AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 {HOT} La vérité est parfois dure à entendre [Feat. Tommy S. Grayson]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
avatar
Joyce SandbergGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 05/02/2017
Pages lues : 916
Crédits : Odyssea (avatar), anaëlle (sign).
Avatar : Kara Killmer.
Pseudo : Odyssea.
Schizophrénie : Johan Rieder.
Disponibilités : RPs (2/3 - Disponible)

Tommy × Alaska ×
Âge : 26 ans (14 Juin).
MY SOUL

MessageSujet: Re: {HOT} La vérité est parfois dure à entendre [Feat. Tommy S. Grayson]   Lun 30 Oct - 13:29

Joyce est une femme assez gourmande, elle n'est pas non plus du genre à manger tout et n'importe quoi, mais elle ne cherche pas non plus à se restreindre pour garder la ligne. En ce moment, ça s'avérait un peu plus compliqué car certains aliments n'étaient que moyennement compatibles avec sa grossesse, alors elle faisait en sorte de faire attention à ce qu'elle mangeait, tout comme aux médicaments qu'elle devait prendre.

Ça n'en a pas forcément l'air, mais être enceinte, hormis les inconvénients liés à la grossesse directement, ce n'est pas une partie de plaisir, et c'est surtout un nouveau mode de vie auquel il faut faire attention. C'est beaucoup de sacrifices et de remise en question tout au long de ces neuf mois.

La jeune femme s'éloigna un peu afin de passer la commande pour son petit ami et elle-même puis, elle alla le rejoindre afin de s'assurer que tout était bien prêt. Elle ne souhaitait pas avoir de surprises demain matin en découvrant que quelque chose n'était pas totalement bouclé. Joyce n'avait pas besoin de stress supplémentaire et puis, c'est sans doute son sens de l'organisation qui fait qu'elle préfére tout avoir de préparer la veille au soir.

Tommy hocha la tête en lui signifiant que tout était prêt de son côté, il avait déjà mis les bagages à côté de la porte afin de les descendre au salon pour qu'il n'ait plus qu'à les mettre dans le coffre du taxi demain. Elle ignorait si tous les détails concernant son voyage d'affaires étaient réglés mais elle l'espérait. Elle espérait aussi que ce ne soit pas l'autre incompétente qui est tout préparé, sinon elle risquait d'avoir des surprises à chaque étape de leur voyage.

Pour la jolie suédoise, ce voyage ressemblait plus à des vacances qu'à autre chose, pour Tommy en revanche, c'était pour le boulot et il devait n'y prendre aucun plaisir, hormis peut-être retrouver sa ville natale.

" - Non c'est bon, je pense que tout est prêt de mon côté aussi."

Joyce était loin d'être infaillible, il se peut qu'elle oublie quelque chose, mais là, au moment présent, il lui semble que tout est dans sa valise et s'il manque quelque chose et bien tant pis, elle irait l'acheter dans un commerce à New-York.

La jeune femme fut sortie de ses pensées par la voix de son compagnon lui annonçant que le repas était prêt. Elle descendit le rejoindre dans l'entrée avant qu'il ne lui demande si elle préférait manger dans le salon ou la cuisine. Elle réfléchit quelques secondes avant d'opter pour le salon.

" - Je pense qu'on sera mieux installer dans le salon et puis on pourra reharder un film ou une série tout en mangeant." fit-elle avec un large sourire.

Depuis cette "dispute" entre eux un peu plus tôt, Joyce était comme radieuse et épanouie. Était-ce la proposition de son petit ami qui la rendait ainsi ? Ça avait certainement dû y contribuer. Le jeune homme avait leur repas dans les mains, elle se proposa de prendre le sien histoire de lui laisser une main libre. Elle finit par s'installer dans le canapé en déposant la barquette devant elle, sur la table basse.

" - Bon appétit mon amour." fit-elle avant de prendre ses couverts et deguster ses lasagnes.
Revenir en haut Aller en bas
http://odyssea-gallery.e-monsite.com
avatar
Tommy S. GraysonGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 28/01/2017
Pages lues : 729
Crédits : (c) Shiya & Tumblr
Avatar : Sam Claflin
Pseudo : Mayiie
Schizophrénie : Levi #THoechlinBaby #JHoughWinnie #HPanettiereLennon #ERedmayneIsaiah #KHaringtonMicah #DBonetaNoah #DO’Brien
Disponibilités : Complet pour le moment mais tu peux toujours réserver ta place.

#EnCours Alec + Amaya + Aurora + Joyce + Kayla + Solora
#EnAttente

Âge : Trente-deux ans. 27.04.1985
MY SOUL

MessageSujet: Re: {HOT} La vérité est parfois dure à entendre [Feat. Tommy S. Grayson]   Lun 30 Oct - 22:38

Joyce & Tommy
La vérité est parfois dure à entendre


Les valises étant prêtes, tant de mon côté que celui de ma petite-amie, il ne nous manquait plus qu’attendre que notre commande arrive, se poser, passer une soirée tranquille, avant de partir le lendemain matin. Franchement, c’était un plan qui me plaisait, beaucoup plus que le fait de me disputer avec elle en tout cas, c’était sûr et certain. Plus encore, je devais avouer que j’étais plutôt optimiste concernant ce voyage. Je savais très bien que je ne pourrais pas être avec elle vingt-quatre heures sur vingt-quatre, je ne pouvais pas non plus lui faire subir ces rencontres qui promettaient d’être longues et ennuyantes. Heureusement, je n’en avais pas trop, alors j’aurais bien du temps à lui consacrer. Encore mieux, si jamais nous souhaitions prendre une journée ou deux de plus, je ne voyais pas pourquoi je ne prolongerais pas notre séjour un peu. Après, c’était si elle le souhaitait et si elle n’était pas trop fatiguée, mais ça, c’était encore à voir, à discuter, à prévoir. Sachant que nous avions encore du temps pour ce faire, je n’en tins pas mot pour le moment. De toute façon, je n’en aurais pas eu tant l’occasion, considérant le fait que peu de temps après, notre commande arriva et bien rapidement, notre priorité devint de manger, ce qui était tout à fait normal. Avant de le faire, il fallut toutefois décider où nous allions manger. Puisque je n’avais pas d’inconvénient pour quoi que ce soit, je laissai ma chère et tendre choisir, acquiesçant sitôt à son idée de manger au salon. J’allai donc servir le tout sur la table basse avec l’aide de Joyce, puis ensemble, nous nous installâmes dans le canapé. À son propos, je souris doucement, puis avec un furtif baiser, je lui répondis:  « Merci, à toi aussi ma chérie. » Sur ces mots, je n’attendis pas plus longtemps pour attaquer mon repas, sans trop discuter, non pas que nous manquions de quoi nous dire, mais parce que visiblement, nous avions faim tous les deux. Une fois que nous eûmes terminé de manger le repas, tel que prévu, nous nous posâmes tranquillement devant la télévision. Combien de temps exactement ? Je ne saurais le dire, mais ce que je sus, c’est que lorsque je regardai l’heure, je crus bon de dire:  « On ferait mieux d’aller dormir, il faut se lever tôt demain. » En effet, le vol n’était pas tard dans la matinée, et même si je n’étais pas du genre à être consciencieux du nombre d’heures que je dormais, il n’en demeurait pas moins que là, je voulais me reposer, et je voulais surtout que ma petite-amie se repose aussi. Ensemble, nous montâmes donc à l’étage après avoir tout rangé, afin de se préparer à aller dormir, éteindre les lumières, prendre place dans le lit et finalement, s’installer confortablement l’un contre l’autre pour se laisser emporter dans les bras de Morphée.

_________________

You're an angel, tell me you're never leaving 'Cause you're the first thing I know I can believe in
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Joyce SandbergGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 05/02/2017
Pages lues : 916
Crédits : Odyssea (avatar), anaëlle (sign).
Avatar : Kara Killmer.
Pseudo : Odyssea.
Schizophrénie : Johan Rieder.
Disponibilités : RPs (2/3 - Disponible)

Tommy × Alaska ×
Âge : 26 ans (14 Juin).
MY SOUL

MessageSujet: Re: {HOT} La vérité est parfois dure à entendre [Feat. Tommy S. Grayson]   Jeu 2 Nov - 0:34

Joyce avait toujours été organisé et ce, peu importe ce que ça concernait, alors forcément lorsqu'il s'agissait de partir en "voyage", elle était un peu stressée pour ne rien oublier dans les bagages. D'autant plus que cette fois-ci, elle n'avait pas eu le temps de préparer la valise comme elle avait pu le faire lors de leur voyage à Hawaii, elle venait d'apprendre qu'elle partait avec lui quelques heures plus tôt. Elle aurait aussi pu refuser, mais l'idée ne lui avait pas vraiment effleuré l'esprit. Être auprès de Tommy c'est tout ce qui lui servait à se servir mieux, comme s'il était sa thérapie au quotidien.

Malgré des hauts et des bas, le couple tenait bon, la grossesse n'était pas une étape facile, mais elle était persuadée qu'à l'issue de celle-ci les attendait des moments de joie intense, aussi bien pour Tommy que pour la jolie blonde.

Vérification faite pour les bagages, elle donna le feu vert pour que le jeune homme les descendent au rez-de-chaussée. Ça la gênait tout de même qu'il fasse tout à la maison, certes elle était fatiguée et elle ne pouvait pas trop faire d'efforts avec son ventre arrondi, mais tout de même, elle n'était pas en sucre. Joyce ne lui avouerai pas qu'elle se sentait plus fatiguée ces derniers temps, même si les nausées s'étaient estompées, la fatigue elle, était bel et bien présente.

Finalement, leur repas arriva et ils s'installaient dans le salon pour le déguster. Chacun de son côté mangea sans vraiment s'étaler sur des sujets de discussion, ils étaient bien trop occupés à combler le vide présent dans leur estomac. À l'issue du repas, ils débarassaient pour profiter pleinement de la télévision. Dans les bras de son homme, elle ne vit pas le temps passer, jusqu'à ce que ce dernier ne lui conseille d'aller se coucher. L'heure était déjà bien avancée et s'ils voulaient dormir un peu c'était la meilleure solution.

Sans plus attendre, elle monta avec Tommy, se déshabille avant de se faufiler sous les draps, tout contre son partenaire. Joyce ne mit pas longtemps à s'endormir car quelques minutes plus tard, elle avait déjà sombrée dans les bras de Morphée. Mais tout cela était trop beau pour être vrai, quelques heures après s'être couchée, la suédoise fut animée par de nouvelles terreurs nocturnes. Son visage en sueur, la blonde commença à se débattre contre un fantôme, puis, les cris suivirent jusqu'au moment où elle se réveilla en sursaut de son cauchemar. Bouleversée par de telles visions, elle était bien incapable de fermer l'oeil avant qu'ils ne quittent leur demeure pour se rendre à l'aéroport.
Revenir en haut Aller en bas
http://odyssea-gallery.e-monsite.com
avatar
Tommy S. GraysonGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 28/01/2017
Pages lues : 729
Crédits : (c) Shiya & Tumblr
Avatar : Sam Claflin
Pseudo : Mayiie
Schizophrénie : Levi #THoechlinBaby #JHoughWinnie #HPanettiereLennon #ERedmayneIsaiah #KHaringtonMicah #DBonetaNoah #DO’Brien
Disponibilités : Complet pour le moment mais tu peux toujours réserver ta place.

#EnCours Alec + Amaya + Aurora + Joyce + Kayla + Solora
#EnAttente

Âge : Trente-deux ans. 27.04.1985
MY SOUL

MessageSujet: Re: {HOT} La vérité est parfois dure à entendre [Feat. Tommy S. Grayson]   Jeu 2 Nov - 1:39

Joyce & Tommy
La vérité est parfois dure à entendre


Depuis quelques mois maintenant, j’avais pris pour habitude de m’assurer que ma chère et tendre dormait profondément avant de moi-même sombrer dans le sommeil. Je ne l’espionnais pas, je ne la fixais pas non plus, mais je m’assurais toujours que sa respiration soit plus lente, que sa tête posée contre moi soit plus lourde, comme si j’avais le sentiment qu’ainsi, je ne la laissais pas tomber, et que j’étais là pour elle. Jamais je ne lui avais dit que je faisais cela, et je n’avais pas l’intention de le faire, comme si c’était mon petit secret, ce secret qui me donnait l’impression que peut-être je pouvais être un meilleur petit-ami grâce à ce simple détail. Ce soir, je ne fis pas exception à la règle, patientant un petit moment, moment plus rapide qu’à l’habitude, avant de finalement me convaincre que je pouvais m’endormir à mon tour. Même s’il était tôt comparativement à ce à quoi je m’étais habitué, je ne mis pas vraiment de temps à sombrer, dans un sommeil sans rêve. Enfin, je me sentis quelque peu secoué à un moment, mais rien qui me réveilla. Pensant que la nuit avait été plus que normale, au lever du soleil, je pris pour acquis que je pourrais me lever aux côtés de la femme que j’aimais plus que tout, et par la même occasion, lui faire une petite surprise en la câlinant comme je ne l’avais pas vraiment fait ces derniers temps, pour mon plus grand désarroi. Sans ouvrir les yeux, je me redressai dans le lit en lâchant un petit:  « Bonjour ma chérie… » Sur ces mots, je voulus l’embrasser tendrement dans le cou, mais le baiser que je me retrouvai à donner se retrouva sur une matière beaucoup moins agréable que sa peau. En fait, ce fut si désagréable que j’ouvris les yeux et que je grimaçai, me rendant compte que je venais d’embrasser l’oreiller. Passant la main dans les draps, je réalisai que j’étais seul. Était-il si tard que cela ? Étais-je en retard ? Fronçant les sourcils, je me redressai pour regarder l’heure, pour voir qu’il n’était pas tard du tout en fait. Pas suffisamment tôt pour que je puisse me rendormir, mais pas de quoi me sentir pressé. Malgré tout, je décidai de me lever, histoire de trouver Joyce dans la maison. Un bref passage à la salle de bains pour des besoins matinaux me confirma qu’elle n’était pas là, donc je descendis au rez-de-chaussée, la trouvant à ce plancher inférieur. D’une voix rauque, je lui dis:  « Bonjour… Tu es debout tôt, tout va bien ? » Sur ces mots, je m’approchai pour lui donner un baiser sur la joue, pour vrai cette fois-ci, attendant ensuite de voir si elle allait bien, et si elle était toujours partante pour venir avec moi à New York du coup.

_________________

You're an angel, tell me you're never leaving 'Cause you're the first thing I know I can believe in
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Joyce SandbergGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 05/02/2017
Pages lues : 916
Crédits : Odyssea (avatar), anaëlle (sign).
Avatar : Kara Killmer.
Pseudo : Odyssea.
Schizophrénie : Johan Rieder.
Disponibilités : RPs (2/3 - Disponible)

Tommy × Alaska ×
Âge : 26 ans (14 Juin).
MY SOUL

MessageSujet: Re: {HOT} La vérité est parfois dure à entendre [Feat. Tommy S. Grayson]   Jeu 2 Nov - 13:45

Avant leur rencontre, Joyce avait toujours eu des terreurs nocturnes dû au traumatisme qu'elle avait vécu. Malgré des séances chez le psychologue, rien n'y faisait et encore moins le fait qu'Eliott puisse être à n'importe quel coin de rue qui l'effrayait. Apparemment maintenant il était en prison, mais d'ici quelques mois il allait sans doute sortir pour bonne conduite et le cauchemar allait continuer.

Depuis qu'elle avait rencontré et qu'elle vivait avec Tommy, les choses étaient devenues plus faciles pour la blonde, le soir elle s'endormait plus sereinement, comme si son compagnon avait un effet sécurisant et apaisant sur elle. Ce soir ne fit pas exception à la règle, dès lors qu'elle faisait quelque chose dans la journée, le soir elle avait tendance à s'écrouler comme une masse. Bien évidemment, elle ne dormait pas à poing fermés jusqu'au petit matin, elle avait toujours eu le sommeil léger, mais elle se reposait comme elle le pouvait.

Au cours de la nuit, Joyce fut réveillée par un de ses cauchemars habituels, faisant attention de ne pas réveiller son petit ami, qui semblait plongé dans un sommeil profond, elle s'extirpa du lit pour se diriger vers la salle de bain et se passer un peu d'eau fraîche sur le visage. Ne pouvant pas se rendormir dans la peur de sombrer à nouveau dans un nouveau cauchemar, elle préféra s'occuper.

Tout d'abord, elle se mit sur l'ordinateur afin de pouvoir avancer un peu dans sa formation à distance, il lui restait encore deux mois avant qu'elle ne passe enfin son diplôme, ça la stressant et ça la réjouissait en même temps, elle allait enfin pouvoir passer dans le grand bain, mais en attendant elle avait encore la chambre de l'enfant à décorer bien qu'elle l'avait déjà commencé, ainsi que chez Micah qui avait fait appel à elle.

Une fois qu'elle eut passé une ou deux heures dessus, elle se décida à vérifier qu'elle n'avait rien oublié pour ce voyage et afin de ne pas laisser traîner la vaisselle, même si Tommy allait sans doute lui rappeler qu'il y avait des petites mains qui pouvaient s'en occuper à sa place, elle se mit donc à faire la vaisselle pour se changer les idées autant qu'elle pouvait.

Soudain, elle sursauta en entendant la voix de son petit amour à sa hauteur, elle ne l'avait pas entendu descendre les escaliers.

" - Bonjour mon amour, oui j'arrivais plus à dormir alors plutôt que de traîner au lit, je me suis dis que je devrais plutôt faire quelque chose d'utile." fit-elle avec un léger sourire.

Elle ne voulait pas l'affoler concernant son cauchemar de cette nuit, c'était régulier et il n'y avait pas de quoi s'inquiéter, il fallait juste que la jeune femme réussisse à parler avec le psychologue de ce qui la travaille vraiment, peut-être qu'à partir de là, elle sera capable de faire le deuil de son fils et de ne plus avoir peur de son ex-amant.

" - Et toi tu as bien dormi ?"

Elle en déduisait que oui puisqu'elle ne l'avait pas réveillé quand elle avait crié, c'est qu'il devait bien dormir et tant mieux, il avait besoin de se reposer, Joyce lui trouvait les traits tirés ces derniers temps.

" - Je t'ai préparé tes céréales sur la table si tu veux, je t'ai aussi mis quelques morceaux de fruits coupés et un verre de jus d'orange, tu peux aller prendre ton petit déjeuner l'instant que je finisse la vaisselle si tu veux."

Joyce voulait lui montrer qu'elle était fatiguée et enceinte, mais que ça ne l'empêchait pas de faire des tâches ménagères.
Revenir en haut Aller en bas
http://odyssea-gallery.e-monsite.com
avatar
Tommy S. GraysonGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 28/01/2017
Pages lues : 729
Crédits : (c) Shiya & Tumblr
Avatar : Sam Claflin
Pseudo : Mayiie
Schizophrénie : Levi #THoechlinBaby #JHoughWinnie #HPanettiereLennon #ERedmayneIsaiah #KHaringtonMicah #DBonetaNoah #DO’Brien
Disponibilités : Complet pour le moment mais tu peux toujours réserver ta place.

#EnCours Alec + Amaya + Aurora + Joyce + Kayla + Solora
#EnAttente

Âge : Trente-deux ans. 27.04.1985
MY SOUL

MessageSujet: Re: {HOT} La vérité est parfois dure à entendre [Feat. Tommy S. Grayson]   Jeu 2 Nov - 18:07

Joyce & Tommy
La vérité est parfois dure à entendre


Ce fut avec une petite moue déconfite que j’accueillis la nouvelle, pourtant peu surprenante, comme quoi Joyce avait mal dormi, à un tel point qu’elle avait préféré se lever plutôt que de tenter de fermer l’oeil. Elle n’était pas entrée dans les détails, mais commençant à connaître ses tourments, pour avoir assisté à plusieurs, voire même subi certains à quelques rares occasions, je me doutais bien que ce n’était pas parce qu’elle s’était réveillée de façon paisible et estimait qu’elle avait suffisamment dormi. Cependant, ne voulant pas gâcher ce moment, relativement plus tendre que ce à quoi nous nous étions tristement habitués ces derniers temps, je ne dis rien, reprenant un air un peu plus neutre quand elle en vint à me demander si j’avais bien dormi. Et pour une des premières fois depuis quelques semaines maintenant, je pus hocher la tête positivement pour lui signifier que oui, j’avais bien dormi. Enfin, normalement, je lui signifiais comme ça, sans m’étaler dans les détails, puisque je devais l’admettre, depuis quelque temps, il y avait certaines nuits où trouver le sommeil était plus long, parce que je réfléchissais, parce que je me remettais en question, que je remettais en question mes agissements avec elle, ce que je pouvais faire pour s’assurer que sa grossesse soit plus agréable, pour qu’elle soit plus heureuse, malgré tout ce qui semblait planer au-dessus de sa tête. Jamais je lui en avais parlé, même si je savais que la communication était importante, surtout en couple, encore plus dans notre couple en ce moment, parce que je me disais que c’était secondaire. Plus encore, je ne lui dirais certainement pas ici et maintenant, histoire de ne pas l’inquiéter alors que tout allait pour le mieux maintenant, surtout depuis que je savais qu’elle viendrait passer du temps avec moi à New York. Plutôt que de tenir des propos qui n’apporteraient rien de bon et ce, pour rien, je décidai de prendre un air plus taquin, puis lui dire, dans une fausse grimace:  « Par contre c’était moins agréable d’embrasser l’oreiller ce matin… » Bien sûr, je ne lui en voulais pas de ne pas s’être réveillée à mes côtés ce matin, et l’air niais que je lui servis était destiné à lui faire savoir, ça et le fait que j’avais carrément embrassé l’oreiller… Mais elle commençait à me connaître, je me doutais bien qu’elle savait déjà que je ne l’avais pas inventé. Finalement, comment pourrais-je lui en vouloir de s’être levée plus tôt, alors que par « se rendre utile », elle signifiait, entre autres, préparer mon petit-déjeuner, exactement comme je l’aimais ? Bon, normalement je ne l’accompagnais pas de fruits mais là, je n’allais certainement pas m’en plaindre. Au contraire, ce fut avec un regard lumineux que je dis à ma petite-amie:  « C’est adorable de ta part, merci ma chérie. » Sur ces mots, je pris le temps de l’embrasser, sur les lèvres cette fois-ci, pour la gratifier une nouvelle fois, et ensuite, sachant que même si cela m’embêtait, je ne pourrais pas m’opposer à son idée de ranger, je m’installai devant le bol de céréales, l’attaquant aussitôt avec quelques fruits, créant un mariage encore plus agréable que je ne l’aurais cru dans un premier temps. Puis, tandis que j’étais en train de manger, je crus quand même bon de lui demander, à tout hasard:  « Et toi, tu as mangé un peu ? » Parce que si je ne pouvais pas toujours lui imposer de faire certaines choses, je pouvais quand même lui montrer que je me souciais de son bien-être, sans toutefois m’imposer. Et sachant qu’elle avait pour habitude de trop peu manger, et qu’elle devait penser pour deux, moi, je pensais aussi pour deux, en m’assurant qu’elle prenait soin de sa personne un minimum, pour son bien et celui du bébé.

_________________

You're an angel, tell me you're never leaving 'Cause you're the first thing I know I can believe in
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Joyce SandbergGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 05/02/2017
Pages lues : 916
Crédits : Odyssea (avatar), anaëlle (sign).
Avatar : Kara Killmer.
Pseudo : Odyssea.
Schizophrénie : Johan Rieder.
Disponibilités : RPs (2/3 - Disponible)

Tommy × Alaska ×
Âge : 26 ans (14 Juin).
MY SOUL

MessageSujet: Re: {HOT} La vérité est parfois dure à entendre [Feat. Tommy S. Grayson]   Ven 3 Nov - 17:04

Joyce n'était pas du genre à se plaindre, passer une mauvaise nuit arrivait à tout le monde non ? Elle n'était clairement pas une exception à la règle, malgré ses terreurs nocturnes. Alors elle n'allait pas inquiéter Tommy pour quelque chose qui était devenu presque monnaie courante, il savait que les démons de son passé la hantaient et malheureusement, il n'était pas en capacité de faire quoique ce soit pour arranger la chose. Parfois sa présence suffisait à apaiser la blonde, parfois non. Cette nuit il faut croire que ce n'était pas suffisant.

Refusant de s'apitoyer sur son sort, elle se contenta de simplement lui dire qu'elle avait mal dormi et qu'elle avait finalement décidé de se rendre utile. Cela faisait désormais plusieurs mois qu'elle partageait le quotidien de son homme, elle était donc en mesure de connaître un peu ce qu'il aimait et n'aimait pas, ou bien ce qu'il avait l'habitude de faire le matin. Cela n'empêchait évidemment pas qu'elle puisse ne pas connaître toute sa vie en détails, après tout même en partageant la vie d'une personne durant plusieurs années, on apprend encore à la découvrir certains jours.

Joyce était descendue faire la vaisselle ainsi qu'un peu de rangement sur certaines choses sans pour autant trop s'imposer, malgré le fait qu'elle vive avec son petit ami, elle savait pertinemment que ce n'était pas chez elle. Elle y avait ses habitudes, mais elle ne voulait pas que ce soit au détriment de celles de son compagnon qui lui, était propriétaire de cette demeure.

" - Alors comme ça tu me trompes avec un oreiller ? Je pensais que tu méritais mieux quand même."

Bien évidemment, elle rigolait, elle savait que Tommy aimait bien les petits câlins matinaux, ce qu'ils n'avaient plus eu l'occasion de faire depuis quelques temps déjà. Et ce matin, alors qu'il semblait être décidé à rompre définitivement cette distance entre eux, Joyce avait quitté le lit conjugal. Mauvais timing ! En échange, elle avait pensé que lui préparer son petit déjeuner tel qu'il l'aimait pourrait lui faire plaisir, d'où le fait qu'elle lui annonça qu'il l'attendait sur la table. La jeune femme avait pris l'initiative de rajouter une petite coupelle de fruits frais découpés à côté, parce que c'est ce qu'elle aimait, mais elle ne lui en tiendrait pas rigueur s'il ne les mangeait pas.

" - Non pas encore, je voulais d'abord pouvoir ranger un peu et finir la vaisselle avant qu'on ne parte."

Le petit déjeuner était le repas que Joyce sautait sans même s'en rendre compte, ce n'était pas important à ses yeux mais malgré ça, elle devait se dire que désormais ils étaient deux et elle devait penser à manger pour lui aussi. Alors elle finit la vaisselle, coupa des fruits frais qu'elle déposa dans une petite coupelle avant de rejoindre son petit ami qui semblait se régaler.

" - Tu n'as besoin de rien ?"

Peut-être qu'elle n'avait pas préparé son petit déjeuner entièrement comme il l'appréciait, peut-être avait-elle oublié quelque chose qui lui manquait, voilà pourquoi elle préférait s'en assurer. Joyce avait sans cesse cette peur d'être en retard, encore plus aujourd'hui alors que tout devait être bouclé avant que le taxi ne vienne les chercher. Elle devait encore se doucher, s'habiller et finir les quelques bricoles de rangement avant que l'heure n'arrive.
Revenir en haut Aller en bas
http://odyssea-gallery.e-monsite.com
avatar
Tommy S. GraysonGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 28/01/2017
Pages lues : 729
Crédits : (c) Shiya & Tumblr
Avatar : Sam Claflin
Pseudo : Mayiie
Schizophrénie : Levi #THoechlinBaby #JHoughWinnie #HPanettiereLennon #ERedmayneIsaiah #KHaringtonMicah #DBonetaNoah #DO’Brien
Disponibilités : Complet pour le moment mais tu peux toujours réserver ta place.

#EnCours Alec + Amaya + Aurora + Joyce + Kayla + Solora
#EnAttente

Âge : Trente-deux ans. 27.04.1985
MY SOUL

MessageSujet: Re: {HOT} La vérité est parfois dure à entendre [Feat. Tommy S. Grayson]   Ven 3 Nov - 23:48

Joyce & Tommy
La vérité est parfois dure à entendre


Ce fut par un haussement d’épaules et un petit air amusé que je répondis à ma petite-amie suite à son commentaire concernant l’oreiller, ayant bien remarqué qu’elle était aussi d’humeur à blaguer, et que je ne devais pas m’en faire de quelconque façon. Pour tout dire, je n’allais pas m’en plaindre. Au contraire, j’étais bien content de voir qu’elle semblait d’humeur davantage à plaisanter. Après, je me doutais bien que les circonstances avaient aidé à ce revirement de situation, mais il n’en demeurait pas moins que c’était beaucoup plus rassurant et agréable que de la voir tourmentée pour une raison ou pour une autre. Déterminé à continuer sur cette lancée, je ne passai pas plus ample commentaire, préférant apprécier le fait qu’elle avait préparé mon petit-déjeuner habituel, l’agrémentant de sa petite touche personnelle, ce qui était tout à fait adorable. Tandis que je le mangeais toutefois, je préférais m’informer tout de suite de voir si Joyce avait fait de même, m’inquiétant qu’elle avale quelque chose au petit-déjeuner, même si je savais que ce n’était pas ce qui lui plaisait le plus, même si je savais que parfois, l’appétit lui manquait. Heureusement pour moi, même si ce n’était pas chose faite, elle ne sembla pas s’opposer à l’idée de manger quelque chose. Encore mieux, quand elle eut terminé sa vaisselle, elle se prit un bol de fruits, venant s’installer pour manger en ma compagnie. Aurais-je pu demander mieux ? Certainement pas pour le coup. Tout simplement comblé et satisfait, ce fut sans hésiter un instant que je secouai la tête pour lui signifier que je n’avais besoin de rien, et ensuite, je me permis de lui dire:  « J’ai tout ce que je veux, et encore plus. » Je marquai une petite pause, hésitant à préciser ma pensée du moment, puis au final, je décidai d’ajouter:  « Ton petit-déjeuner est parfait, nous sommes sur le point de voyager ensemble, et tu me sembles beaucoup mieux qu’hier… Que pourrais-je demander de plus ? » Évidemment, j’avais fait gaffe à garder ce dernier propos sous forme de supposition, histoire de ne pas affirmer quoi que ce soit qui s’avérerait faux au bout du compte. Après, pour moi, le changement était évident, malgré sa mauvaise nuit de sommeil. J’espérais juste que ce ne soit pas éphémère, mais il était certain que j’allais faire mon mieux pour lui faire passer une belle journée, un beau séjour à New York, même si parfois ce ne serait pas toujours parfait, au vu de ce que je devrais faire pour le boulot. Préférant ne pas faire de fausses promesses pour le moment, je me contentai de simplement terminer mon petit-déjeuner, et une fois que ce fut chose faite, je me levai pour aller nettoyer mon bol et le ranger. Ce n’était pas dans mes habitudes, mais nous étions sur le point de partir, et je refusais que Joyce doive le faire à ma place. Suite à cela, je revins à la rencontre de ma jolie blonde, et même si je savais que notre temps était limité, je décidai de quand même prendre un temps pour me positionner derrière elle, passer mes bras autour de sa taille pour glisser mes mains sur son ventre, et lui demander:  « Il me reste plus qu’à m’habiller, me concernant. Tu veux que je t’aide à quelque chose avant de partir ? » Je terminai mon propos en l’embrassant sur la joue doucement, histoire de ne pas la gêner davantage dans son petit-déjeuner, attendant de voir ce qu’elle allait me dire par la suite.

_________________

You're an angel, tell me you're never leaving 'Cause you're the first thing I know I can believe in
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Joyce SandbergGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 05/02/2017
Pages lues : 916
Crédits : Odyssea (avatar), anaëlle (sign).
Avatar : Kara Killmer.
Pseudo : Odyssea.
Schizophrénie : Johan Rieder.
Disponibilités : RPs (2/3 - Disponible)

Tommy × Alaska ×
Âge : 26 ans (14 Juin).
MY SOUL

MessageSujet: Re: {HOT} La vérité est parfois dure à entendre [Feat. Tommy S. Grayson]   Sam 4 Nov - 13:28

Joyce se sentait plus sereine qu'à l'habitude, la raison était relativement simple, malgré sa mauvaise nuit et s'il manque de sommeil, elle s'apprêtait à partir en voyage avec son petit ami, mais ce qui la réjouissait le plus, c'est qu'elle allait partir loin de problèmes, loin d'Eliott qui occupait ses pensées et la terrorrisait dès lors qu'elle était dehors. À New-York, elle ne risquait rien, personne ne la connaissait et elle ne connaissait pas la ville. Joyce se sentait en sécurité en partant et laissant son quotidien derrière elle.

Alors que le jeune homme se régalait avec le petit déjeuner qu'elle lui avait préparé, elle continua et termina la vaisselle avant de lui répondre. Il est vrai qu'en temps normal, ça l'embêtait quelques peu de devoir se forcer à manger. Elle mangeait déjà que très peu dans les repas constituant la journée, alors le petit déjeuner n'était pas son préféré, mais elle devait penser à ce petit être qui poussait dans son ventre, tout comme Tommy pensait désormais pour deux et s'était fait progressivement à l'idée de devenir papa. Mais là suédoise ne prenait rien pour acquis, il avait peut-être accepté cette idée, mais rien ne disant que la peur qu'il ressentait s'était estompé, et c'était à Joyce de ne le rassurer, de lui dire que tout allait bien se passer alors qu'elle même n'en savait rien et était paniquée à l'idée de donner la vie à son deuxième enfant.

Elle finit par aller s'installer auprès de son petit ami pour manger quelques morceaux de fruits qu'elle venait de couper. Si au petit déjeuner elle voulait manger quelque chose, c'était souvent des fruits. Léger et vitaminé c'était l'idéal pour la belle blonde qui n'avait pas le même appétit que son compagnon. Inquiète de savoir si ce dernier avait tout ce dont il avait besoin, elle préférait s'en assurer en le lui demandant, et sa réponse fut rapide. Il lui expliqua qu'il avait tout ce qu'il lui fallait. Un sourire se dessine sur ses lèvres et ses joues prirent une teinte un peu plus rosée qu'à l'habitude.

Oui elle allait mieux qu'hier, parce qu'elle quittait cette ville où elle avait si peu de sortir, craignant de croiser Eliott à chaque coin de rue, mais elle ne lui avait jamais parlé de cette angoisse qui l'animait depuis qu'elle le savait de retour, et encore plus, depuis qu'il s'en était pris directement à Tommy. Peut-être qu'à leur retour se sera l'occasion d'évoquer le sujet, dans l'immédiat, ils avaient tous les deux à faire pour ne pas être en retard.

" - De mon côté, il faudrait que je fasse un brin de toilette rapide et après je serai prête à m'habiller. Peut-être que tu peux vérifier que les bagages sont bien prêt et qu'il ne nous manque rien l'instant que je me prépare ?"

Joyce était toujours angoissée à l'idée d'oublier quelque chose lorsqu'elle partait, il lui arrivait de vérifier plusieurs fois ses bagages afin d'en avoir le coeur net. Elle aurait aussi très bien pu proposer à Tommy qu'il vienne l'aider à se laver, mais bien que l'idée semblait alléchante, ils étaient pris par le temps, ils auront tout le temps de se retrouver une fois arrivés à New-York. Joyce avait hâte et elle était un peu stressée à la fois. Restée seule dans une chambre d'hôtel dans une ville qu'elle ne connaît pas, il y a quand même mieux comme vacances non ? Mais elle n'en dit rien, persuadée que Tommy ferai son maximum pour être auprès d'elle autant qu'il le peut.
Revenir en haut Aller en bas
http://odyssea-gallery.e-monsite.com
avatar
Tommy S. GraysonGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 28/01/2017
Pages lues : 729
Crédits : (c) Shiya & Tumblr
Avatar : Sam Claflin
Pseudo : Mayiie
Schizophrénie : Levi #THoechlinBaby #JHoughWinnie #HPanettiereLennon #ERedmayneIsaiah #KHaringtonMicah #DBonetaNoah #DO’Brien
Disponibilités : Complet pour le moment mais tu peux toujours réserver ta place.

#EnCours Alec + Amaya + Aurora + Joyce + Kayla + Solora
#EnAttente

Âge : Trente-deux ans. 27.04.1985
MY SOUL

MessageSujet: Re: {HOT} La vérité est parfois dure à entendre [Feat. Tommy S. Grayson]   Sam 4 Nov - 22:41

Joyce & Tommy
La vérité est parfois dure à entendre


En toute franchise, même si l’éventualité de sortir de la ville en compagnie de ma petite-amie me faisait plaisir, je ne pouvais pas nier que je n’aurais pas dit non à un peu plus de temps en tête-à-tête matinal, pas seulement pour faire des choses jugées déplacées par les plus chastes, mais simplement pour rendre le tout encore plus agréable. Par contre, je savais que je ne pouvais pas trop m’en permettre, que venir la prendre dans mes bras comme ça, alors qu’elle était en train de manger son petit-déjeuner, c’était à peu près tout ce que je pouvais me permettre. Non pas parce que ça ne me plaisait pas, en fait, c’était l’inverse; je craignais que justement, j’y prenne tellement plaisir que je ne veuille pas me bouger. De ce fait, je gardais une certaine contenance, contenance que je ne regrettai pas au final, puisqu’au vu de la proposition de ma petite-amie, elle aussi, elle préférait être prête à partir plutôt que de traîner. Peut-être aurions-nous le temps de traîner un peu plus à la chambre d’hôtel demain ? Je ne le savais pas trop, mais je l’espérais en tout cas. Sans broncher donc, j’acquiesçai à sa proposition, lui confirmant ce que j’allais faire en lui précisant:  « D’accord, je vais aller m’habiller et je fais ça après. » Et je lui avais dit sans hésitation, même si au fond, je n’étais pas si certain que nos valises avaient besoin d’être vérifiées à nouveau. Nous avions pris le temps de les faire la veille, et de mon côté, j’avais déjà vérifié la mienne, deux fois plutôt qu’une. Mais moi, je n’étais pas d’un naturel stressé à la base, dans le sens où si j’oubliais quelque chose, même si c’était mes sous-vêtements ou un truc essentiel, je faisais sans et je n’en faisais pas un drame. Peut-être même que parfois, j’étais quelque peu nonchalant, alors que Joyce, elle était l’exact opposé. Elle s’en faisait énormément, s’assurait toujours que tout soit parfait. Et clairement, je ne lui en voulais pas, au contraire, j’estimais que c’était une des raisons pour lesquelles on se complétait aussi bien. Mais là, je ne me voyais pas tant la convaincre que tout était déjà vérifié, refusant de saper son humeur pour quelque chose qui me prendrait quelques minutes, voire quelques secondes. Attendant seulement qu’elle ait terminé son petit-déjeuner, je me décalai quand j’en trouvai le courage, puis je montai à l’étage, me rendant directement à la chambre. Compte tenu du fait que j’avais pris la peine de choisir mes vêtements la veille, je ne mis pas beaucoup de temps à enfiler mon jean et la chemise que j’avais choisi. C’était simple, confortable, et convenable pour pouvoir se promener en ville une fois que nous serions arrivés, sans avoir besoin de passer à l’hôtel immédiatement ou un truc du genre. Et puis, il était évident que nous serions logés dans un hôtel de la chaîne, alors que je le veuille ou pas, je me devais de faire une bonne impression, qu’importe si j’étais au-dessus de tout le monde dans la hiérarchie ou pas. Une fois que je fus prêt, je retournai au rez-de-chaussée, histoire de faire comme je l’avais dit à ma petite-amie, c’est-à-dire que je m’assurai que tout était là, tout était prêt. Il me resta plus qu’à enfiler ma veste, confirmer l’arrivée du taxi à l’heure que je l’avais demandé la veille, puis attendre à l’entrée que ma jolie blonde soit également prête à quitter.

_________________

You're an angel, tell me you're never leaving 'Cause you're the first thing I know I can believe in
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MY BOOK COVER
MY SOUL

MessageSujet: Re: {HOT} La vérité est parfois dure à entendre [Feat. Tommy S. Grayson]   

Revenir en haut Aller en bas
 
{HOT} La vérité est parfois dure à entendre [Feat. Tommy S. Grayson]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» La vérité est parfois dure à accepter. Feat Nuage de l'Escargot.
» Il suffit parfois d'une chanson [ feat. Natsuki ]
» La vie nous réserve parfois des surprises — feat douty.
» La vérité est enfin devant mes yeux [Feat. Jeremiah Frey]
» Un peu de fantaisie après une dure journée - Feat Gethin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
READ MY MIND :: Washington, District of Columbia :: Downtown-
Sauter vers: