AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Ralentina#1] Une rencontre qui secoue vachement...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
InvitéInvité

MessageSujet: [Ralentina#1] Une rencontre qui secoue vachement...   Mer 7 Fév - 23:56


« Une rencontre qui secoue vachement... »
ft. Valentina & Roméo

Son entrainement de basket vient tout juste de se terminer. L'équipe se réunit chaque Mercredi pendant tout l'après-midi pour divers entrainements Roméo aime assez ça mais bon il est pas mal épuisé à chaque fois qu'il rentre chez lui et fort malheureusement il ne peut même pas prendre cinq minutes pour se poser parce qu'il doit sortir Montaigu son chien. Et justement là c'est ce qu'il doit faire, il vient à peine de finir son entrainement il rentre déjà en voiture chez lui. Le trajet semble durer une éternité aux yeux de Roméo mais finalement il arrive enfin chez lui. Il se gare dans le garage de sa villa tout en rentrant à l'intérieur de sa maison où un superbe Cavalier King Charles vient vers lui en aboyant de mécontentement. « Oui bébé oui... On va sortir. » Qu'il dit dans un italien parfait à son chien tandis qu'il lui met sa laisse et qu'il quitte la maison pour enfin sortir dehors avec son chien dans son quartier. Sur le chemin il s'allume une clope histoire de se détendre un petit peu tout en fixant la route. Son chien marche à un rythme plus que convenable visiblement bien heureux de se dégourdir un petit peu les pattes tout en se mettant à grogner au bout d'un moment en voyant une jeune fille approcher sur un skate. Roméo fixe la jeune fille longuement tout en attrapant son mobile qui sonne il décroche et cesse de fixer la jeune fille et en pleine discussion avec son interlocuteur il ne remarque pas que la jeune fille perd le contrôle de son engin de malheur et fonce droit sur Roméo. Du coup la fille fonce sur Roméo et le fait tomber tout en tombant à son tour sur elle. D'abord sonné il soupire tout en scrutant la jeune fille au-dessus de lui qui semble aussi sonnée que lui. Il lui tapote le bras pour lui faire comprendre qu'elle doit se relever mais au bout d'un moment ce sont les aboiements de Montaigu qui finissent par faire réagir autant Roméo que la soudaine inconnue et ils se relèvent tous les deux. Il scrute la jeune fille longuement, une petite jeune ça n'en fait aucun doute. « Et bien c'est une rencontre qui... Secoue... » Qu'il dit sur le ton de l'humour de son accent italien tout en scrutant la belle de ses yeux sombres en soupirant. « Vous allez bien ? Rien de cassé ? » Bon là c'est sûr les rôles sont un peu inversés normalement c'est la personne qui bouscule et fait tomber quelqu'un qui demande ça mais c'est Roméo il est comme ça de toute façon.. Toujours à s'inquiéter pour tout le monde et n'importe qui même quand ce n'est pas lui qui est en tord...
Revenir en haut Aller en bas
Kacey AldeanGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 05/02/2018
Pages lues : 329
Crédits : Moi-même
Avatar : Miranda Lambert
Pseudo : Benficagirl
Schizophrénie : Elisa McLeod la jeune américaine, éttudiante en musique.
Maxine Emerson, la fille de Scott et nièce de coeur de Lisbeth.
Jason McLean, le jeune hawaiien.
[i]Layla M. Stone[/], la psychologue.
Disponibilités : Disponible
En attente ->
En cours -> Levi
Âge : Kacey a 31 ans.

MessageSujet: Re: [Ralentina#1] Une rencontre qui secoue vachement...   Sam 10 Fév - 1:36

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Valentina Munõz & Roméo Santini

Une rencontre qui secoue vachement...  


Aujourd'hui est une de ces journées, ou j'avais du mal à me lever. Je n'avais pas trop envie d'aller dans mes cours et encore moins j'avais envie de faire mes devoirs par la suite. J'ai encore tellement de recherches à faire pour finaliser le dossier que je dois remettre à mon professeur dans quelques jours. Je dois prendre l’habitude de ne pas laisser traîner les choses que j’ai à faire. Au Lycée cela marchait encore mais à l’université ce n’est pas possible. Pourtant changer ses anciennes habitudes n’est pas si facile que ça. Avant de sortir de chez moi, je prends vite fait une douche, je prends mon petit déjeunes et je bois une très grande tasse de café, pour que je ne m’endors pas dans mon cours. Heureusement, je n'en ai qu’un aujourd’hui. « Valentina tu es parfois une vraie catastrophe. » Je me dis à moi-même, lorsque je sors de mon studio pour me diriger en direction de l’université. Arrivée dans le cours, j’ai malgré tout du mal à suivre ce que le professeur raconte. Il parle tellement que je prends que quelques notes, il faut que je demande à quelqu’un d’autre de me passer les siennes plus tard. Quand le professeur dit enfin que le cours et fini, je n’attends pas longtemps et je sors en courant de la salle. Je vais vite fait à la bibliothèque de l’université pour aller chercher un livre dont j’ai besoin pour terminer mon dossier. Le livre est très lourd, mais je le mets quand même dans mon sac à dos. En sortant du campus, je prends mon skate et je me mets en route pour rentrer à la maison. Mais avant j’enfile encore mes écouteurs, pour écouter un peu de musique. Durant tout le chemin, j’oublie mon entourage et je ne fais pas trop attention ou je vais. Vu mon manque d’attention, je ne remarque pas tout de suite que je suis en train de perdre le contrôle de mon skate et je fonce droit sur un jeune homme. Ce n’est pas moi qui tombe, mais le jeune homme de son côté tombe aussi. Je ne me relève pas tout de suite, je suis un peu sous le choc. Tout à coup, je me rends compte, que le jeune homme me tape sur le bras, pour me faire signe de me lever. Quand tout à coup j’entends un chien aboyer, je me lève. Non, je n’ai pas peur des chiens, je les adore même. Mais je n’ai pas trop envie que le chien me saut dessus et que j’aurais encore plus de mal à me lever. « Et bien c'est une rencontre qui... Secoue... » Il a bien raison, ce n'est pas de cette façon, que je voulais faire des rencontres ici en Amérique. Je pensais toujours le faire dans un café, peut-être aussi dans la bibliothèque, ou comme chaque jeune personne, dans un café. Mais bon, parfois les rencontres arrivent dans les endroits, auxquels on ne s'attend pas. « Oui, vous avez raison. D’ailleurs, je suis navrée, que je vous ai fait tomber. »  J’ai l’habitude de vouvoyer les personnes, que je ne connais pas encore. Surtout que je ne sais pas, si la personne est d’accord, que je la tutoie. « Je ne pensais pas faire de nouvelles rencontres de cette façon. » Je dis avec un léger sourire sur mes lèvres. Doucement je laisse passer mes mains sur mon pullover et mon jean, pour m’enlever la saleté qui se trouve sur ceux-ci. « J’espère, que je ne vous ai pas fait mal. » Je continue de parler. Quand je me mets une fois à parler, j’ai du mal à m’arrêter, surtout lorsque j’essaie de me faire pardonner. « Vous allez bien ? Rien de cassé ? » Il se fait encore des soucies pour moi. Je n'aime pas cela, surtout lorsque c'est de ma faute. « Oui. Et vous ? Je ne vous ai pas fait mal ? » Je demande aussitôt. J’espère que non, car je ne voulais vraiment pas lui rentrer dedans. « D’ailleurs, je m’appelle Valentina. » Je me présente et j’essaie d’afficher un sourire sur mes lèvres. « Et vous pouvez aussi me tutoyer, si vous le voulez. » Je dis au jeune homme. Je n’aime pas trop me faire vouvoyer.





Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: [Ralentina#1] Une rencontre qui secoue vachement...   Jeu 1 Mar - 20:24


« Une rencontre qui secoue vachement... »
ft. Valentina & Roméo

Roméo en a rencontré des personnes dans sa vie, beaucoup, avec son travail ce n'est pas bien difficile de croiser du monde que ce soit dans les gradins quand il bosse ou alors des fans dans la rue voire même des sportifs tout comme lui mais il faut bien avouer que sa rencontre du jour elle est pour le moins originale avec cette jeune demoiselle qui vient de lui foncer dessus et de le renverser par terre au passage en tombant plus ou moins sur lui. C'est sûr que le blond est pas mal surpris pour le coup mais il n'y a pas mort d'homme et Roméo est loin d'être le genre de gars a hurler pour un oui et pour un non, c'est pas son truc ça n'en fait aucun doute donc il se contente simplement de tenter de lui faire réaliser ce qu'il vient de se passer étant donné que la petite semblait plus ou moins sonnée par sa chute et quand elle réalise ce qu'il vient de se passer elle s'excuse aussitôt. « Tout va bien. Ne vous inquiétez pas. » Qu'il dit aussitôt en souriant à la jeune fille qu'il dévisage longuement alors qu'elle se relève de sur lui, lui laissant donc l'opportunité de se relever par la même occasion. Son chien se calme alors cessant de grogner tout en restant près de son maître la petite lui fait alors savoir qu'elle n'imaginait pas faire une rencontre de cette façon et il ricane alors. « Pour le coup j'admets que c'est pareil pour moi. Une rencontre pareille c'est assez excellent je l'admets. » Il répond simplement souriant à la jeune fille tandis qu'elle lui demande si elle ne lui a pas fait de mal, il secoue alors la tête comme pour lui confirmer que non tout va bien pour lui mais jugeant que ce n'est pas suffisant il ajoute un « ne vous en faites pas ça va. Plus de peur que de mal comme on dit. » Et il sourit toujours juste pour qu'elle se détende et comprenne que ce n'est pas grave du tout. C'est un gars très passif dans la vie de tous les jours Roméo quand beaucoup auraient hurlés face à une situation lui non il reste calme. Beaucoup apprécient son calme naturel. Il lui demande alors si elle va bien et elle lui répond que oui en lui demandant une nouvelle fois si ça va. « Tout va bien. » Qu'il dit une nouvelle fois juste pour qu'elle comprenne que ça va et qu'il n'y a plus besoin de poser la question. Elle se présente ensuite et il lui tend sa main en lui annonçant son prénom « Roméo. Vous n'êtes pas d'ici n'est-ce pas ? » Il s'en doute en vue de son léger accent ainsi que par son prénom ça sonne plus italien, mexicain ou encore brésilien plutôt qu'américain mais il n'est sûr de rien pour le coup. Elle lui propose alors le tutoiement il ricane alors. « Et bien pourquoi pas, le tutoiement est plus simple en effet. » Il sourit alors tout en se remettant en chemin avec la petite jeune fille à ses côtés. « Vous faisiez une balade ? » Lui en tout cas c'est ce qu'il faisait il baladait son chien pour sa sortie habituelle mais dans le cas de la petite jeune il n'en a définitivement aucune idée...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kacey AldeanGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 05/02/2018
Pages lues : 329
Crédits : Moi-même
Avatar : Miranda Lambert
Pseudo : Benficagirl
Schizophrénie : Elisa McLeod la jeune américaine, éttudiante en musique.
Maxine Emerson, la fille de Scott et nièce de coeur de Lisbeth.
Jason McLean, le jeune hawaiien.
[i]Layla M. Stone[/], la psychologue.
Disponibilités : Disponible
En attente ->
En cours -> Levi
Âge : Kacey a 31 ans.

MessageSujet: Re: [Ralentina#1] Une rencontre qui secoue vachement...   Sam 10 Mar - 2:40



Valentina & Roméo
Une rencontre qui secoue vachement...


Lorsque Valentina devient nerveuse, elle se répète souvent, sans le faire exprès. C’est un peu comme un mécanisme, qu’elle n’arrive pas à éteindre. Non, elle n’est pas seulement tête en l’air, la belle brune est une vraie catastrophe roulante. Roulante, pour la simple raison, que Valentina se déplace presque tout le temps sur ses skates. Un peu sonné par la chute, la jeune femme n’est pas vraiment dans un état normal, mais cela va revenir. Mais elle se fait vraiment des soucis pour le jeune homme. Valentina sait très bien, que si elle va trop vite elle peut faire mal à quelqu’un et ça la rendait nerveuse. « Tout va bien. Ne vous inquiétez pas. » Tout de suite elle devient légèrement plus calme. Mais, justement parce qu’il vient de le dire, elle s’inquiète à nouveau, mais ne panique plus. « Si jamais, quelque chose est cassé, je parle des vêtements, je vous rends l’argent. C’est promis. » Même que notre belle brune, n’a pas trop d’argent, elle ne veut pas qu’on pense, qu’elle ne peut pas assumer ses fautes. Le jeune homme est en train de sourire, qui est un bon signe, ainsi Val' se lever sans tomber de nouveau. « Votre chien n’a pas l’air d’apprécier le fait, que vous est renversé. » Valentine constante et observe le chien, qu’elle trouve très beau. La jeune femme adore les animaux de compagnie. Chez elle en Mexique, elle a un chien, un chat, un cheval et des vaches. Sa petite ferme, lui manque. Même si on ne peut pas vraiment appeler cela une ferme. « Il ne risque pas de m’attaquer, j’espère. » Dit la jeune femme, en faisant une blague, qui n’est pas marrante du tout. Mais, même si elle ne le sait pas le faire très bien, elle l’essaie pourtant. « Pour le coup j'admets que c'est pareil pour moi. Une rencontre pareille c'est assez excellent je l'admets. » Et aussi assez rare, certainement. En tout cas pour les autres. Valentina est tellement tête en l’air que cela risque d’arriver encore plus souvent. Mais lorsqu’elle remarque le sourire du jeune homme, elle réalise, qu’il ne s’est vraiment pas fait mal. « ne vous en faites pas ça va. Plus de peur que de mal comme on dit. » Heureusement. Mais Valentina est du genre à se soucier pour tout et pour rien. « Surtout votre chien a l’air d’avoir eu peur. J’espère qu’il ne pense pas que j’ai voulu vous tuer. » Dit la jeune femme en souriant. Encore une fois une mauvaise blague, qui n’est pas vraiment rigolote. « Tout va bien. » C’est en ce moment, que Valentina réalise qu’elle avait répété la question trop souvent. « Je suis navrée de m’avoir répété. » La jeune femme s’excusa, avant d’afficher un large sourire, pour montrer au jeune homme, qu’elle vient de se calmer. « Roméo. Vous n'êtes pas d'ici n'est-ce pas ? » Quand elle entend le prénom du jeune homme, elle doit tout de suite penser à la comédie musicale française, du nom Roméo et Juliette. Et oui, Valentina sait très bien, qu’on peut réaliser suite à son accent, qu’elle n’est pas Américaine. Malgré le fait, qu’elle essaie de cacher son accent le mieux possible. « Roméo c’est un prénom intéressant. Et non, je ne suis pas d’ici. Je viens du Mexique. » Le moment qu’elle parle du Mexique, elle réalise, que son pays lui manque énormément. Mais bon, elle a fait le choix de venir faire ses études en Amérique et elle ne risque pas de retourner avant la fin de ses études chez elle. « Et bien pourquoi pas, le tutoiement est plus simple en effet. » Heureusement, Roméo est du même avais. Le vouvoiement est quelque chose, que la jeune Mexicaine préférée faire chez les personnes, qui sont plus âgés, que le jeune homme en avait l’air d’être. « Justement. D’habitude, je vouvoie que les gens qui sont d’un certain âge. » Elle s’explique. En tout cas, la jeune femme pense qu’elle a besoin de s’expliquer. « Vous faisiez une balade ? » La question, à laquelle, Valentina s’attendait déjà. « Enfaîte, je suis en train de rentrer chez moi. J’avais des cours à l’université. » Valentina réponds sincèrement, en marchant doucement à côté de Roméo. « Il a quel âge votre chien. » La jeune femme demande tout à coup. Valentina adore les chiens et le sien lui manque, mais bon, elle ne voulait pas le ramener avec elle en Amérique, elle ne pensait pas qu’il pouvait s’adapter au temps ici. « Le mien me manque énormément. » Elle avoue sans vraiment s’en rendre compte. « Tu te promènes souvent dans les barrages . » Quoi ? C’est la première fois, que la belle brune fait la rencontre de ce jeune homme





©️ Never-Utopia,
modifiée benficagirl


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [Ralentina#1] Une rencontre qui secoue vachement...   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Ralentina#1] Une rencontre qui secoue vachement...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» C'est vachement bien wikipédia
» [PV] c'est qu'elle est vachement grande cette maison hantée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
READ MY MIND :: La cour d'école, tant de plaisir :: Les oubliettes-
Sauter vers: