AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Personne n'est trop grand pour passer une après-midi avec sa mère ♦ Skye

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Amaryllis DanversGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 28/01/2017
Pages lues : 111
Crédits : Avatar : lilousylver ; Signature : neon demon; Gifs : MISSGOLIGHTLY & tumblr
Avatar : Naomi Watts
Pseudo : Trucpau
Schizophrénie : Sheri Brackenreid #lcollins
Kelvin Forrest #tjames
Savannah Miles #lpipes
Jay Maxwell #jlsoffer
Elizabeth Pollard #bheathcote
Lexie White #lliberato
Disponibilités : CLOSED:

NeilChipAustinFamily & AustinAustin#2SkyeDanver's family
Âge : 45 ans - 15/09/1972
MY SOUL
Carnet de relation
Relationship:

MessageSujet: Personne n'est trop grand pour passer une après-midi avec sa mère ♦ Skye   Dim 22 Oct - 13:24

Skye & Amaryllis
Personne n'est trop grand pour passer une après-midi avec sa mère.

Les vacances, j’adorais pouvoir me reposer et pouvoir profiter de mes enfants. Enfin, quand ils étaient à la maison. Hormis Daisy qui était la seule à rester à la maison tout le temps, je voyais peu mes grands garçons qui profitaient de sortir après les cours. C’était dans leur droit après tout mais depuis un moment ne plus les voir aussi souvent me manquait. Je ne passais pas au dessus de cette lettre que j’avais reçue juste avant de partir en week-end avec Neil. Je ne savais pas quoi faire que de le croire et pourtant, j’émettais tant de doutes sur ses paroles. Je doutais car pour moi, c’était une trop grosse coïncidence. Je regardais mon sac où le résultat d’analyse de sang s’y trouvait et soupirais avant de poser mon livre sur le côté. Je me levais pour prendre cette lettre et la lisais encore et encore, les mêmes lignes, m’arrêtant à chaque fois sur ce groupe sanguin. Cette fois, j’allais chercher le carnet de santé de Skye ainsi que celui de Neil, que j’avais gardé dans un carton dans notre chambre, puis les mis tout ça côté à côté pour y voir plus clair et malheureusement, ça ne m’éclairait pas. J’étais assise dans notre chambre, la main sur mon front en train de voir ces trois groupes sanguins qui correspondaient. Ca ne pouvait pas être une coïncidence, ni même que tout le monde puisse avoir ce groupe, non, s’il y avait ce groupe, c’est qu’un des géniteurs le possédaient. Je fermais les yeux et secouais la tête, jamais Neil n’aurait fait ça. Voilà pourquoi je ne pouvais pas y croire. Je repoussais les papiers et les mis dans un tiroir avant de ressortir de ma chambre pour passer la tête dans celle de Daisy. La voyant, je souriais avant de lui dire qu’il allait être l’heure que je la ramène à l’école. Je prenais mes vacances pendant que mes enfants étaient à l’école car comme ça, je pouvais profiter de mon temps à fond et sans me préoccuper de trouver des activités à faire pour les enfants. Enfin Skye et Chip étaient grands mais pour Daisy, depuis son arrivée, je n’avais pas changé mes habitudes, préférant m’habituer à sa présence petit à petit. Si jamais elle me le demandait, alors peut être que je pourrais faire l’effort de prendre une semaine de vacances en même temps qu’elle. Je pris son cartable et lui pris la main pour aller la mettre dans la voiture. Je fus de retour vingt minutes plus tard et je vis un des sacs des garçons. Skye. Il était rentré. Je souriais de savoir qu’un de mes garçons préférait passer du temps à la maison plutôt que d’être dehors. Ca alternait entre Chip et Skye, c’était rare que je les ai tous les deux en même temps mais ça me permettait d’avoir du temps individuel avec chacun d’eux. Je me dirigeais vers la cuisine puis ouvris le frigo pour sortir le jus d’orange et me servir un verre. Je rangeais le tout puis montais à l’étage pour toquer à la porte de mon fils. « Skye ? » Peut être qu’il faisait une sieste mais j’en doutais, il avait peut être son casque sur les oreilles par contre. J’ouvris doucement la porte, pour lui montrer que quelqu’un entrait et surtout, je voulais éviter de l’effrayer dans ce qu’il était en train de faire. Parfois je me disais que j’étais une mère un peu trop intrusive, n’attendant pas que mon fils me réponde pour rentrer dans sa chambre. Enfin j’arrêterai quand je tomberai sur lui et une fille. J’ouvris grand les yeux à cette pensée et je me mis la main devant la bouche. Pourquoi je n’y avais pas pensé plus tôt à ce genre de chose. C’était délicat ! Je toussais et n’entrais pas la tête dans sa chambre avant d’entendre sa voix pour me dire que je pouvais entrer. « Ca va mon chéri ? Tu n’as pas cours cette après-midi ? » Demandais-je en pénétrant dans sa chambre et regardant autour de moi. Ca va, c’était assez rangé par contre, il allait falloir passer l’aspirateur et la serpillère vu les dégâts du sol. Mais on ne pouvait pas avoir le rangement et la propreté en même temps avec les garçons. Soit l’un, soit l’autre. « Je ne te dérange pas j’espère. Tu faisais quoi ? » Je posais mes fesses sur son lit en lui souriant. J’aimais bien passer du temps avec mes fils en parlant de tout et de rien et m’incrustant dans leur chambre. J’étais une vraie maman poule et c’était dans mon devoir de savoir si quelque chose n’allait pas ou bien tout simplement de leur parler et de les écouter.

_________________



Notre plus grande gloire n'est point de tomber, mais de savoir nous relever chaque fois que nous tombons. — Confucius.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Skye DanversGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 15/10/2017
Pages lues : 87
Crédits : gleekout
Avatar : Nick Robinson
Pseudo : r-f
Disponibilités : w/Yasmin
w/Chip
w/Lexie
w/Amaryllis
w/Avri (loterie rp)
Âge : dix-neuf ans (01.11.98)
MY SOUL

MessageSujet: Re: Personne n'est trop grand pour passer une après-midi avec sa mère ♦ Skye   Dim 22 Oct - 16:01

Amaryllis & Skye
Personne n'est trop grand pour passer une après-midi avec sa mère.

Il ne se souvenait même pas s’être vraiment endormi, seulement qu’il fixait le tableau, sans vraiment le voir, ou sans en prendre totalement conscience. Le fond noir, sur lequel le professeur avait raturé quelques mots de sa craie blanche, avait finit le boulot, aspirant son attention comme dans un vortex et avant qu’il n’ait le temps de dire « ouf », Skye rouvrait les paupières sur un amphi vide. Du moins en partie, parce qu’il avait l’homme de ménage qui était planté là, à l’autre bout de la rangée où Skye s’était installé et qui le fixait, sans un mot, juste ce sourire un peu malsain qui arracha un frisson d’horreur à l’étudiant. On le connaissait pourtant pour avoir un certain sérieux entre ces murs; il savait être drôle et un peu insouciant dans les couloirs, entre deux bâtiments, mais une fois que Skye s’installait sur sa chaise, que ce soit pour les cours magistraux ou les TPs, le monde autour pouvait s’effondrer, il ne cillerait pas tant que l’intervenant n’annonçait pas la fin du cours. Pas cette fois, visiblement. Finalement il était comme les autres; ses soucis personnels venait quelque peu entraver sa concentration, brouiller ses connaissances et même diminuer ses résultats. Ce dont il se cachait bien en famille, préférant garder le côté positif des choses; il arrivait à s’en tirer chaque semestres, seulement pas comme il l’avait fais dans ses études précédentes. Il avait encore du mal à admettre qu’il n’était passé en seconde année que par la grâce d’un petit point en plus, récupéré par un devoir qu’il avait, pourtant, jugé calamiteux. Le plus idiot dans tout ça, c’était qu’il ignorait réellement ce qui lui posait problème, suffisamment pour perturber ses résultats, ni même comment en parler à ses parents. Il était le fils qui s’en sortait bien, pas exemplaire pour autant, mais sans doute celui qui posait le moins de soucis et même si cette position l’agaçait parfois, Skye n’était pas prêt à quitter ce rôle, par habitude. Et parce qu’il en fallait bien un, dans cette famille, qui ne soit pas source d’ulcère. « Soeurette ? Daisy-Day ? Youhou ? » Il avait récupéré ses affaires de cours, rapidement parce que le vieux moustachu avec son balai l’inquiétait vraiment, pour rentrer chez lui sans prendre le temps de vraiment souffler. Personne. Pas de bruits. Haussant les épaules, il laissa tomber son sac dans l’entrée, sous les manteaux suspendus, accrochant sa veste pour se diriger dans la cuisine, attraper une brique de lait et retourner à l’étage. Fut un temps, il se serait certainement vautré sur le canapé, la télévision en bruit de fond, pour attendre le retour d’un de ses parents, ou même de son frère.. Faux. Fut un temps, ce fameux moment de sa vie, Skye aurait surement profité de cette tranquillité pour faire venir Yasmin chez lui, ou la rejoindre, si elle n’était pas en compagnie de son frère. Ouch. Il grimaça et claqua doucement la porte de sa chambre pour attraper son casque, qu’il brancha à son portable, avant de poser sa brique sur la table de chevet, s’allonger et écouter sa playlist du moment. Ses paupières se fermèrent un instant, court, avant qu’il ne se tourne sur le ventre, attrapant un bouquin de chimie qui trainait au pied du lit, au milieu d’autres dictionnaires et anthologie sur le sujet des sciences - empilés les uns sur les autres, pour donner une illusion de rangement -, pour le potasser en profitant du rythme qui faisait battre doucement son pied.

Tourné vers la porte de sa chambre, Skye leva le nez en la voyant bouger, devinant qu’une personne devait y avoir toquer, sans qu’il l’entende. Retirant son casque, Skye reposa son regard sur la silhouette de sa mère et sourit. « Ça va. » S’étirant, il déposa son livre sur le sommet de sa pile, repoussant son casque et téléphone sur son oreiller, du bout du pied, avant de se tourner de côté, appuyant son coude sur le matelas, son poing enfoncé dans sa joue pour maintenir sa tête. « Seulement ce matin. » Concrètement, le système éducatif était étrange. Il se souvenait avoir eu des semaines bien plus chargées du temps du lycée, surtout au niveau des horaires, mais pas des devoirs.. Aujourd’hui c’était un peu l’inverse; il semblait que son emploi du temps ressemblait à un gruyère, mais que la masse de travail était bien plus importante. Paradoxe terrible, de quoi vous tuer toute motivation. « Hé, j’ai toujours du temps pour ma mère. J’suis le fils modèle, oublie pas. » Jouant des sourcils, il lui fit un clin d’oeil avant de sourire et de se pousser pour lui laisser de la place. Par réflexe, il vint appuyer sa joue contre le bras d’Amaryllis, prit d’une soudaine mélancolie. Il semblait que c’était hier, encore, qu’elle venait s’allonger sur son lit, pour le serrer contre elle, tandis qu’il luttait contre une forte fièvre, ou se remettait d’un virus de saison. « Honnêtement ? Je tuais le temps. T’es toute seule ? » Bien qu’il appréciait Daisy, il avait encore un peu de mal à ajouter cette variable à l’équation de sa famille et de se souvenir que sa mère devait, de nouveau, faire le chemin de l’école pour y déposer et récupérer un enfant. Qui n’était pas le sien, mais ça semblait être un détail sur lequel personne ne s’attardait vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
 
Personne n'est trop grand pour passer une après-midi avec sa mère ♦ Skye
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 11 Choses à faire pour passer le temps chez WalMart !!
» Trop froid pour être dehors. [Autumn ]
» Il n'est jamais trop tard pour vivre ses rêves [ Étoile Brillante ].
» Trop chaud pour la plage (PV Victoire)
» Mission pour passer le temps

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
READ MY MIND :: Washington, District of Columbia :: Capitol Hill-
Sauter vers: