AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Noäm&Isaiah + Between apples and oranges

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Isaiah E. NavarroGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 29/03/2017
Pages lues : 131
Crédits : class whore stuff (avatar) ;; tumblr (gif)
Avatar : Kit Harington
Pseudo : Mayiie.
Schizophrénie : Levi #THoechlinBaby #JHoughWinnie #HPanettiereLennon #ERedmayneTommy #SClaflinMicah #NJonasNoah #DO’Brien
Disponibilités : Disponible pour un RP, tu peux demander.

#EnCours Adela ; Chip ; Eric ; Gabriel ; Johan ; Luis ; Noäm ; Prunille
#EnAttente


Âge : Trente-quatre ans. J'assume parfaitement le fait que je ne les fais pas et je l'utilise pour embêter mes collègues parfois.
MY SOUL

MessageSujet: Noäm&Isaiah + Between apples and oranges   Dim 22 Oct - 23:35

Noäm & Isaiah
Between apples and oranges


Depuis quelques semaines maintenant, ma situation est ce que je pourrais qualifier de particulièrement instable. Tout a commencé le jour où j’ai décidé que je ne rentrerais plus chez moi, plus pour y vivre en tout cas. J’étais allé prendre quelques affaires en douce, quand Maureen n’était pas là, ne me sentant pas encore prêt à la croiser. Étais-je lâche ? Faible ? C’était possible, mais après tant d’années à me faire à ma condition, à ne pas changer quoi que ce soit, à rester passif, ce changement était particulièrement énorme pour moi et me perturbait grandement. Par contre, je ne pouvais pas nier que je me sentais mieux, libéré d’un poids qui pesait sur mes épaules depuis trop longtemps maintenant. Cela m’avait aussi permis de me concentrer sur le fait que je me devais de vivre une transition inattendue. D’abord, je l’avais vécue dans le gymnase de l’école, là où j’avais squatté pendant un petit moment, jusqu’à ce qu’on me propose de vivre ailleurs, en colocation temporaire. Je n’allais pas nier, je me montrais énormément reconnaissant de cette offre qui venait rendre ma vie encore plus simple, mais je refusais de rester les bras croisés, jouer les squatteurs et ne rien donner en retour. Je m’appliquais donc à aider avec les tâches ménagères dès que je le pouvais et aujourd’hui, je m’étais porté volontaire - ou plutôt, je m’étais imposé - pour aller faire les courses. Demander à l’autre de s’y rendre et donner de l’argent, c’était moyen, mais le faire moi-même, c’était mieux. Enfin, c’était ce que je pensais, et ce fut dans cet ordre d’idées que sitôt les cours au lycée terminés, je me rendis au supermarché le plus près de l’école, une liste approximative en main. Approximative parce que je me disais que si jamais je voyais autre chose qui pourrait faire plaisir ou bien que j’avais pu oublier, j’allais le prendre, quitte à ce que mon caddie soit plein. Je ne voulais pas lésiner pour cette première fois où je faisais l’épicerie pour moi et quelqu’un d’autre, un quelqu’un d’autre qui n’était pas ma femme, qui n’avait pas d’exigences précises, qui me laissait l’occasion de rentrer tout sourire en lui présentant ce que j’avais acheté. Ça semblait complètement idiot comme pratique, mais je n’avais pas eu droit à ce genre de satisfaction depuis si longtemps que ça me semblait désormais étranger. Espérant sincèrement renouer avec ce qui était un détail de la vie pour certains, mais qui m’importait à présent, probablement plus que jamais, j’entrai dans le supermarché, puis je pris un caddie, commençant à déambuler dans les allées pour chercher mes objets de convoitise, passant attentivement devant chaque produit pour m’assurer de ne rien oublier.

_________________

Parfois j'aimerais pouvoir remonter le temps et effacer tout ce qui fut triste. seulement la gaieté ne disparaîtrait-elle pas aussi ?  - Nicholas Sparks
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Noäm EriksenGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 21/01/2017
Pages lues : 235
Crédits : saturn
Avatar : Lucky Blue Smith.
Pseudo : ALLES
Disponibilités : Maximilian ♫ Chip ♫ RyanBranNaelIsaiah
Âge : Vingt-et-un ans (22 novembre).
MY SOUL

MessageSujet: Re: Noäm&Isaiah + Between apples and oranges   Dim 29 Oct - 16:10

isaiah ∞ noäm
Noäm n’avait pas l’habitude de faire des courses pour lui. En général, c’était ses parents qui s’occupaient d’aller au magasin et quand il allait avec eux, il n’était qu’un simple spectateur. Après tout, ce n’était pas son argent, et puis il mangeait de tout alors on pouvait bien choisir pour lui. Mais depuis peu il ne vivait plus chez ses parents, il avait son propre budget et un colocataire à nourrir. Ou à impressionner. Ryan l’avait gentiment accepté chez lui et depuis, Noäm faisait de son mieux pour qu’il ne regrette pas ce choix. En s’occupant le plus souvent du ménage et de la cuisine, et aujourd’hui c’était son tour de faire des courses. Ils avaient fait une liste et il s’était rendu au supermarché plein de bonne volonté. Peut-être que Ryan lui faisait un peu peur. Il était un peu bourru, l’air toujours agacé. Mais Noäm était certain que ce n’était qu’une carapace et qu’ils finiraient par bien s’entendre tous les deux. En attendant il essayait de ne faire aucun faux pas et également de se faire tout petit. Pour le moment son mensonge tenait plutôt bien, ses parents le croyaient réellement quand il disait habiter chez Max. C’était mieux comme ça, ils feraient une attaque s’ils apprenaient qu’il vivait avec un inconnu – qui le serait moins au fil du temps.
Il traînait donc dans les allées du magasin avec son panier se remplissant au fur et à mesure jusqu’à ce qu’une tête pas totalement inconnue n’attire son attention. Enfin si, il ne connaissait pas ce gars mais il se souvint l’avoir déjà vu quelque part et dans de mauvaises circonstances. Une scène de ménage plutôt mouvementée en public, peut-être même un peu violente qui avait totalement attiré son attention. Mais sur le moment Noäm n’avait pas fait plus attention que ça, il était en retard en cours et avait dû partir. Lui qui se mêlait de tout, c’était étonnant qu’il ait réussi à passer son chemin ! Une fois, mais pas deux. Alors bravant le rayon qui les séparait, il s’approcha de lui. Le blondinet était loin d’être timide mais la situation restait un peu délicate malgré tout.

« Bonjour… » fit Noäm d’une voix plutôt basse. Il n’avait pas envie de déranger cet homme mais ça faisait plusieurs semaines qu’il repensait à cette scène et il ne voulait pas l’avoir sur la conscience pendant dix ans encore. C’était quelqu’un de bienveillant, parfois ça se traduisait par des gestes ou paroles un peu déplacés comme aujourd’hui. « On se connaît pas, vous allez peut-être me prendre pour un taré mais euh… L’autre jour je vous ai vu vous disputer avec quelqu’un. Ou plutôt… Ce quelqu’un se disputait avec vous, vous n’aviez pas l’air très bien. Je profite de vous recroiser pour vous demander si tout va bien… »
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Isaiah E. NavarroGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 29/03/2017
Pages lues : 131
Crédits : class whore stuff (avatar) ;; tumblr (gif)
Avatar : Kit Harington
Pseudo : Mayiie.
Schizophrénie : Levi #THoechlinBaby #JHoughWinnie #HPanettiereLennon #ERedmayneTommy #SClaflinMicah #NJonasNoah #DO’Brien
Disponibilités : Disponible pour un RP, tu peux demander.

#EnCours Adela ; Chip ; Eric ; Gabriel ; Johan ; Luis ; Noäm ; Prunille
#EnAttente


Âge : Trente-quatre ans. J'assume parfaitement le fait que je ne les fais pas et je l'utilise pour embêter mes collègues parfois.
MY SOUL

MessageSujet: Re: Noäm&Isaiah + Between apples and oranges   Lun 6 Nov - 0:21

Noäm & Isaiah
Between apples and oranges


J’avais beau être de nature sociable, peut-être même un peu trop parfois, mais au fil du temps et des expériences, j’avais appris qu’il y avait certains endroits qui n’étaient pas géniaux pour socialiser, par exemple le supermarché. C’était un endroit public pourtant, où maintes gens passaient à chaque jour, chaque heure, chaque minute, mais bien souvent, à moins d’y être en famille, en couple ou en groupe, le passage était bien souvent individualisé. On faisait ses courses pour soi, pas pour les autres, c’était normal, et voilà tout. Me pliant donc à cette règle non-écrite de la société, quand je venais au supermarché, ce n’était pas dans l’intention de faire de nouvelles connaissances. Comme la majorité des gens, j’y venais pour faire mes courses et voilà tout. Respectant cette idée, c’était donc en silence que je choisissais mes articles, ne m’attendant pas à quoi que ce soit. Et encore et toujours alors que je ne m’attendais à rien, je vis quelqu’un s’approcher, et je l’entendis m’aborder, par une simple salutation. Intrigué, mais pas choqué, puisque ça pourrait être très bien un élève, actuel ou ancien, ou bien un parent d’élève, actuel ou ancien, je tournai la tête, pour me rendre compte que ce n’était aucune de ces quatre options. Ce jeune homme qui se trouvait devant moi, je ne pourrais pas dire que je ne l’avais jamais vu auparavant, mais je ne saurais dire quand et où. Mais désireux de ne pas me refermer pour autant, je lui répondis, de façon polie, sans toutefois chercher plus ample discussion:  « Bonjour… » Bien malgré moi, j’avais adopté un ton interrogateur qui laissait planer la confusion que je pouvais éprouver. Comme s’il l’avait ressenti, le jeune homme poursuivit son propos, en venant à m’expliquer pourquoi il était venu me voir. Légèrement troublé, puisque je me souvenais que j’avais eu une dispute avec Maureen, dans un lieu public. Normalement, elle gardait ça pour la maison, comme pour ne pas avoir de témoins, mais là, je ne savais pas quelle mouche l’avait piquée, elle avait porté ça à l’extérieur et visiblement au moins une personne n’était pas restée indifférente à cette scène. Quelque peu troublé, ce fut avec trop peu d’assurance que je répondis à l’individu:  « Oh euh… Ça va, merci… » Clairement, je ne me voyais pas lui raconter que cette personne qui m’avait engueulé, c’était ma femme, et que maintenant, j’avais quitté la maison et j’étais limite en cavale pour ne pas rentrer chez moi. Ça ne le regardait pas, je me doutais même bien que ça ne l’intéressait même pas. Mais conscient quand même qu’il avait pris la peine de prendre des nouvelles alors que nous ne nous connaissions pas, je ne pus rester sans lui dire:  « C’est… Gentil de vous en informer. » en tentant d’esquisser un sourire timide pour lui montrer que malgré mon inconfort dans la situation, j’appréciais quand même le geste, puisque rare étaient les gens qui auraient su s’attarder de cette façon, prendre de leur temps pour s’informer ainsi, autrement que pour en tirer des ragots, ce qui ne semblait pas être le cas de mon interlocuteur, et juste pour ça, je lui en étais, mine de rien, reconnaissant.

_________________

Parfois j'aimerais pouvoir remonter le temps et effacer tout ce qui fut triste. seulement la gaieté ne disparaîtrait-elle pas aussi ?  - Nicholas Sparks
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Noäm EriksenGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 21/01/2017
Pages lues : 235
Crédits : saturn
Avatar : Lucky Blue Smith.
Pseudo : ALLES
Disponibilités : Maximilian ♫ Chip ♫ RyanBranNaelIsaiah
Âge : Vingt-et-un ans (22 novembre).
MY SOUL

MessageSujet: Re: Noäm&Isaiah + Between apples and oranges   Mer 22 Nov - 18:20

isaiah ∞ noäm
Maintenant qu’il se retrouvait face à ce type, Noäm se sentait débile. Et c’était souvent qu’il se sentait débile, en ce moment. Quand il avait frappé à la porte de Ryan, que ce dernier avait ouvert avec une gueule blasée, là aussi il s’était senti con. C’était quelque chose d’inconfortable. En fait, le blond devrait apprendre à réfléchir avant d’agir, ça lui éviterait bien des situations gênantes. Mais il écoutait toujours son instinct, jamais sa tête. Et parfois, comme aujourd’hui… Il aurait aimé que ça ne soit pas le cas. Parce que l’homme posait sur lui un regard confus, presque gêné, et que dans la tête de Noäm, ça n’aurait pas du tout dû se passer comme ça. Au fond, il n’avait que de bonnes intentions. Il venait prendre des nouvelles d’un professeur qu’il avait vaguement aperçu pendant sa période lycée. Ah… voilà comment il aurait dû commencer : lui dire qu’il avait fréquenté le lycée où il travaillait il y a maintenant trois ans. C’aurait été moins bizarre comme approche.
Mais c’était trop tard, il venait de lui avouer la raison de sa présence et Isaiah sembla légèrement déboussolé. Pas très à l’aise, Noäm croisa les bras et s’employa à fuir son regard du mieux possible. L’homme ne semblait pas mal prendre sa démarche mais il devait malgré tout le trouver bizarre. « Je suis désolé. Je m’étais pas rendu compte que ça pouvait donner quelque chose d’aussi gênant et bizarre… J’ai juste pensé à votre santé. » Il n’avait pas forcément bonne mine, même aujourd’hui. Noäm n’avait jamais vécu la violence dans un couple mais il se doutait que ce n’était pas facile à avouer, surtout quand on était un homme. Alors peut-être qu’Isaiah se sentirait bien de savoir qu’il pouvait éventuellement compter sur quelqu’un. Même si ce quelqu’un était un inconnu bien moins âgé qui plus est. « J’sais pas si ça peut rendre le truc moins louche, mais je crois qu’on a fréquenté le même lycée. Enfin… J’vous ai jamais eu comme prof de sport, mais je crois vous avoir déjà croisé. » Un professeur aussi mignon ça ne se loupait pas, surtout qu’on connaissait le penchant de Noäm pour les garçons plus âgés… « Je devrais peut-être arrêter de vous embêter pendant vos courses. Si ça va, c’est le principal. »
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Isaiah E. NavarroGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 29/03/2017
Pages lues : 131
Crédits : class whore stuff (avatar) ;; tumblr (gif)
Avatar : Kit Harington
Pseudo : Mayiie.
Schizophrénie : Levi #THoechlinBaby #JHoughWinnie #HPanettiereLennon #ERedmayneTommy #SClaflinMicah #NJonasNoah #DO’Brien
Disponibilités : Disponible pour un RP, tu peux demander.

#EnCours Adela ; Chip ; Eric ; Gabriel ; Johan ; Luis ; Noäm ; Prunille
#EnAttente


Âge : Trente-quatre ans. J'assume parfaitement le fait que je ne les fais pas et je l'utilise pour embêter mes collègues parfois.
MY SOUL

MessageSujet: Re: Noäm&Isaiah + Between apples and oranges   Lun 27 Nov - 2:10

Noäm & Isaiah
Between apples and oranges


Malgré ma surprise et l’étrangeté de la situation, j’avais tenté tant bien que mal de paraître aussi naturel que possible, mais malheureusement, ma tentative s’était avérée veine. Quand il était question de mentir sur mes blessures quand on me posait la question, normalement, j’y parvenais plutôt bien, mais dans le cas présent, pris de court de la sorte, sachant que je ne pouvais pas dire que c’était une banale conversation avec une collègue de travail ou un truc du genre, c’était beaucoup plus difficile. Cela fit en sorte qu’un malaise parut s’installer entre nous deux, malaise qui fit en sorte que le jeune homme en vint à s’excuser de son initiative, ce que je ne voulais certainement pas. Espérant que cela viendrait changer quelque chose, je lui dis:  « Ne vous en faites pas, j’ai apprécié votre initiative. C’est juste que ça arrive si peu souvent que j’en ai été surpris. » Pour compléter mes propos et me montrer aussi rassurant que possible, j’esquissai un petit sourire un peu timide, espérant que cela viendrait détendre quelque peu l’atmosphère. Je ne dis pas que ce fut un succès à tout coup, mais apparemment, ce fut suffisant pour que le jeune homme poursuive, en venant à me faire comprendre que nous n’étions pas de complets inconnus, au bout du compte. Enfin, je ne connaissais pas son nom, nous ne nous étions jamais vraiment parlés avant aujourd’hui, mais il n’en demeurait pas moins que nous nous étions croisés, selon ses dires, à un autre endroit que dans ce supermarché, à savoir au lycée. Devrais-je me montrer rassuré ? Enjoué de ce fait ? Je ne savais pas trop, mais je devais admettre que soudainement, ça rendait la situation un peu moins étrange, pour moi en tout cas. Évidemment, c’était loin d’être parfait, mais c’était suffisant pour que je ne ressente pas l’urgence de mettre fin à la conversation ici et maintenant. Au contraire, alors que le jeune homme semblait prêt à s’éclipser dans une autre allée et terminer notre entretien ainsi, de mon côté, je lui dis:  « Ça fait combien de temps que tu as terminé le lycée ? » D’inconfortable, j’étais soudainement devenu curieux, curieux de voir si nous avions pu effectivement nous croiser, curieux de voir ce qu’il pouvait savoir à mon sujet, curieux de voir si moi, je n’avais pas entendu parler de lui précédemment, curieux de voir ce qu’il était devenu, comme bien souvent lorsqu’il était question d’anciens étudiants, qu’importe si je leur avais enseigné ou pas. Plus encore, j’avais même tenté de détendre un peu l’atmosphère, me permettant de le tutoyer, puisque lorsqu’il était question d’élèves du lycée, je me permettais le tutoiement, n’ayant jamais tant aimé le vouvoiement, même pour les élèves envers moi, malgré le fait que cela venait certainement briser la tradition instaurée au sein de l’école.

_________________

Parfois j'aimerais pouvoir remonter le temps et effacer tout ce qui fut triste. seulement la gaieté ne disparaîtrait-elle pas aussi ?  - Nicholas Sparks
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Noäm EriksenGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 21/01/2017
Pages lues : 235
Crédits : saturn
Avatar : Lucky Blue Smith.
Pseudo : ALLES
Disponibilités : Maximilian ♫ Chip ♫ RyanBranNaelIsaiah
Âge : Vingt-et-un ans (22 novembre).
MY SOUL

MessageSujet: Re: Noäm&Isaiah + Between apples and oranges   Ven 15 Déc - 18:48

isaiah ∞ noäm
Noäm s’apprêtait à s’éclipser. En fait, maintenant qu’il avait eu sa réponse il était gêné d’avoir posé la question. Parce qu’il ne se sentait pas légitime, qu’il avait l’impression d’être une commère et d’avoir espionné une scène qu’il n’aurait pas dû voir. M’enfin, ce jour-là il aurait fallu être sourd pour ne pas entendre la dispute tellement c’était violent. C’est pour ça qu’il n’aimait pas les filles, Noäm ! Des furies ! Des folles ! Bon. C’était peut-être des gros clichés mais ce jour-là il n’aurait clairement pas voulu être à la place d’Isaiah. Peu importe ce qu’il s’était passé, qui avait eu tort ou pas, il y avait des façons de s’exprimer et de parler à l’autre. Ca s’appelait le respect et Isaiah n’y avait pas eu le droit. Noäm était bien loin de se douter que le pauvre était un homme battu, en fait il préférait ne même pas y penser.
Finalement, Isaiah le retint en lui posant une simple question. Ah le lycée. Cette bonne époque où il n’avait besoin de ne s’occuper de rien. Noäm avait choisi de devenir indépendant et cela voulait dire beaucoup de choses : travailler, faire les courses, s’occuper de la cuisine et du ménage. D’autant que son colocataire n’était pas réellement une fée du logis et il fallait bien que quelqu’un s’en occupe sur les deux. « Je commence ma troisième année de fac, alors ça va faire trois ans que je n’y suis plus. Noäm Eriksen, je ne suis pas certain que ça vous dise quelque chose mais on ne sait jamais… » Alors qu’il parlait, Noäm sembla gêner une petite vieille qui voulait passer avec son caddie. Il s’excusa et se décala alors. Un rayon de supermarché ce n’était vraiment pas le meilleur endroit pour discuter, il y avait trop de passages. Puisque le professeur avait l’air enclin à la discussion, Noäm se risqua alors à proposer : « Peut-être qu’on pourrait finir nos courses tranquillement, et je vous invite à boire un café en face ? » En tout bien tout honneur, de toute façon, Noäm n’avait pour habitude de ne craquer que sur un professeur à la fois !
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Isaiah E. NavarroGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 29/03/2017
Pages lues : 131
Crédits : class whore stuff (avatar) ;; tumblr (gif)
Avatar : Kit Harington
Pseudo : Mayiie.
Schizophrénie : Levi #THoechlinBaby #JHoughWinnie #HPanettiereLennon #ERedmayneTommy #SClaflinMicah #NJonasNoah #DO’Brien
Disponibilités : Disponible pour un RP, tu peux demander.

#EnCours Adela ; Chip ; Eric ; Gabriel ; Johan ; Luis ; Noäm ; Prunille
#EnAttente


Âge : Trente-quatre ans. J'assume parfaitement le fait que je ne les fais pas et je l'utilise pour embêter mes collègues parfois.
MY SOUL

MessageSujet: Re: Noäm&Isaiah + Between apples and oranges   Lun 18 Déc - 1:32

Noäm & Isaiah
Between apples and oranges


Trois ans, ce n’était pas un si gros délai en termes techniques, mais pour un enseignant, cela faisait toujours drôle d’entendre un ancien élève dire où il était rendu, ne venant certainement pas nous rajeunir. Tristement, avec le jeune homme qui se trouvait devant moi, je ne pouvais pas tant me sentir nostalgique, non pas que ce qu’il me racontait était sans intérêt, mais parce que malheureusement, je ne l’avais jamais eu dans ma classe et du coup, je ne le connaissais pas tant. Même son prénom, bien qu’il me dit quelque chose, ne fut pas suffisant pour que je puisse l’associer à qui que ce soit de précis, celui-ci ayant peut-être été soulevé une fois ou deux dans une conversation avec un de mes collègues, mais sans plus. Que pouvais-je répondre donc ? Ne sachant pas trop, je me contentai de simplement hocher la tête. Au bout du compte, je n’aurais pas eu le temps de dire quoi que ce soit, compte tenu du fait que nous avions été perturbés par la présence d’une dame qui, visiblement, n’était pas enchantée de devoir ralentir son rythme de croisière pour nous donner l’occasion de poursuivre notre conversation. La laissant passer, je n’eus pas le temps de reprendre la parole suite à cela, laissant alors l’occasion au jeune homme de faire une proposition à laquelle je ne m’attendais pas tant, mais que je ne sus lui refuser du coup. Après tout, ce n’était pas comme si j’étais pressé, alors dans un haussement d’épaules, je dis:  « Oui, pourquoi pas. », ajoutant un petit sourire timide, avant de considérer ma liste de courses pendant un instant, me rendant compte que j’avais pris la grande majorité de ce dont j’avais besoin. Après, il me restait encore quelques articles à prendre, donc je ne me vis pas tout arrêter maintenant. Mais est-ce que Noäm voudrait me suivre, alors qu’il avait ses propres courses à faire ? Estimant que non, je décidai de faire une suggestion à mon tour, soit:  « On… On se retrouve à la sortie ? » Je savais que cela pouvait paraître étrange aux premiers abords, mais en toute franchise, je n’avais pas d’autre idées de comment nous pourrions nous y prendre. Après, si jamais il voulait qu’on continue à traverser les allées ensemble, je n’allais pas lui dire non, d’où le fait que je préférais lui laisser le choix et m’adapter à sa décision.

_________________

Parfois j'aimerais pouvoir remonter le temps et effacer tout ce qui fut triste. seulement la gaieté ne disparaîtrait-elle pas aussi ?  - Nicholas Sparks
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Noäm EriksenGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 21/01/2017
Pages lues : 235
Crédits : saturn
Avatar : Lucky Blue Smith.
Pseudo : ALLES
Disponibilités : Maximilian ♫ Chip ♫ RyanBranNaelIsaiah
Âge : Vingt-et-un ans (22 novembre).
MY SOUL

MessageSujet: Re: Noäm&Isaiah + Between apples and oranges   Mar 26 Déc - 14:07

isaiah ∞ noäm
Noäm se rassurait comme il pouvait. Si sa présence dérangeait vraiment le professeur ou s’il trouvait sa démarche déplacée, alors jamais il n’aurait accepté d’aller boire un café avec lui pour parler. Le blondinet ne savait pas du tout de quoi ils pourraient parler, très honnêtement. Mais peut-être qu’Isaiah y trouverait l’occasion de se confier à quelqu’un qu’il ne connaissait pratiquement pas – ce qui était parfois plus facile. Ou alors, peut-être acceptait-il simplement pour avoir la paix, finir ses courses et ne pas l’attendre à la sortie. Dans tous les cas, il valait mieux faire ses courses chacun de son côté plutôt que de se suivre dans les rayons. Ca prendrait deux fois plus de temps et puis ce qu’ils achetaient l’un et l’autre, ça ne les regardaient pas. D’autant que Noäm ne voulait pas du tout imposer sa présence alors si vraiment Isaiah voulait s’en aller avant lui, ça lui en laisserait l’occasion. « Oui je pense que c’est mieux de faire comme ça. Pas que j’ai honte de mes achats, mais, ça me stresse qu’on me regarde ! » Il rit doucement. Pourtant il n’avait rien à acheter de gênant du style capotes ou papier toilette ! « Alors à tout de suite. » Il lui sourit et reprit sa route dans le supermarché.

Il ne lui restait plus grand-chose à prendre alors quelques minutes plus tard il se retrouvait à la caisse. Noäm régla rapidement ses achats puis alla se poser sur un banc à l’extérieur, patientant sur son téléphone. Il se demanda encore pendant de longues minutes ce qu’ils allaient bien pouvoir se dire… Peut-être que ce n’était pas tant une bonne idée, après tout. S’il avait été son professeur c’aurait été plus facile de trouver des sujets de conversation, là c’était juste gênant.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Isaiah E. NavarroGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 29/03/2017
Pages lues : 131
Crédits : class whore stuff (avatar) ;; tumblr (gif)
Avatar : Kit Harington
Pseudo : Mayiie.
Schizophrénie : Levi #THoechlinBaby #JHoughWinnie #HPanettiereLennon #ERedmayneTommy #SClaflinMicah #NJonasNoah #DO’Brien
Disponibilités : Disponible pour un RP, tu peux demander.

#EnCours Adela ; Chip ; Eric ; Gabriel ; Johan ; Luis ; Noäm ; Prunille
#EnAttente


Âge : Trente-quatre ans. J'assume parfaitement le fait que je ne les fais pas et je l'utilise pour embêter mes collègues parfois.
MY SOUL

MessageSujet: Re: Noäm&Isaiah + Between apples and oranges   Sam 30 Déc - 22:45

Noäm & Isaiah
Between apples and oranges


Ne connaissant pas grand-monde qui aimerait se faire suivre par un inconnu, ou même un quasi inconnu pendant ses courses, je ne pus qu’approuver le fait de se retrouver à la sortie, plutôt que de prendre les mêmes allées, attendre l’autre, sans peut-être même savoir quoi se dire. Peut-être allions-nous nous croiser pendant notre progression, je n’en savais trop rien, mais une chose fut certaine, ce fut que lorsque Noäm vint à briser la conversation, je ne cherchai pas à la faire durer plus longtemps, me contentant de lui dire:  « Oui, à tout de suite. » avec un sourire poli, continuant alors mon chemin, sans oublier la liste que je m’étais faite. Je ne fis pas totalement comme si de rien n’était, dans le sens où je ne me permis pas non plus de prendre tout mon temps, choisir la conserve qui était la moins abîmée ou un truc du genre. Bon ça, je ne le faisais pas au quotidien non plus, mais disons que je ne pris pas mon temps comme à la normale non plus, comme si rien ne m’attendait au bout. Plus encore, je ne fis pas exprès de regarder les allées pour voir si je ne trouverais pas autre chose à prix réduit, me contentant de me rendre à la caisse lorsque je fus arrivé au bout de ma liste. Devant moi, il n’y avait qu’une seule personne, et apparemment, cette personne, elle avait plein de temps à dépenser. L’attente ne fut donc pas aussi courte qu’espérée, si bien que lorsque je sortis du supermarché avec mes courses, que je déposai dans le coffre de ma voiture sans la déplacer toutefois, je me rendis compte que Noäm, lui, était déjà sorti. M’approchant, je me raclai la gorge pour faire savoir ma présence, puis je lui dis:  « Je suis désolé, j’espère que je ne t’ai pas trop fait attendre. Il y avait une vieille dame devant moi à la caisse, et elle a apporté tous les coupons-rabais du mois, je crois bien… » Me rendant compte qu’après-coup que j’étais en train de me perdre dans de futiles explications, je m’arrêtai, marquant une pause pour reprendre ma contenance, puis dire:  « On y va ? », histoire de confirmer que le plan fonctionnait toujours, parce que qui sait, peut-être le temps avait trop tourné et il avait changé d’avis, même si quelque chose me disait que c’était le cas, il aurait pris la route dès que je serais arrivé ou un truc dans le genre.

_________________

Parfois j'aimerais pouvoir remonter le temps et effacer tout ce qui fut triste. seulement la gaieté ne disparaîtrait-elle pas aussi ?  - Nicholas Sparks
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Noäm EriksenGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 21/01/2017
Pages lues : 235
Crédits : saturn
Avatar : Lucky Blue Smith.
Pseudo : ALLES
Disponibilités : Maximilian ♫ Chip ♫ RyanBranNaelIsaiah
Âge : Vingt-et-un ans (22 novembre).
MY SOUL

MessageSujet: Re: Noäm&Isaiah + Between apples and oranges   Lun 15 Jan - 18:38

isaiah ∞ noäm
Le temps se déroulant lentement, Noäm finit par se déconcentrer et par se perdre dans ses pensées. Pensées qui allèrent de Maximilian, à son professeur, à Ryan son nouveau colocataire. Un vrai bordel dans sa tête. Beaucoup de choses avaient changé dans sa vie récemment et il se posait trop rarement pour y penser. Alors quand finalement Isaiah arriva à son niveau, Noäm eut un léger sursaut. Il se redressa et sourit au professeur. « Oh, pas de souci ! Je connais ça… En général c’est toujours sur moi que ça tombe mais aujourd’hui j’ai eu de la chance. » Et comme le blondinet n’était pas un nerveux, tant qu’il n’était pas pressé ça lui était égal. De toute façon, il n’était jamais pressé lui. « Oui allons-y ! » Il attrapa son sac de courses et se releva, suivant Isaiah dans le café d’en face. Encore une fois, il se demandait bien de quoi ils allaient pouvoir parler. Peut-être que ce serait naturel, peut-être que ce serait gênant. En tout cas, Noäm ne put s’empêcher de penser que la ville comptait de très beaux professeurs… Il fallait qu’il arrête avec les vieux, lui !

Ils s’installèrent tranquillement à l’intérieur et un serveur, très réactif, vint leur demander leurs commandes. Noäm se contenta d’un simple soda et laissa ensuite Isaiah énoncer son choix. Puis quand il fut parti, comme il l’avait prévu, un léger blanc s’installa. Noäm se frotta la nuque, se remit droit sur sa chaise et sourit. « J’aurais peut-être dû réfléchir avant de vous inviter à boire quelque chose. Pas que vous ne m’êtes pas agréable mais j’ose pas vraiment… Aborder le sujet qui fait que je vous ai parlé tout à l’heure. » Il se mordit la lèvre. Noäm était du genre plutôt direct alors finalement il se lança. « Est-ce que vous êtes certain que tout va bien pour vous ? »
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MY BOOK COVER
MY SOUL

MessageSujet: Re: Noäm&Isaiah + Between apples and oranges   

Revenir en haut Aller en bas
 
Noäm&Isaiah + Between apples and oranges
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un combat avec un loup brun aux yeux oranges
» MAZETTECOMMEILESTTROPCLASSEO_O -L'homme aux lunettes oranges
» The back alleys [Dana & Isaiah]
» Les appels du ciel [Soren & Isaiah]
» H A C K R O M S . P O K E M O N

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
READ MY MIND :: Washington, District of Columbia :: Capitol Hill :: Rues commerçantes-
Sauter vers: