AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 OLIVAEL ✻ empty soul.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Azraël ChapmanGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
En ligne
Arrivé à Washington le : 26/10/2017
Pages lues : 156
Crédits : uc
Avatar : jenna cutie coleman
Pseudo : HARLEEN. / Marion
Disponibilités : 1/3

en cours :
you gotta be tough if you wanna survive ♡ olivaël #2

terminé :
♡ olivaël #1
Âge : trente-et-un an.

MessageSujet: OLIVAEL ✻ empty soul.    Lun 7 Mai - 23:02

Voilà c'est fait. Après tout ce qu'elle a pu traversé depuis son arrivée au cabinet, elle a définitivement un bureau attitré. Enfin. Elle pourra se concentrer comme elle le veut, ne pas être enquiquiner par quelqu'un qui ne veut pas travailler. Elle pourra être tranquille. Elle est même installée derrière ce fameux bureau, en train de déjà plancher sur un dossier alors qu'il est bientôt l'heure pour la soirée de commencer, mais elle a besoin de trouver des réponses à ses questions et pour cela, elle doit faire appel aux détectives. Elle ne les oubliera pas ceux là, cette fois-ci. Elle a retenu la leçon. Elle entend encore Oliver lui parler des détectives et lui dire qu'il lui a sauvé la mise. Elle le sait, mais maintenant, elle s'est mentalement noté toutes les ressources qu'elle pouvait user et les détectives sont souvent les premières choses auxquelles elle pense. Elle ne sait pas comment cette soirée va se passer, et elle a un peu peur en vérité. Elle sait qu'elle ne boira pas d'alcool parce qu'elle a peur de faire ou dire une bêtise et ce n'est pas le moment de tout casser une nouvelle fois. Alors qu'elle est concentrée à écrire ce mail, Sophie débarque dans son bureau et Azraël lui sourit « You look stunning tonight. » Un sourire se fend sur les lèvres d'Azraël alors que Sophie s'installe en face d'elle, prenant ses aises dans les bureau « You know that the party begins in ten minutes ? So turn that computer off, go to the facilities, put some lipsticks on and come back. You have to be perfect tonight, this party is for the best of you. » Azraël hausse les épaules, elle ne sait pas si elle a envie d'être jolie, ça ne peut que servir à rien. « Don't raise your shoulders like that Missy. I know what you're thinking and your lion's wrinkle should not be here. A little bird tells me that you deserve to be happy. With or without him. » Et Azraël lève les yeux au ciel avant de rire un peu en fermant son écran et en se levant, posant une main délicate sur l'épaule de Sophie « Thank you for your words. You're right. » Et elle ne se faisait pas prier pour s'échapper dans les toilettes et pour se refaire une beauté, tentant vainement de sourire et de faire semblant que tout cela est vrai. Ce sourire. Mais y'a un faux contact et ça ne communique pas avec le regard mais tant pis. Alors qu'elle revenait pour prendre part à la fête qui venait de commencer, elle se calait dans un coin et laissait Oliver faire son discours, ainsi que Paul. Et elle remarquait que Tom n'était pas là. Alors il avait été éjecté. Ce qui n'était pas franchement plus mal. Elle répondait à l'accolade d'une junior dont elle avait complètement oublié le prénom et elle la félicitait à son tour, tout ce qu'elle voulait, c'était de ne pas croiser le regard d'Oliver mais c'était peine perdue quand il s'approchait pour proposer deux coupes de champagne à elle et sa collègue fraîchement sélectionnée « No thanks, I can't drink champagne. » Et elle attrapait au passage un verre de sans alcool pour tout de même porter un toast avec Oli et la demoiselle, avant de porter son verre à ses lèvres. Que la mascarade commence.
Revenir en haut Aller en bas
Oliver DeirdreGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 15/10/2017
Pages lues : 174
Crédits : hjs (avatar) tumblr & hjs (gifs).
Avatar : rufus sewell.
Pseudo : hjs.
Disponibilités : Azraël & Lowen (2/2).
Âge : forty seven.

MessageSujet: Re: OLIVAEL ✻ empty soul.    Mar 8 Mai - 17:32

Azraël & Oliver
La soirée officielle après l'annonce des juniors qui ont été choisit commence dans deux heures et tu es très loin d'être prêt, autant que l'est ton discours. Tu bouges les draps sur ta droite et tu passes une main fatiguée sur ton visage, tu as dormi toute l'après-midi. De base, ce n'était que pour une sieste et au final, tu t'es plus qu'assoupi et du coup, te voilà perdu. Tu te redresses dans le lit, tes mains sur ton visage que tu frottes vigoureusement. Une douche ne te fera pas de mal. Tu quittes le lit, t’emparant de ton téléphone au passage, tu y découvres des messages de Paul, Sophie aussi et puis ton ex qui se balade entre deux insultes venant de celui que tu considère comme ton ami le plus proche. Tu marques une pause dans ta route vers la salle de bain afin de lire sérieusement le message de ton ex-compagne qui aimerait bien boire un verra avec toi et parler affaires. Tu te demandes bien ce qu'elle va te demander cette fois et bizarrement, pas d'anxiété, tu acceptes son offre lui laissant choisir le lieu et la date à son aise, tu t'adapteras, comme toujours. Cette fois, tu abandonnes le téléphone au bord de l'évier et tu plonges dans la douche, sous le jet d'eau glacé qui te fait sursauter avant que doucement mais sûrement, l'eau ne se réchauffe t'offrant alors un peu plus de confort. Tu te laves, prenant ton temps, pour une fois que tu ne fais pas un simple aller-retour. À vrai dire, tu te penches sur ton discours et quelques formulations, tu dois briffer Paul aussi, vous avez des choses à vous dire tous les deux au sujet de ces juniors qui savent qui ont été choisit pour diverses raisons. Tu sais que ton meilleur ami aurait voulu rayer Azraël de la liste et il aurait dû pour quelques raisons que tu as volontairement caché parce que tu t'es senti mal de l'avoir plaqué. Rien de tout cela n'est de ta faute et pourtant tu recolles les pièces d'un puzzle que quelqu'un a détruit devant tes yeux. Tu es quand même un tantinet responsable, ou même beaucoup, mais au fond, ça ne devait pas se passer comme ça du tout. Dans ta vie rien ne se passe comme tu le voudrais de toute façon, il faut que tu te mettes dans des affaires compliquées dans lesquelles tu as bien du mal à te dépêtrer. Tu ne demandes jamais d'aide à personne aussi, tu veux toujours faire tout tout seul et ça marche, mais malheureusement pour toi, pas tout le temps et tu as du mal à l'accepter. Tu secoues la tête sous la douche, tu sors de celle-ci et tu daignes enfin te raser après quelques jours à arborer cette hideuse barbe. Tu quittes la salle de bain, serviette autour de la taille pour enfiler un costume tout droit sorti du pressing. Tu te coiffes dans ta chambre, devant la miroir avec tes mains, ça marche mieux qu'une brosse. Tu récupères tes dossiers qui jonchaient le bout du lit, tout dans le sac, de même que pour tes clopes, briquet et tu vérifies la présence du porte-feuilles. Téléphone récupéré aussi, tu passes un coup de fil à Paul, lui prévenir que tu es en chemin, t’excusant de ta disparition soudaine. Il s'en fout, il cherchait juste à te faire culpabiliser en t'insultant par messages, t'accusant de mettre tes clients sur la touche. Tu le hais tellement parfois. Clope au bec, tu quittes ton immeuble, prenant le chemin de l'office tranquillement. Une fois arrivé, tu installes tes affaires dans ton bureau, faisant attention de ne pas gêner les personnes qui s'occupent de fignoler la préparations de la soirée. Tu files dans le bureau du Paul, sur son 31 et tu entâmes une douloureuse discussion sur le non-usage forcé des sous-entendus dans le discours qu'il va devoir prononcer. Tu le connais bien trop pour savoir qu'il ne va pas lancer des pics comme-ci comme-ça. Même si ces juniors gagnent un rang, ils ne deviennent pas des partenaires et quand bien même ils voudraient, ils n'ont pas l'argent et encore oins l’approbation pour rejoindre votre club. Vous passez un moment tous les deux autour d'une bouteille de whisky avant de vous mettre sur la petite estrade louée pour l'occasion, Paul se fait un malin plaisir à te faire grincer les dents en paradant devant tout le monde et en menaçant les postes, comme toujours, de ton côté, tu te la joues plus calme et pieds à terre, tu félicites tout le monde, même les perdants car au fond, ils ont gagné de l'expérience et tu sais que c'est important, plus que l'expérience humaine. Ils en feront ce qu'ils veulent, sincèrement, tu t'en fous. Enfin, tu quittes la hauteur pour rejoindre le commun des mortels, une envie immonde de fumer une bonne clope. Tu prends une coupe de champagne, puis unes seconde, en quête de personne à qui les offrir et évidemment, la chance veut que tu tombes nez à nez avec Azraël et une des deux autres juniors qui a été choisi pour rester dans le programme. Az refuse le champagne tandis que la jeune femme avec accepte la coupe, tu restes alors comme un con avec une coupe que tu glisses sur un plateau à ta droite. Pas question pour toi de boire du champagne après le whisky, surtout que tu n'as rien mangé encore. « Congratulations. » Tu hoches la tête doucement offrant un sourire sincère aux deux jeunes femmes. « I hope you'll have a good time staying with us and won't make us regret our decision. » Tu offres un dernier sourire avant quelques derniers mots. «Enjoy your evening. » et tu t'excuses marquant un pas en arrière pour rejoindre le buffet à volonté afin de piquer quelques canapés et enfin, manger un  morceau.
Revenir en haut Aller en bas
Azraël ChapmanGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
En ligne
Arrivé à Washington le : 26/10/2017
Pages lues : 156
Crédits : uc
Avatar : jenna cutie coleman
Pseudo : HARLEEN. / Marion
Disponibilités : 1/3

en cours :
you gotta be tough if you wanna survive ♡ olivaël #2

terminé :
♡ olivaël #1
Âge : trente-et-un an.

MessageSujet: Re: OLIVAEL ✻ empty soul.    Mar 8 Mai - 18:12

Maintenant qu'elle est officiellement dans le cabinet, elle va mettre les bouchées doubles, voire triple. Elle le sait Azraël, elle est comme ça, même si c'était rare qu'elle respecte les horaires de bureau, elle les respectera encore moins. Ce soir déjà, même si elle est épuisée, elle restera pour fignoler ce dossier, d'ailleurs elle se maudit d'avoir laisser son téléphone dans son bureau parce qu'elle ne peut pas vérifier si elle a un mail des détectives, ce dont elle doute fortement, mais elle aurait aimé vérifié. Elle le fera en allant fumer une cigarette sur le toit, mais pour l'instant, l'envie ne s'en fait pas sentir. Azraël rit un peu aux remarques de Paul, comme d'habitude, toujours des remarques. Elle qui le détestait un peu avant, depuis qu'il a réussi à la sauver des griffes de son ancien petit-ami, elle le tolère mais ne l'apprécie encore que trop peu. Après tout, elle sait que c'est réciproque, elle sait que s'il pouvait, il la dégagerait comme une poussière sur l'épaule, sans ménagement. Mais non, il ne le fait pas et Azraël se demande si ce n'est pas grâce à Oliver. Mais elle ne lui demandera pas, elle n'a pas le droit de lui demander et de toutes façons, il ne lui répondrait pas. Il éviterait la question, lui dirait que ce n'est pas le lieu, ni le moment, mais de toutes façons, il n'y a plus de lieu, il n'y a plus de moment. Tout a disparu. Il ne reste que les songes qui comblent les nuits blanches, qui les animent. Les mots de Sophie tournent en boucle dans ta tête. TU peux être heureuse avec ou sans lui. Avant lui, elle était heureuse, avant lui, elle ne s'imaginait pas retrouver quelqu'un, puis il est arrivé et il a mit son coeur sans dessus, dessous, il l'a ravagé. Puis il est parti. Elle lui en veut encore, mais c'est moins acide, moins mauvais. Elle se sent bien mieux. Trouver quelqu'un avec qui papotait, c'était la meilleure des choses à faire pour se tenir l'esprit occupé. Elle est soulagée Azraël, parce qu'au moins elle n'est pas seule. Au moins, elle n'est pas vulnérable. Mais le destin le met devant elle et elle déglutit un peu. Le palpitant loupe un battement quand il ouvre sa bouche. Dieu qu'elle aime toujours autant sa voix. « I'm pretty sure that you'll not regret. répondit-elle en souriant. Elle va se donner à 100% l'autre junior adresse quelques mots à Oliver et Az a le regard fuyant, l'appel de la cigarette devient plus forte. Elle soupire, elle ne peut pas la laisser en plan. « And you ! » elle veut qu'il passe une bonne soirée, elle veut qu'il s'amuse et que son sourire contamine ses yeux mais il a l'air encore fatigué et elle n'aime pas vraiment ça. Mais elle ne dit rien, elle ne peut rien dire, après tout ce ne sont plus ses oignons. Les conversations vont bon train et Azraël sirote son verre de jus d'orange avant de piquer deux trois petits canapés en ramenant un à sa collègue avant de l'alpaguer « Can I offer you a cigarett ? Elle n'a pas envie d'aller sur le toit toute seule. Elle n'en a pas franchement envie, mais au refus de la blondinette, elle s'y voit bien obligée. Elle s'excuse alors, s'échappe dans son bureau, récupère ses cigarettes et elle monte sur le toit, prenant bien soin de caler la porte avec le pot de fleur qui est là pour ça. Elle check alors ses mails après avoir allumé la cancéreuse qu'elle tient entre ses lèvres et elle soupire, aucun mail. Il fait tellement chaud que ça en est insupportable. Elle s'installe alors dans l'ombre, s'asseyant sur le sol après avoir déposé sa veste pour ne pas se salir et elle s'en allume une autre. Elle a besoin de ça pour décompresser. Quand finalement, elle entend du monde, elle se relève et reste interdite. Est-ce qu'ils sont connectés par l'appel de la cigarette ? « Just finishing my cigarett. I'll not be long. » Et elle reste silencieuse Azraël. Parce qu'elle ne sait ni quoi dire, ni quoi faire. Elle se sent terriblement stupide sur le coup « Nice speech by the way. Always impressed. » Et elle sourit, tirant une fois de plus dessus, au moins, son regard se posant un peu plus d'une demie seconde sur le visage d'Oliver pour la première fois de la soirée. Et y'a toujours cette petite sensation qui prend le coeur, mais ça passera. Ca passe toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Oliver DeirdreGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 15/10/2017
Pages lues : 174
Crédits : hjs (avatar) tumblr & hjs (gifs).
Avatar : rufus sewell.
Pseudo : hjs.
Disponibilités : Azraël & Lowen (2/2).
Âge : forty seven.

MessageSujet: Re: OLIVAEL ✻ empty soul.    Sam 19 Mai - 22:14

Azraël & Oliver
Perdu dans tes pensées, tu dégustes quelques canapé au buffet sous le regard de Sophie qui a l'air de vouloir te parler mais qui refuse de faire le premier pas. Tu ne le feras pas non plus. Pas ce soir, pas question de te lancer dans des débats sur ta vie personnelle et encore moins l'entendre parler d'Azraël. Tu sais qu'elle est sous son aile et qu'elle n'a rien à craindre, tu peux laisser couler maintenant, tu ne t'interposeras plus. Elles vont bien se débrouiller toutes les deux et toi, tu vas rester dans ton coin et reprendre ta place avant que tous ces juniors ne débarquent pour foutre le bordel chez vous. Tu manges tranquillement, tu reprends un verre de whisky au passage et puis tu passes au café. Tu bénis celui qui a eu l'idée de prendre des cafetières remplies de ce liquide dont tu ne peux pas te passer. Tu entames quelques discussions qui ne vont nulle part et puis tu quittes le groupe pour te rendre sur le toit. Une clope au bec, une tasse de café en mains, tu prends l'ascenseur et tu sors, la porte est déjà ouverte, le pot est déjà installé. Évidemment, c'est Azraël. Tu allumes ta clope et tu souris, tu fais quelques pas sur le toit, tranquillement. « Speech made a few hours before. » Dis-tu presque fièrement, comme toujours, tu ne prépares jamais rien et tu fais out au dernier moment, surtout que tu as horreur de ça, c'est plu le boulot de Paul. Ce n'est pas toi. « It wasn't very important anyway, no one was listening, food and alcohol are always more important. » Tu lâches ta clope une seconde afin de prendre une gorgée de ton café et d'en profiter. « So, how are you doing? Happy with your office? » Elle n'est pas avec toi, elle est d'ailleurs encore plus loin que lorsqu'elle était junior, elle est à côté des deux autres qui ont été choisi eux-aussi. C'est le but, qu'ils restent ensembles et qu'ils se tiennent compagnie, ils vont s'occuper de leurs affaires ensembles, pas et plus avec vous, maintenant ce sont des petits électrons libres qui vont vivre leurs vies avec leurs propres affaires, il n'y a plus de tutrices ou tuteurs, ils doivent se débrouiller, gagner des affaires et gagner leur argent. Az est bien chanceuse d'avoir encore Sophie de son côté, mais tu sais que ça ne va plus durer, Sophie ne sera plus là pour vérifier son travail au dessus de son épaules, il est temps qu'elle devienne indépendante et responsable de ses actes. Plus rien ni personne ne viendra corriger ses erreurs si ce n'est elle-même et tu croises les doigts pour que ça fonctionne. Tu as un peu peur pour elle, tu sais qu'elle n'a pas confiance en elle-même or ici, elle ne peut s'en remettre qu'à son propre jugement, il n'y aura pas quelqu'un qui sera là pour la guider dans ses approches ou tout simplement sa défense à monter. Il va bien falloir que ça fonctionne de toute façon, toi tu ne pourras plus l'aider, tu sais pertinemment que Paul te surveille et il est le seule avec lequel tu partages le secret, il sait ce qu'il s'est réellement passé entre-vous, pourquoi vous vous êtes soudainement séparés, contre toutes attentes. Vous étiez certainement sur le point de passer votre couple comme quelque chose d'officiel au bureau afin de vous éviter les commentaires. Et non, case départ, ou presque, ou pas... Tu ne sais pas comment ça se profile de son côté, tu t'en doutes, ou en tout cas, tu as été marqué par ses paroles à ce sujet, surtout que c'est connoté à ce toit sur lequel vous êtes de nouveau tous les deux. Tu n'oublieras jamais ce moment et ça t'a marqué dans le mauvais sens malheureusement. Tu en as été malade de tout ça. Ce sont des paroles qui resteront à jamais gravées dans ta tête. Même si tu caches bien ton jeu, tu ne montres rien, tu n'en penses pas moins.
Revenir en haut Aller en bas
Azraël ChapmanGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
En ligne
Arrivé à Washington le : 26/10/2017
Pages lues : 156
Crédits : uc
Avatar : jenna cutie coleman
Pseudo : HARLEEN. / Marion
Disponibilités : 1/3

en cours :
you gotta be tough if you wanna survive ♡ olivaël #2

terminé :
♡ olivaël #1
Âge : trente-et-un an.

MessageSujet: Re: OLIVAEL ✻ empty soul.    Dim 20 Mai - 14:54

C'est tout de même étrange, cette façon qu'a la vie de les mettre sur le même chemin absolument tout le temps. Heureusement pour elle, Azraël est un peu passé au dessus de tout ça, de leur relation, de leur séparation, de la sensation qu'elle avait ressenti quand il lui avait malmené le coeur et cette sensation qui était restée un peu trop longtemps à son goût dans son corps, dans son esprit. A croire que tout les hommes qui avaient eu un accès -ou qui en ont encore un-, ont décidé de malmener la confiance qu'elle leur offrait aveuglement. Et elle a décidé de ne plus être aveugle Azraël, elle a décidé de se prendre en main et de ne plus laisser aucun homme interférer dans sa vie professionnelle et personnelle. C'est d'ailleurs pour cela qu'elle s'est séparée de Tom, parce qu'il l'insupportait d'une part et d'autre part, elle s'était rendue compte qu'elle avait pensé panser ses plaies avec le junior mais qu'en vérité, elle ne l'aimait pas. Et il était sacrément lourd, son père ne l'aurait pas aimé. Sa mère non plus. Et malgré tout, c'est plus l'opinion de sa mère qui l'importe, parce qu'elle en a assez du contrôle que son père peut avoir sur sa vie, même à l'autre bout du continent. Elle aimerait se défaire de son emprise comme on se débarrasse d'un grain de poussière mais elle sait malheureusement que ce n'est pas possible. Parce qu'il est toujours là où on l'attend le moins, il guette dans l'ombre. Mais Azraël est plutôt fière de lui avoir coupé le sifflet en ayant obtenu d'elle-même ce poste, sans l'aide de son père, sans l'aide de personne quand on y pense, parce qu'elle sait, la brune qu'Oliver n'avait aucunement le droit d'interférer pour son avenir dans la boîte. Elle le savait. Et elle est tout de même un peu fière d'avoir réussi d'elle-même, c'est sûrement pour cela qu'elle s'autorise une cigarette, elle qui aimerait réduire un peu. Elle reprend goût à la vie, elle n'a plus envie de dépendre de quelqu'un, et elle devrait se débarrasser de ses vieux démons, mais pourtant, la cigarette et le café sont toujours là, bien présent. Fort heureusement pour elle et pour son coeur dévasté, il ne semble pas être dérangé par sa présence, et elle sourit, se rappelant des différents mais peu nombreux discours qu'il avait dû faire et elle était toujours impressionnée qu'il les fasse à la dernière minute mais avec une aisance digne de quelqu'un qui avait fait cela toute sa vie « As usual. Never change a winning team uh ? » rit-elle en tirant une fois de plus sur sa cigarette avant d'arborer une tête de fausse choquée « I was listening you fool !» Et elle lui souriait avant de baisser un peu la tête, elle n'aurait peut-être pas dû dire ça, elle était gênée maintenant. Quelle stupide idée que de laisser les mots franchir les lèvres sans réfléchir. Elle se sentait vraiment bête. Mais heureusement pour elle, il change le sujet et elle n'a plus besoin de réfléchir. « I'm pretty good thanks, you ? I already love my office thank you, got the brightest one. Maybe I should put a sofa in it, just in case I want to work late... And that's obviously what I'm gonna do tonight » Elle hausse les épaules en marchant un peu, enfilant sa veste qui était juchée sur son bras, et elle le regardait distraitement. « Oh and, about work, do you think that it's possible for me to major in family legal department ? I know that we're not doing specialisation here, but it's just an idea, like that people who want a lawyer with this specific specialisation could come instead of choose a lawyer's office who do everything... » Elle se sentait un peu pousser des ailes sur le coup, mais après tout, elle se rendait compte qu'elle lui parlait de ça alors qu'elle venait juste d'être embauchée. Qu'elle venait juste d'avoir la clé de son bureau et elle pensait déjà grand. « I don't want to be smug or something it's just that I was thinking about that during one of these nights and ... with what happened in my life, I think that I want to help women like me. Like I was... God, I'm talking about work... Sophie would kill us if she was seeing that. » Et elle se rendait compte que sa cigarette s'était consumée toute seule, elle sortait alors son paquet avant d'en reprendre une et d'en tendre une à Oliver « Want one ? » Elle voulait qu'il la prenne, pour passer du temps avec lui, un peu, à parle de travail, comme avant. Avant que tout ne vole en éclats, que tout finisse en poussière.
Revenir en haut Aller en bas
Oliver DeirdreGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 15/10/2017
Pages lues : 174
Crédits : hjs (avatar) tumblr & hjs (gifs).
Avatar : rufus sewell.
Pseudo : hjs.
Disponibilités : Azraël & Lowen (2/2).
Âge : forty seven.

MessageSujet: Re: OLIVAEL ✻ empty soul.    Lun 28 Mai - 22:03

Azraël & Oliver
On ne change jamais une équipe qui gagne, c'est vrai, mais pas totalement. L'équipe évoluera, dans le bon, comme dans le mauvais sens, ils suffit de vous voir tous les deux, parce que vous étiez aussi une excellente équipe, mais vous avez tous les deux été dans le mauvais chemin. Un chemin imposé par son père qui ne manque rien, pas une miettes de la vie de sa fille. Tu es triste pour elle, de savoir à quel point il est présent, la manière dont il s'impose dans sa vie, comme si elle avait besoin de protection. Certes, elle en a besoin, plus qu'elle ne peut l'imaginer, elle ne s'en rend certainement pas compte, mais il n'y a pas que toi, qui arrondi les bords pour elle. Vous savez, comme pour les bébés, on doit mettre des protections sur les coins qui sont dangereux, les protéger, éviter qu'ils se blessent inutilement et eux non plus, ils ne s'en rendent pas compte. Tu ne considères pas Azraël comme un bébé non, mais tu as l'impression qu'elle traîne un peu trop souvent dans son monde et qu'elle oublie la réalité. Tu souris en coin, ta cigarette au coin des lèvres. « I know you did. » Elle a toujours son attention parfois quand elle n'a pas besoin, parfois quand il ne faut pas, mais tu sais que si effectivement quelqu'un t'écoutait ici ce soir, c'était elle ou rien. « Yeah, that's usually what everyone is buying first, the sofa which will be the most important for later. » Tu hausses les épaules. Tu aussi, tu en as un, tu passes beaucoup de temps dessus et avec la table basse devant, tu poses tes dossiers, confortablement installé, tu réfléchis sur toutes tes affaires. C'est souvent sur ton canapé que tu trouves tes meilleures idées, tout du moins, les plus utiles pour tes clients. Tous les avocats qui ont un bureau assez grand ont ce canapé, plus confortable il est et mieux c'est. « Well, for tonight, you won't be able to, we're closing when the party end to avoid any troubles and don't push yourself to hard, you have hours in th day, not in the night to work, you don't have to. » Et elle en aura certainement moins besoin, la charge de travail qu'elle va avoir sera moins lourde, elle n'aura que quelques affaires et quelques recherches à faire, par-ci par-là. Vous avez laissé une fois les bureaux ouverts après une soirée et l'état du bureau lorsque tout le monde est arrivé le matin était... déplorable, honteux et trois personnes ont été viré. Tu continues de fumer, tranquillement et puis, te voilà surprit de sa requête, encore une fois, elle veut aller trop vite, elle prend les devants et ce n'est pas encore le moment de faire ça, peut-être dans deux voir trois ans, elle pourra aspirer à une spécialisation et un poste particulier mais pour le moment, elle va prendre des affaires imposées et ça va durer quelques années comme ça. Elle a encore un peu de temps devant elle pour prendre une décision quelconque. « You will have to make that choice in a few year, you're still learning, you can't chose now, you will wait until you'll be ready in a few years. » Malheureusement pour elle, les choses ne vont pas dans son sens pour ça, mais au moins, elle va goûter à toutes les affaires, toutes les sortes et elle se fera une vraie idée de ce qu'elle veut d'autant plus qu'ici, vous n'êtes pas particulièrement spécialisé pour ça, ça ne serait sans doute pas le meilleur cabinet pour elle et prendre cette spécialisation. Enfin, Sophie est celle qui gère ses affaires là, mais ce n'est pas pour autant que c'est sa spécialité. Chez vous, c'est plus le client qui décide qui il veut en avocat, c'est une question d'argent. Ça l'a toujours été et ça le sera toujours. « That's very good Azraël, you want to do good, but for now, you can't chose, later will be your time. » Tu termines ta clope, laissant la mégots dans le cendrier et puis, elle te propose une nouvelle clope que tu refuses avec un sourire, tu en as déjà une autre dans le coin de la bouche. « Got another one already and after i'll go back in, I've got some people to talk to. » Tu as ton travail à faire surtout et tu t'autorises simplement deux cigarettes et contrairement à Azraël, tu ne vas pas les laisser se consumer toutes seules, tu as besoin de ta dose de nicotine, elle est devenue vitale pour toi.
Revenir en haut Aller en bas
Azraël ChapmanGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
En ligne
Arrivé à Washington le : 26/10/2017
Pages lues : 156
Crédits : uc
Avatar : jenna cutie coleman
Pseudo : HARLEEN. / Marion
Disponibilités : 1/3

en cours :
you gotta be tough if you wanna survive ♡ olivaël #2

terminé :
♡ olivaël #1
Âge : trente-et-un an.

MessageSujet: Re: OLIVAEL ✻ empty soul.    Jeu 7 Juin - 16:39

Ca lui fait bizarre à Azraël, de se dire que c'est terminé, ou du moins, à moitié, maintenant, elle est fait officiellement partie intégrante du cabinet d'avocats et elle y est arrivée toute seule. Sans l'aide de son père. Et surtout sans l'aide d'Oliver. Comment aurait-il pu l'aider ? Après tout ce qu'ils ont traversés ensemble, il ne pouvait plus donner son avis, et elle est plutôt fière de se dire qu'elle a réussi à passer tout les futiles tests que Paul avait mis sur son chemin. Et malgré tout, elle y était parvenue. Mais est-ce que ça durerait ? Bien évidemment que ça durerait. Bien évidemment qu'elle resterait ici, qu'importe ce que les gens peuvent penser, elle allait continuer à travailler dans ce cabinet jusqu'à ce que mort s'en suive. Elle allait finir ses années ici. Parce qu'elle se sentait bien. Parce que c'était bien loin de son père et plus c'était loin, mieux c'était. Elle en avait assez d'être sous la coupe de son père et qu'il décidé absolument tout pour elle. Elle n'en avait plus envie et elle avait déjà dit stop, quand elle avait été embauché dans ce cabinet. Et si jamais, elle ne l'avait pas fait, si jamais, elle n'avait pas postulé ici, est-ce qu'elle aurait touché le bonheur à pleine main comme elle l'avait fait quand elle avait finalement craqué pour Oliver ? Est-ce qu'elle aurait été heureuse à ce point ? Non, certainement pas. Même s'il y a eu du malheur, même s'il y a eu la tristesse, les mots trop hauts, la séparation, elle avait été heureuse, il lui avait donné un aperçu du bonheur qu'elle pouvait éprouver avec un homme sans qu'il tente de la manipuler. Et ça lui manquait ce bonheur, mais elle n'en disait rien, elle laissait venir. Parce que c'était comme ça que ça devait se passer, laisser venir le temps et se plonger au travail. Parfois, elle se sent nostalgique, mais ces moments sont moins importants que ceux où elle se sent bien. Maintenant, le bien-être fait partie intégrante de son quotidien, même si les addictions sont encore là. La cigarette par exemple, qu'elle est en train de fumer sur ce toit, les anti-dépresseurs aussi qu'elle reprend. Et le café. Puis le son de sa voix aussi, mais ça, c'est un truc qu'elle tente d'oublier, parce que c'est mieux comme ça. Et elle est surtout attachée aux conversations qu'ils peuvent avoir tout les deux désormais, sans que son coeur ne manque de se briser en deux. « Yeah, I'm gonna check that soon, it's gonna be my gift from me to me in order to celebrate. » C'était bien le seul achat utile qu'elle pourrait faire pour célébrer son poste, alors elle allait en profiter et certainement mettre une petite somme dans ce canapé pour qu'il serve le plus longtemps possible. Et puis, elle devait faire concurrence à celui d'Oliver qui était certainement des plus confortables, mais elle gardait bien cela pour elle. Après tout, c'était un jeu stupide avec elle-même. « Oh.. I didn't know that. And... for the hours, you know that all my ideas come during the evening... or during a late night. But, no worries, I'm not gonna end up working myself to death. Promise. » Et elle aimerait lui dire qu'elle voudrait qu'il fasse la même chose mais elle sait qu'il refusera, elle sait qu'il lui dire que ce ne sont plus ses oignons, qu'elle ne doit pas se mêler de sa vie et pourtant, elle s'inquiète pour lui. Parce qu'il y a encore l'affection qui grouille dans le corps. Et elle la tait cette affection en laissant sortir les pensées qui viennent tout droit de la foudroyer. « Yeah sorry... I put the cart before the horse as usual.Sorry. Des excuses toujours des excuses et cette cigarette qu'elle rallume, pour ne pas dire de bêtises et le silence est stupide, le silence prend place et elle a mal au coeur maintenant. Elle devrait se taire, s'enfouir sous terre. Azraël a toujours eu ce problème et maintenant qu'elle n'est plus avec lui, elle a l'impression de l'embarrasser. « Later will be my time then. » Et elle tire sur sa cigarette, fermant les yeux et se rapprochant du bord, sans non plus jouer avec le feu comme la fois dernière. Elle ne veut pas l'affoler, elle veut juste réfléchir. Elle fixe l'immensité de la ville sans pour autant regarder en bas, toujours cette trouille insurmontable qui est seulement vaincue quand l'adrénaline est là. Elle se pince la lèvre avant de murmurer « And I would like to thank you for everything that you've done. Intimately I mean. You gave me some strength, that I didn't know that I had. And I would not be here if you were not in my life. » Elle lui faisait face, un sourire sur les lèvres « I know what you think right now. I don't have to say that, I did what I did on my own. But you gave me proves that happiness can be find anywhere. And ... Et Azraël s'arrête quand elle voit Sophie qui débarque, elle lui sourit en écrasant son mégot « I knew that you both will be here. This stupid addiction. » Et Azraël, elle voit bien le regard un peu désapprobateur de Sophie c'est sûrement pour cela qu'elle resserre son gilet autour de sa taille pour finir par prononcer : « See you later Master Deirdre, Sophie. » Et Azraël s'échappait en soupirant, retournant dans la salle avec tout le monde, se glissant habilement dans l'ambiance. Pensant à toute les conneries qu'elle a pu dire, encore. Toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Oliver DeirdreGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 15/10/2017
Pages lues : 174
Crédits : hjs (avatar) tumblr & hjs (gifs).
Avatar : rufus sewell.
Pseudo : hjs.
Disponibilités : Azraël & Lowen (2/2).
Âge : forty seven.

MessageSujet: Re: OLIVAEL ✻ empty soul.    Lun 18 Juin - 16:50

Azraël & Oliver
C'est dingue comme tout ce que tu apprécies le plus, ce dont tu as clairement besoin pour continuer d'avancer, c'est quelque chose qui peut te tuer, d'une manière ou d'une autre. Tu as le talent de te trouver dans des situations trop compliquées, tu l'as aussi pour avoir des addictions mauvaises pour la santé et pourtant, tu es encore debout. Tu n'en démordras pas, tu n'abandonneras jamais, tant que tu es encore debout, tu seras toujours là pour défendre tes clients car ils sont au dessus de tout le reste. Oui, ton tout le reste n'est qu'un amas de choses diverses et variées que tu as brisé sans réellement le vouloir. Après faut savoir que tu n'es pas particulièrement honnête avec toi-même, tu penses que beaucoup de choses sont bonnes pour toi alors que c'est le contraire mais tu ne sais pas comment faire autrement. Il suffit de voir ce qu'il s'est passé avec Azraël et son père, parce qu'évident que tu aurais pu te défendre, dire quelque chose, lui faire payer ses remarques, mais non, tu n'as rien fait si ce n'est suivre ses ordres et ça, tu sais pertinemment pourquoi, de un, parce que tu ne t'as jamais battu pour un couple et de deux parce que tu places ton travail au dessus de tout le reste. Dès qu'une quelconque difficulté apparaît dans ta vie personnelle, c'est simple, tu fuis ou tu fais comme si de rien n'était, tu évites, tu fais comme-ci, comme-ça et puis si ça ne plaît pas aux autres, tant pis pour eux. Tu es toi et tu ne changeras pas l'homme que tu es devenu à travers les années. Tu hausses les épaules. « If you can be fresh, ready for work around 8am to meet clients, then keep going on having late night ideas, but you might have to find another schedule, but you'll find that soon enough, trust me. The position you just got right now is probably the worst, being junior was the easy part because you were never alone, there was always someone looking behind your back even if you never noticed it, searching for the tiniest mistake to be able to correct it. » Tu souris en coin, tu sais qu'elle va s'en sortir mais tu sais aussi qu'elle est bien trop jeune pour se donner corps et âme dans ce cabinet qui si ça se trouve dans deux ans se retrouvera à mettre la clé sous la porte parce qu'il s'est passé quelque chose. Tu ne vas pas tout mettre sur le dos de Paul, mais tu as l'intuition que s'il se passe quelque chose ici, il sera celui concerné et ça t'inquiète un peu. Tu l'apprécies énormément, tu n'iras pas jusqu'à dire que tu le considères comme ton frère, mais il te connaît mieux que quiconque et surtout, il partage tous tes secrets, ce qui n'est pas le cas de Sophie et heureusement d'ailleurs, sinon elle aurait déjà organisé une réunion de famille dans ton dos. Rien que d'y penser ça te fait froid dans le dos, la simple apparition de quelqu'un avec le même prénom que ton frère te rend malade. Tu es très bien loin de lui et de tous ces putains de problèmes. Et puis, tu en as déjà bien assez à régler tout seul, comme un grand. Tu es doué pour te créer des soucis, tu n'as besoin de personne pour ça. « Well don't worry, you're not the only one who wants to chose her domain on the first day. » Tu dis ça avec un léger sourire, elle n'est pas la seule à avoir un plan de futur un peu trop rapide et elle n'est pas la première à l'avoir proposé, un des juniors qui a eu un poste comme elle avait déjà un dossier prêt sur votre bureau à peine les rôles donné, c'est Paul qui a été content de le pousser gentiment dans la poubelle, sans que personne ne le voit. C'est normal d'avoir de l'ambition lorsqu'on est avocat, c'est même demandé, mais faut prendre son mal en patience et tout se passera bien. « Well, I'll repeat myself again, I didn't do anything, you learned yourself as everyone else do it. » Tu souris en coin et tu continues de fumer tranquillement, tu ne sais pas quoi trop ajouter de plus d'autant plus que tu n'es pas doué pour recevoir des remerciements qui sont hors du travail que tu peux fournir. Heureusement, ou pas, vous êtes sauvé par Sophie qui vient vous interrompre t'empêchant de continuer, tout comme Azraël d'ailleurs. Tu ne sais pas particulièrement si c'est une bonne chose qu'elle vous voit tous les deux, encore, mais bon, vous ne faites absolument rien de mal. Tu jettes ton mégots dans le cendrier sous le regard désapprobateur de ton ancienne meilleure amie. « Stupid addiction you had too as far as I remember. » Tu hausses les épaules de manière désinvolte et tu soutiens son regard. « What were you doing again ? » Tu roules des yeux. « She talked to me, she thanked me for I don't even know why, I just smoked gave her some advices and listened to her, that's it, I'm not a fucking monster like you think. » Un dernier regard et tu quittes à on tour le toit, laissant Sophie bouche bée.
Revenir en haut Aller en bas
Azraël ChapmanGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
En ligne
Arrivé à Washington le : 26/10/2017
Pages lues : 156
Crédits : uc
Avatar : jenna cutie coleman
Pseudo : HARLEEN. / Marion
Disponibilités : 1/3

en cours :
you gotta be tough if you wanna survive ♡ olivaël #2

terminé :
♡ olivaël #1
Âge : trente-et-un an.

MessageSujet: Re: OLIVAEL ✻ empty soul.    Sam 23 Juin - 13:35

Azrael elle a un peu de mal à comprendre comment sa vie à si vite vole en éclats. Elle a du mal à se dire qu’il y a encore six mois de ça elle était junior, bon elle a évolué maintenant, puis surtout elle était avec quelqu’un qu’elle aimait d’un amour sincère et inconditionnel. Ou plutôt elle le pensait, elle s’était sentie elle-même le temps de cette relation aussi courte fut elle et elle avait eu du mal à s’en remettre mais maintenant, elle va mieux. Ou du moins c’est ce qu’elle pense, il n’y a que les cauchemars qui creuse le cœur en pleine nuit et les nuits où elle préfère plancher sur un dossier que dormir parce qu’elle sait qu’elle va rêver, cauchemarder plutôt, et surtout la plus grande avancée est certainement qu’elle est définitivement débarrassée de son ex petit ami et que désormais, elle peut vivre sa vie à sa convenance. Même si elle aurait préféré qu’il soit là, à ses côtés, même si parfois, elle aurait préféré qu’ils soient toujours un tout plutôt que deux âmes esseulées. Et pourtant, avant aussi, ça faisait bien trop étrange dans le cœur de la brune pour qu’elle puisse passer du temps sans lui et la, c’est naturel. Ça ne fait pas mal. Ça fait même du bien. Avoir quelqu’un à qui parler et qui ne juge pas. Quelqu’un qui offre des conseils sans avoir envie de changer la brune. « Yes, I know, I understand, and I know it’s the worst place, but as you know, it’s my health and then my work. Don’t worry, I’ll listen the alarms. » Et elle sourit Azrael, elle aurait bien voulu lui dire qu’il devrait faire la même chose mais elle ne voulait pas le vexer, et puis surtout ce n’était plus à elle de le faire. Elle l’aurait fait s’ils étaient encore ensemble, mais non. Non pas qu’elle s’en fiche mais ce n’est définitivement pas à elle de faire cela. Elle se sent légère aujourdhui peut-être parce que le stress vient de partir comme une poussière qu’on vire de l’épaule. Peut-être. Elle ne sait pas vraiment mais elle ne veut pas chercher a mettre un poids de plus sur l’âme. « Pfiou. I’m glad to hear that » Et elle hausse les épaules en riant, la cancéreuse toujours au bout des doigts. Et elle s’autorise à la détailler sans pour autant que ce soit gênant. Elle aime bien ce silence même si d’habitude elle les hait, ce n’est pas ses moments préférés les silences mais ça va pour le moment. Mais il faut qu’elle le remercie pour une raison qui lui est inconnue. Et elle a peur d’avoir tout foutu en l’air sur l’instant. Que tout lui explose à ma figure mais il ne semble pas lui en tenir rigueur et elle soupirerait bien de soulagement. Mais après tout tu ne l’as jamais remercié de la sensation de plénitude qu’il t’avait apporte. Alors c’etait surement le moment sur ce toit qui vous avez vous aimer clandestinement le temps d’une cigarette, qui vous avez vu vous déchirer, qui vous avez vu vous prendre la tête et vous réconcilier. Heureusement ou malheureusement pour elle, Sophie les ves tout les deux et elle sait qu’elle désapprouve. Tu le sais, parce que vous avez eu cette conversation juste avant la soirée. Et puis ce n’est pas franchement de ta faute, à croire que passer tout ce
temps avec lui t’as fait calqué tes envies de fumer sur les siennes. Mais bref, sa cigarette est terminée, alors elle rentre, retourne à sa soirée, sans prendre l’ascenseur parce qu’elle déteste les prisons de fers. Elle retrouve alors la junior avec qui elle était et elle jette son dévolu sur un jus d’orange une fois encore. Elle se demande bien ce qu’il peut se dire au dessus de sa tête. Mais quand elle voit Oliver qui arrive, elle tente de capter s’il est énervé ou non et rien ne filtre, elle soupire alors et boit une gorgée de jus d’orange, tentant de faire la conversation mais l’âme est déjà loin. Bien trop loin ailleurs. Et elle s’excuse silencieusement auprès d’Oliver, sous l’œil assassin de Paul. Peut-être qu’elle ferait mieux de rentrer mais elle est bien ici. Alors simplement, elle s’excuse et s’éclipse dans son bureau pour aller reposer sa veste, ses cigarettes et son briquet. Pour souffler le temps d’un instant. Loin de tout le brouhaha de la soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Oliver DeirdreGod bless America… and Me
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Arrivé à Washington le : 15/10/2017
Pages lues : 174
Crédits : hjs (avatar) tumblr & hjs (gifs).
Avatar : rufus sewell.
Pseudo : hjs.
Disponibilités : Azraël & Lowen (2/2).
Âge : forty seven.

MessageSujet: Re: OLIVAEL ✻ empty soul.    Jeu 28 Juin - 0:23

Azraël & Oliver
Tu ne laisses pas le temps à ton ancienne meilleur amie de répondre, tu files, en colère, constamment épié à ton tour, que ce soit par Sophie qui se la joue héros protectrice des âmes blessées avec Azraël et Paul qui garde cette colère envers la jeune femme enfuie profondément en lui. C'est comme si tu n'avais plus de libertés, tout ça à cause d'un seul qui est arrivé et qui a tout bousillé dans ta vie qui allait si bien. Tu te souviens des quelques mots de ton ex, lorsque vous aviez parlé mariage, parce que oui, malgré tout, vous en avez discuté à un moment et elle te disait toujours qu'on ne se mariait pas qu'avec une seule personne, mais toute la famille qui va avec or, tu le refuses catégoriques. Tu ne partageras pas ta famille et tu ne veux pas de celle d'Azraël, surtout pas son père entre toi et lui, jamais ça ne fonctionnera et quand bien même si par miracle, vous arrivez à vous entendre, il y aura toujours cette tension. Tu le hais même. Tu te demandes quel genre de femme a pu se marier avec et lui donner des enfants, après, tu n'as vu que le côté sombre, le mauvais, peut-être qu'au fond c'est un homme bien qui sait, mais tu ne veux même pas le savoir et puis, tu ne le sauras sans doute jamais. Azraël et toi, c'est terminé, mort et enterré, tu dois faire une croix définitive là-dessus et reprendre ta vie normalement. Mais bizarrement, avec cette jeune femme rien ne fonctionne comme prévu, elle est toujours là, comme si elle s'arrangeait pour être là tout le temps. Rien que là, tu viens de laisser Sophie, bouche bée sur le toit et  peine arrivé en bas, la première personne avec laquelle tu croises le regard, c'est Azraël alors qu'il y a énormément de monde ici, mais c'est elle qui te regarde. Tu changes de chemin, ayant à nouveau la soudaine envie de fumer, pourquoi pas remonter en haut et si elle te suit, au moins tu saurais que toute cette mascarade est voulue de sa part. Malheureusement pour toi, tu ne peux pas remonter, quelqu'un vient t'accoster, un collègue dont tu n'arrives pas à mettre le nom dessus, il te parle vaguement d'une affaire dont tu n'as strictement rien à faire et puis, elle revient à tes côtés, Azraël te rejoint sous le regard assassin de Paul qui ne demande qu'à intervenir mais ne fait rien, tout comme toi, tu fais comme si elle n'était pas là, tu continues cette discussion jusqu'à ce que tu entends ton prénom. Elle est déjà partie entre temps, elle s'est excusée et elle est partie au bon moment, tu te retournes et tu tombes sur ton ex-compagne, une lettre en mains. Un léger sourire au coin des lèvres tu lui fais signe de te suivre dans ton bureau. Malheureusement pour toi, elle n'est pas là pour le plaisir de te voir, mais tu te doutes bien que cette lettre est la raison de sa venue. Elle s'installe tranquillement, lâchant la lettre sur ton bureau sans un mot et tu la prends, tu vois que vos deux noms apparaissent sur le devant et tu l'ouvres, elle n'est plus scellée, donc elle l'a lu, ou tout du moins, elle a eu un aperçu de son contenu. Tu y trouves un papier, écorché et tu y reconnais une écriture. Ton frère. « Did you? » Tu ne termines pas ta phrase, tu n'en as pas le temps, elle te répond négativement de la tête. Elle n'a pas lu. Tu as toujours apprécié ça chez Joan, le fait qu'elle ne se mêlait pas de tes affaires personnelles. Tu as confiance en elle pour ça, elle ne te mentirait pas. « I just got it, it was sent to our old house, it took a bit of time to come back to me. » Joan hausse les épaules et toi tu t'installes sur ton siège, essayant vainement de lire l'écriture de ton frère, elle est unique, tellement qu'elle en devient illisible. « I can't even read it, it's like jibberish for me. He never knew how to fucking write. » Tu grognes dans ta barbe, elle sourit, elle se met à l'aise devant toi avant de soupirer. « Nice party you guys have there. » Tu hausses un sourcil, portant ton attention sur elle et non sur le papier. « How is everyone doing by the way? » Tu poses la lettre sur le bureau avant de lui répondre. « Fine I guess, Sophie is pregnant as you saw and Paul, well, still the same... You saw him last time as far as I remember. » Elle hoche la tête et prend son téléphone entre ses mains, abandonnant ton regard pour faire ce qu'elle veut, toi, de ton côté, tu reprends la lettre, ton frère a l'air de vouloir reprendre contact, c'est ce que tu arrives à lire, ça parle d'argent aussi, de drogues, évidemment, mais tu n'as pas ou alors, tu ne sais pas si tu dois comprendre ou si tu veux comprendre. « Time to burn something else than a cigarette. » Lances-tu soudainement, tu prends la lettre entre tes mains, tu la froisses jusqu'à ce qu'elle soit telle une boule de papier sous le regard interrogatif de ta femme. « Oliver... » Pas le temps de terminer sa phrase, tu sors du bureau, le pas décidé, rejoindre le toit, brûler la lettre et revenir comme si rien de tout cela ne s'était passé.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: OLIVAEL ✻ empty soul.    

Revenir en haut Aller en bas
 
OLIVAEL ✻ empty soul.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Ellen Duke - Empty Soul
» Un triste départ ... pour toute la communauté du forum RPG Soul Eater
» 05. I walk this empty street, on the boulevard of Broken Dreams (Leah & Sarah)
» Le soul Gardien, le vaisseaux des rebelles démoniaque
» !! ..: Poor Soul :.. !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
READ MY MIND :: Washington, District of Columbia :: Capitol Hill-
Sauter vers: