayna Elkins ( zooey d. ) , Nicola M. Cahill( bella t.)
Disponibilités : Il faudra attendre, je ne suis pas encore validé !
Âge : trente et une années .
MY SOUL

MessageSujet: Re: [118] ANDY + J'arrive comme supergirl pour aider ...    Dim 10 Déc - 22:47

J'arrive comme supergirl pour aider ...
Andy & Azura.
LUCKYRED
La petite Hedwige était venue se joindre à la famille de Baby et Andy devenant la petite sœur de Wesley. Aujourd’hui, j’avais prévu de passer voir Andy. J’allais pouvoir voir ainsi comment il s’en sortait et surtout comment il se sentait. Je me rappelle quand je suis sortie de désintoxe tout allait trop vite, tout le monde avait avancé et moi je n’avais qu’à me faire à cette nouvelle routine qu’ils s’étaient tous fait. Mais en réalité, il ne fallait pas s’oublier. Mais la situation de mon ami Andy était bien plus différente que la mienne, rien que pour l’arrivée pressante de la petite et donc de cette nouvelle vie dans la sienne. Une vie dont il devait s’occuper, dont il avait la responsabilité. Forcément sa situation, me rappelait la fois où j’avais presque laissé ma petite sœur mourir sous ma garde. Ma belle-mère m’a pardonné, mais elle a parfois du mal à me voir comme une personne responsable à présent. Je la comprends, car moi aussi j’ai du mal à me voir ainsi ! Enfin, j’étais arrivée chez Baby, l’endroit où la petite famille vivait à présent. Mon doigt avait appuyé sur la sonnette, grand sourire aux lèvres attendant qu’Andy vienne m’ouvrir. Il était là, tout en étant pensant et son sourire était comme fade, ou alors le mien avait peut-être un peu trop de mordant pour ne pas rendre les autres si fade ? Non, je pouvais lire sur les traits tirés du jeune homme, il n’avait pas l’air très calme, pourtant il n’avait pas l’air non plus furieux. Je souriais et sa révélation sur son état me mis un petit coup. J’étais peinée de le savoir si mal. Après tout, je l’espérais plutôt bien et heureux vu que la petite était à présent parmi nous. « Ça va, mais pourquoi toi ça ne peut qu’aller ? » Que je demandais, tout en le serrant amicalement dans mes bras et lui faisan la bise rapidement. Je rentrais chez eux, tout en examinant l’endroit. Impeccable. Andy avait il fait tout pour que le retour de sa belle soit parfait ou baby s’était-elle tué à la tâche enceinte jusqu’au cou. Non pas la faute de Andy, si elle voulait que tout soit parfait. La dernière fois elle m’avait dit avoir tout rangé les vêtements de bébé pour sa petite fille, alors la connaissant incapable de rester en place c’était franchement possible. « Tu crois ? » Que je lui disais tout en l’observant le sourire débordant d’engouement et dévorant la moitié de mon visage. Quand j’entends Andy me dire qu’il veut faire quelques choses pour Baby , mais aussi pour sa fille , ça me fait plaisir, ça prouve qu’il a envie de retrouver sa place dans sa famille, dans la vie de la femme qu’il aime et ça me ravie totalement. Que ce soit pour lui, mais aussi pour mon amie, je ne parle même pas de leurs enfants. Je le vois qu’il est gêné et cela se sent dans l’intonation de sa voix. En vrai, sans qu’il le sache, il a quand même foutue une sacrée pression sur mes frêles épaules. Mais j’aime assez les défis, en espérant réellement l’aider correctement. « Très bien, je vais essayer de te sauver les fesses … » Que je dis avant de sourire un peu plus posant mes mains sur mes hanches. « Mais je suis sûre que tu avais déjà de très bonnes idées ! » Avouais-je. « Alors, tu me dis un peu à quoi tu avais pensé ? » j’avais l’impression de parler à un élève et je n‘aime pas trop cette sensation ! Andy n’est pas un gosse, un adolescent que je dois guider, mais un ami, il est de ma famille vu comme je considère Baby comme un membre de ma propre famille. « Elles rentrent quand de la nurserie Baby et la petite ? » Finissais-je par demander, tout en regardant autour de moi, le sourire aussi large qu’à l’accoutumé, alors que les petites idées et intention fusées dans mon esprit, les idées pour qu’il puisse se sentir à son aise et carrément utile. Mais ,je suis sûre que baby le trouve déjà amplement utile et dois être fière de lui, vu le parcourt accomplie à présent.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MY BOOK COVER
MY SOUL

MessageSujet: Re: [118] ANDY + J'arrive comme supergirl pour aider ...    

Revenir en haut Aller en bas
 
[118] ANDY + J'arrive comme supergirl pour aider ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» STANLEY ◮ combattre pour la paix, c'est comme niquer pour la chasteté.
» [terminé] « Il faut que tous braves menteurs soient gens de bonne mémoire, pour se garder de méprendre » Etienne Pasquier [Ewen]
» Y aura-t-il quelqu'un pour aider une demoiselle en détresse? [Selim]
» Recrutement des volontaires pour aider.
» «Je suis arrivé comme un roi, je pars comme une légende»

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
READ MY MIND :: Washington, District of Columbia :: Cathedral Heights :: home-
Sauter vers: