AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 The pain brings the family together - Jada

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Jared SilvesterGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 07/09/2016
Pages lues : 1665
Crédits : TAG
Avatar : Ian Somerhalder
Pseudo : TAG
Schizophrénie : La barmaid au caractère bien trempé alias Megara feat Phoebe Tonkin & Le flic strip-teaseur ex membre d'un boysband alias Gabriel feat Jake Gyllenhaal & La blonde un peu folle et excentrique alias Sam feat Candice Accola & La bodyguard garçon manquée alias Kate feat Noomi Rapace
Disponibilités : COMPLET - DevonArizonaJada
Âge : 33 ans
MY SOUL

MessageSujet: The pain brings the family together - Jada   Dim 4 Fév - 17:12



❝The pain brings the family together❞
Jada & Jared
Pas de messages, plus personne qui squattait dans la maison de Jamie et ça depuis quelques temps maintenant. Je n'avais plus de nouvelle de Julian et je ne savais pas pourquoi. "Il m'a dit que son copain, Soan, avait rompu et était partit" appuyé contre un arbre les bras croisés je regardais la pierre tombale de ma grand-mère. Celle qui c'était occupée de moi après mon coma, me dispensant de mes parents. Celle qui faisait que je n'étais pas devenu complètement imbu et condescendant. Certes j'étais pas un exemple, j'étais ce qu'on appelle un ptit con, pas toujours respectueux et provocateur à souhait. Mais elle m'avait inculqué quelques valeurs. Pour commencer malgré tout l'argent qu'elle possédait elle m'avait toujours appris à me débrouiller moi même tout comme elle, elle n'engageait personne pour faire son ménage, elle ne se considérait pas comme mieux que les autres parce qu'elle avait un compte en banque plus élevé. Chose qui me changeait de mes parents qui engageait quelqu'un même pour me lire une histoire pour m'endormir. Elle m'avait poussé à faire des études, à ne pas me reposer sur mes lauriers et c'était pour ça que je bossais encore aujourd'hui malgré l'héritage phénoménale qu'elle m'avait laissé. J'avais une villa et je ne me privais pas des plaisirs que je pouvais m'offrir grâce à l'argent mais je n'en restais pas moins un homme simple et non un bourge de service. Aline était un modèle pour moi et elle me manquait terriblement. C'était pour ça que parfois encore je venais ici me confier à elle. Pourtant je ne croyais pas particulièrement à une quelconque vie après la mort, je ne croyais pas non plus aux fantômes et pourtant j'espérais qu'elle puisse m'entendre. "Peut-être que c'est pour ça qu'il est partit lui aussi" après tout il était vraiment amoureux et ça l'avait vraiment atteint. Je n'étais jamais tombé amoureux mais je savais bien que c'était douloureux. Et puis j'avais bien vu comment ils étaient entre eux, il devait être dévasté. Je soupirais légèrement "On a pas eu le temps de se revoir après qu'il m'ai annoncé ça, tu crois que c'est pour ça qu'il m'a pas dit au revoir ? Tu crois qu'il m'en veut ?" je n'étais pas idiot je savais bien qu'elle n'allait pas me répondre mais ça me travaillait vraiment. Je m'accroupissais pour arracher quelques mauvaises herbes qui grimpaient sur le marbre de sa tombe "Je reviens je vais chercher à boire" je relevais les yeux sur la tombe puis la pointais du doigt "Et ne me juge pas" je le sentais son regard désapprobateur et maintenant son léger sourire amusé en secouant la tête. Je posais ma main sur le marbre "Je reviens vite promis"

Je me redressais et sortais du cimetière pour longer le trottoir jusqu'à trouver une épicerie encore ouverte à cette heure ci. D'ailleurs je bénissais celui qui avait inventé les épiceries de nuit parce que j'avais toujours tendance à m'y prendre trop tard. J'entrais pour prendre un pack de bières... et puis une bouteille de rhum tiens aussi, et un paquet de clopes. Après avoir tout payer je reprenais le chemin du cimetière et après une quinzaine de minutes je m'approchais de nouveau de la tombe de ma grand-mère. Je me stoppais net en voyant une silhouette devant celle ci. Fronçant les sourcils je m'approchais jusqu'à enfin reconnaître la personne en question "Jada ?" j'avais l'impression que ça faisait des lustres que je ne l'avais pas vu. Je posais le pack et la bouteille dans l'herbe et je me redressais "Ben, qu'est ce que tu fais la ?" Question stupide, Jada était ma cousine, par conséquent Aline était également sa grand-mère. "Tu veux une bière ?" oui j'imagine qu'il y a mieux comme réaction ou première chose à dire quand on retrouve un membre de sa famille qu'on a pas vu depuis longtemps et en plus de ça dans un cimetière. Mais que voulez vous, avec Jada j'avais toujours réagis comme si on avait l'habitude de se voir tous les jours.
©️ Pando
Revenir en haut Aller en bas
http://tag-gallery.e-monsite.com/
avatar
Jada O. SilvesterGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 11/12/2017
Pages lues : 204
Crédits : LittleJuice & Tumblr
Avatar : Gal Gadot.
Pseudo : Pilgrim/Mehza
Schizophrénie : Lisbeth, la casse-cou accroc à la dépravation. (ft. Emmy Rossum) & l'innocente et naïve Zoya. (ft. Zoey Deutch)
Disponibilités : Full 0/5
Derrick* Naomi*Heath*Jared*Roman
à venir: Carson
Âge : 32 ans (13.01.1986)
MY SOUL
Carnet de relation
Relationship:

MessageSujet: Re: The pain brings the family together - Jada   Lun 5 Fév - 17:06

Pain brings Family together
Silvesters

Une activité comme une autre. Un désir d'humanité et une gratitude envers ceux qui avait su l'être. Humain. Et elle ne parlait de ces être qui erraient sans but si ce n'est la seule intention de prendre par la force tout ce qu'il y avait de meilleur sur cette planète. Et malheuresement, si on enlevait ces personnes de l'équation, cette Terre ne serait pas loin d'être dépeuplée. Mais ces rares personnes qui savait offrir et donner plus que de raison. Il était primordial de les chérir et de les garder aurpès de soi. l'éternité ne serait jamais assez longue pour exprimer à ces personnes notre gratitude. C'est pourquoi Jada avait prit pour habitude de se rendre sur le dernier lieu de repos de sa grand-mère quand elle pouvait se le permettre. Chaque fois qu'elle s'était rendue dans cette ville, elle était passée la saluer et lui tenir compagnie. La jolie photographe n'était pas la femme la plus expressive au monde et quand personne ne regardait ou n'entendait, ça lui arrivait de ne plus trouver ça ridicule de parler à un bloc de pierre qui ne risquait très certainement pas de vous répondre. Mais elle avait longtemps pensé à la question, au pourquoi du comment. Et elle en avait conclut que ce genre d'endroit n'étaient pas aux morts mais aux vivants. Les gens éteints n'en avait que faire s'il y avait des mauvaises herbes sur leurs tombes ou si quelqu'un pissait sur le par-terre de fleur qui la décorait. Ils s'en fichaient parce que les gens mort, sont juste mort. Ils ont juste cessé d'exister. Le cimetière était pour ces personnes qui se souvenait de l'existance du défunt. Ces gens qui ne savaient pas oublier.

La belle n'avait jamais eu la fibre familiale. Son père était un monstre et sa mère n'avait pas été meilleure que lui. Tous deux, elle ne les avaient plus vue depuis de longues années. Sa mère était morte, certes mais sa tombe n'était pas loin de celle d'Aline et jamais, elle n'y avait été s'y receuillir. Elle n'était même pas venue à son enterrement. Que ce soit sa mère ou son père, au lieu de l'aider à se construire, ils avaient fait en sorte de la détruire. Et ça aurait pu être la seule et unique chose qu'elle retenait des valeurs familiales. La destruction et la souffrance. Mais ce n'était pas le cas. Comment ça aurait pu l'être quand elle avait connue Aline? Cette femme, au travers de ses lettres lui avaient offert le soutient, l'amour et la présence qu'aucun de ses deux parents n'avaient su lui offri. Jada ne lui avait jamais dit pour les soucis qu'elle rencontrait avec son géniteur. A quel poitn est-ce qu'elle devait la sortir de ce trou avant que ces gens finissent par la tuer. Elle ne l'avait pas fait parce qu'elle avait honte et qu'elle ne pouvait s'imaginer causer de la peine à cette femme si merveilleuse. Elle posa, à plat, sa main sur le haut de la pierre tombale, un petit sourire aux lèvres. "On est tous amené à faire des choix dans la vie. Le tout est d'en assumer les conséquences, pas vrai?", elle regardait autour d'elle pour s'assurer que personne ne pouvait l'entendre parler à un gros rocher sculpté. Il était tard et l'obscurité n'étaient éclairée que par quelques lointain lampadaire et la clarté naturellement de la lune quasi pleine. Mais elle n'avait pas la chance d'être seule. Mais quand elle put reconnaître le nouvel arrivant, un petit sourire fendit son visage. Lui aussi, elle l'avait toujours considéré comme ce que la famille devrait originellement être. "Jared.", elle répliqua simplement quand il prononça son prénom en interrogation. Ça faisait des années qu'ils ne s'étaient pas vu mais il n'avait pas tant changer que ça et elle non plus, elle le savait. "C'est les rides qui te font douter?", sa voix ne transportait jamais beaucoup d'émotions mais sur son visage habituellement inexpressif, on pouvait y lire son humour et sa joie. Elle était contente de le revoir, visiblement. La belle le regardait déposer à ses pieds son butin. Des bières, du rhum et des clopes. C'était dans un sac transparent. Qu'est-ce qu'elle faisait,là?  C'était une question assez débile mais Jared avait toujours eu la facheuse manie de dire et de faire absolument tout ce qu'il lui passait par la tête. C'était vivifiant, quelque part. "La véritable question et de savoir ce que tu fais là. Avec ça.", elle pointa le sac du doigt, mimant une fausse mine sévère. "T'imagines si elle savait qu'on s'était posé la nuit dans un cimetière pour picoler?", elle sourit et s'assit en tailleur sur l'herbe, acceptant silencieusement sa proposition de boire un coup. L'invitant à faire pareille. La nuit était douce mais malgré ça, elle resserra son manteau fermement autour de son corps. Elle prit la bière, ouvrit aisément la bouteille en verre avec un coin de la pierre tombale d'Aline. Ce n'était qu'une pierre, pas sa grand mère. Elle tourna la tête vers son cousin, elle ne pouvait s'empêcher de sourire. Ça faisait longtemps mais ils parvenaient toujours à retrouver leur complicité. Ça avait toujours été comme ça. "Alors dis-moi pourquoi tu veux noyer ton chagrin dans de la bière et du rhum bon marché? ", elle ne prenait jamais de gants ou de pincette. Ni ne passait par quatre chemin. Elle était comme ça.
made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jared SilvesterGod bless America… and Me
Voir le profil de l'utilisateur
MY BOOK COVERArrivé à Washington le : 07/09/2016
Pages lues : 1665
Crédits : TAG
Avatar : Ian Somerhalder
Pseudo : TAG
Schizophrénie : La barmaid au caractère bien trempé alias Megara feat Phoebe Tonkin & Le flic strip-teaseur ex membre d'un boysband alias Gabriel feat Jake Gyllenhaal & La blonde un peu folle et excentrique alias Sam feat Candice Accola & La bodyguard garçon manquée alias Kate feat Noomi Rapace
Disponibilités : COMPLET - DevonArizonaJada
Âge : 33 ans
MY SOUL

MessageSujet: Re: The pain brings the family together - Jada   Mar 6 Fév - 4:07



❝The pain brings the family together❞
Jada & Jared
Aline devait être a peu prêt la seule personne avec qui je ne m'amusais pas à jouer au plus malin. Elle m'imposait trop de respect pour ça. Pourtant elle m'avait vu jouer au con plus d'une fois mais jamais avec elle. Elle savait parfaitement bien comment j'étais, je ne lui avais jamais caché et puis elle m'avait vu grandir depuis ma sortie de coma de toute façon, elle m'avait vu évoluer à grande vitesse pour rattraper le temps perdu. Elle avait vu passer deux trois conquêtes aussi mais j'avais rapidement eu la délicatesse d'aller faire ça ailleurs. Elle avait largement rattraper le coup par rapport à mes parents et quand elle était partie elle avait laissé un grand vide en moi. Elle était la plus grosse perte de ma vie. Encore aujourd'hui je n'en parlais à personne parce que j'étais incapable d'en parler sans sentir les larmes me monter aux yeux. Si il y avait bien Devon à qui j'en avais parlé. Le soir où on c'était rencontré d'ailleurs. Enfin la rencontre officiel. Ce même soir où on avait couché ensemble plusieurs fois, ce même soir où je lui avais proposé de rester vivre chez moi pour qu'elle n'ai pas à dormir à la rue, ce même soir où quand j'avais commencé à la draguer en boite je ne lui inspirais pas du tout confiance. Il s'en était passé des choses ce soir la. Je n'aurais jamais pensé parler d'Aline un premier soir mais avec Devon il y avait eu une connexion spécial. Un coup de foudre amical. Heureusement qu'elle était encore la elle, si elle venait à disparaître comme Julian je n'étais pas sûr de pouvoir m'en remettre. Je regrettais que Julian n'ai pas pu connaitre Aline. Il avait dû se taper les parents. Il ne savait pas à quel point il avait eu une grand-mère formidable. Au lieu de ça il avait juste eu un grand frère qui visiblement n'en avais pas fait assez pour le garder auprès de lui. Ma vie familial était plutôt désastreuse en ce moment.

Jada parlais elle aussi à Aline avant que je ne la reconnaisse, de choix et de conséquences à assumer. Sur le coup je n'avais pas relevé mais j'avais bel et bien entendu Jared j'écartais les bras "Le seul et l'unique !" Même si ça n'était pas mon prénom d'origine. J'étais bien content qu'elle ne m'appelle pas par mon prénom de naissance bien qu'elle soit une des seule à le connaitre. Quoi que... J'avais presque oublié que Mean Reader avait fait tout un article sur ma vie. Je souriais. Ça faisait plaisir de la voir ! "C'est les rides qui te font douter?" je riais légèrement avant de finalement décider de la taquiner un peu "Non ça tu les avais déjà, je les connais" j'aurais pas pensé retrouver le sourire aussi facilement ce soir. Comme quoi certaines personnes pouvaient avoir cet effet sur vous même quand vous n'êtes pas forcément d'humeur. "La véritable question et de savoir ce que tu fais là. Avec ça." je baissais les yeux sur mon sac. Ben quoi ? "T'imagines si elle savait qu'on s'était posé la nuit dans un cimetière pour picoler?" je souris en imaginant sa réaction comme je l'avais fait avant de partir du cimetière pour aller acheter à boire "Elle le sait, je lui ai dis, j'étais la avant d'aller acheter tout ça, mais on boit en sa santé !" elle ne pourrait pas nous en vouloir de toute façon. Déjà parce que je ne la connaissais pas capable d'un tel sentiment envers nous et aussi parce qu'elle savait ce que c'était de perdre quelqu'un. Elle ne nous jugerait pas. Je m'asseyais à mon tour en face d'elle et sortais le pack de bière du sac pour lui filer une bière et en prendre une pour moi. J'haussais un sourcil en la voyant décapsuler sa bière sur la pierre tombale et souriais légèrement amusé avant de décapsuler la mienne avec mes dents. "Alors dis-moi pourquoi tu veux noyer ton chagrin dans de la bière et du rhum bon marché? " je relevais les yeux sur elle en haussant les sourcils sous la surprise mais finalement souriais assez rapidement après "Grillé direct c'est ça ?" j'avais pas eu besoin de lui dire mais en même temps on était tout les deux dans un cimetière ça avait déjà sa signification. "Pour l'alcool bon marché c'est parce que la plus part des magasins sont fermés et que j'avais la flemme d'aller plus loin" Bon d'accord je savais que ça n'était pas sûr ça qu'elle voulait des explications. Je pris une gorgée de bière et fixais l'inscription sur la pierre tombale "Je sais pas si tu te rappelles de Julian, ton deuxième cousin" elle avait pas dû le voir souvent vu qu'il n'était resté la qu'un peu plus de deux ans "Il est repartis sans rien me dire" je soupirais avant de boire une nouvelle gorgée puis de reposer mon regard sur elle "Mais et toi ? Après tout je suis pas la seule âme solitaire à être venu ici." je sortais le paquet de clope et en coinçais une entre mes lèvres avant de lui lancer le paquet et de sortir mon briquet pour l'allumer.
©️ Pando
Revenir en haut Aller en bas
http://tag-gallery.e-monsite.com/
Contenu sponsorisé
MY BOOK COVER
MY SOUL

MessageSujet: Re: The pain brings the family together - Jada   

Revenir en haut Aller en bas
 
The pain brings the family together - Jada
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» une recette bonne et pas chere...le pain de viande
» LOU PAN GROUMAND (pain gourmand)
» Crise du Pain !!!!
» No pain in your future. [Pv Sip]
» La Cascade de Pain : Illustration

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
READ MY MIND :: Washington, District of Columbia :: Cathedral Heights-
Sauter vers: