AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A new tradition begins ✰ Deved #HOT

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Devon FloydGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 21/10/2017
Pages lues : 687
Crédits : monocle. (avatar) ✰ gif (tumblr) ✰ ship (shellhead. & tag)
Avatar : Zoe sweety Kravitz
Pseudo : monocle. ✰ alice
Schizophrénie : Derrick #CWood Rhett #GGustin Chip #THolland Carter #AKendrick Solora #CBennet Lowen #DStevens Jesabel #LCollins Jonas #TEgerton
Disponibilités : closed (7/5) austin ; jared ; benjamin ; alec ; roman ; liam ; nash
old memories ✰ nash
Âge : 25 ans ✰ 31 juillet 1993

MessageSujet: Re: A new tradition begins ✰ Deved #HOT   Lun 18 Juin - 19:02

Jared & Devon

x'mas is comming

A new tradition begins
Lui et les autres, Jared a le don de tout ramener à lui, mais c’est une chose que Devon a compris depuis longtemps. L’égocentrisme de cet homme et si elle s’amuse à lui rappeler qu’il n’est pas le seul et unique, elle sait qu’il a une place importante dans sa vie et ça, elle ne peut le changer. Personne ne pourra remplacer Jared, personne. Pour la simple et bonne raison, qu’il est un peu tout pour elle. Un ange gardien. Un père. Un amant. Un sauveur. Un professeur. Il ne lui dira jamais tout ce qu’il est pour elle, parce qu’elle sait que certaine facette qu’elle lui trouve ne risque pas de lui plaire – surtout le papa, quoi qu’elle pourrait aisément l’appeler daddy pour l’embêter ou non. « Si tu le dis ! » réplique-t-elle. Elle ne croit pas toujours tout ce qu’il lui dit, mais à force de parler de fantasme, elle voit bien qu’il ne plaisante pas, qu’il est sérieux, même si elle ne souhaite pas prendre ce chemin hasardeux. Un plan à trois, elle a du mal à imaginer, elle ne voit pas le plaisir qu’une femme peut offrir à une autre. Même si elle le pense fortement, elle ne voit vraiment pas. Et c’est pourquoi elle cherche de manière détourner à lui faire oublier cette idée. Ce qui semble être plus difficile qu’elle ne le pensait. Il veut un plan à trois, mais pas avec n’importe qui, avec elle. Pourquoi ? Elle se mord la lèvre, elle essaie de jouer à la fière, mais ce n’est pas facile face à lui. Elle pourrait tout accepter de lui, mais pour une fois, elle veut garder son point, ne pas flancher. Résister. Ce n’est pas gagné d’avance, mais s’ils changent de sujet, peut-être qu’elle s’en sortira ? Par chance, l’appelle de la chaire eut raison de leur conversation et c’est avec soulagement, qu’elle se laisse diriger par lui. Elle lui donne les rênes, jouant la marionnette de son plaisir. Elle s’échauffe, laissant monter la température entre eux. Elle fond contre ses lèvres, ses caresses elle s’en délecte et il l’électrolyse. Elle sent des frissons de plaisir irradier sa colonne vertébrale. Elle gémit son plaisir tout doucement. Entre eux, il y a mille façons qui ont été déjà faite et elle aime pimenter la chose, si elle ne peut lui offrir le fantasme qu’il désire, elle peut lui offrir autre chose. Elle s’engage à l’étonner le plus possible. Dos à lui, elle lui fait comprendre ce dont elle a envie. Ils ne l’ont jamais fait, elle ne l’a jamais fait et après deux ans de sexe commun, elle est bien curieuse de tester cela. Son entre-cuisses ruisselles sur ses jambes, elle étale sa mouille contre son intimité faisant briller sa peau chocolatée. La tête appuyée contre l’accoudoir, elle ferme les yeux, elle sent ses mains agripper ses fesses. Ça n’a rien à voir avec d’habitude, il semble plus désireux, excité et elle sait que c’est elle qui l’excite de cette façon, ou du moins c’est son cul. Elle ne sait pas à quoi s’attendre, elle se doute qu’elle peut avoir mal, mais elle assume cette douleur. Elle sent son pouce en elle, se concentrant, elle canalise son attention sur son doigt, pressant ses parois intime autour de lui, elle se contracte, l’emprisonne quelques instants avant de perdre sa concentration en sentant une sensation chaude et humide caressant la zone autour de son second orifice. Elle pousse une plainte de plaisir, sa main prenant appuie sur l’accoudoir pour le lacérer de ses ongles manucurés. Elle aime ça, mais elle n’a pas idée de ce qui l’attend encore, son pouce remplace finalement sa langue et elle ferme les paupières plus durement. Elle anticipe la suite et en s’introduisant en elle, une douleur l’envie, vite adouci, sa corps d’adaptant à cette présence. Elle gémit doucement, jusqu’à pousser un grognement presque inaudible lorsqu’il retire son pouce. Tout semble aller trop vite, elle sent ses caresses sur son intimité, cette palpitation au niveau de son cul, ses lèvres contre la peau de son dos. « Promis. » répond-t-elle en serrant les dents. Il lui fait mal, mais ce n’est pas une douleur désagréable, simplement surprenante. Ses chairs qui s’écartent pour le laisser la pénétrer. Elle s’habitue à ses doigts en elle, ce qui était douloureux devient vite agréable. Elle le laisse garder le rythme, mais elle ne reste pas là sans rien faire. Glissant sa main entre ses jambes, elle caresse son sexe qu’elle parvient à toucher. Elle le prend dans sa main et commence à le masturber. Elle le veut dur. Ses caresses sont malhabiles avec l’excitation, mais ça ne l’arrête pas. Elle se recule un peu et le guide, commençant par le frotter contre sa chatte ruisselante. Puis, elle se sent tellement excitée qu’elle ne réfléchit pas, aucune once de lucidité ne la retient avant qu’elle s’empale contre sa verge. Celle-ci dans sa cavité, ses doigts dans l’autre elle pousse un hurlement de plaisir. Elle le sent de partout, dilaté, elle l’accueille pratiquement entier en elle. Se redressant, elle vient s’agripper à lui, passant son bras autour de son cou, elle garde l’équilibre ainsi, l’enfonçant au plus profond d’elle. Elle gémit, se plaint, ce plaisir de se sentir pleine ainsi. Elle guide les mouvements sur sa verge. « Met un autre doigt. » souffle-t-elle en tournant la tête, le regardant de ses yeux assombris par le plaisir. Elle attend qu’il en ajoute un, poussant un cri de plaisir. Elle fond sur lui, se liquéfie entièrement, sa bouche ouverte, elle ne ressent plus la douleur, mais le plaisir. Au bout de quelques secondes elle le retire d’elle, verge et doigts. Sa respiration est saccadée. Elle se tourne, se lève et le pousse pour qu’il s’assoit sur le canapé. Son corps félin frémit déjà à la simple pensé de ce qu’elle s’apprête à faire. Elle monte sur le canapé, debout au-dessus de lui et doucement elle descend, jusqu’à ce que son sexe caresse à nouveau son intimité. Elle le prend un main et le guide vers l’arrière. Son gland force le passage, ça n’a rien à voir avec ses doigts, elle le sait désormais. Sa bouche ouverte, elle a mal, mais elle prend ce mal en patience. Elle se relève, puis redescend ainsi de suite, jusqu’à ce que son gland est franchi l’entré tout entier. Ses mains sur ses épaules, elle s’aide ainsi à garder un certain rythme. Elle y parvient, se baisant sur lui, elle découvrir les plaisirs de la sodomie. Son regard croise celui du brun, embrumé elle gémit : « Baise-moi daddy. »

_________________
I've got no roots I like digging holes and, hiding things inside them When I grow old, I hope I won't forget to find them Cause, I've got memories and travel like gypsies in the night I build a home and wait for, someone to tear it down Then pack it up in boxes, head for the next time around Cause, I've got memories and travel like gypsies in the night And a thousand times I've seen this road A thousand times
Revenir en haut Aller en bas
Jared SilvesterGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 07/09/2016
Pages lues : 2030
Crédits : TAG
Avatar : Ian Somerhalder
Pseudo : TAG
Schizophrénie : La barmaid au caractère bien trempé alias Megara feat Phoebe Tonkin & Le flic strip-teaseur ex membre d'un boysband alias Gabriel feat Scott Eastwood & La blonde un peu folle et excentrique alias Sam feat Candice Accola & La croqueuse de diamant fêtarde alias Lexie feat Margot Robbie & Le ptit con arrogant qui se la joue alias Elijah feat Nathaniel Buzolic
Disponibilités : COMPLET
DevonLisbethArizona #4Joy

TERMINÉS
Julian #1Arizona #1CrystalAlexiaSashaFaithSoan&JulianArizona #2Arizona #3Jada
Âge : 33 ans (13 août 1984)

MessageSujet: Re: A new tradition begins ✰ Deved #HOT   Ven 22 Juin - 4:46



❝A new tradition begins❞
Devon & Jared
Devon me surprenait oui et pas dans le mauvais sens. Si quand je l'avais rencontré elle n'était pas vierge c'était tout comme et je lui avais fait découvrir des plaisirs sexuels qu'elle n'avait encore pas connu à cette époque. Depuis on avait eu le temps d'en faire des parties de jambes en l'air ! On avait su être créatif mais j'avais tout de même toujours fait plus attention à elle qu'aux autres femmes avec qui je couchais. Je restais respectueux alors que je l'étais plutôt rarement en temps normal. Et j'évitais également d'être trop brutal. Seulement depuis ce jour où je lui avais offert une place chez moi elle avait évoluée. Elle avait aussi couché avec d'autres mecs même si à ce niveau la j'avais toujours été un peu possessif même si je n'avais pas le droit de l'être. Mais dans tous les cas ses envies n'étaient plus les mêmes, elle en avait de nouvelles. En tout cas ce qu'elle me demandait aujourd'hui c'était nouveau. Mais je passais tout de même avant les autres pour cette nouvelle envie et la dessus ça me faisait encore plus plaisir. Comme je le disais il y avait moi et les autres. Mais après tout c'était réciproque, Devon avait une place spéciale pour moi, elle ne faisait pas partie "des autres". Son cul, elle m'offrait son cul. Alors la je crois que cette idée m'excitait encore plus que le plan à trois qui me trottait pourtant en tête depuis un moment.

Mon pouce introduit dans sa cavité palpitante sous l'excitation tant dis que ma langue venait s'occuper de son autre trou. Lui arrachant une plainte qui me satisfaisait et qui m'excitait également. De toute façon j'étais déjà bien excité à cette idée que j'allais la sodomiser même si je voulais prendre mon temps pour que cette première expérience pour elle se passe au mieux. « Promis. » au moins je savais que si quelque chose n'allait pas elle allait me le dire. Après avoir insérer mon pouce entre ses doigts je tentais un peu plus gros en introduisant deux doigts en elle non sans les avoir humidifié en la caressant. Je surveille ses réactions en faisant des vas et viens en elle mais elle vint rapidement elle même me déconcentrer. Je sentais sa main attraper doucement mon membre et également s'afférer à faire des vas et viens. Mes paupières se fermes sous la sensation chaude et agréable qui se propage dans le bas de mon ventre. Mes mouvements se calent sur les siens. Je rouvrais les yeux en me mordant la lèvre, j'avais eu vite faire de bien me raidir et à présent je sentais ma queue frotter contre ses vulves gonflées et humides. Sans que je n'ai le temps de vraiment faire grand chose de plus elle s'empala sur mon pieu m'arrachant un gémissement. Finalement j'y allais presque trop doucement, l'excitation était montée si rapidement en elle qu'elle avait déjà pris les choses en main ce qui m’incitait à accélérer les choses. Elle se redressait et ma main libre vint caresser sa poitrine avant d'attraper sa gorge sans pour autant serrer. « Met un autre doigt. » je soupirais d'excitation me sentant au fond d'elle et donnait à mon tour un grand coup de reins pour buter en son fond. Je savais que de ce côté la je pouvais y aller, ça n'était plus un terrain vierge depuis un moment. Je mordillais le lobe de son oreille puis l'exécutait et insérais un doigt en plus dans son cul en sentant l'excitation parcourir tous mon corps au moment où elle lâchait un cri de plaisir. Elle s’avança finalement peu de temps après, libérant ses deux cavités de mes doigts et de mon sexe. Je savais bien ce que ça voulait dire, et mon sourire avait d'ailleurs étiré le coin de mes lèvres. J'avais hâte. J'envisageais de la prendre en levrette pour plus de contrôle mais elle avait visiblement autre chose en tête et pour cette première fois j'allais la laisser choisir. Je me retrouve assis sur le canapé, batte en l'air et la regarde avancer vers moi et se baisser sur mon sexe. Mes mains se glissent sur ses cuisses tant dis qu'elle me fait m'enfoncer en elle à son rythme. Je soupirais me crispant légèrement sous le plaisir quand elle fit entrer mon gland avant de s'enfoncer petit à petit un peu plus à chaque vas et viens. Sa cavité très étroite m'offre des sensations très puissantes si bien que cette excitation me donne des envies de la prendre sauvagement, sans ménagement. Et elle semblait ressentir le même genre d'envie « Baise-moi daddy. » J'haussais les sourcils. Il faut bien avouer que l'entendre m'appeler de la sorte avait eu le don de ramener mon esprit à la réalité. Comment ça Daddy ? Bon je ne pouvais pas parler de ça maintenant ça n'était pas le moment et l'excitation reprenait déjà le dessus. Je me redressais en attrapant sa nuque et m'emparait fougueusement de ses lèvres. Mes mains descendirent sur ses fesses pour la soulever légèrement puis la rabaisser alors que moi même je relevais le bassin afin de m'enfoncer entièrement en elle non sans étouffer un gémissement rauque contre ses lèvres. Je donnais des coups de reins entre ses fesses tout d'abord lentement mais rapidement j'accélérais la cadence la sentant réceptive. Mais cette position était insuffisante pour moi. Après quelques minutes déjà bien chaudes je la relevais pour me retirer d'elle et me redressais à mon tour pour me retrouver debout, l'embarquant avec moi. Je la tournais face à la table et lui levais une jambe pour lui plier et appuyer sur la table, la faisant se retrouver sur une seule jambe et jambes écartées. Je me mordais la lèvre et replongeais dans son cul en agrippant ses hanches. De cette façon mes coups de queue se faisaient plus intenses et profonds. La chaleur s'était déjà emparée de mon corps, le plaisir montant à chaque allé en elle. Ma main empoigna sa fesse la plus haute et descendis finalement entre ses jambes pour titiller son clito et finalement rapidement j'enfonçais trois doigts en elle.
©️ Pando
Revenir en haut Aller en bas
http://tag-gallery.e-monsite.com/
 
A new tradition begins ✰ Deved #HOT
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Le rara: une tradition populaire toujours vivace
» Paret Petroleum Begins Geological Survey For Hydrocarbons in Haiti
» La tradition perdure : Chapitre 1 [fin 1623, Terminé]
» tradition magazine n°267 article sur cavaliers russes !!
» La problématique de l’albinisme en Afrique: superstition ou corruption?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
READ MY MIND :: Washington, District of Columbia :: Capitol Hill :: home-
Sauter vers: