AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 life is tough but so are you (olivia & eric)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Olivia AshfordGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 10/11/2017
Pages lues : 33
Crédits : eriam (avatar)
Avatar : sophie turner
Pseudo : stvbrns / crapisun
Schizophrénie : saine de corps et d'esprit
Disponibilités : noaheric ▷ à venir: max [libre 02/05]
Âge : dix-neuf automnes (09 nov. 1998)
MY SOUL
Carnet de relation
Relationship:

MessageSujet: life is tough but so are you (olivia & eric)   Lun 4 Déc - 20:14



❝I'm hoping to see a bit of happiness today
Olivia && Eric 

      Quand Olivia se réveille ce matin là, il y a une fine couche de neige sur le rebord de sa fenêtre et la maison est aussi silencieuse qu'un temple. Elle sait avant même de se lever, que personne ne partagera son petit déjeuner... comme d'habitude. Pour quelqu'un qui passe un temps fou à s'assurer de l'emploi du temps de sa fille, la mère d'Olivia se retient bien de lui rendre la pareille. Olivia n'apprécie guère la double mesure et les valeurs monarchiques qui règnent dans le foyer Ashmore. Après tout, sa mère pourrait avoir un petit copain, et Olivia n'en saurait rien vu le peu d'information que sa mère partage avec elle. Cette dernière se lève avec grand effort, s'arrachant au confort et à la chaleur de son lit. Enroulée dans un plaid, elle traverse les couloirs vides de sa maison en direction de la cuisine pour un petit déjeuner qu'elle veut bien gras, elle envisage des pancakes avec du bacon et même un œuf ou deux. Enfin, c'est ce qu'elle aurait aimé avoir car encore une fois, sa mère a rempli les placards uniquement avec de la nourriture saine et équilibrée, bonne pour la santé. C'est donc avec beaucoup de ronchonnement et de mots très épineux à l'envers de sa mère, qu'Olivia se saisit d'un bol de céréales allégées en sucre, en sel et en goût. Alors qu'elle mâchonne sa rancœur et son petit déjeuner par la même occasion, Olivia aperçoit le calendrier accroché à côté du frigo. Sa mère, la contrôle freak qu'elle est, note absolument tous les rendez-vous d'Olivia et autres anniversaires sur ce calendrier (cependant aucun rendez-vous en rapport avec son travail, ah ça non, il manquerait plus que cela) et ce qui ressort ce mois-ci n'est pas le jour de Noël ou encore celui du nouvel an mais c'est une date tout autre, entourée en rouge plusieurs fois.
      La présence de cette date dans la vie des Ashford remplit Olivia d'une mélancolie sombre. Elle n'a jamais eu la chance de bien connaître Chloé, la femme d'Eric, mais elle l'a toujours trouvée gentille et amusante. Elle l'avait rencontrée ici et là, à Thanksgiving quand Eric et elle venait à New York pour une réunion de famille ou bien quand Olivia rendait visite à son oncle à Washington, mais toutes leurs rencontres bien que positives n'avaient été que brèves. Alors ce n'est pas tant sa propre tristesse qui assombrit Olivia mais plutôt celle de son oncle. Eric est toujours plus distant et plus renfermé quand approche la date fatidique mais cette année, c'est la première année où Olivia aura la possibilité de faire quelque chose pour changer l'humeur de son oncle. Oh, elle n'espère pas lui remonter le moral entièrement mais elle voudrait simplement lui changer les idées, lui montrer que même si un chapitre de sa vie c'est terminé subitement il y a quatre ans, il a encore une vie entière devant lui.
      C'est donc décidée qu'Olivia finit ses céréales, son amertume contre sa mère complètement oubliée, et qu'elle envoi immédiatement un texto à son oncle suggérant un tour au centre commercial afin qu'il puisse l'aider à choisir un cadeau significatif à sa mère. Olivia offre toujours deux cadeaux à sa mère pour Noël et ce depuis qu'elle est enfant, en effet malgré toutes les différences qu'elle peut avoir avec sa mère elle n'oublie pas que cette dernière l'a élevée seule et pour cela, Olivia lui en est reconnaissante. Elle offre donc un cadeau général à sa mère comme un nouveau sac, une robe ou un collier puis avec l'aide d'Eric, elle lui offre aussi quelque chose qui, à sa manière, exprime cette reconnaissance. Peut-être est-ce parce qu'il est psychologue ou peut-être est-ce simplement sa grande empathie, ou alors il est juste très doué en cadeau, mais les cadeaux choisis par Eric sont toujours ceux qui font le plus d'effet à sa mère. De temps en temps, ils lui mettent même les larmes aux yeux. C'est la version de sa mère qu'Olivia préfère.
      La dernière fois qu'Olivia et Eric ont réellement pu choisir le cadeau ensemble et non au téléphone remonte à quelques années et Olivia s'illumine à l'idée de pouvoir recommencer. Elle reçoit l'accord d'Eric alors qu'elle s'habille et il la prévient qu'il passera la prendre dans quelques instants. C'est donc en vitesse qu'elle termine sa routine, incluant son maquillage, et elle est prête et avachie devant la télévision quand son oncle klaxonne pour lui signaler sa présence. Elle se précipite dehors, en prenant soin d'activer l'alarme de la maison avant de sa diriger vers la voiture. Sans surprise, son oncle n'a pas l'air en grande forme. Il semble songeur et préoccupé mais Olivia ne désespère pas : elle est bien décidée à faire sourire son oncle et à lui mettre du baume au cœur, ne serait-ce que pour une journée.  

© Pando
Revenir en haut Aller en bas
 
life is tough but so are you (olivia & eric)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» — bring me to life
» Life in UCLA
» Olivia Kerner (Poufsouffle)
» 06. My life would suck without you (part II)
» 01. life is beautiful ? …Maybe ! Pv. Finn

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
READ MY MIND :: Washington, District of Columbia :: Capitol Hill-
Sauter vers: