AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Aislan & Noah ▬ Au mauvais endroit, au mauvais moment

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Aislan & Noah ▬ Au mauvais endroit, au mauvais moment   Sam 14 Juil - 16:35


Aislan & Noah

Au mauvais endroit, au mauvais moment

Ai-je droit à un avocat ?
Aislan est le premier à râler contre ses collègues qui usent de leur pouvoir et de leur grade. Lorsqu’il y a des histoires entre la police et des gangs ou encore des arrestations sans qu’il n’y ait de raison particulière, il est le premier à gueuler et à montrer qu’il est contre cette police là. Et pourtant, là, il a la sensation d’avoir été le même. C’est assez désagréable d’être comme ceux qu’on condamne soi-même. Aislan ne peut pas le retarder aussi longtemps. Enfin s’il veut l’interroger alors il doit le faire en l’emmenant au poste. Là ce n’est pas vraiment fait de façon légal ou du moins de la façon dont on lui a appris lorsqu’il était à Quantico ou même avant ça à l’école de police. Mais bon, il ne veut pas l’embarquer alors qu’il est de plus en plus persuadé qu’il n’y est pour rien. Pourtant, il a l’air de profiter de sa fonction pour avoir des informations. Là encore ce n’est pas très légal. Il devrait être reconnaissant qu’il l’aide, pas lui parler sur ce ton. Mais bon, ce n’est pas la seule faute qu’il fait puisqu’en se situant ici avec son arme de service ce n’est pas vraiment dans ses droits puisqu’il a été rétrogradé pour une durée indéterminée. Gardant toujours son arme dans sa main, il l’écoute après qu’il se soit excusé auprès du suspect qui ne l’est plus. Certains cachent bien leurs jeux mais là Aislan ne croit pas du tout à un pseudo jeu d’acteur pour passer pour innocent. Il l’est, point ! Si un de ses supérieurs lui reproche et bien tant pis. « D’accord merci ! » Dit-il en acquiesçant de la tête pour appuyer sur ses propos. Prenant sa radio toujours sur lui, il dit simplement « Le suspect a été vu par un passant avec un jean et une veste rouge. Il a un bandage ! Le suspect interrogé ne l’est plus. » Il ne sait pas si ça va servir à ses collègues. Les vêtements ne sont pas vraiment utiles à savoir car certaines sont très futées pour trouver comment se changer rapidement suite à une fuite. Tout comme le bandage qui peut être enlevé mais ils n’ont que ça comme élément, du moins du côté d’Aislan. « Encore désolé, je ne vais pas vous embarquer au poste » Il lui a assez fait perdre temps comme ça. L’agent du fbi chercha dans ses affaires une carte avec uniquement son numéro. « Si certaines choses vous reviennent à l’esprit, vous pouvez appeler et demander Aislan. Ou si vous avez besoin de quoi que ce soit ! » Il ajoute cela en le regardant dans les yeux. En fait il se sent stupide de tout le cinéma et de la frayeur qu’il lui a fait inutilement. Sans doute est-ce pour cela qu’il lui revaut un service même si l’homme doit surement vouloir partir et ne plus le revoir.
Revenir en haut Aller en bas
Noah H. DawsonGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 18/09/2017
Pages lues : 153
Crédits : lempika (avatar) ;; tumblr (gif)
Avatar : Dylan O'Brien
Pseudo : Mayiie
Schizophrénie : Levi #THoechlinKaya #JDewanLennon #ERedmayneDaryl #CHemsworthIsaiah #KHaringtonMicah #NJonasCarson #KMcGrathJordan #SAmell
Disponibilités : Disponible pour un Rp, tu peux faire ta demande !

#EnCours Alec ; Carter ; Elisa ; Jonas ; Selina ; Simon
#EnAttente
Âge : Vingt-sept ans. (30.07.1991)

MessageSujet: Re: Aislan & Noah ▬ Au mauvais endroit, au mauvais moment   Jeu 19 Juil - 17:53


Aislan & Noah

Au mauvais endroit, au mauvais moment

Ai-je droit à un avocat ?
J’avais réfléchi maintes et maintes fois avant de finalement donner quelque chose un brin pertinent à l’agent, j’étais persuadé que ce que j’avais dit, ce n’était pas des bêtises, et pourtant, je me trouvai à douter de moi-même, en entendant l’officier donner les informations dans son émetteur. Est-ce que c’était bel et bien ça ? Y avait-il autre chose ? Le bandage était-il un fruit de mon imagination ? Craignant tout ça pendant un instant, je tentai de ne pas le laisser paraître, restant donc là, mains dans mes poches, m’exprimant que lorsqu’il vint me confirmer qu’il n’allait pas m’embarquer, m’exprimant d’un soupir non-feint, un fort soupir qui montrait que j’étais vraiment soulagé, au-delà de la politesse et de la retenue, que je ne pensais pas être obligé d’avoir à ce point. Évidemment, je ne devins pas complètement malpoli pour autant, même si ce fut bien difficile, voire impossible, de me montrer reconnaissant au moment où l’agent me tendit une carte, m’expliquant que je pouvais appeler en cas de besoin, et pas seulement pour ce dossier. Enfin, si j’avais bien compris ce qu’il signifiait par là. En fait, tout ce que je trouvai à faire, ce fut de me montrer un peu surpris, un peu cynique, et donc répondre, en marmonnant:  « Quoi que ce soit hein… » Pendant un instant, j’eus envie de lui demander si c’était en quelques sortes une carte de sortie de prison gratuite, comme au Monopoly, mais je me ravisai, ne voulant pas abuser, ne voulant pas me retrouver dans la situation précédente. En fait, je voulais tout faire pour m’en éloigner, si bien que je considérai du coin de l’oeil le fameux sac à main volé, pour juste dire:  « N’oubliez pas votre… pièce à conviction… » Était-ce là le bon terme ? Je ne savais pas trop pour le coup, sachant juste que je refusais catégoriquement d’y toucher désormais. Refermant une main sur mon propre sac, je demandai ensuite:  « Je peux partir maintenant ? » Il ne m’emmenait pas au commissariat, s’il tenait sa promesse, je n’avais pas à ajouter quoi que ce soit et dans le cas où j’avais quelque chose à ajouter - et j’allais tenter que non - pourquoi je resterais, sauf pour me torturer un peu plus dans cette situation inconfortable ? Je ne savais pas, mais je préférais demander, histoire de ne pas faire de faux pas, à croire que finalement, peut-être je n’étais pas si soulagé que je voulais faire croire que je l’étais, que ce soit à l’agent Aislan ou à moi-même.
Revenir en haut Aller en bas
 
Aislan & Noah ▬ Au mauvais endroit, au mauvais moment
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Toujours au mauvais endroit au mauvais moment (f. James)
» Au mauvais endroit au mauvais moment [Shin-Il&Dong Sun]
» (flashback) Au mauvais endroit...au bon moment [Pv Lyra]
» Au mauvais endroit au mauvais moment (May)
» Au mauvais endroit, au mauvais moment? [ PV Tsuw, Warren ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
READ MY MIND :: La cour d'école, tant de plaisir :: Les oubliettes :: Les rp's archivés-
Sauter vers: