AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Visite d'un spectacle de musique classique {ft. lennon p. daugherty}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Elisa McLeodGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 09/10/2017
Pages lues : 1617
Crédits : benficagirl aka moi-même
Avatar : Lucy Hale
Pseudo : benficagirl
Schizophrénie : Maxine Emerson la fille qui tombe sous le charme de son meilleur copain.
Kacey Aldean l'ancienne chanteuse de country.
Jason McLean le musicien, célibataire.
Layla M. Stone la psychologue, célibataire qui est bisexuelle.
Disponibilités : Mes RP's en cours
NoahLennonAmaliaAmaya
Mes RP's terminés
Noah
Mes RP's abandonnés
OféliaMegaraFranke & EloweenMilaAmayaYohannElenaChristian
Âge : 24

MessageSujet: Visite d'un spectacle de musique classique {ft. lennon p. daugherty}   Mar 6 Fév - 4:35

» Visite d'un spectacle de musique classique «

Pour Noël on m'avait offert un ticket pour un spectacle de musique classique. C’est la première fois que je reçois un tel cadeau. Je ne me rappelle même plus, qui me l’a offert, cela ne doit pas être une personne qui m’est importante. Aujourd’hui est donc le jour du spectacle et je ne sais encore toujours pas quoi me mettre. Je ne pense pas que je peux y aller en jeans et pullovers. J’ai le petit noir, mais celui-là je le réserve pour une autre occasion. Une occasion que j’espère va venir bientôt. En fouillant dans mon armoire, je trouve encore une jupe, qui me va jusqu’aux genoux et une blouse. Je dois avouer que je ne savais pas que j’en étais en possession. Le spectacle commence à vingt heures, là on a quatre heures, donc encore environ trois heures pour me préparer. La première chose que je fais, est de prendre vite fait une douche, avant de m’enfiler mon jogging. Je laisse sécher mes cheveux dans l’air, ils restent mieux ainsi. Surtout si je veux encore me faire des boucles avec mon fer à boucles. Durant que je dois attendre, je me fais encore mes ongles et je regarde un peu de Netflix. Bien sûr, je ne risque pas de quitter l’heure des yeux, je ne veux pas arriver en retard au spectacle. Environ vers dix-sept heures, je commence avec les dernières préparations pour mon accoutrement. Mes cheveux coiffés, je me mets à m’enfiler mes vêtements que j’avais prévus pour la soirée. Le temps venue, je prends ma voiture et je prends la direction, qui m’amène à Captiol Hill, où le spectacle aura lieu. Vers sept heures les portes se sont ouvertes pour que les premières personnes pouvaient joindre la salle. Je ne voulais pas être une de ces personnes, surtout qu'avec mon ticket, ma place est de toute façon réservée. Après quelques minutes de route, j’accède le parking du hall et j’arrive à trouver sans soucis une place. Pour conduire bien sûr, j’avais mis mes baskets, je ne conduis pas avec chaussures à talons, mais je les enfile avant de quitter ma voiture. Doucement je m’avance vers l’entrée du hall et je sors mon ticket, pour que je puisse tout de suite passer. Je commence très vite à avoir mal au pied lorsque je porte ces chaussures. Je ne sais pas comment on appelle les gens qui vérifient ton ticket et te montrent après ta place, mais en tout cas celui qui s’occupait de moi, était une personne très sympa. Quand je prends place, je vois que la place à côté de moi est déjà prise. Je souris à la personne avant de m’asseoir à ma place. Les lumières sont déjà en train de s’obscurcir. Impatiente, mon regard reste fixé sur la scène. Je dois avouer que le spectacle est plus intéressant que je le pensais au début. La femme qui incarne le personnage principal a une voix d’ange. J’aimerais bien pour chanter aussi beau. Je sais que le chant classique est le chant le plus dur, mais c’est très beau à entendre. Si jamais, je raconte ça à ma sœur, elle risque de m’arracher la tête, car elle préfère des groupes comme AC/DC, si je ne me trompe pas. Moi je n’ai rien contre ce genre de musique, mais je préfère écouter parfois des pièces classiques. Comme par exemple Claire de Lune, de Claude Debussy. Un pianiste que j’apprécie beaucoup. Après environ une heure et demie de spectacle, une première pause est faite et je dois avouer que j’en suis contente, car je n’arrivais pas vraiment à contrôler mes émotions. Ce spectacle est très sentimental et peut te toucher, même si tu es quelqu’un de très froid. « Wow. » Je laisse échapper par mes lèvres. « Quel beau spectacle. » Je ne sais pas si la personne qui se trouve à côté de moi a envie de discuter ou non, mais je vais le tenter quand même. « Désolé, de vous déranger. Mais est-ce que ces spectacles sont toujours si mouvementés ? Pour moi c’est la première fois que je viens en regarder. » Quoi, c’est la vérité. Je suis musicienne du coeur, mais cela c’est une tout autre histoire. Cette musique me touche d’une façon, que je ne me suis encore jamais fait toucher.


◊ kyro. ldd 016 epicode.
Revenir en haut Aller en bas
Lennon P. DaughertyGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 25/12/2016
Pages lues : 205
Crédits : schizophrenic (avatar) ;; Tumblr (gifs)
Avatar : Eddie Redmayne
Pseudo : Mayiie
Schizophrénie : Levi #THoechlinKaya #JDewanDaryl #CHemsworthIsaiah #KHaringtonMicah #NJonasNoah #DO’BrienCarson #KMcGrathJordan #SAmell
Disponibilités : Indisponible tu peux demander pour plus tard !

#EnCours Elisa ; [url=http://readmymind.actifforum.com/t4482-juleslennon-we-ll-learn-to-love-how-to-dream
]Jules[/url] ; Lisbeth ; West ; Zara

#EnAttente

Âge : Trente-deux ans (10 décembre)

MessageSujet: Re: Visite d'un spectacle de musique classique {ft. lennon p. daugherty}   Lun 19 Fév - 1:51


Sasha & Lennon

Visite d'un spectacle de musique classique

Let the music enter your soul
Ce n’était plus un secret pour qui que ce soit que je n’aimais pas tant assister à des spectacles. Non pas que je n’étais pas capable d’apprécier la performance des artistes, mais parce que je ne parvenais jamais à me concentrer sur celles-ci, raison étant que je pensais beaucoup trop au fait que j’étais perdu dans une masse de monde, sentant que je n’avais aucune issue de sortie. Trop entouré, je devenais claustrophobe, je paniquais, et cela faisait en sorte que toute tentative de me fondre dans une grande foule était synonyme de mauvaise soirée pour moi. Et ça, c’était sans parler du son qui, bien souvent, était beaucoup trop fort, me faisant bourdonner les tympans comme une véritable torture. Du coup, plus personne ne me le proposait, et je ne me sentais pas vexé. Enfin, presque plus personne, le presque désignant ceux qui n’étaient pas au courant de cette hantise que je pouvais avoir, comme mon chef d’équipe, qui vint à me rencontre, venant me demander si j’étais intéressé à me rendre à un concert, celui-ci ayant un billet en trop et ne pouvant y aller. Je fus sur le point de décliner avant qu’il vienne à me faire comprendre que c’était un spectacle de musique classique, probablement un des seuls genres de musique que je tolérais et que j’appréciais. Je m’étais donc montré hésitant, pour finalement prendre un risque et accepter. Le concert ayant lieu le soir même, je n’avais pas tardé une fois mon service terminé, me rendant directement chez moi pour me doucher et me vêtir d’habits appropriés. En considérant le billet qui me permettrait d’accéder au concert, j’avais bien vu que celui-ci prenait place dans une salle où un jean et un t-shirt seraient refusés, ou du moins, bien mal vus. Satisfait, j’avais pris la route vers la salle, arrivant un peu d’avance, juste assez pour trouver ma place et m’y installer. Les sièges n’étant pas collés les uns sur les autres, je me sentis un peu plus à l’aise, et encore mieux, quand le spectacle vint à commencer, je n’eus pas tant de problème à me concentrer sur celui-ci. Après, il fallait dire que c’était le genre de musique que j’appréciais beaucoup, et limite, ça me faisait regretter d’avoir eu si peur de venir précédemment, puisque ça, c’était mon genre de concert, je m’en rendais compte au fil des minutes, minutes qui passèrent bien rapidement, si bien que je fus limite surpris que la musique cesse, que les lumières se rallument, pour le premier entracte. Ce n’était pas une mauvaise chose, c’était signe que tout se passait bien, et franchement, je ne saurais m’en plaindre. N’ayant pas envie de me mêler à la foule qui quittait pour se dégourdir les jambes, j’eus pour intention de rester à ma place, en silence, sans m’occuper des autres. Mais bien rapidement, je fus arrêté dans mon intention quand soudainement, ma voisine de droite vint à m’adresser la parole, ne me disant rien de méchant, mais me posant quand même une question à laquelle je n’avais pas vraiment la réponse. Hésitant comme bien souvent, je tentai quand même de lui dire:  « Oh euh… Je sais… Je sais pas… » Dans une tentative désespérée, j’essayai de me ressaisir, pour ajouter:  « C’est… C’est ma première fois aussi… » Me sentant un peu soulagé d’un poids en clamant mon ignorance sur ce point, je me sentis déjà un peu mieux, ou du moins, suffisamment à l’aise pour ajouter:  « Mais… C’est… C’est très beau… » Évidemment, je n’étais pas un expert, un simple amateur qui n’y connaissait rien, qui ne faisait qu’apprécier les mélodies, rien de plus. Voilà pourquoi je n’allai pas plus loin, même si je me doutais bien que j’avais été tout sauf une ressource pertinente de réponse pour la demoiselle, ce qui ne me rendait pas fier, mais j’étais persuadé que ç’aurait été pire si j’avais tenté de lui mentir.
Revenir en haut Aller en bas
Elisa McLeodGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 09/10/2017
Pages lues : 1617
Crédits : benficagirl aka moi-même
Avatar : Lucy Hale
Pseudo : benficagirl
Schizophrénie : Maxine Emerson la fille qui tombe sous le charme de son meilleur copain.
Kacey Aldean l'ancienne chanteuse de country.
Jason McLean le musicien, célibataire.
Layla M. Stone la psychologue, célibataire qui est bisexuelle.
Disponibilités : Mes RP's en cours
NoahLennonAmaliaAmaya
Mes RP's terminés
Noah
Mes RP's abandonnés
OféliaMegaraFranke & EloweenMilaAmayaYohannElenaChristian
Âge : 24

MessageSujet: Re: Visite d'un spectacle de musique classique {ft. lennon p. daugherty}   Mar 6 Mar - 23:21



Sasha & Lennon
Visite d'un spectacle de musique classique


Bien encore être amatrice dans ce genre de spectacle, j'aime entendre de belles voix. Peut-être cela vient du fait que moi-même, j'aime bien chanter, surtout sous la douche, ou bien du simple fait, que la musique arrive bien à me calmer. Maintenant, les voix des femmes qui chantent des opérettes, je ne les supporte pas vraiment, sauf si elle ne chante pas en Soprano. Le soprano te fait qu'avoir mal à la tête. Déjà que je suis une personne qui peut très vite avoir des douleurs atroces, je ne préfère pas prendre le risque en m'exposant aux facteurs qui risquent de les provoquer. Cette pièce que je viens de voir, n'était pas genre à risquer de provoquer ces maux de tête, mais plutôt, je pense qu'elle me fait réfléchir. Réfléchir un peu à tout, ce que j'ai vécu ces derniers mois. Depuis que je ne vis plus dans le manoir familial, j'ai dû apprendre à m'occuper de tout, je n'avais plus ma soeur et mon frère, pour m'aider. Je comptais beaucoup trop sur eux, lorsque j'étais encore plus jeune. Toutes ces pensées me passent maintenant par la tête, mieux dit, peut avant que je me mets à parler à mon voisin de chaise et je dois avouer que je suis heureuse de ne pas me faire engueuler, parce que je viens d'ouvrir ma bouche. D'habitude les personnes qui vont voir ce genre de spectacle râlent très vite et pensent que tu inculte ou quelque chose dans ce genre. Quand le jeune homme se met à me répondre, je comprends pourtant sa réaction. « Oh euh… Je sais… Je sais pas… » Il a l'air de ne pas trop savoir quoi me répondre. Je suis un peu perplexe, car je ne m'y attendais pas. « C’est… C’est ma première fois aussi… » Après avoir laissé continuer le jeune homme parlé, je me rends compte, qu'il ne doit pas se sentir aussi différent que moi. Sauf que je suis quelqu'un qui trouve presque toujours quelque chose à répliquer. Je fais pourtant bien attention à ce que je dis pour ne pas faire fuir la personne en face de moi. Surtout que j'ignore encore son prénom. « Alors je ne suis pas seule à ne pas encore avoir visité ce genre de spectacle. » Je réplique avec un large sourire sur mes lèvres, avant de laisser continuer son discours. « Mais… C’est… C’est très beau… » Il a raison c'était beau, mais je préfère quand même écouter un bon morceau joué sur le piano. « C’était beau à écouter, mais je dois avouer que je n’ai pas vraiment réussi à suivre l’histoire, derrière la musique. » Quoi ? C’est vrai, je trouvais la pièce très belle, mais je n’ai vraiment pas réussi à suivre l’histoire, ou bien elle était trop complexe, ou bien le problème vient de moi. « D’ailleurs, je ne pense pas que vous êtes ici de votre plein gré, où est-ce que je me trompe ? » En tout cas, le jeune homme n’avait pas l’air de vouloir absolument se retrouver ici. « Je ne pense pas que je me suis présentée. » Je remarque tout à coup et je voulais tout de suite m’excuser, mais je me retiens et je finis par me présenter. « Je suis Sasha, Sasha Hawpkins. » Je ne me présente jamais avec mon nom entier, j’utilise assez rarement mon second prénom. D’ailleurs c’est surtout ma sœur qui aime bien m’appeler avec mon nom entier quand j’ai fait quelque chose qu’il ne fallait pas faire.





©️ Never-Utopia,
modifiée benficagirl
Revenir en haut Aller en bas
Lennon P. DaughertyGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 25/12/2016
Pages lues : 205
Crédits : schizophrenic (avatar) ;; Tumblr (gifs)
Avatar : Eddie Redmayne
Pseudo : Mayiie
Schizophrénie : Levi #THoechlinKaya #JDewanDaryl #CHemsworthIsaiah #KHaringtonMicah #NJonasNoah #DO’BrienCarson #KMcGrathJordan #SAmell
Disponibilités : Indisponible tu peux demander pour plus tard !

#EnCours Elisa ; [url=http://readmymind.actifforum.com/t4482-juleslennon-we-ll-learn-to-love-how-to-dream
]Jules[/url] ; Lisbeth ; West ; Zara

#EnAttente

Âge : Trente-deux ans (10 décembre)

MessageSujet: Re: Visite d'un spectacle de musique classique {ft. lennon p. daugherty}   Lun 12 Mar - 14:51


Sasha & Lennon

Visite d'un spectacle de musique classique

Let the music enter your soul
Je n’étais peut-être pas familier avec les spectacles de musique en salle, mais la musique classique à proprement parler, un peu plus, beaucoup plus même. La musique classique me calmait, mais progressivement, j’apprenais le plaisir de l’interpréter, de découvrir l’histoire qui s’y cachait, surtout depuis que j’avais une vie plus stable, et que je pouvais me permettre de passer des journées, soirées à en écouter. Je n’en parlais pas souvent, je parlais que trop peu de moi de toute façon, alors du coup, jamais je n’aurais cru qu’un jour, ce serait à mon avantage, encore moins en cet instant précis, où la demoiselle disait apprécier le spectacle, sans vraiment déceler l’histoire qui s’y trouvait. Plutôt que de simplement acquiescer, je m’étonnai moi-même, venant à lui répondre:  « Il n’y en a pas vraiment. L’histoire suit les émotions qu’une personne peut ressentir au plus profond d’elle-même… La rage, la tristesse, le contentement… » Cela rendait le récit chaotique, c’était indéniable, mais il n’en demeurait pas moins qu’il y avait une certaine beauté qui traversait le récit. Enfin, ça ne restait que mon avis, avis que je ne me voyais pas tant partager, refusant d’entrer en conflit avec les opinions de la demoiselle pour autant. Déjà que partager de la sorte, c’était inhabituel pour moi, je ne voulais pas en faire trop, je n’osais pas en faire trop. Plus encore, ce n’était pas comme si j’étais un expert. J’apprenais encore, et même après six mois, un an, dix ans, jamais je ne pourrais me prétendre suffisamment connaisseur pour pouvoir tenir un discours complet sur le sujet. Peut-être même que là, tout de suite - bien que j’avais eu des indices en lisant brièvement le programme de la soirée - j’étais complètement à l’Ouest, et refusant de m’enfoncer pour autant, je préférais ne pas en dire trop, faire un monologue ou quelque chose du genre. Heureusement, mon interlocutrice ne sembla pas m’en tenir rigueur, venant à changer quelque peu le sujet. Ç’aurait pu ne pas être trop difficile à suivre, mais tristement - pour moi - sa question vint me troubler quelque peu. Était-ce si visible que je n’étais pas à l’aise avec des foules ? Même si là, tout de suite, j’oubliais l’entourage, ayant un espace considérable pour vivre et respirer ? Légèrement embêté, je secouai la tête d’instinct, cherchant comment lui répondre. Mais au final, tout ce qui sortit, ce fut:  « Euh… Non… On ne…. On ne m’a pas… forcé… » Était-ce vraiment ce qu’elle attendait de moi comme réponse ? Devrais-je développer davantage ? J’étais quelque peu embêté, ne m’étant pas retrouvé dans une telle situation précédemment. Enfin, je m’étais déjà retrouvé aux prises avec des questions auxquelles je ne savais répondre comme la normale des gens, mais laissé en reste comme ça, ayant l’impression que je n’en avais pas assez dit ? Ce n’était pas tant dans mes habitudes, puisque normalement, le moins j’en disais, le mieux c’était. Et le pire, c’est que je n’eus pas le temps de me rattraper, la demoiselle reprenant la parole, venant à se présenter. Ça au moins, ce n’était pas compliqué, donc je pus me racler la gorge, me rattraper et répondre:  « Lennon. », d’un petit sourire timide, ne me voyant pas donner mon nom de famille. Non pas que j’avais une identité secrète ou quelque chose du genre, mais parce que je n’en voyais pas nécessairement l’intérêt, pour le moment. Je ne blâmais pas la demoiselle de le faire, mais aussi, il fallait admettre que quelque chose me chicotait, encore et toujours. Et sachant que je serais bien capable de stresser et limite perdre intérêt pour le spectacle, je décidai de le laisser sortir, et de donc dire:  « On ne m’a pas forcé. J’aime bien la musique classique. Une personne que je connais avait un billet de trop et me l’a donné. » Enfin, cette dite personne ne voulait pas y aller, quelque chose du genre, alors j’en avais hérité, et pour le moment, je ne m’en plaignais pas, bien loin de là. En fait, la seule chose qui me chicotait en ce moment, c’était surtout le fait que parler de ma vie, raconter une histoire quelconque, probablement sans importance pour la personne avec qui je tentais de tenir une conversation, ne me mettait pas nécessairement à l’aise. Le mieux pour me tirer de ce qui était synonyme de mauvais pas pour moi était de venir à détourner le sujet, renverser la conversation, ce que je tentai de faire en demandant:  « Et vous… Est-ce que vous… Avez… acheté le billet ? » Réalisant que ma question était terriblement maladroite, je baissai la tête, cessant de parler, m’obligeant de cesser de parler en pinçant les lèvres, espérant juste que j’avais été un minimum clair, peu certain que je serais capable de développer davantage ma pensée dans les prochaines secondes.
Revenir en haut Aller en bas
Elisa McLeodGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 09/10/2017
Pages lues : 1617
Crédits : benficagirl aka moi-même
Avatar : Lucy Hale
Pseudo : benficagirl
Schizophrénie : Maxine Emerson la fille qui tombe sous le charme de son meilleur copain.
Kacey Aldean l'ancienne chanteuse de country.
Jason McLean le musicien, célibataire.
Layla M. Stone la psychologue, célibataire qui est bisexuelle.
Disponibilités : Mes RP's en cours
NoahLennonAmaliaAmaya
Mes RP's terminés
Noah
Mes RP's abandonnés
OféliaMegaraFranke & EloweenMilaAmayaYohannElenaChristian
Âge : 24

MessageSujet: Re: Visite d'un spectacle de musique classique {ft. lennon p. daugherty}   Lun 19 Mar - 15:56



Sasha & Lennon
Visite d'un spectacle de musique classique


La belle brune ne s’attendait pas vraiment à avoir une réponse du jeune homme au sujet du spectacle qu’ils venaient de voir. Bien qu’elle ait dit apprécier la musique, sans vraiment avoir suivi l’histoire, elle ne se doute pas du fait qu’on peut le prendre mal, mais elle en a le sentiment, quand elle entend le jeune homme prendre la parole. « Il n’y en a pas vraiment. L’histoire suit les émotions qu’une personne peut ressentir au plus profond d’elle-même… La rage, la tristesse, le contentement… » Cette phrase fait réfléchir la jeune femme. L’histoire suit les émotions, donc en gros, il faut que comprendre les émotions, si Sasha comprend bien ce que le jeune homme essaie de lui dire. Parfois notre belle brune et ailleurs avec sa belle tête et n’arrive pas à comprendre, ce qu’on essaie de lui expliquer. « Je crois que je comprends ce que tu veux dire par là. Mais parfois on n’arrive pas vraiment à comprendre les émotions, je ne sais pas si je suis en train de bien m’expliquer du coup. » Sur le visage de la jeune femme, on peut très bien voir, qu’elle est un peu perdue et qu’elle ne sait pas vraiment comment s’expliquer. « La seule émotion, que j’arrive toujours à lire et la peur, pourtant je ne sais pas pourquoi. » Sasha finit par ajouter à sa phrase précédente. La jeune femme sait très bien, que tout le monde a son propre avis sur la pièce et elle aime bien entendre les diverses interprétations, mais parfois, elle se pose malgré tout des questions. Comment les gens peuvent parfois avoir des visions totalement différents sur les choses ? Mais bon, on n’est pas ici, pour se poser des questions, mais pour apprécier la musique et peut-être aussi la discussion qui vient de la suivre. Sasha a bien lu le dépliant de la soirée, mais à vraie dire, elle l’a plutôt survolé. D’habitude elle est une perfectionniste et lit tout en détail, mais là, elle n’en a pas eu envie étrangement. Quand Sasha pose la question, s’il est ici de son plein gré, elle remarque tout de suite sur le visage du jeune homme, qu’elle n’a pas entièrement tort. Peut-être, il n’aime pas se trouver dans une foule de personnes, qu’il ne connaît pas. Ça existe assez souvent. Sasha non plus n’aime pas trop être entouré de trop de personnes qui lui sont inconnues. « Euh… Non… On ne…. On ne m’a pas… forcé… » Donc, peut-être, que Sasha vient malgré tout de se tromper. Étrange ! Mais s’il a eu le ticket comme cadeau par exemple, il ne peut pas vraiment dire non merci, tu peux garder le ticket. « Mais, ce n’était sûrement pas votre idée de t’acheter le ticket. » Devine la jeune femme et un sourire amical s’affiche sur ses lèvres. Sasha n’est pas sûr, si le jeune homme ne veut pas lui parler, ou bien, s’il est du genre à ne pas savoir comment entamer une discussion. La belle brune adore discuter et elle ne comprend pas les gens qui pensent le contraire. Vu que Sasha se rend vite compte, qu’il va encore finir par ne plus savoir quoi dire, elle se présente. « Lennon. » Un nom très intéressant, on l’entend rarement dans les barrages, en tout cas Sasha ne connaît personne qui porte ce nom. « Enchantée Lennon. » Réplique la jeune femme avec un sourire sur les lèvres. Sasha est du genre, sans le faire exprès, de toujours aussi donner son nom de famille. Elle sait que ce n’est pas une bonne chose, mais elle a pris l’habitude, peut-être, elle a vu trop de films de James Bond. « On ne m’a pas forcé. J’aime bien la musique classique. Une personne que je connais avait un billet de trop et me l’a donné. » Un billet en trop, cette phrase réveille le côté curieux en Sasha. Qui achète deux billets, pour finalement n’avoir personne en main, avec qui la personne veut s’y rendre. Mais, heureusement il est cultivé, aimer la musique classique n’est pas quelque chose qu’on entend encore souvent de nos jours. « Alors tu as eu de la chance. Oh désolé j’ai oublié de demander si j’ai le droit de vous tutoyer. » La jeune femme oublie souvent de poser la fameuse question, avant de le faire. « Et vous… Est-ce que vous… Avez… acheté le billet ? » Un sourire s’afficher aussitôt sur le visage de Sasha. Elle-même a aussi eu le ticket par une autre personne. Seulement chez elle c’était un cadeau pour Noël. « À vraie dire, c’était un cadeau de Noël. » Réplique la jeune femme en souriant. « Je pense que les gens aiment bien donner ce genre de cadeau c’est étrange, moi je donne souvent des cadeaux qui sont plus pratiques. » Dit la jeune femme en haussant les épaules.





©️ Never-Utopia,
modifiée benficagirl
Revenir en haut Aller en bas
Lennon P. DaughertyGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 25/12/2016
Pages lues : 205
Crédits : schizophrenic (avatar) ;; Tumblr (gifs)
Avatar : Eddie Redmayne
Pseudo : Mayiie
Schizophrénie : Levi #THoechlinKaya #JDewanDaryl #CHemsworthIsaiah #KHaringtonMicah #NJonasNoah #DO’BrienCarson #KMcGrathJordan #SAmell
Disponibilités : Indisponible tu peux demander pour plus tard !

#EnCours Elisa ; [url=http://readmymind.actifforum.com/t4482-juleslennon-we-ll-learn-to-love-how-to-dream
]Jules[/url] ; Lisbeth ; West ; Zara

#EnAttente

Âge : Trente-deux ans (10 décembre)

MessageSujet: Re: Visite d'un spectacle de musique classique {ft. lennon p. daugherty}   Lun 26 Mar - 2:21


Sasha & Lennon

Visite d'un spectacle de musique classique

Let the music enter your soul
 « Ces morceaux laissent beaucoup de place à interprétation… » Voici tout ce que je parvins à dire pour tenter de justifier l’opinion de la demoiselle, n’osant pas aller plus loin quand je me rendis compte que peut-être ce n’était pas à moi de faire une chose pareille. Je ne pensais pas m’imposer d’une mauvaise façon, mais il n’en demeurait pas moins que prendre les devants tout court, ce n’était pas mon genre. Je revins donc à ma retenue habituelle, sans toutefois douter de mon propos, douter de ce que je venais de dire, ce qui était, pour moi en tout cas, un progrès considérable. Après, je n’allais pas m’en congratuler non plus, puisque ce que je venais de dire était quand même relativement vague. Des émotions, c’était subjectif à la base, que ce soit au quotidien ou dans la musique. Je le savais surtout parce que moi-même, j’avais cette tendance à interpréter les choses d’une façon bien différente que la moyenne des gens, me rendant incompris, m’isolant encore plus de la société. Maintenant, je m’y faisais, même si cela faisait en sorte que je gardais certaines choses pour moi, comme en ce moment, où clairement, je ne me verrais pas parler de comment je me sentais, pas davantage de ce que j’avais pu lui dire pour le moment en tout cas. Je ne cherchai pas à commenter son interprétation non plus, ne pouvant lui donner tort, surtout qu’en vérité, je ne parviendrais pas à ne pas lui donner raison, en fait. Et puis, il était quelque peu difficile de se faire une idée complète du spectacle, sachant que nous n’étions qu’à mi-chemin. Du coup, le plus logique était de détourner un peu le sujet, ce que la demoiselle fit de façon plus souple, plus brillante que moi - ce qui n’était pas tant étonnant, tout le monde pouvait faire mieux que moi. La question qu’elle me posa n’avait rien de gênante, mais la réponse que je me devais de lui fournir, elle, ne me vint pas nécessairement naturellement. Au final, je fus quand même en mesure de me faire comprendre, lui faire comprendre que ce n’était pas mon idée. Après, je n’en étais pas satisfait pour autant, puisque j’avais toujours cette impression quelque peu angoissante que j’avais été forcé d’être en ces lieux en ce moment. Mais après avoir tourné mes mots convenablement, j’avais pu me faire comprendre un peu mieux, me sentir un peu plus à l’aise, me présenter à son tour, et même hocher la tête pour lui signifier que cela ne me gênait pas qu’elle me tutoie. Pour moi, ce n’était pas un problème, même si très rarement, voire jamais, je me permettais de tutoyer quelqu’un quand je n’en avais pas son autorisation. Je n’estimai pas nécessaire de lui répondre par des mots, me donnant l’occasion de poursuivre, lui poser une question à mon tour, puis écouter sa réponse, l’entendre m’expliquer qu’elle, c’était un cadeau qu’on lui avait offert, pour Noël. Agréablement impressionné, je ne pus m’empêcher de murmurer, de façon presqu’inaudible:  « C’est un beau cadeau… » Après, cela ne pouvait pas dire que j’étais jaloux. J’aimais la musique classique, je l’assumais, mais jamais je ne pourrais demander à qui que ce soit de m’offrir une telle chose. Ce que les gens de mon entourage capables de le faire savaient de moi, c’était que je n’aimais pas les foules et grands groupes. Par conséquent, dans leur tête, certainement que le fait de m’offrir un billet était perçu comme une perte de temps. Par conséquent, je n’attendais jamais cela, je n’étais pas certain que j’en voulais non plus, puisque je me doutais bien que ce n’était pas donné. Le gardant pour moi, je ne m’attendis toutefois pas à ce que Sasha vienne à dire qu’elle ne serait pas du genre à offrir un tel cadeau, ce même cadeau que j’avais complimenté. Un peu gêné, je me sentis rougir légèrement, stressé à l’idée de l’avoir vexée en venant avoir un avis à peu près contraire au sien. Tentant de me rattraper, je dis:  « Ça dépend des gens, je suppose… » Je pris un temps suite à cette phrase vague pour me détendre un peu, prendre un peu plus confiance en moi, puis ajouter:  « Je… Je ne suis pas doué pour donner des cadeaux… Les gens sont contents… Mais… Je prends ce qu’on me suggère… » Pourquoi je racontais ça ? Par réflexe, je supposais, histoire de me protéger, même si c’était paradoxal, dans le sens où je m’ouvrais sur moi-même pour ce faire. Et le plus ridicule dans tout cela, je ne me vis pas tant ajouter quelque chose, laissant le truc en suspens, préférant attendre, tenter de m’ajuster, plutôt que de sombrer dans des histoires pas mal plus ennuyantes, où j’étais susceptible d’expliquer que si j’agissais ainsi, c’était que parce que j’avais tellement peu de contacts avec ma famille que sans idées, je ne saurais que donner, ce de quoi je n’étais pas fier, et que tristement, je ne savais comment corriger.
Revenir en haut Aller en bas
Elisa McLeodGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 09/10/2017
Pages lues : 1617
Crédits : benficagirl aka moi-même
Avatar : Lucy Hale
Pseudo : benficagirl
Schizophrénie : Maxine Emerson la fille qui tombe sous le charme de son meilleur copain.
Kacey Aldean l'ancienne chanteuse de country.
Jason McLean le musicien, célibataire.
Layla M. Stone la psychologue, célibataire qui est bisexuelle.
Disponibilités : Mes RP's en cours
NoahLennonAmaliaAmaya
Mes RP's terminés
Noah
Mes RP's abandonnés
OféliaMegaraFranke & EloweenMilaAmayaYohannElenaChristian
Âge : 24

MessageSujet: Re: Visite d'un spectacle de musique classique {ft. lennon p. daugherty}   Sam 31 Mar - 1:41



Sasha & Lennon
Visite d'un spectacle de musique classique


« Ces morceaux laissent beaucoup de place à interprétation… » Le jeune homme ne sait pas à quel point il a raison. C’est pour cette raison, que Sasha aime bien écouter ce genre de musique de temps en temps. Même si elle ne risque pas de l’avouer face à sa sœur. Mais parfois ça lui fait du bien de simplement rêver, en écoutant un beau morceau joué au piano. Il ne faut pas forcément que cela soit de l’opéra, d’habitude Sasha n’écoute pas ça souvent. Mais elle aime bien écouter une belle pièce de Debussy, tout le monde connaît la musique Claire de la lune, sauf peut-être les Inculte. Pourtant, elle ne risque pas de prononcer ces mots à voix haute. « Là je te donne raison, mais bon, je pense que la plupart des gens se trouvant dans la pièce, pensent différemment à ce sujet. » Réponds la jeune femme avec large sourire sur ses lèvres. Se rendant vite compte, que le jeune homme n’est pas une personne, qui va regarder souvent ce genre de spectacle, le changement de sujet est la meilleure chose à faire. « C’est un beau cadeau… » Elle entend encore le jeune homme dire. Elle n’est pas vraiment du même avis, la belle brune pense que le cadeau était plutôt un pour l’emmerder. « J’aurais pu m’imaginer un bien plus beau cadeau. Par exemple un livre, ou bien un ticket pour un concert d’un groupe que j’aime. » Finis la belle brune par avouer. Même une tablette de chocolat aurait été plus intéressante. Un léger soupir échappe de ses lèvres. Sur le visage du jeune homme Sasha remarque très vite qu’il a l’air d’être gêné d’avoir un autre avis qu’elle, mais il ne fallait pas l’être. Chacun a le droit à son propre avis, on vit bien dans une démocratie et non dans une dictature. Pourtant c’est une phrase, qu’elle ne risque pas de dire à voix haute. Sasha n’a pas envie de discuter politique tout à coup. « Tu sais tout le monde a le droit à son propre avis. Je ne suis jamais ou presque jamais du même avis que ma sœur. » Dit la jeune femme en souriant légèrement. « Ça dépend des gens, je suppose… » Là encore une fois il a raison. Mais bon, il est aussi possible que Sasha pense de la façon qu’elle le fait, en raison du comment elle a grandi. « Possible. Ça dépend aussi comment les gens ont grandi, je suppose. » Finit-elle par dire avec un sourire sur ses lèvres. Sasha adore sourire. Mais elle ne le fait plus aussi souvent, qu’elle le faisait au passé. « Je… Je ne suis pas doué pour donner des cadeaux… Les gens sont contents… Mais… Je prends ce qu’on me suggère… » Sasha n’est donc pas la seule. Même si elle achète que parfois les cadeaux qu’on lui suggère. « Parfois c’est aussi la meilleure chose à faire. En tout cas à mon avis. » Dit-elle toujours avec son sourire sur les lèvres. Il n'y a que deux personnes, pour qui elle se fait de la peine de réfléchir quoi leur acheter. Sa grande sœur, Megara, qu’elle adore plus que tout, même que les deux femmes ne pourraient pas être plus différentes l’une de l’autre et puis il y a encore son grand frère. Qui la protège encore aujourd’hui, si elle a besoin de la protection. « Tu as aussi envie d’aller boire quelque chose . Je crois que la plupart des gens sont de retour à leur place. » Demande-t-elle. Mieux dit, elle le propose. Sasha ne va pas forcer le jeune homme à passer du temps avec elle, s'il ne le veut pas.





©️ Never-Utopia,
modifiée benficagirl
Revenir en haut Aller en bas
Lennon P. DaughertyGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 25/12/2016
Pages lues : 205
Crédits : schizophrenic (avatar) ;; Tumblr (gifs)
Avatar : Eddie Redmayne
Pseudo : Mayiie
Schizophrénie : Levi #THoechlinKaya #JDewanDaryl #CHemsworthIsaiah #KHaringtonMicah #NJonasNoah #DO’BrienCarson #KMcGrathJordan #SAmell
Disponibilités : Indisponible tu peux demander pour plus tard !

#EnCours Elisa ; [url=http://readmymind.actifforum.com/t4482-juleslennon-we-ll-learn-to-love-how-to-dream
]Jules[/url] ; Lisbeth ; West ; Zara

#EnAttente

Âge : Trente-deux ans (10 décembre)

MessageSujet: Re: Visite d'un spectacle de musique classique {ft. lennon p. daugherty}   Dim 8 Avr - 23:56


Sasha & Lennon

Visite d'un spectacle de musique classique

Let the music enter your soul
J’avais fait le lien trop rapidement dans ma tête; j’avais pensé que si Sasha avait reçu la place en cadeau et qu’elle était ici aujourd’hui, c’était parce qu’elle était heureuse de l’avoir reçu, et maintenant, elle pouvait finalement apprécier celui-ci. Du coup, inutile de mentionner que je fus plus qu’étonné, voire un peu choqué, de voir qu’en fait, au vu des dires qu’elle avait en ce moment, ce n’était pas le cas. Perturbé, ce fut à un tel point que je vins à dire, d’une voix plus aigüe que la normale:  « Tu… Tu n’aimes pas… ? », comme si limite, je craignais sa réponse. C’était complètement idiot, et pourtant, j’avais ce sentiment horrible que si je l’entendais me dire que non, elle n’aimait pas au final, et que cette conversation que j’avais avec elle n’avait peut-être pas raison d’être. Embêté, je n’osai plus tant dire quoi que ce soit, pas sur le sujet en tout cas, refusant de me montrer exaspérant ou quelque chose du genre. Au moins, je pus me rassurer en me disant qu’elle n’était pas tant gênée par les divergences d’opinion, comme elle vint à me le faire savoir. Toutefois peu à l’aise, ce fut un rire nerveux qui sortit de ma bouche pour lui signifier que c’était pareil pour moi, et qu’en fait, c’était pire lorsqu’il était question de mes soeurs. Les concernant en fait, je ne me posais plus la question; qu’importe ce que je pouvais penser, c’était différent pour elles. Mais en fait, avec toute ma famille, c’était ainsi, il n’y avait pas à se poser la question. Voilà ce qui dictait mon comportement avec eux en général, et qui dictait mon comportement lorsqu’il était question des cadeaux de Noël. Au moins, mon interlocutrice du moment ne me le reprochait pas complètement, et ne vint pas à mettre fin à la conversation pour autant. Pouvant me baser sur ce fait pour me conforter, je vins à me calmer un peu, non plus gigotant sur mon siège, mais un peu plus calme, voire même souriant, bien que mon sourire soit encore quelque peu timide. Mais ça, c’était ma nature, c’était chose normale me concernant. Et ce qui était normal pour moi aussi, c’était d’éviter de déranger les gens autant que possible. La simple idée de bousculer quelqu’un dans une foule, voire même demander à une seule personne de se décaler pour que je puisse passer, c’était à la limite de l’insupportable pour moi, si bien que certains adeptes de l’exagération pourraient estimer que c’était une phobie. Mais en fait, ils n’auraient pas tant tort, comme je le démontrai bien malgré moi; au moment où Sasha vint à me proposer d’aller boire quelque chose, mon premier réflexe ne fut pas de songer à la bonne idée que ce serait de se lever, se dégourdir les jambes un peu. À la place, je pensai au fait que je devrais traverser la rangée pour me rendre à l’allée menant à la sortie de la salle, et au vu de l’étroitesse de celle-ci, cela revenait donc à bousculer certaines gens, ou leur demander de se pousser. Embêté à l’idée, je ne sus faire mieux que de répondre, dans un premier temps:  « Oh euh… » Sentant le stress monter doucement, je regardai autour d’un air fuyant, pour constater que finalement, personne n’était de retour, et que donc, les quelques personnes que j’étais susceptible de bousculer n’étaient pas là. N’ayant plus tant de raison valide - le fait que je n’avais pas tant soif ne l’était pas à mon avis - je finis par hausser les épaules, pour répondre:  « Pourquoi pas ? » Attendant juste de voir si l’envie faisait toujours à Sasha avant de bouger, bien capable de la laisser passer devant moi aussi, par simple politesse - ou aussi au cas où quelqu’un venait s’installer entre-temps.
Revenir en haut Aller en bas
Elisa McLeodGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 09/10/2017
Pages lues : 1617
Crédits : benficagirl aka moi-même
Avatar : Lucy Hale
Pseudo : benficagirl
Schizophrénie : Maxine Emerson la fille qui tombe sous le charme de son meilleur copain.
Kacey Aldean l'ancienne chanteuse de country.
Jason McLean le musicien, célibataire.
Layla M. Stone la psychologue, célibataire qui est bisexuelle.
Disponibilités : Mes RP's en cours
NoahLennonAmaliaAmaya
Mes RP's terminés
Noah
Mes RP's abandonnés
OféliaMegaraFranke & EloweenMilaAmayaYohannElenaChristian
Âge : 24

MessageSujet: Re: Visite d'un spectacle de musique classique {ft. lennon p. daugherty}   Mar 24 Avr - 20:22

Visite d'un spectacle de musique classique

feat. Sasha & Lennon

 Sasha est du genre à parfois mal s’exprimer et d’oublier ce qu’elle vient de dire il y a quelques minutes, surtout si ce n’est pas vraiment quelque chose d’important. Et un cadeau ou un ticket acheté n’est pas forcément quelque chose d’important. La brune se rend bien compte du fait qu’elle a dû perturber le jeune homme en face d’elle. Une chose, qu’elle n’avait pas l’intention de faire. La jeune femme se rend bien compte, que pour une fois, elle aurait dû se taire. Vu qu'au moment, que Lennon réagit, sa voix est plus aigüe que d’habitude. En tout cas plus que durant toute leur conversation. « Tu… Tu n’aimes pas… ? » Loin de là, Sasha aime bien ce genre de musique, mais ce n’est pas forcément sa musique préférée. Si on peut dire quelque chose sur Sasha, c’est qu’elle est très bien en parlant du n’importe quoi et c’était le cas il y a quelques minutes. Un soupir lui échappe des lèvres et réfléchit pendant un moment, comment elle peut rattraper sa gaffe. La brune n’aime pas que quelqu’un se sente gêné ou Dieu sait quoi d'autre. Malgré le fait que Sasha vient d’expliquer qu’elle n’a pas de problème avec les personnes, qui ont un autre opinion qu’elle. Si on n’a pas la même opinion, les discussions peuvent devenir encore très intéressant. Sauf si le partenaire ne veut pas avoir une discussion avec quelqu’un qui est d’un autre opinion. Le rire nerveux qui sort de la bouche du jeune homme, la rend nerveuse. Sasha a peur de le faire fuir avec ses paroles sorties sans avoir réfléchi. La brune a l’habitude de ne pas être du même avis, que son interlocuteur. Sa sœur et elles n’était pratiquement jamais du même avis. Avec son frère, c’est le contraire, les deux sont déjà plus souvent du même avais, mais bon, Sasha les adore tous les deux. « Si, j’aime. Je me suis un peu mal exprimé. Je ne suis pas très doué en parlant avec d'autres personnes, je crois. » Sasha réplique avec un large sourire sur ses lèvres. Malgré le fait qu’ils ne sont pas du même avais, Sasha ne veut pas arrêter leur conversation. Le moment que Sasha réalise, que le jeune homme est encore toujours timide, elle tente de lui montrer, qu’il ne le doit pas l’être. « Est-ce que tu as peur de me parler ? » Sasha questionne, avec un sourire sur les lèvres. Non, elle ne se moque pas de lui, elle essaie que de le rendre moins timide, mais elle n’ait pas douée dedans. La brune ne sait pas encore trop comment juger le jeune homme. « Je ne mange pas les humains. » C’est une phrase qu’elle dit plutôt pour détendre l’atmosphère mais elle ne sait pas si cela fonctionne. À vraie dire, Sasha commence à avoir soif et elle propose ainsi à Lennon d’aller se chercher quelque chose à boire. De plus la brune commence à avoir mal aux pieds. Elle n’a pas l’habitude d’être assise pendant longtemps. En lançant des regards le long de la rangée dans laquelle, ils étaient assises, Sasha songeait encore une fois à son idée. Peut-être aller boire quelque chose n’est pas une tellement bonne idée, si elle ne veut pas bousculer les autres personnes dans la rangée. « Oh euh… » Une réponse qui fait sourire la jeune femme. D’habitude c’est elle la timide dans une conversation. Quelque chose a dû changer dans sa vie. Ou bien, elle a changé. Sasha a un œil, qui aperçoit vite si quelqu’un est stressé ou nerveux et c’est bien le cas pour Lennon. Mais, elle ne sait pas quoi faire pour le calmer. Pourtant elle ignorait la raison. Tout à coup la brune remarque qu’il hausse les épaules et se met à répondre, on dirait qu’il a changé d’avis. « Pourquoi pas ? » Sasha ne sait pas trop quoi répliquer et affiche un très large sourire sur les lèvres. « D’ailleurs, est-ce que tu as une boisson préférée ? » La brune demande pour commencer une légère conversation. La pièce va durer encore quelque temps et qui sait, s’ils chuchotent, ils peuvent même discuter durant la pièce. Mais que si le jeune homme le veut bien.

made by guerlain for epicode
Revenir en haut Aller en bas
Lennon P. DaughertyGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 25/12/2016
Pages lues : 205
Crédits : schizophrenic (avatar) ;; Tumblr (gifs)
Avatar : Eddie Redmayne
Pseudo : Mayiie
Schizophrénie : Levi #THoechlinKaya #JDewanDaryl #CHemsworthIsaiah #KHaringtonMicah #NJonasNoah #DO’BrienCarson #KMcGrathJordan #SAmell
Disponibilités : Indisponible tu peux demander pour plus tard !

#EnCours Elisa ; [url=http://readmymind.actifforum.com/t4482-juleslennon-we-ll-learn-to-love-how-to-dream
]Jules[/url] ; Lisbeth ; West ; Zara

#EnAttente

Âge : Trente-deux ans (10 décembre)

MessageSujet: Re: Visite d'un spectacle de musique classique {ft. lennon p. daugherty}   Sam 28 Avr - 13:50


Sasha & Lennon

Visite d'un spectacle de musique classique

Let the music enter your soul
À entendre la jeune femme avouer qu’elle avait parfois du mal à s’exprimer, j’eus un rire nerveux, rire qui cachait une certaine ironie, qui cachait le fait que je ne pouvais que la comprendre, s’il m’était permis de m’exprimer ainsi. Après, je me doutais bien que ce n’était pas un inconfort similaire au mien, dans le sens où me concernant, c’était une condition que j’avais, qui me rendait ainsi. C’était une condition qui faisait que je réfléchissais beaucoup trop avant de parler, ce qui faisait en sorte que je ne parlais pas du tout, bien souvent. La demoiselle, elle, ne semblait pas ressentir ce bouchon, le filtre entre ses pensées et ses paroles étant loin d’être congestionné comme le mien. Qu’est-ce qui me faisait dire ça ? Non seulement, le fait que parler, ça ne semblait pas être un problème pour elle, mais surtout, ce fut cette question qu’elle vint à me poser, question gênante, question qui me stressa quelque peu, qui finit par me le confirmer. C’était gênant pour moi parce que j’avais ce sentiment affreux qu’elle pensait que je refusais de lui parler, alors que ce n’était pas le cas. Mais comment pouvais-je rattraper cela, sans devoir raconter ma vie de long en large, sans avoir l’obligation de déballer mon dossier médical entier ? Parce que bien sûr, je ne pouvais pas seulement dire non, pas après ce qu’elle vint à ajouter. Nerveusement, je pris mon courage à deux mains pour lui dire donc:  « Non… C’est que… » Que quoi ? Le cherchant encore et toujours, je soupirai doucement, me résignant à m’en tenir au plus simple, donc à dire:  « Je… J’ai… Un peu… De mal à… Communiquer… » C’était un vague, voire limite superficiel résumé de ce qui faisait en sorte que j’étais ainsi, mais si cela pouvait être suffisant pour signifier à la demoiselle que ça n’avait rien à voir avec sa personne, alors naturellement, je n’allais pas m’en plaindre. Mais comme si cela n’était pas suffisant, comme pour lui prouver encore plus, je décidai d’accepter sa proposition d’aller boire quelque chose, sans m’attendre à ce qu’elle vienne me poser une question bien banale, mais à laquelle je n’avais pas la réponse. Persuadé que ma crédibilité en prendrait un coup si je venais inventer une réponse quelconque pour paraître plus informé, plus sérieux, je dis, dans un haussement d’épaules:  « Je ne saurais pas te dire… Je suis plutôt du genre à boire de l’eau, en fait. » C’était moche, c’était plat, mais c’était la réalité. Évidemment, je me permettais parfois autre chose, une limonade l’été, ce n’était pas quelque chose qui me déplaisait. Rarement, je buvais de l’alcool, puisque combiné à ma condition actuelle, il en fallait peu pour que les effets soient présents, que les effets soient forts, et que mes relations sociales deviennent une catastrophe encore plus grave qu’elles ne l’étaient en ce moment. De plus, le goût ne m’attirant pas vraiment, je n’étais pas celui qui cherchait vraiment à en consommer. Un verre de vin, blanc, socialement, en repas de famille, c’était passable, mais c’était pas mal tout, en vérité. Sachant toutefois que ce n’était pas le cas de tout le monde, désireux à cet instant précis, même si nous étions en train de quitter notre place pour aller au bout de la rangée, puis éventuellement emprunter l’allée vers la sortie de la salle, de rendre la pareille à la jeune femme, je lui demandai:  « Et… Toi ? » C’était banal, trop banal même, j’en avais l’impression, mais dans le cas précis, je n’avais pas su faire mieux, et pour moi, c’était, mine de rien, un effort plutôt considérable que je venais de faire là.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Visite d'un spectacle de musique classique {ft. lennon p. daugherty}   

Revenir en haut Aller en bas
 
Visite d'un spectacle de musique classique {ft. lennon p. daugherty}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le topic de la musique classique
» Résumé chronologique de la musique classique. Part. 3.
» [Débat] La musique dite classique dans la musique moderne
» Fiche de demande de partenariats
» musique celtique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
READ MY MIND :: Washington, District of Columbia :: Capitol Hill-
Sauter vers: