AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Surprise Bitch ! | Dedegara

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Megara A. HawpkinsGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 11/09/2016
Pages lues : 2064
Crédits : TAG
Avatar : Phoebe Tonkin
Pseudo : TAG
Schizophrénie : Le seksy beau brun masseur et sereal baiseur alias Jared feat Ian Somerhalder & Le flic strip-teaseur ex membre d'un boysband alias Gabriel feat Scott Eastwood & La blonde un peu folle et excentrique alias Sam feat Candice Accola & La croqueuse de diamant fêtarde alias Lexie feat Margot Robbie & Le ptit con arrogant qui se la joue alias Elijah feat Nathaniel Buzolic & Le vigile féministe de deux mètres avec les cheveux longs alias Cam feat Jason Momoa
Disponibilités : COMPLET -DedeArizona&RyanRyan
Âge : 28 ans

MessageSujet: Surprise Bitch ! | Dedegara   Mar 13 Mar - 3:50

Derrick & Megara

I'm here !

Surprise Bitch !
Ca faisait bientôt un mois que ma vie avait prit un nouveau tournant et il y avait une personne à qui je voulais en parler. Sauf que cette personne n'avait toujours pas ramené ses fesses ici. Dede était à Mexico maintenant. J'en avais marre d'attendre qu'il revienne mais je n'avais pas envie de lui parler de ça par téléphone c'était un peu pourris. Je savais qu'il était en tournage et je savais même précisément où du coup j'avais pis la décision sur un coup de tête de l'y rejoindre sans le prévenir. En revanche celui que j'avais prévenu c'était Ryan. Il allait falloir que je me réhabitue à une vie de couple, ça faisait longtemps que je ne l'avais pas été et ça me faisais bizarre de me retrouver de nouveau dans cette situation. Mais c'était une sensation agréable, encore heureux en même temps. Bon j'avais aussi prévenu Zaza que je partais quelques jours parce qu'elle aurait finit par s'inquiéter en me voyant pas rentrer, forcément. J'avais mis des affaires dans un sac, quelques trucs à grignoter pendant le trajet et deux trois babioles en plus. Suite à ça j'avais rejoins l'aéroport après avoir vérifié à quel heure était le prochain vol et s'il y avait encore des places. Voilà que je dépensais la moitié d'un salaire pour un simple allé de sept heure. Ouais mes coups de tête et mon impatience me coûtaient cher. Heureusement je dépensais pas tout mon fric chaque mois et j'économisais. De toute façon si j'avais vraiment besoin je pourrais toujours taper dans l'argent que mon père me versait en pensant encore que ça pourrait rattraper sa fuite. Je refusais d'y toucher pour ne pas qu'il ai l'impression d'avoir gagné mais si vraiment je finissais par en avoir besoin et ben tant pis je m'y résignerais.

Le trajet en avion fut un vrai calvaire, entre l'envie de vomir par moment, le stress des secousses et mon incapacité à m'endormir pour éviter de penser à ce qu'il pouvait arriver ou simplement éviter de m'ennuyer, ça avait été très long. Je ne me connaissais aucune peur d'avion pourtant mais faut dire que ça faisais super longtemps que je n'avais pas pris l'avion, plus de dix ans je pense, ou en tout cas pour un trajet aussi long. Purée je ne savais pas comment faisait Arizona pour supporter ça tous les jours. Les hôtesses de l'air était des warrior en fait y'a pas à dire. Moi je me sentais bien plus tranquille les pieds bien ancrés dans le sol derrière mon bar. Retrouver le sol et le plein air me fit un bien fou d'ailleurs. Une fois mon sac récupéré je prenais un taxi et lui donnait l'adresse du plateau de tournage. Je prenais un mon petit paquet de chips que je n'avais pas pu avoir pendant le trajet du coup et en mangeais quelques unes avant de boire un coup dans ma petite bouteille d'eau puis je laissais aller ma tête en arrière contre le dossier en fermant les yeux. C'est à ce moment la que le chauffeur choisis de me faire la causette. Je rouvris les yeux en regardant le toit de la voiture et sans rien répondre mais il continuait à parler. Je me redressais sur mon siège "S'il vous plait, j'ai vraiment besoin de faire une sieste la alors ne vous sentez vraiment pas obligé de combler le silence" Oui je sais on était en plein milieu de la journée mais les heures d'avion à rester sur le qui vive m'avaient épuisé. Je mis mon sac sur le siège d'à côté et et me penchais jusqu'à m'allonger, la tête posée contre mon sac. Et cette fois ci je réussis à m'endormir jusqu'à être réveillée par le chauffeur à la fin du trajet. Je le payais et le remerciais avant de descendre, mon sac sur mon épaule. J'entrais sur le plateau de tournage plus facilement que ce que j'aurais cru. J'avançais lentement regardant autour de moi si j'arrivais à voir Dede. Oui c'est vrai j'aurais pu aller l'attendre chez lui ou du moins devant chez lui mais je vous l'avais dis je n'étais pas patiente. Alors j'y allais au culot et débarquais sur son lieu de travail. Mon air un peu paumé alerta une demoiselle qui vint me demander qui j'étais et ce que je cherchais, avec un sourire tout de même. "Oh heu je suis de l'équipe technique, enfin j'effectue un remplacement en fait" j'avais vite laissé mon côté paumée de côté pour prendre de l'assurance et tenter de donner l'illusion de ce que je prétendais être "D'ailleurs il faut que je me rende dans les loges, vous pourriez mes les indiquer ?" Peut-être que j'avais des talents d'actrice finalement moi aussi puisque ça avait fonctionné. Bon elle ne devait pas faire partie des gérantes du grand bordel qui grouillait ici sinon j'aurais probablement été vite grillée mais j'étais tout de même fière de moi. J’accédais donc au loge et une fois de plus j'essayais de repérer Dede parmi tous les acteurs, maquilleurs et autres personnes qui se trouvaient ici. Et une fois de plus je fus également interrompu. Par un homme cette fois ci. Celui ci me demanda de lui montrer mon badge d'accès. Okay la ça allait être plutôt compliqué "Oui bien entendu" je faisais mine de fouiller dans mon sac avant de mimer me rappeler quelque chose "Oh mais c'est vrai je l'ai laissé avec mon costume quand je l'ai retiré tout à l'heure, j'ai complètement oublié de le reprendre" je riais légèrement "Une vraie tête de linotte ! Enfin vous pouvez aller vérifier dans votre liste je suis Karen Davenport" alors la ne me demandez pas c'était le premier nom qui m'était venu. Malheureusement c'était pas terrible et cette fois ci ça ne fonctionnait pas. L'homme qui visiblement était de la sécurité me retins par l'épaule quand je voulu passer à côté de lui. Pas de badge et on ne passait nul part ici alors ? "Je vais devoir insister ma demoiselle mais il va falloir me suivre" je levais les mains signe de capitulation pour qu'il me lâche l'épaule "Ça va ça va je suis pas une fan hystérique qui veut violer son acteur préféré détendez vous" pis de toute façon on avait déjà couché ensemble "Il faut juste que je retrouve mon frère il doit être dans le coin c'est Derrick Holloran vous devez connaitre non ?" Ouais tu parles je pouvais toujours dire ce que je voulais il me prenait pour une fan prête à déblatérer n'importe quelle connerie pour avoir ce qu'elle voulait. "Je vous raccompagne et je vous conseille de ne plus revenir" je levais les yeux au ciel en soupirant.

_________________
    Madness
    It was a big big world, but we thought we were bigger Pushing each other to the limits, we were learning quicker By eleven smoking herb and drinking burning liquor Never rich so we were out to make that steady figure ⠇7 YEARS, LUKAS GRAHAM


AWARDS 2017:
 


AWARDS 2018:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://tag-gallery.e-monsite.com/
Derrick HolloranGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 17/08/2016
Pages lues : 4402
Crédits : #avatar : Isleys ≡ #crackship : monocle. ≡ #gif : tumblr
Avatar : Chris Shipshape Wood
Pseudo : monocle. (alice)
Schizophrénie : Rhett #GGustin ≡ Chip #THolland ≡ Carter #AKendrick ≡ Solora #CBennet ≡ Lowen #DStevens ≡ Devon #ZKravitz ≡ Jesabel #LCollins ≡ Jonas #TEgerton
Disponibilités : closed (3/5) meg ; sam ; lisbeth
waiting list ≡ carson, levi, haley
old memories ≡ shaz ; meg ; freya ; "jazz" ; levi ; savannah ; sheri ; declan ; lisbeth ; zoya ; lisbeth ; zoya
Âge : Trente deux ans ≡ 31 août 1986

MessageSujet: Re: Surprise Bitch ! | Dedegara   Lun 18 Juin - 22:08

Derrick & Megara

I'm here !

Surprise Bitch !
Derrick ne compte plus les jours qu’il passe loin de chez lui, sur ce plateau animé par le tournage  d’une adaptation d’un roman à l’eau de rose. Ses amis, il les suit sur les réseaux sociaux, il s’accorde quelques facetime notamment avec Lisbeth. Il ne peut dire, mais ce qu’elle lui a fait part cette fois à l’hôtel, il ne comprend pas. Ça le hante, mais il n’ose n’en parler ainsi sur un vulgaire téléphone, mais il ne peut revenir vers elle. Il ne peut traversé la frontière pour savoir, il est pieds et poings liés sur le tournage de ce film. Une part de lui est frustré par tout cela, mais une autre part se concentre sur une autre parenthèse ouverte, Zoya. À peine arrivé à Paris, que son agent lui a collé un contrat au cul. On dirait presque un contrat de tête mise à prix et en toute honnêteté, Derrick le perçoit de cette manière. Il s’est foutu dans un sacré pétrin, il le sait, mais il ignore comment il peut se sortir de cette merde. Une fois encore, il se retrouve tenu par les couilles et aucune chance qu’il apprécie cette sensation venant de son agent, Terence. Il ne comprend pas comment il fait pour se mettre dans un tel pétrin. Mais peut-être qu’en fait ça le soulage, ça occupe ses pensées et lui fait oublier Isobel. Il en a besoin, cette fille l’a tout simplement brisé comme beaucoup d’autre avant elle, mais les dommages qu’elle lui a causé sont plus terribles qu’il ne le laisse croire. Il cache ses émotions du mieux qu’il le peut sous ce sourire charmant de dragueur qu’il a l’habitude d’avoir. Il est plus facile d’oublier en se promenant d’un lit à un autre, mais cette fois, il ne le fait pas. Il oubli en étant près de sa partenaire d’écran, elle réussi à lui décrocher de véritable sourire, elle le fait rire, près d’elle il se croit unique. L’être unique qu’elle voit, celui qu’elle commence à aimer, il le remarque dans ses prunelles noisettes chaque fois qu’elle le regarde. Par moment elle le fait en tant que Billie d’autrefois en étant elle-même, Zoya. Il voit les mailles du filet se refermer sur eux, cet accomplissement qui devrait lui redonner sa liberté et il comprend que tout cela sera plus difficile qu’il ne le pensait en acceptant. On annonce sur le plateau que c’est l’heure de la pause, pour Derrick c’est la cloche qui annonce la fin de ses prises. Une chose que lui confirme Austin dès qu’il le croise. Prenant son portable, son paquet de clope et son script, il quitte le plateau en compagnie de quelques membres de l’équipe de tournage. Clope au bec, il discute du planning de lendemain, lorsqu’une voix arrive jusqu’à eux. « Encore une fan qui veut se faufiler ! » dit l’un des membre de l’équipe, on sent son mépris dans le fond de sa voix, mais Derrick n’y fait pas attention, il a l’habitude. Son regard se pose tout de même sur les deux personnes, la fan et l’agent de sécurité qui fait son boulot. L’armoire à glace lui cache le visage de la femme, mais la voix lui dit quelque chose. Il l’a déjà entendu. L’homme bouge un peu et cela permet à Derrick de poser son regard sur la femme qui cherche le moyen de passer avec des efforts vains. Il salue les membres de l’équipe qui restent bouche bée devant la décision de l’acteur de se diriger vers la légère turbulence que ces deux personnes font. « Scott c’est bon, je la connais. » dit le brun à l’intention de l’homme qui lui fait dos. « Rick ! Elle dit être ta sœur, mais ce n’est pas… » Derrick lui coupe la parole, en la prenant lui-même. « Elle est tout comme. » Il pose son regard outremer sur Megara, lui adressant un sourire. Il n’est pas le genre de mec très démonstratif, il ne lui saute pas au cou en la serrant dans ses bras, il faut dire qu’il est épuisé par son taff et qu’il n’a pas touché une fille depuis tellement de jour que le fait d’effleurer une ancienne sexfriend ne risque pas d’être une bonne idée. Autant ne pas réveiller la bête qui dort. « Qu’est-ce que tu fais ici ? » demande-t-il en s’approchant d’elle saluant d’un signe de la main l’agent de sécurité qui s’est excusé auprès de la brune avant de s’éloigné. « Tu aurais dû me prévenir, j’aurais laissé un laissé passé visiteur à l’entrer pour toi. » Il se gratte la nuque, peut-être qu’il devrait aller lui en chercher un ? Mais comme il a fini sa journée, c’est un peu inutile, il ne pense pas rester ici de toute manière. Il fait signe à la brune de le suivre « Viens, je dois me changer, ma loge est un peu plus loin. » dit-il en prenant la direction de la roulotte portant son nom. « Tu es arrivé quand ? Tu es seule ? »

_________________

Nobody can predict the future. You just have to give your all to the relationship you're in and do your best to take care of your partner, communicate and give them every last drop of love you have. I think one of the most important things in a relationship is caring for your significant other through good times and bad.
awards:
 


Dernière édition par Derrick Holloran le Sam 11 Aoû - 22:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Megara A. HawpkinsGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 11/09/2016
Pages lues : 2064
Crédits : TAG
Avatar : Phoebe Tonkin
Pseudo : TAG
Schizophrénie : Le seksy beau brun masseur et sereal baiseur alias Jared feat Ian Somerhalder & Le flic strip-teaseur ex membre d'un boysband alias Gabriel feat Scott Eastwood & La blonde un peu folle et excentrique alias Sam feat Candice Accola & La croqueuse de diamant fêtarde alias Lexie feat Margot Robbie & Le ptit con arrogant qui se la joue alias Elijah feat Nathaniel Buzolic & Le vigile féministe de deux mètres avec les cheveux longs alias Cam feat Jason Momoa
Disponibilités : COMPLET -DedeArizona&RyanRyan
Âge : 28 ans

MessageSujet: Re: Surprise Bitch ! | Dedegara   Dim 24 Juin - 5:54

Derrick & Megara

I'm here !

Surprise Bitch !
Tout ce mal que je m'étais donné pour me faire arrêter par un vigil alors que j'étais à deux doigts de mon but ! Ah non, non ça je ne pouvais pas l'accepter. Les heures d'avion et le fric que ça m'avait coûté pour ce coup de tête, le taxi et le bavard qui conduisait, les mythos et la fatigue, non je n'allais pas me barrer maintenant c'était pas possible ! Bon y'avait des chances pour que je n'ai pas le choix, je n'allais pas me battre contre le vigile surtout que y'avait quand même peu de chances que je prenne le dessus, boxe ou pas boxe. Mais ça ne m'empêchais pas de protester un maximum ! « Scott c’est bon, je la connais. » Oh hallelujah ! Dede était la ! Je n'aurais pas fait tout ça pour rien finalement ! Mes protestations avaient peut-être porté leurs fruits en venant à ses oreilles finalement. Apparemment le vigile connaissait suffisamment Derrick pour savoir que je n'étais pas sa sœur, ceci expliquait cela. « Elle est tout comme. » Un sourire étira mes lèvres, satisfaite. Pour Dede je me retenais mais ça me démangeait de sortir un : Et toc tu l'as dans le cul hein ! Franchement c'était très tentant ! Mais le mec finit par s'excuser donc je refrénais donc mes envies et le regardais partir avant de reposer mon regard sur le brun. « Qu’est-ce que tu fais ici ? » C'est vrai qu'il ne devait pas s'y attendre. En même temps comment aurait-il pu "Il fallait que je te vois" Et la palme de l'impatience est décernée à.. ! Je m'approchais de lui à attrapais son menton pour lui tourner la tête et lui coller un bisou sur la joue avant de reposer mes talons au sol et de le lâcher. Mine de rien ça faisait un bon moment que je ne l'avais pas vu et c'était cool de le revoir, ça faisait plaisir ! « Tu aurais dû me prévenir, j’aurais laissé un laissé passé visiteur à l’entrer pour toi. » Hmm oui c'est vrai j'aurais pu "Je voulais te faire la surprise ! Puis honnêtement quand j'ai pris la décision de venir tu devais déjà être ici et je sais pas si t'es avec ton portable quand tu bosses, enfin bref on s'en fou maintenant je suis là !" quand il me fait signe de le suivre je me met à marcher à côté de lui « Viens, je dois me changer, ma loge est un peu plus loin. » Heeey j'allais même avoir accès aux loges ! Si c'était pas la classe ça ! Double toc le vigile ! « Tu es arrivé quand ? Tu es seule ? » Avec qui est ce qu'il imaginait que j'aurais pu venir ? Aucune idée, on avait pas beaucoup de proches en commun après tout mais techniquement c'est vrai que j'aurais pu venir avec quelqu'un sans que ça soit forcément quelqu'un de proche de Dede.. Mais comme j'étais partie sur un coup de tête et que je voulais passer du temps avec le damoiseau c'était plus simple de venir seule "Je suis arrivée y'a quoi... cinq, dix minutes à tout casser et je suis venue seule. En fait j'ai un peu pris l'avion sans avoir prévu quoi que ce soit, d'ailleurs ses enfoirés abusent tellement sur le prix des billets pris à la dernière minute !" On arrivait à sa roulotte et je rentrais en souriant "Ça c'est vraiment la classe !" j'avais toujours trouvé classe la petite caravane privée des acteurs même si je n'avais jamais eu l'occasion de monter dans l'une d'elle. Je m'asseyais sur le canapé après avoir posé mon sac, profitant du dossier confortable pour relaxer mon dos "Donc ça veut dire que ta journée est finit ? Perfect timming !" j'allais pas avoir besoin de l'attendre comme ça et ça m'arrangeait bien "Je vais squatter ton chez toi provisoire quelques jours hors de question que je reparte ce soir" ça c'était clair et net, je voulais profiter un peu ! "Du coup j'espère que y'a aucune fille qui squatte déjà" je souris en le regardant d'un regard taquin. Même si venant de Dede y'avait peu de chance que je retrouve une fille encore chez lui alors qu'il avait finit de la baiser. Ou alors y'avait quelque chose de pas normal. En revanche y'avait des chances qu'il en passe une ou deux pendant mon petit séjour.

_________________
    Madness
    It was a big big world, but we thought we were bigger Pushing each other to the limits, we were learning quicker By eleven smoking herb and drinking burning liquor Never rich so we were out to make that steady figure ⠇7 YEARS, LUKAS GRAHAM


AWARDS 2017:
 


AWARDS 2018:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://tag-gallery.e-monsite.com/
Derrick HolloranGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 17/08/2016
Pages lues : 4402
Crédits : #avatar : Isleys ≡ #crackship : monocle. ≡ #gif : tumblr
Avatar : Chris Shipshape Wood
Pseudo : monocle. (alice)
Schizophrénie : Rhett #GGustin ≡ Chip #THolland ≡ Carter #AKendrick ≡ Solora #CBennet ≡ Lowen #DStevens ≡ Devon #ZKravitz ≡ Jesabel #LCollins ≡ Jonas #TEgerton
Disponibilités : closed (3/5) meg ; sam ; lisbeth
waiting list ≡ carson, levi, haley
old memories ≡ shaz ; meg ; freya ; "jazz" ; levi ; savannah ; sheri ; declan ; lisbeth ; zoya ; lisbeth ; zoya
Âge : Trente deux ans ≡ 31 août 1986

MessageSujet: Re: Surprise Bitch ! | Dedegara   Sam 11 Aoû - 23:27

Derrick & Megara

I'm here !

Surprise Bitch !
De fausses personnes proches, c’est monnaie courante dans son métier. Derrick ne compte plus le nombre de fausses cousines qu’on lui a découvert en devenant une célébrité ou le nombre d’amies qu’il a pu se faire sans connaître ces filles. En général, il en profite pour faire connaissance, intimement et tout en profondeur, bien en profondeur. Quand on prend du recule la première fois qu’il a rencontré Megara c’était un peu ainsi qu’ils avaient fait connaissance, une fille venant voir le groupe dans les coulisses, ils avaient fait connaissance tout en profondeur. Leur retrouvaille avait été similaire, bien en profondeur. Derrick s’est toujours montré facile d’approche lorsqu’il est question de se faire de nouvelles amies et si on prend en considération tout cela, on peut vite en déduire qu’il doit connaître la moitié des femmes vivants sur le sol américain et d’autres éparpillées un peu partout. Mais au final, il n’a pas tant d’amies, même si c’est ce qu’est devenue la brune au fil des mois. Il hausse un sourcil, se demandant quelle urgence il peut y avoir pour qu’elle déboule au Mexique ainsi. Le voir. C’est sans doute plus, parce qu’elle peut bien attendre son retour, il reviendra. Il revient toujours même s’il passe une majeure partie de sa vie sur des tournages surtout depuis les deux dernières années. Sentant ses doigts à travers sa barbe, il se crispe un tant soit peu et se fige complètement en sentant ses lèvres contre la peau de sa joue. Il sait que ce baiser est purement innocent, mais lui, ça suffit à l’embraser. Il se connait, il se sait être une bombe et il suffit tellement peu pour allumer la mèche. Il se mord l’intérieur de la joue pour se changer les idées, calmer ses ardeurs, cette pression qu’il sent monter dans son bas ventre. Gardant le plus possible contenance, il lui montre son portable qu’il tient dans sa main avec son paquet de clope. « Je l’ai toujours, mais si tu m’avais texté d’ici ça n’aurait sans doute pas fonctionné. Je pense pas que tu es pensé à prendre un forfait international ! » Il en doute vu comment elle semble être arrivée sur un coup de tête. Une chose qu’il comprend encore mieux lorsqu’il prend la direction de sa roulotte en la laissant parler. « Tu as cherché un deal ou tu étais tellement impatiente de voir ma belle gueule que tu as préféré sauter sur le premier que tu voyais ? » la taquine-t-elle, affichant un large sourire. Ils arrivent devant sa roulotte, un papier collé sur celle-ci indique son nom, il ouvre la porte et la laisse passé devant lui avant d’y grimper à son tour. « C’est plutôt pratique. J’ai le strict minimum ici. » dit-il comme s’il est blasé de tout ceci, mais pour lui c’est tout ce qu’il y a de plus normal. Ni plus ni moins. Il commence à déboutonner sa chemise, la laissant prendre ses aises. « Ouais, l’équipe avait fini avec mes scènes donc j’ai l’après-midi de libre à moins qu’on m’appelle pour reprendre des prises. » Il retire sa chemise, prenant la direction d’une pièce à la porte fermée qu’il ouvre sur une chambre où se trouve un lit, mais aussi une tonne de vêtement suspendu à des cintres, tous étiquetés. Il en cherche d’ailleurs un, avant d’y suspendre la chemise. « Bin dis donc toi quand tu t’imposes. » Il la taquine, il n’a jamais eu l’intention de la renvoyer chez elle. Ce n’est pas la première à venir le voir, en général c’est surtout Trixie qui en profite. « Je loge pas ici. J’ai une chambre dans un hôtel du coin. » continu-t-il en retirant son pantalon qu’il suspend aussi. « Non, mais y’a mon assistant. J’ai la chance de partager ma chambre avec lui. Mais je pense pas que ça le dérange d’avoir une meuf pour quelque temps. » dit-il en sortant tout en remontant la fermeture éclair de son jeans. « Dis tu peux regarder dans mon sac près de toi, je dois avoir mon t-shirt dedans. » Il note avoir remis son costume en place, inutile qu’on le cherche une fois que les costumières en auront fini avec eux. Il prend le t-shirt qu’elle lui tend, l’enfilant en prenant son portable il envoi un sms à Austin pour le prévenir de ne pas faire une attaque s’il rentre dans leur chambre et découvre une meuf. On toque à a porte et déposant son portable, il ouvre celle-ci pour y découvrir Lyndon. « Qu’est-ce que tu veux ? » Généralement Derrick n’est pas aussi froid, mais cette dernière a assez joué avec lui pour mériter sa gentillesse. Elle pose son regard derrière lui, sans doute qu’elle remarque Megara parce qu’il remarque de la déception sur son visage. « Je pensais qu’on aurait pu passer l’après-midi ensemble. » Le brun hausse un sourcil. « Si je n’avais pas été déjà pris, je l’aurais passé avec Zoya. » dit-il en fermant la porte et poussant un soupir. Il est abject, mais les gamineries il en a juste marre. Il sait qu’elle tente de le manipuler parce qu’elle n’accepte pas qu’il la rejette pour la petite brune, mais Derrick n’est pas né de la dernière pluie. « Tu veux qu’on aille déposer ton sac à l’hôtel ou ? »

_________________

Nobody can predict the future. You just have to give your all to the relationship you're in and do your best to take care of your partner, communicate and give them every last drop of love you have. I think one of the most important things in a relationship is caring for your significant other through good times and bad.
awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Megara A. HawpkinsGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 11/09/2016
Pages lues : 2064
Crédits : TAG
Avatar : Phoebe Tonkin
Pseudo : TAG
Schizophrénie : Le seksy beau brun masseur et sereal baiseur alias Jared feat Ian Somerhalder & Le flic strip-teaseur ex membre d'un boysband alias Gabriel feat Scott Eastwood & La blonde un peu folle et excentrique alias Sam feat Candice Accola & La croqueuse de diamant fêtarde alias Lexie feat Margot Robbie & Le ptit con arrogant qui se la joue alias Elijah feat Nathaniel Buzolic & Le vigile féministe de deux mètres avec les cheveux longs alias Cam feat Jason Momoa
Disponibilités : COMPLET -DedeArizona&RyanRyan
Âge : 28 ans

MessageSujet: Re: Surprise Bitch ! | Dedegara   Lun 13 Aoû - 17:12

Derrick & Megara

I'm here !

Surprise Bitch !
En soit ça n'était pas vraiment une urgence, c'était juste une nouvelle mêlée à mon impatience. Attendre quelques jours je pouvais mais attendre qu'il rentre ça risquait de prendre un peu trop de temps à mon goût. Et puis bon quelques jours de voyage ne pouvaient pas me faire de mal après tout ? Comme des minis vacances ! Pis c'était cool de revoir Dede, même si le vigile avait bien faillit tout gâcher. Je baissais les yeux sur son portable qu'il me montrait. Ah ben il l'avait sûr lui. Tant pis, les surprise c'était cool aussi non ?« Je l’ai toujours, mais si tu m’avais texté d’ici ça n’aurait sans doute pas fonctionné. Je pense pas que tu es pensé à prendre un forfait international ! »Bonne remarque mais après quelques secondes de réflexion j'hochais la tête "En fait si, mais ça date pas d'aujourd'hui" plutôt de quand j'étais ado et que j'étais partie en vacances en Alaska, où j'avais d'ailleurs rencontré Arizona et très brièvement Ryan. Je me rappelle que j'avais tellement galéré à passer en international que j'avais décidé de ne plus changer ça après au cas où j'ai besoin d'y repasser plus tard. « Tu as cherché un deal ou tu étais tellement impatiente de voir ma belle gueule que tu as préféré sauter sur le premier que tu voyais ? » mon sourire s'élargissait et je lui foutais un tape sur les fesses avant de monter dans sa roulotte sans prendre la peine de répondre. « C’est plutôt pratique. J’ai le strict minimum ici. » Pratique je voulais bien le croire, avoir ce qu'il faut sur place. Comme un mini chez soit sur son lieu de travail, dans lequel il pouvait se réfugier en quelques pas seulement "Pas besoin de plus pour un logement temporaire" Et il avait fini son boulot pour la journée, enfin normalement, du coup je n'aurais pas à l'attendre. Enfin ceci dit l'attendre dans sa roulotte aurait été moins dérangeant que si j'avais dû l'attendre dehors. Je m'asseyais et tournais la tête vers lui pendant qu'il défaisait sa chemise. Mon regard se perdait un instant sur son torse. Après tout il n'y avait rien de mal à regarder non ? « Bin dis donc toi quand tu t’imposes. » je souriais en ramenant mes pieds à moi afin de me retrouver en tailleur sur son canapé "Je savais bien que ça te ferait plaisir !" Je n'étais pas du genre à me donner tout se mal juste pour passer quelques minutes avec quelqu'un, même si c'était Dede, fallait pas pousser. Donc oui on pouvait clairement dire que je m'imposais mais je savais qu'avec lui je pouvais. « Je loge pas ici. J’ai une chambre dans un hôtel du coin. » la porte de sa chambre toujours ouverte je le voyais retirer son pantalon. Bon cette fois ci j'évitais de m'attarder « Non, mais y’a mon assistant. J’ai la chance de partager ma chambre avec lui. Mais je pense pas que ça le dérange d’avoir une meuf pour quelque temps. » J'haussais les sourcils "Ah ouais tu vis pas seul ?" quitte à vivre avec quelqu'un je l'aurais plutôt imaginé partager son logement avec une fille. Bon ben j'aurais un peu plus de compagnie du coup "De toute façon il a pas trop le choix" je riais légèrement. Enfin que ça ne le dérange pas c'était une chose mais s'il tentait quelque chose c'était autre chose puisque du coup maintenant je n'étais plus disponible. On verrait bien. En le voyant réapparaître je tournais les yeux vers lui pour le voir remonter sa braguette, encore à moitié à poil « Dis tu peux regarder dans mon sac près de toi, je dois avoir mon t-shirt dedans. » je tournais ma tête de l'autre côté pour repérer le sac puis me penchais pour l'attraper et le ramener sur moi afin de fouiller dedans. "Trouvé !" je le sortais et lui tendais "Je pense qu'ici tu as plus de fringues que moi chez moi" oui j'avais aperçu sa penderie. Tout ces cintres occupés par tout un tas d'habits. Je faisais rarement du shopping, je n'avais pas une tonne de fringues mais j'avais quand même un minimum de quoi diversifier. Bon j'exagérais peut-être en disant qu'il en avait plus que moi mais si on comptais juste ma penderie j'étais presque convaincu que ça se valait ! Quelqu'un frappa à la porte de la roulotte et Dede posa son portable pour aller ouvrir « Qu’est-ce que tu veux ? » j'haussais les sourcils, surprise de le voir aussi froid. Il ne devait pas être ravis de voir la personne qui avait frappé. Curieuse je me lève pour me rapprocher de l'entrée et y voir une petite demoiselle. D'ailleurs elle sembla perdre son enjouement en me voyant. Elle voulait passer l'aprem avec lui. Ben vu la façon dont il te parle ma grande je doute qu'il en ai vraiment envie. Que je sois la ou non. Mais de toute façon je le réquisitionnais donc la question ne se posait pas « Si je n’avais pas été déjà pris, je l’aurais passé avec Zoya. » j'ouvrais la bouche en le voyant lui fermer la porte au nez tout de suite après et je ne pouvais finalement pas retenir un rire "Et ben ! Elle as pris le dernier muffins un jour où t'avais la dalle pour que tu l'apprécies autant ?" En tout cas moi je n'aurais pas apprécié son attitude. Mais comme je n'étais pas à sa place je m'en fichais bien. Pis bon elle avait sûrement dû faire quelque chose pour qu'il se comporte comme ça parce qu'en général Dede était plutôt réceptif avec les filles tout de même. Surtout qu'elle était mignonne. « Tu veux qu’on aille déposer ton sac à l’hôtel ou ? » "Hop hop hop" je levais un doigt en souriant "Avant ça, qui est Zoya ?" ah non non non ça n'était pas parce que je n'avais pas réagis tout de suite que c'était tombé dans l'oreille d'une sourde, loin de la ! Je n'étais peut-être pas la seule à avoir des choses à raconter finalement "Apparemment tu as l'air de vouloir passer ton temps libre avec elle au lieu le partager avec d'autres filles" je souriais toujours, lui lançant un regard taquin "Derrick Holloran se serait-il attacher à une demoiselle ?" Zoya, j'étais déjà en train d'essayer de me l'imaginer. Je me rasseyais sur le canapé, pas pressée de partir du coup "Elle a quelle âge ? Brune ou blonde ? Elle bosse dans quoi ?" l’assommer avec tout un tas de question ça faisait peut-être un peu rapide mais pas grave, j'avais envie de tout savoir moi !

_________________
    Madness
    It was a big big world, but we thought we were bigger Pushing each other to the limits, we were learning quicker By eleven smoking herb and drinking burning liquor Never rich so we were out to make that steady figure ⠇7 YEARS, LUKAS GRAHAM


AWARDS 2017:
 


AWARDS 2018:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://tag-gallery.e-monsite.com/
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Surprise Bitch ! | Dedegara   

Revenir en haut Aller en bas
 
Surprise Bitch ! | Dedegara
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Surprise en flagrant délit... [Natasha & Luna]
» Retour-surprise: Baby Doc a-t-il été manipulé?
» Il l'a surprise nue...
» Baptême surprise de Petite Plume.
» De surprise en surprise [Kathleen]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
READ MY MIND :: Washington, District of Columbia :: ailleurs-
Sauter vers: