AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 The pain brings the family together - Jada

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jared SilvesterGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 07/09/2016
Pages lues : 2055
Crédits : Tag (vava) Tag (ship Zoe et Alexandra)
Avatar : Ian Somerhalder
Pseudo : TAG
Schizophrénie : La barmaid au caractère bien trempé alias Megara feat Phoebe Tonkin & Le flic strip-teaseur ex membre d'un boysband alias Gabriel feat Scott Eastwood & La blonde un peu folle et excentrique alias Sam feat Candice Accola & La croqueuse de diamant fêtarde alias Lexie feat Margot Robbie & Le ptit con arrogant qui se la joue alias Elijah feat Nathaniel Buzolic & Le vigile féministe de deux mètres avec les cheveux longs alias Cam feat Jason Momoa
Disponibilités : COMPLET
LisbethArizona #4Joy

TERMINÉS
Julian #1Arizona #1CrystalAlexiaSashaFaithSoan&JulianArizona #2Arizona #3JadaDevon
Âge : 33 ans (13 août 1984)

MessageSujet: The pain brings the family together - Jada   Dim 4 Fév - 17:12



❝The pain brings the family together❞
Jada & Jared
Pas de messages, plus personne qui squattait dans la maison de Jamie et ça depuis quelques temps maintenant. Je n'avais plus de nouvelle de Julian et je ne savais pas pourquoi. "Il m'a dit que son copain, Soan, avait rompu et était partit" appuyé contre un arbre les bras croisés je regardais la pierre tombale de ma grand-mère. Celle qui c'était occupée de moi après mon coma, me dispensant de mes parents. Celle qui faisait que je n'étais pas devenu complètement imbu et condescendant. Certes j'étais pas un exemple, j'étais ce qu'on appelle un ptit con, pas toujours respectueux et provocateur à souhait. Mais elle m'avait inculqué quelques valeurs. Pour commencer malgré tout l'argent qu'elle possédait elle m'avait toujours appris à me débrouiller moi même tout comme elle, elle n'engageait personne pour faire son ménage, elle ne se considérait pas comme mieux que les autres parce qu'elle avait un compte en banque plus élevé. Chose qui me changeait de mes parents qui engageait quelqu'un même pour me lire une histoire pour m'endormir. Elle m'avait poussé à faire des études, à ne pas me reposer sur mes lauriers et c'était pour ça que je bossais encore aujourd'hui malgré l'héritage phénoménale qu'elle m'avait laissé. J'avais une villa et je ne me privais pas des plaisirs que je pouvais m'offrir grâce à l'argent mais je n'en restais pas moins un homme simple et non un bourge de service. Aline était un modèle pour moi et elle me manquait terriblement. C'était pour ça que parfois encore je venais ici me confier à elle. Pourtant je ne croyais pas particulièrement à une quelconque vie après la mort, je ne croyais pas non plus aux fantômes et pourtant j'espérais qu'elle puisse m'entendre. "Peut-être que c'est pour ça qu'il est partit lui aussi" après tout il était vraiment amoureux et ça l'avait vraiment atteint. Je n'étais jamais tombé amoureux mais je savais bien que c'était douloureux. Et puis j'avais bien vu comment ils étaient entre eux, il devait être dévasté. Je soupirais légèrement "On a pas eu le temps de se revoir après qu'il m'ai annoncé ça, tu crois que c'est pour ça qu'il m'a pas dit au revoir ? Tu crois qu'il m'en veut ?" je n'étais pas idiot je savais bien qu'elle n'allait pas me répondre mais ça me travaillait vraiment. Je m'accroupissais pour arracher quelques mauvaises herbes qui grimpaient sur le marbre de sa tombe "Je reviens je vais chercher à boire" je relevais les yeux sur la tombe puis la pointais du doigt "Et ne me juge pas" je le sentais son regard désapprobateur et maintenant son léger sourire amusé en secouant la tête. Je posais ma main sur le marbre "Je reviens vite promis"

Je me redressais et sortais du cimetière pour longer le trottoir jusqu'à trouver une épicerie encore ouverte à cette heure ci. D'ailleurs je bénissais celui qui avait inventé les épiceries de nuit parce que j'avais toujours tendance à m'y prendre trop tard. J'entrais pour prendre un pack de bières... et puis une bouteille de rhum tiens aussi, et un paquet de clopes. Après avoir tout payer je reprenais le chemin du cimetière et après une quinzaine de minutes je m'approchais de nouveau de la tombe de ma grand-mère. Je me stoppais net en voyant une silhouette devant celle ci. Fronçant les sourcils je m'approchais jusqu'à enfin reconnaître la personne en question "Jada ?" j'avais l'impression que ça faisait des lustres que je ne l'avais pas vu. Je posais le pack et la bouteille dans l'herbe et je me redressais "Ben, qu'est ce que tu fais la ?" Question stupide, Jada était ma cousine, par conséquent Aline était également sa grand-mère. "Tu veux une bière ?" oui j'imagine qu'il y a mieux comme réaction ou première chose à dire quand on retrouve un membre de sa famille qu'on a pas vu depuis longtemps et en plus de ça dans un cimetière. Mais que voulez vous, avec Jada j'avais toujours réagis comme si on avait l'habitude de se voir tous les jours.
©️ Pando

_________________
    Winter is comming
    It was a big big world, but we thought we were bigger Pushing each other to the limits, we were learning quicker By eleven smoking herb and drinking burning liquor Never rich so we were out to make that steady figure ⠇7 YEARS, LUKAS GRAHAM


AWARDS 2017:
 


AWARDS 2018:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://tag-gallery.e-monsite.com/
Selina Makila-NzalaGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 11/12/2017
Pages lues : 508
Crédits : pilgrim & tumblr
Avatar : Vanessa Morgan.
Pseudo : Pilgrim/Mehza
Schizophrénie : Lisbeth, la casse-cou accroc à la dépravation. (ft. Alexandra Daddario) & l'innocente et naïve Zoya. (ft. Zoey Deutch) & L'incandescente escort, Maureen. (ft. Emeraude Toubia) & la sulfureuse danseuse de ballet, Elliot. (ft. Natalie Portman)
Disponibilités : Full 4/3
Simon, Noah, Liam, Austin
fini: Summer,Austin, Chip,

Âge : 22 ans (13.01.1996)

MessageSujet: Re: The pain brings the family together - Jada   Lun 5 Fév - 17:06

Pain brings Family together
Silvesters

Une activité comme une autre. Un désir d'humanité et une gratitude envers ceux qui avait su l'être. Humain. Et elle ne parlait de ces être qui erraient sans but si ce n'est la seule intention de prendre par la force tout ce qu'il y avait de meilleur sur cette planète. Et malheuresement, si on enlevait ces personnes de l'équation, cette Terre ne serait pas loin d'être dépeuplée. Mais ces rares personnes qui savait offrir et donner plus que de raison. Il était primordial de les chérir et de les garder aurpès de soi. l'éternité ne serait jamais assez longue pour exprimer à ces personnes notre gratitude. C'est pourquoi Jada avait prit pour habitude de se rendre sur le dernier lieu de repos de sa grand-mère quand elle pouvait se le permettre. Chaque fois qu'elle s'était rendue dans cette ville, elle était passée la saluer et lui tenir compagnie. La jolie photographe n'était pas la femme la plus expressive au monde et quand personne ne regardait ou n'entendait, ça lui arrivait de ne plus trouver ça ridicule de parler à un bloc de pierre qui ne risquait très certainement pas de vous répondre. Mais elle avait longtemps pensé à la question, au pourquoi du comment. Et elle en avait conclut que ce genre d'endroit n'étaient pas aux morts mais aux vivants. Les gens éteints n'en avait que faire s'il y avait des mauvaises herbes sur leurs tombes ou si quelqu'un pissait sur le par-terre de fleur qui la décorait. Ils s'en fichaient parce que les gens mort, sont juste mort. Ils ont juste cessé d'exister. Le cimetière était pour ces personnes qui se souvenait de l'existance du défunt. Ces gens qui ne savaient pas oublier.

La belle n'avait jamais eu la fibre familiale. Son père était un monstre et sa mère n'avait pas été meilleure que lui. Tous deux, elle ne les avaient plus vue depuis de longues années. Sa mère était morte, certes mais sa tombe n'était pas loin de celle d'Aline et jamais, elle n'y avait été s'y receuillir. Elle n'était même pas venue à son enterrement. Que ce soit sa mère ou son père, au lieu de l'aider à se construire, ils avaient fait en sorte de la détruire. Et ça aurait pu être la seule et unique chose qu'elle retenait des valeurs familiales. La destruction et la souffrance. Mais ce n'était pas le cas. Comment ça aurait pu l'être quand elle avait connue Aline? Cette femme, au travers de ses lettres lui avaient offert le soutient, l'amour et la présence qu'aucun de ses deux parents n'avaient su lui offri. Jada ne lui avait jamais dit pour les soucis qu'elle rencontrait avec son géniteur. A quel poitn est-ce qu'elle devait la sortir de ce trou avant que ces gens finissent par la tuer. Elle ne l'avait pas fait parce qu'elle avait honte et qu'elle ne pouvait s'imaginer causer de la peine à cette femme si merveilleuse. Elle posa, à plat, sa main sur le haut de la pierre tombale, un petit sourire aux lèvres. "On est tous amené à faire des choix dans la vie. Le tout est d'en assumer les conséquences, pas vrai?", elle regardait autour d'elle pour s'assurer que personne ne pouvait l'entendre parler à un gros rocher sculpté. Il était tard et l'obscurité n'étaient éclairée que par quelques lointain lampadaire et la clarté naturellement de la lune quasi pleine. Mais elle n'avait pas la chance d'être seule. Mais quand elle put reconnaître le nouvel arrivant, un petit sourire fendit son visage. Lui aussi, elle l'avait toujours considéré comme ce que la famille devrait originellement être. "Jared.", elle répliqua simplement quand il prononça son prénom en interrogation. Ça faisait des années qu'ils ne s'étaient pas vu mais il n'avait pas tant changer que ça et elle non plus, elle le savait. "C'est les rides qui te font douter?", sa voix ne transportait jamais beaucoup d'émotions mais sur son visage habituellement inexpressif, on pouvait y lire son humour et sa joie. Elle était contente de le revoir, visiblement. La belle le regardait déposer à ses pieds son butin. Des bières, du rhum et des clopes. C'était dans un sac transparent. Qu'est-ce qu'elle faisait,là?  C'était une question assez débile mais Jared avait toujours eu la facheuse manie de dire et de faire absolument tout ce qu'il lui passait par la tête. C'était vivifiant, quelque part. "La véritable question et de savoir ce que tu fais là. Avec ça.", elle pointa le sac du doigt, mimant une fausse mine sévère. "T'imagines si elle savait qu'on s'était posé la nuit dans un cimetière pour picoler?", elle sourit et s'assit en tailleur sur l'herbe, acceptant silencieusement sa proposition de boire un coup. L'invitant à faire pareille. La nuit était douce mais malgré ça, elle resserra son manteau fermement autour de son corps. Elle prit la bière, ouvrit aisément la bouteille en verre avec un coin de la pierre tombale d'Aline. Ce n'était qu'une pierre, pas sa grand mère. Elle tourna la tête vers son cousin, elle ne pouvait s'empêcher de sourire. Ça faisait longtemps mais ils parvenaient toujours à retrouver leur complicité. Ça avait toujours été comme ça. "Alors dis-moi pourquoi tu veux noyer ton chagrin dans de la bière et du rhum bon marché? ", elle ne prenait jamais de gants ou de pincette. Ni ne passait par quatre chemin. Elle était comme ça.
made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
Jared SilvesterGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 07/09/2016
Pages lues : 2055
Crédits : Tag (vava) Tag (ship Zoe et Alexandra)
Avatar : Ian Somerhalder
Pseudo : TAG
Schizophrénie : La barmaid au caractère bien trempé alias Megara feat Phoebe Tonkin & Le flic strip-teaseur ex membre d'un boysband alias Gabriel feat Scott Eastwood & La blonde un peu folle et excentrique alias Sam feat Candice Accola & La croqueuse de diamant fêtarde alias Lexie feat Margot Robbie & Le ptit con arrogant qui se la joue alias Elijah feat Nathaniel Buzolic & Le vigile féministe de deux mètres avec les cheveux longs alias Cam feat Jason Momoa
Disponibilités : COMPLET
LisbethArizona #4Joy

TERMINÉS
Julian #1Arizona #1CrystalAlexiaSashaFaithSoan&JulianArizona #2Arizona #3JadaDevon
Âge : 33 ans (13 août 1984)

MessageSujet: Re: The pain brings the family together - Jada   Mar 6 Fév - 4:07



❝The pain brings the family together❞
Jada & Jared
Aline devait être a peu prêt la seule personne avec qui je ne m'amusais pas à jouer au plus malin. Elle m'imposait trop de respect pour ça. Pourtant elle m'avait vu jouer au con plus d'une fois mais jamais avec elle. Elle savait parfaitement bien comment j'étais, je ne lui avais jamais caché et puis elle m'avait vu grandir depuis ma sortie de coma de toute façon, elle m'avait vu évoluer à grande vitesse pour rattraper le temps perdu. Elle avait vu passer deux trois conquêtes aussi mais j'avais rapidement eu la délicatesse d'aller faire ça ailleurs. Elle avait largement rattraper le coup par rapport à mes parents et quand elle était partie elle avait laissé un grand vide en moi. Elle était la plus grosse perte de ma vie. Encore aujourd'hui je n'en parlais à personne parce que j'étais incapable d'en parler sans sentir les larmes me monter aux yeux. Si il y avait bien Devon à qui j'en avais parlé. Le soir où on c'était rencontré d'ailleurs. Enfin la rencontre officiel. Ce même soir où on avait couché ensemble plusieurs fois, ce même soir où je lui avais proposé de rester vivre chez moi pour qu'elle n'ai pas à dormir à la rue, ce même soir où quand j'avais commencé à la draguer en boite je ne lui inspirais pas du tout confiance. Il s'en était passé des choses ce soir la. Je n'aurais jamais pensé parler d'Aline un premier soir mais avec Devon il y avait eu une connexion spécial. Un coup de foudre amical. Heureusement qu'elle était encore la elle, si elle venait à disparaître comme Julian je n'étais pas sûr de pouvoir m'en remettre. Je regrettais que Julian n'ai pas pu connaitre Aline. Il avait dû se taper les parents. Il ne savait pas à quel point il avait eu une grand-mère formidable. Au lieu de ça il avait juste eu un grand frère qui visiblement n'en avais pas fait assez pour le garder auprès de lui. Ma vie familial était plutôt désastreuse en ce moment.

Jada parlais elle aussi à Aline avant que je ne la reconnaisse, de choix et de conséquences à assumer. Sur le coup je n'avais pas relevé mais j'avais bel et bien entendu Jared j'écartais les bras "Le seul et l'unique !" Même si ça n'était pas mon prénom d'origine. J'étais bien content qu'elle ne m'appelle pas par mon prénom de naissance bien qu'elle soit une des seule à le connaitre. Quoi que... J'avais presque oublié que Mean Reader avait fait tout un article sur ma vie. Je souriais. Ça faisait plaisir de la voir ! "C'est les rides qui te font douter?" je riais légèrement avant de finalement décider de la taquiner un peu "Non ça tu les avais déjà, je les connais" j'aurais pas pensé retrouver le sourire aussi facilement ce soir. Comme quoi certaines personnes pouvaient avoir cet effet sur vous même quand vous n'êtes pas forcément d'humeur. "La véritable question et de savoir ce que tu fais là. Avec ça." je baissais les yeux sur mon sac. Ben quoi ? "T'imagines si elle savait qu'on s'était posé la nuit dans un cimetière pour picoler?" je souris en imaginant sa réaction comme je l'avais fait avant de partir du cimetière pour aller acheter à boire "Elle le sait, je lui ai dis, j'étais la avant d'aller acheter tout ça, mais on boit en sa santé !" elle ne pourrait pas nous en vouloir de toute façon. Déjà parce que je ne la connaissais pas capable d'un tel sentiment envers nous et aussi parce qu'elle savait ce que c'était de perdre quelqu'un. Elle ne nous jugerait pas. Je m'asseyais à mon tour en face d'elle et sortais le pack de bière du sac pour lui filer une bière et en prendre une pour moi. J'haussais un sourcil en la voyant décapsuler sa bière sur la pierre tombale et souriais légèrement amusé avant de décapsuler la mienne avec mes dents. "Alors dis-moi pourquoi tu veux noyer ton chagrin dans de la bière et du rhum bon marché? " je relevais les yeux sur elle en haussant les sourcils sous la surprise mais finalement souriais assez rapidement après "Grillé direct c'est ça ?" j'avais pas eu besoin de lui dire mais en même temps on était tout les deux dans un cimetière ça avait déjà sa signification. "Pour l'alcool bon marché c'est parce que la plus part des magasins sont fermés et que j'avais la flemme d'aller plus loin" Bon d'accord je savais que ça n'était pas sûr ça qu'elle voulait des explications. Je pris une gorgée de bière et fixais l'inscription sur la pierre tombale "Je sais pas si tu te rappelles de Julian, ton deuxième cousin" elle avait pas dû le voir souvent vu qu'il n'était resté la qu'un peu plus de deux ans "Il est repartis sans rien me dire" je soupirais avant de boire une nouvelle gorgée puis de reposer mon regard sur elle "Mais et toi ? Après tout je suis pas la seule âme solitaire à être venu ici." je sortais le paquet de clope et en coinçais une entre mes lèvres avant de lui lancer le paquet et de sortir mon briquet pour l'allumer.
©️ Pando

_________________
    Winter is comming
    It was a big big world, but we thought we were bigger Pushing each other to the limits, we were learning quicker By eleven smoking herb and drinking burning liquor Never rich so we were out to make that steady figure ⠇7 YEARS, LUKAS GRAHAM


AWARDS 2017:
 


AWARDS 2018:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://tag-gallery.e-monsite.com/
Selina Makila-NzalaGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 11/12/2017
Pages lues : 508
Crédits : pilgrim & tumblr
Avatar : Vanessa Morgan.
Pseudo : Pilgrim/Mehza
Schizophrénie : Lisbeth, la casse-cou accroc à la dépravation. (ft. Alexandra Daddario) & l'innocente et naïve Zoya. (ft. Zoey Deutch) & L'incandescente escort, Maureen. (ft. Emeraude Toubia) & la sulfureuse danseuse de ballet, Elliot. (ft. Natalie Portman)
Disponibilités : Full 4/3
Simon, Noah, Liam, Austin
fini: Summer,Austin, Chip,

Âge : 22 ans (13.01.1996)

MessageSujet: Re: The pain brings the family together - Jada   Ven 13 Avr - 23:25

Pain brings Family together
Silvesters

La famille, ce mot ne faisait pas sens pour Jada. Tout comme les mots mère et père, n'avaient aucune signification pour elle, non plus. Sa mère l'avait abandonné et n'avait toujours pensé qu'à son cul de riche et son père... Il ne valait mieux même pas commencer la liste de ses fautes. Elle en aurait probablement pour la nuit entière à essayer de les lister. Mais ce qu'il y avait à savoir c'est que cet homme l'avait détruite et c'était bien suffisant pour le haïr et le craindre, sa vie entière. A cause de lui, elle ne sera jamais comme tous le monde. Mais s'il était comme tous le monde, elle n'avait aucunement envie de lui ressembler. De toute manière, la normalité était bien surfaite. La normalité, après tout, n'était que ce que la société acceptait, dictait. Et aux règles sociales, Jada n'y a jamais véritablement adhéré. Ce n'était pas tant qu'elle n'en avait pas envie, juste qu'elle n'y comprenait pas grand chose dès le départ. Elle n'était pas parfaite et sa vie était loin de l'être non plus mais comparé à ce qu'elle avait pu être un jour, elle ne pouvait se plaindre. Elle n'était pas heureuse, ni n'était-elle malheureuse. Ce n'était pas l'idéale mais elle s'en contentait. Mais si la famille se décrivait comme cette relation qu'elle avait jadis entretenue avec Aline et celle qu'elle entretiendrait probablement toujours avec Jared, alors elle appréciait ce sentiment d'appartenance complice. Ce, même si le jeune homme lui avait cassé la tête de son unique poupée quand elle était gamine. Bien que Jada ait la rancune facile, elle n'a jamais su lui en vouloir à Jared. Il avait cette joie de vivre qui dégageait toujours de lui, sa légèreté apaisante. Il était un îlot de paradis sur une terre dévastée. Un oasis au milieu d'un désert sec et hostile. Mais autant être honnête, ce genre de comportement, elle ne parvenait qu'à l'apprécier qu'avec Jared ou Jesabel. Il la taquinait, elle le savait et même si ça n'avait pas été le cas. Les remarques sur son âge ou son physique lui passait bien au dessus de la tête. « Tu les arborent pas aussi bien que moi, de toute façon. », elle lui rendait la pareille parce qu'ils avaient toujours partagé une complicité qui s'y prêtait. « A Aline », elle tendait le bras pour trinquer sa bouteille à la sienne, une fois qu'elle ait grimacé de le voir se torturer les dents de cette manière aussi barbare. « Un jour, tes dents vont y rester, ils n'ont plus la vigueur d'antan ! », Normalement, elle s'en ficherait qu'une personne perde toute ses dents mais Jared, elle ne pouvait s'empêcher de le materner, de temps à autre. Elle portait le goulot de sa bière à ses lèvres, sirotant cette liqueur d'orge à grande lampée. La belle ne s'arrêtait que pour lui sourire en haussant simplement les épaules. Ce n'était pas difficile de deviner quand on le connaissait un minimum. En réalité, que l'alcool soit bon marché ou non, elle n'en avait rien à faire. « On n'est clairement pas là pour une dégustation, de toute façon. », elle arquait un sourcil, un seul. Attendant patiemment en descendant son breuvage pétillant avec délectation. Elle hochait la tête quand il évoqua Julian. La photographe l'avait déjà aperçut, lui avait même parlé quelques fois mais pas suffisamment de fois pour qu'ils puissent tisser une relation comme celle qu'elle partageait avec son grand frère. « Oui, ton frère. », elle lui confirmait qu'elle voyait très bien de qui est-ce qu'il lui parlait. A sa mine grave, elle s'imaginait déjà le pire et elle aurait aimé avoir en elle assez de compassion, au moins pour être inquiète. Mais si elle l'était, ce n'était que pour le brun en face d'elle. Ce n'était pas par méchanceté mais elle n'avait jamais su se forcer. Elle n'était pas empathique et ce garçon, bien qu'il soit son cousin et qu'il ait l'air assez sympathique, elle ne le connaissait pas tellement. La belle brune se mordait la langue pour ne pas laisser passer les premiers mots qui lui montaient aux lèvres. « Quel ingrat.. », mais ça lui échappait tout de même. Jada disait ce qu'elle pensait et le tact, elle n'avait juste jamais su s'y exercer. Mais elle sentait que ce n'était probablement pas la chose à dire alors elle noya à la place les autres conneries qu'elle avait en bouche dans sa bouteille qu'elle vida pratiquement d'une traite. Elle reposa ensuite la bouteille sur l'herbe et le rot qui lui monta aux lèvres lui échappa également sans élégance, aucune. Elle se servit une clope, ignorant tout d'abord sa question. Elle lui prit le briquet des mains et se l'alluma également. Elle tira une longue taffe avant de tousser. Peu était de dire qu'elle n'avait pas l'habitude de fumer. En fait, elle détestait même l'odeur du tabac mais la situation avait semblé s'y prêter. Ce n'était pas sa première clope, non, mais elle n'avait juste pas prit l'habitude. Sa clope coincée entre les doigts, elle levait une fois encore son regard vers les céruléens du brun. « J'aurais pas dû dire ça. », c'était une manière comme une autre de s'excuser. Elle reportait son regard sur la pierre tombale, sur l'épitaphe. Elle trouvait ça ridicule. Mener une vie de chien pour finir six pieds sous terre avec juste une pierre pour témoigner qu'existence merdique, il y avait bien eut. « J'ai revue Heath, le frère de ma meilleure amie, tu sais, Jesabel. On était assez proche en grandissant, vraiment. Puis on s'est disputé pour...Euum... Et il est parti. Enfin... C'était plutôt moi qui suis partie à Los Angeles mais il m'a plus parlé depuis.», elle lui disait. Incapable de formuler toutefois la totalité des faits. Inutile de dire que ça ne s'était pas très bien passé. « Au bout d'une décennie. », elle repensait à leur très brefs échange. A son plaisir de le revoir et à sa déception, sa tristesse et sa colère de le voir s'en aller, une fois de plus hors de sa vie. « Je suppose que je vais devoir attendre une autre décennie pour le revoir. », elle laissait un rire amer s'échapper d'entre ses lèvres en secouant la tête. « Quel connard. », ça, ça ne lui échappait pas.
made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
Jared SilvesterGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 07/09/2016
Pages lues : 2055
Crédits : Tag (vava) Tag (ship Zoe et Alexandra)
Avatar : Ian Somerhalder
Pseudo : TAG
Schizophrénie : La barmaid au caractère bien trempé alias Megara feat Phoebe Tonkin & Le flic strip-teaseur ex membre d'un boysband alias Gabriel feat Scott Eastwood & La blonde un peu folle et excentrique alias Sam feat Candice Accola & La croqueuse de diamant fêtarde alias Lexie feat Margot Robbie & Le ptit con arrogant qui se la joue alias Elijah feat Nathaniel Buzolic & Le vigile féministe de deux mètres avec les cheveux longs alias Cam feat Jason Momoa
Disponibilités : COMPLET
LisbethArizona #4Joy

TERMINÉS
Julian #1Arizona #1CrystalAlexiaSashaFaithSoan&JulianArizona #2Arizona #3JadaDevon
Âge : 33 ans (13 août 1984)

MessageSujet: Re: The pain brings the family together - Jada   Ven 4 Mai - 17:23



❝The pain brings the family together❞
Jada & Jared
Les Silvester c'était une histoire plutôt compliqué quand on y repensait. Est ce qu'un seul de nous avait eu une vie de famille normale ? En tout cas, les Silvester de notre génération, c'est à dire Jada, Julian et moi, ne fréquentions plus nos parents et c'était entre autre parce qu'on ne pouvait plus les piffer. Mes parents eux même ne s'entendaient plus avec leurs parents, Aline compris. Est ce qu'il y avait une malédiction ou quelque chose comme ça ? Non parce qu'en décortiquant le bordel ça me semblait de plus en plus plausible. Même si, non, en réalité je ne croyais pas du tout en toute ces choses la. En tout cas normalement avec les Silvester de ma génération ça se passait bien. Enfin certes Julian avait dix ans de moins que moi mais pour moi il était quand même de ma génération vu qu'on avait les mêmes parents. Et puis finalement il était partit alors que pour moi tout allait bien entre nous. De son côté il avait des problèmes je le savais. Même s'il avait eu son diplôme c'était côté cœur que ça avait flanché. Mais avec moi ça se passait bien alors pourquoi ne m'avait-il rien dit avant de partir ? C'était ça le pire. Pas qu'il soit partit, il avait le droit. Mais qu'il ne m'ai rien dit, et c'était ça qui me travaillait l'esprit. Mais si Julian était partit au moins je retrouvais Jada. D'une certaine façon je ne me retrouvais pas seul au moins. Pas que je ne sois pas entouré non plus, j'avais des proches sur qui compter mais je parlais au niveau familial. « Tu les arborent pas aussi bien que moi, de toute façon. » je pris un faux air choqué en posant ma main sur mon torse "Quoi ? Tu plaisantes, je n'ai qu'une ride et je suis assis dessus, sinon ma peau est lisse comme une peau de bébé" bon bien sûr mon sérieux ne dura que le temps de la phrase et un sourire étendis mes lèvres directement après. Oh je savais bien que j'avais beaucoup plus de rides qu'elle et je ne m'en cachait pas du tout. D'après les femmes ça m'allait plutôt bien et ça avait quelque chose de sexy alors franchement, pas de quoi complexer ! « A Aline » Je trinquais avec elle avant d'ouvrir ma bière avec les dents, ce qui la fit réagir d'ailleurs « Un jour, tes dents vont y rester, ils n'ont plus la vigueur d'antan ! » Je n'ouvrais pas toujours mes bières comme ça mais la en l’occurrence je n'avais pas de décapsuleur. Et à choisir entre la pierre tombale et mes dents pour le coup je préférais encore mes dents "Hey j'ai pas quatre vingt ans non plus, et mes dents ont tous les apports dont elles ont besoin mais c'est gentil de t'inquiéter pour elles" je ponctuais à nouveau ma phrase d'un sourire. Je n'étais ni végétarien ni végétalien alors ça va je n'avais pas les dents trop fragiles donc pour qu'une capsule me pète une dent quand même il fallait y aller.

« On n'est clairement pas là pour une dégustation, de toute façon. » Je secouais vivement la tête "Encore heureux, dans les dégust' faut tout recracher" quel gâchis je vous jure. Jada avait très rapidement compris que si j'étais la avec de l'alcool c'était que j'avais quelque chose à noyer. C'est vrai, si j'avais juste voulu boire pour m'amuser je n'aurais probablement pas été seul et si je l'avais quand même été je n'aurais pas été ici mais plutôt dans un bar. Donc c'est vrai, qu'en connaissant un peu mes habitudes on pouvait se douter que quelque chose n'allait pas. Si je voulais simplement rendre visite à ma grand-mère je ne serais pas venu avec de l'alcool. Bon de toute façon c'était Jada, je pouvais bien lui dire ce qu'il se passait dans ma ptite tête. « Oui, ton frère. » C'est vrai qu'elle ne l'avait pas beaucoup connu elle du coup. Déjà moi je ne l'avais pas beaucoup connu en fait donc elle encore moins. « Quel ingrat.. » Je baissais les yeux pour fixer ma bière en fronçant légèrement les sourcils, par réflexion. Je comprenais sa réaction, j'aurais probablement eu la même à sa place, avec d'autres mots mais le fond aurait été le même. Pourtant je ne savais pas si j'étais vraiment d'accord avec elle. Je relevais la tête en l'entendant roter, revenant à la réalité et souriant légèrement avant de lui proposer une clope « J'aurais pas dû dire ça. » J'allumais ma clope pour tirer dessus en la regardant "Tu as peut-être raison ou peut-être pas. C'est ça le problème c'est que je ne sais pas pourquoi il est partit et pourquoi il n'a rien dit surtout. Et comme je suis dans l'ignorance totale ben j'arrive pas à savoir si je dois lui en vouloir ou pas. Peut-être qu'il avait de bonnes raisons de ne rien me dire..." Je reprenais une taff puis soupirait longuement, laissant la fumée s'échapper par mes narines "Je sais pas du tout quoi penser ni même comment réagir et je crois que c'est ça qui me saoule le plus. Ouais. Clairement ça me gonfle." Franchement pour d'autres personnes je m'en serait battu les couilles mais d'une force. Hors la je ne pouvais pas m'empêcher de me demander si ça serait vraiment légitime de lui en vouloir sans avoir les éléments pour porter un jugement. C'était vraiment lassant de se torturer autant la tête, c'était à se demander comment faisait tous les altruistes ou personnes s'intéressant à être juste avec tout le monde. Pourtant franchement, malgré l'impression que je pouvais renvoyer, je n'étais pas forcément le pire des égoïstes mais se préoccuper de savoir si on jugeait en ayant toutes les cartes en main ça c'était vraiment pas une question qui me torturait en temps normal. Fait chier. Mais bon du coup maintenant que je m'étais étalé j'attendais aussi de sa part qu'elle me donne une réponse. Après tout, elle aussi elle était dans un cimetière à une heure pas courante pour les visites. Je n'eu pas besoin de reposer la question finalement, elle se mit à table « J'ai revue Heath, le frère de ma meilleure amie, tu sais, Jesabel. On était assez proche en grandissant, vraiment. Puis on s'est disputé pour...Euum... Et il est parti. Enfin... C'était plutôt moi qui suis partie à Los Angeles mais il m'a plus parlé depuis.» J'essayais de remettre un visage sur les noms qu'elle me donnait. Jesabel je voyais, enfin l'image que j'avais d'elle n'était peut-être plus l'image qui lui correspondait maintenant vu que ça faisait un moment que je ne l'avais pas vu mais je voyais de qui elle parlait. Quand à Heath... J'étais plus très sûr, une image me rafraîchirait sûrement la mémoire. « Au bout d'une décennie. » Ah oui quand même. « Je suppose que je vais devoir attendre une autre décennie pour le revoir. » Je fronçais à nouveau les sourcils, préoccupé. Ça ne me plaisait pas trop cette histoire. « Quel connard. » elle avait beau rigoler j'avais bel et bien l'impression qu'elle lui en voulait parce qu'elle n'allait peut-être pas le revoir de si tôt. Je levais de nouveau les yeux sur elle avant de lui demander très calmement "Tu veux que j'aille le taper ?" Bon plus sérieusement, bien que cette proposition ne soit pas non plus totalement dénouée de sérieux "Donc si j'ai bien compris ce mec te plaisait, vous vous êtes disputé du coup t'es partit. Ensuite vous vous êtes revu la, dix ans après, apparemment t'étais contente mais il s'est barré et tu sais pas quand tu vas le revoir ?" Pourquoi se barrer après être revenu la voir si ça se passait bien ? "Non mais à quoi il joue ?" S'il voulait s'amuser à jouer les Don Juan il allait falloir qu'il trouve quelqu'un d'autre que Jada parce qu'avec elle y'avait pas l'autorisation de déconner. Alors s'il voulait tenter quelque chose avec elle fallait faire les choses bien, et s'amuser à apparaître pour disparaître aussi tôt ça n'était pas faire les choses bien. "T'as envie de le revoir toi ?"
©️ Pando

_________________
    Winter is comming
    It was a big big world, but we thought we were bigger Pushing each other to the limits, we were learning quicker By eleven smoking herb and drinking burning liquor Never rich so we were out to make that steady figure ⠇7 YEARS, LUKAS GRAHAM


AWARDS 2017:
 


AWARDS 2018:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://tag-gallery.e-monsite.com/
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: The pain brings the family together - Jada   

Revenir en haut Aller en bas
 
The pain brings the family together - Jada
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» une recette bonne et pas chere...le pain de viande
» LOU PAN GROUMAND (pain gourmand)
» Crise du Pain !!!!
» No pain in your future. [Pv Sip]
» La Cascade de Pain : Illustration

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
READ MY MIND :: La cour d'école, tant de plaisir :: Les oubliettes :: Les rp's archivés-
Sauter vers: