AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Vous allez bien ? | LIBRE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Val J. O'NeilGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 15/09/2016
Pages lues : 90
Crédits : .sassenach (avatar)
Avatar : KJ Apa
Pseudo : Petit_Biscuit alias Cléo
Disponibilités : 3/5
Âge : 19 ans.
MY SOUL

MessageSujet: Vous allez bien ? | LIBRE   Ven 8 Déc - 10:21

Les périodes de fêtes, Val n’aime pas beaucoup ça. Pour beaucoup, ce sont des fêtes qu’on attend depuis des mois, qu’on se réjouit de passer. Pour Val c’est différent. Tous les ans sa mère et sa sœur vont rendre visite à son père en prison, Val refuse toujours. Cette année, alors qu’ils doivent faire le voyage jusqu’à New York ne va pas faire exception à la règle. Il n’a pas envie de voir son modèle, celui qu’il voyait comme un héros derrière les barreaux pour détournement d’argent. Le dernier souvenir qu’il a de lui remonte à son arrestation et c’est déjà une image forte. Le voir en combinaison orange à travers une vitre du parloir, non merci. Alors, il est resté ici bien que sa sœur ait essayé de le convaincre de s’y rendre. Elle devait se douter que c’était peine perdue mais comme tous les ans, elle s’y obstine. Bien qu’ils ne vivent plus ensemble, le fait qu’elles aient pris la route le chamboule, dans son for intérieur il aimerait trouver la force pour y aller une fois mais il n’a tout simplement pas le courage. Il est un petit garçon dans ses moments-là. La tête dans les nuages, il doit voir des amis un peu plus tard dans l’après-midi, puis rejoindre Prunille si elle a fini son devoir un peu plus tard dans la soirée. Un emploi du temps chargé mais en attendant il rêvasse en se baladant. Finalement, il s’asseoit sur un banc. D’ordinaire il en profite toujours pour attraper un calepin et dessiner mais il n’en trouve même pas la force. Ses pensées sont trop concentrées là-dessus. Le regard dans le vide, une scène finie par attirer son attention, celui d’un jeune attrapa le portefeuille et se barrer à toute allure. Sans trop réfléchir, il coursa le voleur mais il était bien trop loin. Il finit par abandonner après quelques minutes après l’avoir perdu de son champs de vision. Il finit par revenir par la personne s’étant fait attaquer. « Vous allez bien ? » S’assure-t-il de demander en regarder dans les environs. Les personnes autour semblent avoir vu la scène mais personne n’a rien fait, comme d’habitude. « Il faudrait appeler la police ! » Appeler la police après avoir refusé d’aller voir son père en prison, comme c’est ironique. Mais bon, il ne va pas faire comme les témoins autour d’eux qui se contentent de faire les curieux, il faut bien que quelqu’un agisse, surtout que la personne s’étant fait volé a l’air choqué par ce qu’il vient de se passer, on peut le comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Avri HallerGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 12/09/2017
Pages lues : 77
Crédits : rivendell.|avatar ✻ tumblr|gifs
Avatar : alicia vikander
Pseudo : shellhead.
Schizophrénie : Declan (stan) Nash (evans) Neil (downey) Rhys (pine) Trent (hammer)
Disponibilités : open lowen; skye; val
Âge : 27 ans ✻ 26 juillet 1990
MY SOUL

MessageSujet: Re: Vous allez bien ? | LIBRE   Ven 8 Déc - 11:00

Avri & Val
vous allez bien ?

Il lui fallut un court instant, entre surprise et indignation, avant de réaliser que son portefeuille ne se trouvait plus dans sa main. Un battement, puis un homme déboula à ses côtés, pourchassant la silhouette du voleur qu’elle suivait bêtement des yeux. Elle aurait dû faire de même. Elle l’avait déjà fait dans le passé, animée par la colère et l’adrénaline. Mais là, au cœur de Washington, elle resta plantée sur place comme une demoiselle en détresse. Cette réalité l’agaçait presque autant que la perspective de toutes les démarches administratives qu’elle allait devoir faire pour remplacer ses papiers volés. Elle venait du New-Jersey, bon sang. Ça n’était pas le premier vol à la tire qu’elle voyait. Pas non plus le premier dont elle était victime. C’est souvent la vexation qui l’emportait dans ces moments. Celui qui fait se demander "pourquoi moi ? J’ai l’air d’une cible facile ? Faible ?". Avri était assez fière pour se laisser atteindre par ce genre de pensées négatives. Pourtant, elle savait en toute logique qu’elle s’était juste trouvée au mauvais endroit au mauvais moment. Le jeune héros des temps modernes n’avait pas réussi à rattraper le voleur, abandonnant sa course et retournant penaud vers elle. Il n’y avait rien qui justifiait l’air désolé sur son visage. Il avait fait déjà bien plus que la plupart des gens autour d’eux. En règle générale, ça ne dérangeait pas Avri d’être sous tous les regards, mais il y avait quelque chose de particulièrement vicieux et désagréable dans le fait d’être dévisagé par des inconnus se délectant de son infortune. Elle pouvait lire le "mieux vaut elle que moi" dans leurs yeux, et c’est à peine si elle se retint de leur exploser au visage. Heureusement, le jeune homme s’adressa à elle, la faisant dévier de son impulsivité. Elle haussa une épaule avant de se reprendre. « Oui ça va » dit-il d’une voix assurée. Il n’y avait pas mort d’homme après tout. Elle ne s’était pas forgée un caractère à toute épreuve dans sa vie professionnelle pour craquer face à un vulgaire vol de portefeuille. « Merci d’avoir essayé… » continua-t-elle dans un maigre sourire en désignant d’un geste vague la direction dans laquelle s’était échappée le voleur. Il lui conseilla d’appeler la police, chose dont Avri n’avait même pas pensé un seul instant. Reporter le vol d’objets qu’elle n’allait jamais retrouver, de la part d’un homme dont elle n’avait même pas vu le visage. Il fallait qu’elle fasse opposition sur sa carte. Qu’elle fasse remplacer ses papiers. Elle n’avait vraiment pas besoin de ça, elle était déjà assez occupée avec le nouveau restaurant. Mais c’était ainsi. « J’imagine » dit-elle, blasée d’avance. Elle se perdit quelque peu dans ses réflexions avant de réaliser que certains passants s’attardaient toujours. « C’est bon, il n’y a plus rien à voir » leur dit-elle dans un sourire mauvais. Puis elle se tourna de nouveau vers son interlocuteur, tandis qu’elle sortait son téléphone de sa poche. « Il n’y en a plus trop des gens comme vous » dit-elle d'un air distait. Elle-même n’était pas ainsi. Dans une situation similaire, elle est à peu près sûre qu’elle n’aurait rien tenté. Peut-être un "ça va ?" de passage, mais rien qui allait la distraire bien longtemps de son quotidien.  
Revenir en haut Aller en bas
 
Vous allez bien ? | LIBRE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Mars] Vous allez être punis, n''est-ce pas ? [PV]
» vous allez devoir vous passer de moi quelques temps :p
» Vous allez me manquer ♥
» Vous allez être grand-mère
» Moi folle dangereuse ? Arrêter vous allez me faire rougir ~ Harley/Harleen link's

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
READ MY MIND :: Washington, District of Columbia :: Capitol Hill-
Sauter vers: